Matador (Diabolo Editions)

Note: 1/5
(1/5 pour 1 avis)

Le parcours d’un torero espagnol, qui a atteint la gloire à force d’envie et de volonté.


Auteurs espagnols Espagne

Biographie d’un torero espagnol du nom de Belmonteňo, né entre les deux guerres. Après ses débuts à Madrid, il connaîtra la gloire à la fin des années 40 dans tout le monde hispanophone. Abandonnant sa carrière en 1956, il reviendra sur sa terre natale pour s'y marier et fonder une famille.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 06 Février 2014
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Matador (Diabolo Editions)
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

22/08/2014 | Blue Boy
Modifier


Par Blue Boy
Note: 1/5
L'avatar du posteur Blue Boy

Je n’ai pas grand-chose à dire de cette BD espagnole qui m’est tombée dans les mains un peu par hasard. Aussi aride qu’un désert andalou, le graphisme n’est pas très engageant. Je ne dis pas que le dessinateur n’a pas un certain potentiel, mais le trait est à la fois un peu grossier et ne s’embarrasse pas de détails, ce qui est surprenant pour un style qui se veut réaliste. Quant aux couleurs, elles sont assez laides. Ça serait moins grave si le récit était intéressant, or il n’en est rien. J’ai suivi le parcours de ce torero espagnol avec l’enthousiasme d’un végétarien dégustant des couilles de taureau. Difficile de dire si c’est le texte qui est vraiment ennuyeux ou si cela vient d’un problème de traduction, mais je pense que c’est un peu des deux. Il m’est arrivé de ne rien comprendre à certaines situations ou dialogues, mais ce n'est sans doute pas le seul fait de ma mauvaise volonté. Le pire, ce sont les textes situant le contexte historique, où l’on peut remarquer ça et là quelques maladresses liées à une traduction trop littérale (exemple : « post guerre » au lieu d’« après-guerre »). Le tout est fade et manque singulièrement de passion, un comble pour une BD abordant le thème de la corrida.

22/08/2014 (modifier)