Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Cléopâtre, la reine fatale

Note: 3.67/5
(3.67/5 pour 3 avis)

Égypte et Rome Antique


Au temps de Rome et de l'Empire Romain Biographies Egypte Egypte Ancienne

Cléopâtre, fille bâtarde de Ptolémée Aulète, pharaon d’Égypte, nait à Alexandrie reine à 17 ans. Elle n'est pas encore femme lorsqu'elle prend la tête d'un monde mené par les hommes... Mais ce monde s'affaisse et ces hommes sont faibles. Texte Éditeur

Scénaristes
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 23 Août 2017
Statut histoire Série en cours (prévue en quatre tomes) 3 tomes parus
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série Cléopâtre, la reine fatale
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

30/08/2017 | kanibal
Modifier


Par PAco
Note: 4/5
L'avatar du posteur PAco

Dans la collection "Les Reines de sang" voici venir Cléopâtre. La famille Gloris et leur goût prononcé pour l'histoire leur font continuer l'aventure avec ce nouveau grand personnage historique féminin, avec cette fois-ci au dessin Joël Mouclier que je découvre. Ce premier tome installe tranquillement ses pièces sur l'échiquier autour de notre grande reine d'Egypte. Car c'est qu'il y en a du monde à évoluer autour d'elle, à commencer par son jeune frère Ptolémée, avec qui les tensions familiales vont monter crescendo. Ajoutez à cela un empire romain lui aussi déchiré entre Pompée et César mais qui tient l’Égypte par les bourses et vous allez pouvoir sortir le pop corn pour profiter d'une partie pas toujours fine qui ne donnera pas forcément dans la dentelle... Ce qui marque d'emblée c'est l'ambiance qui nous est retranscrite de cette Egypte du Ier siècle avant J.C. Joël Mouclier a le don de nous immerger dans cette période historique grâce à la qualité de son dessin et de sa mise en couleur. Faste, chaleur, architecture démesurée, chatoyance des maquillages ou des décors, on s'y croirait. Mais derrière les fards, c'est aussi une période sans pitié où la mort et les complots ponctuent le quotidien de ces grands de l'Histoire. Et c'est tout cela que notre Cléopâtre va polariser autour d'elle, menant sa barque tant bien que mal dans ce vortex dangereux. Les grandes lignes sont maintenant posées avec ce premier opus, reste à suivre dans les prochains tomes l'évolution de cette femme bien trempée ! *** Tome 2 *** Voici donc venir le deuxième opus de cette série qui aura réussi à me réconcilier avec la BD historique. Toujours aussi chatoyant et intense, le personnage historique de Cléopâtre a, il faut l'avouer quelques atouts pour nous prendre par la main et nous tenir en haleine. Car il s'en passe des choses dans cette suite. Cléopâtre trouve un moyen radical pour assoir son pouvoir, elle donne a César le fils qu'il attendait et lui fait la surprise de la rejoindre à Rome pour le lui présenter... Sauf que les surprises ne sont parfois pas du gout de tout le monde et Cléopâtre si à l'aise chez elle, va vite déchanter et se rendre compte que le faste de Rome est peut-être rutilant vu de loin, mais qu'il n'est pas aussi éclatant et intéressant au quotidien. Surtout que César ne semble plus aussi impatient de revoir sa belle maintenant qu'elle lui a donné ce qu'il attendait... C'est donc toujours aussi bien construit, mêlant habilement l'Histoire et les intrigues de couloir pour nous servir une narration soutenue. On ne lâche l'album qu'en le refermant, ce qui est révélateur de sa qualité. Je monte donc déjà ma note à 4 et j'attends la suite avec impatience. *** Tome 3 *** Arfff... Ba mince alors, moi qui m'étais entiché de cette série, j'avoue que ce troisième tome ne m'aura pas autant emballé que les autres. Car si dans les tomes précédents Cléopâtre crevait les pages de par son personnage et son rôle historique, je l'ai trouvée cette fois-ci nettement en retrait derrière les intrigues romaines une bonne partie de l'album... Heureusement son retour en Égypte permet de recentrer le récit sur elle, même si les intrigues de l'Empire ou de ses proches continuent de servir de fil rouge au récit et d'émailler le quotidien de la souveraine. Pour ce qui est du dessin, rien à redire, c'est toujours aussi efficace et colorisé de façon chatoyante, rendant à cette période historique et au bassin méditerranéen toute la chaleur et l'exubérance dont elle sait faire preuve. Il ne reste plus qu'à attendre le 4e album conclusif, en espérant qu'il relève un peu la barre au niveau des deux premiers pour terminer ce récit de belle manière et ainsi rendre hommage comme il se doit à ce nez de l'Histoire.

13/09/2017 (MAJ le 25/03/2020) (modifier)
Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

Deux séries de la collection Les Reines de Sang que je lis d'affilée et deux bonnes surprises. J'en ai un peu soupé de l'histoire de Cléopâtre que j'ai pu suivre par différents médias, que ce soit en BD (La Dernière Reine ou éventuellement Cléo), ou en jeu vidéo avec Assassin's Creed Origins. J'ai bien appris à découvrir la manipulatrice ambitieuse derrière la façade amusante qu'en présentait un Astérix chez Cléopâtre. Aussi suis-je allé un peu à reculons vers cette nouvelle série. Mais je suis bien forcé d'admettre qu'elle est très bonne et aussi agréable à lire qu'instructive. Le dessin est excellent. Il est réaliste, coloré, lumineux et dynamique. Il donne vraiment envie de lire et de se plonger dans l'histoire. L'histoire est racontée avec un très bon rythme, comme une histoire d'aventure et d'intrigue politique. Le lecteur est facilement pris dans le récit et les faits historiques sont dépeints avec beaucoup de vie et d'intelligence dans la mise en scène. Ça ne ressemble absolument pas à une ennuyeuse biographie documentaire ou historique, et pourtant le contenu est tout à fait authentique et instructif. Très bonne série historique dont je recommande la lecture !

16/01/2020 (modifier)
Par kanibal
Note: 3/5

On est tout de suite happé par le récit, la lutte de pouvoir autant de l'élite Égyptienne ou Romaine, et à la fois choqué par les mœurs Égyptiennes. Ce premier opus est assez bien documenté, on retrouve les grandes lignes des événements clé : l'arrivée et la mort de Pompée. Les décors sont bien mis en valeur par de belles couleurs et les traits des protagonistes ne sont pas en reste, pour moi c'est une affaire à suivre...

30/08/2017 (modifier)