Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 5479 avis et 1206 séries (Note moyenne: 2.81)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Aya, conseillère culinaire  posté le 24/09/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Aya est une conseillère culinaire. Il parait que cela existe. La présentation de son personnage n’est pas parue aussi sympathique que cela d’un premier abord. Elle déjeune dans un restaurant où il faut manger en silence et se permet de faire des commentaires assez désobligeants sur la qualité de ce qui est servi. Le restaurateur va vite prendre la mouche. Elle ne sera pas en reste en lui promettant de faire fermer son établissement. Bref, elle ne fera pas dans la dentelle à la manière du chef Philippe Etchebest de Cauchemar en cuisine qui veut venir en aide aux restaurants en détresse. A la fin, on l'aimera bien !

Encore une fois, on mélange récit et gastronomie japonaise. Cela va plus loin car Aya semble doué, de pouvoir gustatif assez élevé à la manière de notre héros du manga Les Gouttes de Dieu. On retrouve un peu de cela dans Aya. Pour le reste, ce sont des petites histoires qui ont toutes leurs bonnes morales. Il y a également le personnage comique et tous les autres stéréotypes imaginables. On ne s’ennuie pas à la lecture et c’est bien l’essentiel avec un dessin soigné en prime. Le divertissement est assuré tout en nous faisant un peu plus connaître la gastronomie japonaise. Oui, il y a bien la présence d’une recette de cuisine entre chaque histoire.

Nom série  Les Pommes Miracle  posté le 24/09/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J’ai bien aimé l’histoire de cet homme qui a été obligé par les événements à être un agriculteur. Sa famille ne lui a pas laissé le choix. De même que c’est sa famille qui lui a imposé sa future épouse pour son plus grand bonheur. On pourrait alors se dire que nous avons à faire à un homme qui se résigne à tout mais il n’en n’est rien. En effet, son épouse est très souvent malade à cause des pesticides. C’est l’emploi de ceux-ci qui va être au cœur de ce one-shot qui décrit d’ailleurs une histoire véridique.

En effet, notre homme veut produire des pommes 100% naturelle c’est-à-dire sans l’emploi des pesticides ce qui paraît absolument impossible pour la profession. On va voir qu’il s’enfoncera dans la pauvreté et sous les moqueries de ses camarades concurrents. Il va s’obstiner jusqu’au bout alors que ses pommiers sont à l’agonie. On sait d’avance (et ce n’est certes pas un spolier) qu’il va réussir dans son entreprise et être alors connu dans tout le Japon et même au-delà. La réussite de cette entreprise nous est conté et on va se rendre compte à quel point ce fut difficile.

Ce manga va pas nous faire échapper au misérabilisme et au sentimentalisme de façade. Il y aura comme une sorte d’exaspération mais cela fonctionne car on est loin de l'idéalisation. J’accorde tout de même le 4 étoiles car ma vraie note se situerait plutôt autour de 3.5. J’ai trouvé ce récit assez intéressant qui ressemble un peu au manga que j'avais posté à savoir Les Fils de la terre dans le genre récit écolo.

Nom série  Mister George  posté le 28/11/2007 (dernière MAJ le 20/09/2015) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Je vais éviter d'être désagréable mais je ne vous promets rien...

Comment peut-on pondre une histoire pareille en faisant croire qu'on tient là un grand thriller surfant à la fois sur la vague d'actualité des attentats islamistes aux States et sur le phénomène de l'agent amnésique style Jason Bourne ?

C'est vrai que certaines cases sont hideuses avec une colorisation à outrance. Que dire également de cet enchaînement de cases tout à fait stérile et peu méritoire ? L'histoire ne brille pas par son originalité. Bref, c'est une bd sans âme qui n'apporte pas grand chose. Ceci dit, ais-je lu pire dans le genre ?

Avoir réédité une intégrale en 2014 relève d'un sacré mauvais goût surtout lorsque les lecteurs dans leur grande majorité ont eu un avis assez négatif tout sites confondus.



Nom série  Promise  posté le 08/06/2014 (dernière MAJ le 20/09/2015) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Promise nous entraîne dans l'Amérique de la conquête de l'Ouest alors que la guerre de Sécession fait rage à l'Est. Un pasteur prédicateur débarque avec son chien molosse pour le plus grand malheur d'une communauté. Dès qu'il s'agit de religion et de repentance envers Dieu, on sait que le démon n'est pas très loin. Prêt pour une petite ballade en enfer ?

En effet, ce western possède un côté ésotérique que j'aime bien. Il y aura quelques scènes franchement cruelles mais c'est au service d'une histoire d'épouvante qui rappelle les récits de Stephen King. Le dessin est plutôt mature avec un décors semi-réaliste ainsi qu'un graphisme ensorcelant. Le découpage me semble également équilibré. Bref, la lecture a été plutôt agréable.

Visiblement cette trilogie est parvenue à tenir toutes ses promesses. J'augmente par conséquent ma note à 4 étoiles.

Nom série  Redrum 327  posté le 19/09/2015 (dernière MAJ le 20/09/2015) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Cette histoire commence comme American Pie pour se terminer par Scream ou encore le projet Blair Witch. Bref, une culture de slashers et de teen-movie américain.

J'ai été particulièrement choqué par le vocabulaire franchement vulgaire de cette jeunesse huppée coréenne qui n'a rien à envier à nos cités. C'est un manhwa fantastique dans le genre huis-clos assez oppressant.

Cela n'a pas pris avec moi malgré tout. Le dessin est de piètre qualité de même que la mise en page. Ce n'est guère attirant et finalement peu intéressant.

Nom série  Seiho Men's School !!  posté le 20/09/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
La Seiho Men's School a été imaginé par une femme auteure qui a fantasmé sur la concentration des plus beaux mecs au monde. C'est clair que cela a l'apparence du yaoi mais sans l'être puisque l'apparition d'une femme pourrait créer des émeutes.

Je vais être assez indulgent dans ma notation malgré des imperfections ici et là. C'est léger et cela reste divertissant. L'essentiel est sauvé. Par ailleurs, l'humour est omniprésent sans tomber dans la lourdeur ou la fadeur des clichés. C'est un plus d'autant que l'ensemble demeure très dynamique au fil des 8 tomes.

Au rayon de ce qui peut énerver, cela fait la seconde fois dans un manga cette semaine que je relève qu'il y a un jugement qui ait opéré par l'un des protagonistes sur des chaussettes ou un sous-vêtements à bas prix acheté dans un supermarché. Bref, celle qui porte des collants aussi cheap devrait aller les acheter plus cher dans un magasin de luxe et cela relève sa côte. C'est une pensée que je trouve détestable à l'heure de la crise qu frappe des millions de gens à travers le monde.

Par ailleurs, on ne saura pas pourquoi cet établissement scolaire est coupé du monde et pourquoi on y a enfermé uniquement des garçons comme à Alcatraz. Oui, pourquoi ?

Un mot sur le dessin pour dire qu'il est assez élégant. Les personnages sont réellement beaux. On sent une sensibilité très féminine dans un monde d'hommes. C'est très curieux comme manga. Cela mérite une découverte.

Nom série  Accords parfaits  posté le 19/09/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Accords parfaits signifie être en harmonie totale. Cela ne sera pas mon cas avec cette oeuvre. En effet, c'est beaucoup trop léger et brouillon. C'est à la mode mais les mangakas qui se sont fait un nom en France sur une série à succès ressortent leurs vieilles histoires tirées d'un obscur placard.

Ainsi nous avons cinq histoires dans un volume. La première sera hautement soporifique. J'avoue avoir une nette préférence pour la seconde ding dong. La troisième la voie de mon coeur se laisse également lire. Les deux dernières nouvelles tranchent totalement avec le reste pour leur part de fantastique.

Le trait graphique est assez mauvais avec des erreurs de proportion. On voit que ce sont bien les débuts de l'auteur de Fruits Basket. On pourra aisément passer son chemin.



Nom série  Darker than Black  posté le 19/09/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Darker than black, c'est non. Cela fait penser un petit peu à cette série qui a fait un flop après une première saison tonitruante à savoir Under the dome. Cela paraît mystérieux surtout avec l'apparition des contractants, sorte d'être humain dotée de super-pouvoirs mais avec des rituels assez compulsifs.

Il faut attendre le milieu de la série pour que l'intrigue prenne son envol. Par ailleurs, le scénario est souvent inutilement alambiqué alors que la trame paraît au final assez pauvre. Et puis, il y a cette psychologie des personnages qui apparaît assez artificielle. Non, ce n'est pas pour moi. J'achète pas.

Nom série  Un bus passe  posté le 19/09/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un bus passe et les anges trépassent. Ce recueil d'histoires courtes se concentre sur la rencontre amoureuse autour d'une ligne de bus mais seulement au cours des premiers chapitres. Par la suite, il n'y aura plus de fil conducteur ce qui cassera la cohérence de l'ensemble. C'est dommage car il est vrai que les transports en commun peuvent être des lieux propices à des rencontres assez fugaces.

En réalité, l'auteur a regroupé des histoires qu'il avait jadis composées. J'ai bien aimé le premier récit contant la promesse d'une jeune fille à son professeur alors que les cerisiers sont en fleurs. C'était une romance trop belle et presque irréelle pour être vraie. Le reste est finalement assez classique dans l'approche. Bref, une friandise appétissante mais ne pas en consommer trop.

Nom série  Rose & Wolf  posté le 19/09/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
C'est un shojo qui commence de manière assez pathétique avec une scène où des collégiennes bavent d'envie devant des garçons beaux comme des dieux de l'autre côté de la barrière de l'établissement scolaire. Il faut dire qu'on a mélangé des filles avec des chiens-garous au sein de la même école pour des raisons qui m'échappent.

La romance entre les deux personnages est sirupeuse et niaise à souhait. Il faut dire que nos personnages sont hautement stéréotypés. Même le dessin manque de précision dans le trait. L'homme-chien est par exemple mal dessiné avec juste des oreilles de canidés pour pouvoir faire la différence. On aurait aimé plus d'élégance. Que dire des dialogues qui frisent le ridicule ?

Bref, une espèce de sous-Twilight au rabais.

Nom série  Les Contes Cruels  posté le 19/09/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Ce récit frôle finalement le ridicule avec pour ingrédient un beau châtelain solitaire et une maison de poupée. Cela se veut assez gothique sur le style pour un shojo à l'ambiance sombre.

Le thème sera celui du conte qui vire au cauchemar. Je ne suis pas du tout tombé sous le charme car cela manque singulièrement de subtilité. Les fans de Kaori Yuki seront peut-être ravis de la sortie de l'un de ses premiers mangas produit en 1993. Il est vrai que j'ai déjà posté deux oeuvres de cet auteur et elles ne m'ont guère inspiré (Boy's next door et Gravel Kingdom).

Deux chapitres assez courts et une fin véritablement expédiée pour une commande dont l'auteur se plaint d'avoir eu des délais assez court au point d'embaucher une stagiaire. Je suis tellement désolé pour lui au vu du résultat. Minable. Point de vue cruel ?

Nom série  Les Idées fixes  posté le 18/09/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
En critique de bd, c'est comme pour les vins: on peut reconnaître le talent et ne pas aimer. C'est très fort graphiquement mais avec une intrigue non accrocheuse. Je me suis littéralement ennuyé par les divagations de cet homme névrosé marqué par un drame familial et qui préfère se complaire dans une vie en décalage. L'auteure n'a pas réussit l'accroche avec des dialogues qui sonnent faux. Certes, il y aura de la poésie à la Hugo, mais on sera littéralement assommé. Dommage car j'ai senti une certaine sensibilité et une délicatesse de l'âme.

Nom série  Professeur Eiji  posté le 16/09/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J’aurais bien aimé rencontrer ce professeur Eiji lorsque j’étais un adolescent allant au collège ou au lycée. En effet, ce dernier est un professeur plutôt bienveillant vis-à-vis de ses élèves et de ses collègues. Il est clair qu’on rencontre peu ce genre de personnes dans l’Education Nationale et on peut toujours rêver d’un monde idéal. On pourrait rétorquer que c’est un peu une version idéalisée de ce que doit être un professeur pour peu que sa mission aille plus loin que d’enseigner une matière. Ce dernier s’occupe activement de ses élèves même dans sa vie privée pour héberger par exemple celle qui subit des attouchements de la part de son beau-père. Bref, il y a un grand côté protecteur, voire même éducateur.

Le lecteur va également avoir une accumulation de situations de ce genre pour décrire la jeunesse nippone. J’ai été plus que surpris par certaines situations qui me semblent improbables. Si un élève me pointe un revolver et essaye par la suite de me découper avec un couteau après que j’aie passé allègrement l’éponge et subi les foudres du parent mécontent et du directeur moralisateur, je ne le prendrais pas sous mon aile. Mais bon, c’est un côté sado-maso qu’il nous faudra accepter.

Ceci dit, on est pris dans la tourmente des événements autour de la vie bien agitée de ce professeur pas comme les autres. En dix volumes, cela se laisse lire.

Nom série  Les deux Van Gogh  posté le 13/09/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je ne savais pas que Van Gogh avait un frère. C'est d'ailleurs par Théodore que l'on commence ce manga avant de découvrir le jeune Vincent. Il avait également un indéniable talent qui allait se conjuguer à celui de son frère. Oui, on remonte jusqu'aux origines du mythe aujourd'hui mondialement connu.

Il faut dire qu'il y avait fort à faire dans le Paris dominé par le conservatisme. C'est un combat pour imposer des techniques révolutionnaires. Théodore est déjà un célèbre vendeur d'art qui s'emploie à mettre en avant des artistes non conventionnels aux antipodes de l'académisme de mise. Le grand méchant de ce récit est Jean-Léon Gérôme à la tête de l'Académie car il mena une forte opposition aux artistes avant-gardistes. Il s'était en effet auto-proclamé détenteur du bon goût...

J'ai beaucoup aimé ce one-shot car il met surtout l'accent sur le frère de ce peintre qui a déjà connu pléthore de bd. Au Japon, ce titre fut couronné par de nombreux prix et remporta l'adhésion populaire. Il mêle l'histoire vraie à la fiction pour nous proposer une vision de l'auteur qui n'est pas inintéressante. Par ailleurs, j'ai également été séduit par un dessin tout à fait élégant qui fait une part belle aux décors d'époque (fin du XIXème siècle).

Au final, c'est une belle oeuvre assez attachante. On ressent réellement les émotions des personnages jusqu'aux larmes. Certes, on ne l'entendra peut-être pas de cette oreille mais il faut oser le dire : c'est une belle surprise voire une toile de maître !

Nom série  Ceux qui me restent  posté le 13/09/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
C'est terrible cette maladie d'alzheimer qui nous fait perdre nos souvenirs. C'est un sujet plutôt grave qui sera traité avec beaucoup de sobriété et de justesse. Ce récit d'un père qui souhaite retrouver sa fille après avoir connu le décès de son épouse m'a paru assez touchant. Le graphisme est d'ailleurs superbe avec un jeu un peu particulier sur les couleurs notamment le jaune ciré.

J'ai bien aimé la mise en scène intelligente de cette oeuvre car on comprend vite qu'on va voyager dans les souvenirs d'un vieil homme qui se meurt. C'est une belle histoire triste qui semble agir sur notre âme. L'amour restera toujours la plus belle chose de l'espèce humaine que même la mort ou la maladie ne pourront parvenir à étouffer. C'est en tout cas ce que je retiens de cette belle lecture.

Nom série  La Cabane  posté le 13/09/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je n'ai pas été trop séduit par ce petit polar qui raconte les bêtises d'un trio de jeunes de 20 ans. Ils se retrouvent dix ans après le retour de l'un de leur camarade de prison. Il semble avoir payé pour les deux autres. L'heure des comptes a sonné autour d'une cabane dans les bois.

Ce récit traduit la délinquance dans laquelle on peut tomber quand on est jeune. Puis, avec l'âge, on prend du recul et de la hauteur et on arrive même à construire quelque chose comme une famille ou une belle vie professionnelle. Le thème central reste tout de même la lâcheté en amitié. Pour ceux qui l'ont connue, cela peut faire très mal. Les apparences sont souvent trompeuses...

C'est un propos assez psychologique avec beaucoup de dialogues autour d'un feu de camp. Certes, il y a les flash-back qui nous replongent dans le passé de ces protagonistes sans envergure. On évite tout de même l'ennui.

Nom série  Kokkoku  posté le 12/09/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est une histoire un peu étrange qui arrive à la famille de Juri. Le grand-père possède le don de figer le temps. Cela pourrait être pratique quand il s'agit de sauver des membres de cette famille qui ont été enlevés par des kidnappeurs. Cependant, malgré cette magie occulte, cela sera plus difficile que l'on s'imagine.

L'ambiance de ce manga est assez inquiétante. Le monde figé possède ses propres règles. Les ennemis ne sont pas ceux que l'on croit. J'ai eu un peu de mal à appréhender les tenants et les aboutissants de ce récit. C'est un peu trop rapide dans la mise en place. Il y a également de l'humour mais assez mal placé dans le contexte d'une histoire aux relents dramatiques.

Bref, un peu nébuleux sur les thèmes des mondes parallèles mais cela passe. Il y aura 8 tomes en tout.

Nom série  Soucoupes  posté le 12/09/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Soucoupes peut certes induire le lecteur en erreur. On s'imagine les enlèvements par les extraterrestres comme la soeur de Mulder à la seule vue de la couverture. Non, on n'est pas dans ce registre là ! C'est justement ce qui va rendre cette petite bd finalement assez originale.

Nous avons l'histoire d'un homme dépressif qui va reprendre le goût à la vie grâce à un ami extraterrestre. C'est un disquaire assez névrosé qui fait la rencontre d'un sociologue étranger à notre monde.

Après un début un peu loufoque, c'est assez léger avec un humour parfaitmeent dosé. Au final, la lecture va se révéler assez plaisante. Il y a comme un parfum de poésie dans cette bd résolument vintage. Le charme a opéré. Et dire que je n'aime généralement pas les récits fantasques !

Nom série  Golden Glove  posté le 12/09/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
C'est annoncé comme un chef-d'oeuvre de la bd coréenne. Diantre ! A la lecture, c'est plutôt fade voire très ennuyeux. Cela raconte l'histoire d'un homme qui doit grandir à partir d'un passé assez frustrant.

Le base-ball sera à l'honneur dans ce manhwa. A noter que les pages sont entièrement en couleur ce qui est plutôt rare. C'est assez bien dessiné. La forme est superbe.

Cependant, il est dommage que le fond soit si ennuyeux. Il faisait très chaud cet été là. On vagabonde d'image en image sans que rien ne se passe. Attention à ne pas s'endormir avec !

Nom série  Françoise Dolto  posté le 12/09/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Toujours dans la collection grands destins de femmes, je continue mon exploration de ces grandes figures qui ont marqué l'Humanité. C'est le tour de Françoise Dolto, la grande psychanalyste pour enfants avant Claude Halmos. Le talent, la détermination, l'engagement : tout ce qui fait que leur oeuvre soit exemplaire.

J'ai bien aimé la manière de traiter cette biographie en s'intéressant à la petite enfance de celle qui va révolutionner la psychanalyse moderne en la matière. Françoise Dolto a le talent pour s'adresser directement aux enfants, animée par la certitude qu'un enfant qui comprend mieux grandit mieux et se développe mieux. L'humour et la tendresse sont pour elle des outils pédagogiques.

On se focalise sur une période donnée pour nous faire comprendre les ressorts de la personne en devenir. En l'occurrence, c'est une belle réussite. Par exemple, c'est en posant de nombreuses questions à sa nourrice que Dolto a développé dès son plus jeune âge à l’égard des adultes une certaine méfiance quant à leurs enseignements. Cela amènera à un processus intellectuel de façon à changer les choses en profondeur avec le succès que l'on connaît malgré ses détracteurs.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 210 220 230 240 250 260 270 274 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque