Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Le Bois des Vierges Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (31) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(3)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(9)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(18)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(1)
Nombre d'avis31
Note moyenne3.55 / 5
Pour l'achat70%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Le Bois des Vierges sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Rakuten.com

Avis posté par Noirdésir Infos posteur le 24/04/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Si elle n’est pas située dans l’espace ou le temps, l’intrigue fait clairement penser au XVIème siècle français et aux guerres de religions, catholiques et protestants étant ici remplacés par humains et loups/lynx.

Le dessin de Béatrice Tillier – que j’avais découverte sur la série Fée et tendres Automates – est franchement très beau, léché, et un atout non négligeable pour ce triptyque.

Pour ce qui est de l’intrigue, c’est le premier tome, qui pose l’histoire et les protagonistes, que j’ai préféré. Le suivant, plonge plus profondément dans l’univers des contes, avec la faune du Bois des vierges, mais aussi dans le fantastique que Dufaux ne manque que rarement de placer dans ses séries, pas toujours avec bonheur. J’ai trouvé ce tome moins intéressant, même s’il se laisse lire quand même !

Le troisième et dernier tome est clairement plus faible, et carrément décevant. En effet, je n’ai pas aimé la fin, trop facile et comme bâclée. Il eut mieux valu s’en dispenser, et resserrer l’action sur deux tomes, avec une fin plus ouverte et moins mièvre.

Seuls le premier tome (et éventuellement le deuxième), et surtout le superbe dessin de Tillier me font vous conseiller l’achat, d’une histoire intéressante mais qui finit aussi mal sur la forme qu’elle finit bien sur le fond.

Avis posté par Sloane Infos posteur le 30/03/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Après la lecture du premier tome ma note aurait pu être maximale mais au vu de l'ensemble je me contenterai de celle ci.

Commençons par le dessin qui est tout bonnement superbe. Les architectures, les vêtements, les décors, les animaux (puisqu'il s'agit d'eux), les scènes de combat, bref toutes ces choses qui paraissent naturelles ont ici un rendu impeccable. Que de richesses dans les détails qui sont aidés en cela par une colorisation quasi parfaite. Mme Tillier vous faites un très joli travail!

Et puis l'histoire n'est quand même pas mal. D'habitude un brin circonspect face aux animaux qui parlent, j'avoue que pour cette fois j'ai été conquis. Est-ce l'histoire? Est-ce le dessin? J'y reviens! Toujours est-il que le récit de ce côté m'a semblé parfaitement normal, il n'était pas étrange de voir des bêtes de "hautes et basses tailles" côtoyer des humains. L'expressivité est une chose ardue à rendre, alors d'autant plus chapeau! pour cet exploit.

J'ai vu dans ce récit une parabole sur l'autre, ce qui n'est pas comme nous fait peur, il dérange et quel meilleur moyen que de lui taper dessus pour qu'il comprenne qu'il nous fait peur. Autre parabole : l'homme, très fier de son statut d'être pensant, en vient à considérer tout ce qui n'est pas comme lui ou pense comme lui est une menace.

Rien à voir, mais le jour où l'homme sera confronté à une espèce extra terrestre, sûr qu'il va d'abord lui coller un missile avant de causer.

Mais revenons à nos moutons, espèce oubliée ici, sans doute trop pacifique, pour dire que cette série fonctionne tout de même en rupture. Après un premier tome qui expose le monde dans lequel les personnages évoluent, la suite dérive vers une histoire d'amour impossible qui n'est pas sans rappeler le conte de La Belle et la Bête. Car nous sommes au pays des contes, celui-ci est un poil sanguinaire, comme tous les contes, mais cela fonctionne.

Le final de cette histoire, ben il est très "conte" et dans la droite ligne de l'ensemble. Une œuvre à faire connaitre, qui entre poils et peaux, propose un univers fantasmagorique où l'histoire et le dessin magnifient ce beau récit d'un amour romantique, non dénué d'une once de mystère, de violence et de poésie.

Indispensable.

Avis posté par Spooky Infos posteur le 24/02/2008 (dernière MAJ le 09/06/2014) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Attention attention !
Si les petits cochons ne le mangent pas, "Le Bois des Vierges" va faire son trou dans la bande dessinée !

En effet, à la lecture du premier tome, il est difficile de ne pas tomber sous le charme. Parlons du dessin tout d'abord. Ceux qui ont lu Fée et tendres Automates sont probablement tombés sous le charme du graphisme élégant, fin, racé de Béatrice Tillier. Après une longue éclipse ponctuée d'un album sympathique (Mon voisin le Père Noël), la voilà qui nous revient en très grande forme. Son dessin a encore -alors qu'il était déjà très fort dans ses deux premiers albums- évolué vers une maîtrise quasi parfaite. C'est bien simple, c'est tout simplement superbe. Ses humains ont tous une élégance, un port altier qui n'ont d'égal que la noblesse conférée aux animaux, les loups en particulier. Rendre expressif un faciès canin n'est pas chose aisée, et pourtant elle y arrive, et de façon éclatante. Seul petit bémol au niveau graphique : les décors ont parfois l'air d'être vus à travers un écran de fumée, pour placer les personnages en surimpression. L'intention de mettre l'accent sur eux est claire et compréhensible, mais je trouve un peu dommage de ne pas pouvoir profiter du talent de la dessinatrice également dans les paysages et les architectures. Et bien sûr, en maîtresse des couleurs, Béatrice Tillier accompagne à merveille son trait. Le tome 3 mer semble par contre un peu étrange de ce point de vue, la mise en couleurs me semble nettement plus sombre, comme si l'imprimeur avait un peu foiré sa balance...

Mais "Le Bois des Vierges" c'est également l'oeuvre peut-être majeure d'un scénariste qui ne l'est pas moins. Jean Dufaux nous a en effet déjà gratifiés de séries qui comptent. Je pense à Murena, Giacomo C., Voleurs d'Empires par exemple. La maîtrise et le goût du monsieur pour les récits historiques ne sont plus à démontrer, et avec "le Bois des Vierges", il s'aventure sur un terrain proche, mais encore vierge pour lui, celui du conte. Cela partait très fort, avec une intrigue assez dramatique, aux accents presque shakespeariens, et puis j'ai trouvé que cela piétinait un peu à la moitié de la série... Dufaux ne me semble pas aller au bout de son histoire, et le côté "happy end", plus proche de l'esprit Disney que des contes classiques, ne me plaît que partiellement...

Enthousiasmant, gouleyant et palpitant, même si en-deça des espérances du début.

Avis posté par Agecanonix Infos posteur le 29/05/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Dès les premières pages, je suis conquis par cette étrange cohabitation entre humains et bêtes qui parlent, par la beauté lisse du dessin, la colorisation adéquate, la richesse du dialogue, le luxe des décors, et surtout l'univers développé. Le dessin de Béatrice Tillier que je ne connaissais pas, est d'une précision et d'une pureté magnifiques qui se constatent dans les détails d'architecture, de mobilier et de costumes chatoyants qui s'apparentent à la Renaissance. Elle a reproduit certains châteaux existants, tel celui du prince des Armures qui est le château de Trécesson en Bretagne, tandis que celui de Clam ressemble au donjon de Septmonts en Picardie. D'autre part, sa vision graphique réaliste des animaux est plus séduisante à mes yeux que celle de Masbou sur De Cape et de Crocs, plus humoristique.

C'est une véritable parabole sur la nature humaine, sur l'instinct de l'homme qui est souvent bien plus bestial que les bêtes elles-mêmes, et qui joue sur la fascination du loup vu maintes fois dans les contes de fée ou les fables ; sorte de conte adulte, de Belle et la Bête revisité, ce récit troublant et passionnant est un vrai plaisir à lire. La dessinatrice s'est inspiré de l'imaginaire des contes et des légendes, notamment pour son bestiaire du Bois des Vierges qui offre des créatures intéressantes.

Le tome 2 peut sembler plus faible car il s'écarte de la guerre, mais en même temps, il ajoute à cette histoire une note romantique avec l'amour entre Aube et Clam qui doit choisir entre les 2 races auxquelles il appartient ; l'intérêt décline un peu mais ça n'en est pas pour ça ennuyeux, et d'un autre côté, centrer tout sur la guerre et ne montrer que des combats sanglants aurait fini par lasser. Je ne suis pas sûr qu'avec un dessin moyen, le charme aurait pris ; le dessin très soigné est donc le point fort de cette série qui me réconcilie avec Dufaux, car après avoir lu plusieurs séries de lui qui m'avaient déçu, je retrouve avec joie son génie de l'écriture et de l'imaginaire.

Avis posté par PAco Infos posteur le 21/02/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voilà une série qui commence par vous happer d'emblée par la qualité de son graphisme et l'idée originale de cette cohabitation humains/animaux, mais qui malheureusement perd un peu de sa superbe au fil des albums.

Car si Béatrice Thilliez s'impose comme une auteure de talent et sait séduire son lecteur, aidé d'un Jean Dufaux qui nous plante un récit où il s'amuse à jouer avec les réminiscences de nos contes classiques, on déchante un peu tome après tome.
Que ce soit la trame scénaristique ou même le dessin aussi (surtout dans le dernier tome), on a l'impression que tout s'emballe un peu et qu'il a fallu boucler ça comme on peut... L'intrigue qu'on nous a vendu au tome 1 avec cette alliance humains/animaux impossible passe au second plan et nous amène sur une fin assez convenue.

Dommage, j'attendais mieux de cette série, surtout après un premier tome si engageant. Heureusement que le dessin de Thilliez a réussi à me tenir en haleine.

Avis posté par Michelmichel Infos posteur le 21/02/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Quelle déception !

Le tome 1 nous en met plein la vue avec un scénario intéressant et plutôt original, bien servi par le ma-gni-fique dessin de Béatrice Tillier, sublimé par une mise en couleurs époustouflante.

Malheureusement, l'intérêt de l'histoire décline tome après tome, pour devenir très superficiel dans le dernier opus.
Déjà dans le tome 2, le scénario part dans une direction totalement différente, on ne parle plus de la guerre entre hommes et animaux, et on se centre uniquement sur Clam et le bois des vierges, pourquoi pas, ça reste intéressant, mais la scission avec la problématique initiée sans le tome 1 est regrettable. Limite, on dirait qu'on a affaire à une autre série.

Le tome 3 est plutôt inutile, dispensable, on aurait sans mal pu boucler cette histoire en 2 tomes. Ce dernier album peut se résumer en trois lignes, et la fin est assez mièvre, peu recherchée, déjà vue...

Dommage dommage.....

Une seule chose à retenir, c'est la dessinatrice qui marque cette série de son empreinte, c'est du très très haut niveau qu'elle nous montre là! Chapeau !

(281)

Avis posté par fab11 Infos posteur le 08/02/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je viens enfin de lire dans son intégralité ce conte fantastique signé Jean Dufaux et laissez-moi vous dire je ne suis pas plus enchanté que cela par cette trilogie. Pourtant en lisant le grand nombre d'avis positifs postés sur la BDthèque je peux dire sans exagérer que je m'attendais à un récit bien plus captivant. J'ai passé un moment sympathique voilà tout. Par contre je ne regrette absolument pas d'avoir emprunté cette série à ma médiathèque , bien au contraire car je ne pense pas investir un jour dans celle-ci.

L'histoire commençait plutôt bien car l'auteur nous plongeait dans un monde dans lequel les hommes s'opposent aux bêtes dans des guerres qui n'en finissent jamais et les principaux protagonistes espéraient arriver à instaurer la paix dans ces contrées en mariant une humaine à un loup. Mais voilà tout ne va pas se passer comme le souhaitaient les chefs des deux camps.
Jean Dufaux s'est inspiré de nombreux contes célèbres pour nous pondre ce scénario au départ original mais qui à mon avis s'essouffle rapidement . J'ai certes réussi à finir cette trilogie mais je n'en garderai pas un souvenir impérissable car à mon humble avis l'histoire , dès le tome deux, devient confuse et beaucoup moins intéressante . De plus j'ai trouvé la fin de ce conte vite expédiée . Le dénouement est à mon avis trop simpliste et laisse le lecteur sur sa faim.

Par contre le côté positif de cette série est incontestablement le dessin qui est très beau. Celui-ci est agréable , détaillé et tellement bien réussi que je donne la note de 3/5 à cette série, ce qui n'aurait pas été le cas avec un autre style de dessin.

Je conseille malgré tout la lecture de ce récit aux fans de Dufaux et aux amateurs de contes pour adultes.

Avis posté par Jérem Infos posteur le 24/09/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Le Bois des Vierges est une jolie découverte.

De nombreux éléments et personnages de la saga sont issus de contes et légendes ou de la mythologie gréco-romaine et Dufaux propose au final un univers riche et très cohérent. Le scénario, en dépit d’un certain classicisme (amour impossible, guerre entre deux races), est travaillé et passionnant.

Béatrice Tillier magnifie l’histoire grâce à un univers graphique absolument superbe. Elle tient ici les promesses observées dans Fée et tendres automates.

Petit bémol, si les deux premiers volumes sont excellents, j’ai par contre été un peu déçu par le dernier que j’ai trouvé plus convenu. La fin est un peu « facile » et sans surprise. Dommage.

Au final, Le Bois des Vierges est une BD de grande qualité. Ce conte pour adultes visuellement impressionnant est assurément une série à découvrir.

Avis posté par Little Miss Giggles Infos posteur le 28/11/2011 (dernière MAJ le 09/09/2013) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Une histoire qui a tout pour m'emballer ! Un scénario original, prenant, bourré d'éléments fantastiques et surnaturels, des personnages intéressants (petite relecture du mythe de la belle et la bête),...

Pour ce qui est du dessin, il est tout simplement sublime ! Très travaillé, d'une richesse et d'une finesse incroyables, jusque dans les moindres détails des costumes. Béatrice Tillier arrive à rendre belles les situations les plus horribles. Je ne suis une nouvelle fois pas déçue par son travail.

Je ne vais pas cette fois jusqu'à "culte", mais si le troisième tome tient toutes les promesses des deux premiers, ma note pourra peut-être encore monter.

Vivement le troisième (et dernier ?) tome !!!

Après la lecture du dernier volume, ma note reste de 4/5 avec coup de cœur. Les dessins de Béatrice Tillier sont toujours aussi sublimes, mais il manque un petit quelque chose que je n'arrive pas à définir pour que ma note passe à "Culte".

Avis posté par Mac Arthur Infos posteur le 20/08/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J’ai plutôt bien apprécié ce récit qui revisite avec talent les grands classiques du conte de fée. L’opposition entre humains et animaux, ainsi que les différenciations que ces derniers font entre leurs races, offre un terreau riche sur lequel cette histoire d’amour impossible vient se greffer.

C’est fondamentalement très classique mais aussi très bien raconté. Le récit est prenant et offre plusieurs personnages intéressants. Le ton est résolument mélodramatique et romanesque.

Les deux premiers tomes nous proposent un dessin somptueux. Le troisième est gâché à mes yeux par une colorisation bien moins fine qui altère le trait. Et c’est bien regrettable car on finit ainsi le récit sur une note en demi-mesure.

Avec les deux premiers tomes, j’aurais accordé un 4/5 sans hésiter. Ce troisième tome m’inciterait presque à ne plus accorder que 3 étoiles. Ceci dit, l’histoire tient la route jusqu’à son terme et offre une fin convaincante. Par conséquent, j’en reste à 4/5… mais je regrette la perte de qualité du dessin sur ce troisième tome.

Avis posté par dut Infos posteur le 24/06/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
La 1ere chose que j'ai envie de dire sur "Le bois des vierges", c'est de louer le dessin de Beatrice Tillier ! C'est vraiment magnifique, fin, raffiné, très détaillé, les couleurs sont elles aussi magnifiques, bravo ! Humaniser des animaux n'est pas forcement facile, Masbou pour De Cape et de Crocs et Guarnido pour Blacksad l'ont très bien fait, Tillier le fait donc très bien mais dans un style plus réaliste.

L'histoire n'est certes pas révolutionnaire, mais Dufaux arrive à nous faire rentrer dans ce joli conte, c'est très agréable à lire, on se laisse porter par l'histoire. Une petit bémol sur Aube qui est censée être le personnage central de l'histoire que j'ai trouvée un peu fade. Par contre, le seigneur Clam est pour moi le personnage de cette histoire ! Torturé, charismatique, puissant et faible à la fois...

La fin est un peu facile certes (ça reste un conte, rappelons-le), mais pas de quoi pour moi gâcher le plaisir que j'ai eu en lisant "Le bois des vierges".

Avis posté par Tomeke Infos posteur le 06/03/2008 (dernière MAJ le 15/06/2013) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Après mon avis louangeur sur Les Sentinelles, voilà le deuxième album des éditions Robert Laffont que je découvre. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’éditeur a misé juste quant à la qualité impressionnante de ces deux nouvelles séries…

L’histoire, déjà largement présentée, est très bien construite et rythmée. Le récit ne souffre d’aucun temps mort et, personnellement, je n’ai pas ressenti comme déroutant l’abondance de personnages, protagonistes dans ce conflit hommes/bêtes. Au terme de cet opus introductif, déjà bien dense, le plaisir de lecture ressenti est vraiment présent et la suite se fait d’ores et déjà attendre.

Les dessins et couleurs constituent l’autre atout majeur de l’album : c’est tout simplement magnifique. Le rendu graphique des bêtes est carrément confondant !

Une petite mise à jour s'impose... Depuis 2008, de l'eau a coulé sous les ponts, Robert Laffont a arrêté son catalogue BD et Delcourt a suivi l'édition de cette série en trois tomes. A la fermeture du dernier album, je descends ma note à 3/5. La série est sympa à lire, le rythme est fluide et le récit pas mal exploité mais la qualité décline un peu sur les deux derniers albums. Le trait et la colorisation restent très réussis. Au final, cette série est réussie et mérite une lecture.

Avis posté par Mr Degryse Infos posteur le 06/06/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Ouhalahlah la déception. C'est presque la débâcle sur tous les fronts. Passons vite sur le point fort de cet album : le dessin. Il n'est cependant pas sans défaut. Une variation importante existe par rapport aux tomes précédents. Je ne suis pas assez calé en dessin pour dire avec précision d'ou cela vient mais je trouve à première vue le trait beaucoup plus gras et la colorisation beaucoup plus terne. Rien de rédhibitoire mais c'est à signaler.
Non encore une fois si cet album est mauvais, cela vient du scénario de Dufaux. Le spécialiste du premier album réussi pleins de promesses et des suites qui se dégonflent comme un soufflet. Le deuxième album restait agréable grâce à la découverte de ce bois des vierges. Là il n'y a plus rien. On quitte le bois. On ne sera jamais ce qui s'y est passé. Ce n'est même pas logiques. Seule une chimère semble avoir survécu alors que c'est les faunes qui y ont mis le feu. Il ne se passe rien dans cet album à part du prévisible. Rien ne nous surprend. Ce qui pourrait être intéressant n'est qu'à peine esquissé ou l'art de l'ellipse narrative mal venue. Si vous trouvez qu'on s'ennuie dans la série game of thrones car toutes les batailles sont à peine visibles. Alors ici vous allez rire. La guerre semble se régler en un seul combat. Seulement dans la série de George R martin ( du moins l'adaptation télé), il y a des superbes dialogues. Ici ils sont risibles. Je me répète mais Dufaux se regarde écrire de plus en plus. Exemples en autres :

-" Vous semblez heureuse Aube."
-J'aime tout parait simple, alors."

"Elle se met nue car ainsi l'aimait la bête. Ses griffes lui manquent. La douleur lui manque. Le plaisir lui manque."

-" Seigneur Clam, vous connaissez tous mes secrets à présent.
-Je n'aurais pas cette naïveté. L'on ne connait jamais tous les secrets d'une femme. Et c'est bien ainsi. "

C'est de ce niveau très harlequin tout le long de l'album.
La morale est des plus simples : Il faut accepter la bête en nous pour pouvoir faire la paix. Comme c'est beau.

Bref promis juré, jamais plus je n'achèterai une série de Dufaux avant qu'elle ne soit conclue et sans l'avoir lue au préalable.

Avis posté par Miranda Infos posteur le 18/02/2008 (dernière MAJ le 21/05/2013) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Note : 2,2/5

Très belle histoire. Tout d'abord grâce au dessin de Tillier, toujours aussi beau, et ses couleurs si particulières. En espérant qu'elle ne laissera pas tomber comme pour le troisième tome de Fée et tendres Automates.

Le scénario est très original, l'union de l'Homme et de l'Animal, du poil et de la peau, où évidemment les choses ne se passent pas comme prévu.
C'est vraiment bien mené, et la psychologie des personnages est bien développée. La rancune que ces deux clans ont l'un envers l'autre est présentée de façon très réaliste. On croirait presque que c'est une histoire vraie, malgré les "personnages animaliers". Tous, poil et peau, sont attachants.
C'est tout de même une histoire assez sombre, où la vengeance et la haine sont omniprésentes.

Sur le bois des vierges il n'y a pas beaucoup de révélations, ce qui maintient le suspense jusqu'à la fin et qui nous fait trépigner d'impatience dans l'attente du deuxième tome.


Suite et fin
Après un premier tome réussi, j’ai eu une excellente surprise pour le suivant, qui est aussi le seul dont le nom de la série est en totale adéquation. Hélas…, comme c’est souvent le cas avec Dufaux, il a de très bonnes idées qui restent inexploitées ou carrément laissées en plan comme c’est le cas ici. En effet il met fin brutalement à tout ce qui faisait l’intérêt de cette série, c’est-à-dire : le Bois des Vierges, et je ne parle pas ici de la série dans sa globalité mais du bois en lui-même. Peuplé de créatures mythologiques avec quelques références de contes, c’était fort jouissif, mais tout ceci disparait pour laisser place dans le dernier opus à une chute très classique et carrément prévisible vu le titre de ce dernier.
En même temps, je ne m’attendais à rien en particulier vu que je suis presque systématiquement déçue par les scénarios de Dufaux. Toutefois ça se laisse lire et un 3/5 me semble correct.

Par contre, cette lecture aurait été bien plus agréable et j’aurais certainement mis l’option d’achat et gardé mon joli coffret si l’impression du tome trois n’avait pas été ratée, en effet les couleurs sont saturées et trop fortes, de ce fait on perd énormément en qualité graphique et donc forcément en plaisir de lecture.

Avis posté par Erik Infos posteur le 22/05/2009 (dernière MAJ le 12/05/2013) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'ai attendu que cette série soit rééditée par Delcourt pour acquérir le premier numéro, les éditions Robert Laffont qui produisaient ce titre ayant subitement arrêté la publication de bd. Bien m'en a pris car nous avons droit à un cahier de 8 pages offert avec un entretien et des croquis.

Ce bois des Vierges est tout simplement génial ! On ne présente plus le scénariste Jean Dufaux qui est parmi mes préférés. Le vrai coup d'éclat vient de Béatrice Tillier qui n'était connue que pour une seule série à savoir Fée et tendres Automates. Les lecteurs avaient déjà repéré un talent exceptionnel au niveau du dessin. Mais là, elle se surclasse véritablement dans un style ultra-réaliste. Un dessin stylé au service d'un bon scénario: c'est le duo gagnant !

Ce premier volet jette les bases d'une histoire intéressante dans un monde où les humains combattent des loups "humanisés" dans une époque ressemblant à la Renaissance. Nous ne sommes pas pour autant dans un conte animalier mais dans une véritable fresque guerrière.
J'aime les histoires qui se servent des animaux pour les faire ressembler à des humains. On peut également exploiter des thèmes sur la monstruosité de l'homme et non de l'animal. Bref, les auteurs se sont arrangés pour que cela soit crédible. La virtuosité vient sans doute de là.

Gageons que nous avons là l'une des meilleures réussites du genre. Si le niveau se maintient à cette hauteur, nul doute que cette série sera culte. Eh bien, c'est réussi ! Le second tome parvient à aller encore plus loin que le premier en intégrant tout un imaginaire sorti des contes ou devrais-je dire de nos pires cauchemars à l'image de ces dames harpies qui hantent le bois des Vierges. On arrive également à comprendre pourquoi l'héroïne Aube à une telle aversion pour ce qui est recouvert de poils. Il y a une véritable innovation dans le traitement de cette histoire, c'est ce qui est d'ailleurs remarquable. Et puis, chaque case est d'une rare beauté.

Le troisième tome vient mettre un terme à cette histoire qui aurait pu encore s'étirer. J'apprécie cependant que les bonnes choses aient une fin digne. La qualité sera toujours au rendez-vous avec des décors d'une luxuriance parfaite. Le personnage de Aube va encore évoluer pour nous réserver encore de bonnes surprises. Les passions seront au maximum.

En conclusion, j'avoue avoir succombé au charme de cet univers fantasmagorique original entre poils et peaux. C'est mâture dans le scénario et magnifique dans le dessin. Une grande oeuvre romantique et baroque par excellence.

Note Dessin: 4.5/5 - Note Scénario: 4/5 - Note Globale: 4.25/5

Avis posté par Chalybs Infos posteur le 18/02/2008 (dernière MAJ le 14/02/2011) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Attention, joyau en vue !!!
Ce premier tome plein d'inspiration a posé son empreinte sur ma personne et je ne peux m'arrêter de penser à lui !
Pour une grande part, toute la réussite de cet album vient du dessin magnifique, d'une finesse merveilleuse, d'un niveau de détails élevé et d'une classe et d'une élégance rare.
Béatrice Tillier a déjà œuvré sur Fée et tendres Automates, série sur laquelle elle avait déjà fait forte impression…
Bref, le dessin n'a rien à voir avec les productions grand public en recherche de vente facile et pas cher, qui tomberont dans l'oubli et/ou la désuétude en quelques années.
Regardez déjà la couverture… Une merveille qui donne le ton !

Quand au scénario, je dois avouer que je suis aussi tombé dedans comme Obélix dans une certaine marmite. Quand c'est bon, on n'arrive pas à s'arrêter !
Et comme Obélix, j'en redemande !
L'univers créé par Dufaux, est une fois encore bardé de réalité historique, mais cette fois, il nous emmène dans un univers parallèle fantastique. Un peu comme dans Chats de Didier Convard, nous retrouvons ici une lutte des genres entre les sans-poils humains et les races animalières bipèdes, (à la croisée de Blacksad et De Cape et de Crocs) que sont les grandes races du type Loups et Ours et les races ''inférieures'' que sont les goupils ou encore les pilleurs et renégats Lynx. Chaque race est parfaitement représentée avec des expressions faciales superbes et des postures parfaitement maîtrisées.
Le scénario assez complexe nous emmène dans les deux univers, nous faisant suivre d'un côté les humains et leur crainte des animaux et de l'autre les animaux et leur crainte des humains. Sans chercher à en sortir une quelconque morale montrant la stupidité de la guerre et l'incompréhension entre les peuples, le racisme et blablabla, le scénario surfe intelligemment sur tous ces concepts pour livrer une histoire qui coule de source et se lit avec une aisance agréable. Le parallèle des deux camps est assez symbolique.
La fusion entre le scénario et le dessin offre une belle ambiance et une atmosphère qui nous prend au corps. Je me suis retrouvé pris dans le feu de l'action coincé entre les deux camps, sans savoir pour qui prendre parti, le cœur angoissé du futur et de la tournure des évènements.

L'album, qui offre déjà bon nombre de surprises, finit sur une note ouvrant encore plus les perspectives de la fantaisie dans la série.
Vraiment, j'adhère et j'achète

rapide mise à jour après lecture du tome 2 :
- l'option prise par l'auteur concernant le chasseur de Loup, ne m'a guère surpris. Cette histoire d'amour train en longueur et j'avoue que si le premier tome avait été du même accabit surement je n'aurais jamais acheté le tome 2...
En revanche, le dessin est toujours aussi beau aussi fin.

j'attends beaucoup du tome 3 afin de relancer mon intérêt pour cette histoire !

Avis posté par jurin Infos posteur le 13/12/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Le dessin de Béatrice Tillier est très beau bien que je le trouve trop figé dans certains cas.
Pour ma part le choix des couleurs n’est pas optimal parfois trop rouge, parfois trop jaune parfois les deux.
Je suis bien content de posséder le tome 1 des éditions Laffont, la couverture est bien plus jolie que celle de chez Delcourt.
Le scénario de Jean Dufaux m’avait plu d’emblée et le second tome est du même acabit.
La première partie nous décrit avec force, la lutte entre peaux (hommes) et poils (loups, lynx..) d’une superbe façon avec son lot de tragédies.
La deuxième partie se déroule au sein du Bois des Vierges, sorte de no man’s land, refuge pour des créatures mi-homme, mi-bête et de notre héroïne mais la révolte menace…
Dans cette partie le côté fantastique va crescendo mais cela reste cohérent et passionnant.

Avis posté par Pasukare Infos posteur le 09/02/2009 (dernière MAJ le 01/12/2010) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J'avoue que j'ai été un peu déçue par ma lecture, je m'attendais à mieux vus les avis plutôt positifs dans l'ensemble qui avaient été postés.

J'ai trouvé le scénario un peu creux, un peu caricatural (notamment le méga gros parallèle entre l'homme qui part en quête du chasseur de loups et le loup qui part en quête de son fils indigne en même temps) et pas très intéressant en fin de compte. La curiosité me poussera peut-être à lire la suite pour savoir ce qu'il en est réellement de ce fameux Bois des Vierges, et encore, je trouverai bien quelqu'un pour me vendre la mèche, ça me suffira.

Je ne peux même pas dire que je suis fan du dessin : les paysages, les architectures oui, les couleurs deux fois oui mais les visages humain et leurs expressions non, pas du tout.

Bon, j'ai lu le T2, je sais ce qu'est le Bois des Vierges... et c'est pas ça qui va bouleverser ma vie ! Ah si, je suis épatée par la quantité de robes de princesses qui trainent dans les bois... Notre héroïne en haillons après avoir joué l'infirmière et plus si affinité se retrouve en possession d'un magnifique tenue rouge dès le lendemain... top crédibilité ! Dommage, le dessin (auquel je reproche tout de même quelques proportions hasardeuses) est plus que correct. Mais bof bof quand même côté scénario.

Avis posté par js Infos posteur le 19/09/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Dufaux + Tillier = achat de BD !

Tillier a vraiment une main magique pour le dessin. C'est incroyable le soin qu'elle porte à chaque petit détail, même insignifiant ! Le tout est d'une rare beauté et c'est ce qui motive en partie la lecture. Ne serait-ce que la fourrure des animaux, ou encore les visages des humains, ou encore les costumes, ou encore les décors, ou .... tout est BEAU ! VRAIMENT BEAU ! Ce n'est pas pour rien qu'elle fait partie des dessinateurs que j'affectionne tout particulièrement !!!

Dufaux... il fait du très bien et du beaucoup moins bien ! Ben là, nous sommes dans le très bien. Au départ, le scénario ne m'emballait pas des masses, mais au fil des planches on se laisse transporter dans ce récit mêlant humains et animaux dans des conflits de pouvoir ! Ce conte en BD, haut en couleurs et poétique nous permet une lecture vraiment agréable et nous laisse sous-entendre un tome 2 romantique mais sombre à la fois !

Avis posté par Gaston Infos posteur le 11/05/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Typiquement le genre de premier tome qui ne m'emballe pas vraiment, mais dont certains éléments me donnent envie de continuer ma lecture lorsque le prochain tome sortira. J'ai vraiment hâte de mieux connaître ce mystérieux bois des vierges et je pense que le seigneur Clam peut faire un personnage vraiment intéressant.

Malheureusement, à part Clam, aucun des autres personnages ne m'a vraiment intéressé. Et puis je trouve que les péripéties manquent d'originalité pour l'instant. C'est juste une guerre entre deux groupes d'individus et la seule différence c'est que l'un de ces groupes est formé d'animaux qui parlent. Toutefois, Dufaux a eu une très bonne idée de ne pas faire un grand combat entre les hommes et les animaux. En effet, plusieurs se détestent entre eux (par exemple, les loups méprisent les renards). S'il utilise bien cette idée, cela peut donner quelque chose de captivant.

Avis posté par JAMES RED Infos posteur le 10/03/2008 (dernière MAJ le 09/10/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Robert Laffont s’est lancé, il y a peu, dans la bande dessinée. Après Les Enfers (déjà signé par Dufaux et Serpieri), l’éditeur nous livre un très bon ouvrage grâce à deux pointures du genre : Jean Dufaux au scénario et Béatrice Tillier au dessin.

Et pourtant, on aurait pu craindre le pire car voir déambuler des loups et des renards en costume Henri III au milieu des êtres humains pouvait friser le ridicule ; mais cela n’est pas le cas, heureusement. Cette rivalité entre les Humains et les Bêtes est particulièrement intéressante, jouant sur la violence, les complots, les trahisons... De plus, se mêle un affrontement secondaire entre les bêtes de haute taille (loups, ours) et les bêtes de basse taille (renards, lynx). Les dialogues sont d’une grande qualité, Dufaux retranscrit parfaitement le parler du XVIème siècle.

On peut se demander si ce conte n’est pas une transposition du conflit qui opposa les Protestants et les Catholiques au XVIème siècle et notamment, le mariage du Loup et de l’Humaine n’est pas sans rappeler celui du Huguenot Henri de Navarre avec la Reine Margot. Mais on sent surtout l’influence des Contes de Perrault, dans cette histoire.
Au dessin, Béatrice Tillier, déjà remarquée sur Fée et tendres Automates, signe de très jolies planches. J’ai été particulièrement séduit par les décors. Quant aux personnages, que ce soit les humains ou les animaux, ils sont particulièrement expressifs.

Au final, ce premier tome est un très bon cru et on attendra la suite avec grande impatience.

Avis posté par Guillaume.M Infos posteur le 17/07/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
« Le Bois des Vierges »… en voilà un titre mystérieux et alléchant…

Le célèbre Jean Dufaux collabore ici avec l’excellente dessinatrice Béatrice Tillier pour nous raconter une histoire de qualité mélangeant plusieurs styles : aventure, conte, fantasy et même un peu de médiéval fantastique.

Le scénario est une réussite dans son approche de l’histoire et l’ambiance dégagée. L’atmosphère est intrigante et chargée de tension. On assiste au déchirement entre les races : les humains, les bêtes de haute taille et les bêtes de basse taille.
Pour mettre fin à cette guerre éternelle, humains et bêtes de haute taille tente une alliance par le mariage d’Aube, fille du puissant seigneur humain Maître Arcan, et Loup-de-Feu, fils de l’emblématique Loup de Traille, chef des bêtes. La noce échoue et l’escalade de la violence commence alors qu’Aube fuit vers le Bois des Vierges, sanctuaire inviolé où seules les jeunes filles vierges peuvent s’aventurer.

Alors que la guerre fait rage, chaque camp compte et pleure ses morts : les ingénieux humains ne tiendront pas longtemps face aux féroces bêtes de haute taille… les bêtes non plus face aux inventions humaines… Quel rôle viendront jouer les bêtes de basse taille haïes par hommes et bêtes ? Qu’est vraiment le Bois des Vierges ?

Les questions posées sont nombreuses et la volonté d’en connaître les réponses est grande ! « Le Bois des Vierges » promet beaucoup grâce à un premier tome de qualité.

Cette bande dessinée ne se contente pas seulement d’un scénario solide et innovant. Le dessin est du même acabit. Béatrice Tillier sait dessiner à la perfection. L’atmosphère mystérieuse et envoûtante du récit est restituée de manière remarquable. S’ajoute à cela une colorisation de toute beauté mettant l’ensemble de l’album en valeur.

« Le Bois des Vierges » a tout pour devenir une grande série du neuvième art. Tout y est : le dessin, l’histoire, l’atmosphère, l’originalité et le mystère.

Affaire à suivre (avec le plus grand intérêt) !

Avis posté par Ro Infos posteur le 02/04/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ca fait plaisir de voir une bande dessinée d'une telle qualité, avec autant de soin apporté au graphisme et à l'originalité du scénario. C'est une très bonne fable qui s'entame ici, dans un décor novateur et intéressant, mélangeant heroic-fantasy, ambiance renaissance et conflit entre stricts humains et créatures animalières.

Le dessin de Béatrice Tillier est impressionnant de travail et de finesse. Personnages, costumes, décors ; un même soin et un même souci du détail est apporté à chaque élément. Pour autant, la lecture reste fluide et les scènes dynamiques. Les couleurs sont très belles. Et j'ai surtout été séduit par la réussite des expressions animalières : les visages des hommes-loups sont parfaitement rendus, avec des expressions canines très palpables et parlantes.
C'est beau et efficace.

Le scénario n'est pas en reste car, quoiqu'il soit structuré de manière assez classique, il est prenant et parfois très réjouissant. J'aime le parallèle entre les situations chez les humains et chez leurs ennemis, animaux de haute taille. Le récit qui mêle ambiance historique, fable un peu moraliste et récit d'aventure et de magie est original et bien monté.
J'ai hâte de savoir la suite.

Avis posté par Calimeranne Infos posteur le 13/11/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
La lecture de ce premier tome me fait déjà regretter de l'avoir acheté : eh oui, maintenant il va falloir que je patiente jusqu'à la sortie des prochains tomes !

J'ai trouvé cette bande dessinée remarquable : les dessins sont tout simplement magnifiques, avec des cadrages recherchés et esthétiques ; le scénario est bien construit et l'histoire bien menée. Le mélange d'animaux et d'humains peut paraître surprenant, d'autant plus qu'il s'agit d'une bande dessinée plutôt sérieuse (en opposition à De Cape et de Crocs ; sur la forme on pourrait comparer ces deux bandes dessinées, mais sur le fond elles n'ont pas grand chose en commun). Mais c'est justement sur l'opposition entre animaux et humains qu'est basée l'histoire. Le monde dans lequel évoluent les différents personnages est visuellement très réussi, et assez mystérieux (on attend d'en savoir plus sur le fameux bois aux vierges...)

En résumé, j'ai beaucoup aimé cette bande dessinée et je recommande fortement son achat.
Je précise que pour le moment je mets 4 étoiles car la dénomination "culte" ne me paraît pas appropriée alors qu'un seul tome est sorti.

Avis posté par Doña Hermine Infos posteur le 20/10/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Hé bien ! Quel premier tome !

Je commence par le dessin, parce que je suis assez fan du style de Béatrice Tillier. Là, elle s’est surpassée ! C’est somptueux, sublime ! Les animaux sont subtilement humanisés, à la manière d’un Masbou, et j’irai même jusqu’à dire, encore mieux que lui (je l’ai dit ! ) ; en tous cas c’est du niveau de De Cape et de Crocs et de Blacksad et ça m’amène à réaliser que j’aime beaucoup les BD dont les personnages sont des animaux anthropomorphisés. Quelque chose me dit qu’elle a pris un plaisir particulier à dessiner les costumes des divers protagonistes, car ils sont d’une élégance et d’une sophistication rares ! Ce plaisir en est presque palpable. Et que dire du nôtre, à contempler pareilles planches. Les paysages ne sont pas en reste, ils sont grandioses, et la mise en couleurs parfaitement maîtrisée. Béatrice Tillier a encore progressé depuis Mon voisin le Père Noël, je suis vraiment impressionnée, pour moi, c’est l’une des meilleures de sa profession.

Le scénario, par chance, est à la hauteur du dessin, ce qui n’est pas peu dire. Cette histoire est originale et Dufaux, en vieux briscard de la BD maîtrise lui aussi parfaitement son sujet. On est intrigué, et la fin déroute de plus en plus, et donne vraiment envie de connaître la suite. Un petit bémol toutefois : le rythme de la narration, un peu élevé ; du coup chaque événement, chaque fait, n’est pas exploité à fond et c’est dommage. Le corollaire étant que l’on ne s’ennuie pas un instant, je ne vais pas m’appesantir sur ce point.

Je souhaite longue vie à cette série et vous en recommande l’achat avec enthousiasme !

Avis posté par Cedricval Infos posteur le 16/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Mélanger le monde animal et humain ! Curieuse idée, qu'est-ce que cela va donner ? On ouvre l'album et déjà on se laisse surprendre par le dessin de Béatrice Tillier. Incroyable dessinatrice, tout aussi à l'aise dans ce récit que dans fées et tendres automates. Les couleurs directes amènent une légèreté supplémentaire indéniable.

Vient Jean Dufaux au scénario... J'aime beaucoup Jean, tout en lui reconnaissant quelques bémols dans sa carrière. Mais souvent son imagination fertile nous offre des histoires comme "Le Bois des Vierges" ! Des belles histoires, dramatiques, de capes et d'épées mais avec ce petit quelque chose qui fait la différence.

On referme l'album et... whow !!! Vivement la suite !!! On se calme un peu et on dit bravo, et surtout, merci de nous offrir une Bande Dessinée qui en est vraiment !

Avis posté par Tetsuo Infos posteur le 07/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Force est de constater que j'ai un peu de mal avec les scénarios de Dufaux. Je lui reconnais un grand savoir-faire et de faire preuve d'originalité, mais je trouve toujours qu'il manque d'âme dans l'écriture de ses scénarii. Loin de moi l'idée de dénigrer le travail de ce grand scénariste, mais malgré un professionnalisme évident, ces histoires ne sont parfois pas assez abouties... C'est un peu le sentiment que j'ai à la suite de cette lecture. "Le Bois des vierges" met en place une histoire solide, parfaitement orchestrée mais avec des facilités ou ce que j'appelle des tiroirs de secours, autrement dit des idées qu'on ne développe que très peu, comme cela on peut facilement les réintroduire par la suite si on en a besoin.

Bon là encore, l'histoire est loin d'être désagréable, on suit une guerre mortelle entre les Hommes et les Bêtes, principalement des loups anthropomorphiques considéré comme Haute Taille en comparaison avec d'autres Bêtes, des Basse Taille, comme les renards ou les lynx. Cette guerre est prête à être enterrée grâce à un mariage entre les deux parties belligérantes. Malheureusement, rien ne va se développer comme prévu (forcément) et chaque partie va essayer d'avoir recours à une arme ultime pour écraser l'autre.

La grande force de se titre, c'est d'avoir au dessin Béatrice Tillier, son trait fin et élégant donne une force visuelle et un impact saisissant lors de la lecture. Elle retranscrit à merveille les attitudes, les émotions et les détails.

A lire rien que pour admirer la composition graphique !

Avis posté par sky doll Infos posteur le 15/03/2008 (dernière MAJ le 16/03/2008) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je viens d'acheter cette BD aujourd'hui en sachant que le dessin ne me décevrait pas, étant donné que j'ai adoré Fée et tendres Automates de Béatrice Tillier.

En ce qui concerne le scénario j'étais, je l'avoue, un peu plus sceptique. Donc je me suis fiée aux avis déjà postés (je n'aime pas trop à la base les histoires avec "des hommes" à visage d'animaux. Mais là ça ne me choque pas, le côté bestial des animaux revient en effet très vite... Je me suis même plus prise d'affection pour les animaux de haute taille que les hommes (toujours avides de pouvoir ceux là)

Mais ce qui m'intrigue réellement dans cette histoire c'est ce que peut cacher le fameux Bois des Vierges. Pour l'instant nous en avons eu un tout petit aperçu, alors j'espère qu'il ne révèlera pas uniquement un univers avec des êtres fantastiques, mais qu'il y a au contraire un réel mystère avec notamment cette raison de "pureté" des jeunes femmes qui y entrent.

Je me procurerai la suite mais j'espère ne pas être déçue. Ma note serait plutôt 3,5/5 à l'heure actuelle.

Avis posté par Altaïr Infos posteur le 05/03/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Il semblerait que mon avis sur "le bois des vierges" ne soit pas celui de la majorité... mais le fait est que j'ai été très déçue par la lecture de cette BD.

Pourtant, il est vrai que les premières pages sont accrocheuses et que le charme opère : le dessin très beau, très fin, servi par une mise en couleur chaleureuse... les personnages sont expressifs, surtout les animaux, ce qui pour un style aussi réaliste est une vraie réussite.
Et même le scénario est alors plein de promesses : le mariage d'un loup et d'une humaine, le contexte "Henri IV" période "reine Margot", des alliances et des trahisons... il y a dans ce début suffisamment d'éléments intrigants pour donner envie de lire la suite.

Hélas, les promesses de ces premières pages très réussies ne sont à mes yeux pas tenues. Les personnages se multiplient sans qu'on s'attache à aucun, leurs relations sonnent faux, les évènements s'enchainent de façon assez maladroite, purement chronologique, souvent sans transitions, et certains dialogues font sourire. Il n'y a pas beaucoup de pages, et pourtant il y a déjà des répétitions, des passages qui semblent inutiles.

Bref, ce n'est pas que le scénario soit mauvais, il est encore trop tôt pour en juger, mais je l'ai trouvé mal construit, bancal, malgré une évidente originalité au départ.

La BD demeure cependant très jolie, d'un bout à l'autre, et le dessin de Béatrice Tillier suffira sans doute à contenter la plupart des lecteurs.

Avis posté par herve Infos posteur le 02/03/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Même si j'avais une appréhension en découvrant cette bande dessinée, j'ai apprécié cette transposition inspirée des guerres de religions (à mon avis) dans un monde humains & animaux, le tout dans un décor qui pourrait s'apparenter à la Renaissance.

En effet, la barre était placée très haut : comment être original après Blacksad et l'excellente série De Cape et de Crocs.

Le dessin de Béatrice Tellier est somptueux et fourmille de détails. C'est le premier livre de cette dessinatrice que je lis, mais je gage en découvrir d'autres plus tard.

Le scénario de Jean Dufaux est excellent et j'ai hâte d'acheter la suite.
L'éditeur Robert Laffont, qui lance là sa première bande dessinée, peut se réjouir d'une entrée réussie dans le monde du 9ème art.

Avis posté par Ems Infos posteur le 19/02/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Quel bonheur ...
- de trouver une BD qui allie un bon scénario avec un dessin superbe.
- de retrouver une colorisation, non informatisée, sortant du lot tout en étant éclatante de beauté.
- de voir un nouvel éditeur sortir une si belle série aussi rapidement.
- de prendre autant de plaisir à feuilleter une BD.
- de voir deux auteurs confirmés mettre leur savoir faire en commun.
- etc...

Vivement la suite qui promet d'être au moins aussi bonne.
Le 5/5 tend les bras à cette nouvelle série qui s'avère être une excellente surprise pour le début de l'année.

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque