20th Century Boys (Nijuuseiki Shounen)

Note: 4.22/5
(4.22/5 pour 49 avis)

Angoulême 2004 : prix de la meilleure série. Will Eisner Awards 2011 : Best U.S. Edition of International Material—Asia Will Eisner Awards 2013 : Best U.S. Edition of International Material—Asia Un récit haletant mélangeant flash-backs, meurtre et secte...


Angoulême : récapitulatif des séries primées Auteurs complets Best of 2000-2009 Le meilleur du Manga Les meilleurs mangas policiers Sectes Seinen Shogakukan Will Eisner Awards

Kenji est un commercant tranquille, qui a repris le magasin familial, jusqu'au jour où la police vient l'interroger... En effet, la famille de l'un de ses clients a disparu, le seul indice étant un mystérieux symbole gravé près de la porte de leur demeure...Peu de temps après Kenji reçoit de la part d'un ami d'enfance une lettre lui demandant s'il se souvenait... du même symbole !!! Peu de temps après, cet ami d'enfance se suicide... Kenji se lance donc dans sa propre enquête qui l'amène à se remémorer le passé et à découvrir l'existence d'une organisation clandestine : Ami...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 2002
Statut histoire Série terminée 22 tomes parus
Couverture de la série 20th Century Boys
Les notes (49)
Cliquez pour lire les avis

Par jules
Note: 2/5

Comme Monster, série à fort potentiel mais qui tourne au vinaigre à la fin, des trucs sans réponse, des trucs avec la réponse mais en fait non mais en fait si... Bref le scénario fait faire la girouette au lecteur et c'est fatiguant, ça n'est pas comme ça que l'on crée de l'intrigue, pas en faisant croire que tu dis la vérité mais en fait non. Bien sûr que le lecteur va croire ce qu'on lui raconte, il n'a aucun moyen de vérifier que ce qui lui est dit est vrai ou pas et aucun indice pour vraiment savoir le fond de la vérité. Vraiment dommage car la narration sur trois époques était vraiment pas mal (et originale pour un manga) et permettait de voir des personnages changer avec l'âge. L'ambiance rock est vraiment bien aussi et les personnages sont pas mal du tout... mais à prendre trop le lecteur pour un idiot, bah le lecteur t'emmerde et te balance ta série à la tronche. Surtout quand on sort une série de deux volumes pour conclure alors qu'en fait bah non tu conclus pas mais en fait si quand même. Retournement de situation forcer au forceps, série beaucoup trop longue. Et la fin m'a d'autant déçu que je les achetais au rythme de parution et qu'il m'a fallu deux ans je crois pour savoir qu'en fait, je ne saurai pas. Très très très frustrant, un emprunt suffira... en fait pas la peine, lisez Pluto du même auteur, c'est beaucoup mieux et même si la série est loin d'être exempte de défauts, le lecteur est quand même beaucoup moins pris pour une vache à lait.

12/02/2015 (modifier)
Par Tomeke
Note: 2/5

Mais que c’est-il donc passé ? J’étais très emballé au début, surtout en me rappelant l’excellent moment de lecture passé à lire Monster du même auteur. Et puis, arrivé au treizième volume, je n’ai plus envie de continuer ma lecture… Je m’ennuie et je me lasse de l’histoire. Malgré qu’un solide tournant scénaristique soit apparu dans le volume précédent, et même si je me doute que ce n’est encore que le début des mystères et des révélations qui l’accompagnent, je dois avouer être devenu indifférent au sort de Kanna, Otcho et des autres personnages… Et pourtant, Urasawa démontre encore une fois sa maîtrise dans l’installation de l’intrigue et la distillation habile des éléments de réponse mais je n’ai tout simplement pas accroché au récit. Concernant les dessins, comme pour Monster, je les aime bien même si les visages des personnages entre les deux séries sont les mêmes, ou presque. Ma lecture va donc s’arrêter, le plaisir et l’envie prenante d’avancer dans le récit n’y étant plus… Il me reste l’excellent titre de T-rex !

03/10/2009 (modifier)