Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Interview de Anton (Ant Editions) Interview de Anton (Ant Editions) (06/03/2018)
Anton traîne ses guêtres dans les milieux interlopes de l'édition depuis des années, et a voulu lancer sa propre structure, avec un modèle économique innovant. Rencontre avec un audacieux.

Retourner à la liste des articles Retourner à la liste des articles   Modifier
Anton Salut Anton, peux-tu nous raconter la genèse d'Ant Editions ?
Salut, bien sûr, avec plaisir !

Et bien à l'origine, je ne travaille pas à plein temps dans la BD. J'ai commencé en étant lecteur puis j'ai commencé à bosser sur des web-médias, dont le dernier, Bulle d'Encre, que j'ai co-fondé. En parallèle, j'écrivais quelques scénarios dont certains sont sortis en albums.

Au fil du temps, que ce soit avec mon activité sur Bulle d'Encre ou les discussions que j'ai pu avoir en étant scénariste, j'ai vraiment pris conscience que le secteur de la BD n'allait vraiment pas bien… Pas pour tout le monde, il est vrai, mais principalement pour les auteurs. On se retrouve dans un système aberrant où les personnes qui sont à l'origine d'un bouquin, qui y passent le plus de temps dessus, sont celles qui s'en sortent le moins bien.

Au départ, avec mon équipe, notre activité sur Bulle d'Encre a été en lien avec ce constat partagé : pédagogie auprès de nos partenaires sur les salons, promo pour des auteurs débutants, même auto-édités, nous avons également recentré nos activités en ce sens.

Pour aller plus loin dans cette démarche, j'ai souhaité monter ma propre structure éditoriale, fidèle aux valeurs que je défends.

Pourquoi ce nom ?
Je cherchais un nom qui allait dans le sens du type de structure que je souhaitais mettre en place : pas un gros groupe anonyme qui allait me rendre multi-millionnaire mais une structure proche de ses auteurs et de ses lecteurs. Comme j'ai toujours été fasciné par les fourmis – merci Bernard Werber au passage ! - je me suis dit qu'un nom dans cette thématique pouvait être sympa.

Fruit du hasard, mes parents m'ont appelé Anthony… Je signe sous le pseudo d'Anton… Et les trois premières lettres, ANT, veulent dire fourmi en anglais. Bingo, j'avais mon nom !

Ça ne doit pas être simple de se lancer, tout seul ou presque, dans cette aventure... Notamment au niveau des prestataires (imprimeur, diffuseur…)
En effet, ce n'est pas simple du tout.

Je pars vraiment de zéro sur la gestion de société. C'est d'ailleurs ça le plus compliqué : je savais qu'on était dans un pays administratif mais c'est en créant une boîte que j'en ai vraiment pris conscience. Pour avoir une information, c'est souvent le parcours du combattant… En revanche, l'administration fiscale trouve très vite notre adresse. Et c'est là où je suis content d'avoir pris un expert-comptable : c'est en plus un grand connaisseur du secteur de la BD, qui m'a préparé tous mes statuts, répond à mes nombreuses questions et s'occupe de quelques tracasseries administratives.

Pour le site Web, j'ai préféré prendre aussi un prestataire car je me voyais mal faire ça tout seul, dans mon coin. Je suis également bien tombé, ma webmastrice assure un service après-vente au top !

J'ai même eu un petit coup de main du SNAC BD qui a relu mon premier contrat éditorial, je le remercie d'ailleurs une nouvelle fois pour ça !

Quant aux autres prestataires, je me fais un peu moins de souci : l'imprimeur, j'ai déjà tous mes critères (je souhaite un imprimeur en France, utilisant du papier provenant de forêts gérés durablement) ; pour le diffuseur, je vais être obligé de m'en passer au début, mes marges ne me permettront pas d'utiliser ses services et je n'ai pas envie de vendre des albums trop onéreux.

As-tu d'ores et déjà des albums dont la sortie est programmée ?
Comme la philosophie d'Ant Editions consiste à rémunérer correctement ses auteurs et à défendre dans la durée un album et non pas que le temps de sa sortie, je ne peux pas me permettre de signer des contrats à tour de bras, aussi, il n'y a qu'un seul et unique ouvrage dans les tuyaux actuellement.

Le premier livre va s'appeler RIP – Une Histoire Mortelle. Il présentera toute une galerie de personnages historiques qui ont eu des morts sortant de l'ordinaire, souvent drôles pour le lecteur, moins pour eux. Chaque personnage sera présenté sur une page et l'histoire se terminera par son décès. Ça sera ainsi l'occasion de se balader dans le temps, dans différents pays et d'apprendre plein de choses en même temps !

Je m'occupe de la partie scénario, tandis que le dessin est assuré par Nicolas Otéro et les couleurs par Vérane Otéro.

Ce titre sortira en début d'année 2019 mais il est même déjà possible de le pré-commander sur une page Tipeee dédiée (https://www.tipeee.com/ant-editions). Ce système me permettra en plus d'ajuster au mieux la première impression.

Anton, merci.
C'est moi qui te remercie pour cette interview !

Interview réalisée le 06/03/2018, par Spooky.

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque