Sales petits contes

Note: 2.8/5
(2.8/5 pour 10 avis)

Les contes d’Andersen, aaaaah, ces beaux contes, qui ont bercé des générations. Qu’est-ce qu’ils sont beaux ! Tristes au point de vous arracher une larme émue, mais beaux !


Andersen BoDoï Collectif Contes de fées revisités Perrault Sirènes Yann

Les contes d’Andersen, aaaaah, ces beaux contes, qui ont bercé des générations. Qu’est-ce qu’ils sont beaux ! Tristes au point de vous arracher une larme émue, mais beaux ! Eh bien ceux-ci de contes, s’ils vous en arrachent une de larme, ce sera plutôt de rire. Yann revisite en effet six contes de façon très irrévérencieuse et humoristique. Comme le dit la petite sirène : « Je suis au parfum ! J’ai lu Bettelheim, Soriano, Zipes et même Propp… » La psychanalyse suggérait une connotation sexuelle aux contes de fées : ici pas de doute, elle y est, et même elle est un peu poussée. Dessins du premier tome : Bodart, Boucq, Clarke, Gabrion, Juillard, Robin, Wendling. Quand même !

Scénariste
Auteur oeuvre originale
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1997
Statut histoire Histoires courtes 2 tomes parus
Couverture de la série Sales petits contes
Les notes (10)
Cliquez pour lire les avis

19/01/2003 | ThePatrick
Modifier


Par Jul
Note: 3/5

Nette préférence pour le conte de Gabrion, celui de Juillard et surtout celui de Robin. Les autres sont plus anecdotiques (Clark, Wendling que j'adore pourtant dans un récit un peu faiblard). Le massacre des bébés phoques (Robin) est assez jubilatoire. Cette variante du vilain petit canard porte bien la patte de Yann, qui n'y va pas de main morte. Dans l’ensemble c'est cruel, drôle et cynique, démontant avec jubilation les gentils contes de notre enfance (Andersen dans ce 1er tome) mais cela ne va pas non plus dans l'excès total (en dehors du vilain petit phoque). Cela reste malgré tout assez inoffensif même avec les idées salaces de Yann (Juillard par exemple). Mais c'est quand même plutôt bon. Donc une bd sympa à se procurer d'occasion.

28/08/2013 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

L'ensemble de ces contes d'Andersen dans le premier tome et de Perrault dans le second quelque peu détournés est assez sympa mais pas transcendant. Il y a des hauts et des bas dans les différentes séquences qui se succèdent et qui sont l'oeuvre de dessinateurs différents. Quelques fois, c'est drôle. D'autres fois, c'est plutôt lassant. De manière générale, je n'aime pas les albums d'auteurs en collectif car la qualité est souvent inégale. Cela se vérifie encore en l'espèce bien que le dessin reste dans un même style homogène. J'ai bien aimé par contre "le vilain petit phoque" qui est en réalité une critique bien acerbe. Oui, l'humour est bien différent selon les nouvelles. On n'est pas là dans ce que je préfère mais cela passe encore.

17/11/2009 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Ces contes revus et massacrés par Yann sont très bons, mais je n'ai pas souvent ri (d'où mon 3/5). En tout cas, j'ai bien reconnu le style du génial scénariste à travers ces différents contes. C'est totalement politiquement incorrect, rempli de sexe et il y a même un massacre général ! L'idée de faire dessiner ces contes par plusieurs dessinateurs est très bonne. Surtout qu'on y retrouve des gens qu'on ne voyait pas avec Yann (Dupuy et Berberian, Boucq) ! Donc, si vous aimez Yann en général, vous allez bien aimer, mais si ce n'est pas votre cas passez votre chemin. Il n'y a rien à voir.

22/02/2009 (modifier)
Par billy
Note: 1/5

Ce n'est vraiment pas une BD que je recommanderai. Les différents "contes" (mouais si on veut...) sont d'un ennui mortel ! Ils ne sont vraiment pas drôles, et les références aux contes sont peu présentes. Les dessins sont sommaires, et ne sauvent pas cette BD. Je regrette vraiment cet achat ! Evidemment je n'ai pas pris la peine de lire le tome 2...

17/01/2009 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

L'humour caustique et iconoclaste de Yann a encore frappé. Après avoir démythifié Andersen et Perrault, et vraisemblablement avant de s'attaquer à Grimm, voici donc deux albums délirants qui réjouiront, pour une fois, bien plus les parents que les enfants. Qu'ai-je lu ?... une véritable "joyeuseté" où divers dessinateurs se sont vraiment "laissés aller" au point de vue graphique. Il y a des passages vraiment fous, "hénaurmes" parfois. Une très belle réalisation de ces dessinateurs qui se sont "lâchés" pour le plus grand plaisir de tous. J'en redemande !... Que oui !... Cote perso : 3,5/5

10/11/2007 (modifier)
Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

J'ai lu les deux tomes mais comme je connais assez mal les contes d'Andersen, j'éviterai toute critique du premier opus. Juste signaler que j'ai apprécié les planches de Wendling, découvert le trait humoristique de Robin et retrouvé avec plaisir le graphisme de Bodart. Pour le 2e opus (les contes de Perrault), les parodies concoctées par Yann sont franchement de qualité inégale. Autant j'ai apprécié les caricatures du Chat Botté, du Petit Chaperon Rouge et de la Belle au bois dormant, autant celles de Barbe bleue, de Peau d'âne et de Cendrillon m'ont laissé indifférent. J'ai aussi découvert le trait de Michetz (avec le samouraï-prince charmant). J’ajoute une mention spéciale à Zep et son "chat beauté" ! :) Bref, l'humour particulier de Yann imprègne indubitablement ces "sales petits contes" mais l'impression finale est fort variable d'un conte à l'autre. Le choix des dessinateurs(trices) est quant à lui opportun.

06/07/2004 (modifier)
Par elveen
Note: 2/5

Arf ! Très décevant ! Amatrice de contes, je m’attendais à d’agréables petits détournements de contes classiques. Mais je n’ai trouvé que des pseudo adaptations vaguement distrayantes, mais jamais d’un grand intérêt. Confier chaque histoire à un dessinateur différent est une bonne idée. Chacun dessine dans son style, dont certains me plaisent beaucoup (Michetz, Clarck, Wendling), d’autres pas du tout (Gabrion qui fait trop "vieille école", Jean-Claude Denis). Le premier tome m’a vraiment semblé très faible. Ca ne m’a pas fait rire, je n’ai pas éprouvé de plaisir à comparer ces histoires à la version normale des contes,... Certaines histoires m’ont même franchement déplu. La seule chose que j’ai aimée, c’est le personnage de la princesse dans la première histoire : elle a un caractère qui m’amuse. Le deuxième tome m’a paru plus amusant. J’ai trouvé certaines histoires pas mal foutues ( Les petits chats… a un scénario original et marrant, les clichés mangas dans Deux citrouilles… sont plutôt drôles,...), mais ça reste en général assez ordinaire. Relisez plutôt les contes classiques, ils sont déjà assez drôles comme ça! Une adaptation se contentant de pousser à l'extrême les caractéristiques de ces contes aurait d'ailleurs pu être plus amusante: le passage très nian-nian de la soeur Anne dans Barbe bleue, le décalage après 100 ans de dodo pour La belle au bois dormant, le maître gentillet du chat botté qui lui est expert en manipulation,...

29/06/2004 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Ah ! Quel dommage que ces petites histoires soient aussi inégales ! Car déjà, ce sont de grands dessinateurs (pour une majorité) qui se sont attelés à ce petit jeu d'illustrer des contes imaginés ou transformés par Yann. Et l'humour de Yann ressort avec brio dans pas mal de ces planches. Ah, le dessin de Michetz qui nous croque un simili-Kogaratsu égoïste et mal pensant ! Et le dessin de Hermann qui fait du comique a pour sa part une franche originalité quand on connait l'oeuvre dudit auteur. Et puis il y a le dessin de Claire Wendling, de Clarke, de Boucq, et j'en passe, qui sont franchement excellents. Quant aux histoires, certaines m'ont franchement fait rire. Hélas, d'autres (une bonne partie quand même) m'ont clairement moins intéressé ni fait rire. Tout n'est vraiment pas du même niveau dans ces histoires inventées par Yann. Dommage car il y a de belles choses à en tirer de cette série d'humour.

27/04/2004 (modifier)
Par A.bomba
Note: 3/5

De prime abord, je dirais en quelques mots : nostalgie d’enfance tournée en moquerie à connotation franchement coquine et cynique ! Voilà ce que j’ai pensé en feuilletant cet album… Puis à y regarder de plus près, la première histoire m’a accrochée, la seconde un peu rebutée et la suite m’a bien fait marrer. Je dois avouer que la dérision psychanalitique à tendance sexualité refoulée dont fait preuve le scénariste est piquante, le tout desservi par des « dessineux » sympathiques. Je ne sais si Andersen (Hans Christian pour les intimes) approuve, de son illustre nuage, la parodie de Yann, mais moi j’y ai vu une belle ironie et surtout un bon humour d’adulte. Il faut dire que « le vilain petit phoque » est extrêmement bien revisité, salement je dirais. Sans parler de l’inébranlable soldat criblé de plomb… De plus les chutes sont bien senties et me conviennent tout à fait. J’apprécie aussi la biographie finale de l’auteur original (le fameux H.C.A.) je ne connaissais pas les angles de sa vie sous cette couture. Pour tout cela, ces « sales petits contes » m’ont plus, et je pense les relire régulièrement. Le T2 est paru, il porte sur Perrault, je ne l'ai pas encore lu, mais si d’aventure je le croise, je le lis (non je ne le croque pas) A qui l'offrir? Eh bien à vous de voir, sachez que l'on peut rire de tout mais pas avec tout le monde, comme disait Desproges.

12/09/2003 (modifier)

J’avoue qu’en achetant cet album, je m’attendais à quelque chose d’assez moyen. La plupart des détournements de contes que j’ai lus jusqu’à présent n’étaient en effet en général pas transcendants. En plus la première histoire (« La princesse aux concombres ») est dessinée par Juillard, dont le dessin ne me plaît a priori pas plus que ça. Et c’est pourtant en lisant cette première histoire que j’ai commencé à aimer ce livre. C’est en effet complètement déjanté, truffé de jeux de mots divers et foireux, de figures de style (là, c’en est rempli au sens propre), et le dessin illustre magnifiquement bien le texte, en en rajoutant encore. Dans le genre parodie–délire, c’est franchement excellent ! Les autres histoires sont bien sûr inégales, mais toutes de la même veine, et vraiment sympa. En plus Clarke fait une biographie (là aussi très libre) de Andersen, qui vaut également le détour. Bon, autant être clair, presque tout est connoté sexuellement, de façon plus ou moins imagée (entendez par là métaphorique, comme le concombre). Ca pourra plaire ou non… Je trouve pour ma part que certaines allusions ou détails auraient pu être évité, mais ça ne nuit pas à l’ensemble; au contraire, ça rappelle qu’on est dans la parodie irrévérencieuse. Bref, bonne petite surprise que je vous conseille.

19/01/2003 (modifier)