Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Le Sursis Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (65) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(2)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(6)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(38)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(19)
Nombre d'avis65
Note moyenne4.14 / 5
Pour l'achat92%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Le Sursis sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Rakuten.com

1 2 Page Suivante Page suivante 
Avis posté par Noirdésir Infos posteur le 06/10/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
L’histoire en elle-même n’est pas forcément très originale. En effet, on nous décrit la vie d’un village de l’Aveyron durant les deux dernières années de l’occupation allemande. C’est plutôt bien fait – genre « un village français » ou d’autres téléfilms du service public.

Si je vais au-delà des trois étoiles, c’est que Gibrat a réussi à éviter l’écueil de la banalité, mais surtout celui de la mièvrerie, qui guettait parfois.

Ce n’est pas un récit de guerre, ni un album traitant de la résistance ou de la collaboration en tant que telles. Même si bien sûr tout cela fait plus que décor à la trame de l’histoire.

Les deux albums sont centrés sur Julien, son enfermement – à la fois relatif (il n’est pas vraiment dans SA tombe et sort régulièrement de sa cachette – ce sont ces nombreuses sorties toujours sans réelles anicroches qui me semblent être le seul côté « trop facile » de l’ensemble) et réel (il n’a plus d’existence légale, et ne doit pas chercher à en avoir une). C’est aussi son histoire d’amour avec Cécile qui innerve l’histoire, ainsi que l’entrée – j’allais dire à reculons, en tout cas sur la pointe des pieds de Julien dans la mouvance de la résistance. Gibrat n’a pas cherché à faire de son personnage un héros ou un couard, il n’est ni pétainiste ni gaulliste (même s’il est clairement contre les Nazis et les collaborateurs), il cherche juste à vivre, et en cela il est plutôt représentatif de la majorité des Français de l’époque, et donc crédible.

Si l’extraction du monde de Julien – alors qu’il en est au cœur, près de la place centrale du village ! semble atténuer le bruit des canons, Gibrat apporte quelques coups de rappel, qui font monter la tension (passage plus que brutal d’une colonne allemande, guerre ouverte entre Miliciens et résistants vers la fin du diptyque).

Mais ce qui fait la réussite de ces deux albums, c’est sans conteste le dessin de Gibrat, vraiment excellent ! Que ce soit pour les décors ou les personnages, rien à redire. En particulier pour croquer Cécile, que l’on est tenté de regarder avec les mêmes yeux et la même lunette que Julien, car elle est vraiment belle !

Avis posté par Rody Sansei Infos posteur le 18/08/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
[TOME 1]
<< Oh ! Tu étais caché dans la maison d'à côté et tu m'espionnais depuis plusieurs mois, toi qui étais mon petit ami que je croyais mort !? Vite, embrassons-nous, je t'aime toujours tellement, tu sais !! >>

Mais bien sûr !!!!!

Une BD très bien dessinée, mais molle, avec des personnages tête à claque, aux comportements souvent illogiques !!

Quelle déception !!!

Reste un dessin d'une rare finesse.

[TOME 2]
Ce n'est guère mieux, mais au moins il n'y a pas de happy end (on le voit venir gros comme une maison depuis le premier tome), et l'une des têtes à claques crève. Tant mieux. On passe à autre chose.

Dessin toujours aussi beau, d'où la note.

Avis posté par DamBDfan Infos posteur le 16/02/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Gros classique de la collection Aire Libre réalisé par un auteur majeur de la BD, Jean-Pierre Gibrat dont je ne connaissais pas l'oeuvre, il était grand temps pour moi de découvrir tout cela.
C’est chose faite et effectivement, c’est superbe. L’histoire sur fond de guerre est passionnante, avec une bonne touche de sentimentalisme, mélancolie et de poésie qui servent à merveille l’ambiance de ce petit village aveyronnais.
Les personnages sont extra, avec une forte personnalité et la narration est plus que parfaite.
Les dessins et couleurs sont sublimes et représentatifs de ce que j’aime en BD.
Je vais de ce pas, lire « le vol du corbeau » et retrouver la compagnie de la très belle Cécile.
Un diptyque à lire bien évidemment.

Avis posté par Agecanonix Infos posteur le 27/12/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Un récit tout en atmosphère, plein de sensibilité, d'une profonde originalité malgré un sentiment de facilité, de légèreté apparentes, et de quotidien banal perdu au milieu d'un charmant village aveyronnais, alors qu'autour se déroule une lourde Occupation et une guerre meurtrière.

Ce récit véhicule une vérité, une authenticité où chacun peut se reconnaître, car la situation vécue dans son grenier abandonné par Julien Sarlat, est celle que n'importe qui aurait pu vivre. C'est pourquoi "le Sursis" invite à une réflexion sur l'engagement personnel.

Le trait de Gibrat est magique, non seulement il dépeint un Aveyron chaleureux et vrai à travers la romantique vision d'un village et d'un milieu rural où chaque personnage est dans un rôle bien défini, mais surtout, il sait rendre à la perfection la sublime féminité et la sensualité de sa Cécile.
Une très belle histoire, au dénouement inattendu et tragique, un pur plaisir de lecture, dont l'achat ne sera pas regretté.

Avis posté par gruizzli Infos posteur le 10/09/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Bon, je ne vais pas mettre le cinq, mais la BD n'est pas très loin. Disons un 4.5 arrondi !

C'est vraiment une BD dans le pur jus roman graphique, mais avec une petite pointe historique qui n'est pas pour me déplaire. Le récit est déjà servi par un sublime dessin, le genre qui vous donne envie de regarder à nouveau toute la BD juste pour admirer les cases (et un peu l'héroïne, hein, faut bien l'avouer ...) et contempler les superbes cases toutes en couleurs ... Un vrai régal, qui ajoute beaucoup de charme.

En plus, nous avons des personnages bien sympathiques, pas développés en profondeur de manière incroyable, mais très sympathique, qui donnent envie de les connaitre. Julien et son côté un peu bougon, ses petites folies et son voyeurisme, sa tante, Cécile (l'auteur à vraiment fait un bon travail côté dessin !), et même les différentes personnes du village, dans ce petit hameau où il ne se passe pas vraiment grand chose.
Malgré la guerre, qui est loin, malgré les allemands, qu'on voit peu, malgré la résistance, qui est secrète, malgré les colabos, qui ne sont pas aimés ... C'est toute une petite vie en place, entre personnes qui s'apprécient et non, les tensions habituelles d'un village quoi. J'y ai retrouvé le charme de celui dans lequel je suis né, avec ses conflits nombreux et souvent autour de broutilles. C'est un charme tout simple, mais sympathique.

Ajouté à ce charme indéniable des dessins et de l'ambiance, nous avons l'histoire. Une histoire vraiment agréable, avec plein de petits charmes, des moments un peu plus forts, mais dans le ton du dessin et de l'ambiance. Je l'ai suivi sans trop savoir vers quoi l'ensemble débouchera, mais je n'ai pas non plus beaucoup cherché à savoir. J'ai suivi agréablement le cours de la vie du village, et j'ai eu mon lot de surprises sur la fin.

En fait, la BD dégage un charme indéniable, qui m'a ravi lors de ma lecture et de ma relecture. J'ai aimé, tout simplement, les différentes facettes de la BD. Mais .... Mais je n'ai pas mis le cinq car il manque un tout petit poil de je ne sais quoi, la dernière touche qui m'aurait fait mettre le maximum. Finalement je laisse au 4, mais c'est un peu plus. 4 1/3 quoi. On est proche du chef-d’œuvre là. Et j'ai beaucoup aimé l'explication du titre que l'on ne comprend qu'à la fin !

Avis posté par Jul Infos posteur le 20/08/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Une très jolie bd de Gibrat. L'atmosphère est douce, mélancolique et ensoleillée. J’aime beaucoup. Récit sensible, classique mais très bien raconté. Ce genre de bd "adulte" (je veux dire récit romantique se passant en Provence sous l'occupation allemande ... On est pas loin d'un téléfilm France 3) qui habituellement me touche moyennement m'a pour le coup vraiment enchanté.

Graphisme, couleurs, personnages, récit, rien à jeter, du tout bon.

Avis posté par zébu Infos posteur le 01/11/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
L'auteur dépeint avec justesse la vie d'un petit village français sous l'occupation. On a droit à tout le panel représentatif de la population si particulière que l'on pouvait trouver à l'époque : le milicien, le résistant, les passifs qui tendent vers la collaboration et au contraire ceux se portent plus du côté de la résistance, ainsi que les neutres purs et durs. Au milieu de tout ça, notre héros sorte d'amoureux transi qui tente d'échapper aux affres de la guerre en restant cloitré dans son cloché.

L'histoire générale est vraiment très bien écrite, on oscille en permanence entre humour, romance et drame ; de plus les dessins s'avèrent d'une excellente qualité.

Le seul petit reproche concerne la fin, j'aurais aimé quelque chose de plus tranché et qui ne laisse aucune ambiguïté quant au devenir du héros car même si on devine ce qu'il lui arrive il subsistera toujours dans mon esprit un petit doute.

Bref un très bon diptyque qui nous fait voir la seconde guerre mondiale sous un jour différent, autre que ces séries pleines de combats meurtriers.

Avis posté par McClure Infos posteur le 17/07/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Là où le Vol du Corbeau s'enlisait dans une douce mièvrerie, Le Sursis arrive à nous prendre dans sa trame, grâce à un huis clos de grande qualité. On suit avec plaisir les pensées de cet anti héros que l'on va apprendre à aimer, malgré cet acte que l'on considère comme lâcheté. Ses réactions, ses remarques, ses observations, nous font prendre conscience d'une période d'occupation où tout acte pouvait avoir des répercutions terribles. On va découvrir la vie du village sous un angle assez inédit et c'est ne ce sens que Gibrat réussit ici ce qu'il n'avait que partiellement fait avec le Vol du Corbeau.

Graphiquement, c'est toujours aussi merveilleux, Gibrat arrive à faire revivre la France de cette époque avec une grande classe, à tel point qu'on se demande s'il n'existe pas chez lui une certaine nostalgie. C'est beau, documenté, travaillé. Du grand Art.

Avis posté par Michelmichel Infos posteur le 16/03/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est une belle BD, le dessin et les couleurs sont ravissants.
Ce diptyque a effectivement réussi à me transporter dans le sud ouest pendant la seconde guerre mondiale.
La chute est vraiment inattendue, assez originale, et le titre de la série prend tout son sens dans les dernières pages.

Malheureusement, j'ai trouvé que l'histoire était assez plate avant ce couperet final, et c'est pour cela que je ne mets pas plus que

J'ai beau chercher, j'ai rien de plus à en dire.
(105)

Avis posté par Seb94 Infos posteur le 27/01/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Superbe diptyque découvert à travers l’édition intégrale.

On suit l’histoire de Julien, déserteur, déclaré mort par les autorités, de retour dans son village natal pour se cacher. Au premier abord, l’insouciance générale semble régner, la guerre bien lointaine. Depuis son pigeonnier, Julien assiste à son propre enterrement, observe la vie paisible du village et surtout la belle Cécile, son amour d’enfance.
Crescendo, la tension monte, la guerre se rappelle à tous, les personnages se dévoilent et prennent des positions plus affirmées. A travers la radio, on suit l’avancée des alliés face aux troupes allemandes. Même l’insouciant Julien finira également par jouer un rôle et à prendre partie.

Le récit est très vite captivant, on est rapidement immergé dans ce petit village. Les situations sonnent juste, les personnages sont intéressants et bien campés. L’humour est également présent, notamment à travers les dialogues de Julien à Maginot, personnage imaginaire qui lui tient compagnie dans son terrier coupé du monde. La conclusion est très belle et nous ramène au titre même de cette série.

Enfin, tout cela est magnifiquement servi par un dessin réaliste de toute beauté. Le fond et la forme sont réunis pour le plus grand plaisir du lecteur.

Avis posté par cac Infos posteur le 31/08/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Un classique. Gentille ambiance de village baigné de soleil, assez déconnecté de l'horreur des combats. Avec un héros beau gosse et une Jeanne qui ne l'est pas moins.

Deux tomes très différents car le premier est un huis clos où il ne se passe pas grand chose au final. Le tome 2 est la réunion de Julien et de sa belle, très très belle héroïne. On bouge un peu plus, on pense à soi et ses actions dans cette guerre, rester passivement terré en attendant que ça se tasse ou se prendre en main pour contribuer à la victoire finale.

Bref cette série a un certain succès et cela se comprend vu que l'histoire est bien menée et que le dessin est vraiment de toute beauté.

Avis posté par gdev Infos posteur le 24/01/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Une histoire en deux tomes, diablement bien construite et qui sait retenir son lecteur sans grands effets de manche : voilà en condensé ce que je retiens de cette série.

C'est l'histoire de l'Histoire : la vie d'un petit village de la France occupée par les Allemands, vue par un voyeur prénommé Julien qui, après s'être échappé du train qui le conduisait vers le STO, se réfugie dans les greniers inoccupés (eux) de l'école dudit village. C'est par les persiennes de ce bâtiment que Julien suit la vie des habitants, leurs angoisses, leurs engueulades, leur tendresse... C'est presque trop calme, car dans ce village, il ne s'y passe pas grand chose, et les collababos côtoient les communistes anticléricaux, partageant un verre à l'ombre des tilleuls, devisant sans trop de conséquences sur les événements d'un front qui semble bien lointain. C'est la vie de gens ordinaires dans un contexte extraordinaire. Et pourtant, lorsque la violence de la guerre se rapproche, lorsque les ptits gars du village reviennent du STO, lorsque la vie nocturne s'anime, cette vie n'est plus aussi ordinaire. Tout cela est géré en douceur, et la violence claque dans cette série, comme ce coup de pistolet qui semble réveiller les habitants. C'est bien fait, c'est réaliste, et les discussions entendues font preuve de bon sens. C'est un ouvrage qui oscille entre calme et tension, dans lequel le lecteur ne sait plus très bien si l'équilibre instable du village va exploser ou non.

Outre cette vie, le personnage de Julien est parfaitement imaginé : suffisamment lucide pour rester caché, on sent qu'il tombe petit à petit dans une folie à peine voilée, s'inventant un ami imaginaire. Heureusement, les liens avec sa tante le maintiennent dans la réalité. Et puis, il y a aussi Cécile, amour d'antan que Julien aimerait reconquérir... mais il doit rester caché et ne peut que se contenter de l'épier. Entre amusement et jalousie qui se transforme en véritable souffrance, on sent que cette vie de Julien, si elle le met à l'abri du danger, lui pèse. Pour lui, c'est la liberté dans une maison vide qu'il ne peut pas quitter. La personnalité de Julien, qui est en constante évolution, révèle un véritable travail de maîtrise. Et puis, avec le second tome, c'est toute l'histoire qui s'accèlère, en même temps que l'Histoire : Julien renoue avec Cécile et s'adonne, contre son grè, à la résistance. Tout cela permet d'accroître la tension, tout cela nous conduit vers une fin de récit surprenante mais tellement cohérente avec le titre. Intelligente.

Cette histoire est servie par des dessins d'un grande qualité, d'une finesse appréciable, à laquelle n'échappent ni les personnages ni les maisons du villages. Des reflets parfaits, des luminosité étudiées, des ombres réalistes, des étoffes plissées, des cuirs abîmés, des visages inquiets, des yeux rieurs, des sourires charmeurs : autant de détails, autant de travail, que j'ai vraiment appréciés.

Elle est vraiment bien cette série, même si le rythme tarde à s'exciter, à l'image des personnages. Et finalement, le plus grand atout de cette série, c'est sa simplicité et sa sobriété.

Avis posté par raistlin Infos posteur le 07/12/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Ahhh, Gibrat... Je craque pour ses planches, je n'en ferai pas mystère. Et ses couvertures... Le dessin est un critère vraiment déterminant pour moi. Je sais que ça ne fait pas tout (cf Les Gardiens du Maser) mais voilà j'A-DO-RE et ne m'en lasse pas !!!
Ces dessins sont donc magnifiques mais s'il n'y avait que ça... Non, en plus, son récit, en deux tomes, est tout simplement magnifique. Une histoire forte, un climat historique correctement représenté, des sentiments bien retransmis et prenants...
Difficile de donner un avis plus complet car finalement le seul avis que j'ai envie de donner c'est "Lisez la !!!! Ensuite, vous voudrez l'avoir dans vos étagères !!!". Et puis sincèrement, qui n'a pas lu ce diptyque d'une traite ???

C'est le premier "culte" que je donne mais je le fais sans hésitations !

Avis posté par Aurélien V Infos posteur le 25/05/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Même s’il ne s’agit pas vraiment mon style de prédilection, je dois reconnaître que ce diptyque mérite sa renommée.

Le récit est touchant. Les accès de jalousie de Julien et le fait qu’il assume tout à fait l’idée de ne pas avoir la carrure d’un héros de guerre en font un personnage particulièrement attachant. L’idée du personnage imaginaire de Maginot, si elle n’est certes pas inédite, est en tout cas intéressante, en ce qu’elle permet au héros, pourtant ermite, de dialoguer.

La chute, par contre, m’a quelque peu déçu, pour des raisons que je ne pourrais pas développer sans risquer de gâcher le suspense.

J’aime bien le titre. Concis, il colle parfaitement au scénario.

Bref, un diptyque à lire ! Personnellement, je n’attendrai sans doute pas longtemps avant d’aborder Le vol du corbeau.

Note finale : 3,5/5.

Avis posté par Marie Infos posteur le 07/08/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'ai beaucoup aimé cette BD, dans le style roman graphique que j'adore. Il y a une vraie histoire, les personnages sont attachants, et il y a pas mal de suspense par moments. J'ai été complètement prise par la BD que je n'ai pas pu reposer avant d'avoir lu les deux tomes. La fin est ce qu'elle est et peut paraître déroutante tout en étant un peu prévisible, mais cela ne gâte en rien le reste de l'histoire.

Avis posté par Lebroch Infos posteur le 12/03/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Scénario d'une profondeur et d'une justesse magistrale, dessin d'un réalisme sublimant, cette BD est un chef d'oeuvre.

Le travail qu'a fourni Gibrat pour livrer une vision aussi riche de l'Occupation donne un résultat époustouflant. Je n'ai pas lu de roman, ni vu de film sur la période donnant un aperçu aussi criant de vérité sur cette période, dont j'ai énormément parlé avec des personnes l'ayant vécu... BDvore, cette BD est mon plus beau moment de lecture depuis longtemps !

Avis posté par Pasukare Infos posteur le 02/03/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
"Le Sursis" c'est d'abord une claque visuelle magistrale ! Le dessin de Gibrat est tout simplement magnifique. Que ce soit pour les personnages, l'architecture ou les paysages, quel talent ! Et les couleurs, la lumière, je crois que je ne me suis jamais autant "rincé" l'œil en BD qu'avec ce diptyque.

Côté scénario, on s'intègre complètement dans ce petit village de l'Aveyron et on s'attache vraiment à ces héros ordinaires et à leurs petites vies "tranquilles", à cette histoire simple avec ses joies, ses peines, ses tragédies, la tension presque palpable de cette France pas encore libre et l'humour et la dérision qui permettent d'y faire face tant bien que mal. L'ambiance nonchalante du tome 1 laisse place progressivement à une réalité plus grave et implacable dans la deuxième partie, se mêlent alors histoire d'amour et trahisons sur fonds de montée en puissance de la Résistance avec toujours en arrière plan la progression des forces alliées en Europe, un cocktail détonnant et efficace, avec son lot d'injustices, de dénonciations et de morts inacceptables et encore cette vie qui semble parfois si "normale" malgré le contexte.

Julien, le déserteur passif, insouciant et complètement désengagé, une fois Cécile retrouvée et conquise, va prendre conscience des actions de résistance de certains de ses proches et son profil psychologique tout au long de ces deux volumes va évoluer petit à petit pour finalement lui ouvrir les yeux sur la nécessité d'agir, même si c'était un peu contraint et forcé. Je comprends toutefois que l'on puisse être horripilé par tant de désinvolture dans un tel contexte, mais déserter est une manière plutôt courageuse d'affirmer ses convictions mais qui laisse ensuite peu d'alternative quand on souhaite sauver sa peau et quand on est amoureux !

La fin est à la hauteur de l'intrigue et de l'intitulé de l'histoire. Une très belle œuvre, à lire, à acheter, à offrir, sans hésiter.

Avis posté par Mac Arthur Infos posteur le 24/02/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Pièce maîtresse de l’œuvre de Gibrat, le sursis séduit à plus d’un point.
D’abord, un dessin réaliste, doux, chaleureux, aux couleurs envoutantes.
Ensuite, un personnage féminin empli de charme. Une des plus belles héroïnes de la bd de ces 20 dernières années, qui figure parmi mon top 5 personnel.
De plus, un scénario riche à la structure intéressante et au sujet original.
Enfin, la fin (et je n’en dirai pas plus pour ceux qui n’auraient pas encore lu ce petit bijou).
On peut reprocher à Gibrat de dessiner toujours les même femmes, mais, à l’époque, cet auteur était encore peu connu, et par conséquent ses tics également. Je me vois dès lors mal reprocher à Gibrat le fait que son héroïne ressemble comme deux gouttes d’eau à celle du vol du corbeau ou, de façon plus éloignée, à la sirène ou à la Mort de « Marée Basse ».
Ce diptyque fut un choc et une révélation à l’époque, et demeure encore à ce jour une perle à lire et à relire.
Plus que bien. Marquant.

Avis posté par Erik Infos posteur le 14/02/2007 (dernière MAJ le 18/12/2008) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
C'est l'histoire d'un déserteur durant la période d'occupation de la France par les nazis. Julien devait fuir pour éviter le camp de travail en Allemagne. Il va vivre un véritable sursis en sa cachant dans un grenier dans le village où il a vécu. Il observe ainsi sa fiancée Cécile qui le croît mort. Ce scénario à partir de faits simples va être très prenant. On va avoir véritablement peur pour Julien qu'il ne soit découvert avant la fin de la guerre.

Le dessin de Gibrat est une pure merveille proche de la perfection en la matière. Ces illustrations sont d'une pure merveille graphique. L'auteur maîtrise parfaitement toutes les techniques liées à la couleur pour retranscrire une certaine ambiance.

Toute une histoire passionnante avec un scénario aussi mince! Il y a du génie dans cela. On comprend également toute la portée du titre qu’à la fin de l’histoire. Nous avons là un diptyque terriblement efficace. Le succès qu'avait rencontré cette bd est largement mérité. C'est le summum de ce qui se fait de mieux dans le monde de la bande dessinée. Attention, chef d'oeuvre!

Note Dessin : 5/5 – Note Scénario : 4/5 – Note Globale : 4.5/5

Avis posté par Gaston Infos posteur le 25/11/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
'Le Sursis' est une très bonne série se passant sous l'occupation. Dès les premières pages, j'ai été captivé par ce récit et c'est en parti grâce au dessin très réaliste de Gibrat. Dans les deux tomes, il y a beaucoup d'émotions pures et Julien est un personnage terriblement charismatique. Je me suis rapidement attaché à lui et à son histoire d'amour avec la belle Cécile.

Ce que j'ai surtout aimé, c'est qu'à travers l'histoire de Julien, on voit aussi celle de l'occupation. Tout est là dans ce petit village : les miliciens, la résistance, les commerçants qui s'enrichient sur le malheur des autres, les communistes, etc. C'est toute une période de l'histoire de la France que l'on voit dans ce village et c'est absolument génial.

Avis posté par Sejy Infos posteur le 22/10/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
La France sous l’Occupation. Voilà un thème que je trouve éminemment casse-gueule. J’ai gardé en mémoire des témoignages de grands-parents, des lectures ou autres documentaires en noir et blanc qui m’évoquent toute la tristesse et l’horreur de cette période sombre, et quand je feuillette cette oeuvre, un élément me déstabilise alors immédiatement : les couleurs ! Des aquarelles lumineuses, certes magnifiques, mais qui libèrent spontanément une atmosphère guillerette, tellement badine qu’elle en serait presque déplacée. Cette approche picturale semble délibérée et, braqué par l’appréhension de l’indécence, je ne suis pas certain d’avoir envie d’aller où Gibrat veut m’emmener.

L’impression se confirme à la lecture, mais je pense déceler un parti pris narratif qui soudainement m’apparaît assez génial : placer le contexte de guerre hors champ en concentrant notre attention sur la chronique du quotidien d’un village de l’Aveyron, sur les portraits de sa petite communauté et plus particulièrement l’idylle entre Cécile et Julien. L’auteur joue ainsi la gamme d’un réalisme intimiste et romancé qui nous dévoile la grande Histoire, mais à travers les hommes. Le lourd climat ne s’évanouit jamais totalement et demeure en filigrane, mais l’on s’attache avant tout aux gens et à leurs aspirations profondes, à leurs indifférences ou leurs emportements. Goûtant aux petites joies éphémères et à quelques autres moments de vie, l’on baisse très vite la garde. Pourtant, par quels faits ponctuels plus saillants, crimes ou actes héroïques, le cadre dramatique, qui se cantonnait jusqu’alors à un espace conjectural, devient brusquement plus palpable. La peur et l’angoisse nous reviennent d’autant plus fortes en pleine figure ; au-delà de la vision de la guerre, ce qui terrorise vraiment, c’est de prendre conscience de tout ce qu’elle peut faire perdre.

Je suis admiratif du brio avec lequel Gibrat mène sa barque. L’intensité émotionnelle est complexe et ne souffre d’aucun temps mort. Évoluant sur le fil du rasoir, le récit ne tombe jamais dans un lyrisme excessif, un pathétisme pesant ou dans une légèreté trop inconvenante. Tout est parfaitement maitrisé. Les personnages sont étonnants de réalisme. J’aime notamment le caractère de Julien, son côté égoïste inconscient emprunt d’une couardise et d’une lucidité de circonstance. Les dialogues parsemés de quelques touches de bonne humeur et les monologues intérieurs, créent de jolies connivences et font étalage de leur excellence littéraire. Quant à ce pinceau qu’au commencement je jugeais inadéquat, il est exceptionnel. De la justesse des sentiments (la sensualité de l’héroïne est presque tangible) à la beauté des paysages campagnards, la palette interprète sa partition en virtuose, du début à la fin.
À peine oserais-je regretter un petit peu plus d’ampleur psychologique chez quelques personnages (quelles sont donc les motivations des miliciens ?) et un chouia moins de pétulance dans certains échanges verbaux.

Quel grand moment de Bande Dessinée !

Avis posté par tolllo Infos posteur le 10/09/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je suis tombé littéralement dedans, à l’époque, grâce au dessin que j’ai immédiatement trouvé splendide.

J’ai été conquis par la suite malgré les réticences que je porte aux histoires de cette époque et de cette guerre, grâce au récit.

Je me souviens avoir découvert cette histoire un peu part hasard peu après sa sortie, et la suite quelques temps après, le tout dans une bibliothèque de vacances, d’une année sur l’autre.

Sur le coup je n’ai même pas été pressé de lire la suite tellement l’histoire du premier tome était suffisante pour moi, nous sommes pourtant obligés de lire les deux, bien sûr, mais le premier tome prenait bien son temps tout comme son " héros " avec sa passivité et (malgré lui) sa curiosité, voire son voyeurisme.

Une histoire calme, prenante, qui porte bien son nom.
Un bon moment.
(16/20)

Avis posté par fred0873 Infos posteur le 07/02/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ca fait longtemps que j'entends parler de cette série. La semaine dernière je me suis décidé à la lire.
Inutile de dire que j'ai été ravi.
C'est une pure merveille. Grace à ses dessins hyper réalistes, Gibrat parvient à nous emmener en 1943 sans problème.
Le scénario est mené sans aucune faute goût. Tout est parfait, peut être même trop...
Avec Le Sursis, l'auteur a atteint le sommet de son art, je pense qu'il sera dès lors difficile de faire mieux et peut être même aussi bien.
A quand une adaptation cinématographique?

Mon avis: 4,5/10

Avis posté par roedlingen Infos posteur le 10/12/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Opus en deux épisodes, j’avoue avoir été agréablement surpris par l’ampleur du succès qu’a eu cet album. La couleur enrichit le dessin et est complètement crédible avec un scénario de France occupée. Il raisonne un dessin de nostalgie dans les traits et les dessins d’une époque de résistance.

Scénario efficace, sans planches superflues à la couleur et au dessin maîtrisé. Rien a dire si ce n’est bravo.

Pourtant j’en viendrais à trouver qu’on en a trop fait sur cet album. Oui l’histoire est belle, le scénario prenant, il n’y a pas de temps mort, le dessin parfait. Certes pourtant à mon sens il manque le petit truc qui différence une très bonne BD d’un chef d’œuvre de cet art. Peut-être que la BD ne donne pas assez à réfléchir et que j’attends plus de la BD qu’une simple jolie histoire gentiment racontée et parfaitement dessinée…

Avis posté par labévue Infos posteur le 04/12/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
A mon avis le "chef-d'oeuvre" de Gibrat à qui il sera désormais difficile de faire mieux, même si il a réussi une "suite" qui est aussi excellente (Le vol du corbeau) sans atteindre la puissance scénaristique du "Sursis".

Cette BD en deux tomes est probablement la meilleure que j'ai lue ces quinze dernières années.
Tout y est ! Dessin magnifique, scénario irréprochable... Du grand art, quoi !
Mais pour arriver à un tel résultat Gibrat a pris son temps.
Je suis sans doute vieux jeu mais je pense que vite et bien font rarement bon ménage.
J-P Gibrat ne sort pas un bouquin tous les six mois, mais son dessin est nickel avec des scénarii qui veulent dire quelque chose.

Une très grande BD donc à laquelle on peut associer Le vol du corbeau un ton très légèrement en dessous, car ne bénéficiant pas de l'effet de nouveauté dans un sujet qui est très proche.

J'ajoute que, proche des milieux libraires, il m'a souvent été donné de conseiller l'achat ou la lecture de cette BD à des clients que j'ai revus et qui étaient "emballés" par la qualité de l'ouvrage. Je précise que je ne connais pas Gibrat et que je ne peux être suspecté de conflit d'intérêt en donnant cet avis.

Avis posté par iannick Infos posteur le 09/10/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J’ai découvert Gibrat grâce au « Sursis ». Il faut dire qu’il m’était difficile de résister au traitement graphique de cette série !

L'histoire se passe lors de la seconde guerre mondiale. « Le sursis » met en scène un jeune homme, Julien, qui vit caché dans son village natal en espérant que la guerre se termine... Mais pourquoi va-t-il s'y dissimuler ? Tout simplement parce que Julien n'a pas envie de se battre contre les Allemands et parce que ça l'arrange que tout le monde, même l'armée, le croie mort suite au bombardement du train qui l'emmenait vers la ligne de front...

Il y a quelque chose de pervers à suivre les péripéties de cet homme qui surveille tous les habitants à partir de sa cachette de laquelle il dispose d'une superbe vue sur la place du village, c'est en quelque sorte du voyeurisme, certes de fiction mais du voyeurisme quand même.
Ce qui est fort de la part de l'auteur, c'est qu'à travers un dessin qui est d'une exceptionnelle beauté et qui promet un récit très agréable (et ça l'est vraiment par moments !), on tient entre nos mains, un livre d'une grande richesse émotionnelle !

En effet, comment peut-on ne pas ressentir de l'ennui lorsque le personnage principal glande dans sa cachette ? Comment ne peut-on pas être sensible à l'amour que porte Julien à cette sublime demoiselle qui joue un grand rôle dans la bd ? Comment ne peut-on pas partager la vie de tous les protagonistes qui se croisent et se rencontrent sur la place du village d'autant plus que la plupart me sont apparu assez sympathiques, bons orateurs de petites histoires bien croustillantes malgré l'occupation ?
Et surtout, comment ne peut-on ne pas être dérangé, secoué par cette histoire ? Car, d'un moment à l'autre, le lecteur est obligé de se poser la question de ce qu'il aurait fait à la place de Julien d'autant plus que certaines scènes dont il est le témoin privilégié sont particulièrement dramatiques et d'autant plus que ce jeune homme m'est apparu souvent comme terriblement égoïste...

Certes, certains bédéphiles trouveront que « Le sursis » manque de rythme et que deux tomes sont de trop pour raconter une histoire de ce genre... et pourtant, lorsque le lecteur a affaire à un livre qui raconte l'exil d'un homme, il ne faut pas s'attendre à découvrir des scènes d'action ! (La couverture du premier tome est très explicite d'ailleurs !).

Que dire du dessin de Gibrat ? Il est tout simplement magnifique ! Même si, Cécile, un des personnages principaux de la bd semble parfois inexpressive. Même si, les autres protagonistes me sont apparus toujours bourrés (le sont-ils vraiment ?) au vu de leurs joues qui sont constamment rouges.
Enfin, sachez que la série suivante de Gibrat, Le vol du corbeau, est encore plus belle !

Finalement, malgré quelques longueurs, « Le sursis » est une magnifique bd à découvrir d'autant plus que la passivité de Julien, le personnage principal, ne peut que déranger le lecteur, nous faire réfléchir sur son (in)action pendant l'occupation.

Avis posté par Ems Infos posteur le 26/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Très beau diptyque, pour un 200 ème avis j'aurai pu tomber sur pire !!!
Gibrat s'avère être un auteur complet et talentueux.
Le scénario, mélange de beaucoup de thèmes, est mené de mains de maître. La vie d'un village lors de la seconde guerre avec ses personnages antagonistes auquels se créer une histoire d'amour et des amitiés, ressemble à un reportage tant celà parait documenté et réaliste.
La lecture de ces deux tomes se fait en totale immersion, on est rapidement happé par l'histoire et l'on n'en sort qu'à la fin, heureux d'avoir découvert une si belle histoire.
Le dessin est superbe, en couleurs directes. Le seul défaut trouvé est pourtant sur cette partie (défaut d'impression ?) : j'ai trouvé étrange le fait que les pommettes et le bout des nez des personnages soient souvent rouges... comme si tout le monde carburait au gibolin à longueur de journée.
A lire absolument, surtout par les plus jeunes afin de connaître un peu mieux une période qu'ils n'ont pas connu.

Avis posté par ManuB Infos posteur le 20/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Sur fond de 2ème guerre mondiale, Gibrat nous conte une histoire magnifique de sensibilité et d’amour.

Un jeune homme appelé pour partir à la guerre va sauter du train qui l’emmène et revenir dans son village en ne tenant au courant que sa tante. Par un coup de chance, le train duquel il s’est enfuit à été bombardé et il est donc considéré comme mort. Il va alors vivre caché et passer ses journées à observer Cécile, dont il est amoureux.
Tout au long des 2 albums, la narration est excellente, on vit caché avec Julien et le récit nous amène jusqu’à une fin inattendue (même si le titre nous aiguille).
Le dessin est vraiment superbe. Le personnage de Cécile est tout simplement magnifique, ses traits sont tout en beauté. L’ambiance du petit village de sud de la France est également parfaitement rendue.

Un superbe diptyque à posséder absolument !

Avis posté par Doña Hermine Infos posteur le 21/08/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
La première chose qui saute aux yeux est la beauté du dessin et le soin apporté à sa mise en couleur. C’est un vrai régal.

En outre, la définition du dictionnaire ne laisse planer aucun doute, aucune ambiguïté sur le sens du mot “sursis”, mais le très grand talent de Gibrat nous le fait oublier, le temps d’un diptyque original et réussi. C’est uniquement à ce scénario intelligent que l’on doit d’être surpris par la fin.

Pourquoi seulement 3/5 dans ce cas ?
Pour 2 raisons, l’une liée au dessin, l’autre aux personnages.

Même si Cécile est très belle, je ne peux m’empêcher de la trouver terriblement inexpressive, ce qui m’a bien souvent gênée au cours de ma lecture. Apparemment, Gibrat en a eu conscience, mais il a préféré privilégier la beauté de son héroïne, choix que je déplore, donc.

Ensuite, Julien : je l’ai trouvé absolument exaspérant de décontraction et d’inconscience, bref, pas du tout attachant, ce qui est tout de même embêtant, étant donné qu’il est le personnage principal !

Ces deux restrictions très subjectives étant faites, je ne vais quand même pas bouder mon plaisir, d’où mon 3 qui est plutôt un 3.5.

En outre, c’est à ce jour la seule série de la collection Aire Libre qui me plaît.

Avis posté par Manuel Infos posteur le 21/05/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Très belle histoire d'amour. Alors qu'un jeune homme est théoriquement mort dans un convoi de la seconde guerre mondiale, il revient dans son village en catimini. Se cachant derrière des persiennes, il surplombe le village avec notamment vue sur la femme qu'il aime éperdument.

Très bon scénario, la bd se lit avec beaucoup de saveur. La fin est tout simplement excellente.
Les découpages et les dessins collent parfaitement au scénar, langoureux et en même temps fougueux. J'étais assez sceptique surtout en apercevant les dessins, mais la femme représentée, pfou magnifique, c'est une pure réussite.

Les textes sont impeccables.

Ce n'est pas trop mon style de bd, mais la curiosité et les critiques me chuchotaient, "vas-y laisse-toi tenter".

En tout cas, je la conseille pour se changer l'esprit, le côté réaliste est assez envoûtant. Par contre, ceux qui aiment l'action à fond, la sf... risquent d'être déçus (quoique ?).

Avis posté par klechko Infos posteur le 26/03/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Une histoire simple, celle d’un personnage essayant d’échapper aux combats pendant la deuxième guerre mondiale en se cachant dans un grenier.
De son perchoir, il assiste aux évènements qui jalonnent la vie de ce village…

Les dessins et les couleurs sont très réussis, quant au scénario, il est agréable à suivre, mais ne vous attendez pas à beaucoup d’action car le déroulement est assez lent.

A conseiller.

Avis posté par L'Ymagier Infos posteur le 04/03/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
"Le sursis" ?... c'est l'histoire d'un village de l'Aveyron pendant l'Occupation, au travers du regard d'un déserteur qui s'y planque.

Ce déserteur -le personnage central- est assez lucide pour trouver horrible tout ce qui se passe pendant cette sombre période, mais il est assez lâche que pour aller se battre.
J'ai ainsi suivi Julien avec ses peurs, ses peines, ses remords, ses questions, ses états d'âme ; caché qu'il était derrière les volets de la chambre d'un instituteur disparu.
Et je me suis posé la question : "et moi, qu'aurais-je fait ?..."

Et je l'ai suivi, obligé de quitter son refuge, alors qu'il renoue le contact avec son amour d'antan, la jolie Cécile.

Un très beau diptyque pour une oeuvre très personnelle qui m'a séduit.
La justesse du ton, associée à une narration claire et descriptive, fait de cette chronique douce-amère un des très belles séries de la fin des années 90.

Coup de coeur également pour la couverture du tome 2. Simple et belle. Comme Cécile...

Avis posté par Zepeirino Infos posteur le 05/06/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
C'est tout bonnement magnifique. Pour ceux qui aiment les fictions qui paraissent réelles, cette bande dessinée est incontounable! Les couleurs douces et bonnes se marient parfaitement avec les formes qui ne sont pas strictes. Et les dessins... Aïe!Aïe!Aïe! Ils sont géniaux. On retrouve parfaitement l'ambiance d'un village du sud de la France sous l'occupation. Et que dire des personnages? Ils sont tous différents avec leur caractère propre à chacun. Julien est drôle et petite mention pour Marginod. Comment parler de cette BD sans parler de Cécile? Elle est très bien (allez voir les ex-libris et sérigraphies sur elle, ça vaut le coup d'oeil). Bon je vous laisse découvrir le reste et on se retrouve dans l'avis sur le Vol du corbeau. Au fait la chute de ces deux BD est... surprenante, bien trouvée, réaliste ...
Merci GIBRAT pour cette ouvre d'art

Avis posté par godzy022 Infos posteur le 01/06/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
5 étoiles pour le Sursis, ça parait un minimum.
Non mais, vous avez vu ce dessin? Ce toucher? Ces couleurs?
C'est du très, très haut niveau que l'on atteint avec JP Gibrat.
Parallèlement, l'histoire est belle, la narration parfaite ; le suspense est très bien maintenu, jusqu'à une fin digne de.. de quoi d'ailleurs? Personnellement, depuis Le Grand Pouvoir du Chninkel, je ne me rappelait pas avoir été autant touché par une fin.
Bref, tout a déjà été dit sur ce chef d'oeuvre : c'est une merveille, à posséder et honorer dignement!

Avis posté par pol Infos posteur le 05/11/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Mon probleme avec le sursis c'est que j'ai commencé par lire Le vol du corbeau que j'ai beaucoup aimé. Mais là, j'ai été déçu par ces deux tomes.
Le dessin est certes génial, mais c'est l'histoire qui n'est pas à la hauteur. Le héros reste caché dans son grenier pendant 2 tomes, et j'ai trouvé que l'histoire manquait vraiment de rythme, et au final il ne se passe pas grand chose.

Ca vaut quand meme le coup de le lire si on veut enchainer avec Le vol du corbeau, mais je recommande surtout la lecture de ce dernier.

Avis posté par Dakhan Infos posteur le 26/07/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Excellent. Un des plus beaux dessins que j'ai vu, tout en aquarelle, vraiment réaliste, une histoire simple mais tellement réaliste et belle. Une BD qui ne peut laisser insensible que les obtus.
A lire.

Avis posté par Pacman Infos posteur le 31/12/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Bon, le thème de l'occupation est ici traité d'une façon un peu différente, façon roman graphique, avec une pointe d'humour. Personnellement, je trouve les personnages secondaires un peu trop manichéens et stéréotypés, ce qui m'a un peu gâché la lecture.
Mais alors, le dessin! Superbe. Encore une véritable oeuvre d'art façon Aire Libre. C'est vraiment un plaisir pour les yeux. Passé la lecture, on ne se lasse pas de feuilleter les deux volumes, d'admirer la splendide Cécile, les couleurs chatoyantes, etc. On en redemande...

Avis posté par Gevaudan Infos posteur le 16/12/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Alors là, chapeau!
Deux volumes de plaisir à l'état pur.

Le talent de Gibrat est époustouflant, ses dessins sont fins et agréablement composés, servis par une colorisation fabuleuse.

L'histoire est originale, très humaine, ponctuée par une chute qui vous met une grande claque.

Alors pourquoi pas culte? Peut être parce que le récit s'essoufle un peu au début du second tome, où j'aurais attendu autre chose que la poursuite de la routine qui s'est installée dans le premier volume.

Mais bon, ça reste vachement bien, hein! Foncez, ça se savoure comme un bon film avec des acteurs attachants.

Avis posté par Alain Infos posteur le 02/11/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Sur un fond de guerre, c'est l'histoire d'un petit village français avec ses amitiés, ses passions et ses conflits.
L'ambiance est assez romantique et nous nous prenons à rêver de la belle Cécile.
Le dessin est superbe et l'atmosphère bien rendue.
Il manque cependant un peu d'action à cette BD.

Avis posté par elveen Infos posteur le 15/10/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ce diptyque est très intéressant.
Une histoire sensible. Les personnages sont attachants. On a un peu l’impression de suivre les événements depuis notre petit pigeonnier, comme Julien. On comprend ses craintes, ses joies, bref les divers sentiments qu’il peut éprouver en vivant ainsi.
Les dessins sont très beaux, très agréables à la lecture.
Mais je suis restée sur une étrange impression. Je n’en dis pas plus, pour ne pas révéler la fin, mais on se dit "ben merde alors!".
Je dirais que c’est une très bonne BD, mais quelque chose m’empêche de mettre 4/5: l’histoire coule peut-être trop facilement jusqu’à la fin. En fait, ce qui me dérange, c’est sans doute que la vie est un peu trop comme ça: elle s’écoule trop facilement jusqu’à la fin.

1 2 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque