Sonny & Jerck

Note: 2/5
(2/5 pour 4 avis)

Bienvenue sur Démiurgos, planète artificielle. Voici les aventures de Sonny, jeune aventurier qui cherche surtout à fuir son mangat des surgelés de père ; celles de Jerck, chasseur de primes interstellaire ; celle de Molly, dealer d'urine de bestiole...


Paquet

Sur Démiurgos, une planète artificielle, existe une délirante galerie de personnages : Jerck Baraka, drôle de créature extraterrestre, chasseur de primes de son métier ; Sonny Beldan, jeune terrien qui vient chercher l’aventure et fuir l’avenir que son père exportateur de poissons surgelés lui a préparé ; Molly Sugar, jeune femme officiant dans le vol à la tire et le trafic de "kam", substance illicite tirée de l'urine d’un étrange petit animal... Parallèlement, les responsables de la mafia locale (un vieillard mégalomane et un pornographe hystérique) s'entredéchirent. Tout ce petit monde se croise, cherche à se tuer, conclue des alliances.

Scénariste
Yeb
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Août 2003
Statut histoire Une histoire par tome 2 tomes parus
Couverture de la série Sonny & Jerck
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

09/12/2003 | PouetLaChouette
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Je n’ai lu que le second tome (mais qui peut se lire comme un one shot de toute façon). Il se laisse lire, mais cela manque clairement d’originalité et de rythme je trouve. Sonny et Jerck, qui donnent leur nom à la série, sont deux chasseurs de primes, qui traversent l’espace à la poursuite de malfaisants. Ici, ils poursuivent un tueur, qui semble avoir pour mission d’assassiner une jeune fille, Kaprice, protégée par un étrange robot. Le duo de chasseurs de primes rejoue l’éternel duo mal assorti, avec un jeune homme fougueux, velléitaire et maladroit, que dirige son compagnon, sorte de maître Yoda grassouillet, plus malin et réfléchi. Mais les aventures ne sortent pas de sentiers déjà trop rebattus. Et le dessin – très quelconque n'est pas ma tasse de thé, idem pour la colorisation. Quelques bonnes idées, mais un ensemble décevant.

20/08/2018 (modifier)
Par PatrikGC
Note: 2/5

Le graphisme n'est pas trop mal, c'est honnête, parfois un sourire ci et là, mais tout ceci est fade et ultra classique. On devine quelques pages à l'avance la suite des événements. Quant au duo, il reste ultra-rata-super convenu. Quand j'ai découvert celui-ci, j'ai songé à un Yoda ronchon avec Fry de Futorama... Le tome 2 relève un peu l'ensemble, l'histoire réservant une petite surprise, hélas plus que légèrement empruntée à une célébre série HF dont l'héroïne avait nettement plus de formes que la fillette ici dessinée :) Une lecture pas désagréable mais sans plus... Je ne suis pas plus étonné que ça qu'il n'y ait eu que 2 tomes. Achat quand même conseillé si vous trouvez ces 2 volumes en braderie ou solderie, ce qui fut mon cas (1.50€ le tome)

13/11/2010 (modifier)
Par Pierig
Note: 2/5
L'avatar du posteur Pierig

Je ne serai sans doute pas aussi sévère dans mes propos que Pouet mais la note finale ne change guère, je le reconnais. L’histoire se lit bien : il y a de l’action, du mouvement. C’est parfois même un peu décalé avec un soupçon d’humour. Mais cela reste bien trop basique et l’histoire ne décolle pas vraiment. Le tandem formé par Sonny et Jerck fait preuve de peu d’inventivité. Dans le genre "mettons ensemble des gens que tout oppose", je préfère le duo Spoon & White. Par contre, je trouve le dessin très correctement réalisé et je n’ai pas de grief à formuler concernant les couleurs (c’est soigné). Dommage que la couverture manque d’accroche et que le prix soit si élevé. En fait, je ne pense pas que ce format d’édition soit le mieux adapté aux prétentions de la bd.

29/09/2004 (modifier)

Euh... C'est pas terrible... L'histoire est moyenne, plutôt basique. Le pitch est archi-rabattu : deux personnes que tout oppose vont bosser ensemble. Le dessin est assez lisse, il manque un peu de personnalité. Les couleurs sont à ch... disons plutôt nazes... euh... ça pourrait être mieux. J'ai vu franchement pire, ça ne vaut pas un 1/5, mais ça vaut difficilement un 3/5, reste 2...

09/12/2003 (modifier)