Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 1570 avis et 70 séries (Note moyenne: 3.06)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Beauté  posté le 23/05/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Comment reprendre les codes du conte pour enfants pour les détourner gentiment et finalement retomber sur ses pattes avec une morale qui, si elle n'est pas mièvre, pourra en rebuter plus d'un.

Nous sommes face ici à un mix entre une Cendrillon et une Belle au bois dormant et si le démarrage est plutôt intéressant, la suite tire beaucoup en longueur et voir tout ces hommes tomber sous le charme de Beauté puis s'entretuer à qui mieux mieux devient assez vite lassant.

Le postulat de départ pouvait laisser penser à quelque chose de très original mais malheureusement le traitement est vite redondant et j'ai plus survolé les deux derniers tiers.

Le dessin quant à lui est d'un style que je qualifierais de faussement naïf, un peu enfantin avec des couleurs pétantes, je note toutefois de belles couvertures qui n'ont que peu à voir avec l'intérieur.

Au final une lecture que je ne recommande pas, dont l'idée de départ était prometteuse mais traitée de manière trop puérile pour me satisfaire. La lecture n'est pas désagréable mais tout cela est fort futile.

Nom série  Les Larmes du Seigneur Afghan  posté le 05/05/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cette BD possède un mérite essentiel qui fait que j'en recommande chaudement la lecture et c'est celui de se pencher sur la situation d'un pays sortant à peine de la guerre et qui nous montre que la paix très fragile.

Pas d’esbroufe, pas de chichis les faits sont exposés sans fard et je trouve que les choses sont montrées sinon expliquées d'une manière permettant au lecteur de s'y retrouver dans cet imbroglio Afghan. Il ressort de la lecture un aspect que je ne peux définir autrement que par le terme lumineux.

Autant que faire se peut le récit est d'une grande justesse de ton je le crois assez objectif pour montrer l'immense gâchis dont souffre ce pays. Hautement recommandable donc et pour allez plus loin sur le sujet je vous conseille la lecture du fabuleux et bien renseigné roman de DOA "Pukhtu".

Nom série  Dilemma (Clarke)  posté le 05/05/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est dans le cadre d'un jury Bd que je découvre cette histoire dont le moins que l'on puisse dire est que son scénario est quelque peu échevelé.

Les écrits de penseurs bien connus de l'antiquité sont mis à jour par une équipe d'archéologues, ces écrits seraient à même de prédire le futur. Tout d'abord revenons au concept même de cette BD qui nous propose deux volumes quasiment identiques mais dont la toute fin varie. De là à y voir une opération commerciale il n'y a qu'un pas que je franchis.

Si de prime abord le procédé narratif est plutôt original, au fil de la lecture il se révèle assez moyen se contentant d'aligner des poncifs vus ailleurs.

Le dessin est de facture assez classique, un léger bémol concernant les personnages un peu trop statiques à mon goût. Malgré un propos qui sur le papier était alléchant, le résultat est très en deçà et si un emprunt reste possible, je ne mets pas d'option d'achat.

Nom série  Le Testament du Capitaine Crown  posté le 02/05/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Avant Hedge Fund, le dessinateur Patrick Hénaff s'était essayé au récit de pirates avec ce "Testament du capitaine Crown". Coup d'essai coup de maitre serais je tenté de dire.

A l'entame de la lecture ou à son issue oublions le LJS de M. Lauffray, tentative de comparaison n'est pas raison. Le dessin n'a pas ici la même puissance ni le côté parfois un peu grandiloquent de LJS, mais sans afféteries aucune je le trouve personnellement grandement efficace et possédant une virtuosité évidente capable de vous embarquer au fil des océans. Alors que Lauffray et Dorison nous proposaient des aventures autres que purement maritimes, ici nous sommes très souvent à bord des navires de pirates excepté sur la toute fin de ce diptyque.

Personnellement j'ai trouvé un grand plaisir à lire cette aventure qui possède son lot de péripéties et de retournements de situations. Le seul bémol à charge contre ce récit est peut être la rapidité du tome 2, j'aurais pour ma part souhaiter plus d'approfondissement sur la vie sur cette île coupée du monde. Pour autant je m’aperçois qu'en disant cela c'est le syndrome LJS qui frappe.

Au final ce Capitaine Crown est rudement bien foutu, divertissant et fleurant bon l'air du large avec de vraies trognes, alors forcément à lire et à posséder.

Nom série  Un temps de Toussaint  posté le 20/04/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Étrange, bizarre, particulier mais au final un objet éminemment sympathique dont l'atout principal est le dessin de Rabaté avec ces encres de chine joliment nuancées et dégradées qui offrent un plaisir visuel assez beau. Dans ces ambiances parfois un peu floutées les expressions des visages n'en ressortent que mieux. Graphisme et couleur donc, pas grand chose à dire.

En ce qui concerne le fond ou le scénario (mais y en a t' il vraiment un ?), l'on ressort de cette lecture rapide assez frustré. C'est court !! C'est d'autant plus dommage que cette galerie de personnages était plutôt sympathique, j'ai bien aimé le croque-mort déprimé par le manque de boulot.

La lecture est agréable mais je ne conseille pas l'achat sauf peut-être pour les fans de Rabaté.

Nom série  Là-bas  posté le 20/04/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Si votre moral est en berne et que vous lisez cette BD un jour de pluie, il y a de fortes chances que vous ne sortiez pas revigoré de votre lecture.

Nostalgie est le maître mot de cette histoire qui nous conte le retour en France d'une famille de pieds noirs juste après la guerre d'Algérie. Tronchet nous a habitués à ses losers magnifiques et ici le père de famille en est un magnifique mais jamais ridicule, possédant un sens de la famille qui tend à rechercher le bonheur des siens à tous prix même si c'est au détriment du sien propre. A ce titre la scène où sa fille vient le chercher au travail est d'une justesse et en même temps d'une violence inouïe.

Le seul bémol que j'apporterais concerne le dessin, sans doute suis je trop habitué au Tronchet de "Fluide" mais ici ça m'a fait bizarre, les couleurs par contre sont vraiment sympa.

Une lecture forte qui ne laisse pas indifférent, fort bien construit cet album est une réussite qui mérite toute l'attention.

Nom série  12 rue Royale, ou les sept défis gourmands  posté le 20/04/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
A moins de connaitre les lieux, de connaitre la gastronomie lyonnaise et plus particulièrement le restaurant dont il est question, encore que j'ai cru comprendre qu'il n'était pas à la portée de toutes les bourses. Si donc tous ces "si" sont réunis, alors l'on pourra trouver un intérêt pour cette BD. Les défis, challenges qui sont lancés au chef cuistot ne sont pas d'une originalité folle et l'on perd vite tout attrait pour l'histoire.

Le dessin est quant à lui sympathique, plus proche du registre de la caricature. Voilà donc une petite œuvre, hommage au restaurant "La mère Brazier" et son chef Mathieu Viannay à reserver aux amateurs.

Nom série  Bonne année  posté le 16/04/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Dommage, il y avait un vrai fond donc de bonnes idées qui ne sont pas exploités comme il aurait fallu. L'idée des banlieues devenues de véritables ghettos dans un monde dominé par un pouvoir d'extrême droite n'est pas si utopiques que cela.

Tout au long du récit l'on navigue donc entre la recherche désespérée de capotes ou tout le monde tire à vue sur tout le monde, les ravages du sida sont évoqués mais l'ensemble aurait pu avoir une véritable force qui n'est pas présente car ces sujets sont finalement plutôt effleurés.

Au niveau du dessin le noir et blanc convient bien au récit par contre j'ai eu du mal à reconnaitre les protagonistes tant les visages attitudes se ressemblent.

Au final une lecture sympa, rapide mais dont je ne recommande pas l'achat.

Nom série  L'Homme de l'Année - 1894  posté le 13/04/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voici un album de la série "l'homme de.." fort complexe et il faut un tantinet s'accrocher pour bien intégrer tous les éléments qui nous sont donnés. Période importante de l'histoire de France qui à cette époque était secouée par des scandale financiers (déjà! ), la montée de l'antisémitisme, plus dans le décor quelques revanchards de la guerre de 1870 et la perte de l'Alsace Lorraine.

Sur ce terreau l'affaire que l'on sait expliquer ici de manière extrêmement méthodique et qui s'intéresse surtout à la personnalité du véritable coupable, le comte Esterhazy. Au final l'on s'aperçoit que l'homme n'est pas passionnant, c'est juste un coureur et un joueur qui profite de circonstance pour se défausser sur un autre. Pour autant l'ouvrage comme je l'ai dit plus haut est d'envergure et riche d'une documentation sérieuse.

Au final il faudra sans doute aller plus loin que la simple lecture de cette BD pour bien comprendre les tenants et les aboutissants de cette affaire qui défraya la chronique. Certainement à lire ne serait ce que pour s'éclaircir l'esprit sur l'Affaire mais en prenant son temps pour bien intégrer tous les éléments.

Nom série  Bienvenue à Jobourg  posté le 13/04/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Généralement un carnet de voyage est de deux types. Soit nous sommes dans une description un peu minutieuse des us et coutumes du pays qui est croqué, soit au delà de cette simple formule il sert également à dénoncer des situations ou évènements se déroulant dans ce pays.

Ici rien de tout cela, une découverte pleine de poncifs, oui comme dans toutes les grandes villes du monde "Jobourg " possède ses quartiers difficiles si en plus on rajoute des années d'apartheid l'on comprend ou plutôt on ne comprend pas la complexité de cette société. Le brave blanc qui se retrouve avec des dreadlocks sur la tête et qui forcément tombe amoureux d'une jeune black fort gironde, pour moi ça le fait pas trop. malgré tout le talent de l'auteur de trop nombreuses choses sont effleurées. C'est gentil, sympa, surement plein de bonnes intentions mais trop manichéen et au final il ne reste pas grand chose une ois la lecture achevée.
A lire pour les inconditionnels de Rabaté mais pas plus.

Nom série  Les Chroniques de Légion  posté le 12/04/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ah le mythe du vampire inspiré par ce grand roman gothique de Bram Stoker Dracula. C'est à l'adolescence que j'ai fait cette lecture dans la vieille édition Marabout. roman extrêmement moderne s'il en est par la forme surtout. Rendant hommage aux anciens tels Sheridan Le Fanu, Robert Louis Stevenson, l'histoire sous forme de correspondance s'appuie sur une recherche ethnographique assez pointue sur les us et coutumes des pays ou se situe l'action ( Amusant d'ailleurs de savoir que Bram stoker n'y a jamais mis les pieds ).

On ne compte plus à ce jours les adaptations tant cinématographiques que littéraires qui se sont inspirées de l’œuvre originale. C'est peu dire si cette nouvelle version avec F.Nury au scénario et des dessinateurs de renoms pour l'épauler avait de quoi faire frémir d'impatience les fans du mythe.

Or donc, je passe par des sentiments assez variés. Tout commence par l'explosion Lauffray qui dans ce genre est particulièrement à l'aise, on le sait depuis Prophet, Zhang Xiaoyu, vu dans Crusades est de son côté lui aussi une pointure, enfin Mario Alberti et Tirso ne sont pas en reste. Alors si l'on devait faire la fine bouche l'on dirait qu'il y a pléthore de talents et comme dit le dicton:" le mieux est parfois l'ennemi du bien", je veux dire par là que cette avalanche de planches pour l'ensemble de très bonnes factures aurait tendance à nous en mettre trop plein la vue. Deuxième point de chiffonnade le liant entre tout cela. Certes F. Nury est un scénariste de talent et la construction du récit est ce qu'elle est à savoir une succession de moments de la vie de Vlad et Radu. Cette absence de linéarité dans le récit est parfois difficile à appréhender, mais si l'on accepte ce parti pris les choses sont tout de même lisibles.

C'est donc surement un brin nostalgique de mes lectures adolescentes que je ne peut m'empêcher de conseiller la lecture de cette série il est vrai point exempte de défauts mais il faut savoir passer outre et replonger avec délice dans ce mythe éternel.

Nom série  The Time Before  posté le 07/04/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Il n'y a rien de plus casse-gueule pour un auteur, romancier ou scénariste de BD que de vouloir s'attaquer aux voyages temporels. Certains s'y sont cassé les dents mais d'autres ont su habilement se dépatouiller de ces histoires d'allers retours. C'est bien évidemment ici le cas et de manière magistrale qui plus est.

En plus d'un habile récit sur le retour en arrière pour modifier le passé, Cyril Bonin, sans prendre l'axe du super héros interroge son héros et nous même sur la vacuité de changer les choses pour un soi disant mieux être. C'est intelligent sans effets lourdingues le tout au fil d'une narration maîtrisée avec un background new-yorkais magnifié par un dessin aux tons pastel du meilleur effet.

Au final un album intelligent sans esbroufe qui laisse un sentiment de calme, une sorte de sérénité, sans être mollasson. Du bel ouvrage en somme.

Nom série  Les Maîtres Inquisiteurs  posté le 27/07/2015 (dernière MAJ le 07/04/2016) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Seulement pas mal me direz vous. Ben oui, car comme justement précisé par mes petits camarades, nous sommes en terrain connu, que dis-je ultra, méga connu. Nains bourrus, elfes sagaces et omniscients ou presque, dragons, forêts hantées et tutti quanti. Nous avons même le magicien ou devrais je dire le sorcier qui dans l'ombre...

Bon OK je pars sur des bases qui sembleraient noircir un peu le tableau, il n'empêche que tout ça se lit fort bien et que l'ensemble est agréable. Même si les figures imposées sont archiconnues, elles ont, grâce au dessin et sans doute au rythme insufflé au scénario, de quoi nous tenir en haleine. Allez, je refais mon chieur encore un coup ; les dragons sont assez moyens et de plus ils n'ont pas la même tronche quand ils attaquent ou quand ils baguenaudent dans la prairie. Ceci dit c'est une bonne BD dans son genre mais elle ne révolutionne pas le genre de l'héroic-fantasy. A lire tout de même pour le dépaysement qu'elle procure.

Nous revoilà pour une majoration à l'issue de la lecture du tome 2


Ce deuxième tome ne me fera pas changer ma note initiale, je reste à pas mal car deux trois trucs me chiffonnent. Dès le début de ce tome j'ai eu l'impression de me retrouver dans un épisode des "Experts", en effet lors d'une autopsie qu'il pratique l'inquisiteur Sasmaël nous assène tout un déluge de termes techniques que n'aurait pas renié Horacio. Tout simplement ça ne colle pas pour moi avec l'ambiance générale d'un monde finalement archaïque ou alors ce sont des réminiscences "d'avant" le chaos.

Autre point un brin négatif c'est cette relation assez ambiguë entre l'inquisiteur et son elfe, ça joue vaguement sur un truc je t'aime mais nous ne passerons jamais à l'acte et au final c'est une relation de maître à esclave qui s'instaure ???

Après dans cet opus pas mal de raccourcis qui facilitent l'avancée des choses, quant au dessin il est très quelconque, pas mal, mais c'est celui que l'on voit un peu partout aujourd'hui notamment dans les productions Soleil. Pas d'achat mais je ne dis pas qu'à l'occasion je ne piocherais pas dans les rayons de la médiathèque.

Nom série  L'Homme de l'Année - 1871  posté le 07/04/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
De tous les albums de cette série concept, celui-ci est pour l'instant mon préféré. En premier lieu parce qu'il traite d'une période finalement assez peu traitée dans les manuels, la période de la Commune de Paris qui se termina en véritable boucherie.

Ce personnage de Turco dont je ne sais s'il a vraiment existé est en tous les cas assez plausible. Sniper avant l'heure, il n'est pas exempt d'une part d'ombre et ses motivations ne semblent pas être très révolutionnaires. Le seul reproche que je pourrais faire est qu'à force de se concentrer sur le personnage, le fond en est un peu oublié et le contexte des événements passe à la trappe.

Le dessin m'a paru plus que correct, il est agréable et très lisible. Un bon cru dont l'achat n'est peut-être pas indispensable mais dont la lecture peut se faire sans problème.

Nom série  L'Homme de l'Année - 1431  posté le 06/04/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
De prime abord nul n'est besoin d'être un grand spécialiste de cette période pour s'y retrouver dans les différents personnages de ce qui est en fait une véritable enquête policière pour savoir qui était où et qui à fait quoi au moment de la capture de Jeanne d'Arc. J'ai bien quelques notions héritées de mes lointains cours d'histoire mais j'ai trouvé cet opus de la série "l'homme de l'année" finalement plutôt intéressant. Certes les choses que l'on y apprend ne révolutionnent pas la vision de l'histoire et j'avoue que cette supposée histoire d'amour entre La Hire et Jeanne me paraît un peu tirée par les cheveux.

Pour ce qui est du dessin, contrairement aux autres avis il ne m'a pas dérangé, j'avoue même que ces tons noirs et gris bleutés sont d'un bel effet, alors certes c'est sombre mais cela colle plutôt bien à l'ambiance d'enquête mystérieuse qui plane tout au long du récit. Cet album ne dépare pas dans la collection.

Nom série  Le Reste du Monde  posté le 06/04/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Tout d'abord le dessin qui hormis la réserve faite par d'autres concernant les visages nous propose des planches assez magnifiques de la nature dans tous ses états avant et après un séisme. La colorisation souvent en teintes pastel et du plus bel effet, les cadrages et certaines perspectives vraiment grandioses.

Après il y a le récit en deux parties, la première n'étant qu'une longue mais nécessaire exposition des personnages principaux, du contexte et décrivant une nature bucolique, voire la maison dans la montagne. Dans un deuxième temps les sinistrés réunis au village tentent de s'organiser et les premiers comportements "déviants" commencent à apparaitre. La nature humaine reprend ses droits. De manière subtile l'auteur nous montre l'arrivée de sentiments comme l'envie, la colère, l'impuissance face aux évènements, la résignation chez certains et des comportements plus lâches chez d'autres.

Comme Erik dans son avis j'attends la suite avec un enthousiasme certain mais mitigé, je redoute en effet que ce survival ne tombe dans le fantastique, j'en veux pour preuve le survol du village par ces deux hélicoptères et qui ne s'arrêtent pas. ( ça sent le virus militaire ou l'expérience qui a foiré)

Pour autant la lecture est plus qu'agréable les personnages provoquent l'empathie et l'ensemble est divertissant.

Nom série  L'Homme de l'Année - -44  posté le 06/04/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Deuxième album de cette série concept que je lis et d’emblée ma surprise est grande d'apprendre la cause réelle de la mort de César. Ma culture n'était restée qu'au célèbre "Tu quoque mi fili" adressé au vilain Brutus. Pour autant ce récit possède le mérite de remettre à jour le contexte qui amena l’assassinat de César. C'est d'un abord un peu complexe mais les auteurs ont malgré tout su ne pas nous engloutir sous une masse d'informations. Les tenants et les aboutissants sont plutôt bien expliqués.

Le dessin même s'il offre un trait parfois un peu gras retranscrit bien l'ambiance tant dans les moments de foule que pour les scènes plus intimistes.

Au delà du côté divertissant de la chose, ce récit a le mérite d'expliquer plutôt correctement les événements qui précédèrent l'instauration de l'empire Romain.

Nom série  Tripoli  posté le 05/04/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cette BD de très bonne facture possède un je ne sais quoi qui lui confère un parfum particulier qui résonne de manière "étonnante" connaissant les évènements qui se sont déroulés en Lybie ces dernières années. Qui a dit que l'histoire n'était qu'un perpétuel recommencement ?

Sous couvert de protéger ses intérêts l'Amérique, encore jeune nation, décide de soutenir un pacha plus arrangeant pour régner sur le trône de Tripoli. Une sorte d'expédition militaire montée à la va-vite et composée d'éléments disparates, mercenaires grecs, tribus berbères, s'engage dans une traversée du désert pour s'en aller reconquérir le royaume. Tout au long du récit l'on voit bien l'opposition entre ces hommes, certains combattant pour défendre des idéaux a priori nobles, d'autres beaucoup plus motivés par l'argent.

Déjà la ralpolitik est à l’œuvre et déjà les intérêts capitalistes l'emportent sur toutes autres considérations. Le général Eaton en fera l'amère expérience.

La BD possède cet avantage de nous éclairer sur des évènements méconnus de l'histoire américaine en une époque où chez nous Napoléon commençait à faire parler la poudre en Europe. J'avoue que je ne connaissais pas cet auteur ; mais le moins que l'on puisse dire est qu'il maitrise son sujet, pas de temps mort, le scénario est rythmé, le dessin correct ; pour toutes ces raisons voilà un récit plus qu'instructif et qui, même replacé dans son contexte, comporte quelques échos qui résonnent encore aujourd'hui. Peut-être pas d'achat mais à coup sûr une lecture s'impose.

Nom série  Guerres civiles  posté le 04/04/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Futuropolis fait du Soleil, entendez par là que cette trilogie, enfin à l'origine, est devenu un diptyque ???, oh rage et tutti quanti!! de qui se moque t’ont. Ben de nous pauvres lecteurs qui restons comme deux ronds de flanc avec un truc post apocalyptique sans zombies, se déroulant dans notre belle France, qui possédait donc un potentiel plus qu'évident à la lectures des deux premiers opus.

Vite un autre avis mais même sans fin ces deux là méritent un petit coup d’œil, juste histoire de se faire un peu du mal!!

Nom série  Mémoires d'une vermine  posté le 04/04/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Dans l'avis précédent mon petit camarade prévient, "nous avons ici a faire à du lourd de chez lourd". Entièrement d'accord avec toi cher ami, encore qu'il semble que nos goûts soient suffisamment éloignés pour que cette amitié reste à un niveau épistolaire sur la grande toile.

Je ne suis pas un lecteur de "petit Mickey" et la verdeur ou la crudité du ton d'une BD ne m'ont jamais rebuté bordel! mais, et ce mais est d'importance ce qui fut à mon goût totalement rédhibitoire c'est le dessin et sa colorisation, rien contre l'informatique mais là je trouve le rendu assez moche. Affaire de goût me direz vous.Soit.

Le scénario est il aussi iconoclaste qu'il veut le paraitre de prime abord ? Les situations sont finalement plus racoleuses qu'autres choses et au bout du compte assez vaines et teintées d'un humour que seul un adepte du 23 ème degré pourrait percevoir.

Bon il y a du boulot et respect malgré tout donc si vous n'avez point trop peur des ces couleurs un peu flashys, go!

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 21 30 40 50 60 70 79 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque