Girlz

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Tout sur les filles de A à Girlz avec Jeanne et Julie.


Albums jeunesse : 10 à 13 ans La BD au féminin

Une collection consacrée aux filles et à leurs préoccupations quotidiennes. Dur dur d'être une fille aujourd'hui. Cette encycloBD sera leur coach pour les aider dans leurs relations avec les autres (filles ou garçons mais surtout garçons), le choix de leurs études, leur look… Bref les vraies questions existentielles qu'une fille s'est déjà posé ou se posera forcément un jour ou l'autre dans son quotidien. Le tout sur un ton humoristique, amical et frais.

Scénaristes
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 30 Avril 2008
Statut histoire Strips - gags 4 tomes parus
Couverture de la série Girlz
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

28/05/2008 | Nijal
Modifier


Par Nijal
Note: 3/5

Pour cette nouvelle série, les éditions Jungle nous proposent une BD censée être proche des préoccupations quotidiennes des jeunes filles. Scénarisé par un auteur ayant déjà fait ses armes sur Le guide junior de..., le premier tome, sorti en mai 2008, propose un guide complet de l'amour expliqué aux pré-adolescentes, avec pour personnages principaux deux jeunettes censées leur ressembler: Jeanne et Julie. Sans être d'une originalité ou d'une qualité exceptionnelle, le dessin est suffisamment lisible et appliqué (trait fin, proportions adéquates, effort sur les décors...) pour rendre la lecture fluide et agréable. Les visages (yeux exorbitants, mentons pointus) montrent une certaine influence du manga. L'utilisation de la colorisation informatique -dominante pastel- a été faite de manière raisonnée pour une "ambiance" qui se veut en partie fleur-bleue. Le graphisme général semble donc dénoter une BD quelque peu au-dessus de la "moyenne" de ce qu'on trouve sur le marché (Barbie, voire Le guide junior de...). Et en effet, assez étonnamment même, les gags sont d'assez bonne qualité. Certes on est loin du chef-d'oeuvre, mais on sent une certaine recherche dans la variété des situations proposées, sur un thème difficile car relativement bateau. Le scénariste évite -de justesse- le spectre de la "midinisation" outrancière et consumériste (comme par exemple dans Julie, Claire, Cécile), et sort quelquefois des gags malicieux auxquels même moi j'ai ri de bon coeur (quoique trop rarement). Ce que je n'ai pas compris: pourquoi Julie a t’elle les cheveux bleus ? Bref, ce premier tome semble annoncer une série honnête dans sa réalisation et fraîche, qui a toutes les chances de plaire au public visé. P.S : la BD comporte une sorte de "journal intime" à monter soi-même !

28/05/2008 (MAJ le 28/05/2008) (modifier)