Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Nausicaä de la vallée du vent Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (34) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(5)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(7)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(7)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(15)
Nombre d'avis34
Note moyenne3.94 / 5
Pour l'achat76%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Nausicaa de la vallee du vent sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Rakuten.com

Avis posté par Jérem Infos posteur le 30/08/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Nausicaä est l’un de mes mangas préférés.
On retrouve les thèmes et les figures chers à Miyazaki comme l’écologie et la difficile cohabitation de l’homme et de la nature, l’absurdité de la guerre, des personnages féminins forts et charismatiques, la personnification de la nature à travers d’animaux géants ou l’importance de l’aviation. Et pourtant Nausicaä est assez différent des autres productions du « Maître » (à l’exception de Conan, fils du futur) qui tient certainement du choix de faire une œuvre de pure science-fiction. Graphiquement, on reconnait, il est vrai, immédiatement le style de Miyazaki ; autant dire que c’est magnifique.
L’histoire, sombre et complexe, est passionnante de bout en bout, parfaitement nourrie par l’incroyable univers de la saga, les nombreux personnages globalement très réussis et une narration maitrisée. Fait rare pour un manga, nous n’avons pas l’impression de suivre un feuilleton mais bien un récit homogène et pensé dans sa globalité dès le départ.
N’hésitez surtout pas à vous plonger cette œuvre géniale !

Avis posté par Gaston Infos posteur le 22/11/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Nausicaä est l'un des films d'animation de Miyazaki que j'aime le moins. Il y a des bonnes idées, mais lorsque je l'ai vu j'ai eu l'impression que ce n'était que le début d'une histoire plus longue et lorsque j'ai entendu parler du manga j'ai su que j'avais raison.

Je préfère donc le manga qui explore d'avantage cet univers futuriste que le film quoique même si l'histoire est bonne il y a des moments où je n'étais pas passionné. Il y a des passages moins intéressants et cela tire un peu en longueur ce qui explique pourquoi je ne mets que 3 étoiles. Les personnages ne sont pas non plus très attachants même lorsque je ne les compare pas à ceux que l'on retrouve dans d'autres œuvres de Miyazaki. Le dessin de Miyazaki est excellent en revanche.

Personnellement, dans un genre similaire, je préfère 'Conan, le fils du futur', la série animée de Miyazaki.

Avis posté par Illecamie Infos posteur le 08/01/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Vraiment adoré. Une fois le premier tome bien attaqué, je ne pouvais plus m'en détacher. Une histoire captivante. Un univers vraiment bien construit, très complet avec plusieurs personnages attachants en plus de l'héroïne.

Je n'ai pas vu le temps passer en lisant cette BD et une fois chaque tome fini, je voulais tout de suite avoir la suite. Le film retrace une partie infime de la bd. Le dessin est simple sur les personnages mais cela ne me gène pas tant l'histoire est superbe.

Avis posté par PAco Infos posteur le 23/06/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Voilà ! C'est fait ! J'ai ENFIN pris le temps de lire ce manga qui me nargue du haut de ses sept tomes depuis trois ans dans mes rayonnages. Et quelle fresque !

Alors oui, il faut de la volonté pour s'attaquer à ce monument de la BD. Oui, il faut parfois de la ténacité pour ne pas décrocher. Mais le jeu en vaut vraiment le coup tant l'univers composé par Miyazaki est riche, original et complet.
S'il est vrai que son coup de crayon peut sembler un peu daté, c'est plus à mon sens à cause de l'empreinte qu'il a laissée dans l'univers de l'animé et du manga et qui nous rappelle l'immense talent de cet auteur. Même si tout talent n'est pas exempt de "menus défauts"...

Car les aventures de Nausicaä, dignes du périple d'un Ulysse et de son odyssée, trainent parfois en longueur et en circonvolutions (Ah, on me souffle dans l'oreillette que Nausicaä est véritablement un personnage de l'Odyssée qui manque d'épouser Ulysse...). Ajoutez à cela des personnages bavards, et vous comprendrez rapidement que la lecture de ces sept tomes demande du temps, au risque de décourager certains lecteurs. Mais courage, compagnons d'errance ! Si le voyage est parsemé d'embuches, il n'en reste pas moins inoubliable.
Pour en finir avec ces remarques, j'ajouterai que le trait si particulier de Miyazaki est parfois un peu confus. Ce n'est pas tant sur les scènes d'action que cela m'a gêné mais bien plus sur la ressemblance de certains personnages. Mettez leur des uniformes ou des armures, et on a parfois du mal à savoir qui fait quoi.

Mais sorti de ces défauts, Miyazaki nous peint une fresque titanesque, où la richesse de son univers et la complexité de ses personnages sont remarquables ! Rien n'est figé. La roue du cycle de la vie est ici en marche... incluant la courte mémoire de l'humanité. La connerie humaine dans toute sa splendeur. Et ce ne sont pas les récents événements de Fukushima qui me contrediront. L'oeuvre de Miyazaki n'en résonne pas moins de façon prémonitoire sur notre capacité à nous autodétruire et à saccager notre environnement.

"Nausicaä de la vallée du vent" se révèle au final une oeuvre riche et plus complexe qu'il n'y parait. Sa réputation n'est pas usurpée et je ne peux que vous en conseiller chaudement la lecture !

Avis posté par Alix Infos posteur le 23/11/2009 (dernière MAJ le 29/09/2010) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Après une longue lecture de plusieurs semaines, je dois reconnaitre que je me retrouve malheureusement plutôt dans les avis négatifs que dans les avis positifs.

Certes le background est riche. Les thèmes abordés sont variés et intéressants (l’écologie, bien sûr, mais aussi la guerre, le respect de l’autre, la diplomatie entre gros empires et petits royaume etc) et le monde mis en place semble cohérent et surtout très réel. Le thème de l’écologie me plait, même si il faut avouer que le message a un peu vieilli (ce manga ne date pas d’hier!).

Mais plusieurs éléments (dont la plupart sont déjà cités dans les autres avis) m’ont rebuté. Le dessin, particulièrement lors des scènes d’action, est souvent terriblement confus. De plus les phylactères ne semblent pas toujours rattachés aux bons protagonistes, ce qui rend les dialogues parfois pénibles à suivre. L’histoire est longue, et un certain manque de structure donne l’impression qu’elle a été écrite au fur et à mesure.

L’histoire dans son ensemble est exempte de manichéisme, mais ce n’est malheureusement pas le cas de Nausicaä, sorte de croisement entre mère Theresa et l’abbé Pierre, toujours à l’écoute des pauvres et de la planète. J’ai eu un peu de mal à m’attacher à ce personnage infaillible et trop lisse.

Tout ceci a fait que je me suis lassé dans les 2 derniers tomes. Cette perte d’intérêt et une lecture plus hachée et occasionnelle a fait que je n’ai pas complètement compris la fin de l’histoire, ce qui est frustrant après un tel investissement en temps de lecture !

Beaucoup de points négatifs, pour une lecture qui m’a quand même bien plu par moment, mais qui m’a lassé à la longue, et que j’ai terminée dans la douleur. Je doute que je la relise un jour pour combler les lacunes. Un petit 3.5.

Avis posté par scuineld Infos posteur le 27/04/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Aïe aïe aïe, je vais faire descendre la côte assez haute de cette série.
C'est bien simple, j'ai abandonné dans le tome 1 après 70 pages...
Pourquoi ?
- Les visages sont, pour moi, trop figés (mais pas à la façon de Léo) : la majorité du temps, on voit Nausicaä avec son petit sourire et ce quoi qu'elle pense ou fasse...
- La narration m'a été pénible : ce qu'ils disent pourraient être facilement résumé...
- Et puis, parfois, le personnage parle alors que la bulle suggère qu'il pense (le texte est relié au dessin par des ronds au lieu d'une ligne - suis-je clair ?) ==> régulièrement, je ne savais plus s'il parlait à quelqu'un ou pas...
- Et les scènes de combats sont souvent difficiles à suivre (mais c'est pour moi un problème récurrent aux mangas).

Ces défauts sont d'autant plus dommage que j'étais parti avec un à-priori plus que positif en voyant la côte et les dessins qui me plaisaient beaucoup...

Conclusion : j'arrête de me forcer et passe à une BD plus prometteuse...

Avis posté par karibou Infos posteur le 26/03/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Miyazaki couche sur papier ses thèmes favoris : l'écologie, la tolérance, la démonstration que le bien et le mal ne sont jamais définis. Avec classe, sur "seulement" 7 tomes (on parle d'un manga) et pour notre bonheur en format BD.

Ce qui commence comme une aventure enfantine devient par moment une lecture adolescente puis adulte puis à nouveau adolescente,... il y a différents degrés de lecture qui satisferont tout un chacun.

Ce que j'aime dans ce type de récit, c'est la vision du monde de plus en plus globale que l'on obtient au fil des tomes : on débute dans un village, on parcoure une région, découvre un pays puis un empire et puis... à vous de lire cette formidable épopée afin d'en connaître la fin.

Avis posté par Fable Infos posteur le 17/02/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Miyazaki non content de nous avoir offert parmi les plus belles oeuvres animées du siècle dernier, nous a aussi légué une BD de premier ordre.
Un récit touchant qui va bien au delà de la version animé et qui représente les prémices de ce qui va être l'excellent Princesse Mononoke.
Une héroïne déchirée entre son appartenance à trois forces en présence ; deux peuples humains qui se font la guerre et la forêt a repris ses droits façon jugement dernier.
Vision à la fois apocalyptique et poétique d'un futur sombre. Plus que jamais d'actualité avec la crise et le réchauffement climatique. Cette oeuvre véhicule des valeurs que certains devraient se remémorer avec un peu plus d'ardeur...
Le dessin a gardé sa touche poétique à travers les années, il n'est pas étonnant de constater qu'il continue à faire des émules, y compris parmi nos plus grands auteurs contemporains à la ligne sensible.
La narration n'a rien d'extraordinaire, on sent que Miyazaki garde ses tics de storyboarder. Mais au moins la lecture est fluide.
Une fresque majeure de la BD, au même titre que l'Incal ou l'oiseau du temps.

Avis posté par fonch001 Infos posteur le 04/11/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Attendais-je trop de Nausicaä de la vallée des vents? Au vu de toutes ces bonnes critiques je m'attendais clairement à un manga d'une autre trempe. Il ne m'en reste qu'une grosse déception.

Graphiquement ce manga a très mal vieilli. C'est certes très détaillé et le talent du dessinateur est évident mais c'est un style tellement suranné qu'il est difficile d'y accrocher.

Mais plus que le graphisme, c'est le scénario et l'interminable prose de ce manga qui m'ont rebuté. Cette prose qui s'étale et s'étale encore... Malgré ses 7 tomes, cette série m'en a paru 20 tellement il y a de texte, souvent assommant et inutile. J'aime la BD, pas les romans !

Le scénario enfin n'est qu'une simple guéguerre entre 2 camps et une héroïne écolo coincée entre les 2 camps... Bof, les histoires de stratégie militaire, de complot ourdi au sein de fratries cannibales, de champs de batailles et de logistique militaire m'ennuient au plus haut point ; j'ai horreur de cela. Et le message écologiste de l'auteur m'a semblé anecdotique en comparaison de la place prise par "la guerre" dans ce manga. Message qui est tellement diffus et dilué que je n'ai même pas compris au final quel en était le sens profond...

Je vais oublier rapidement cette lecture...

Avis posté par iannick Infos posteur le 06/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
C’était en 2003, devant le succès de plus en plus grandissant des mangas, je m’étais mis en tête de lire une bd japonais. Il faut dire que ceux que j’avais feuilleté jusqu’à maintenant ne m’ont jamais enthousiasmé pour plusieurs raisons (voir plus bas). En rencontrant un ami fana de mangas et selon mes goûts en matière de la lecture de bd franco-belge, celui-ci me conseilla fortement de lire « Nausicaä de la vallée des vents ». Aussitôt dit, aussitôt fait : je me rendis dans ma librairie habituelle pour acheter les trois premiers tomes de cette série.

Ma première impression en lisant le premier album fut mitigée.
Au niveau du dessin, je trouvais l’ensemble assez plaisant à regarder mais je retrouvais dans ce manga tout ce que je n’aime pas dans la représentation des personnages, c'est-à-dire des gros yeux de biche et des expressions à la limite de la caricature. De plus, les décors se noient dans des détails, le dessin m’est apparu donc fouillis et pas toujours évident à déchiffrer (De plus, la qualité du papier de cette édition est, à mon avis, à désirer). Les quelques exemples de dessins superbement coloriés d’une lisibilité exemplaire me font d’ailleurs regretter que l’auteur n’ait pas réalisé une édition en couleurs de sa série…
Au niveau du scénario, dès le début, il y a une chose que je n’ai pas appréciée : c’est l’utilisation d’une jeune princesse comme héroïne, seule et contre tous capable de sauver le monde… bref, j’ai retrouvé là tous les ingrédients d’un vieux dessin animé de mon enfance, c’est dire le niveau du scénario !
Mais bon, le monde dans lequel évolue cette histoire semblait vaste et le thème de l’écologie me plaisait alors je me suis encouragé à lire les tomes suivants en espérant que ceux-ci soient de plus en plus fascinants…

Et bien non ! Au fil des tomes, mon intérêt pour ce récit chuta de plus de plus ! Là encore, ce que je me faisais comme idée des mangas se confirma : leurs histoires comportent tous de looooongues séquences de réflexion suivies de looooongues séquences d’action (ou de combat)…
Bref, l’originalité de ce récit basée pourtant sur le thème de l’écologie ne m’est donc pas apparue si marquante que ça au point je commençais à m’ennuyer fortement en la lisant.
Malgré tout, j’ai acheté le quatrième tome sans grand enthousiasme qui m’acheva cette lecture ! Je n’arrivais pas à m’attacher à cette histoire, le dessin ne me plaisait pas plus que ça, je n’aimais pas l’héroïne et surtout les scènes que ce soit pour les combats ou les moments de détente me semblaient toujours interminables.
J’ai donc mis mes quatre tomes de côté en me disant que ce n’était décidément pas ma bonne période pour les lire. Depuis, je n’ai plus eu envie de refeuilleter cette série. De plus, mon mauvais souvenir de cette lecture m’a empêché pendant des années de me replonger dans les mangas…

« Nausicaä de la vallée des vents » est un manga qui m’est resté à travers la gorge, je me suis ennuyé en le lisant au point que j’ai arrêté cette lecture au quatrième tome. Tellement déçu qu’il m’a fallu que je lise un manga de Jiro Taniguchi des années et des années après pour que j’appréciasse enfin une bd nipponne !
En tous cas, ne tombez pas dans le même piège comme moi ! Allez emprunter les trois premiers tomes chez un ami ou dans une bibliothèque : si vous les aimez, il y a de fortes chances que vous appréciez pleinement « Nausicaä de la vallée des vents » sinon vous risquez d’être très déçus !

Avis posté par Erik Infos posteur le 18/05/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je ne vais pas cacher que j'aime les oeuvres cinématographiques du grand maître Hayao Miyazaki. Que dire alors de cette bande dessinée d'anticipation ? Je suis à la fois ébloui par les trésors d'inventivité déployés. Le monde du futur qui y est décrit est d'une grande noirceur mais finalement très plausible.

Cependant, il se dégage beaucoup de poésie pour ramener l'espoir avec des thèmes abordés toujours d'actualité : préoccupation écologique et appel à la tolérance, dénonciation de l'engrenage de la guerre et de la bêtise humaine.

C'est un univers à la fois cohérent et d'une grande profondeur. Rien à voir avec les mangas traditionnels que je viens de lire. On sent une qualité indéniable qui se situe bien au-dessus. C'est clair qu'il n'est pas forcément évident pour le lecteur de pénétrer dans cet univers. Je dois reconnaître que la lecture a été assez difficile car il y a un luxe de détails associés à de nombreuses cases sur une planche avec toujours ce satané problème d'un papier de qualité moyenne. "Nausicaä de la vallée du vent" réinvente une nature imaginaire de science-fiction qui impose son évidente présence.

On est également frappé par le trait du dessin absolument magique. Je me demande quand même ce qu'une colorisation pourrait produire sur une telle oeuvre. Je n'y serais pas opposé dans la mesure où cette nature sauvage et inquiétante pourrait donner tout son éclat. Je ne crois pas que le dessin en noir et blanc soit finalement adapté pour une telle oeuvre.

Nous avons là une grande saga de science-fiction où l'action le dispute à la réflexion. C'est dense et intelligent. J'ai appris que l'auteur avait mis 14 ans pour réaliser cette oeuvre peu avant qu'il ne connaisse un succès mondial mérité pour ses films d'animation. Cette durée a permis à l'auteur de réaliser une oeuvre particulièrement réflexive, abordant des thèmes aussi difficiles que le pouvoir, la guerre, la religion, la philosophie, et au-delà, la spiritualité.

Avis posté par pierig Infos posteur le 24/10/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je n’ai jamais vraiment accroché aux animes de Miyazaki. Celui de Nausicaä de la vallée du vent n’échappe pas à ce constat. J’ai eu l’occasion de lire le manga récemment en me disant que cela me permettrait de mieux appréhender la complexité des œuvres de cet auteur qui ne sont que survolées en anime. Que ce soit clair, c’est bien le manga et non l’anime que j’avise ici.

Le manga est évidemment plus riche et profond que l’anime. Il se concentre sur Nausicaä qui va devenir le centre d’intérêt de tous les belligérants (Tolméques et Dorks) et des peuplades minoritaires (celle de la vallée du vent ou de la grande forêt). Ce messie annonciateur du renouveau a aussi le don de pouvoir communiquer avec d’autres formes de vie par télépathie (les Omus ou les dieux-guerriers par exemple). Ce manga surfe sur la vague écologiste et, en général, ce thème abordé en bd a le don de m’exaspérer. Je dois dire que cela passe relativement bien ici, quoique les découvertes des fonctions supposées de la mer de la désolation par effet d’annonce sont assez ubuesques dans le genre. Si la trame de fond est relativement cohérente, cela n’apparaît pas aussi bien dans la forme. On a l’impression que, par moment, l’auteur cherche sa voie. Le final est assez attendu avec des révélations qui, personnellement, ne m’ont fait ni chaud ni froid. Si je n’ai pas accroché outre mesure au déroulement de l’histoire, quelques éléments méritent d’être salués, que ce soit la richesse de ce monde ou encore l’idée de départ.

Bref, après un mois de lecture, j’ai été content d’arriver à la fin de ce "manga court".

Avis posté par Superjé Infos posteur le 07/10/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Note approximative : 3.5/5
Ouais, alors un manga pas si mal, mais qui a pour moi pas mal de défauts.

Déjà le dessin est assez beau, mais il est confus, brouillon et sur certaines cases on ne comprend rien à ce qui se passe. Par contre les couvertures sont vraiment très belles. Mais je n’ai pas compris toute l’histoire. Je l'ai compris en gros, mais le reste. Par exemple on ne sait pas qui est qui entre les peuples : les dorks, les maitres-vers, les tolméques, etc, etc… Par contre les personnages sont très charismatiques est bien faits.

Une belle série, avec un beau message écologique, mais qui demande une relecture pour moi.

Avis posté par Phileas Fogg Infos posteur le 17/03/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est le premier manga que j'ai lu (un peu dur au départ de lire à l'envers) et si j'ai eu un réel plaisir sur la première moitié de l'histoire, j'ai trouvé qu'à partir du tome 5-6 cela devenait franchement redondant.

La révélation finale ! Myazaki l'évoque à de nombreuses reprises tout au long de l'histoire et il faut être aveugle pour ne pas avoir compris son message d'espoir (la vie reprend le dessus) bien avant d'avoir atteint les ultimes pages. Néanmoins il se dégage de cette série un sentiment de fraîcheur et de bien être comme sait si bien le faire Maître Miyazaki, on tombe sous l'emprise de la princesse Nausicaä et de son univers dés les premières cases.

Le dessin en noir et blanc sert bien l'histoire même si par moment c'est un peu confus, notamment lors des scènes de batailles.

Un autre point important qui mérite d'être signalé c'est que cette série ne compte que 7 albums, je ne suis pas fan des séries à rallonge sur 25 ou 30 BD et je trouve donc cette initiative fort louable.

Du bon donc et du moins bon c'est pourquoi j'en reste à 3/5.

Avis posté par ARdF Infos posteur le 20/12/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Cette BD en 7 tomes est tout simplement fantastique.
Elle est en noir et blanc et le graphisme est simple mais en donnant suffisamment de détails. L'histoire est très détaillée comme dans la plupart des mangas ; l'action, très importante est très fragmentée, ce qui fait que le lecteur comprend bien tout les tenants et les aboutissants. L'histoire possède un fond très écologique où se mêlent à la fois les animaux, les végétaux et les humains. C'est une grande leçon d'écologie donnée avec humour.

A côté le dessin animé qui en est inspiré est très décevant.

Avis posté par Rody Sansei Infos posteur le 27/08/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Miyazaki, le maître du film d'animation s'est également exercé à la bande dessinée, dont son deuxième film (Nausicaä, actuellement au cinéma en France, 22 ans après sa création !) adapte les deux premiers tomes de manière simplifiée.

Et quelle bande dessinée !
Complexe est le premier qualificatif qui vient à l'esprit. Très complexe, même. Voire trop complexe pour certains (pour qui un XIII est déjà bien compliqué... hem...).
Il est certain que ce manga est une oeuvre pour adultes aimant réfléchir : réfléchir au sens des mots "écologie" (en oubliant de préférence José Bové), "sacrifice", "amour", "don", "courage". Rien que ça.
Et bien oui, Nausicaä, c'est formidablement bien raconté, extraordinairement bien dessiné, et aborde énormément de thèmes oubliés par les générations actuelles.

Nausicaä, c'est beau, tout simplement.

Pour anecdote : Moebius/Giraud a choisi d'appeler sa fille Nausicaä après avoir vu le long métrage de Miyazaki. À l'en croire (et je veux le croire), Nausicaä est l'héroïne de bande dessinée la plus emblématique de la bande dessinée mondiale.

Chaque fois que mes yeux tombent sur le manga Nausicaä sur mes étagères depuis plusieurs années, je ne peux m'empêcher de penser : " S'il ne devait en rester qu'une [BD/Manga], cela ne pourrait être que "Nausicaä" ".

Un chef d'oeuvre.
Pour la vie.

Avis posté par deajazz Infos posteur le 01/03/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Quelle série, mais quelle série !!! Miyazaki, connu par la plupart d'entre nous comme l’un des grands maîtres des films d'animation (Princesse Mononoke, le Voyage de Chihiro), nous donne dans Nausicaa l’occasion d’une épopée fantastique incontournable (tout comme l’ont été, à mes yeux, La Quête de l'Oiseau du Temps ou Légendes des Contrées Oubliées).
Mais, tout d’abord, il est bon de préciser que Nausicaa est un manga (décliné en 7 tomes ce qui est relativement court pour un manga) qui raconte l’histoire d’une planète polluée où il ne fait pas toujours bon vivre. D’autant plus, lorsqu’un empereur, pris dans sa folie expansionniste, est prêt à tout détruire sur son passage. C’est heureusement sans compter sur la princesse d’un petit royaume qui va partir dans une quête visant à préserver son petit royaume, quête qui va la conduire à explorer et à mieux comprendre les raisons de la pollution de sa planète. Derrière cette histoire se cache bien entendu un message écologique qui reste malheureusement d’actualité (même si ce manga n’est plus très jeune) et qui me semble important à développer. A cela s’ajoute la description de la folie humaine mais également de sa grandeur, le tout décrit avec finesse, nuance et sensibilité.
Bref une histoire menée de main de maître et dont le dessin, très agréable, devrait séduire les nombreux bédéphiles européens. En somme, je ne peux que recommander la lecture de ce manga qui fait partie des chefs d’œuvre de ce genre (cf. aussi Monster, 20th Century Boys, Planètes…) et qui permettra, je l’espère, une première approche enrichissante des richesses du pays du soleil levant…

Avis posté par Dakhan Infos posteur le 10/10/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C’est un manga, avec tous les ingrédients classiques, on sera donc indulgent sur la forme (genre BD pour enfants), qui plait certainement beaucoup aux Japonais, mais qui peut facilement lasser (surtout sur 7 tomes). On peut cependant remarquer que le dessin, bien que bon, est peu lisible, ce qui gâche pas mal le plaisir de lecture ; ici la couleur manque. Le monde imaginé est plutôt bien fait et riche. Les nombreux rebondissements et détours du scénario peuvent plaire, mais là, la profusion vire à l’excès ; et puis j’en ai rapidement eu marre de cette héroïne si gentille que tout le monde adore, même ses pires ennemis, et pour qui tout le monde se sacrifie. Pour finir, c’est un peu long et, à mon avis, dur à suivre si on lit pas tout d’une traite.
Bon point pour la réflexion qu’on trouve ici, c’est si rare de nos jours (même si ça vire trop au mélodrame).

Avis posté par Altaïr Infos posteur le 14/01/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Bon sang, comment ai-je pu oublier de mettre une note sur cette BD qui fait partie de mon panthéon personnel, une de celles qui m'a le plus passionné, émue, impressionné, et qui en plus fait réfléchir ?

Le scénario est d'une richesse thématique unique, profonde, qui donne à réfléchir sur le rapport des hommes à la nature et à la science en des termes originaux et jamais simplistes.

Le monde présenté par Miyazaki est d'une grande cohérence, lui aussi riche et complexe, avec des trouvailles fascinantes, tantôt poétiques et tantôt effrayantes, mais toujours source d'une grande émotion.

Les personnages sont très charismatiques et intéressants, Nausicaä et Kushana en tête, jamais manichéens... quoique d'une façon, si, Nausicaä représente une certaine forme de manichéisme pour le respect des êtres vivants, quels qu'ils soient, un manichéisme habité et terrible qui nous fait réfléchir l'égocentrisme de l'homme.

Le découpage est très dynamique (c'est Miyazaki, tout de même !), les paysages somptueux, et dans l'ensemble le dessin est très très bon quoique surprenant pour un manga.

Son seul défaut pourrait être le fait qu'il soit paru sur 12 ans, et qu'effectivement on sent que le scénario a été élaboré au fur et à mesure et que toutes les étapes n'étaient pas prévues au départ. Qu'importe, le tout est parfaitement cohérent et c'est ce qui compte.
Par contre, vu la densité de la bête, il peut être conseillé de le savourer à petites doses...

Avis posté par L'avaleur de bitume Infos posteur le 17/10/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est un ami rôliste qui m'a fait découvrir cette série.
Et bien malgré les articles élogieux que l'on trouve ici, j'avoue être resté sur ma faim.
Les dessins sont bons, sans plus.
Le scénario est intéressant avec un beau potentiel mais je n'ai pas "dévoré" cette série.
Je l'ai lu avec intérêt en notant ça et là de belles idées, mais ce n'est certainement pas un chef d'oeuvre.
Cela étant, c'est très agréable à bouquiner.

Avis posté par Mangafan Infos posteur le 17/06/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Génial!!! Spectaculaire!!!
J'hésite à mettre 5/5 (culte) mais je crois que 4/5 est mieux. Pour l'histoire: 5/5, très très bien pensé, Miyazaki est en pro. Pour le fun: 4/5, ce n'est pas une histoire remplie de blague mais je n'ai aucune raison de mettre une mauvaise cote. Pour le dessin 4/5, le dessin est extra, on se demande pourquoi j'ai mis cette cote, c'est tout simplement parce que le dessin est si bien fait qu'il est parfois trop dur à comprendre, on m'a dit que si il était sur du bon papier et en couleur, ce serait le meilleur manga de tous les temps.

Je ne vais pas vous raconter l'histoire car ça vous enlèverait le plaisir de le découvrir (et en plus j'ai pas envie) et sûrement que d'autres avant moi (ou après moi) l'ont déjà fait.

Je vous le conseille très fortement

Avis posté par Thorn Infos posteur le 26/02/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Une BD vraiment géniale
Miyazaki crée tout un monde très complexe, tant sur le plan politique qu'écologique, dans lequel évoluent des personnages ambigus. Le résultat est une fresque racontant l'histoire d'une jeune princesse qui veut sauver le monde, mais qui se rend compte que cela ne sera pas si facile.

Vraiment une lecture exceptionnelle ! D'abord pour la taille du récit, la richesse et la complexité du monde créé. Partis d’une petite vallée de quelques milliers d’habitants qui espère rester neutre dans les conflits, on se retrouve à explorer tout le monde et à rencontrer des peuples très variés.
Ensuite parce que rien n'y est noir ou blanc, les ennemis se révèlent parfois attachants, et même lorsqu'ils sont fous ou méprisables, on ne peut pas s'empêcher de s'intéresser à eux, d’essayer de comprendre leurs motifs, de vouloir savoir ce qu’ils deviennent. Nausicaä est une jeune idéaliste, mais elle découvre petit à petit que le monde n’est pas simple, que ce qu’elle défend de toutes ses forces risque d’être fatal à l’espèce humaine. Elle se voit obligée de grandir, d’assumer de plus en plus de responsabilités, et est obligée de passer elle aussi par la violence et le mensonge qu’elle déteste tant. Elle évolue énormément du début à la fin du récit, et pas en « ligne droite », c’est ça qui est très fort (par exemple, elle se rend compte au premier tome que sa violence irréfléchie ne lui apportera rien, elle devient de plus en plus non-violente, pour beaucoup plus tard refaire des compromis avec cette idée de violence).

Ce qui est aussi original, ce sont les préoccupations écologiques de l’auteur derrière tout ça. Au lieu du conflit habituel bien/mal, on se retrouve devant une lutte vie/néant, avec des résultats parfois assez extrémistes, mais pas inintéressants.

Enfin, même si l’histoire elle-même est grandiose, avec des guerres entre empires et des destructions massives, le récit reste très humain, on prend le temps de s’attacher sur le regard d’un enfant et d’y revenir; quelques noix offertes ou un bandage installé par un ami prennent autant d’importance aux yeux du lecteur que les grands mouvements de l’armée. Les personnages secondaires, parfois très ridicules, sont toujours présents pour détendre l’atmosphère, et c’est aussi un aspect du récit que j’apprécie énormément : quel que soit l’enjeu de toutes ces batailles et décisions, on n’oublie jamais que ceux qui sont concernés au final ne sont pas les héros avec des pouvoirs, mais les gens normaux, aussi pathétiques semblent-ils au cœur du conflit.
Derrière tout ça, ce récit possède aussi beaucoup de qualités plus classiques, comme un bon sens de l’action, de l’humour toujours présent, un dessin efficace.

Le problème, c’est que sa longueur et sa complexité le rendent très dur à aborder. Je pense que je n’aurais jamais eu le courage de le lire jusqu’au bout si je n’avais pas vu l’anime d‘abord, beaucoup plus simple à suivre. Le récit est très touffu, il y a énormément de personnages et de lieux à retenir, et ni le dessin manga en N&B ni les noms étranges ne nous aident pour cela.

Avis posté par Où sont les toilettes ? Infos posteur le 19/12/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Hem hem.
Bon, on va encore dire que j'ai un parti pris contre les mangas. J'ai pas encore réussi a en dénicher un qui vaille, selon moi. Mais je m'étais précipité sur Nausicäa lorsque je l'avais vue encensée de partout, que l'on me disait: "Genial...".
Déjà, j'ai toujours eu du mal à concevoir l'utilité de garder le sens de lecture original, c'est chiant et ça agace. Mais bon on s'habitue.
Pour le dessin, on dirait trop un crayonné à mon goût, un trait plus épais n'aurait tué personne, mais bon (2eme fois).
Et puis encore une joulie morale écolo derrière, ça aussi ça finit par agacer :
- Ne pillons pas les ressources de notre planète, écosystème machin et environnement trucmuche, mais bon...(3eme fois, c'est agaçant aussi non ?).
Et puis on se demande si l'histoire ne part pas un peu dans tous les sens, l'auteur aurait pu et dû s'arrêter largement avant, 7 tomes de ça, ça fait trop lourd, mais bon (n'en jetez plus).
Trop de "mais bon" en fin de compte pour justifier autant de tomes (7) sur une "morale" déjà assez vue... MAIS BON (le dernier je vous jure).

Avis posté par Ro Infos posteur le 17/10/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Oui, je suis un grand fan de Miyazaki pour ses animés et aussi pour la profondeur de ses mangas. Oui, Nausicaa est un très bon manga, bien plus complet, profond et intéressant que son adaptation en film. Mais à la manière de ce que je reproche souvent aux séries manga, je trouve celle-ci trop longue, trop étirée dans sa construction.
J'ai lu l'intégrale d'une traite parce qu'on m'en avait prêté tous les tomes, mais autant je trouvais ça agréable à lire et bien souvent captivant, autant à la longue, c'est... fatiguant.
L'histoire se poursuit toujours plus avant, avec de nouvelles péripéties, de nouveaux voyages, etc... Quand on croit qu'on peut toucher à la fin d'une aventure, on repart ausitôt sur autre chose. J'ai eu le sentiment de voir un récit qui se construisait au fur et à mesure (dans un univers néanmoins soigneusement préparé à l'avance), et ne bénéficiant pas d'une structure et d'une linéarité qui transforme l'oeuvre globale en un Tout unique. Il se passe trop de choses à mon goût, et même si chaque partie de l'histoire est bonne, je serais maintenant bien incapable de retracer le résumé de tout ce qui s'est produit pour Nausicaa et ceux qui l'entourent depuis le tome 1 jusqu'à la fin : trop d'aventures tuent l'Aventure à mon humble avis.

Nauicaa reste donc un très bon manga, un bon scénario, un monde intéressant, mais fatiguant à lire dans son ensemble, ou plutôt essouflant, car on ne s'arrête jamais...

Avis posté par Nolan Crombie Infos posteur le 18/07/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Un manga génial, un antagonisme devenu réalité. Personnellement mon premier manga en lecture inversée. Au début on met du temps pour s'habituer au dessin, mais une fois parti... C'est moral sans être mièvre ni c** ni nunuche ni cucul.
C'est prenant, passionnant. Le meilleur manga à ce jour.

Avis posté par ThePatrick Infos posteur le 20/03/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Bon, pour mon 400ème post, il fallait bien une oeuvre exceptionnielle. Le choix fut rude, mais la voici :

Tome 1 (3/5)

N'ayant lu pour l'instant que le tome 1 de cette fresque, mon avis sera moins élogieux. "Nausicaä" , à l'instar du livre "Dune", a beaucoup de choses pour retenir l'attention. Sujet aux préoccupations écologiques intelligentes et marquées, personnages bien campés et ancrés dans la mythologie, confrontations non seulement à un ennemi humain, mais encore à un environnement n'en sont que les plus évidents.
Le dessin de Miyazaki -- qui prétend ne pas savoir bien dessiner, tout de même ! -- est quelque peu surprenant. Précis, détaillé, il est pourtant assez "haché", et doit à mon avis être très bien adapté à la colorisation. En noir et blanc il est très joli également, mais mon oeil reste un peu bloqué dessus.
Côté intérêt, ce 1er tome pose les base d'une histoire qui s'annonce certes prometteuse, mais reste extrêmement classique et à mon avis sans extraordinaire originalité, d'où ma note assez moyenne.

Tome 2 (5/5)

Le tome 1 m’avait plutôt laissé sceptique, sur l ‘idée que Nausicaä était un manga certes original et ambitieux, mais lent et pas vraiment prenant.
Ce deuxième tome permet de mieux entrer dans ce monde post-apocalyptique. Grâce à Nausicaä, on en découvre plusieurs aspects : écologique tout d’abord, avec un aperçu du fonctionnement de la mer de la décomposition et des Ômus ; politique également, puisque l’on voit tour à tour l’empire tolmèque et l’empire dork, et que l’on commence à entrevoir certains mobiles, à comprendre certaines choses ; humain enfin, par la rencontre des différents peuples...
La guerre ne fait que commencer, mais les scènes de poursuite et de bataille sont intenses, et extrêmement dynamiques. De plus, Miyazaki ne se contente pas de créer un monde original, cohérent et intéressant, il l’exploite de façon très intelligente. Ainsi l’utilisation d’un Ômu blessé pour attirer ses congénères et dévaster les troupes ennemies est-elle particulièrement astucieuse dans le cadre de cet univers. Et encore cela n’est-il que le début d’un écheveau d’idées et d’intrigues, que je vous laisse découvrir.
Dans ce monde où deux empires s’affrontent, on ne sait pas encore grand-chose de leurs motivations. On remarquera cependant qu’alors que tous essaient de détruire les adversaires, Nausicaä est la seule qui fasse preuve d’une véritable compassion, non seulement envers les hommes, mais aussi envers la nature, aussi agressive qu’elle puisse paraître…
Ce tome est tout simplement étourdissant ! On est happé dès le début, et on ne peut que lire l’album d’une traite. Superbe, tout simplement.

Tome 3 (5/5)

Ce tome est assez différent des deux précédents. Nausicaä se tient aux côtés de Kushana, fille de l’empereur tolmèque, et de fait les préoccupations écologiques sont ici presque totalement abandonnées. Presque, car pas complètement absentes ; on pourrait même dire qu’elles ne sont que mises entre parenthèses, pour être ensuite mieux développées, comme le laisse supposer l’introduction du mystérieux peuple de la forêt. (On notera au passage que l’analogie avec le génial « Dune » est assez marquée… Pensez aux Fremens…)
L’essentiel du volume se passe en territoire dork, et relate une terrible bataille entre les troupes de la 3ème armée tolmèque et les forces dorks. Le côté politique / ambitions / guerres de successions y gagne en profondeur, ainsi d’ailleurs que Kushana. De froide et ambitieuse qu’elle paraissait précédemment, on la découvre fière, emprunte de droiture et même non dénuée d’une certaine tendresse.
D’une manière générale, les personnages ont tendance à se nuancer : ils ne sont plus bons ou mauvais, mais ils obéissent à leurs motivations propres. Même le personnage de Nausicaä, qui reflète pourtant un idéal de pureté et de compassion fait transparaître certaines préoccupations qui restent encore mystérieuses.
On remarquera tout de même les allures messianiques que Miyazaki lui donne, avec une case particulièrement superbe et éloquente, rappelant la scène de la nativité (p. 47). De fait les personnages féminins (Nausicaä et Kushana) suscitent la loyauté et servent d’emblème, de point de ralliement.
La scène de bataille est particulièrement longue et dynamique, et je l’ai trouvée très très prenante.
L’univers crée par Miyazaki prend une ampleur qui commence à devenir impressionnante, montrant une réflexion approfondie et très intéressante, que l’on ne rencontre guère que dans les très grands chefs d’œuvre.

Tome 4 (4/5)

Relativement peu de choses à dire sur ce tome. L’action se multiplie (se divise) et fait progresser le récit sur tous les fronts à la fois (peuple de la forêt qui s’adapte à un environnement hostile, Dorks qui essaient de manipuler cet environnement pour en faire une arme, Dieu guerrier en train de ressuciter…).
Le principal de l’action reste tout de même le grand raz-de-marée de la mer de la décomposition qui commence à dévoiler sa terrible ampleur, avec des scènes montrant les dérisoires humains en prise avec les légions d’insectes. A ce propos, on remarquera une image symbolique et sublime : p. 95 et 96, le nuage d’insectes attaquant un vaisseau, qui affecte la forme d’un gigantesque dragon.
Miyazaki montre toujours une histoire très cynique, puisque même au cœur du plus âpre et déséspéré combat, l’ambition et la haine déchirent encore la famille royale tomlèque. Cynisme largement nuancé par l’espoir, comme en témoigne le personnage de Kushana, dont les motivations et le passé sont quelque peu explicités ici…
L’histoire du fungus pour sa part, me paraît légèrement surfaite, mais après réflexion, elle s’inscrit complètement et parfaitement dans le cadre de cette œuvre, et trouvera des échos dans les tomes suivants.
Toujours aussi prenant, ce tome se lit d’une traite, et c’est fiévreusement qu’on attendra la suite.

Tome 5 (5/5)

Ce tome est excellent pour de nombreuses raisons. Je n’en citerai que trois : on découvre bien plus avant la famille royale Dork, ses motivations et ses conflits ; le départ en guerre du Saint empereur offre une scène très prenante au niveau de l’action, avec ses Hidolas ; et enfin et surtout, parce qu’on suit les Ômus, qu’on commence à bien mieux comprendre les tenants et aboutissants de l’écologie de ce monde...
Album très sombre, il fait régner un sentiment oppressant de fin imminente. Tout se conjugue et s’oriente vers la destruction, la disparition de l’Homme et même de l’écologie hostile qui régnait jusqu’alors.

Avis posté par redg Infos posteur le 16/02/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ouf j'ai fini les 7 tomes ! Haaaa je vais pouvoir poser mon cerveau. J'ai vraiment bien aimé la lecture des 3 premiers tomes puis après j'ai commencé à me lasser, pas que les autres soient moins bon, non j'ai trouvé les albums de qualité équivalente, mais c'est juste que mon intérêt pour le dénouement final allait en s'amenuisant au fil de ma lecture.

Alors, en décortiquant je peux dire que c'est un peu du fait que Nausicaä est un manga et que c'est une impression que je ressens à chaque lecture de série de manga (3 séries lu en comptant Nausicaä), mais c'est aussi parce que l'histoire a commencé à me pomper, les combats, les dorks, les tolmèques, arf j'ai pas réussi à m'y intéresser !
Sinon les dessins pour du manga ne sont pas mal, mais y a mieux.

Avis posté par toto duchnok Infos posteur le 25/01/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Quelle autre note que 5/5 peut-on bien mettre à ce chef-d'oeuvre ?
Dévoilant les prémices de Princesse Mononoké, ce manga est beau, riche, profond, etc...
A noter que l'anime est à voir avant la lecture car il ne comporte que le premier tome et on reste un peu sur sa faim si on a déjà tout lu (malgré la superbe ost).

Avis posté par BoF Infos posteur le 25/01/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Que rajouter de plus que tout ce qui a déjà été dit... Ce que j'apprécie le plus dans Nausicaä c'est le caractère ambigu de l'héroïne. Enfin un scénario qui n'est pas complètement manichéen.

Avis posté par darkwu Infos posteur le 12/01/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Attention chef-d’œuvre.
Le seul manga du maître et quel manga.
Histoire formidable, c'est une grande épopée écologique.
Bon j'en dis pas plus, Nausicaa, ça se découvre et ça se savoure.

A noter qu'il m'a fallu un certain temps d'adaptation au dessin (un tome en fait mais bon c'est le moins bon car oui en plus Nausicaa ça monte en puissance)

Pour ceux qui râlent que l'édition, c'est du pq, il faut savoir que c'est voulu par l'auteur. A signaler que l’adaptation est excellente, bon boulot de la part de Glenat. (C'est à noter)

Avis posté par miya Infos posteur le 31/12/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Oui fantastique ! ! !
J'ai complètement craqué sur ce manga de Miyazaki, c’est une série riche, dense qui aborde diffèrent thèmes comme l’écologie, la guerre, la religion…

Histoire fabuleuse,
Dessin superbe,
Edition irréprochable.

Nausicaa qui semble encore peu connu en France est à mon avis une œuvre majeure de la bande dessinée (toutes tendances confondues), que je vous conseille de lire.
Vous pouvez aussi aller faire un tour sur : http://www.oomu.org/nausicaa.html

Chef d’œuvre ! ! !

Avis posté par Acheron4 Infos posteur le 29/10/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
ATTENTION CHEF D'OEUVRE!!!
Voici le seul manga écrit qu'ai fait maître Miyazaki (Princesse Mononoke, Porco Rosso, Laputa, Conan, Edgar le cambrioleur...).

L'histoire est fabuleuse et on retrouve tous les sujets chers au coeur de Miyazaki (écologie, rapports humains/animaux...), et surtout on retrouve des éléments expliquant les films qu'il fit plus tard (insectes géants, un jardin où l'on oublie son nom, comme dans Chihiro...). En bref, que des bonnes idées.
Côté dessins, c'est magnifique mais cela se rapproche plus du style BD que manga (même si c'est en noir et blanc).
En résumé c'est un manga indispensable avec une histoire magnifique pleine de bons sentiments et une très bonne qualité graphique.

P.S. : Pour ceux qu'ont vu le film, comme d'habitude c'est un condensé de la BD (seulement les 2 premiers volumes d'ailleurs), et celle-ci éclairera tout ce que vous n'avez pas compris.

Avis posté par Kayouk Infos posteur le 04/07/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Et bien moi je l'ai terminée et je n'hésite pas à dire que c'est une BD culte. J'ai adoré la plupart des films d'animation de Miyasaki mais Nausicaa est une oeuvre que je placerais encore au-dessus. Que ce soit au niveau du dessin ou du scénario.

Anticipation écologique, fable initiatique, méchants pas si méchants et gentils pas si gentils, tous les ingrédients chers au Maître sont présents. Ce qu'il y a en plus ? Peut-être un coté plus adulte que le reste de ses oeuvres destinées principalement à la jeunesse. Je la relis et je viendrai rajouter des commentaires plus précis.

Avis posté par Ack Infos posteur le 05/04/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Fantastique!

Le scénario est riche en rebondissements. Les personnages sont intéressants et évoluent tout au long de l'histoire. On retrouve dans Nausicaä beaucoup de thèmes chers à son auteur Hayao Miyazaki comme l'écologie et la voltige (les avions quoi ).

Les dessins de Miyazaki sont superbes. On reconnaît bien son style pour les personnages, les véhicules et tout le reste, qu'on retrouve dans les longs métrages d'animation qu'il a réalisés plus tard (Porco Rosso, Princesse Mononoké, Chihiro, pour les plus connus en France). Les dessins de cette BD, pourtant en noir et blancs, sont aussi fouillés et lisibles que dans ces films.

Je viens de terminer la lecture de cette BD, et il se pourrait bien qu'après "digestion" et relecture de cette oeuvre je vienne changer la note déjà excellente de 4/5 pour 5/5, la note des oeuvres CULTE.

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque