Victor Hugo : les poèmes en BD

Note: 2.5/5
(2.5/5 pour 4 avis)

13 poèmes de Victor Hugo mis en images par 13 jeunes dessinateurs en respectant la structure et le sens du poème.


Adaptations de romans en BD Collectif Petit à Petit Poètes et poésie Victor Hugo

Treize textes entre grands classiques et petites perles représentatifs du talent de l'exilé de Guernesey. Un manière originale et ludique de redécouvrir quelques-uns de ses plus beaux poèmes. - Jolies femmes - A un homme - L'enfant - Après la bataille - Vieille chanson du jeune temps - Sur la barricade - Océano Nox - Chanson des pirates - Bivar - Demain dès l'aube - Le mendiant - Le mot - Le soleil s'est couché ce soir

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Février 2002
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Victor Hugo : les poèmes en BD
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

02/08/2009 | Gaston
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Adapter en BD des poèmes, c'est pas évident, et je salue l'initiative des auteurs qui s'y sont essayé. Appréciant depuis très jeune la poésie , j'ai porté un oeil intéressé sur cette tentative que je juge bonne, mais il me faut néanmoins constater que ça n'emporte pas entièrement mon adhésion. Choisir Hugo est bien-sûr une bonne idée, car il fut non seulement un écrivain de génie mais aussi un poète exceptionnel dont l'oeuvre immense couvre presque la totalité du XIXème siècle. Il a mis son génie au service de tous les genres, tour à tour élégiaque, épique, satirique, lyrique, philosophe, pamphlétaire (ça lui coûtera l'exil)... La diversité, le fourmillement de son inspiration et de son oeuvre étonne, ravit ou décourage parfois tant il a renouvelé le langage poétique, ouvert toutes les voies. C'est le grand poète de la période Romantique, symbolisée par ses recueils Les Contemplations, les Orientales, les Feuilles d'Automne, les Chants du Crépuscule, les Rayons et les ombres, les Châtiments, la Légende des siècles... où l'on trouve des poèmes admirables comme "Tristesse d'Olympio", "Booz endormi", "Ultima Verba" (Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là !), "Veni, vidi, vixi", "Ce siècle avait deux ans", " L'Expiation" (Waterloo, morne plaine.. parodié dans Astérix), ou "Oceano Nox" qu'on trouve dans cet album... Le choix des poèmes n'est pas terrible, ils ne sont pas trop représentatifs de la puissance du verbe d'Hugo et de son génie, il aurait fallu carrément opter pour les plus connus (hormis "Oceano Nox" et "Après la bataille" qui le sont), et surtout l'exercice qui se prêtait admirablement avec les Fables de La Fontaine dans La Fontaine aux fables, ne fonctionne pas vraiment ici. Sans parler de certains dessins que je n'aime pas trop. En gros, cet album peut éveiller certains jeunes pour les sensibiliser à la poésie par le biais de la bande dessinée, c'est louable, mais pour un adulte, mieux vaut relire les poèmes d'Hugo dans leur contexte, dans un vrai livre, surtout que les collections de poche (Folio-Gallimard, Garnier-Flammarion ou le Livre de Poche) ont toutes inscrit le grand poète à leur catalogue.

03/04/2015 (modifier)
Par McClure
Note: 3/5

Difficile critique que celle là. Je ne suis pas un grand consommateur de poésie. J'aime malgré tout de temps en temps m'y plonger, certains auteurs (Nelligan en tête) ayant ma préférence. Je ne connais que peu les textes d'Hugo, ce fut pour moi une approche de sa poésie. J'ai bien aimé ses textes. Je n'ai pas assez d'érudition pour m'épancher longuement sur le sujet. Je n'ai par contre pas pris mon pied dans cette lecture illustrée. Autant la lecture des textes permet à mon cervelet inculte de voyager et d'imaginer, autant poser des images dessus m'enlève ce plaisir. D'autant qu'aucune transposition ne m'a interpellé. Voilà, pas mauvais bien évidemment, mais je n'ai pas été touché par la grâce. Par contre, utile pour (re)mettre un ado à la poésie.

20/03/2012 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Ces poèmes de Victor Hugo sont magnifiquement interprétés par différents dessinateurs. J’avais déjà pu admirer l’idée de cette même collection sur mon poète préféré à savoir Baudelaire. Ici, on fait référence à un autre grand homme considéré comme le plus important des écrivains de la littérature française. Il était à la fois écrivain, dramaturge, homme politique, académicien et intellectuel engagée et enfin poète. Qui n’a pas appris au moins un de ses poèmes à l’Ecole ? Il est dans tous les manuels scolaires. Ses poèmes ont contribué au renouvellement de la poésie romantique. On retrouve dans ce recueil : odes et ballades, les feuilles d’automne, les châtiments, les contemplations... Renier ces poèmes est comme une hérésie pour moi ou un manque sérieux d'intelligence et/ou de sensibilité. Je trouve que les auteurs ont su magnifiquement replacer ces poèmes dans le contexte de l’époque. On a droit par exemple à la ballade d’un lapin digne de déjeuner sur herbe et du fameux pont japonais de Claude Monet. Il y a également les épisodes sanglants de la Commune de Paris que Victor Hugo avait réprouvé. Et puis, cela va quelquefois plus loin car il y a un magnifique récit qui se situe dans le futur comme pour souligner une certaine intemporalité de son œuvre. C'est d'ailleurs mon épisode préféré car cela fait un peu Star War. Cette bd devrait servir de support pour les instituteurs afin de sensibiliser les jeunes à la poésie. Cela serait une bonne idée. A bon entendeur, salut !

11/09/2009 (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Cette fois-ci, je n'ai pas aimé les poèmes. Il y en a bien trois ou quatre qui m'ont un peu intéressé, mais le reste ne m'a pas du tout passionné. Il faut dire qu'ils ont été écrits par Victor Hugo, un grand auteur qui a fait beaucoup mieux ensuite. Je pense d'ailleurs que le gros problème c'est qu'elles ont été écrites par Victor Hugo. Lorsqu'on compare un poème d'une page avec un livre de milles pages, on a l'impression que le thème n'a pas été exploité jusqu'au bout. C'est vrai que c'est injuste, étant donné que si ça avait été écrit pas quelqu'un d'autre je n'aurais pas eu cette impression, mais de toute façon même les textes originaux qu'on a avant chaque BD ne m'ont pas captivé, alors ce n'est finalement qu'un détail. Pour moi, Victor Hugo était meilleur écrivain que poète.

02/08/2009 (modifier)