Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 1659 avis et 87 séries (Note moyenne: 3.09)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Maudit sois-tu  posté le 21/09/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Une tuerie que cette tuerie

Dans les tunnels du métro et les égouts de Londres une chasse à l'homme est en cours, c'est le comte Zaroff qui chasse à l'aide d'une créature monstrueuse qui ne laisse que peu de chance à la proie.

En fait il s'agit du premier temps d'une grande machination qui doit permettre au comte de se venger sur les descendants des personnes qui ont causé la mort de l'un de ses ancêtres. Il est aidé dans sa tâche par son complice le docteur Moreau qui s'adonne à des expériences innommables et contre nature.

Le scénariste Philippe Peleaz s'attaque à une trilogie dont chaque tome répondra aux questions posées dans le précédent. J'ai particulièrement apprécié que dans ce premier tome l'intrigue mêle habilement des personnages de fiction issus d'univers différents: le docteur Moreau, le comte Zaroff et Shelley. bien que les faits se passent de nos jours il se dégage de l'ensemble une ambiance victorienne qui n'est pas pour me déplaire.

Tous les personnages sont bien typés, fouillés et l'intrigue avance avec bien sur quelques zones d'ombre qui seront éclairées dans la suite.

Cette BD ne serait rien sans le formidable travail du dessinateur, Carlos Puerta. autant son travail sur un titre comme "Jules Verne et l'astrolabe" m'avait déçu car par trop figé ici je trouve qu'il est capable de retransmettre avec brio une ambiance un brin vintage en adéquation avec le sujet et que dire de la colorisation, la couverture en est un bel exemple.

Il semble que le comte Zaroff soit à la mode, dernièrement un titre lui a été consacré dans un style il est vrai totalement différent. Quoi qu'il en soit les deux titres sont à lire impérativement celui ci nous replongeant dans les vieilles bandes de la Hammer.

Nom série  Les Indes fourbes  posté le 21/09/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Et bien messieurs qu'ajouter de plus à vos commentaires dithyrambiques. Je tiens à préciser que je suis un des rares posteurs de ce site qui n'est pas été emballé tant que cela par le scénario de De Cape et de Crocs, par contre le travail de Juanjo Guarnido sur Blacksad holà mes aïeux!!. C'est donc dire que je n'avais pas une attente si grande que cela.

Énorme BD d'esprit picaresque qui cavale à un rythme endiablée, c'est véritablement du grand art, cela a évoqué pour moi certains récits de A. Perez Reverte et dans un tout autre style des romans de Jack Vance, "Cugel l'astucieux" par exemple.

Pas de quoi révolutionner le genre, en cause pour moi un dessin que je trouve "moins bon " que sur Blacksad mais une belle aventure fort bien troussée qui donne envie de lire.

Nom série  20 000 lieues sous les mers  posté le 21/09/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Après lecture de cette BD je suis assez d'accord avec certains points abordés dans l'avis d'Erik. Oui il se dégage de l'ensemble un petit côté désuet qui est du en grande partie au dessin et également n'ayons pas peur au sujet ou plutôt au traitement de l'hitoire même racontée par Jules Verne.

Si dans ma jeunesse j'ai lu un certains nombre de ses romans, j'avoue qu'aujourd'hui ils ne me font plus le même effet, j'y trouve un côté vieillot, suranné.

Encore heureux que l'auteur ait fait de nombreuses coupes dans le récit qui par moments donnait au roman l'aspect d'un catalogue sur les habitants des fonds marins.

Pour autant cette BD possède une ou deux qualités qui pourraient combler quelques lecteurs amoureux de Jules Verne, en emprunt simplement.

Nom série  Axolot  posté le 14/09/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Avant ma lecture de la BD je ne connaissais pas la chaine youtube dont elle est issue. C'est je l'avoue une très bonne surprise qui nous entraine dans un univers qui me fait penser à cette vieille série "Au delà du réel". Des phénomènes un peu en bordure flirtant avec le paranormal, l'étrange, le bizarre.

Comme toujours dans ce genre de production chorale il y a du bon et du moins bon, cependant au final c'est une lecture plutôt divertissante au cours de laquelle il arrive même que l'on apprenne des choses.

Pas nécessairement d'option d'achat mais une lecture en emprunt ne peut nuire.

Nom série  Jules Verne et l'astrolabe d'Uranie  posté le 14/09/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
En fait j'ai été très moyennement intéressé par cette histoire qui fait de Jules Verne le héros d'une aventure pour le moins alambiquée. De la première partie je retiendrais surtout les dessins du début qui donnent une assez bonne idée du port de Nantes au XIXème siècle. Dans le deuxième tome nous sommes en Amérique derrière les chutes du Niagara où un savant qui ressemble beaucoup au capitaine Némo de 20.000 lieues sous les mers est en passe de vouloir jouer avec le temps. C'est presque un peu trop grand guignolesque à mon goût, peut être n'étais-je pas dans les bonnes conditions pour lire cette histoire.

Et puis il y a le dessin de Carlos Puerta qui est vraiment particulier, comme dit dans l'avis précédent il semble que ce soit des photos retravaillées, le résultat final donne une impression de figé. Dommage d'autant plus que sur les planches nous montrant des paysages ou des décors les choses passent mieux.

Une aventure mystérieuse bien dans l'esprit de J. Verne mais dont le dessin pourrait rebuter certains. Disons que ce diptyque est à réserver aux amoureux de l'auteur.

Nom série  Voutch  posté le 11/09/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ouaip ça fait un peu naze mais je découvre Voutch simplement aujourd'hui et je dois dire que c'est une excellente découverte. C'est simple, c'est la première fois depuis longtemps qu'une BD me fait rire, alors oui le principe de ce genre de dessins en strips propose souvent des choses inégales mais si je prends l'exemple de l'album "Le monde merveilleux de l'entreprise" c'est quasi du tout bon.

En fait je n'ai pas grand chose à dire car dans ces albums j'ai pratiquement tout aimé, les dessins avec ces personnages longilignes, des décors qui rendent ces personnages bien insignifiants et d’où se détachent des propos presque des dialogues percutants. La colorisation n'est pas en reste.

Ajoutez à cela que bien souvent le propos est plus que poil à gratter et n'hésitez donc pas et procurez vous ces maximes sur notre merveilleux monde moderne.

Nom série  Puzzler  posté le 30/08/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Diantre, diantre que voilà du bel ouvrage. Comme le note le posteur précédent, il flotte sur cet album un parfum de "Usual Suspects" assez réjouissant et oui aussi à la française mais sans que cela ne soit péjoratif, pas d'adaptation poussive avec les poncifs du flic du 36. Bien au contraire tout cela virevolte et une fois la lecture entamée on ne lâche plus l'affaire.

Personnellement je me suis laissé embarquer par cette histoire aux multiples rebondissements, le Pink Rudolf est malin vraiment très malin.

Si le scénario a tout pour contenter l'amateur de policier le dessin n'est pas en reste avec David Soyeur qui possède un trait parfaitement maîtrisé. Au final un livre qui ne génère aucun inconvénient à mes yeux et que je recommande chaudement.

Nom série  Luminary  posté le 24/08/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Luc Brunschwig ne s'en cache pas, cet album n'aurait pas pu exister sans le Photonik de Ciro Tota, super héros qui paraissait dans le magazine Mustang aux éditions Lug.

Pour cette série, le scénariste opte pour un principe qui a fait ses preuves : le trio de héros. Le jeune garçon noir qui travaille dans un cirque et doté certainement d'un don, le jeune bossu et le vieil homme ancien scientifique dont l'accent et le jurons pourraient laisser supposer qu'il était un scientifique sous un régime qui s'est arrêté en 1945.

La force de ce premier tome est qu'il prend son temps pour nous faire découvrir les personnages. Cette "lenteur" aide d'ailleurs à nous mettre en empathie avec eux. Les psychologies sont fouillées, aidées en cela par le dessin réaliste de Stéphane Perger. L'album, construit en cinq chapitres, utilise des flash-back dessinés en bichromie qui fluidifient le récit.

Quoiqu'il en soit le récit aborde des thèmes multiples mais sans jamais perdre le lecteur ; amitié, vengeance, ségrégation et expériences gouvernementales secrètes.

Pour ma part, voilà un premier tome alléchant qui laisse augurer du meilleur pour la suite. J'ai entièrement confiance dans les capacités de Luc Brunschwig à nous raconter une histoire, en saluant également le remarquable travail de son dessinateur Stéphane Perger que j'avais découvert avec son boulot sur Sequana et Dark Museum.

Évidement à lire et à faire tourner sans modération.

Nom série  De profundis : l'étrange voyage de Jonathan Melville  posté le 18/08/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Un bien joli conte onirique où nous entraine Chanouga, auteur fort sensible qui déjà avec Narcisse avait su nous embarquer dans une longue balade aux confins du monde. Ici à mon sens il n'est que de se laisser prendre par les évènements qui ne sont finalement que des petits riens.

Le scénario nous emmène donc en des lieux inconnus, mystérieux à la rencontre de personnages étranges, sirènes et jeunes femmes éthérées dont on ne sait d’où elles viennent. Cet aspect étrange des choses, de ce qui se passe possède quelque chose d'envoutant, d'onirique.

Pour moi, et c'est normal vu que Tony Sandoval est à l'origine de cette collection, il est normal donc de retrouver une atmosphère bien connue si l'on est lecteur des œuvres du dit T. Sandoval. Personnages écorchés aux longues silhouettes diaphanes. Bref ici un graphisme élégant et plein d'émotions, comme quoi les non dits sont aussi possibles dans le neuvième art.

Lire cette œuvre de Chanouga c'est comme faire un rêve éveillé le temps de la lecture de cette BD que je conseille chaudement..

Nom série  Les Chroniques de Groom Lake  posté le 12/08/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
C'est la première fois que je note si mal un album avec au dessin Ben Templesmith, en cause un scénario totalement foutraque qui démarre sur les chapeaux de roues mais qui par un manque de tenue évident se barre très vite en sucette.

Dommage au départ il y avait du potentiel avec cette bande d'extraterrestres tous plus allumés les uns que les autres, ah les expériences pour découvrir le tréfonds de l'âme humaine, malheureusement le comique du départ se perd en route et l'histoire se délite peu à peu.

Voilà donc un album qui est à réserver aux fans de la fameuse zone 51 qui ne se prend pas le chou. Le dessin de Ben Templesmith est fidèle au style si particulier de cet auteur et ravira les fans mais hélas ce n'est pas suffisant. A emprunter pour voir.

Nom série  Silent Hill : pourri du ventre  posté le 12/08/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
En fait ma note oscille entre le pas mal et le franchement bien. Je m'explique, en fait cette BD est dessinée par deux auteurs, Ben Templesmith et Aadi Salman. Autant j'apprécie particulièrement le trait acéré voire halluciné du premier, autant le dessin de Salman me plait beaucoup moins, il est plus épais et la colorisation ne me convient pas trop.

De Silent Hill je ne connais que le film qui si mes souvenirs sont bons était assez glauque, quoiqu'il en soit ce n'est pas un chef d'oeuvre mais il dégageait une atmosphère vraiment particulière.

Ici la première partie dessinée donc par Templesmith suit peu ou prou le scénario du film, c'est vrai que l’histoire est confuse mais au final on voit à peu près ce dont il est question. La deuxième partie dessinée par Salman pourrait être une suite dont l’intérêt est somme toutes négligeable. Attention cela reste pas mal mais un peu superflu.

Vous l'aurez compris ma préférence va au premier récit, voilà donc une BD à réserver aux aficionados de Templesmith dont je fais partie. Si j'ai mis l'option d'achat je comprendrais que certains se contentent d'un emprunt.

Nom série  Après l'enfer  posté le 30/07/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Entre 1861 et 1865, quatre longues années l'Union et la Confédération se sont affrontés dans un conflit qui reste le plus meurtrier des jeunes USA. La Caroline du sud est le premier état à avoir fait sécession, au cours de la guerre Dorothy a tout perdu : son père mort au combat, la plantation familiale et sa mère violée et assassinée par douze pillards. Dorothy souhaite se venger, au cours de sa route elle recueille Alice qui elle aussi a croisé la route des douze et vécu l'enfer.

Voila un premier tome atypique puisqu'il utilise des références nombreuses à Alice au pays des merveilles mais également au "Magicien d'Oz".

En effet Dorothy et Alice - leurs prénoms déjà ! - vivent dans un autre univers. Alice, depuis les exactions qu'elle a subi, s'est réfugiée de l'autre côté du miroir. Quant à Dorothy, c'est la grande tornade de la guerre qui l'a propulsée dans cette nouvelle vie, ce nouveau monde. Contraste plus qu'efficace entre ce monde de la guerre et celui à priori enfantin des deux romans. Les deux jeunes femmes rencontrent trois anciens soldats confédérés qui s'en retournent au pays après avoir vécu les horreurs de la guerre. Ce sont trois gueules cassées qui ne croient plus trop en l'humanité. Tous les trois semblent retrouver un peu d'espoir, une raison de vivre en accompagnant Dorothy et Alice. Si chacun des protagonistes ne part pas sur les routes pour les mêmes raisons, chacun est là en contrepoint des autres mais surtout de l'horreur de cette guerre fratricide.

Avec ce scénario atypique Damien Marie est superbement aidé au dessin par Fabrice Meddour qui propose de magnifiques planches à l'aquarelle, des couleurs bien typées selon ce qui est évoqué, soit les scènes de guerre dans des tons assez froids ou bien des couleurs plus chaudes lorsque les deux héroïnes apparaissent.

A la fin de ce premier tome très fort et envoûtant, tous les fils de l'intrigue sont en place avec des personnages forts et superbement campés, j'attends la suite avec impatience.

Nom série  Choker  posté le 30/07/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Petit à petit je suis en train de lire toute l’œuvre de Ben Templesmith. Le moins que l'on puisse dire c'est que cet auteur ne peut laisser le lecteur indifférent. Son dessin est difficile à expliquer, c'est explosif avec un trait fin comme une lame de rasoir avec des couleurs pétantes mais pas dans le genre du comics. En fait ce trait rageur donne envie de voir comment le gars dessine, je l'imagine assez bien à sa table de travail donnant de grands coups rageurs. Templesmith ce n'est pas qu'un dessin c'est avant tout une ambiance, des ambiances bien crades, bien glauques. Il est vrai que les sujets abordés sont bien éloignés du monde des Bisounours.

J'invite le plus grand nombre à aller jeter un coup d’œil à ces histoires, de faire l'effort pour se laisser happer par ces histoires qui nous montrent des lieux décrépits en pleine déliquescence et surtout peuplés de personnages déglingués à la limite de la rupture.

Dans cette BD, il va vous falloir oublier Sin City et les bas fonds de Gotham, il y aurait des méchants dans ces villes des turpitudes et autres magouilles, laissez moi rire, Shotgun City, voila vraiment un endroit où il ne fait pas bon vivre. Violence et corruption sont omniprésentes, la drogue est partout et quelle drogue ! Alliée à des expériences génétiques hasardeuses cela donne un climat où âpreté, fureur, violence et sauvagerie sont le lot quotidien.

Il n'y avait à mon sens que le trait de Ben Templesmith pour illustrer cette histoire imaginée par Ben McCool.

Histoire prenante, des personnages très forts avec des répliques qui font mouche, je ne peu d'ailleurs pas m'empêcher de vous en livrer deux.

L'inspectrice Flynn "coup dans les couilles" Walker: " Le plus court chemin pour toucher le cœur d'un mec ? Mon poing dans sa gueule!" et le collègue du héros Seaton "vermisseau" Price: " Un jour j'ai presque fait l'amour. Ça a été les plus belles quatorze secondes de ma vie"

A lire forcément.

Nom série  La Saga de Grimr  posté le 07/07/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai longtemps tourné autour de cette BD dont mes petits camarades me disaient le plus grand bien. Dans chaque avis ou presque il est fait référence à Le Singe de Hartlepool du même auteur. Pour moi au niveau du graphisme il n'y a que peu de rapport entre les deux, sur le singe le trait me parait plus fin, alors qu'ici bien que certaines cases soient très belles c'est plus grossier mais cela est sans doute du à la colorisation.

Mais surtout il y a l'Islande un pays que je ne connais pas mais qui possède du moins dans mon imaginaire un très fort pouvoir d'attraction. Là c'est clair je suis gâté, seul petit bémol d'ailleurs Mr Moreau parfois en Islande il y a du soleil!

Pour en revenir au dessin je trouve cependant que les visages sont un peu trop proches de la caricature, notamment celui de Grimr, étais ce pour renforcer le côté monstre ?

Sans doute que cet album a été trop bien vendu, j'en attendais sans doute trop et si je ne me suis jamais ennuyé j'ai été légèrement déçu, il y a un truc que j'ai du mal à définir (bonjour la critique ). Peut être devrais je y revenir un jour. Disons que si cette histoire le lieu de son action et le personnage principal ont un fort potentiel, je ne suis pourtant pas aussi fan que je l’espérais.

Nom série  Le Grand fleuve  posté le 07/07/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Habitant Nantes je ne pouvais décemment pas passer à côté de cette BD qui nous raconte de façon fort bien documentée la vie des mariniers et autres haleurs travaillant sur les bords du fleuve.

La série est construite avec des histoires qui peuvent se lire de manière indépendante avec comme fil rouge la Loire bien sur mais aussi ce haleur de lourdes charges Jean Tambour.

La BD possède un petit côté provincial et outre son sujet c'est lié au dessin qui fait le job sans fulgurance.

Si l'on connait la Loire cette BD ne manque pas d’intérêt pour autant l'achat à prix coutant est dispensable, en occasion à voir.

Nom série  Undercurrent  posté le 07/07/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
En fait je ne suis pas un grand fan de ce genre d'histoire. Nous sommes ici dans un registre hyper réaliste qui se ressent jusque dans le dessin. Pour ce qui est du scénario c'est le grand reproche que je ferais à ce genre de manga, à savoir tous ces petits riens de la vie qui sont bien souvent détaillés à l'extrême.

Cela donne à l'ensemble un rythme nonchalant qu'il vaut mieux éviter de lire par une journée pluvieuse. C'est lent, par les dieux que c'est lent et s'il n'y avait pas eu cette simili enquête sur les causes de la disparition du mari je crois bien que j'aurais abandonné ma lecture en route.

Franchement je n'ai pas réussi à rentrer dans l'histoire et son ambiance à tel point que je me foutais un peu de connaitre la suite des événements.

Nom série  La Carte du ciel  posté le 30/06/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voilà ce que je considère comme une BD sympa sans plus. J'ai hélas bien peur de ne plus m'en souvenir d’ici un an. Pour autant le thème n'est pas inintéressant avec cette histoire d'OVNI supposés aperçus par un trio de grands ados qui forment évidemment un triangle amoureux.

Comme le dit Mac Arthur dans son avis, moi aussi j'aimerais beaucoup que les OVNI existent, mon plus grand bonheur serait que, si c'est le cas, je puisse voir avant de mourir ces engins tournicoter autour de notre bonne vieille terre. Mais ici le soufflé fait pschitt et l'on se concentre plus sur l'histoire d'amour. Déçu j'étais...

Et puis il y a le dessin qui n'est clairement pas ma came. Si les couleurs très douces amoindrissent le choc, je trouve le trait très raide pour ne pas dire anguleux et puis certains phylactères qui sont comme tapés à la machine c'est un peu rédhibitoire pour moi.

Une BD sympathique donc qui reste très sérieuse dans son propos et le traitement de celui-ci que l'on peut lire à l'occasion mais dont je ne fais pas mes choux gras.

Nom série  Les Disparues d’Orsay  posté le 30/06/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Étrange BD que celle ci. Sous le pretexte de la disparition des muses de certains tableaux célèbres, l'auteur Stéohane Levallois nous propose une déambulation onirique et fantasmagorique ou un gardien du musée se lance à la recherche des dites muses. Le moins que l'on puisse dire est que l'ensemble est bien foutraque, c'est en fait un gigantesque pêle mêle ou l'on croise les gloires du musée.

Si l'idée générale est de nous montrer un catalogue de ce que l'on peut voir dans ce musée, pourquoi pas mais le procédé est un peu lourdingue. Pour ma part ayant visité le musée d'Orsay, je n'ai aucunement vibré ou ressenti les émotions que j'ai eu au cours de ma visite.

Ce qui à mon sens sauve la BD c'est le trait de l'auteur qui n'est pas sans me rappeler le travail de Gess, je trouve certaines cases vraiment belles dans l'esprit des affiches de Muchat.

Pour autant cette BD ne me marquera pas, elle mérite toutefois d’être feuilletée, trop onirique dans un trip qui ne me touche pas assez.

Nom série  Alexandrin ou l'art de faire des vers à pied  posté le 12/06/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
La vie fait parfois curieusement les choses, il y a environ une heure je postais un avis sur une BD, Snotgirl où le langage SMS est roi. J'y disais toute ma nostalgie de ce temps où les élèves avaient encore la possibilité de découvrir des auteurs, des poètes qui ne sont plus à la mode aujourd'hui.

J'ai trouvé cette BD très jolie et émouvante. Mine de rien elle nous dit beaucoup de choses sur notre monde moderne, fait de rapidité et d'instantanéité.

Et oui la lecture n'est pas difficile, d'ailleurs pourquoi le croirait-on ? Parce qu'à un moment ou un autre, on aurait entendu un rimailleur tenter de jouer au poète, un professeur rebutant à l'école.

J'invite le plus grand nombre à lire cette BD, elle prend tout son sens à l'heure actuelle, dégageant une certaine mélancolie mais sans tristesse. Elle prouve qu'avec quelques mots arrangés de belle manière l'on peut dire des choses importantes. Du dessin se dégage également une ambiance qui sur certaines planches incite à la rêverie.

Nom série  L'Art de mourir  posté le 12/06/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un polar de plus mais au risque de plagier mes prédécesseurs je dirais qu'il ne révolutionne pas le genre. Le dessin bien ligne claire avec ses bâtiments tirés à la règle qui donne l'impression que Barcelone est une jolie ville de l'ère soviétique et ce lettrage dans les bulles qui donne l'impression de lire un vieux Blake et Mortimer.

Après l'histoire n'est pas mauvaise en soit mais étant un grand amateur de polars en BD si je compare à d'autres lectures, ben y a pas photo (cf mes avis sur ces dites lectures).

Au final je ne me suis pas ennuyé mais j'aurai vite oublié ma lecture. Par contre, je trouve la couverture très chouette.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 83 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque