Simone Veil

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 2 avis)

Retour sur la vie et le combat pour le droit des femmes à l'avortement que mena Simone Veil.


Biographies Documentaires

Cet album est un vibrant hommage à Simone Veil, figure féministe populaire et discrète. Le récit s’attache aux temps forts de sa vie, de la loi pour l’IVG défendue à l’assemblée nationale, à son enfance à Nice avant d’être déportée avec sa famille. Simone Jacob est née en 1927 à Nice. À 17 ans elle est déportée à Auschwitz, avec toute sa famille. Ses sœurs et elle reviendront du camp de concentration. Cette période l'a marquée à jamais. En 1946, elle épouse Antoine Veil. Magistrat, elle devient en 1974, ministre de la Santé de Valéry Giscard d'Estaing, chargée de défendre la loi sur l'IVG. En 1993, elle occupe à nouveau la fonction de ministre des Affaires sociales et de la Santé dans le gouvernement d'Édouard Balladur. Simone Veil a également été députée européenne et membre du Conseil constitutionnel. Elle était présidente d'honneur de la Fondation pour la mémoire de la Shoah. Cette femme de conviction s'est très peu confiée. Le grand public ne connaissait que sommairement son parcours de déportée. Elle a attendu d’avoir 80 ans pour écrire ses mémoires (Une Vie, Ed. Stock). Elle raconte que c'est une kapo, sans doute une prostituée Polonaise, qui lui a sauvé la vie en lui disant : «Tu es trop belle pour mourir ici...». Chez nous comme dans tant de familles juives françaises, la mort a frappé tôt et fort

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 27 Juin 2018
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Simone Veil
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

05/09/2018 | PAco
Modifier


Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

Quel superbe album qui met très bien en valeur cette femme exceptionnelle et admirable qu'a été Simone Veil ! Non seulement son entrée au Panthéon en Juillet 2018 est justifiée mais son oeuvre est même pérénisée par la bande dessinée. C'est une véritable consécration. On entre tout de suite dans le contexte de l'année 1974 où elle monte au créneau d'une assemblée nationale gauliste et machiste pour faire passer la loi sur la dépénalisation de l'avortement qui portera son nom. A chaque fois qu'une femme a mené un combat progressiste sur des questions de société, qu'elle soit de droit ou de gauche, elle se heurte à une puissante opposition totalement indigne. Je pense également à Christina Taubira sur le mariage pour tous où la France est devenue le 14ème pays au monde à l'autoriser. Simone Veil a été une femme courageuse car elle n'a pas eu une vie très facile avec une adolescence marquée par les camps de la mort d'Auschwitz-Birkenau où elle perdra ses parents et son frère. On arrive à comprendre ce qu'elle ressent quand on la traite de nazi, elle qui a subie leur barbarie. On assistera à ces tristes épisodes qui sont fort émouvants. A noter que cela ne verse pas dans le pathologique grâce à une certaine dignité qui ne joue pas dans la surrenchère. C'est une lecture fort utile pour toutes les générations. Cela nous permet par exemple de relativiser chaque chose dans un contexte de violence sociale que traverse notre pays. Un mot sur le dessin pour dire qu'il est assez limpide ce qui facilite la lecture. On reconnait par exemple très bien Jacques Chirac et le président Valéry Giscard d'Estaing qui ne sont pas vraiment monté au créneau pour défendre cette loi même s'ils l'ont soutenu. Bref, une belle démonstration de cette femme extraordinaire et immortelle qui restera pour moi une héroïne des temps modernes !

23/03/2019 (modifier)
Par PAco
Note: 3/5
L'avatar du posteur PAco

A l'occasion de l'entrée au Panthéon de Simon Veil, les éditions Marabout publient cet album qui retrace de façon assez didactique sa vie et son principal combat : la loi permettant aux femmes d'avorter qui sera votée fin novembre 1974. Ceux qui sortis de cette loi portant son nom ne connaissent que peu de choses de son histoire personnelle apprendront certainement des choses. Pour ma part, tout en sachant que cette loi cruciale fut un âpre combat politique dans une France encore bien réactionnaire malgré le passage de mai 68 quelques années plus tôt, je n'imaginais pas ce que cette femme a du affronter et subir pour parvenir à ses fins. L'histoire du vote de cette loi est construit autour du passé dramatique de Simone Veil et de sa famille qui furent déportés en Allemagne dans des camps de concentration pendant la seconde guerre mondiale en alternant les flashbacks. Si tout cela est fort important et même déterminant pour bien comprendre la force de cette femme et l'importance qu'elle a eu encore jusqu'à aujourd'hui, j'ai trouvé le récit un peu terne et sans surprises. Vous me direz, on est dans une biographie et pas dans un James Bond, et on est bien d'accord. Mais tout de même ; l'angle de présentation aurait pu être plus original. Là tout est quand même assez convenu. L'album reste malgré tout efficace pour ceux qui voudront découvrir cette femme, aidé par le dessin et la colorisation très sobre d'Hervé Duphot qui vont à l'essentiel.

05/09/2018 (modifier)