Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 1557 avis et 70 séries (Note moyenne: 3.06)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Ravage  posté le 09/12/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ma note vaut essentiellement pour le dessin car pour ce qui est du scénario je suis plus dubitatif. Barjavel, OK un pilier de la SF française mais désolé de la vieille SF française, mais bon respect aux anciens. Non ce qui m'agace l eplus dns cette histoire c'est le coup du patriarche.

Dés qu'un type se fait appeler le patriarche dans une histoire, j'ai du mal à ne pas sentir le truc un poil sectaire, autoritaire pour ne pas dire facho. Ces mecs m'agacent au plus haut point, ils ont tout vu, savent tout et même tout ce qui est bon pour vous. Les personnages sont un peu caricaturaux, le gars phobique de la modernité et la copine sorte de "Nouvelle Star" aux formes comme il faut, et le meilleur pour la fin: l'imprésario celui me fait rire tellement il est trop.

C'est un peu court sans doute faudrait 'il développer mais ça m'a gâché ma lecture je n'arrive à sauver que le dessin plutôt dynamique, en fait vraiment sympa.

Nom série  Ka  posté le 09/12/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Mouais, je ne suis pas franchement convaincu, en cause le dessin qui veut se rapprocher avec une peinture au pinceau de la technique des estampes japonaises. Au final cela donne à mon sens un trait très brouillon, chargé qui n'aide pas à la lecture.

Nous sommes plongés au début du siècle dernier en Chine où la situation politique est tout sauf claire. Entre les partisans du dernier empereur, les clans japonais qui se déchirent, les politiciens occidentaux, cela demande une attention extrême que je n'ai pas eue.

Donc un dessin rebutant et peu clair, une histoire confuse, c'était un peu trop pour moi, peut être ce titre trouvera t'il grâce aux yeux des amateurs de coups de pinceaux asiatiques, je n'en suis pas.

Nom série  Eldorado  posté le 08/12/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Grosse déception pour cette BD, en effet si je suis resté scotché sur de nombreuses pages on ne peut pas dire que l'histoire elle m'ait scotché.

Dommage car il y avait un potentiel de départ foutrement intéressant. Rien moins que la construction du canal de Panama, le déracinement d'un homme qui croit trouver fortune en s'expatriant. Au final cette BD rate sa cible pour ne se concentrer que sur une histoire d'amour improbable entre l'ouvrier et la femme du contremaître. Non que je n'y ai pas cru mais par rapport à mes attentes tout cela était un peu "too much".

Encore une fois dommage on peut toutefois feuilleter la chose tant les planches sont agréables à l’œil, hélas cela ne suffit pas toujours à faire une belle histoire.

Nom série  Exo  posté le 08/12/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je ne suis pas surpris par ma lecture, j'ai en fait l'impression d'avoir vu cela ailleurs. Attention ce n'est pas mauvais mais comme le dit Ro dans son avis c'est du Christophe bec en plus light, sans toutes les ficelles habituelles, à savoir un salmigondis des théories complotistes mondiales.

Le dessin dans un genre réaliste n'est pas mauvais mais rien de transcendant, couleur itou. Le scénario lui nous emmène gentiment sans réelle surprise vers une fin pépère où le héros et l’héroïne se promettent des futurs heureux.

Seul bémol qui m'a fait tiquer et que l'on ne verrait certainement pas dans une adaptation ciné américaine de la chose, c'est notre héros qui trouve la solution, la manière pour la terre d'être sauvée, tout ça en se faisant une petite infusion de peyotl. Mort de rire les gars, vous imaginez Brad Pitt ou autre en plein trip. Johnny Depp je dis pas, mais bon allez, bonne lecture tout de même c'est pas prise de tête.

Nom série  El Paso  posté le 08/12/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Sur un scénario d' A. Ducoudray je découvre le dessinateur B. Quignon dont le trait est assez particulier, pas rebutant en soi mais comme inachevé, cela ressemble à des esquisses avec une colorisation qui ressemble à du Crayola. Passé un petit temps d'adaptation l'on découvre quelque chose de finalement intéressant.

Côté scénario c'est un long road movie avec un père et son fils dont très vite l'on sent que l'issue est inéluctable. L'ensemble dégage une atmosphère écrasée de soleil, tout ça est assez contemplatif avec quelques scènes oniriques, celles dans le parc d'attraction miteux.

Deux êtres se cherchent, essayent de se comprendre et à ce titre la scène finale est très bonne. Que manque t'il alors pour rehausser la note, peut être ce dessin justement certes lumineux mais par trop répétitif dans son genre. Pour autant il ne faut pas hésiter à aller jeter un œil en bibliothèque.

Nom série  Reconquêtes  posté le 08/12/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Dans un premier temps permettez moi de vous faire part de mon étonnement quand je vois finalement le peu d'avis sur cette série. Au delà du scénario, sur lequel je reviendrai, il y a une qualité picturale qui fait que l'on doit s'arrêter sur cette BD. Je sais qu'il faut parfois laisser du temps au temps mais dernier tome sorti en 2011, j'aurais pensé que plus d'avis seraient parus.

S'il faut bien mettre une chose en avant, c'est la qualité du dessin de F. Miville-Deschênes. Je découvre ici cet auteur et je vais aller voir son travail sur Millénaire. Son dessin, même si la colorisation n'a rien à voir, me fait un peu penser à E. Bourgier sur Servitude. Une grande finesse dans le trait et un souci du détail impressionnant.

Pour ce qui est du scénario, certains lecteurs cherchent à savoir si les divers protagonistes ont une once de véracité et s'ils auraient effectivement pu se rencontrer. Pour moi foin de ce débat, je suis dans une histoire de fantasy antique avec une pointe de fantastique due à la présence de bestioles bizarres et de sorciers atlantes. Je ne boude pas mon plaisir. Si en plus vous me mettez des batailles dantesques avec des éléphants de combat, je replonge illico dans mes vieilles lectures de "Salambô".

Et puis quoi une tribu inspirée par les amazones dont l'on sait qu'elles combattaient les seins à l'air, c'est sur que si vous les dessinez avec un tee shirt, ça fait anachronique. Alors oui nous avons droit à moult "mamelles" comme disent les lectrices un peu plus bas mais tout cela n'est pas dessiné dans un but émoustillant. C'est juste joli et basta.

Comme le Grand A je dirais pour pinailler qu' il manque peut être un soupçon de grosse baston. Que voulez-vous, on ne se refait pas ! Sinon, au risque de me répéter, cette série est du tout bon ! Faites connaitre et faites tourner.

Nom série  Betty Boob  posté le 07/12/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Voila une histoire qui, sur un thème qui est tout sauf comique, donne la patate. C'est joyeux, débridé, émouvant, ça tourbillonne grâce au très beau coup de crayon de Julie Rocheleau. Le parti pris du muet, s'il accélère la lecture, permet une distanciation sur les événements, sur le thème un peu plombant, mais qui paradoxalement en dit beaucoup plus que de longs discours.

Pas de pathos donc et c'est heureux mais voila une BD qui même si l'on n'est pas touché par cette maladie arrive à faire passer la pilule.

Désolé de finir par une petite note rectificative mais Erik dans ton avis on a l'impression que tu crois que Betty Boop est un personnage réel dont s'inspire le nom de notre héroïne. En anglais BOOB peut ce traduire par nichons, jeux de mots!!

Nom série  L'Ile sans Sourire  posté le 07/12/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Au regard de la couverture je m'attendais à quelque chose destiné à la jeunesse avec une touche de Miyazaki. Alors oui il y a un peu de tout cela mais ce qui compte c'est que j'ai été vraiment emballé par l'histoire et son dessin très lumineux. Pour faire court je dirais que c'est frais et joli.

Il reste quelques mystères à élucider sur cette île bien mystérieuse mais finalement cela ne me dérange pas que certaines choses soient laissées dans l'ombre. Cela rajoute à la poésie de l'ensemble que j'ai trouvé très subtil finalement même si le personnage d'Eli est bien bruyant et envahissant pour le pauvre Dean.

Finalement une belle histoire sur des choses plutôt tristes, la mort, la séparation, bref je vote pour. A lire pour petits et grands.

Nom série  Docteur Radar  posté le 02/12/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ah le trait de Frédéric Bezian, tantôt vif, acéré comme une lame ou une griffe qui viendrait érafler le papier, tantôt d'un dynamisme tel qu'un simple petit trait ce suffit à lui seul pour donner cette impression de mouvement. Toujours précis, expressif et finalement d'une grande force mêm s'il n'est pas forcément dans les canons de la BD classique.

Oui c'est un peu sombre mais pour cette histoire aurions nous voulu du solaire alors que c'est l'âme ténébreuse du Docteur Radar que nous explorons. Dans ce polar à l'ancienne qui convoque de vieux héros tels Fantomas, Rouletabille, Arsène Lupin et bien d'autres c'est une joie que de retrouver cette ambiance d'un Paris oublié ou dans certains arrondissements l'on trouvait de ces vieux bistrots ou les anciens des BAT d'Af, ceux des fortifs, les anciens de Cayenne se réunissaient tentant de retrouver une gloire envolée sous le poids des ans.

Vous dire mon enthousiasme pendant ma lecture et après; à tel point qu'un jour ou deux après j'ai repris le livre en main. Même bonheur devant le dessin bien sur mais aussi devant cette histoire magnifiquement ficelée dont une fois entamée la lecture il est difficile de lâcher l'affaire.

Alors "franchement bien" forcément, à lire et à posséder.

Nom série  Les Danois  posté le 02/12/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Que voila un one shot revigorant, peu importe au fait que le postulat de départ nous montre une sorte de virus qui fait naitre des enfants blonds aux yeux bleus dans des populations arabes, africaines ou asiatiques. Le propos aurait été le même si ces naissances avaient été inversées. Idée jubilatoire, des enfants noirs sur toute la planète , j'en vois un paquet qui déjà ricane un peu moins mais bref.

Tout ça est bien emballé, le récit possède du rythme le tout enveloppé par un dessin qui n'est pas le plus extraordinaire, bien dans l'ère du temps avec des personnages typés sans être caricaturaux. Bref voila une histoire qui peut donner à réfléchir sans que cela soit prise de tête, juste ce qu'il faut cependant pour ne pas s'endormir idiot.

Un bon thriller en somme, divertissant, pas idiot, alors à lire bien sur et qui sait l'option d'achat vous semblera opportune.

Nom série  L'Amour est une haine comme les autres  posté le 01/12/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ça pour ce qui est du manichéisme c'est sur qu'avec cette histoire ont est gâté. Je ne reviendrais pas sur toutes les bizarreries repérées ici ou la par mes petits camarades précédents mais bon.

Le souci principal c'est que j'ai l'impression d'avoir lu ou vu cette histoire des centaines de fois, si le potentiel de départ avait de quoi mettre l'eau à la bouche, les choses se délitent doucement par le fait des petites incongruités relevées ici ou la de même que des flashbacks intempestifs.

Dire que je me suis ennuyé serait exagérer mais je n'ai pas été franchement emballé et que dire de ce final des années plus tard qui voit nos héros réunis lors d'un meeting de Martin Luther King entre les deux, mystère.

Tout n'est pas à jeter dans cette BD mais à mon sens il lui manque ce petit supplément d'âme qui aurait permis une note supérieure.

Nom série  Santiago  posté le 01/12/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Allez c'est pas avec cet avis que je vais gagner le trophée du plus long avis. Comme dit dans l'avis précédent c'est con, l'auteur de cet avis précise mais c'est bon. Ah bon ! En quoi donc ? Personnellement je me suis forcé à aller jusqu'au bout.

S'il n'y avait que l'humour ou devrais-je dire la tentative pitoyable d'humour mais j'y ajoute un dessin moche, du coup je ne parle même pas de la colorisation, bref ça m'indiffère.

Les quelques vagues allusions à des western ou séries télé ne sont pas drôles. Allez, m'en vais relire un vieux Gaston Lagaffe, je viens bêtement de perdre mon temps.

Nom série  Mickey et l'océan perdu  posté le 01/12/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
En tout premier lieu je souhaite dire tout le bien que je pense du graphisme de Silvio Caboni qui bien que chargé nous propose des pages assez bluffantes. Nous sommes à mille lieues du dessin simpliste mais efficace de Dysney, ici il y a profusion de détails, ont ne peut pas dire que les fonds de cases sont bâclées.

Après, ben c'est du Mickey quoi, les auteurs ont mis le héros dans une aventure qui brasse des thèmes à la mode comme l'écologie le tout enrobé dans des dialogues qui font références à un univers connu, celui de l'informatique mais basique à la portée des jeunes lecteurs. Bon c'est pas complétement niais mais c'est clairement de la BD jeunesse et je ne sais pas si je suis bon juge pour donner mon avis.

Allez ne soyons pas trop dur je l'offrirais avec plaisir à mon petit neveu sans m'attarder pour autant avec les autres titres de cette collection.

Nom série  Pachyderme  posté le 01/12/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Mes petits camarades précédents ont tout dit sur cet ovni littéraire et que je ne vois pas bien comment intégrer dans l'univers de la BD. David Lynch, forcément et surement d'autres références que je ne saurais nommer. Quoi qu'il en soit il arrive parfois avec certaines œuvres qu l'auteur demande un effort particulier à savoir celui d'accepter de se laisser embarquer.

Ici le moins que l'on puisse dire c'est que le voyage est long et nous entraine vers des horizons particuliers.

Je ne suis pas sur de relire cette œuvre un jour, non pas que j'ai été mis mal à l'aise par la chose mais disons que je n'ai sans doute pas complètement adhéré au propos, et puis il y a ce trait un peu épais dont je ne suis pas fan sans oublier la colorisation qui n'est pas à mon goût.

Pour autant il faut saluer le travail excellent sur le scénario parfaitement maitrisé, après c'est affaire de goût. Pour ce qui est de l'achat ou non, je n'ose prendre partie mais jeter un oeil avisé auparavant me semble essentiel.

Nom série  Monkey Bizness  posté le 18/11/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Décidément Ankama au travers de son Label 619 nous sort des petites pépites, j'en veux pour preuve cet excellentissime Monkey Bizness. N'en jetez plus la coupe est pleine: Mutafukaz, "Doggy bags", "Mapple Squares", Teddy Bear, "Beware of Rednecks", sans oublier Midnight Tales. Le point commun à toutes ces parutions c'est bien sur l'aspect iconoclaste du propos. N'en déplaise aux âmes sensibles et aux bien pensants ces lectures ne s'adressent pas à n'importe qui. Trop c'est trop ? Littérature excessive ? Peut être, mais en ces temps de consensus mou, je trouve personnellement que cela possède une fraicheur, un enthousiasme, un côté foutraque fort plaisant.

Bien souvent dans ces histoires les problèmes rencontrés par les personnages se règlent grâce à l'ultra violence et au sexe. Cela est il incitatif ? Ou faut il y voir une sorte de catharsis permettant à tout à chacun d'évacuer un stress plombant et énergivore ?

Mais foin de propos trop cérébraux, concentrons nous sur cette intégrale composée de plusieurs chapitres nous contant les aventures de deux membres de la race des primates parvenus par la folie des hommes ( finalement elle a pétée la bombinette ) au sommet de la chaine alimentaire. Cette chaine alimentaire n'est bien sur pas le même que celle du quidam moyen. Bouffe approximative, boissons curieuses aux effets non moins curieux et diverses substances que la morale réprouvent mais dont là aussi les effets sont assurés ( pas par la sécu , mais diantre, on s'en fiche ).

Si l'on y regarde de plus près le scénario contrairement à ce qu'il donne à voir rapidement n'est pas si foutraque qu'il y parait. Tout ça est bien tenu, l'utilisation de flashbacks est bienvenue. S'il fallait pinailler je dirais que c'est peut être au niveau du dessin que les choses sont certainement perfectibles, un manque de rondeur dans les traits et de la profondeur vraiment édulcorée. Les couleurs sont très sympas et je reviens au scénario pour signaler l'absence de temps mort, ça fonce à fond les ballons.

Reste les dialogues qui certes utilisent un langage peu châtié mais jubilatoire, comme je l'ai dit plus haut cet ouvrage ne s'adresse pas aux oies blanches.

Non véritablement cette œuvre tout à fait dans la lignée du Label 619 ne dépare en rien dans une bibliothèque, même si parfois le propos est un poil radical, il n'en assène pas moins quelques vérités sur le genre humain. C'est sans grande hésitation que je conseille cet ouvrage avec la note de culte.

Nom série  Arale  posté le 11/11/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je suis fasciné par les uchronies, c'est généralement un truc qui me fait grimper aux rideaux, c'est donc rempli d'espoir que j'ai acquis cette BD.

Au bout du compte je ne sais pas trop quoi penser, j'ai trouvé le dessin plutôt sympa sans être exceptionnel. C'est en ce qui concerne le scénario que les choses pêchent un peu. Deux tomes auraient sans doute été nécessaires pour bien exploiter toutes les pistes que les auteurs nous proposent. Sur une idée finalement intéressante; en 1917 le tsar n'est pas mort "ressuscité" par Raspoutine et la première guerre mondiale n'est pas terminée. Soit mais l'ensemble manque de fluidité, je pense à la partie où le héros se retrouve plongé dans l'esprit du tsar qui aurait mérité, le passage pas le tsar, plus de développement.

Bon l'ensemble se laisse lire gentiment, personnellement la fin ne me pose pas problème, elle pourrait même amener une suite, mais en l'état cela se suffit à lui même.

Nom série  Le voyage de Marcel Grob  posté le 10/11/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Les malgré nous.

Triste histoire finalement peu évoquée dans les cours d'histoire que celle de ces jeunes Alsaciens et Lorrains qui vers la fin de la guerre furent enrôlés souvent de force pour aller servir dans les rangs de la Waffen SS. Bien évidemment pour beaucoup d'entre eux ce fut un déchirement, c'était soit ça ou la famille du jeune homme était déportée.

Ici dans un long flashback nous suivons l'itinéraire d'un jeune homme, Marcel Grob, dix sept ans, qui avec un ami doit obligatoirement se rendre à la convocation de l'armée allemande. Après une courte période de formation où les Allemands lui font bien sentir qu'il est inférieur, voir traître en tant qu'Alsacien, lui et ses amis sont envoyés en Emilie-Romagne afin d'éliminer les partisans italiens qui sont une menace pour l'armée allemande.

Au cours de cette campagne sous les ordres d'un chef particulièrement zélé, l'unité de Marcel participe au massacre de la population d'un village tuant au passage plus de 700 personnes.

C'est ce massacre aussi répugnant que celui d'Oradour sur Glane qui vaut à Marcel d’être interrogé des années plus tard par un juge.

Je dois le dire j'avais entendu parler des ''Malgré nous'' alsaciens mais la lecture de cette BD nous montre toute la complexité de la chose. Comment vivre le retour à la paix quand comme Marcel Grob l'on a été confronté à l'horreur des massacres souvent gratuits. A un moment le juge dit à Marcel: " Pourquoi ne vous êtes vous pas rebellés". Facile serais-je tenté de dire et puis qui sommes nous pour porter un jugement sur les réactions d'un jeune homme de dix sept ans proprement jeté dans ce conflit.

Un scénario de Philippe Collin, par ailleurs animateur sur France Inter, qui est millimétré, sans pathos, à la limite du documentaire et surtout qui ne verse pas dans le manichéisme, montrant à l'occasion que tous les soldats allemands n'étaient pas des brutes épaisses.

Un dessin dans un style réaliste ma foi fort correct, avec un découpage de planches classique, en fait tout concourt à donner à l'ensemble ce style documentaire que j'évoquais plus haut.

Au final une BD que je qualifierais d'essentielle, d'indispensable même à l'heure où les vétérans de la première guerre mondiale ont tous disparus.

A faire lire et à lire.

Nom série  Wonderland (Graph Zeppelin)  posté le 08/11/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Et bien dites moi, pour ce qui aujourd'hui n'est encore qu'un diptyque ça envoie du lourd. Il vous faudra oublier toutes vos références, notamment celle concernant ce bon vieux Walt Disney parce que notre Alice ici présentée est bien loin des canons habituels. Enfin Alice, c'est plutôt sur le personnage de Callie que se concentre les choses. Fille d'Alice, celle-ci découvre avec horreur ce qu'est véritablement le pays merveilleux.

Merveilleux il l'est, mais pas au sens généralement admis, merveilleux au sens ou il nous montre des choses extraordinaires à tendance psychopathe. Tous dans ce fabuleux univers sont atteints de divers troubles mentaux qui leur font commettre les pires horreurs.

C'est plutôt bien foutu, le scénario est très rondement mené, dynamique ne relâchant jamais son rythme. Il est aidé en cela par un dessin de style comics très "punchy" avec les couleurs idoines.

Une relecture du livre de Lewis Carroll réjouissante émaillée ici ou là de courts extraits du texte original. Pour moi du presque tout bon et j'attends le troisième tome pour augmenter sans nul doute ma note.

Nom série  La Belle et la Bête (Tabou)  posté le 08/11/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Érotique soft oui, à la limite ce diptyque aurait pu être édité par presque n'importe quel autre éditeur. Alors oui la belle se promène constamment à poil, grimpant aux arbres et cueillant quelques baies de ci de la. La bête est membrée comme il faut, mais tout cela est bien sage.

Dans son commentaire Gruizzli précise que l'adaptation par Trif est extrêmement sérieuse. Certes j'en suis bien d'accord, peut-être même serais-je tenté de dire un peu trop sérieuse. Sans tomber dans la franche gaudriole, un zeste d'humour ou le fameux pas de côté aurait été le bienvenu. La raison principale vient à mon sens du texte en italique qui reflète les pensées de la belle et qui a un air un brin pompeux.

Et puis le sexe diantre ! Lorsque l'on achète chez Tabou on veut de l'action. Je ne crois pas être un obsédé sexuel mais là je suis un peu déçu.

Bon vous l'aurez compris : ce diptyque ne répond pas à toutes mes attentes malgré un dessin plutôt sympa. c'est le comble ! A emprunter si votre médiathèque est courageuse -ce dont je doute- et achat si affinités.

Nom série  Cyberwar  posté le 08/11/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Mouais, de justesse ce pas mal. En fait le problème réside dans le fait que j'ai l'impression d'avoir vu ça des milliers de fois. et puis il y a deux trois trucs qui me chagrinent un peu.

En tête de liste : les personnages principaux ! Je veux parler de notre gars à qui l'on donne la fameuse clé USB, le voila qui cavale vers Camp David pour remettre le truc à qui de droit, sa copine l'ayant précédé avec son scooter. Péripéties je vous dis pas... toujours est-il que notre gars se retrouve bientôt chez les flics. Notons au passage que notre gentil héros se livre allègrement au pillage. Et puis hop page 22 c'est fini le gars on le reverra plus.

Je ne reviendrai pas sur le détail, et quel détail, sur lequel l'ami PAco insiste mais bon c'est vrai que ça fait léger voire amateur.

Un petit mot du dessin : eh bien au final je trouve que tous les protagonistes ont peu ou prou la même tronche avec des visages finalement très lisses, "plastifiés".

Je ne m'enflamme surtout pas mais disons que pour l'instant ce bon gros téléfilm se laisse regarder, pardon lire. Il va falloir un peu plus de fond pour que ma note s'élève.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 78 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque