Me, Myself and Him

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Hayate a tout du frère trop protecteur vis-à-vis de sa soeur jumelle, Chôko, une indécrottable romantique. À la suite d’une énième dispute, ils font une chute dans les escaliers… Et à l’arrivée, ils ont échangé leurs corps ! Le cauchemar pour Chôko, prisonnière dans la peau de son ronchon de frère à la veille d’un rendez-vous galant avec LE beau gosse du lycée, l’envoûtant Tsukiyono…


J'ai changé de sexe Jumeaux, jumelles Kadokawa Shoten Shojo

Double Je & quiproquos amoureux Hayate est très protecteur vis-à-vis de sa soeur jumelle, Chôko, une éternelle romantique. Alors qu’ils se disputent à propos de la vie sentimentale de Chôko, tous deux font une chute dans les escaliers qui aboutit à l’inversion de leurs corps respectifs ! Le cauchemar pour la jeune fille, prisonnière du corps de son frère à la veille d’un rendez-vous avec l’envoûtant Tsukiyono. Comment Hayate, sous l’apparence de sa soeur, va-t-il réagir face à Tsukiyono ? Combien de temps les jumeaux devront-ils jouer à ce double jeu de personnalité ? Texte: L'éditeur

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 30 Avril 2016
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Me, Myself and Him
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

01/03/2017 | Gaston
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

C'est des jumeaux, l'un est un frère protecteur et l'autre est une sœur qui est amoureuse d'un garçon populaire à l'école, qui un jour s'échangent de corps par accident la veille du rendez-vous de la sœur avec ce garçon. C'est donc un shojo qui se présente comme une comédie romantique remplie de quiproquos avec le pauvre garçon qui ne comprend pas trop le comportement des jumeaux. Ça ne renouvelle pas le genre, mais ça se laisse lire si on est pas allergique au shojo. Personnellement, je préfère les shojos qui ont de l'humour à ceux qui sont sérieux tout le temps et cela tombe bien il y a plein de moments amusants dans cette série. Les personnages sont assez sympathiques et l'auteure a assez de talent pour me donner envie de lire la série jusqu'à la fin. Il faut dire que cela ne dure que 3 tomes. Le dessin est typique de ce que l'on retrouve dans les shojos. Pas un indispensable, mais ça fait passer le temps.

01/03/2017 (modifier)