Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 4880 avis et 1169 séries (Note moyenne: 2.89)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Mujirushi ou Le Signe des rêves  posté le 23/08/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
La dernière série d'Urasawa est éditée chez Futuropolis et c'est normal vu qu'il y a le Louvre.

Donc un pauvre Japonais vraiment naïf est maintenant criblé de dettes. Sa femme l'a quitté, mais il a toujours sa fille qui est 100 fois moins conne que lui. Un jour, ils rencontrent un mystérieux Japonais francophile qui leur propose une drôle de manigance qui va les emmener au Louvre.

Comme dans plusieurs séries d'Urasawa on retrouve plusieurs références et j'avais un peu peur qu'il finisse par y avoir trop de références et que l'histoire se mette à partir dans tous les sens comme dans Billy Bat, mais heureusement cela n'arrive pas vraiment même si je n'ai pas compris la pertinence de certains points dans le scénario. Ainsi on va avoir droit à un flashback de Mitterrand dont je n'ai pas compris la pertinence et il y aussi une version féminine de Donald Trump (ou une version mélangée d'Hilary Clinton et de Donald Trump, je sais pas trop) dont la principale utilité dans le scénario est que l'auteur n'a pas l'air d'aimer Trump et voudrait bien que les choses finissent mal pour lui.

On retrouve aussi l'amour d'Urasawa pour les vieux mangas vu que le type qui va envoyer les deux héros en France est Iyami, un personnage du manga Osamatsu-San qui a connu un certain regain de popularité lorsqu'une nouvelle série animée est sortie l'année dernière et depuis il y a eu une seconde saison, un projet de film et plein d'autres trucs du genre. Deux caractéristiques d'Iyami sont qu'il est très francophile (un running gag de la série est qu'il dit être français et qu'il est aussi crédible que les Dupont lorsqu'ils se déguisent) et que c'est un arnaqueur et ces deux traits sont très bien repris par Urasawa et franchement je trouve que les meilleures scènes sont avec lui parce que le héros vraiment con et sa fille manquent de charisme et aussi parce que j'aime bien l’ambiguïté autour du personnage.

J'ai lu l'intégralité de la série sur internet et donc je sais déjà comment ça fini. J'ai trouvé qu'il manquait quelque chose pour rendre le récit excitant et que ça finissait un peu abruptement, mais il y a bon twist à la fin. Une oeuvre mineure de l'auteur, mais ça se laisse lire et ça m'a semblé moins chiant que plusieurs livres sur le Louvre sortis chez Futuropolis. À emprunter à la bibliothèque.

Nom série  Strange Dragon  posté le 22/08/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J’arrête pas de me dire d’arrêter de lire des shojos et puis je tombe toujours sur un titre qui m'intrigue.

Ici, l'intrigue se passe dans un monde fantastique où une princesse a besoin de trouver un dragon pour pouvoir accéder au trône et elle va tomber sur un dragon qui se cache sous la forme d'un jeune homme bien beau et franchement je ne pense pas avoir à expliquer ce qui arrive ensuite...

L'intrigue est banale et je me foutais de la relation amoureuse entre les deux personnages principaux. Le point fort est que ça ne dure que 3 tomes donc on va pas attendre 20 tomes avant qu'ils déclarent enfin leur amour. Le dessin est correct quoique je trouve la mise en scène moyenne. L’enchaînement de certaines scènes m'a paru un peu confus.

À réserver aux fans de shojos.

Nom série  Reine d'Egypte  posté le 21/08/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai lu les trois premiers tomes et pour l'instant c'est un bon manga historique.

L'auteure a beaucoup de talent pour raconter l'histoire d'Égypte et j'ai appris plusieurs choses. On suit la vie d'Hatchepsout, un personnage historique dont je ne me souviens pas avoir entendu parler (si c'est le cas, ben j'ai oublié) et qui est une femme forte à une époque où les femmes avaient moins de droits que les hommes et du coup elle ne peut pas faire grand chose même si elle est la reine et évidemment elle va tout faire pour changer la situation et survivre à son mari de pharaon peu sympathique et aux manipulations de la cour.

C'est intéressant de voir la vie d'une femme égyptienne qui ne soit pas Cléopâtre ou Néfertiti. Le scénario est bien maîtrisé et il y a plein de péripéties qui ne rendent pas le scénario ennuyeux. Le dessin est bon. La fin du troisième tome marque la fin d'une époque et le commencement d'une nouvelle qui semble très prometteuse. Je vais bien sûr lire le tome 4 lorsqu'il me tombera entre les mains et j'espère que la suite va sortir bientôt parce que j'ai bien l'impression que la suite me fera augmenter ma note !

Nom série  Constant Souci  posté le 20/08/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
3.5

Quelle bonne idée qu'a eue Glénat de rééditer ce one-shot qui faisait partie des premiers albums que l'éditeur a publiés dans les années 70.

Disons le tout de suite, cet album qui contient la seule aventure de Constant Souci est vraiment pour les fans de Greg et des bandes dessinées humoristiques des années 60. Si vous n'aimez pas l'auteur, ce n'est pas cet album qui va vous le faire aimer et si vous ne le connaissez pas, commencez plutôt par Achille Talon.

Sur une idée de Vicq et aidé aux décors par Dupa, Greg raconte une histoire bien sympathique. On retrouve la naïveté des bandes dessinées de l'époque (notamment au niveau des stéréotypes nationaux), mais je trouve que ça bien vieilli pour peu qu'on aime le style de Greg. Constant Souci est un gars normal qui va se retrouver à travailler pour un mystérieux homme riche très chanceux. La chance de ce type est d'ailleurs la source des meilleurs moments du récit. L'humour m'a bien fait sourire et les personnages secondaires sont pour la plupart réussis. J'aime bien le dessin de Greg que je trouve dynamique et sympathique à regarder.

Je regrette toutefois que la réédition dans la collection Patrimoine BD ne contienne pas de dossier rédactionnel. Je comprends que Greg est plus connu que la plupart des auteurs présents dans cette collection, mais je m'attendais à plus et je ne comprends pas pourquoi l'album est en noir et blanc. Cette histoire n'est pas passée en couleurs dans le journal Tintin ou quoi ?

Nom série  Les Mousquetaires (Caline et Calebasse)  posté le 11/07/2010 (dernière MAJ le 20/08/2018) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
2.5

Je réécris mon avis après avoir lu les intégrales Dupuis.

Comme toujours avec ces intégrales, le travail rédactionnel est bien fait et on explique pourquoi cette série a connu peu d'albums (Thierry Martens n'aimait pas Mazel et le pauvre a eu tellement plusieurs malchances dans sa carrière que ça a fait en sorte que c'est un dessinateur un peu méconnu comparé à d'autres piliers du journal de Spirou). Quant à la série, il y a deux périodes.

La première avec Cauvin au scénario est bien gentillette sans plus. La qualité va du bof au sympathique. J'ai trouvé que l'humour et les situations étaient souvent un peu clichés. Je sais que c'est normal avec Cauvin de trouver des lieux communs (notamment sur les relations hommes-femmes), mais là ça m'a vraiment frappé !

Puis vient la période de Mazel seul au scénario. Les gags et les histoires courtes sont agréables sans être mémorables et certaines chutes sont bien trouvées. Puis viennent 4 histoires longues qui contiennent de bonnes idées (j'aime surtout le tome 2 et 4), mais j'ai eu l'impression que Mazel avait de la difficulté à savoir comment tenir son scénario sur 44 pages. Plusieurs scènes, notamment celles plus humoristiques, m'ont semblé être du remplissage et cassaient le rythme de l'album.

Le dessin de Mazel évolue selon les époques et je l'aime bien quoique je ne le mettrais pas dans mes dessinateurs préférés du journal de Spirou et Cauvin m'a plus convaincu avec ses autres séries historiques.

En résumé, le genre de série à lire si on aime les séries du journal de Spirou, mais qui ne me semble pas être un indispensable et il est préférable d'emprunter les intégrales à la bibliothèque.

Nom série  Miracleman  posté le 06/02/2015 (dernière MAJ le 18/08/2018) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
2.5

J'ai relu le premier tome et j'ai mieux accroché et donc ensuite j'ai lu les deux tomes suivants qui reprends le reste du travail d'Alan Moore qui est crédité comme 'le scénariste originel' à cause de problème de droits d'auteurs vraiment compliqué et que Panini n'explique pas très bien. Il faut lire les informations à droite et à gauche sur internet et principalement en anglais pour comprendre tout les problèmes autour de la série (changement de nom, pleins de gens en même temps qui disent avoir les droits de la série durant des années) et franchement je ne pense pas pouvoir faire un résumé de tout ce bordel sans que ma tête explose.

Pour faire un court résumé, au début des années 80 Alan Moore reprends un super-héros anglais des années 50-60 et lui donnent des nouvelles aventures et en profite pour faire une déconstruction des histoires de super-héros. C'est ainsi qu'on aura droit à des trucs du genre un des compagnons de Miracleman est devenu un gros méchant psychopathe. Il y a des bonnes idées et de bonnes scènes, mais il manque quelque chose pour rendre le tout palpitant à lire. Je pense que c'est clairement une oeuvre de jeunesse d'Alan Moore et qu'il fera mieux par la suite. C'est vraiment une curiosité pour ses fans ainsi que les fans de Neil Gaiman vu qu'il va continuer la série après Moore.

A noter que les dessins sont pas mal, mais ils sont un peu gâché par les couleurs qui ont clairement été rajouté par des ordinateurs modernes. J'aurais surement mieux aimé si j'avais lu ses histoires dans leurs couleurs originels. Il y a aussi d'autres histoires de Miracleman dans ses trois tomes qui ne font pas parti des trois cycles imaginé par Alan Moore et ils m'ont laissé indifférent.

Nom série  Hel'Blar  posté le 17/08/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai lu cet album après avoir lu les bonnes critiques sur ce site.

Personnellement, je serais moins enthousiaste. Le dessin est bien maîtrisé et le dessinateur nous donne de bonnes scènes de combats, mais le scénario m'a semblé moyen. C'est le genre de récit que je lis sans vraiment m'ennuyer, mais il n'y a rien qui m'a semblé marquant et je ne sais même pas si j'ai envie de lire la suite ou non. J'ai surtout aimé les scènes avec du fantastique vu que je suis plus fan de la mythologie et du folklore vikings que des vikings eux-mêmes.

En tout cas, si vous aimez ce genre de récit, il y a de bonnes chances pour que vous accrochiez mieux que moi.

Nom série  La Bobine d'Alfred  posté le 17/08/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
2.5

Adaptation d'un roman que je ne connaissais pas et en plus la scénariste est aussi l'auteure du roman donc elle adapte sa propre histoire.

L'intrigue part sur un fait réel: Hitchcock voulait adapter la pièce de théâtre Marie Rose, mais n'a jamais pu. L'auteure part de cette anecdote pour faire une histoire où tourne Marie Rose dans le plus grand secret et tout capote quand le héros décide de prendre le film avec lui. On retrouve le Hollywood des années 60. Il y a plusieurs références à des films de l'époque et on croise certains gros noms comme Steve McQueen.

J'ai lu la biographie de Ferdjoukh sur Rue de Sèvres et apparemment elle a fait des romans de jeunesse. Je ne sais pas trop si ce récit est pour les enfants, mais la trame ressemble vraiment à un roman jeunesse : le héros se retrouve dans une situation improbable qui ferait rêver plusieurs jeunes (c'est un gros fan de cinéma qui va se retrouver à Hollywood), il croise une fille de son âge qui va devenir son amoureuse et puis il se retrouve dans une histoire incroyable où il va affronter des méchants sans l'aide des adultes. J'ai l'impression d'avoir lu ce genre de trames dans plusieurs romans jeunesses que j'ai lus durant mon enfance.

Le scénario se laisse lire et j’aurais peut-être mieux accroché si j'avais lu ça lorsque j'avais environ 10-14 ans. Dommage que le dessin soit franchement moyen. Plusieurs cases m'ont semblé ratées et les scènes d'action manquent vraiment de dynamisme.

Nom série  Thanos - Les Frères de l'Infini  posté le 16/08/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
2.5

Jim Starlin repart sur une autre trilogie autour de son personnage Thanos. Cette fois-ci le titan fou doit sauver une menace venant du futur et il essaie de changer les choses avec l'aide de son frère Eros et du méchant futuriste Kang qui peut voyager dans le temps.

Comme souvent avec Starlin il y a de l'action, mais la plupart du temps les personnages parlent et ils parlent beaucoup. Les deux-tiers de l'album ne m'ont pas trop intéressé en dehors du fait qu'Eros qui est censé être un super-héros est tout de même un gros connard par moments dans cette histoire. Je n'ai pas lu beaucoup de récits avec lui donc je ne sais pas trop comment il agit habituellement, mais en tout cas son créateur Starlin a l'air de le voir comme un personnage plus ambigu qu'un personnage de super-héros normal.

C'est une histoire avec des voyages dans le temps et je ne suis pas certain d'avoir tout compris des paradoxes temporels et je m'en fous un peu. Le récit ne devient intéressant que dans le dernier tiers qui amène des révélations intéressantes qui me donnent envie de lire la suite et qui sauve ce one-shot d'un deux étoiles. En fait, le problème de ce one-shot est que c'est une introduction qui dure un peu trop longtemps, mais bon les fans de Starlin vont probablement mieux accrocher que moi.

Au dessin, le style d'Alan Davis est bon quoique c'est ruiné par des couleurs informatiques sans âme. A noter que le second one-shot de cette trilogie est annoncé aux États-Unis pour novembre prochain donc on va surement avoir droit à ce one-shot en français l'an prochain.

Nom série  Deadpool  posté le 15/08/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
2.5

Je précise que j'ai lu les 5 premiers tomes ainsi que le tome 7. Cette série regroupe la première série en continu de Deadpool, qui n'avait jusqu'à présent connu que deux mini-séries réunies dans l'album Deadpool - Les Origines.

J'ai bien aimé les deux films de Deadpool (d'ailleurs les seuls films de super-héros que j'ai vus ces dernières années) et aussi le travail de son co-créateur Fabian Nicieza sur le personnage et je voulais donc lire plus de comics sur lui.

Les 4 premiers tomes présentent le travail de Joe Kelly qui a développé plusieurs éléments importants du personnage comme son histoire d'amour avec la Mort et qui a rendu Deadpool encore plus humoristique. Je trouve son travail franchement inégal. Ça va du sympathique au franchement mauvais. Je pense que le problème vient de l'humour que j'ai souvent trouvé un peu lourd. Je trouve Deadpool bien mieux lorsqu'il est le principal élément humoristique d'une histoire plus ou moins sérieuse et non lorsqu'il est dans un récit totalement délirant. Un bon exemple : les épisodes contenus dans le quatrième tome. Les épisodes avec le méchant T-Ray sont pas mal, mais ceux avec Docteur Bong ainsi que le dernier épisode où Joe Kelly fait vraiment n'importe quoi ne sont vraiment pas marrants. J'ai parfois trouvé que certains épisodes étaient un peu trop décousus.

Ensuite, dans le tome 5 il y a le travail de Christopher Priest (et un épisode par un autre scénariste) et je trouve que c'est bien mieux. Le mélange action, humour et moment un peu plus sérieux fonctionne bien et l'humour m'a souvent fait sourire même si vers la fin le running gag sur Tom Cruise devient répétitif. Du bon comics de divertissement et en prime il y a un crossover avec la Panthère Noire.

Comme j'ai pas lu le tome 6, je saute directe sur le tome 7 qui reprend les derniers numéros de la série. Apparemment, à l'époque la série allait tellement mal que Marvel a essayé de la relancer en la traitant comme une suite de mini-séries. On a donc droit à des histoires en 4-5 épisodes et à chaque fois par des auteurs différents. Les deux premières sont correctes et je suis franchement déçu par la dernière signé Gail Simone. J'ai pas trop lu l’œuvre de cette scénariste et j'avais lu des bonnes critiques sur son talent. Son récit n'est pas mauvais et contient des bons moments (j'aime bien la fin), mais tout est gâché par le dessin qui est vraiment mauvais dans le genre pseudo-manga des années 2000. J'étais pas trop fan des nombreux dessinateurs croisés dans ces albums, mais au moins leur travail était correct.

A noter que ces derniers numéros ont servi pour lancer un genre de spin-off sur un nouveau personnage qui est peut-être ou peut-être pas Deadpool nommé l'Agent X et dont les épisodes sont réunis dans le tome 8 et franchement j'ai pas trop envie de lire ce tome.

Au final, la première série régulière de Deadpool est inégale et je ne vois pas pourquoi certains trouvent que le travail de Joe Kelly est un classique de Marvel. Empruntez les tomes à la bibliothèque.

Nom série  Les Pauvres aventures de Jérémie  posté le 12/08/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J'ai emprunté l'intégrale à la bibliothèque et je n'ai pas continué ma lecture après le premier tome.

Je m'attendais à lire une bonne histoire autour d'un pauvre perdant, mais je me suis vite ennuyé. Déjà, le personnage principal m'a franchement énervé avec son comportement d'ado immature et il y a une tête que j'ai vraiment envie de frapper. On est loin des loosers sympathiques de Tronchet.

Ensuite, j'ai l'impression que c'est le genre d'humour qui marche par identification et je ne me reconnais pas du tout chez Jérémie et ses potes. Je n'ai pas le même univers et le même comportement qu'eux et l'auteur traite de sujets qui me laissent de marbre. De plus, si je comprends bien cet album date de l'époque où Sattouf a changé de style et cela explique pourquoi parfois je trouvais que le dessin n'était pas bien maîtrisé. Par exemple, il y a un gag qui normalement aurait pu me faire au moins sourire et qui a été gâché par l'expression du visage de Jérémie qui m'a semblé trop exagéré.

Peut-être que la suite est meilleure, mais ce premier tome m'a tellement ennuyé que je n'ai pas la force de continuer l'intégrale.

Nom série  Anne freaks  posté le 10/08/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
2.5

Je n'ai pas trouvé ce thriller particulièrement excitant. C'était peut-être mieux lorsqu'il est sorti il y a une dizaine d'années, mais depuis plusieurs manga thrillers ont été traduits en français et j'en ai lu plusieurs qui avaient un scénario plus intéressant et tordu que celui-ci.

Le gros problème que j'ai eu avec cette série est que je ne me suis pas attaché aux personnages et du coup je n'ai jamais ressenti de tension. À aucun moment je n'ai eu peur que les personnages principalaux se fassent attraper par la police ou qu'ils finissent victimes de la grosse méchante organisation qu'ils combattent. Il y a quelques questions qui m'ont permis de continuer ma lecture sans problème (du genre si le type qui sort de nulle part et qui dit vouloir les aider est vraiment quelqu'un de fiable ou non), mais je n'ai jamais suivi ces quatre tomes avec passion. Il y a aussi des moments humoristiques qui m'ont fait sourire, mais parfois je me demandais si ça ne gâchait pas l'ambiance de l'histoire.

En gros, un thriller moyen qui se laisse lire. Personnellement, dans le genre 'manga qui met en scène des meurtriers', j'ai été plus convaincu par Mako - L'Ange de la Mort.

Nom série  ShockRockets  posté le 09/08/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
2.5

J'ai lu cet album parce que j'aime bien Busiek et ici il ne livre pas son meilleur scénario.

C'est vraiment le genre de comics qui ressemble à un blockbuster d'Hollywood. Le début est assez cliché : le pauvre Alejandro Cruz est un jeune qui n'a pas la vie qu'il veut et lorsqu'il voit les Shockrockets dans le ciel il se dit que ça serait bien d'en être un vu qu'ils doivent pas subir les problèmes du quotidien et puis un jour il va trouver un membre des Shockrockets blessé et il va être forcé de piloter l'appareil. Évidemment ça va faire en sorte qu'il va intégrer ce groupe qui affronte un méchant très méchant avec des motivations et une psychologie peu profonde et évidemment Cruz va devenir un héros.

Bon, le scénario se laisse lire et il y a des bons moments. Busiek prend le temps pour approfondir certains personnages secondaires et puis ça se passe dans le futur et que les Shockrockets utilisent de la technologie d'aliens pour leurs avions, cela donne un coté un peu intéressant à l'album. En fait, je trouve ça dommage que Busiek écrit une intrigue si cliché alors que le futur qu'il a imaginé avait un certain potentiel. Le dessin est correct.

En gros, le genre de comics qui sert surtout à divertir et qui fait le strict minimum. En même temps, je n'ai jamais été un grand fan de science-fiction ou d'histoires de pilotes alors peut-être que d'autres lecteurs vont mieux accrocher que moi. On notera que la fin laisse une porte ouverte pour une suite qui pour l'instant n'a jamais vu le jour.

Nom série  Commissaire Kouamé  posté le 07/08/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je suis franchement déçu par cet album et s'il y a une suite un jour, je ne pense pas la lire.

Le dessin est pas mal. Il est expressif, dynamique et il me fait penser à du Blain. En revanche, le scénario est vraiment moyen. Cela commence pas mal. Le mystère est intéressant, le personnage principal est hauts-en-couleurs et j'apprenais des choses sur la Cote d'Ivoire surtout son coté sombre comme les criminels.

Malheureusement, l'intrigue part rapidement dans tous les sens. Le commissaire rencontre plein de personnages pour des raisons que je n'ai pas toujours comprises et il y a tellement de personnages que j'ai fini par me perdre. L'intrigue a fini par me sembler longue et en plus le commissaire finit par résoudre le meurtre par hasard vers les dernières pages du récit et après avoir vu la résolution, j'ai eu l'impression que la grande majorité du récit était franchement inutile.

Il reste quelques scènes sympas, mais globalement l'album m'a ennuyé ferme.

Nom série  Esprits des morts & autres récits d'Edgar Allan Poe  posté le 06/08/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je ne suis pas trop convaincu par cet album qui reprends les derniers travaux de Corben sur Poe.

On retrouve des histoires peu connues de Poe, mais aussi certains classiques comme Le Corbeau et La Chute de la maison Usher dont Corben avait déjà fait une version qui est parue en album dans les années 80 (j'ai pas lu l'album en question, mais j'ai vérifié la planche dans la galerie et c'était une planche différente de ce que j'ai vu dans la version de Delirium).

J'adore Poe et j'espère un jour trouver une adaptation parfaite de ses histoires en bande dessinée. Je sais que le travail de Poe n'est pas facile à adapter, mais le dessinateur Breccia avait réussi a adapter parfaitement Lovecraft et je ne désespère pas un jours trouver le dessinateur parfait pour Poe. En ce qui concerne Corben, les histoires adaptées dans Creepy que j'avais lues étaient pas mal, mais ici c'est franchement moyen.

Déjà, il y a de la couleur alors que je trouve que Poe irait bien mieux dans du noir et blanc. Ensuite, je trouve que le dessin de Corben dans cet album a un coté un peu comique à cause des expressions caricaturales que les personnages ont souvent et cela ne colle pas avec le ton des histoires de Poe. Je n'ai pas retrouvé ce que j'aime chez Poe comme le coté psychologique des histoires. Par exemple, je n'ai pas ressenti la souffrance psychologique que subissaient certains personnages.

Il n'y a que deux histoires qui m'ont convaincu : La Cité de la mer parce que je ne la connaissais pas et que la chute est excellente, et puis Le Barrique d'Amontillado parce que c'est la seule dont je trouve que le dessin de Corben va bien avec le récit vu que j'ai toujours trouvé que c'était un récit avec de l'humour noir et donc le style un peu comique ne m'a pas trop dérangé.

Au final, à lire pour les fans hardcore de Corben.

Nom série  Crochemaille  posté le 04/08/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J'ai lu l'album paru chez Glénat par pure curiosité. Erik fait partie des nombreux auteurs d'après-guerre qu'on retrouvait dans plein de magazines de BD et qui a disparu des mémoires parce que ses créations ont connu peu d'albums et paraissaient dans des journaux moins connus que Tintin ou Spirou.

C'est vraiment le genre de bande dessinée qui a mal vieilli et qui n'intéresse que deux groupes : les lecteurs nostalgiques qui ont lu la BD durant leur jeunesse et puis ceux qui aiment bien lire des vieilles bandes dessinées par curiosité. Je fais partie de la seconde catégorie et le seul intérêt que j'ai trouvé à cet album était son intérêt historique.

L'album de Glénat reprend trois histoires quoique la troisième est la suite de la deuxième. Il y a aussi des extraits de la quatrième grande aventure de Crochemaille qui est restée inachevée parce que le magazine où elle paraissait a fermé ses portes. J'ai vite trouvé les aventures de Crochemaille et de sont compagnon ennuyeuses. On dirait un mauvais dessin animé des années 40 rempli de gags pas marrants. J'imagine que peut-être que j'aurais mieux apprécié si j'avais lu ces aventures gamins durant la fin des années 40. Le dessin est moyen.

On notera que Crochemaille va partir en croisade et disons que la représentation de cette période historique n'est pas trop politiquement correcte. Il y a notamment un noir qui est dessiné de façon vraiment caricaturale.

Nom série  The Twelve  posté le 04/08/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
3.5

Une bonne mini-série qui met en vedette des super-héros Marvel qui n'avaient pas été utilisés depuis les années 40.

On suit donc un groupe de super-héros de la seconde guerre mondiale qui se retrouve dans le monde moderne après avoir été endormi durant des décennies. Ils vont donc apprendre à vivre dans un nouvel environnement et au cours de la série on va apprendre que certains membres possèdent de terribles secrets.

L'intrigue est bien menée et chaque personnage est charismatique et bien développé même si certains des douze sont plus mis en avant que d'autres. Le rythme est parfait. Il est un peu lent, mais c'est pour mieux développer les personnages et bien montrer leurs personnalités et du coup j'ai toujours eu la sensation qu'il se passait quelque chose d'intéressant. Le seul défaut que je trouve est que le dénouement dans le second tome m'a semblé un peu trop rapide.

En tout cas, une bonne série à lire si on veut un truc de super-héros intelligent qui met en avant la psychologie des personnages. Le dessin est pas mal.

Nom série  Moon Knight (Lemire)  posté le 02/08/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
2.5

Je précise que je n'ai pas lu le troisième tome qui n'est pas disponible à ma bibliothèque. De ce que je vois, elle contient les derniers épisodes du run de Jeff Lemire qui sont aussi les derniers épisodes de la série Moon Knight de 2016-2017. Je conclus donc que la série est terminée, mais peut-être qu'un jour il va y avoir un tome 4.

Moon Knight fait partie des super-héros qui sont présents depuis des années et qui n'ont pas connu un gros succès. En gros, il est connu des fans de comics, mais pas du grand public qui connait mieux des personnages comme Spider-Man ou Hulk. La particularité de Moon knight était qu'il avait plusieurs identités civiles et du coup les scénaristes ont fini par lui donner un trouble de personnalité. Tout le run de Lemire tourne autour de sa crise d'identité et le traitement est classique.

Marc Spector se retrouve dans un asile psychiatrique et apparemment il vit dans cet endroit depuis des années. Moon Knight est un vrai super-héros et Spector croit qu'il était Moon Knight alors qu'en fait ce n'est pas le cas et puis Spector imagine que les membres du personnels sont ses ennemis quoique peut-être qu'il a raison et puis ses alliés débarquent pour l'aider, mais peut-être que tout ça vient de l'imagination de Spector... Bref on n'est jamais certain si ce qui arrive est réel ou si Spector a juste pété les plombs.

Dans le second tome on voit les différentes autres identités de Spector dans leurs vies de tous les jours et leurs scènes sont dessinées par différents dessinateurs (en gros, il y a un dessinateur pour chaque identité). Ça peut sembler sympa comme idée, mais j'ai eu l'impression que ça partait dans tous les sens, surtout qu'en plus des différentes personnalités habituelles de Spector (le producteur de cinéma Steven Grant et le chauffeur de taxi Jake Lockley), Lemire donne une nouvelle personnalité à Spector qui vit des aventures dans l'espace et cela m'a semblé hors de propos.

En gros, l'histoire se laisse lire, mais l'intrigue est longue comme c'est le cas avec plein de comics moderne. Lemire prends son temps pour développer la psychologie de Marc Spector, mais j'ai eu l'impression de lire un truc assez convenu. Je vais tout de même lire le dernier tome si je tombe dessus un jour pour voir si la fin est originale ou si c'est juste un truc cliché.

A noter dans le deuxième tome il y a comme bonus une histoire de Moon Knight des années 1980. L'histoire est pas mal, mais le développement de certaines idées aurait eu besoin de plus de subtilité. J'ai trouvé le dessin moyen, mais c'est à cause des couleurs qui ont probablement été rajoutées par ordinateur parce qu'ensuite je suis allé vérifier sur internet et j'ai trouvé des images de cet épisode avec des couleurs différentes et le résultat était beaucoup mieux.

Nom série  Wonder Woman Rebirth  posté le 02/08/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je précise que je n'ai lu que les trois premiers tomes.

Wonder Woman est un des personnages de DC dont les changements survenus lors du New 52 ont été les plus controversés et le scénariste Rucka qui a déjà écrit les aventures de Wonder Woman avant va remettre de l'ordre vu que Wonder Woman va se rendre compte que plusieurs années de sa vie étaient un gros mensonge.

Sauf que parallèlement on a droit aux aventures de Wonder Woman dans le passé (en gros les numéros de la série avec un chiffre impair montrent le présent et les numéros avec un chiffre pair montrent le passé) et du coup l'intrigue autour du gros mensonge de la vie de Wonder Woman prend un peu trop de temps à se mettre en place. En plus, comme j'ai déjà lu au moins deux versions différentes des débuts de Wonder Woman, je n'avais pas envie de lire une autre version, mais je peux comprendre que le lecteur qui ne connait pas trop le personnage ait apprécié le premier tome (personnellement je trouvais certaines scènes sympathiques, mais j'avais juste envie de revenir au présent).

Globalement, ces aventures de Wonder Woman sont sympathiques à lire et il y a des bonnes idées, mais ce n'est pas non plus très captivant. J'aime tout de même le mystère autour du gros mensonge et je vais lire la suite pour voir le dénouement de cette intrigue en espérant qu'elle soit bien résolue.

Nom série  Spinning  posté le 31/07/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Une autobiographie qui ne m'a pas trop touché et c'est dommage parce que je vois que l'auteure est sincère et elle a du avoir bien du courage pour montrer non seulement ses problèmes, mais aussi un moment très perturbant de sa vie que je ne vais pas décrire, mais ceux qui ont lu ce livre vont avoir une bonne idée de quelle scène je parle.

On suit donc la vie de l'auteure durant son adolescence où c'est le temps de la puberté et des milliers de réflexions angoissantes. Non seulement elle a les problèmes 'normaux' d'adolescente, mais en plus elle doit vivre avec le développement de son homosexualité, ce qui n'est pas évident dans un milieu homophobe. Ah oui l'auteure a fait du patinage artistique durant des années et du coup au moins la moitié de l'album parle des entraînements.

Malgré certaines qualités (notamment au niveau du dessin), je n'ai pas réussi à rentrer dans l'album. Il y avait des scènes sympathiques, mais globalement j'ai trouvé que c'était lourd à lire et que c'était trop long. Je pense que cela risque de mieux parler aux filles, notamment celles qui sont lesbiennes, qu'à moi. En tout cas, les fans de bandes dessinées intimistes vont surement adorer.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 210 220 230 240 244 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque