Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Superman - Bon anniversaire Superman (For the Man Who Has Everything)

Note: 4/5
(4/5 pour 3 avis)

Un épisode annuel de Superman exceptionnel.


Alan Moore Auteurs britanniques DC Comics Les coups de coeur des internautes Super-héros Superman Univers des super-héros DC Comics

C'est l'anniversaire de Superman. Ses amis Wonder Woman et Batman accompagné de Robin se rendent à la forteresse de solitude afin de le voir pour cette occasion. Sur place ils trouvent Superman figé, le corp paralysé par un étrange parasite. Ce méfait est du à Mongul, un des plus puissants ennemis de l'homme d'acier. Le combat ne tarde pas à s'engager entre Mongul et les amis de Superman, tandis que ce dernier reste paralysé, rêvant à ce qu'aurait été sa vie si Krypton n'avait pas été détruite.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Traducteur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Novembre 1988
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Superman - Bon anniversaire Superman
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

12/12/2006 | JJJ
Modifier


Par Gaston
Note: 5/5 Coups de coeur du moment
L'avatar du posteur Gaston

Durant le confinement, je me suis mis à relire une bonne centaine de bandes dessinée dont ce one-shot. Plus je le relis, plus je l'adore. La meilleure histoire de Superman que j'ai lue jusqu'à maintenant. En seulement une quarantaine de pages, Alan Moore crée un excellent scénario qui est assez intelligent. Par exemple, il montre une version possible d'une planète Krypton qui n'a pas explosé et tout n'est pas parfait comme cela serait le cas avec un autre scénariste qui se contenterait de montrer un monde rose-bonbon où tout il est beau, tout le monde il est gentil. Les personnages sont bien utilisés. Mongul a son plus beau rôle de méchant et c'est un des moments de gloire de Jason Todd, un Robin qui a été tué trop rapidement et trop gratuitement à mon goût. La narration est maîtrisée de main de maître et le dessin de Dave Gibbons est excellent. Cela ne mérite peut-être pas la note maximale, mais elle fait partie de mes comics cultes. Ce petit récit m'a donné plus d'émotions en 40 petites pages que certaines séries qui durent 40 tomes ! Un très bon moment de lecture, quoique pour apprécier je pense qu'il faut aimer les histoires de super-héros et rentrer dans les codes du genre.

05/07/2009 (MAJ le 23/05/2020) (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Je viens de relire cette histoire et c'est vrai que c'est un bon récit. Certes il est court et relativement simple, dans la pure veine des récits de super-héros qui cherchent plus le spectacle et l'action que les intrigues complexes et crédibles. Mais il est très bien construit. Le dessin m'a fait plaisir. J'y ai en effet retrouvé ce qui m'avait plu dans le style de Gibbons pour Watchmen, jusqu'à un gros plan sur Kal-El avec ses lunettes et l'air un peu déconfit qui m'a aussitôt fait faire le rapprochement avec Dan Dreiberg. Même certaines couleurs m'y font penser (ce qui au passage devrait peut-être rebuter ceux qui ont détesté les couleurs de Watchmen mais je n'en fais plus partie, bien au contraire). On sent vraiment la patte d'Alan Moore dans le soin qu'il apporte à créer une sous-intrigue dans l'intrigue. Un scénariste médiocre aurait imaginé un Superman prisonnier d'un rêve idiot, où tout est parfait, rose et débile, et se focaliser uniquement sur le combat dans le monde "réel" entre les super-héros et le super-méchant. Moore, lui, va jusqu'à imaginer de complexes problèmes politiques sur la Krypton imaginaire, impliquant Superman et son père, posant un dilemme et amenant la réflexion. Et quand Superman commence à s'échapper de son rêve, il nous place une séance déchirante avec ce dernier déclarant à son fils imaginaire qu'il sait qu'il n'est pas réel mais qu'il l'aime de tout son coeur malgré tout. On sent vraiment le talent de scénariste et de metteur en scène d'Alan Moore. Ceci étant dit, ce récit se lit relativement vite, a quelques côtés un peu bidons inhérents aux histoires de super-héros de l'époque et ne marque pas vraiment les esprits. Mais ça n'en reste pas moins une bonne histoire agréable à lire.

05/07/2009 (modifier)
Par JJJ
Note: 4/5

Il y eut un temps où Alan Moore mit sa plume au service des icônes de chez DC. Pour Batman il a écrit Batman - Rire et Mourir, dessiné par Brian Bolland. Une aventure correcte pour le Dark Knight mais rien d'inoubliable pour le lecteur. Superman avec Bon Anniversaire a eut droit à une histoire nettement plus intéressante et aboutie, un épisode mémorable que l'on peut sans problème qualifier de petit chef-d'oeuvre. Alan Moore réussit à réunir les héros majeurs de l'univers DC que sont Superman, Batman et Wonder Woman, mais il y a aussi Robin. On remarquera à peine que sont présents à cette convention, à la fois la trinité et le dynamique duo, pas mal! Pour le camp des méchants, c'est plus simple, il n'y en a qu'un, mais c'est Mogul, un des ennemis les plus coriaces de Superman. Tous ces personnages ayant chacun une personnalité très forte, il n'est pas toujours aisé de les réunir dans une aventure sans en léser l'un ou l'autre, Alan Moore réussit néanmoins sans difficulté à faire cohabiter tout ce petit monde tout en attribuant de l'importance à chacun, il n'y a ni tapisseries, ni potiches, les personnages sont traités avec respect. On pourra apprécier le traitement honorable alloué à Robin par exemple, une des personnages clés de cette histoire, un vrai rôle de premier plan ne se contentant pas de vanner en virevoltant. Mais le vrai talent d'Alan Moore est d'arriver à développer une intrigue à la fois intelligente et recherchée en seulement quarante petites pages. Plusieurs thèmes sont abordés. Comme souvent avec Moore, le schéma narratif est constitué de plusieurs niveaux de lectures, ainsi l'on pourra apprécier le classique combat des bons contre les méchants qui s'avère divertissant et savourer la complexité distillée de façon subtile dans l'histoire. On va y voir une alternative à la vie de Superman au travers de son rêve, une vraie sous-intrigue d'importance, qui prend carrément le pas sur l'histoire que croyions jusque là être en train de lire! Une histoire qui nous montre ce qu'aurait pu être la société avancée de Krypton et nous donne une réflexion sur les travers dans lesquels elle eut pu se précipiter par exemple. Et tout cela en quelques pages qui n'ont l'air de rien... Ne vous y trompez pas, cette BD mérite d'être lue et non survolée... C'est Dave Gibbons qui dessine, quand on a lu Watchmen du même magnifique duo, on ne peut qu'en être satisfait. Dave Gibbons nous fait une nouvelle fois profiter de son style indémodable, sobre et sans artifices. Cet album est assez difficile à trouver aujourd'hui, Panini a eu la bonne idée de rééditer cette histoire... en la noyant malheureusement dans un recueil compilant divers épisodes mineurs que Moore à écrit pour DC, de cette façon le caractère unique de Bon Anniversaire passe inaperçu alors qu'à l'origine c'est tout de même un épisode censé être plutôt évènementiel, comme tous les annuels. Je ferme cette décevante parenthèse en disant simplement que Bon Anniversaire est un grand Superman, une BD d'Alan Moore à la hauteur de son talent, à lire, par les fans de l'auteur, et surtout par ceux de l'homme d'acier. JJJ

12/12/2006 (modifier)