Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 1573 avis et 70 séries (Note moyenne: 3.07)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Il faut flinguer Ramirez  posté le 19/02/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Well, well, well, well done Jacquot !

Pourquoi ai je un peu l'impression d'arriver après le bataille ? Cet album est sorti il y a maintenant presque un an et ce n'est qu'aujourd'hui que je le lis. Méfiance, méfiance, tous les avis étaient tellement dithyrambiques que je n'ai pas pu m’empêcher de regarder tout ça avec un œil circonspect. Au final qu'il est bon d'avoir attendu et de découvrir bien au calme cette petite pépite de la BD.

Nicolas Petrimaux a à mon sens tout compris à la bande dessinée. Ça ! le bonhomme a compris les codes et d'ailleurs pas que de la BD mais l'on sent bien le gars qui, dans sa jeunesse, a dû se goinfrer de DVD, de comics et autres éléments de la culture des années 70 et 80.

C'est drôle, dynamique, conduit à fond de train ou plutôt de R5 sans oublier un petit fond réjouissant sur notre belle société de consommation. N'oublions pas non plus ce petit clin d’œil aux productions du label 169 cher à mon cœur avec ses encarts publicitaires.

Qu'ajouter de plus sinon que j'attends avec impatience une suite qui nous donneras plus de détail sur la vie et l’œuvre du sieur Ramirez ? Ne faites pas comme moi n'attendez pas, foncez.

Nom série  China Li  posté le 19/02/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ma lecture de ce premier tome a été biaisée par des lectures antérieures, je veux parler ici de cet auteur que je tiens pour l'un des grands de la littérature française à savoir Lucien Bodard. Pour ceux qui l'ignorent, la majorité de ses œuvres ont eu pour cadre la Chine de la fin du XIXème et le début du XXème siècle. Il était le fils d'un consul de France dans la région du Sichuan. Tous ses écrits sont imprégnés de sa jeunesse en Chine et son éducation par une domestique du cru.

Alors oui à ma lecture je n'étais pas en terre inconnue et c'est avec un grand plaisir que j'ai retrouvé toute cette ambiance, celle foisonnante de Shanghai, les triades, les trafics auxquels se livraient aussi bien les occidentaux que les potentats locaux. Ah la guerre de l'opium !

L'histoire en elle même est assez prenante car même si l'on en connait l'issue, ce long flash-back nous tient en haleine de bout en bout. Et s'il n'y avait que l'histoire ! Jean-François Charles n'est plus a présenter et certaines planches son tout bonnement sublimes, les scènes du début avec le pêcheur aux cormorans incitent au voyage et à la contemplation.

En fait, c'est seulement cette année à Angoulême que je découvre ce couple d'auteur, bien m'en a pris de suivre un camarade ce dimanche matin, fin de festival ; et cette dédicace mes aïeux!!

Nom série  Aristophania  posté le 19/02/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Hey! De la fantasy à la française avec excusez du peu Parnotte au dessin et Dorison au scénario, ce dernier que j'apprécie beaucoup depuis W.E.S.T. . Quand à Joël Parnotte rien à dire depuis la petite claque du "Maitre d'arme". Son coup de crayon a perdu l'arrondi que l'on pouvait voir encore sur Le Sang des Porphyre pour quelque chose de plus anguleux mais rudement efficace.

Le scénario mêle plusieurs influences qui parlent à notre imaginaire en fait je trouve que beaucoup d'éléments nous sont livrés même s'ils ne servent qu'à planter le décor mais que c'est riche et foisonnant. Encore une influence mais à mon sens de taille, certaines planches en références au milieu ouvrier de début du XX ème siècle à Paris ou Marseille m'ont furieusement fait penser à certaines autres vues dans le Peter Pan de Loisel.

Quoi qu'il en soit j'ai personnellement beaucoup apprécié ma lecture, j'invite le plus grand nombre à faire l'achat de ce qui devrait être une quadrilogie.

Nom série  Les Echos invisibles  posté le 20/01/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Pas mal mais c'est limite. En fait ce qui me gêne le plus dans ce truc c'est le dessin de G. La Padula, soyons clairs c'est une copie du style T. Sandoval qui par un heureux hasard se trouve être le scénariste de l'histoire.

Autant j'aime bien le style de Sandoval qui sait donner à ses personnages un je ne sais quoi de dérangeant, de pervers quand il explore les affres de l'enfance ou de l'adolescence, autant ici je n'ai pas accroché. Ces corps filiformes avec de grosses têtes ne passent pas ici avec une mention spéciale pour le héros, c'est physique mais je ne peux pas.

Pour ce qui est du scénario disons qu'il est alambiqué à souhait en laissant de côté des aspects qui auraient mérité d'être développés. Au final je reste sur ma faim je regrette que le fantastique ne soit pas plus prégnant. Alors que j'aime beaucoup le travail de T. Sandoval cette pêle imitation ne me convient pas et je ne conseille donc pas l'achat.

Nom série  Jack Cool  posté le 20/01/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai longtemps hésité avant de mettre cette note, balançant entre celle ci et la note supérieure. En cause pas tant le dessin ou la profondeur du récit mais à cause de cette ambiance sixties, début seventies totalement hilarante à mon sens. Le côté déjanté des aventures que vivent les personnages est bien vu cela ne fait pas too much.

Une enquête policière avec un détective privé haut en couleurs et un héros un peu nonchalant, bref la "coolitude" élevée au rang d'art.

Les choses avancent tranquillement mais comment pourrait il en être autrement avec tous les produits que s'envoient nos héros. Une BD sympathique peut être à emprunter avant un achat.

Nom série  La Croisade des Innocents  posté le 20/01/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ma foi tout cela est fort bien fait. Tout d'abord le thème qui personnellement me plait bien car un peu méconnu et fort peu abordé par la littérature, le ciné ou autre support. Car enfin ce que je trouve fascinant dans cette histoire de croisade qu'elle soit d'adultes ou d'enfants c'est le fait que des gens par milliers se jettent sur les routes pour aller délivrer le tombeau du christ.

Les mystères de la foi!!

Ce qui est fort bien vu dans ce récit se sont les vas et vient entre les moments de pure noirceur et d'autres plus légers, il fallait oser mettre des notes humoristiques car oui il y en a dans ce récit qui voit des enfants, sans poil, qui se mettent en marche pour une idée sans avoir bien prévu tous les aléas qu'ils vont rencontrer sur le chemin. A ce titre le final est à lui seul une petite merveille de noirceur.

Pour écrire ce récit C.Cruchaudet s'est en fait appuyer sur les deux croisades d'enfants les plus connues , dont aucune d'ailleurs n'arriva à destination. L'une se délitera dans le sud de l'Italie et l'autre ma foi connaitra le sort expliqué ici.

Je ne connaissais pas l'auteur mais son trait un peu enfantin, sans être naïf me plait beaucoup, ici il met une distance entre le propos et ce qui est donné à voir dans des tons un peu sombres.

Sans doute une œuvre qu'il faut posséder et qui nous interroge sur la foi, la crédulité, la petite note finale de cynisme n'est pas mal venue.

Nom série  Trois ombres  posté le 05/01/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je vais me faire écharper mais en fait avant de rédiger cet avis je me suis permis de lire tout ceux qui m'ont précédé. Wouaw! C'est une débauche de louanges de compliments, tant sur le dessin que sur l'histoire.

Commençons par le dessin; je lis ici ou là :"faussement naïf" voilà un terme que je ne comprends pas, c'est naïf ou pas ? Faussement ça veut dire que le gars fait exprès. Quoi qu'il en soit ce n'est vraiment pas ma tasse de thé, y a des courbes très jolies, du mouvement mais je ne pige pas pourquoi cela fait crier certains au génie. Des goûts et des couleurs!

Pour ce qui est de l'histoire, ben oui le début est très joli, bucolique, c'est frais et ça donne envie d'aller se rouler dans l'herbe fraîche et puis patatras! voilà t'il pas que nous sommes embarqués dans un récit de marins au long court, ne manque plus que la jambe de bois de Long John Silver et le coup de rhum offert par le capitaine. Franchement je me suis dit tiens j'ai sauté une page c'est une autre histoire qui commence à tel point que je suis revenu en arrière voir si j'avais pas loupé un truc. Ben non et voilà qu'arrive une allégorie de la vie, la mort etc...Clotho, Lachesis et Atropos les trois Parques themselves.

Au risque de passer pour un cœur sec, un insensible cette histoire au final ne m'a pas fait vibrer que ce soit scénaristiquement ou picturalement parlant. En fait cela est un peu lourd et indigeste (C'est la sortie de fêtes peut être ? )

Nom série  Obscurcia  posté le 02/01/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Voila effectivement un album qui n'est pas destiné aux plus jeunes de nos chères têtes blondes. En effet bienvenue au pays de cauchemars et pas des moindres. Dans un style tirant un peu vers le comics cet album nous propose des dessins pleins de mouvements et surtout une galerie de personnages inspirés par les doudous des tout petits qui vous feront regarder ces petites peluche d'un autre œil.

Les références sont multiples et en premier lieu bien sur Alice au pays des merveilles mais avec une touche plus sanglante, j'en veux pour preuve cette première scène qui donne le ton. Pour moi aucun rapport avec le film "L'histoire sans fin" qui revenait plan après plan sur la même scène, la même journée avec de subtiles différences.

Pour ma part j'attends la suite avec beaucoup d'impatience, notons au passage que les amateurs de vidéos de chats sur internet, ne verrons plus leur gentille bestiole de la même manière. Auteurs et histoire à suivre.

Nom série  Kraken (Soleil)  posté le 02/01/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Oui, oh que oui! voila du bon sur lequel j'ai vraiment accroché. Tout d'abord ce qui m'a attiré l’œil c'est cette belle couverture dans les tons verts qui n'a d'ailleurs pas été sans me rappeler le travail de Riff Reb's.

L'histoire évoque donc ce monstre marin, imaginaire ? Le Kraken, sorte de pieuvre gigantesque qui selon la légende était capable d'entraîner des navires au fond de l'océan. Ici le Kraken est accusé de faire fuir les poissons au large d'un petit port de pêche ruinant ainsi la population. Population un brin caricaturale et je dois dire, afin que les habitants de Sauzon ou de port Tudy se rassurent, qu'ils ne sont pas ainsi.

Le dessinateur avec son trait plutôt réaliste arrive à instiller une ambiance assez sombre et prenante, j'adore le passage se situant dans le cimetière de bateaux qui n'a rien à envier à celui du fond de la baie de Douarnenez.

Non vraiment, ambiance, histoire, dessin j'aime beaucoup cette histoire. Le fait qu'elle ait été primée en Italie est une bonne chose pour lui apporter plus de lisibilité.

N'hésitez pas à emprunter la chose ! Pour moi cela mérite de figurer dans ma bibliothèque.

Nom série  Akkinen - Zone toxique  posté le 02/01/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Il y a longtemps que cet album me faisait de l’œil avec son étrange couverture. D'abord j'aime beaucoup cette idée de sculptures faites avec des objets de récup' et puis un feuilletage rapide me promettait du dépaysement, l'action de l'histoire se situant dans le grand nord, peut-être vers l'Alaska ou la Norvège.

Curieusement alors que le graphisme de cette histoire n'est pas celui que je préfère, il m'a tout de même permis de ressentir cette ambiance finalement assez lourde, étouffante de ce bout du monde où une très grosse entreprise régit la vie d'une population entière. Iwan Lépingle a pourtant su éviter le piège du cliché avec des personnages trop marqués.

Après une présentation des lieux, des protagonistes, l'histoire déroule tranquillement dans ce qui se révèle comme une enquête policière, même si la dite police ne fait pas grand chose.

A ce propos d'ailleurs je m'étonne de voir cette BD classée dans le thème "aventure", sans doute celui de "policier/thriller aurait 'il été plus approprié.

Pour moi c'est une belle découverte sur un thème oh combien d'actualité qui sait être subtile, pas trop manichéenne, bref de la bonne BD qui sait divertir tout en faisant réfléchir un brin, à lire bien sûr.

Nom série  Spirou et Fantasio  posté le 26/12/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Le problème avec ce genre de série c'est quand on arrive pour poster le 67 ème avis, et là ma fois comment faire pour être un brin original. Quoi qu'il en soit je crois bien que "4 aventures de Spirou et Fantasio" est la première BD que j'ai possédée et donc lue et relue. J'ai tout de suite accroché. Sur ce premier titre le trait de Franquin est encore -comment dire- "apprêté", tout en retenue et il faudra attendre un peu pour voir son trait prendre son véritable envol et reconnaissable entre mille par la suite.

Alors oui vive Spirou et Fantasio et Seccotine et Champignac et Zorglub, sans oublier bien sur le Marsupilami. Je n'ai rien à reprocher à la période Franquin et il est vrai qu'après mon intérêt s'est délité car ben il y avait quand même d'autres trucs à découvrir.

Bon je vais faire court, tout ayant été dit par mes petits camarades, vive Spirou et Fantasio, c'est quand même de la bombe; à lire; à lire et à lire encore et toujours.

Nom série  Iznogoud  posté le 23/12/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Tout simplement pas ma came, d'ailleurs je n'ai découvert "Iznogoud" que très tardivement pour tout dire pendant l'adolescence. Dans le même temps je découvrais Druillet, Moebius et tant d'autres, quant à mes lectures elles s'orientaient vers de la SF de Jack Vance à R. Silverberg en passant par "Dune". C'est donc peu de dire que les aventures de ce petit gnome qui veut..... ne m'ont que très mollement intéressé.

Répétitif est le terme qui convient sans doute le mieux pour qualifier ses historiettes qui ne m'ont jamais fait franchement rire. Dans le genre gag sur une seule page je préfère grandement un Gaston, pas celui du site, l'autre. Même Léonard m'amuse plus.

Le dessin ne me plait pas beaucoup je trouve qu'il fait "sale", c'est donc une bande que je ne conseille pas ou alors juste pour se faire une idée.

Nom série  A Game of Thrones  posté le 23/12/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je n'ai jamais lu les romans de George R.R. Martin et c'est par le biais de la série télé que j'ai découvert l'univers foisonnant de cet auteur. D'ailleurs dois je l'avouer avant d'être un grand fan de cette série j'ai mis du temps. C'est à trois reprises que j'ai débuté l'histoire avant de me faire happer comme tant d'autres aficionados.

Plusieurs fois j'avais jeté un œil distrait sur le comics avant de me décider à sauter le pas. Et hélas mille fois hélas mal m'en a pris. J'ai tenté de faire abstraction des images de la série et malgré la longue introduction de l'auteur lui même rien n'y a fait. Non que l'adaptation ne soit pas fidèle mais le dessin ne me convient vraiment pas et itou pour la colorisation. Tout est très propre mais fait appliqué, pas trop d'âme en quelque sorte.

Je pense que cette bande est à réserver aux fans absolus et bien que grand amateur de la série TV cela n'est pas pour moi.

Nom série  Tu n'as rien à craindre de moi  posté le 23/12/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
J'ai l'impression que depuis quelques années Joann Sfar fait partie de ces auteurs qu'il est de bon ton de porter au pinacle. Quelle que soit l’œuvre qu'ils nous proposent une certaine coterie se pâme, crie au génie et s'esbaudit. Sur ce coup là, ne comptez pas sur moi. La BD, les films, les livres de cet acabit contentent sûrement une élite, encore que.

Ici tout n'est que propos décousus, pseudo tout ce que l'on voudra avec la petite touche anti-ceci anti-cela mais sans que cela ne fasse trop de vagues. Comble du culot, notre pseudo peintre intello fait même des blagues sur les juifs. Si moi je m'insurge contre la politique d'Israël vis-à-vis des Palestiniens, je serais taxé d'antisémite ! Dès lors que c'est J. Sfar c'est fabuleux cette capacité à prendre du recul sur soi même.

Franchement je trouve, et cela n'engage que moi, que cette BD est une bouse. Le contenu, bon nous en avons parlé, discours autocentré ; signe annonciateur de la grosse tête qui pousse ? Et puis le dessin je n'ai jamais été un grand fan, pour vous en convaincre, voyez un peu mes autres avis.

Que les bobos et autres lisent s'ils le souhaitent, c'est pas prêt de les rapprocher du bon peuple cher à notre président, mais au fait veulent-ils vraiment s'en rapprocher ?

Nom série  Les Pénates  posté le 21/12/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une réflexion moderne sur la vie de couple avec un enfant qui sans révolutionner le genre fait son petit effet. C'est frais, simple, mais pas simpliste, quelques vérités ici ou là pour qui vit ou a vécu en couple.

Le trait est réaliste mais avec une forme de naïveté accentuée par la colorisation pastel. Au final c'est un ouvrage qui ne se la pète pas et propose une étude sur la vie de couple, loin du pathos que l'on peut parfois trouver dans ce genre d'histoire.

Bien que vite lue et vite oubliée, c'est une BD qui mérite l'emprunt.

Nom série  Bloodborne  posté le 18/12/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je n'ai jamais joué au jeu vidéo Bloodborne mais j'ai eu l'occasion de voir de quoi il retournait sur le net. Le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est chiadé. De ce côté là j'en suis resté à l'âge des cavernes et n'ose même pas vous dire à quoi je jouais.

Autre point qui me faisait un peu peur, c'est le dessinateur choisi pour cette adaptation, Piotr Kowalski, dont j'avais dit le plus grand mal dans mon avis sur The Witcher qu'il dessinait. Ici je dois avouer qu'il a fait de gros progrès mais plus surement modifié son style de dessin. Oui il y a du relief, de la profondeur et certaines cases sont vraiment très belles.

Ce qui m'empêche de m'enthousiasmer complètement c'est la narration. Pour un néophyte comme moi il est compliqué de comprendre les tenants et aboutissants de ce monde. D’où viennent ces chasseurs ? C'est quoi cette histoire de sang ? De pâlesang ? Bref vous l'aurez compris : sans un minimum de références de base on est largué. Certes peu à peu on pige deux trois trucs mais le début est pénible.

Quant à la fameuse référence à Lovecraft dont parlent mes deux prédécesseurs, je dois avouer qu'encore une fois je dois m'inscrire un peu en faux. Oui d'accord les ambiances notamment vers la fin dans le village font penser à "Innsmouth". Par contre tout le reste... ben je pense qu'on en est encore loin. J'attends encore le dessinateur qui saura adapter le maitre de façon satisfaisante. Lovecraft citait souvent l'indicible, j'en viens à me demander s'il est possible de le dessiner.

Nom série  Ravage  posté le 09/12/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ma note vaut essentiellement pour le dessin car pour ce qui est du scénario je suis plus dubitatif. Barjavel, OK un pilier de la SF française mais désolé de la vieille SF française, mais bon respect aux anciens. Non ce qui m'agace le plus dans cette histoire c'est le personnage du patriarche.

Dés qu'un type se fait appeler le patriarche dans une histoire, j'ai du mal à ne pas sentir le truc un poil sectaire, autoritaire pour ne pas dire facho. Ces mecs m'agacent au plus haut point, ils ont tout vu, savent tout et même tout ce qui est bon pour vous. Les personnages sont un peu caricaturaux, le gars phobique de la modernité et la copine sorte de "Nouvelle Star" aux formes comme il faut, et le meilleur pour la fin: l'imprésario celui me fait rire tellement il est trop.

C'est un peu court sans doute faudrait 'il développer mais ça m'a gâché ma lecture je n'arrive à sauver que le dessin plutôt dynamique, en fait vraiment sympa.

Nom série  Ka  posté le 09/12/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Mouais, je ne suis pas franchement convaincu, en cause le dessin qui veut se rapprocher avec une peinture au pinceau de la technique des estampes japonaises. Au final cela donne à mon sens un trait très brouillon, chargé qui n'aide pas à la lecture.

Nous sommes plongés au début du siècle dernier en Chine où la situation politique est tout sauf claire. Entre les partisans du dernier empereur, les clans japonais qui se déchirent, les politiciens occidentaux, cela demande une attention extrême que je n'ai pas eue.

Donc un dessin rebutant et peu clair, une histoire confuse, c'était un peu trop pour moi, peut être ce titre trouvera t'il grâce aux yeux des amateurs de coups de pinceaux asiatiques, je n'en suis pas.

Nom série  Eldorado  posté le 08/12/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Grosse déception pour cette BD, en effet si je suis resté scotché sur de nombreuses pages on ne peut pas dire que l'histoire elle m'ait scotché.

Dommage car il y avait un potentiel de départ foutrement intéressant. Rien moins que la construction du canal de Panama, le déracinement d'un homme qui croit trouver fortune en s'expatriant. Au final cette BD rate sa cible pour ne se concentrer que sur une histoire d'amour improbable entre l'ouvrier et la femme du contremaître. Non que je n'y ai pas cru mais par rapport à mes attentes tout cela était un peu "too much".

Encore une fois dommage on peut toutefois feuilleter la chose tant les planches sont agréables à l’œil, hélas cela ne suffit pas toujours à faire une belle histoire.

Nom série  Exo  posté le 08/12/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je ne suis pas surpris par ma lecture, j'ai en fait l'impression d'avoir vu cela ailleurs. Attention ce n'est pas mauvais mais comme le dit Ro dans son avis c'est du Christophe bec en plus light, sans toutes les ficelles habituelles, à savoir un salmigondis des théories complotistes mondiales.

Le dessin dans un genre réaliste n'est pas mauvais mais rien de transcendant, couleur itou. Le scénario lui nous emmène gentiment sans réelle surprise vers une fin pépère où le héros et l’héroïne se promettent des futurs heureux.

Seul bémol qui m'a fait tiquer et que l'on ne verrait certainement pas dans une adaptation ciné américaine de la chose, c'est notre héros qui trouve la solution, la manière pour la terre d'être sauvée, tout ça en se faisant une petite infusion de peyotl. Mort de rire les gars, vous imaginez Brad Pitt ou autre en plein trip. Johnny Depp je dis pas, mais bon allez, bonne lecture tout de même c'est pas prise de tête.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 79 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque