Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 1626 avis et 347 séries (Note moyenne: 2.98)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  L'Emouvantail  posté le 11/02/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Lorsque qu’un nouvel album de Dillies sort, je l’achète les yeux fermés. Je sais que je vais parfois dans le mur mais c’est plus fort que moi. Bien que destiné à la jeunesse, cette bd est ma deuxième déception consécutive de l’auteur (après Loup (Dillies)).

Un épouvantail peine à faire peur aux oiseaux qui viennent picorer les semis du fermier. Il finira par arriver à ses fins bien malgré lui et de manière inattendue. Le conte est original mais peu marquant finalement et surtout trop bref. Le côté "poétique" est toutefois présent, véritable signature de l’auteur. Côté dessin, c’est toujours aussi doux et touchant.

Sans doute ai-je trop lu de livres de cet auteur et que j’en ai fait le tour ?

Nom série  Hom  posté le 11/02/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Le récit est centré sur la condition humaine d’Hom. Son esprit parasité le prive de libertés d’action. Pire encore, il est contraint d’agir contre sa volonté. Les questions se bousculent dans sa tête et les réponses qu’il trouvera lui permettront de recouvrer sa liberté … mais pour jusque quand ?

Voici donc un album dont le propos intemporel questionne l’homme dans toute sa complexité et ses contradictions. Ça a l’air assez bateau en apparence mais les réflexions sont nombreuses et pertinentes. Le monde hostile dans lequel évolue Hom est richement développé avec une faune originale (les êtres liés à l’arbre mère par exemple, le dauphin terrestre) et une flore luxuriante (les plantes carnivores) et terrifiante (la masse parasite qui prend possession d’Hom). Le questionnement ne remet pas en cause l’action de l’homme sur son environnement (au sens large) mais bien sur lui-même. Côté dessin, le trait léché de Carlos Gimenez convainc malgré une mise en couleurs datée qui trahit l’âge honorable de cette bd.

Lecture conseillée !

Nom série  Le Baron Noir  posté le 11/02/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Le baron noir est une critique bien sentie des rouages de nos sociétés capitalistes où quelques têtes pensantes décident pour le bien de tous.

Bien que daté de plus de 40 ans, il nous renvoie à une réalité intemporelle. Got est brillant avec un trait aussi acéré que les serres du vorace qui tient le haut de l’affiche. Quelques esquisses lui suffisent à donner vie à des strips dont la pertinence égale la justesse du propos. On rit jaune, on broie du noir avec une échappatoire inexistante.

Bref, voici un petit traité quasi philosophique concocté par le pétillant Pétillon dont sa portée est plus universelle qu’on ne l’imagine de prime abord.

Nom série  Je vais rester  posté le 17/01/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cette bd a au moins le mérite de ne pas laisser indifférent.

En ce qui me concerne, j’ai pris une petite claque. Cette bd m’a interpellé comme rarement. C’est ce contraste entre un début banal, une mort absurde et une réaction à l’opposé de toute logique qui donne tout le sel à ce récit. Le dénouement se joue dès les premières pages. Et le reste ? La suite (3/4 du récit) s’attarde sur les réactions post-traumatiques de la compagne du décapité qui s’emmure dans un déni flagrant en faisant comme si de rien n’était. C’est choquant mais pas si incongru que cela. Personnellement, j’ai été bluffé par l’histoire et pas déçu pour le coup même si la narration est lente et parsemée de futilités (pas si innocentes que cela d’ailleurs).

Sans doute le meilleur Trondheim qu’il m’ait été donné de lire.

Nom série  Les Complots nocturnes  posté le 21/12/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Le titre est intriguant, la couverture l’est tout autant.

Mais je m’interroge sur la portée de la chose et sur les motivations de David B. Car il narre ici quelques-uns de ses rêves qui sont par essence décousus et sans queue ni tête. J’aime bien me laisser porter par ce genre de récit pour autant qu’il y ait un minimum de construction. Ici, ce n’est malheureusement pas le cas.

Il y a bien des thèmes récurrents ou l’auteur se fait poursuivre par des tueurs ou bien il est un des leurs. Les récits sont toutefois trop brefs que pour s’y immerger avec, à chaque fois, un final aux abonnés absents. Du coup, je trouve l’exercice vain et superflu.

Nom série  Un été top secret  posté le 04/12/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Ce comics faisait partie de la pile de bds en souffrance. Je me suis enfin décidé à le lire et, ma fois, l’emballement n’a pas été de mise.

Le dessin animalo-centré est plutôt chouette mais parfois un peu chargé en détails, de sorte que les protagonistes et leurs actions ne sont pas toujours clairement identifiables. Concernant l’histoire, elle est simple et gentillette mais tire en longueur et pêche par un côté trop brouillon et décousu. Reste la mise en avant d’émotions positives telles que le courage, l’amitié, l’entraide qui vise les jeunes lecteurs. Mais je doute que ces derniers arrivent à terminer cette brique de plus de 180 pages assez monotone. On perd vite le fil de l'histoire, dommage ...

En se positionnant entre deux cibles, pas sûr que ce comics ait su trouver son public.

Nom série  Midgard  posté le 05/12/2011 (dernière MAJ le 04/12/2018) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cette série use d’un procédé narratif assez rigolo qui consiste à faire cohabiter deux récits distincts tête-bêche. Lorsque vous avez fini le premier récit, vous retournez le livre pour lire le second. Peu importe par quel bout vous entamez votre lecture, les deux sont bons ! Ensuite, ces deux récits finissent par se rejoindre au centre du livre. Voilà pour la technique.

En pratique, ce concept est bien exploité avec deux récits très différents ; l’un se focalisant sur les raids vikings en nos contrées, l’autre s’intéressant à l’évasion d’un petit extraterrestre. Si ces deux histoires sont réussies, j’avoue marquer une préférence pour celle mettant en scène notre petit extraterrestre. Ces récits aventureux sont menés sans temps mort. C’est très chouette à lire. Je me demande toutefois quelle suite est réservée à nos protagonistes et surtout si le procédé narratif sera conservé ou bien si c’était juste pour offrir une entrée en la matière originale ?

Quoi qu’il en soit, le début est une réussite, gageons que la suite sera du même tonneau !

MAJ du 04/12/2018
Bon, la suite on la connait … un deuxième opus est paru avant de voir passer la série aux oubliettes. Du coup, l’intérêt pour cette série se réduit à peau de chagrin. De plus, le second tome, réunissant tous les protagonistes (martiens et vikings), semble lever le pied avec l’intrigue qui fait du sur place. Bref, une bonne entrée en la matière mais une suite qui s’essouffle déjà, prélude à un abandon annoncé ?

Nom série  Antoine des tempêtes  posté le 27/11/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J’ai été un brin décontenancé par cette bd qui oscille entre rêve et réalité, espoir et désillusion. La référence à Peter Pan est clairement affichée mais peu perceptible me concernant (peut-être avec les contes d'Irène ?).

Je n’ai pas saisi toutes les subtilités, voire les allégories … que signifie les lettres qui sortent de la bouche d’Antoine ? pourquoi des mini-contes en forme d’interlude ? une réminiscence de son enfance ? Toutefois, il faut accepter de perdre pied et de se laisser bercer par les flots de cette bd atypique. Antoine fera des rencontres étranges et pas toujours opportunes. Le récit garde des zones d’ombre mais l’ensemble n’est pas inintéressant pour autant. Le graphisme s’apparente à de l’art pictural qui a le mérite de la singularité. Notons que cette bd (parue en 2005) présente involontairement une vision, celle de la venue d’un "TRUMP" qui précède le pire (toute une allégorie, involontaire de l’auteur, mais que j’ai comprise !).

Bref, une bd hermétique qui cache sans doute un trésor mais que je n’ai pas trouvé.

Nom série  Passages Secrets  posté le 05/11/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Sur le plan graphique, la comparaison avec Arthur De Pins est presque inévitable. Goum use toutefois d’une signature infographique plus cartoon qui me plait mieux. Tout comme Miranda, je trouve la palette de couleurs bien sombre même si cela sert la trame narrative. Et, tout comme Tomeke, je regrette les fautes d’orthographe qui, si elles ne sont pas nombreuses, font mal aux yeux. Une coquille s’est également glissée dans le 4e de couverture. Dommage . . . Pour le reste, l’idée est bonne et originale mais son développement manque de maîtrise avec un final assez plat. Bref, pas transcendant. On peut toutefois reconnaître un certain dynamisme à travers l’énergie dépensée par les enfants lutins dans les souterrains de la ville. Pour les plus jeunes ?

Nom série  Contamination  posté le 15/10/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Contamination … ou le retour de la peste.

Je dois avouer que, à la base, la thématique abordée ne m’attirait pas outre mesure. L’opportunité de le lire s’est présentée à moi. Alors, pourquoi pas ? N’en attendant rien de particulier, j’ai pourtant été impressionné par l’efficacité du développement narratif. C’est bien construit et l’intérêt suscité ne faiblit pas. Ce premier opus (sur trois en tout) plante le décor mais la tension et la nervosité sont déjà bien palpables. Il faut dire que les macchabées commencent à s’empiler. La protagoniste principale, Tamaki, présente un caractère sans doute un poil stéréotypé (du genre solitaire et borné) mais que le récit demande. L’armée joue un rôle clé dans l’histoire et son mutisme dans cette affaire accentue la nervosité ambiante. Bref, une bonne entrée en la matière ! Quant au dessin, il est classique, propre, sans en faire des tonnes. Un graphisme en adéquation avec le récit en quelques sortes.

L’épidémie deviendra-t-elle pandémie ? La suite nous le dira …

Nom série  Jack le téméraire  posté le 15/10/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voici un récit aventureux formaté pour les jeunes ados.

Résolument tourné vers l’action, le récit est parsemé de dangers. Les questions que Ro soulève dans son avis, je me les suis aussi posées. Mais cela est sans doute le résultat de l’esprit cartésien de l’adulte, un ado se satisfaisant probablement de la narration rythmée et des frissons associés. Le premier opus introduit bien le sujet, cultive le mystère et fait monter la tension. Le lecteur n’a qu’une seule envie, lire la suite. Le second est plus diffus avec quelques longueurs. Le final est relativement peu surprenant avec ce côté "j’y ai goûté, j’y retourne". Reste la mise en avant de valeurs essentielles (le courage, l’entraide, l’amitié, etc.). Côté dessin, le crayonné est spontané et énergique mais il manque de détails. A noter l'usage parfois abusif de hachures au niveau des personnages. Le fondu avec la couleur participe à rendre les séquences vivantes à la manière d'un dessin animé (découpage quasi cinématographique).

A conseiller pour les ados, le public cible.

Nom série  Le Joueur de flûte de Hamelin  posté le 21/09/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cette légende, qui voit un homme débarrasser la ville de Hamelin des rats à l’aide de sa flûte, n’en est pas à sa première adaptation en bd.

Si la trame du conte est respectée sur le fond, la forme change. En effet, il semblerait que cette version se détache du conte originel en proposant une revisite originale. Le personnage central n’est pas le joueur de flûte mais Maggie, une jeune femme sourde et raillée par les villageois. Le focus est donc réalisé sur ces deux protagonistes qui finiront par se rapprocher. Le final diffère également de celui du conte. Dans l’ensemble, cette réécriture n’est pas si mal. Ca se laisse lire. Par contre, j’ai dû mal à crier au génie bien que Jay Asher, le co-sécnariste, soit présenté par l’éditeur comme étant le nouvel auteur star d’une génération. Le dessin est quant à lui sympathique avec des couleurs soutenues qui dépoussièrent le conte. Bref, le packaging fait dans la modernité.

A lire.

Nom série  Ryle & Louis  posté le 15/02/2018 (dernière MAJ le 17/09/2018) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Une bd sur Ryle … la consécration, enfin !

Je ne pouvais évidemment pas passer à côté.

Même si, dans mes souvenirs, le Ryle que je connais est plus discret et peu porté (en public) sur l’opulence des poitrines de la gente féminine, force est de constater une (petite) ressemblance capillaire avec notre héros de papier.

Plus sérieusement, ce manga présente un propos original mais dont la narration est formatée pour des ados pré-pubères en mal de nichons sensations. Je ne fais donc pas partie du public cible, raison pour laquelle j’ai eu du mal à me fondre dans le récit. L’histoire se passe dans un moyen-âge fictif centré sur le royaume imaginaire de Reims. Il y est question de la disparition mystérieuse de la famille royale et d’un carnage provoqué par des non moins mystérieuses épées volantes. Un sujet qui titille donc la curiosité mais l’extravagance de Ryle dénote avec la gravité de la situation. Côté dessin, c’est du type nippon. Je ne suis pas grand connaisseur de ce style avec les hommes ayant des silhouettes efféminées et les femmes des obus à la place des seins. Il doit y avoir manifestement un complexe récurrent du côté du soleil levant.

Je lirai toutefois la suite car il parait que Ryle s’assagit dans le tome 2.

Précisons que la série est annoncée en trois tomes, c’est assez rare que pour être souligné.

MAJ du 17/09/18
Après lecture des trois tomes, je confirme que cette série n'est pas faite pour moi. L'histoire a de quoi impressionner sur la forme (les amas de chair, la vengeance du prince de Dova) mais le fond est guère surprenant, voire intéressant, avec un final couru d'avance. Le côté souvent agaçant du comportement des protagonistes (genre on a envie de les baffer) n'arrange rien.

Nom série  Orlando  posté le 13/09/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Sans être une surprise, c’est une histoire pour les primo-lecteurs.

Ceci dit, le récit, tout en simplicité, est plutôt du genre aventureux même si il n’y a rien de haletant. Ca reste doux et gentil. C’est surtout l’occasion de mettre en avant des valeurs humaines que nous avons un peu trop tendance à oublier (entraide, fraternité, esprit d'ouverture, etc). Et ça, c’est aussi important pour nos enfants. Le dessin a un petit côté faussement rétro avec un beau délié du trait. La colorisation, style crayon de couleurs, ajoute une touche de peps à l’ensemble. Avec cet album, on n’est pas sur les montagnes russes mais bien sur des vaguelettes qui nous bercent. Et c’est là le principal.

A recommander aux parents pour leurs enfants de 6 à 10 ans !

Nom série  Kinky & Cosy  posté le 13/09/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
A priori, ce n’est pas mon trip. Mais force est de constater que ces strips fonctionnent plutôt bien avec ces jumelles dotées d’un humour féroce qui ne font rire qu’elles … et le lecteur !

C’est (gentiment) trash mais assumé et je n’ai pas ressenti de côté "gratuit" à la méchanceté et la bêtise dont font preuve ce binôme de petites pestes (peut être justement parce que c’est assumé). Le dessin underground, comme les strips, lorgnent du côté outre atlantique pour les références, même si c’est un auteur flamand qui est leur papa.

Maintenant, le conseil à l’achat vaut pour les adeptes de ce genre d’humour, un emprunt ou une lecture dans la gazette me suffisant personnellement.

Nom série  Crapule  posté le 02/08/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J’ai suivi la parution des strips dans les bonus du spirou mag (réservés aux abonnés) et j’ai eu plaisir à les retrouver en album.

J’aime le trait dépouillé de JL Deglin et le choix de la bichromie est réussi. On reste dans le style "tranche de vie". On voit donc l’arrivée quasi-imposée d’un chat chez une dame qui n’en a cure au départ. Mais sa sensibilité vis-à-vis de cette petite boule de poil va toutefois la pousser à le garder. Cela va conduire à des situations cocasses qui tournent plus d’une fois à l’avantage du félin. Mais sa maîtresse ne s’en laisse pas conter et arrive parfois à prendre l’ascendant. Tout le sel de ces courtes histoires tourne autour de cette dualité et c’est plutôt bien vu dans l’ensemble.

Je ne suis pas "chat" mais celui qui possède un animal domestique quadrupède s’y retrouvera plus d’une fois.

Nom série  Intempérie  posté le 16/07/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
L’histoire de la fuite en avant de ce garçon qui va croiser le chemin d’un vieux berger solitaire est prégnante.

Les dialogues sont effacés pour laisser parler le trait de Javi Ray. Un trait simple, précis et incroyablement vivant. On peut d’ailleurs y déceler quelques similitudes avec celui de Mathieu Bonhomme. Le récit met donc bien en évidence la peur et les tourments qui tenaillent ce jeune fugueur dans l’aridité des plaines espagnoles. Pas beaucoup d’endroits pour se cacher et la quête de l’eau devient vite vitale. Tout cela, on le ressent, tout comme la pression mise par ses poursuivants.

Un récit dur et implacable.

Nom série  Père ou Impairs  posté le 18/06/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Sans pourtant rien attendre de cette bd, j’ai été agréablement surpris puis conquis par ce couple père/fille plutôt singulier.

Il est question ici de partage intergénérationnel par le jeu, un papa souhaitant immerger sa fille dans son monde de geek peuplé de super-héros, de star wars et autres Goldorak. Evidemment ce monde est peu compatible avec celui des princesses et autres barbies. L’auteur joue sur ce décalage pour amener des situations cocasses, tendres ou encore amusantes. La construction des strips me fait penser à ceux de Calvin et Hobbes où les objets inanimés prennent soudain vie dans l’imaginaire des protagonistes. Il y a un peu de running gag mais c’est suffisamment frais et varié que pour ne pas lasser. Quant au dessin, il est relativement dépouillé mais assez percutant dans le style. J’aime.

Une belle découverte.

A noter que cet album a été réédité en format à l’italienne et enrichit de 48 pages sous le titre plus explicite "le père des étoiles".

Nom série  Le Corps à l'ombre  posté le 12/06/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
David De Thuin a toujours cultivé le décalage entre son trait enfantin et les propos plus adultes de ses histoires.

Les contours animaliers ne sont pas une constante chez lui mais ils sont quand même bien ancrés dans sa production. Son usage dans le cas présent me semble dispensable car cela n’apporte pas grand-chose au récit. Pire même, cela embrouille le lecteur avec les membres d’une même famille qui ne sont pas de la même espèce. Ainsi, une poule accouche d’une grenouille. Allez comprendre …

La trame est centrée sur Drazig (la grenouille), confronté à la perte récente de sa mère et à la réapparition d’un tueur en série, qui va mener l’enquête sur les meurtres qui ébranlent sa ville. J’ai apprécié la construction psychologique du récit qui met bien en avant le côté tourmenté de l’ado qui se voit impliqué dans l’affaire à l’insu de son plein gré. Maintenant, l’histoire met un peu de temps à décoller et j’ai rapidement découvert l’identité du sérial killer. Toutefois, ses motivations profondes ainsi que le lien avec notre grenouille détective sont dévoilées au compte-goutte. L’épilogue est plutôt bien trouvé et inattendu. Mention spéciale pour le choix du titre qui a plusieurs interprétations possibles.

Une bd à découvrir si l’occasion se présente mais pas un incontournable.

Nom série  Dieu point zéro  posté le 08/06/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je suis du même avis que NoirDésir.
J’en attendais plus de ce duo.

Côté dessin, pas de déception. Le trait de Boris Mirroir, alliant souplesse et simplicité, est toujours aussi bon. Côté scénario, les idées sont là, le principe est intéressant mais l’humour est insuffisamment présent. On reste sur sa faim.

Pas une mauvaise bd en soi mais son achat est dispensable.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 82 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque