Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 1654 avis et 353 séries (Note moyenne: 2.98)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Ambrosius  posté le 22/08/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
La série "Ambrosius" semble assez connue aux Pays-Bas mais n’a fait l’objet que de la publication d’un seul opus en français sous le titre "le fantôme des Murdoch".

La narration comme le dessin (sans parler de la couleur) trahissent l’âge avancé de cette bd. Elle n’est pas à mettre aux oubliettes pour autant. Certes, les ressorts narratifs sont éculés (notamment pour les effets de surprise, le chinois qui prononce des " L " à la place des " R ") et le dessin présente un style caricatural désuet et (inutilement) chargé. L’intrigue avance donc avec son lot de fausses pistes grosses comme un manoir mais le dénouement m’a clairement bluffé. Bien des albums présentent un développement prenant avec un final décevant. Ici, c’est le contraire. Du coup, je reste sur une bonne impression car la fin est excellente avec un retournement de situation inattendu. Bref, les auteurs ont bien caché leur jeu.

A lire si vous la trouvez en occaz’.

Nom série  Les Enquêtes de l'Inspecteur Pidmer  posté le 20/08/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Trouvé fortuitement dans une bouquinerie, j’ai été intrigué par son sujet (la faune côtière) et sa localisation (la baie de Somme).

Comme cela est mentionné dans sa fiche, l’album a une visée essentiellement éducative. Il a donc comme dessein d’éveiller les jeunes (et pas seulement) à la faune (aviaire principalement). L’objectif est de ce point de vue largement atteint. Trop souvent, les bds pédagogiques sont ennuyeuses, voire pompeuses, du fait du mauvais usage de ce médium. A l’inverse, cette bd suscite l’intérêt et donne envie d’en apprendre davantage. Certes, les quelques histoires courtes permettent de faire connaissance avec un nombre limité d’animaux mais ces derniers ne sont pas choisis par hasard. Le lecteur découvrira pourquoi certains oiseaux migrent (souvent très loin) et d’autres pas, pourquoi le coucou pond son œuf dans le nid des autres, que le fulmar possède un appendice de désalinisation de l’eau sur son bec, etc. Le titre est toutefois quelque peu trompeur car qui dit enquête pour un inspecteur, dit délit ou crime à résoudre, ce qui n’est pas le cas ici. Pidmer est surtout un faire-valoir qui permet à la faune environnante de s’exprimer sur son mode de vie. Côté dessin, c’est propre, classique, voire moderne. Le trait anthropomorphisé de Pidmer ou de Numénius contraste avec celui bien plus réaliste des hôtes questionnés. Ce choix n’est pas anodin et permet une accroche pour les plus jeunes mais aussi de bien distinguer les espèces que l’on peut rencontrer sur le littoral.

Lecture conseillée !

Nom série  Le Chant du Cygne  posté le 20/08/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voici un album sur 14-18 qui se dénote des autres. Visuellement d’abord avec des couleurs plus chaleureuses (ocre, orange, rouge) qui tranche avec le gris des tranchées. Narrativement ensuite avec une bataille menée par des poilus, non pas sur la ligne de front, mais à travers la France.

Je salue donc ces audaces mais je n’ai pas été aussi emballé qu’espéré. Tout d’abord, le trait est sympathique mais la composition des planches reste un peu trop brouillonne. Ensuite, l’histoire privilégie clairement l’action au détriment du fond. En fait, le récit peut se résumer très succinctement en usant d’une idée novatrice (la fameuse pétition). J’ai un peu l’impression de me retrouver devant un remake des 12 salopards adapté à la sauce 14-18 avec une infiltration dans les lignes "amies". Ça reste original mais pas marquant pour les raisons invoquées ci-avant.

A lire …

Nom série  Je n'ai rien oublié  posté le 23/07/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voici un recueil de 4 histoires très contrastées bénéficiant d’un trait souple et soigné pour les mettre en images.

Le contraste se marque dans la trame narrative (mélange d’histoires muettes et parlées) mais aussi et surtout dans la très grande palette de sentiments que ces récits procurent au lecteur. L’étrangeté est le dénominateur commun à ces 4 récits. Le premier est certainement le plus macabre et aussi le plus hermétique à mes yeux (une entrée en la matière difficile donc). Le deuxième (qui a aussi donné le titre de l’album) surfe sur la vague du mystère avec une fin ouverte à toute interprétation. Le troisième, mon préféré, use d’un ressort narratif déjà vu mais bien exploité. Le quatrième est le plus poétique et onirique dans lequel l’impossible devient possible. 4 histoires très différentes donc pour un beau patchwork de sentiments transmis au lecteur. Il manque cependant quelque chose pour faire adhérer le lecteur à l’univers de l’auteur qui ne manque pourtant pas d’idées.

Un recueil qui aura eu le mérite de mettre en lumière le travail très prometteur de Ryan Andrews.

Nom série  L'Histoire de Sayo  posté le 23/07/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Le seul intérêt de cette bd est de mettre en lumière un épisode peu connu de l’histoire du Japon : celui des colons en Mandchourie délaissés par leur pays subissant la défaite en 1945. S’en suit un exode difficile dont bon nombre n’en reviendra pas. En effet, les exactions des soviétiques et les railleries des chinois mettront à mal la survie des colons japonais esseulés.

Si le fond mérite l’attention, la forme déçoit. Les tensions dues à la situation géopolitique du moment sont aseptisées. L’histoire de Sayo et sa famille n’est pas le torrent parsemé d’embuches qu’on aurait pu craindre mais plutôt un long fleuve relativement tranquille. Il y a bien quelques petites frayeurs mais rien de bien méchant. Le trait lisse et dépouillé ne rend pas non plus justice à la tragédie de la situation. Il est semi-réaliste par moment et caricatural (voire grotesque) à d’autres. Ce trait dénature et déforce les propos et concoure à donner l’impression que rien de bien méchant ne pourra arriver à Sayo. Enfin, malgré l’épaisseur de la brique, cela se lit relativement vite.

Pas indispensable.

Nom série  Toby mon Ami  posté le 23/07/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J’avais déjà été attiré par Âme perdue du même auteur en raison du traitement narratif très cinématographique. Chaque séquence est décomposée en une multitude de vignettes qui donne un rythme très particulier à l’histoire. Par rapport à l’album précité, on passe d’une bête à poils à une autre, à savoir un chien. L’auteur s’attarde à retranscrire le quotidien de Toby le toutou. Et, ayant moi-même un chien, je dois dire que les postures sont bien observées. Comme le souligne Miranda, la vie d’un chien n’est pas bien compliquée, du moins en apparence. Entre dormir, manger, marquer son territoire et chercher de nouvelles conquêtes, Toby finira par changer le destin de son maître. On ne se trouve pas devant un récit d’exception. L’histoire est simple, voire itérative (mais par nécessité et non par paresse). Pas sûr que ça passionnera grand monde mais le séquençage particulier mérite le détour pour qui cherche de nouvelles expériences de lecture.

Si la lecture peut s’envisager, son achat reste dispensable. Sauf si, comme moi, vous le dénichez à 3 euros.

Nom série  Harry est fou  posté le 23/07/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
A 5,90 euros la réédition par l’école des loisirs (collection mille bulles), cet album mérite qu’on s’y attarde et surtout qu’on l’achète.

C’est une belle petite histoire dédicacée aux enfants mais que les adultes apprécieront également … pour autant de ne pas être trop exigeant ! L’histoire est simple avec un happy end. Le ressort narratif ne brille donc pas par de foisonnants retournements de situations. Mais, il est suffisamment fluide et prenant pour ne pas voir le temps passer. De plus, la petite touche british ajoute un charme particulier. Côté dessin, je rejoins les avis ci-avant. Le trait adopté par Rabaté n’est pas mon préféré même s’il est d’une grande lisibilité.

A lire !

Nom série  Les Fables avec du poil  posté le 22/07/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J’apprécie le travail de Tébo mais je ne suis pas accro à l’humour Fluide.

La ligne éditoriale est ici bien respectée : on a du cul, des bites, des burnes, du scato, des zombies, du gore avec un zest de ridicule (qui parfois tue). On a droit à quelques bonnes poilades (l’aspirateur, Astérix et Obélix, l’alien) mais pas vraiment de moments d’anthologies, bien que Tébo fasse référence à Marcel Gotlib. La majorité des gags me laisse donc de glace avec un côté répétitif qui rend l’exercice futile et lassant. Reste les dessins au top de Tébo.
Faut-il transgresser les codes de la bienséance pour devenir culte ? Je ne le pense pas ...

Bref, il faut aimer le dessin de Tébo et l’humour Fluide pour rentrer dans cet univers de déconne et de déprédation. Ce n’est manifestement pas mon cas.

Nom série  Philémon  posté le 19/07/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J’ai lu cette série sans nostalgie particulière puisque découverte sur le tard.

A l’ouverture d’un album, on sent son côté daté mais pas has been. J’ai bien apprécié l’univers simple et inventif tout en étant empreint de naïveté. Philémon, tel un épicurien, ne se pose pas de questions. Cela lui permet de vivre des aventures irréelles et, pour le lecteur, de s’évader dans un monde extravaguant où l’étrange et l’insolite côtoient le fantasque et le singulier. On pourrait reprocher aux scénarios la relative pauvreté de la trame narrative mais je trouve que ça colle bien avec l’univers rêveur où tout devient possible. Enfin, par son côté naïf, le dessin est bien en phase avec le récit.

Un pur moment d’évasion fait de simplicités.

Nom série  L'Incroyable histoire du vin  posté le 11/07/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C’est une bd docu, donc à prendre pour ce qu’elle est.

Et pour nous narrer 12 millénaires d’histoire du vin, qui de mieux que Bacchus/Dionysos version "new look" ? D’habitude, je ne suis pas preneur de ce style de bd mais je me suis laissé tenter. Je ressorts satisfait de ma lecture car elle s’est révélée fort instructive. Le vin est un prisme original pour observer l’évolution de la civilisation au fil des siècles. Mais cela reste très linéaire et factuel donc peu marquant au final. On aurait pu en apprendre tout autant, voire davantage avec un bouquin sur le sujet. Enfin, pour un documentaire historique, le trait de Casanave convient fort bien.

Le prix est correct au vu du nombre de pages (230).

Nom série  Les Chasseurs de Ptérodactyles  posté le 01/07/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je partage en tous points l’avis d’Alix.

Début 1900, des ptérodactyles sillonnent le ciel newyorkais et sèment la terreur parmi la population. Des équipes de chasseurs sont mises en place, certaines dans des ballons, d’autres dans des tourelles. L’explication quant à la présence de ces dinosaures n’est pas donnée mais cela ne gêne pas. On a une situation de départ, et elle a le mérite d’être pour le moins originale. Le récit, bien que simple, est même prenant avec cette rivalité entre deux frères chasseurs de ptérodactyles. Le dessin est aussi intéressant avec un trait inhabituel mais très séduisant. Enfin, l’édition est de belle facture : grand format, pages aérées, belle qualité d’impression … Mais, car il y a un mais : la fin ouverte sur une scène pleine de suspens laisse un goût d’inachevé d’autant plus amer que je m’étais bien immergé dans le récit. On ne connait pas le début (mais ce n’est pas gênant) mais pas le final non plus (ça, c’est rageant).

Bref, du potentiel gâché. Sans doute que la pilule serait mieux passée avec un format plus raisonnable et un prix qui aurait dû l’être tout autant.

Nom série  Les Cavaliers de l'Apocadispe  posté le 21/06/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je rejoins pol dans son avis.

Je suis resté indifférent aux situations présentées. Pourtant, les gamins ne manquent pas d’imagination mais leurs avatars m’ont plus ennuyés qu’autre chose. Étonnamment dirais-je car j’aime bien l'humour de Libon en général (Jacques le petit lézard géant et Tralaland). Mais ici la sauce ne prend pas et les gaffes de nos 3 garnements, grosses comme des montagnes, ne m’amusent pas. C’est peut-être le côté gratuit et pas crédible du comportement des gamins qui m’ont empêché de rentrer dans le trip de l’auteur. Dommage car le dessin est, comme à son habitude, plutôt à l’avenant.

On annonce la sortie du second opus mais ce sera sans moi.

Nom série  Spaghetti  posté le 20/06/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Le nom de Goscinny a de quoi mettre l’eau à la bouche. Mais on déchante bien vite car on a de la peine à retrouver toute la verve du célèbre scénariste. Cette série souffre de la comparaison avec ses séries phares.

Spaghetti et Proscuitto cherchent les embrouilles à l’insu de leur plein gré. Les situations en deviennent même hautement improbables mais pas autant que le tour de passe-passe qui permet à nos deux compères de sauver au mieux leur honneur (voire intégrité). Bref, la narration a pris un sérieux coup de vieux. Côté dessin, c’est propre mais le trait d’Attanasio, manquant de personnalité, est révélateur de l’âge de la bd.

On sent le travail de commande. C’est pas négatif en soi, mais le plaisir de lecture s’en ressent.

Nom série  La Minute Belge  posté le 17/06/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je précise d'emblée que je n'ai pas visionné préalablement les vidéos (disponibles par ailleurs gratuitement sur le web) dont est issue la bd.

J'ai bien apprécié le concept : faire découvrir des belgicismes de manière ludique et sur le ton de l'humour bon enfant. Certes, après visionnage de l'une ou l'autre séquence, la bd est un copié/collé des animes. Mais le côté jouissif et bibitif de nos mots mérite aussi sa version papier. Notons que beaucoup de belgicismes décortiqués sont d'origine brusseleir. Certaines séquences sont plus inspirées mais dans l'ensemble, cela se lit avec une certaine jubilation. Le dessin est stylisé et répétitif mais cela ne m'a pas gêné outre mesure. C'est donc un peu rouf-rouf, voire volle petrol sur certain mots, mais toujours truffé de carabistouilles.

Je ne vais pas babeler davantage, cette bd est tof, je vous laisse la découvrir !

Nom série  Raowl  posté le 11/06/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J’aime bien Tébo, son univers, sa manière décomplexée d’aborder la bd, son trait simple et percutant.

Avec Raowl, pré-publié dans le mag Spirou, il entame une nouvelle série sous le signe de la fantasy humoristique. Il bouscule les codes pour mieux se les approprier et offrir quelque chose de frais et jubilatoire. L’histoire est simple mais l’inventivité de l’auteur la fait sortir de l’ordinaire. Il joue sur un ressort narratif éculé mais qui fonctionne à merveille : Raowl a la possibilité de changer de physionomie et de caractère en éternuant. Ainsi, de brute épaisse, il devient un roitelet propret (et vice versa). Evidemment, il ne contrôle pas ces changements (un peu comme Benoit Brisefer avec ses éternuements). Le duo contrasté formé par Raowl et la fillette en quête de son prince charmant fonctionne à merveille. Vivement la suite !

Bref, cool Raowl …

Nom série  La Véritable Histoire vraie (Les Méchants de l'Histoire)  posté le 11/06/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je n’ai lu que le premier tome (qui ne m’a pas encouragé à persévérer dans la série).

Une bio retranscrite en bd sur Dracula, personnage intriguant s’il en est, a titillé ma curiosité. De plus, le dessin à l’avenant de Julien Solé (une belle découverte) a achevé de me convaincre. Cette bd fourmille de détails (et de pals) sur la vie de Dracula. Certes, c’est intéressant et instructif mais tout y est trop condensé pour tenir dans un seul opus. Du coup, c’est ardu. On s’y perd vite dans ces batailles et ces jeux d’alliances éphémères. Reste un respect chronologique des événements et un humour distillé à petite dose plutôt bienvenu pour faire passer la pilule. Les jeux de mots ne manquent pas (à l’image de Goscinny).

Bref, une lecture riche en enseignements mais on frise l’indigestion (pour ma part).

Nom série  Lobo Tommy  posté le 11/06/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Cette bd me fait furieusement penser à une suite de Coyote Bill, même auteur (sans Widenlocher toutefois), même ambiance, mêmes personnages et même humour absurde.

Toutefois, même si ça se laisse lire, je n’ai pas spécialement accroché à ces récits alors que Coyote Bill m’avait vraiment scotché à l’époque (il y a près d’une vingtaine d’années). Sans doute que ce genre d’humour est moins ma came maintenant. Peut-être aussi qu’une histoire à lire dans Pif Gagdet m’aurait évité l’overdose de cette compilation ? En tous les cas, mention d’honneur pour quelques dialogues loufoques et abscons entre Lobo Tommy (le loup) et Harry Zona (le chien). Leur sens de déduction est aussi épatant qu’efficace … à l’encontre de toute logique rationnelle.

Pour preuve que l’éditeur ne se prend pas au sérieux avec cette série : elle débute par le deuxième opus ! Le seul paru … un signe ?

Nom série  Les Concontes  posté le 11/06/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C’est un peu concon mais assumé.

Les histoires sont inégales mais j’ai bien apprécié la diversité des contes revisités. Quant à la manière, cela va du politiquement incorrect au trash. Plus que la chute, ce sont les dialogues crus et argotés qui m’ont accroché. Le dessin et la mise en couleurs contribuent à matérialiser cette ambiance de douce déconne portée sur la chose. Notons au passage que le prince charmant, très propre sur lui (comme toujours), revient de manière itérative dans bon nombre des histoires. Durdur d’être charmant dans ce genre de revisite …

Maintenant, ce n’est clairement pas une bd à posséder absolument. Mais une lecture (avertie) ne peut pas faire de mal à vos zygomatiques.

Nom série  Trompe la mort  posté le 31/05/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Pas mal.

Ce one shot me fait penser à « Up » de Pixar pour ce qui concerne l’atmosphère. Nous avons affaire à un papy bougon qui part en quête de son clairon abandonné. Sans grands artifices, le surréalisme est pourtant au rendez-vous. Les flash-backs permettent, petit à petit, de mieux cerner le passé « héroïque » de Marcel qui va venir interférer avec le culte d’un politicien en mal de pouvoir. Bref, avec une histoire de caractères forts mêlés à un conflit générationnel, Clarisse explore les relations humaines sous toutes ses coutures (ou presque). C’est donc sympa à lire avec une narration qui souffre peu la critique. Côté dessin, Clarisse reste fidèle à son (absence) de trait et à cette foison de couleurs qui accroche le regard.

L’histoire vaut le détour et se relit sans déplaisir.

Nom série  Slowburn  posté le 19/04/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Certes cette bd n’est pas grand public.
Certes cette bd est dispensable.
Mais Franquin et de Gotlib n’avaient aucunement l’intention d’en faire un projet bd à part entière.

Personnellement, je trouve l’initiative digne d’intérêt pour l’amateur de bd et les inconditionnels des auteurs précités. Cet exercice a des accents oubapiens. Franquin a réalisé 20 dessins de chats forniquant. Gotlib en a fait une histoire (à l’insu du plein gré de Franquin) en réemployant plusieurs fois un bon nombre d’entre eux et en ajoutant des onomatopées (dont le fameux Rhââ lovely). Une petite pirouette clôture le récit de manière satisfaisante.

A noter qu’un texte accompagne la bd pour contextualiser la genèse de ce délire d’auteurs. Instructif.

De plus, le prix n’est pas élitiste (pour une fois).

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 83 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque