Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 106 avis et 2 séries (Note moyenne: 3.9)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  La Légende des nuées écarlates  posté le 14/03/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
C'est beau, c'est bien écrit, les personnages sont réussis, c'est sanglant. Bref tout pour plaire. La méchante est sadique, sublime et assez fascinante, en particulier dans ses délires calligraphiques et la recherche du trait parfait (de loin les plus belles planches de cette bd). Le héros n'est pas neuneu, la femme qu'il aime non plus : ouf. Ca fait plaisir de retrouver un univers médiéval japonais dans autre chose qu'un manga pour pouvoir l'apprécier en grand format et en couleur (une superbe opposition tout au long entre blanc et rouge). Il manque un petit quelque chose que je n'ai pas encore identifié pour que cette série soit un chef d'oeuvre (peut-être davantage de souffle épique), pourtant je ne lui trouve aucun défaut.

Nom série  Le Singe de Hartlepool  posté le 14/03/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Une bd satirique jubilatoire où une bande de démeurés en prennent pour leur grade. Je n'ai pas grand chose à dire sur cette bd, on se fout un peu des personnages et je n'accroche pas particulièrement au dessin caricatural et minimaliste ce qui m'a plu c'est ce ton satirique, cette dénonciation de l’imbécillité la plus crasse, dans les deux camps d'ailleurs. Ca fait du bien de lire ça. C'est une sorte de conte philosophique à la Voltaire.

Nom série  Long John Silver  posté le 14/03/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Les dessins d'Alex Alice sont toujours aussi sublimes et le scénario n'est pas en reste. J'admets que les deux premiers albums sont supérieurs aux deux autres voire une pointe de déception au dernier album : était-ce nécessaire cette histoire d'indiens zombies? Le premier album en tout cas est une perfection pour ce qui est du scénario : très bonne introduction des personnages et des enjeux, j'ai rarement vu une exposition aussi bonne. On dépasse le simple hommage à L'île au trésor. On s'attache en particulier à la principale création du scénariste, Lady Vivian Hastings débauchée et égoïste mais attachante. Elle est presque le personnage principal de la série d'ailleurs. En fait ce début était tellement parfait que la suite ne pouvait que décevoir : personnages secondaires supposés jouer un rôle laissés de côté et tués sans avoir servi à rien, du fantastique hors sujet, apparition éclair de Lord Hastings. Mais on reste accroché à l'histoire grâce aux personnages principaux et au dessin d'Alex Alice.

Nom série  Barracuda  posté le 14/03/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Le premier tome est un chef d'oeuvre tant sur l'histoire extrêmement prenante que sur le dessin, absolument sublime. Il y a une légère baisse de niveau sur les tomes suivants : le scénario prend des directions totalement inattendues et le dessin n'est pas aussi bluffant que dans le premier album mais ça reste extrêmement plaisant. Je regrette surtout que le fils de Blackdog, Raffy devienne imbuvable et tombe amoureux de Maria, son ennemie, histoire d'amour bidon, alors que j'appréciais beaucoup le personnage dans le premier album. Le reste même inattendu part dans des directions amusantes et surprenantes : le mariage-vengeance de Maria qui maltraite son époux, l'histoire d'amour homosexuelle puis de vengeance entre Emilio et Flinn. L'idée de faire une histoire de pirates se déroulant sur terre permet finalement d'explorer des situations inédites parfois jubilatoires. Et une histoire de pédés dans un récit de piraterie c'est toujours bon à prendre! On regrettera cependant du coup l'absence de Black dog disparu depuis le premier album (ce qui fait que le titre de la série est des plus incohérents : Baraccuda c'est le bateau et on ne le voit plus beaucoup...)

Nom série  La Terre sans mal  posté le 14/03/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Le dessin est superbe et l'histoire avait un potentiel fou. Contrairement aux autres critiques je ne vais pas accabler la scénariste et attribuer tous les lauriers à Lepage (mon dessinateur préféré à ce jour). Il y a effectivement un problème de scénario mais je pense que c'est l'éditeur qui est en tort. Je ne sais pas ce qui s'est passé en coulisses dans la conception de l'album mais il est clairement trop court. C'est comme si Muchacho était un one shot de 70 pages ou alors que les deux albums faisaient les 44 ou 48 pages standard, c'est pas possible. Là c'est le souci on a une histoire géniale superbement illustrée mais c'est beaucoup trop rapide, il faudrait deux fois plus de pages. J'ai l'impression de voir les coupes dans l'album comme un film massacré au montage par les producteurs. On nous raconte une superbe quête à la Aguirre, la colère de Dieu et elle se résout en une soixantaine de pages, c'est invraisemblable. Forcément à part l’héroïne, on se fout un peu de tous les personnages (même son fiancé meurt en ellipse dans des circonstances inconnues) et onn' est pas vraiment investi dans la quête et le parcours initiatique de la jeune femme. Il fallait 150 pages et ça aurait été un chef d'oeuvre. Un beau gâchis. J'aimerais vraiment en savoir plus sur la conception de l'album, peut-être que je me trompe, mais pour le moment je reste convaincu que c'est un problème de longueur.

3,5/5

Nom série  Névé  posté le 14/03/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Belle série simple et subtile qui s'intéresse au développement psychologique d'un jeune homme sur environ 15 ans. J'ai lu cette série uniquement parce que je savais qu'elle était dessinée par Lepage dont j'ai admiré le travail sur Muchacho. Certes le dessin n'atteint pas ici la perfection de Muchacho mais c'est tout de même très réussi en particulier les paysages qui ont toujours inspiré Lepage. Ici évidemment les personnages sont beaucoup plus importants que l'action. A part le premier tome, il ne se passe pas grand chose et c'est souvent contemplatif. Je regrette une ellipse trop longue entre le tome 4 et le tome 5 qui fait que l'on quitte le personnage à 18 ans pour le retrouver approchant la trentaine : un tome 4.5 aurait été intéressant pour mieux suivre l'évolution de Névé et comprendre son mal-être dans le tome 5. Sinon le personnage est très attachant et touchant. Les différents tomes sont tous d'un très bon niveau même si j'admets que j'ai moins aimé le deuxième. Tout au long de la série circule un message de liberté des plus appréciables et amené subtilement. Il s'agit de s'affranchir de son passé (la mort du père qui marque toute sa famille et en particulier sa tante Marlène, ce qui est particulièrement développé dans le quatrième album) et finalement s'affranchir de ses contraintes, des hypocrisies, d'une petite amie qui ne l'intéresse plus et s'accepter tel qu'il est ainsi que ses sentiments dans le dernier album.

Nom série  Complainte des landes perdues  posté le 28/12/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Avis portant sur les deux premiers tomes seulement. C'est sympa mais peu prenant. Dans le thème héroic-fantasy ça ne vaut pas La quête de l'oiseau du temps ou Thorgal. Le dessin de Rosinski pourrait être plus travaillé et les couleurs sont fades, il a quand même fait nettement mieux sur Thorgal. L'histoire sans être follement originale est pas mal du tout, j'adore l'héroic fantasy donc j'adhère facilement à ce type d'univers et d'aventure. Je déplore cependant qu'elle ne soit pas suffisamment développée, et la fin de ce premier cycle est particulièrement bâclée, avec un combat final vite expédié. Les personnages eux mêmes sont insuffisamment approfondis (en particulier Seamus qui semble important mais se révèle au final très secondaire dans ce cycle) et l'héroïne n'est pas spécialement attachante. Le ouki qui est la seule créature merveilleuse de cette bédé sert strictement à rien si ce n'est mettre un peu d'humour, alors que l'on aurait pu espérer un rôle plus conséquent et que les planches consacrées au cuisinier lui courant après aurait pu servir à autre chose surtout qu'elles font une rupture de ton assez mal venue. En revanche l'humour fonctionne mieux avec le personnage, réussi, de Droop, soldat s'improvisant poète pour tenter de séduire une dame de la cour. Sinon Blackmore constitue un méchant assez classique mais très classe et j'ai personnellement été surpris par la révélation finale à son égard, alors que c'était assez évident quand on y pense... Les flashbacks explicatifs sont également très intéressants.

3,5/5

Nom série  Soda  posté le 21/12/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
3,5/5
C'est sympa, bien fait et bien dessiné, le peronnage éponyme est très intéressant mais pourtant je n'ai lu que les quatre premiers albums sans avoir envie de continuer plus loin, tous simplement par ce que la série possède un défaut rédhibitoire dans mon cas: il s'agit de one shots. Gamin ça me gênait pas pour Lucky luke, Asterix et compagnie mais maintenant je suis incapable de lire une série de one shot, je finis toujours par décrocher, il me faut un fil conducteur à l'intrigue, qui se développe sur plusieurs et au minimum des cycles comme pour Thorgal sinon ça devient trop répétitif et ça n'évolue pas assez à mon goût. En effet dans Soda si les enquêtes sont variées, quoique insuffisamment développée du fait qu'elles ne tiennent que sur un tome, trop de situations sont identiques: le décalage entre la réalité de la vie de Soda et la manière dont la perçoit sa mère, le méchant qui kidnappe la mère ou la rencontre sans qu'elle se rende compte du danger, Soda qui se change dans l’ascenseur, Soda qui est pris dans le feu de l'action en habits de pasteur ce qui crée des situations décalées, et la répétition à tous les tomes qu'il ne peut pas dire la vérité à sa mère parce qu'elle est cardiaque et qu'elle ne supporterait pas de le voir flic... Ne supportant pas le comique de répétition tout cela m'a vite gavé. Je pense qu'il aurait au moins fallu créé des diptyques à la Largo Winch ou un ennemi récurrent ou un quelconque arc qui donne l'impression d'une évolution et donne envie de lire la suite.

Nom série  Anges  posté le 21/12/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le premier tome est bon et original. On s'attache aux personnages y compris les humains et pas seulement le trio d'anges. Le décalage entre le thème religieux et l'humour ainsi que le comportement de ses anges qui n'hésitent pas à se rouler une clope ou à utiliser un langage familier est plaisant. Les tons sont variés et ce tome peu être réellement dramatique notamment avec le personnage secondaire du mendiant qui est très émouvant. En revanche l'intérêt se réduit un peu au second tome et la qualité baisse encore au dernier avec notamment un humour des plus bas de gamme (c'est du niveau: "nous avons une taupe chez les démons" et là une véritable taupe, l'animal apparaît...). Par ailleurs dans tous les cas la résolution est facile et baclée surtout dans le dernier tome. ça aurait été peut-être plus intéressant de développer davantage l'histoire du premier tome et d'en faire un diptique plutôt que 3 one shots de plus en plus faibles. Je conseille l'achat du premier tome et la lecture du second. Pour la troisième, à vous de voir.

Nom série  Showman Killer  posté le 14/12/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Très dur de noter cette nouvelle série de Jodorowsky. Le pire et le meilleur s'y côtoient. On retrouve toujours les mêmes délires généticaux incestueux (par une abracadabrance du scénario, dont Jodorowsky est passé maître, le fils adoptif du Showman killer est en réalité.... son oncle). La BD souffre peut-être d'un scénario qui se fait plus redondant que d'habitude (certes toutes les bds de Jodorowsky brassent les mêmes thématiques : filiation, inceste, quête spirituelle, quasi invulnérabilité du héros etc. mais là on a vraiment un copier-coller du personnage du meta-baron et on retrouve donc un peu trop d'éléments similaires à La caste des meta-barons et L'incal). L'histoire reste prenante, la grande méchante, la suprahiérophante est extra et réellement flippante et certains persos secondaires sont particulièrement réussis, notamment le médecin fou et son paléo-chien au début ou encore la reine Anthéa, malgré sa très courte apparition. Je déplore le changement de ton qui s'opère dans la deuxième moitié du dernier tome où tout semble devenir une véritable farce et Showman killer devenant un pantin risible. C'est dommage on décroche de l'histoire qui jusqu'à présent était sérieuse. Je pense que l'univers de Jodorowsky est suffisamment second degré comme cela avec des délires assez énormissimes, Jodo n'a pas besoin de forcer le trait et de dynamiter son histoire en la transformant en mascarade. Les gamineries entre oncle et neveu sont lamentables et les dialogues deviennent assez nazes. Certaines fautes de goût sont à déplorer comme le bouffon à tête de phoque ou certaines transformations du Showman un peu too much (sa transformation en Anthéa la défunte reine pour réveiller son grand-père qui veut coucher avec : c'était quand même limite). Le dessin est souvent très réussi, notamment pour les décors qui sont impressionnants ou les créatures et transformations de Showman, par contre c'est parfois bâclé notamment dans le troisième tome sur certains détails ou visages, en particulier celui de Non. Les couvertures des tomes 2 et 3 sont superbes. Bref, j'ai beaucoup aimé, parce que j'adhère totalement à l'univers de Jodorowsky mais j'avoue que c'est parfois un peu nanardesque sur les bords et que la fin avec ce changement de ton m'a déçue.

Nom série  Garulfo  posté le 13/12/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Que c'est drôle! Bd franchement bidonnante avec des situations particulièrement cocasses et une opposition entre les caractères des personnages développée au maximum. Je pensais décroché quand un premier cycle s'est achevé sur une fin tout à fait satisfaisante et qu'un nouveau a recommencé avec le même point de départ mais finalement cette nouvelle aventure est également très réussie et se lit avec le même plaisir. Que du bonheur! A mettre dans toutes les mains!

Nom série  Siegfried  posté le 13/12/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Série que j'ai lue uniquement en raison de sa sublime couverture. Et en effet le dessin est une merveille. Alex Alice avait déjà montré son savoir faire avec Le troisième testament et il nous prouve une fois de plus son immense talent. Le scénario est également d'un bon niveau et plutôt audacieux puisqu'il s'agit quand même de retranscrire la tétralogie de Wagner en bd, ce qui n'est pas une mince affaire. Les personnages sont peu nombreux ce qui permet de développer au maximum leur relation et les faire évoluer de manière cohérente.

Nom série  Sambre  posté le 13/12/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Mon commentaire concerne uniquement le premier cycle, je n'ai pas lu la suite tout simplement parce que je ne les avait pas sous la main. D'abord intrigué par le premier tome, j'ai apprécié le suivant et véritablement adoré les deux derniers. L'histoire est intéressante même si son point de départ quoique mystérieux est un peu maigre (une rivalité liée à la couleur des yeux) mais ce qui m'a véritablement passionné dans cette série est son dessin absolument sublime : ce rouge des cheveux qui ressort dans un décor lugubre aux couleurs froides... L'idée de réécrire en quelque sorte l'histoire de la liberté guidant le peuple dans les derniers tomes du cycle est également extra et c'est quand débute la révolution que la série prend son ampleur et devient follement romantique et émouvante.

Nom série  Les Losers sont des perdants  posté le 13/12/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Mouais. Sympatoche mais ça vole pas haut. Les personnages ne sont pas franchement attachants et l'humour est moyen sans être pourave. C'est assez répétitif à la longue: toujours les mêmes scènes de bistrot et les mêmes situations. Fluide glacial a fait 1000 fois mieux, plus percutant, plus drôle et mieux dessiné. C'est clair que c'est pas du Soeur Marie Thérèse des batignolles.

Nom série  L'Attaque des Titans  posté le 13/12/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Excellente série, que, comme Claymore, j'ai commencé en anime et poursuivi en manga. Et comme claymore L'attaque des titans monte en intensité au fil de tomes et développe de nombreux personnages dont certains sont particulièrement attachants. C'est l'inverse de séries géniales comme Berserk et Gantz, extraordinaires au début puis tournant en rond au bout d'une vingtaine de tomes pour finalement devenir assez médiocres. L'histoire est originale et prenante. Le suspens et le mystère sont aussi au rendez-vous: quelle est l'origine des titans, qui se cache derrière les titans "spéciaux"? Très bonne lecture conseillée par ma petite soeur qui conviendra à la fois à un adolescent et à un adulte (j'ai 24 ans).

Nom série  Universal War One  posté le 13/12/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Excellente surprise que cette bande-dessinée, qui démontre d'ailleurs l'intérêt de ce site, je ne l'aurais probablement jamais lu si elle ne figurait pas en si bonne place dans les immanquables. En effet j'aime beaucoup la science fiction et Jodorowsky est mon auteur de bd préféré mais s'il y a une branche de la sf qui ne m'attire pas du tout et qui peut flinguer une bonne série TV comme Lost c'est bien le le voyage dans le temps. C'est donc la première oeuvre qui traite de ce thème que je me prends à aimer et même à adorer. Cet amour n'a cessé de croître au fil des albums. Je m'y suis repris plusieurs pour lire le premier, qu'une fois fini je trouvais sympa sans plus, faute notamment de Balti, stéréotype de fier à bras téméraire américain, le genre de personnage qui m'insupporte. Mais j'ai fini par vraiment accrocher au tome 2, beaucoup aimer aux tomes 3 et 4 et adorer aux tomes 5 et 6 qui sont de véritables chefs d'oeuvre. La vraie bonne idée de cette série c'est de résoudre le paradoxe temporel : on ne peut pas changer les événements. Le scénario est donc béton et cohérent de bout en bout, une fois achevée, on sait que l'auteur avait déjà conçu l'ensemble de la trame au moment d'écrire le premier tome. L'autre atout de cette bd est le personnage extraordinaire de Kalish, complexe, génial, cynique et sacrément charismatique. Bref une épopée spatiale et temporelle à ne pas manquer!

Nom série  Aliot  posté le 04/09/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Dur de juger cette série abandonnée sur un seul album qui met en place l'intrigue et dont les deux histoires développées ne se rejoignent pas encore. En tout cas, ce qu'on a est franchement médiocre et vieillot. On dirait parfois une vieille bédé style Corentin le mousse. Toute la partie se passant dans la haute société est nulissime et affreusement ringarde, c'est un ensemble de clichés éculés, de personnages stéréotypés sans aucune recherche (même leur nom est stupide) et de dialogues lourdingues et archi explicatifs (on dirait que le public visé est les moins de 10 ans et que le scénariste veut être sûr qu'ils comprennent bien tout) les pires étant les bulles consacrées aux pensées des personnages. A côté de ça y a une partie fantastique et mystérieuse au Brésil qui est quand même plus intéressante. Le dessin est mauvais. On est surpris que ce soit scénarisé par Jodorowsky tant c'est loin de ce que son talent est capable de produire. Même point de vue imagination (qui est quand même la principale qualité de Jodorowsky, à tel point qu'il a souvent du mal à se contenir et que beaucoup de ses séries partent en sucette à cause de délires improbables) c'est limité, la partie la plus intéressante sur l'espèce de bébé diabolique au Brésil n'a rien de follement original. Plus intéressant est l'épidémie de lêpre, qui n'est hélas développée que brièvement dans les dernières pages, qui me rappelle un des albums préférés de Thorgal: Le mal bleu.

Nom série  Iago  posté le 26/06/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Après Lysistrata où König réécrivait à sa manière la pièce d'Aristophane, l'auteur s'attaque une nouvelle fois au théâtre avec Iago qui mixe avec brio les pièces majeures de Shakespeare (Macbeth, Hamlet, Othello, Roméo et Juliette et un soupçon du Songe d'une nuit d'été plus des citations extraites des sonnets du génie anglais) et offre un tout extrêmement cohérent à la fois original (le matériau originel est évidemment totalement perverti, König tout en s'appuyant sur ces pièces crée une nouvelle histoire dans laquelle tous les personnages sont homosexuels, logique si on connait un peu l'oeuvre de l'auteur) et drôlissime. Il y a un seul choix de l'auteur que je ne comprends pas: le découpage de la bande dessinée en 10 actes alors qu'il n'y en a que 5 dans les pièces de Shakespeare. L'humour gay de l'auteur allemand est toujours aussi efficace, le fait de plonger son histoire dans le XVIIe (erreur de König ou de la traduction d'ailleurs: Shakespeare a vécu au XVIe) lui permet de renouveler cette thématique de l'homosexualité qu'il a déjà tant travaillée et de trouver des nouveaux gags savoureux dont beaucoup reposent sur des anachronismes (un bar gay cuir et bear dont les habitués ne supportent pas les "tantouzes parfumées" par exemple) ou sur un humour particulièrement noir (tous les homosexuels assistent avec délectation à la décapitation d'un sodomite pour saliver sur le torse sublime du bourreau).

Nom série  Le Loup des Mers  posté le 08/06/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Superbe BD que voilà.
Premièrement on en a pour notre argent : un album, 136 pages au graphisme sublime (la colorisation notamment est particulièrement réussie).
Même si le héros et les divers personnages secondaires sont tous intéressants, le personnage qui fascine et irradie chaque planche de cette BD par sa présence est bien sur Loup Larsen. Sa "philosophie", son athéisme et son amoralisme donnent lieu à des monologues, dialogues, débats, engueulades énormes. Toutes ses discussions sur la religion, la morale et l'immortalité avec Hump, le héros, sont passionnantes. Le bougre est diablement convaincant et ses démonstrations ne manquent pas de saveur : il prouve la non-existence de l'immortalité de l'âme en faisant observer à Hump la manière dont son corps se débat pendant qu'il en train de l'étrangler, instinct de survie qui s'oppose avec la foi en l'immortalité de l'âme du héros. Cependant l'auteur ne cherche pas en faire un personnage sympathique comme c'est souvent le cas aujourd'hui avec l'archétype du type bourru et misanthrope qui cache en réalité un bon fond (style Dr House) : Loup Larsen est une ordure, un monstre presque dément et particulièrement violent qui laisse volontairement mourir deux marins qui cherchaient à échapper à son emprise alors qu'il pouvait les secourir. Malgré cela, sa philosophie fascine et Hump, tout en le craignant et le haïssant, évolue grâce à lui.

Nom série  Il faut tuer José Bové  posté le 07/06/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je me suis franchement marré en lisant cette bd qui se moque gentiment des altermondialistes (différents spécimens en sont montrés lors du passage consacré à la fête de l'huma) et les rend finalement extrêmement sympathiques. Le dessin est caricatural à souhait et c'est comme ça que je l'aime dans la bd humoristique, je ne vois pas ici l'intérêt d'avoir un dessin sublime à la Loisel, le dessin aussi doit faire rire et pour cela il doit être assez grossier. Y a plein d'idées amusantes notamment les brebis gardes du corps avec des nunchakus. Le scénario n'est pas hyper poussé, c'est plutôt une succession d'idées funs avec quand même un fil conducteur et ça marche.

3,5/5

1 2 3 4 5 6 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque