Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Eden - Retour au monde perdu

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

"Ils avaient rêvé du paradis sur terre ... Ils vont connaitre l'enfer!"


1970. Kathy Malone, la petite-fille du journaliste Edward Malone qui avait accompagné le professeur Challenger à la découverte du "monde perdu", se met en tête de retrouver ce fameux "monde". Elle a mis al main sur les carnets de son grand-père décrivant tout ce qu'il avait vécu. Elle part avec une bande de hippies fêtards à la recherche de l'Eden sur terre, bien décidée à y installer une communauté, loin des tumultes de la société de consommation. Mais Kathy, fraichement diplômée en paléontologie, se garde bien de parler des montres préhistoriques, dinosaures, allosaures et autres ptérosaures décrits dans les carnets de son grand-père. La découverte de tels animaux constituant le Graal pour tout paléontologue qui se respecte ! Toute la petite bande (ils sont six, trois garçons, trois filles) se retrouvent à Rio de Janeiro pour le grand départ. Ils embarquent à bord de deux vans Volkswagen pour un périple de trois semaines à travers la campagne puis le jungle.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 28 Novembre 2019
Statut histoire Série en cours 1 tome paru
Dernière parution : Plus de 2 ans
Couverture de la série Eden - Retour au monde perdu

18/11/2021 | Mac Arthur
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

Eden – Retour au monde perdu a été pensé comme une suite possible au récit d’Arthur Conan Doyle. Kathy, l’héroïne, nous est présentée comme l’arrière-petite-fille du professeur Challenger et va retourner sur les traces de la fameuse expédition menée par son illustre ancêtre. Années 70 obligent, elle est accompagnée de quelques amis hippies et monte son expédition avec comme véhicule de prédilection un combi VW. Après une telle présentation, il parait évident qu’André Taymans a avant tout cherché à se faire plaisir. Son récit est certes très convenu mais renoue avec le style de récit d’aventures teintées de fantastique tel que ceux qui nous ont fait rêver dans notre jeunesse. Des énigmes à résoudre, des créatures préhistoriques, de dangereux tueurs comme deuxième source de danger, un soupçon d’érotisme très soft… A titre personnel, bien plus encore qu’au monde perdu de Conan Doyle, ce premier tome m’a fait penser à Lara Croft. Pas déplaisant mais très prévisible et sans réel temps fort… ça se laisse lire quoi, mais ce n’est en rien une lecture marquante. Au niveau du dessin, André Taymans livre un travail soigné (on sent bien qu’il s’amuse dans cet univers et prend même un malin plaisir à y glisser des éléments qu’il avait envie de dessiner). Son style en ligne claire garantit une lecture rapide alors que les expressions de visage de ses personnages demeurent un peu trop caricaturales à mon goût. Bah voilà, certainement pas l’œuvre du siècle mais un récit d’aventure à l’ancienne qui pourrait bien plaire au public visé. A titre personnel et sur ce premier tome, je reste un peu sur ma faim.

18/11/2021 (modifier)