Jimmy Tousseul (Les Nouvelles Aventures)

Note: 2.5/5
(2.5/5 pour 4 avis)

Le retour de Jimmy Tousseul.


Afrique Noire Congo belge Les Fauves

Jimmy Tousseul revient pour de nouvelles aventures, quelques ans plus tard. C'est maintenant un adolescent qui est heureux de revenir sur les terres Africaines aux côtés de ses amis Mr Schatzenbaum et le lion Hermann. Dans les "Nouvelles Aventures de Jimmy Tousseul", le jeune héros pousse plus loin sa découverte de l'Afrique profonde et se frotte à ses traditions les plus mystérieuses. Dans le premier tome, Jimmy vivra un rite d'initiation aux côtés d'un jeune Africain... ce qui n'est pas du goût de ce dernier.

Scénaristes
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Août 2004
Statut histoire Une histoire par tome 3 tomes parus
Couverture de la série Jimmy Tousseul (Les Nouvelles Aventures)
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

28/08/2004 | Ro
Modifier


Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Je n'avais pas trop aimé la série originale et j'ai lu la suite parce que je pensais que peut-être il y aurait une amélioration. En fait, celle-ci est encore moins bonne ! Je trouvais le dessin correct dans la première série et bien ici ce n'est pas le cas. Plusieurs cases étaient mal faites, notamment lorsque les personnes bougeaient. On dirait que le dessin a régressé, mais peut-être est-ce à cause des couleurs faites à l'informatique que j'ai cette impression. Les histoires ne m'ont pas du tout marqué. Desberg ne fait qu'accumuler les clichés sur l'Afrique et puis je n'ai jamais aimé les histoires d'initiations. Et puis tout me semble facilement oubliable. Je me souviens encore de certains passages et personnages de Jimmy Tousseul. Et ben je ne crois pas que ça va être le cas avec ses nouvelles aventures !

29/06/2012 (modifier)
Par ArzaK
Note: 2/5

Je suis plutôt déçu par la reprise de cette série qui me plaisait pourtant quand j’étais ado. Peut-être parce que malgré le thème du passage à l’âge adulte et les quelques années de plus du héros, je n’ai pas eu l’impression que cet album amenait quelque chose de réellement nouveau à l’univers de la série. On y retrouve ce qui était déjà dans les tomes précédents. Quelques scènes sont un peu éculées (les marques mystérieuses), l’initiation du jeune Jimmy se conclut de manière expéditive et très naïvement puérile (le titre : le blanc et le noir donne déjà le ton, il est question (et oui !) de la fraternité entre blanc et noir…). Le dessin me paraît moins régulier qu’avant et Schatzy a une drôle de tête, on dirait qu’il fait en permanence la grimace.

07/10/2004 (modifier)
Par okilebo
Note: 3/5

C'est avec beaucoup de joie que j'ai retrouvé Jimmy Tousseul. Ces nouvelles aventures sont, en fait, la suite logique de la série précédente. Donc, pas vraiment de surprise, ici, mais malgrès cela, j'ai ressenti la même fraicheur qui se dégagait déjà auparavant. Le scénario de Benoît Despas et Stephen Desberg ("Le Scorpion") est agréable et très fluide. Excepté le petit coté fantastique à la fin de l'album, on ne peut pas dire que les auteurs innovent vraiment. Pourtant, on ne peut pas, non plus, les blamer de nous proposer un scénario ennuyant. Dans ce premier tome, Jimmy retrouve Schatzy, son ami de toujours. Suite à certains évènements, un sorcier lui propose de l'initier aux rites africains, ce qui lui permetra de sauver Suzy (sa copine) qui est en danger de mort. Bon c'est vrai que les auteurs evoquent les mythes africains d'une manière très superficielle mais je ne crois que ce genre de bd soit faite pour un developpement plus complet. Je pense que le but, ici, est avant tout de divertir et c'est réussi. Le dessin de Daniel Desorgher est fidèle à lui-même. Son style proche de la ligne claire est très fin et aéré. Détail important : Les personnages ont bien vieillit. Surtout notre héros qui ressemble de plus en plus à son père. Les décors africains sont, quant à eux, très beaux, il s'en dégage beaucoup de réalisme, ce qui est un peu normal puis que l'auteur y a vécu pendant pas mal de temps. Les couleurs sont toujours assurées par le studio Léonardo. C'est donc sans retenue que je vous conseille la lecture de cette série, vous y retrouverez peut-être votre âme d'enfant, celle qui vous comble de souvenirs. C'est sain, c'est frais et c'est à lire !

31/08/2004 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Note approximative : 2.5/5 C'est avec surprise que j'ai découvert cette BD sur les rangées de ma librairie : je ne savais pas que les auteurs de Jimmy Tousseul avaient décidé de reprendre la série. Première interrogation : pourquoi lancer une nouvelle série ? Le héros est le même, il n'a quasiment pas vieilli, le contexte est le même, les histoires similaires, seul un scénariste supplémentaire est venu épauler (et peut-être remplacer à la longue ?) Desberg... Autant dire que l'on est pas dépaysé si l'on connait la série originelle. Le dessin est toujours le même. Ceci étant dit, c'est peut-être une impression mais j'ai eu le sentiment qu'il s'était un peu arrondi. Et je trouve Mr Schatzenbaum un peu bizarre; c'est quoi ces joues qu'il a ? Si c'est pour montrer qu'il a un peu vieilli, je ne trouve pas ça réussi... Concernant le scénario, par contre, je n'ai pas tellement accroché à ce premier tome. Il ressemble trop aux tomes que j'aimais le moins dans la série initiale. Ca commence très vite par des menaces sur la demeure de Schatzy à la manière de l'album sur les Hommes-Léopards, puis ça tourne ensuite carrément au fantastique. L'idée semble être de considérer les légendes africaines comme réalités et que Jimmy soit confronté directement à cela. Cela aurait pu avoir un côté intéressant car on pourrait en apprendre sur les rites et mythes africains mais... Déjà d'une part, je trouve cela un peu gros, un peu facile : j'aime le fantastique quand il est indicible, et justement ce que j'aimais dans les histoires des griots africains de ma jeunesse, c'est le côté indicible de la magie africaine, ses mystères, ses génies (bons ou mauvais) qu'on ne voit jamais mais qui sont bien présents. Ici, le fantastique a un peu trop de gros sabots, c'est un peu trop naïf. Et puis d'autre part, j'aimais davantage dans Jimmy Tousseul ses aventures humaines, ses histoires de relations avec les gens, sa famille, ses amis, l'Afrique réelle. En gros, soit c'est moi qui ai pris un coup de vieux, soit c'est la série qui m'a semblé trop rajeunie. Cependant, la lecture reste agréable et comme j'aimais Jimmy Tousseul, il est probable que j'aimerais aussi assez ses nouvelles aventures.

28/08/2004 (modifier)