Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 1112 avis et 288 séries (Note moyenne: 3.18)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Dieu qui pue, Dieu qui pète  posté le 03/07/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
C'est chaud, piquant, plein d'humour et de bon sens, bref, du petit conte philosophique comme j'aimerais en lire plus souvent !

Car derrière ce titre ridicule se cachent 7 courtes histoires vraiment sympathiques et très bien choisies : toutes ces fabliaux sont d'une totale universalité. Si certaines sont un ton en dessous, le niveau est dans l'ensemble plus qu'intéressant, et c'est même avec une certaine frustration que l'on arrive à la fin de ce recueil...

Côté graphisme, j'ai vraiment adoré le trait de Frantz Duchazeau. Quelle vie dans son coup de crayon ! Et les couleurs collent à merveille à la chaleur du continent africain. On se sent bien dans ces histoires ! Ca respire ! On y est vraiment !

Alors, si vous avez l'occasion de tomber sur cette BD, n'hésitez pas et laisser vous envouter.

Nom série  Persepolis  posté le 03/07/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Persepolis, ou comment une BD vous permet de réellement découvrir un pays et son Histoire.

Car si l'Iran est toujours au centre de l'actualité internationale (et c'est peu dire aujourd'hui), c'est souvent à travers l'image tronquée voire biaisée des médias que se dresse l'image que nous nous faisons de ce pays. Marjane Satrapi, se fait donc un devoir de mettre les points sur les "I" en nous racontant avec justesse, simplicité et humour, la tragique histoire de son pays, telle qu'elle l'a vécue.

Si graphiquement, le trait de Satrapi peut paraître rebutoir au début, on se laisse rapidement embarquer par sa narration. C'est efficace, sobre, ciblé et on dévore ces 4 tomes en un rien de temps. De plus, j'ai trouvé que le noir & blanc renforçait encore plus la révolte de l'auteure face la répression qui monte et submerge petit à petit l'Iran.

Le reste de notre plaisir tient dans la qualité de narratrice de Satrapi et de sa capacité à nous conter 30 ans de sa vie en la découpant en cours chapitre agrémentés d'anecdotes bien choisies, qu'elles soient drôles ou consternantes.

Une autobio des plus réussies !

Nom série  Toto l'ornithorynque  posté le 26/06/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ah quel bonheur de plonger dans ce bain de couleur et de jouvence que nous propose Toto !

Car cette BD visant un public jeunesse ravira autant les adultes. C'est beau, c'est chaud, original, rafraichissant et plein d'humour, alors pourquoi s'en priver ?!

C'est avant tout la qualité et l'originalité du graphisme qui m'a interpellé. Yoann nous propose un dessin quasiment sans trait, tout en couleurs pures, dans une palette des plus chaudes qui rend à merveille l'ambiance australe où sont campées les aventures de nos petits héros. C'est beau ! Et les passages traitant des rêves sont tout simplement magiques ! Il nous restitue toute l'imagerie aborigène ne façon très personnelle, mais tout simplement magique.

Pour ce qui est des histoires, elles peuvent toutes se lire indépendamment. On découvre juste au fur et à mesure nos drolatiques personnages, emblématiques animaux de ces régions australes : ornithorynque, koala (j'adore Wawa !), échidné, et une chauve-souris. C'est cette curieuse et malicieuse équipe que nous suivront dans des aventures originales et rythmées.

Humour, aventure avec un brin de morale intelligente (genre pas lourde quoi, juste ce qu'il faut...) et tout ça en couleur : petits et grands, foncez !

Nom série  Légendes des Contrées Oubliées  posté le 26/06/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Avec un titre comme celui-ci, une mise sur piédestal dans le panthéon de ma bibliothèque était de rigueur !
Si La Quête de l'Oiseau du Temps reste ma référence du genre, "Légende des Contrées Oubliées" se place juste derrière, avec Le Grand Pouvoir du Chninkel.

Trois tomes pour nous conter l'aventure de 3 personnages que tout séparait au départ mais réunis par la force des choses... et un destin manipulé. Car si au début tout s'annonce comme une quête des plus banales dans cet univers d'heroïc-fantasy, Bruno Chevalier conduit son scénario de main de maître pour nous faire rebondir tout cela de façon inattendue et grandiose. On est loin des manichéismes tranchés qui sont légions dans le genre, et chacun des personnages se révèle pleinement au fur et à mesure que l'intrigue galope... quitte à sacrifier certains des personnages de premier plan...
Des personnages entiers, un univers foisonnant et d'une extrême richesse pour une histoire des plus épiques : voilà ce qui forge une légende !

D'autant que le dessin de Thierry Ségur et sa colorisation valorisent et soutiennent parfaitement la trame qui se tisse sous nos yeux. Ca fourmille de détails, on en prend plein les yeux côté paysages, les créatures et personnages sont vraiment réussis, bref un univers complet, original et cohérent : chapeau ! Seule la colorisation pourra en surprendre quelques-uns. Mais passé la surprise, on s'y habitue pleinement pour en apprécier d'autant plus la justesse et l'originalité. Les planches concernant les Puissances sont des plus hautes en couleur !

Au final, une trilogie d'héroïc-fantasy comme on en fait trop rarement et dont on apprécie toujours autant la relecture !

Nom série  Noise  posté le 25/06/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Noise, ou une facette cachée de Blame !

Bon ce one-shot ne trouve à mes yeux son intérêt que pour ceux qui auront entrepris l'aventure de lire la série Blame ! Mais pour ceux là, ô bonheur !, des clefs nous sont données... et d'autres questions arrivent ! Mais avouons-le, ce n'est pas spécialement pour l'histoire mais plus pour l'univers que développe Tsutomu Nihei que j'ai apprécié la lecture de ce manga.

Même si, à la différence de Blame ! des dialogues viennent émailler cette histoire qui nous propose un éclairage sur le lointain passé de la série et certaines des origines de cet univers, on reste sur sa faim côté réponses. D'autant plus que certaines tombent... Tout le plaisir réside donc dans le plaisir de retrouver la démesure et l'univers si spécifique développé par l'auteur. Alors, soit on aime, soit on aime pas, mais on ne reste pas indifférent à ce que nous propose Nihei, et Noise réjouira ses adeptes

Nom série  Blame !  posté le 25/06/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Blame ! On n'aurait pu trouver meilleur titre...

Car cet OVNI assez abscons côté scénario, se révèle un bijou côté graphisme et originalité. Pour vous donner des images sur l'ambiance, je vous proposerais bien un petit cocktail avec un peu de "Blade Runner" de Ridley Scott pour son futur glauque cinématographique, une pincée de "Requiem" pour le côté gothique BD, une larme du roman "Le goût de l'immortalité" de Catherine Dufour pour la noirceur des plus profonde qu'un roman m'ait été donné de lire et enfin une bonne dose de Giger, comme excipient, pour l'imaginaire visuel développé... Ca y est vous y êtes ?

Et Tsutomu Nihei manie ce cocktail détonnant de main de maître ! Son trait nerveux, tranchant colle parfaitement à l'univers qu'il impose. Découpage, cadrage, trait, tout concours à nous écraser par la démesure de cet univers, qu'il s'agisse de l'architecture, de l'action, ou de l'horreur qui suinte des scènes qui s'enchaînent...

Succession de scènes, oui, car le défaut de ce manga réside dans le scénario. Ne vous évertuez pas à essayer d'en percer les arcanes mais laissez vous bercer par l'ambiance et l'univers. Contentez-vous d'essayer le vous coller aux basques de Killy et de son flingue tonitruant pour... survivre.
Reste à savoir à quoi...

Nom série  Jules  posté le 24/06/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Bon bon bon...
Comme Greg, ma déception fût grande aux vues des nombreuses critiques plutôt élogieuses...
Serait-ce l'apanage de ce premier et unique tome que j'ai lu, ou les autres sont-ils du même tonneau bouchonné ?

Graphiquement, ça fonctionne, mais dans le genre original on repassera... Ca fait même vieillot et daté, les cadrages et le découpage n'arrangeant rien...
Pour ce qui est de l'histoire, si l'idée générale est sympa, c'est cousu de fils blancs et d'énormités qui ne m'ont pas permis de rentrer dans l'histoire. J'ai trouvé les personnages horripilants, Jules mis à part ; l'humour tant vanté, des plus communs, mis à part 2/3 gags qui m'ont fait sourire (pas rire, hein...)

Bref, même si cette série cible un jeune public, je n'ai pas été séduit, loin s'en faut, et je ne suis pas sûr que le public visé s'y retrouve non plus.

Nom série  Mattéo  posté le 20/06/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Enfin un Gibrat qui me convainc pleinement !
Bon, nous n'en sommes qu'au tout début de l'aventure annoncée, mais si un album de Gibrat est forcément attendu au tournant, môôôssieur négocie très bien ses courbes dans les premiers tours !

Du côté de l'objet déjà, Futuropolis nous gâte d'une édition de très bonne facture : présentation, papier, tout est fait pour le plaisir de l'œil. Et Gibrat nous ressort le grand jeu côté dessin et aquarelle. Bref, attention les yeux ! Seul regret et reproche que je ferais, c'est à nouveau la monotonie de ses personnages féminin... On prend les même (ou presque et on recommence...). Du coup, heureux, ceux qui découvriront Gibrat à travers cet album !

Mais ce qui a fait la différence avec ses albums précédent, pour moi, c'est le texte et le ton qui a su trouver pour nous rapporter l'horreur de cette première guerre mondiale. Sarcastique, voire caustique, l'humour grinçant sied à merveille à l'histoire qu'il compose. Ca m'a aussi fait penser au très bon film sur le sujet de François Dupeyron : "La chambre des officiers".

Bref, un album qui a su me réconcilier pleinement avec l'auteur que j'avais pu trouver un peu mièvre dans Le Sursis par exemple. Vivement la suite !

Nom série  Petit Polio  posté le 20/06/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
L'avis de ThePatrick correspond parfaitement à la forte impression que m'a laissée cette série.
En découvrant le trait de Boudjellal, on se dit "Mouais... ça a l'air gentil tout ça, et le dessin, bah, on a vu mieux..."...et puis... et puis, la magie s'installe petit à petit...

On se laisse embarquer par la qualité de conteur de cet auteur et son trait si laché, ses aquarelles pures sur certaines planches, qui nous replonge dans cette France de la fin des années 50 et sa tragique guerre d'Algérie. Tout ça à travers le regard emprunt d'innocence et des sentiments de Mahmoud et de la vie pas toujours simple de sa famille à Toulon. Les amis, l'école, les voisins et l'Histoire composent une toile de fond simple mais d'une grande qualité qui en font une œuvre à part entière. Ça respire de simplicité, mais ça transpire de sentiments et de moments forts que Boudjellal sait retranscrire de façon admirable (J'ai adoré la double planche ou le père de Mahmoud apprend la mort de son père : simple, original, mais d'une force ! Je vous laisse la découvrir).

La petite histoire traverse la Grande et se poursuit ainsi jusque dans les années 70' avec les frasques de Mahmoud dans un 4e tome. Un tome un peu différent dans son contenu, mais qui marque aussi l'évolution graphique de Boudjellal, qui était d'ailleurs perceptible au fil des tomes.

Une série à découvrir absolument pour ceux qui ne l'auraient pas encore lue.

Nom série  Stabat Mater  posté le 19/06/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Une BD qui ne mérite son appartenance à la collection "sang-froid" que par l'ambiance glauque qui l'imprègne du début à la fin...
Car pour ce qui est du côté suspens, on repassera...
C'est linéaire, et d'un basique au niveau découpage... Blasant ! L'histoire avance à grands a coups et se termine en 44 pages bien vite lues.
Côté dessin rien de transcendant non plus et les couleurs manquent d'unité pour réellement créer une ambiance qui donnerait corps à cette abra-cadavres-antesque histoire...

Bref, j'ai lu bien mieux...

Nom série  Petit Sapiens  posté le 19/06/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Moi aussi j'ai trouvé ça très sympa !
Enfin, ne vous leurrez pas, cette BD vise avant tout un public jeunesse, et c'est en cela une réussite. Ou comment faire découvrir la vie de nos lointains ancêtres à travers une petite BD qui ne soit pas pédante.
Un dessin que les enfants apprécieront certes plus que nous (c'est sobre et simple), mais qui colle bien à la thématique. Et du côté de l'histoire, c'est frais, drôle, et épique : un joyeux cocktail préhistorique qui nous remet cette période en mémoire en suivant les aventures de notre Petit Sapiens.
Bref, à offrir à nos jeunes lecteurs.

Nom série  Tête noire  posté le 18/06/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Héhéhé !
Moi, cette Tête Noire m'a beaucoup plu ! C'est simple, efficace, drôle : bref, des histoires courtes qui m'ont tout de suite emballé.

Le trait de Tanquerelle est ici toujours aussi vif, nerveux et rend du coup parfaitement grâce au caractère lunatique de notre petit héros. Car pour avoir du caractère, notre nabot de catcheur en a ! Il a de la suite dans les idées le bougre ! Et ça déménage du coup... pour notre plus grand plaisir

Alors, si Lucha Libre et ses catcheurs déjantés vous faisaient hurler de rire, offrez Tête Noire à vos têtes blondes... pour pouvoir vous les lire en douce :p

Nom série  Ma'at  posté le 28/08/2008 (dernière MAJ le 02/06/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Une pure merveille tant graphique que scénaristique !

En fait tout se tient. L'histoire "explique" ou justifie cette approche graphique d'une originalité et qualité exceptionnelles ! Pour une première BD, quelle audace ! Mais ça paye et on attend la suite avec impatience ! (bientôt 1 an déjà...)

On se laisse doucement imprégner par cet univers et ses personnages (surtout notre si mystérieuse héroïne ...) et on n'en décroche plus...

*****lecture du tome 2*****

Pfiouuuu ! Toujours aussi magnifique, même si la trame reste toujours aussi evanescente. On apprends au moins que 3 tomes sont attendus pour parfaire cette histoire complexe mais sublime :p
En tout cas, un régal graphique ou la forme et le fond se completent pour constituer une oeuvre picturale de splus intense que j'ai lu depuis longtemps !
Vivement la suite !

Nom série  Carmen Mc Callum  posté le 05/12/2008 (dernière MAJ le 02/06/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Ah Carmen ! Elle et moi c'est un peu comme une histoire d'amour !
MON héroïne, ma drogue, mon retour vers le futur !

Quand j'ai croisé Carmen pour la première fois il y a bientôt treize ans, comme ça par hasard au détour d'une tête de gondole (Ah Venise !) chez mon libraire préféré, le coup de foudre (ou de feu, va savoir...) fut immédiat ! Cette façon de s'inviter chez vous, comme ça, tout feu tout flamme, en vous sautant quasi dessus ! Je ne demandais pas la lune mais pourtant je fus servis, et plutôt deux fois qu'une. Mare tranquilitatis accoucha d'une Mère des excitées ! Ce sang chaud espagnol, aussi bouillant que son caractère, ça ne pouvait pas me laisser indifférent, alors comme elle j'ai foncé tête baissée !
Et depuis, on ne se quitte plus, ou du moins elle ne quitte plus les rayonnages de MA bibliothèque. Non pas que je la cloître, Carmen est bien trop éprise de liberté pour ça, mais elle n'est jamais bien loin, partie faire connaissance chez un copain à qui je l'ai présentée, ou à traîner dans la maison, toujours partante pour une mission de relecture.

Même si les trois cycles de son histoire sont inégaux (j'avoue le second est un peu en-dessous), l'ensemble reste pour moi une totale réussite en BD SF. Rien que pour ce personnage charismatique, énigmatique, envoutant et cynique, ça vaut son pesant de nano-cacahouètes ! Et puis je trouve que Fred Duval sait savamment nous distiller tout ce qui donne corps à cet univers qui n'est pas si éloigné de nous, puisque l'action du premier tome se déroule autour de 2050. Gadgets, moyens de transports, outils technologiques ou nano-technologiques, et même les objets du quotidien sont pensés et intégrés. Il ne reste plus qu'à lancer la machinerie du scénario pour que l'Action prenne corps (Et quel corps !).
Et là encore, en tant que bon récit SF, Duval a posé les questions qui commencent aujourd'hui à ponctuer notre actualité : les OGM, l'évolution de la nanotechnologie et ses dérives militaristes, l'évolution de l'espèce humaine, etc. Du cyberpunk bien fait en somme ! Et de l'action en pagaille, car Carmen, ma petite, ne tient pas en place !

Quant au dessin de Gess, et bien j'adhère totalement. Je trouve qu'il a un réel sens de la composition, et qu'il sait parfaitement gérer ses planches pour accentuer les scènes d'action. Si parfois, quelques imperfections sont à noter au niveau des personnages, tout cela évolue très vite et positivement au fil des trois cycles de cette série. Les couleurs, pour finir, je dirais qu'elle sont vraiment bien choisies et travaillées pour coller parfaitement au genre et intensifier quand cela est nécessaire la dramaturgie des scènes. Bref, Carmen est bien faite et me fait de l'effet !

Alors, si tu veux que ça bouge, si tu veux du sport, oublie le PMU, et passe me voir, je te présenterai Carmen.

***********************

-Commentaire après la lecture du tome 9-

Je me devais de rajouter un mot après la lecture de ce tome d'une de mes séries culte, car comme beaucoup j'imagine, je me suis fait surprendre par le changement de dessinateur ! Gess n'est plus aux crayons ! Pas rien pour une telle série...

Forcément ça fait bizarre en ouvrant la première page! Et ce n'est pas la seule surprise qui nous attend. Car le titre évocateur qui semble nous indiquer une trame toute trouvée pour cet opus est réglé en 4/5 pages ! Bref, avec Carmen ça bouge toujours !
Mais revenons sur le dessin qui est ici la raison principale de ce nouveau commentaire. Si au début j'étais sceptique... j'ai finalement été conquis et je tire mon chapeau à Emem pour avoir su reprendre le flambeau d'aussi belle manière.

Nom série  Max et Lili (Ainsi va la vie)  posté le 26/05/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Max et Lili ou l'école de la vie en BD... Voilà comment je résumerais cette série fleuve qui fait tant le bonheur des nos marmots en répondant de façon plus ou moins intelligente aux questions qu'ils se posent.

Car si graphiquement, Max et Lili n'est pas vraiment ma tasse de thé, je trouve que la BD est un support original et accessible pour répondre à la foule de questions qui se bousculent dans la tête de nos têtes blondes. En abordant aussi bien le chômage, la religion, la mort, la drogue, que le quotidien de tout un chacun, cette série apporte des réponses à des questions concrètes.

Reste qu'au bout d'un moment ça sent un peu le filon commercial... Mais bon, quand je vois le succès de cette série auprès des jeunes lecteurs de ma bibliothèque, je me dis qu'ils doivent bien y trouver leur compte ! Alors, sans conseiller l'achat de toute cette série, pourquoi ne pas utiliser cette BD comme support pour répondre à des questions pas toujours évidentes.

Nom série  L'Âge de raison  posté le 26/05/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voici une plongée dans les tréfonds de nos origines fort sympathique et originale !

Matthieu Bonhomme nous propose à travers plusieurs séquences centrées sur un même personnage, un aperçu très affuté de nos ancêtres préhistoriques. Des moments fatidiquement cruels (la survie, ça ne s'invente pas !), d'autres tristement drôles et quelques moments tout en finesse et poésie : ça balaye large, mais ça fonctionne !
Et le trait si particulier de Bonhomme fait le reste ! C'est précis, expressif, bien découpé. Certains pourront être surpris par la colorisation un peu spéciale de cet album, mais passé les premières pages, on se laisse bercer par ces couleurs basiques et contrastées.

Au final, la seule petite déception viens de la rapidité avec laquelle notre lecture se termine, principalement à cause de l'absence de dialogue...
Une bonne BD donc, qui retranscrit de façon intelligente les péripéties et pérégrinations d'un de nos lointains ancêtres.

Nom série  Retour au collège  posté le 26/05/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Y'a pas à dire, j'aime pas Sattouf !

Après plusieurs essais sur ses différentes productions, cet album n'a pas réussi à m'accrocher non plus. Je n'ai même pas pu le finir (et c'est pourtant rare !), et j'ai laché à la moitié.

J'aime pas son coup de patte caricatural, et je trouve ce qu'il relate d'un ennui profond... Oui les collégiens ont tous leur travers, ceux là encore. Mais de là à en faire une BD trépidante sur une tranche de vie si particulière... Pour moi ça ne marche pas. Sattouf à peu être été traumatisé par ses années collège, mais là c'est nous qu'il risque de traumatiser !

Alors, à moins d'être un inconditionnel de l'auteur, ou d'avoir quelques heures de colles à occuper, allez plutôt choisir autre chose pour vous dérider !

Nom série  Mickey Mickey  posté le 15/05/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Mouais... Sympa, mais un peu confus tout ça !

C'est avec Le Roi des Mouches que j'ai découvert Mezzo et Pirus. Et c'est là qu'on voit l'évolution de leur travail en 10 ans !
Si graphiquement, tout est à peu près là, c'est dans le scénario, la narration et le découpage que l'on prend la mesure de leur amélioration. Car "Mickey Mickey" qui nous plonge dans un univers qui me rappelle un peu celui de Tarantino, se lit un peu laborieusement. Du récit à la construction, on se doit d'être concentré pour suivre tant bien que mal la trame de ce casse foireux. Ça manque de fluidité... mais pas d'hémoglobine !

Une BD à lire pour ceux qui apprécient ce duo d'auteur, plus par curiosité que pour la qualité réelle de celle-ci.

Nom série  Baby  posté le 13/05/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ouch...
On pose cette BD, et on se dit qu'on a rien compris. Rien ? Et là commence le cheminement et la réflexion...

Car c'est ça Baladi : c'est du rêve éveillé, une espèce de surréalisme graphique, sans paroles, qui nous fait voyager sur les pages qu'il compose au gré de son imagination et de son sens de la composition. Chaque planche est unique et originale, une œuvre en soi.
Et c'est à un dessein plus vaste que chaque planche participe au final pour construire une réflexion plus qu'une histoire.
Car si vous attendez une histoire bien linéaire, passez votre chemin, cette BD n'est pas pour vous. On est ici dans le tarabusté, l'allégorique et le dramatique. Rien ne va de soi sinon la beauté graphique de ces compositions.

Une BD qui se révèle donc très déroutante à sa lecture, mais qui une fois reposée, donne envie d'être relue. Car malgré ma première impression de perplexité, j'ai eu envie de reprendre les fils qu'on discerne au fur et à mesure pour composer une trame subtile... et petit à petit la toile se recompose. Une BD à lire pour ceux qui aiment se faire surprendre et sortir des sentiers battus.

Nom série  Watchmen  posté le 12/05/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Non Steril, je te rassure, tu n'es pas le seul de ton espèce !
Moi aussi, les Watchmen ventripotents sur le retour n'ont pas réussi à me tenir en haleine (comment ça ils puent de la gueule ?)... Pourtant je suis également loin d'être allergique aux Comics que je lisais avec entrain dans ma jeunesse. Mais là...

Ça doit bien faire 10 ans que les 6 tomes de la cette saga me font de l'œil à chaque fois que je les fais passer de mes rayonnages à la réserve et vice-versa... Mais non, rien à faire, malgré l'aura cultissime qui l'auréole, je n'arrivais pas à franchir le pas. Mais à la sortie du film et à son retour dans mes rayonnages, je me décidais enfin... et c'est le drame...

Bon, pour faire court sur la forme, je trouve que le dessin et le découpage de Dave Gibbons n'ont rien d'exceptionnels. Ils sont plutôt figés et grippés, un peu à l'image de nos pauvres super-héros... Je ne m'étendrais pas sur la colorisation que je n'aime pas du tout. Question de goût peut-être, mais rien d'attrayant là dedans pour moi qui valorise son travail.
Heureusement, le scénario d'Alan Moore est solide, et ses personnages sont remarquables. Remarquables de par leur complexité et leur originalité... Mais voilà, c'est tout ce qui a retenu mon attention sur cette série. Il m'aura fallu attendre le 3e tome, "Rorschach", pour que ma curiosité soit titillée, et que mon intérêt commence à pointer, jusqu'à une fin un peu attendue sur le responsable de la machination mondiale en cours... Bon ok les explications du pourquoi me restaient nébuleuses, mais c'était un peu couru d'avance sur le "super-méchant".

Au final, j'en garde le souvenir d'une lecture fastidieuse, longue -rhaaaa ce mode narratif- , entrecoupée de pavés de textes indigestes (Je n'ai rien lu de pire je pense pour casser le rythme d'une BD !). Je me demande si ce très bon scénario de Moore (malgré son traitement) n'aurait pas fait un meilleur roman plutôt que ce pavé graphique assez indigeste qui a assez mal vieilli... Mais bon c'est aussi le thème central de cette histoire au final... Une BD concept "Has been" alors ? Dans ce cas, c'est une belle réussite...

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 56 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque