Horrifikland

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Mickey et Donald détectives.


Lewis Trondheim Walt Disney

Oserez-vous franchir la grille de Horrifikland ? Disparition. Mickey, Donald et Dingo tiennent une agence de détective. Sauf que les affaires tournent moyennement : pas un contrat en vue depuis des jours ! Mickey songe même sérieusement à plier boutique, lorsqu'une vieille dame leur charge de retrouver son petit chat Blacky. Problème : celui-ci aurait été aperçu pour la dernière fois prêt du terrifiant parc abandonné « Horrifikland », dont certaines attractions fonctionnent toujours... Au programme : brouillard artificiel, décor de cimetière, chauves-souris et fantômes plus vrais que nature ! Pour retrouver Blacky, les nerfs de nos acolytes seront mis à rude épreuve... Rejoignant le prestigieux casting des dessinateurs de créations originales Disney, Alexis Nesme nous propose, de son somptueux travail en couleurs directe, un univers gothique et baroque digne des superproductions de Tim Burton. À l’écriture, Lewis Trondheim nous réjouit d’un scénario riche en rebondissements qui n’est pas sans rappeler les meilleurs épisodes de Scooby Doo ! (Site éditeur)

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 16 Janvier 2019
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Horrifikland
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

23/01/2019 | Noirdésir
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Le Disney de Trondheim qui m'a le moins passionné pour le moment. L'intrigue est correcte, mais je l'ai trouvé un peu banal. Alors que son premier one-shot avait un coté un peu oubapien, que le second posait une question philosophique intéressant, ici c'est de l'aventure pur mélangé avec de l'humour et ça passe moins car le public cible visible clairement les enfants. Dans mon cas, j'ai trouvé que ça se lisait, mais que ce n'était pas un immanquable. Le scénario n'est pas passionnant et l'humour n'a pas trop fonctionné sur moi. C'est juste une ènième histoire de Mickey qu'on dirait presque sortit d'un de ses studios italiens qui font des bds Disney à la chaîne. Il reste un dessin sympathique. Je conseil donc les deux autres titres Disney de Trondheim si on veut découvrir comment il 'joue' avec cette univers.

11/07/2019 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Cette collection – ou franchise Disney chez Glénat – se révèle plutôt décevante, de nombreux auteurs peinant à sortir leur épingle du jeu, avec le cahier des charges que Disney ne manque pas de leur imposer – fut-ce implicitement. Et je dois dire que Trondheim – dont c’est le troisième album dans cette collection – se révèle de plus en plus comme l’exception qui confirme la règle. Aucune de ses trois productions n’est ratée. Ici, Mickey, Donald et Dingo tiennent une pauvre agence de détective – qui vivote, sans réel client. Mais voici qu’une dame leur fournit enfin l’occasion d’agir ! Trondheim prend visiblement du plaisir à jouer avec des personnages qu’il apprécie, et dont il garde les caractéristiques (Mickey est ainsi plus sérieux, fort et déterminé que Donald ou Dingo). Ce n’est donc qu’à la marge qu’il apporte sa touche, dans ce scénario mêlant humour et aventures assez cartoonesques (là aussi en gardant les codes classiques des aventures de Mickey et de ses habituels compagnons). Il est actuellement le meilleur ambassadeur de cette opération modernisation de Mickey. Et à la lecture de cette histoire, on peut même se demander s’il ne sera pas embauché pour développer la publicité du parc Disneyland pour les vacances de la Toussaint ! En effet, une bonne partie de cette aventure se déroule dans une sorte de parc d’attraction, avec de l’horreur pour de rire à foison (l'album est sous-titré "Une terrifiante aventure de Mickey Mouse")… Quant au dessin d’Alexis Nesme, je l’ai trouvé lui aussi réussi : fidèle au trait connu et classique, et habillant le tout d’un air très vaguement steampunk. Il n’y a que la colorisation – semble-t-il aidée par ordinateur – que je n’ai pas trop aimée. Bref, voilà un album plutôt réussi dans cette collection globalement décevante. Sans être non plus hyper original et extraordinaire, il propose une lecture sympathique, accessible à tous les âges.

23/01/2019 (modifier)