Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Carême Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (35) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(13)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(20)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(2)
Nombre d'avis35
Note moyenne3.69 / 5
Pour l'achat82%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Careme sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Rakuten.com

Avis posté par Noirdésir Infos posteur le 04/12/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voilà une histoire un peu bizarre, difficile à résumer et à aviser.

Elle est déjà surprenante pour qui connait les autres productions de Christophe Bec, généralement à plus « grand spectacle »…

Elle m’a en tout cas donné des impressions mitigées. Si le dessin de Paolo Mottura (à qui Bec fait un clin d’œil, l’illustrateur Romutta en fin du troisième tome) est plutôt bon, je n’aime pas ce style retouché avec l’informatique, c’est froid et pas vraiment mon truc.
Pour le reste, les villes sont réussies, avec des décors difficiles à situer dans le temps, vaguement steampunk. C’est le mieux réussi je trouve, avec des couleurs qui vont bien avec (mais là aussi le traitement par ordinateur lisse tout…).

Pour ce qui est de l’histoire, je reste un peu sur ma faim. C’est une belle histoire d’amitié, mais qui peine à trouver son souffle. On attend un peu trop que « quelque chose » arrive (le côté vaguement fantastique nous induit peut-être en erreur, d’autant plus qu’il n’y a pas de réponse aux mystères entretenus, comme les dames blanches, qui annoncent les malheurs…).

Une histoire qui se laisse lire (même si j’ai trouvé les textes souvent écrits trop petits dans les phylactères), mais que j’ai semble-t-il moins appréciée que la majorité des précédents aviseurs…

Avis posté par sloane Infos posteur le 20/09/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Une lecture véritablement très plaisante, déjà résumée précédemment, qui nous raconte tout simplement une histoire d'amitié entre deux hommes. Tout se passe dans un univers uchronique très bien dessiné même si la colorisation informatique n'est pas ma tasse de thé. C'est vraiment au niveau du scénario que tout se passe, et finalement la manière dont les choses sont racontées donne l'impression qu'il ne se passe justement pas grand chose. Quelques petites touches de fantastiques viennent rehausser l'ensemble mais sans que cela ne soit plombant ou que cela fasse dériver le récit. Une trilogie qui au final fait passer le lecteur par plusieurs sentiments avec une justesse de ton qui ne se dément jamais.

Avis posté par DamBDfan Infos posteur le 25/06/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Très bel itinéraire de deux amis dont l’issue ne laisse pas indifférent.
On suit avec plaisir le road trip de ce gros bonhomme très sensible (Carême) et son ami Martinien que peu de choses sépareront.
L’ambiance est à la fois étrange et fascinante, on ne sait pas trop où et quand l’action se passe.
Les décors sont à la fois modernes (buildings, allure des personnages, tags sur les murs…) et anciens (voitures, dirigeables, tramway…), le mélange des deux est très original et tout cela m’a parfois fait penser à du François Schuiten (surtout au niveau de l’architecture des bâtiments) mais avec un dessin plus rondouillard de la part de Mottura.
Les dialogues sont remarquables de fluidité, il y a de bonnes idées, ça se lit bien même si quelques séquences sont un peu rapides à mon goût (le mariage,…) mais rien de bien grave…
A découvrir.

Avis posté par Ducky Infos posteur le 27/08/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une belle histoire d'amitié. Des dessins (graphismes?) parfois somptueux, un univers original proche du notre mais avec un jenesaisquoi de plus charmant (peut-être les bâtiments, ou les dirigeables qui parsèment le ciel, ça m'a rappelé final fantasy). Mais... durant les 3 tomes de l'intégrale, on attend qu'il se passe quelque chose, que l'histoire démarre. Mais non. Mêmes les événements qui traversent les personnages semblent juste leur glisser dessus, en tout cas c'est ce que j'ai ressenti. Dommage, mais une lecture pas désagréable pour autant. un 2,5/5 arrondi

N.B : la petite intégrale est vendue a un prix défiant toute concurrence, mais au prix de la lisibilité.

Avis posté par Michelmichel Infos posteur le 02/01/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Tome 1:
Tome 2:
Tome 3:

J'ai beaucoup apprécié l'originalité de l'univers dans lequel se déroule cette histoire, notamment les décors. La ville de Lanmeurbourg, l'aérogare, l'express...Les auteurs ont fait preuve d'une belle créativité là-dedans.

Coté dessins, outre les décors, j'ai bien aimé les couleurs qui sont très riches et variées, et bien choisies. Elles contribuent à l'immersion dans le récit.
Malheureusement, ces couleurs ne sont pas toujours habilement imprimées sur le dessin, et j'ai souvent eu l'impression de regarder des images de dessin animé pour enfant, et ça, j'aime pas du tout...
C'est uniforme, satiné, trop lisse.

Par contre, j'ai été un peu moins contenté en ce qui concerne les visages. Je trouve que beaucoup de personnages ressemblent au faciès parfois clownesque de Martinien (le sauveteur dans le tunnel, le tenancier de l'hôtel dans lequel Martinien et Aimé se font refouler).
Pour moi c'est clair, Mottura a du talent, mais les visages ne sont pas son fort dans cet album.
Je ne suis encore une fois pas trop fan des effets informatisés: flou, mouvement, la touche informatique est parfois trop grossière, et ça casse un peu ce beau dessin.

Côté scénario, j'ai trouvé l'histoire originale, intéressante, et prenante.
Cependant, le dernier tome m'a beaucoup déçu, car j'ai trouvé qu'il n'apportait pas grand chose à l'intrigue. Et d'ailleurs, même la narration est moins fluide.
Au lieu de lire une histoire, on se coltine une succession d'évènements jusqu'à la fin que l'on connait dès le début.

Une histoire touchante et originale, mais qui aurait gagné à être présentée en deux tomes plus étoffés.
(197)

Avis posté par Mac Arthur Infos posteur le 14/09/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je reste quelque peu sur ma faim avec ce beau triptyque creux.

Beau car le dessin, la narration et les personnages principaux sont beaux, tout simplement.
Creux parce que l’intrigue est absente. On suit ces personnages, à qui il n’arrive rien ou presque. On assiste à d’étranges événements sans qu’ils nous soient expliqués. On cherche vainement le début d’une aventure et on reste avec les acteurs principaux qui ne cessent de se présenter et de parler de leur ressenti. Il manque à cette série une idée forte qui aurait pu servir de fil conducteur.

Résultat : j’ai été touché par les personnages, je me suis attardé sur certaines planches tant le style du dessinateur allie lisibilité, précision, audace dans les angles de vue, et capacité à reproduire les émotions des acteurs tout en restant dans la retenue, mais je crains d’avoir oublié la majeure partie de l’histoire d’ici peu.

Pourtant, je ne peux pas dire que je me sois ennuyé durant ma lecture. Ҫa coule tout seul, serais-je tenté de dire… mais je n’ai pas été passionné.

Ce sentiment qu’il manque quelque chose à cet album pour vraiment me satisfaire m’incite à n’accorder qu’un « pas mal » sans plus et sans conseil d’achat. Je conseille cependant la lecture si vous avez l’occasion de l’emprunter car il y a suffisamment de qualités dans la série pour séduire d’autres lecteurs.

Avis posté par js Infos posteur le 24/08/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Pas tout à fait 4/5, mais pas non plus 3.5/5. Difficile de noter ce triptyque plutôt surprenant.

La force de cette série tient dans sa narration vraiment excellente. Les phrases sont bien écrites, pertinentes et à la bonne longueur pour ne pas fatiguer le lecteur mais sans non plus le frustrer. Le tout rend très bien, on s'attache aux personnages, à leur spontanéité et cela est d'autant plus vrai que la narration est sincère ; sincère dans le sens où les sentiments sont bien exprimés, les idées claires, la logique respectée.

Le hic de ce triptyque, c'est justement la narration. En effet, arrivé au milieu du tome 2, on sait (depuis le début) que les deux personnages sont amis, mais au final, on ne les voit jamais parler. Cette quasi-absence de bulles est assez frustrante ; on ne voit pas bien la façon de penser d'Aimé et on ne rentre à aucun moment dans des conversations passionnées entre les deux amis.

Mais ce scénario est très convaincant (je le vois bien en film), assez touchant par moments bien que l'histoire paraisse un peu farfelue parfois et que certaines scènes s'enchainent sans raison apparente ou sans réel intérêt.

Le dessin est très beau, les architectures et les paysages sont magnifiques et en mettent vraiment plein la vue. Les couleurs ne sont pas en reste et les personnages ont de bonnes bouilles et sont très expressifs.


Vraiment, un bon triptyque mettant en scène une histoire d'amitié touchante mêlée de pas mal de péripéties qui dynamisent la lecture. L'absence de dialogues et certains passages sans grand intérêt sont les deux points négatifs de cette série au graphisme très agréable.

P.S : à posséder, mais ne pas acheter l'intégrale à 9.90, c'est un petit format souple qui s'abîme assez vite...

Avis posté par pewi Infos posteur le 09/03/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ce que je trouve le plus réussi dans cette bd c'est la narration qui est très dense et pourtant fluide.
Le scénario recycle de vieilles ficelles de manière plutôt originale et sur le mode de l'émotion.
Le dessin est très soigné et parfois remarquable à mon goût.

J'ai beaucoup aimé la manière dont est utilisé la statuaire, c'est la première fois que je lui constate une telle importance dans une bd.

J'ai été touché par cette œuvre alors un grand merci à Christophe Bec et Paolo Mottura et bien sûr : vive les humanoïdes associés !

Avis posté par Miranda Infos posteur le 16/10/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cette série aurait pu largement bénéficier d’une petite rallonge, je trouve que le dernier tome avance trop vite par rapport aux deux premiers, ça donne un petit déséquilibre au récit et une fin qui arrive bien trop vite, même si tout est parfaitement beau et émouvant de la première à la dernière planche. Par ailleurs ce tome nous aurait permis de passer plus de temps avec ces trois êtres d’exception.
Mon coup de cœur va en grande partie à Ferdinand, c’est rare de voir un animal rester tout au long d’un récit et en plus y garder une place privilégiée, j’ai aimé son caractère joyeux et insouciant, même pas triste d’avoir perdu son Aimé puisqu’il retrouve son Martinien ! Brave bête !

La touche fantastique n’est là que comme exutoire à la fatalité ou encore comme le lien qui unis ces deux amis dans leur passion commune des œuvres fantastiques, les seules choses « extraordinaires » de ce récit sont sa simplicité et l'amour indicible qui unit ces trois personnages.
Le ton est toujours juste, une parfaite composition de sentiments et de comportements humains, à aucun moment Bec ne force la main du lecteur en ajoutant une couche de larmoyante geignardise et préfère rester dans l’optimisme, montrant toujours le bon côté des choses, c’est une bouffée d’air frais dans le trop-plein de productions pleurnichardes qui n’arrivent qu’à me rebuter.

Par contre, j’émettrais bien quelques réserves sur le graphisme. Bien que la bd soit informatisée et colorisée avec soin et que le résultat soit globalement plaisant, je lui trouve tout de même un petit côté artificiel, les couleurs manquent de texture, c’est trop vaporeux. De plus le lettrage est un poil petit, une série à lire dans une phase d’éveil intense pour ne pas en repartir avec les yeux dans les poches.

Avis posté par Gaston Infos posteur le 22/05/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je vais commencer mon avis avec ce que j'ai aimé : le dessin, un vrai régal pour les yeux, et les deux personnages principaux qui sont terriblement attachants. Heureusement d'ailleurs qu'ils le sont parce que si ce n'était pas le cas, je n'aurais sans doute pas fini de lire les trois tomes.

Tout le long de ma lecture, j'ai eu l'impression de lire une histoire improvisée, il n'y a pratiquement aucune intrigue ! Certains passages auraient très bien pu être enlevés car ils n'ont aucune importance dans le récit (par exemple, les flashbacks d'Aimé).
Je n'ai pas aimé que les quelques moments surnaturels de l'histoire ne soient pas exploités, ça aurait pu faire un scénario plus intéressant.

Avis posté par Erik Infos posteur le 25/09/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
C'est toujours un plaisir pour moi de découvrir encore des bd qui sont de véritables pépites. Cette trilogie en fait incontestablement partie. Le charme a opéré dès les premières pages de lecture qui prend aux tripes. On assiste à la naissance d'une amitié bien improbable et qui donne envie d'en savoir plus.

C'est parfois drôle, puis cela devient triste. C'est intéressant de passer d'un sentiment à l'autre avec une telle virtuosité. Cela fait partie de ces bd qui arrivent à transmettre facilement un message.
Voilà également une bd qui s'attarde sur la psychologie des personnages ce qui va rendre plausible toutes les scènes qui suivront. Les auteurs ont compris ce principe.

Je dirai également un mot sur la beauté des planches que je ne peux passer sous silence. Ce graphisme m'a beaucoup séduit. Il est doux et à la fois sensible comme un beau message d'amour et de tolérance. C'est à l'image de cette bande dessinée. Un vrai bonheur !

Avis posté par lampauneon Infos posteur le 20/09/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
A mille lieues des univers tourmentés que nous lui connaissons habituellement, Christophe Bec joue la carte de la surprise pour ce triptyque original.

L’histoire nous narre la rencontre entre deux hommes et l’amitié qui en découle. Au premier abord, rien de bien palpitant donc et certainement pas de quoi en tirer trois tomes. Et bien détrompez-vous. A défaut d’actions musclées, le scénario nous insuffle plutôt une réflexion, légère, sur la différence, le pouvoir de l’argent et certains aléas de la vie non maitrisables malgré celui-ci. Le tout dans un passé cousin de notre entre deux guerres dans lequel se mêlent d’évidentes similitudes avec notre monde bien réel : je pense particulièrement à une action anarchiste qui ne peut que nous rappeler le onze septembre deux mille un de sinistre mémoire. J’avoue toutefois ne pas apprécier l’amalgame entre anarchisme et terrorisme. Dernière faiblesse du scénario pour ma part : les apparitions qui, non contentes de ne pas apporter un intérêt majeur, ne sont absolument pas expliquées.

Je passe sans transition au dessin de Paolo Mottura qui illustre de manière magistrale le chemin de nos deux compagnons. Que cela soit au travers de l’architecture, de perspectives parfois saisissantes, de la mise en couleurs somptueuse et collant admirablement aux situations ou même de ses personnages, le tout nous est toujours délivré avec légèreté et ce côté aérien qui rend l'ensemble très vivant et dynamique. Certainement le point fort de cette trilogie.

Je termine en signalant que pour lui rendre honneur, Carême mérite amplement d’être apprécié dans ses tomes grand format. L’intégrale vendue récemment à un prix défiant toute concurrence étant de plus imprimée en Chine …

Avis posté par GiZeus Infos posteur le 20/09/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un exercice de style pour l'auteur autant que pour moi. Christophe Bec est, à ce que j'ai compris, loin de ses productions habituelles. Pour moi de même, la lecture est loin de celles qu'il m'arrive de lire fréquemment. J'ai donc ouvert cette BD sans aucun a priori.

Le dessin, d'apparence simple, est plus élaboré qu'un premier coup d'oeil distrait pourrait le suggérer. Un dessin un peu rond pour les personnages, évoquant parfois celui d'un manga (les 4 filles de l'ascenseur), mais qui met superbement en valeur les lignes architecturales des différents lieux visités. Ajouté à cela un coloriage ponctué de teintes chatoyantes et on obtient un dessin majestueux, plein de grâce et de finesse. Un joli dessin en accord avec l'histoire.

Le scénario n'est d'ailleurs pas le point fort de l'histoire : deux hommes sans réel point commun se rencontrent et de là nait une étroite amitié. Il ne se passe pas grand chose mais le découpage est effectué de manière intelligente. Le synopsis n'a pas vocation à inculquer un quelconque suspens mais plutôt à inciter le lecteur à se plonger dans la lecture. Pas de mystère à éclaircir, pas de but précis à remplir. Ici la lecture se doit seulement de nous faire passer un bon moment de détente sans que l'on ait pour cela besoin de mettre en marche les synapses. Il faut simplement se laisser porter par l'histoire, se sentir touché par l'amitié sincère de ces deux comparses. Parfois, le voyage est entrecoupé par quelques anecdotes et notes d'humour qui viennent rafraichir le récit.
A noter que les quelques références au monde "réel" sont un peu maladroites à mon goût.

Dans l'ensemble, cette trilogie est réellement sympathique. Néanmoins, je n'ai pas réussi à rentrer pleinement dans l'histoire, les récits procurant de l'émotion au lecteur n'étant pas mes lectures habituelles. Ne passez tout de même pas à côté de cette jolie histoire.

Avis posté par superchoco Infos posteur le 10/09/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une trilogie intéressante sur le thème de l'amitié. Il ne se passe pas grand chose dans l'histoire ; l'auteur raconte essentiellement la rencontre entre deux personnes accompagnées du fidèle Ferdinand. A partir d'une rencontre fortuite et hasardeuse, le destin des personnages va être bouleversé. C'est simple mais la narration est très poétique et les dessins sont particulièrement magnifiques, avec des couleurs enlevées, des décors fouillés et des personnages aux expressions particulièrement riches.

Cette BD réussit donc à nous accrocher alors que les personnages sont très ordinaires. Le manque d'action ou de rebondissement est parfois ennuyeux, on sent qu'il manque un petit quelque chose pour en faire une excellente BD mais le pari tenté par les auteurs me semble réussi : faire passer une émotion au lecteur à travers une histoire simple et ordinaire.

Si vous souhaitez découvrir les 3 tomes de cette histoire, l'achat de la version intégrale me paraît davantage conseillé, compte tenu de son coût modique (moins de 10 euros).

Avis posté par Pasukare Infos posteur le 25/08/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je me retrouve assez dans l'avis de pol sur cette trilogie : c'est très beau, très agréable à regarder. L'univers, le contexte et certains détails sont très bien pensés mais l'histoire proprement dite n'est pas très intéressante en fin de compte.

Paolo Mottura est un grand artiste, il a su mettre en image l'histoire d'Aimé et Martinien d'une manière assez grandiose, et plus particulièrement au niveau des couleurs et des architectures, des perspectives et des angles de vue ou encore dans certaines expressions des visages (j'ai adoré la case où, dans l'express qui les conduit à la capitale, les deux compères nient être des anarchistes en tournant vigoureusement la tête, c'est très bien rendu). Je n'hésiterai pas à refeuilleter cette oeuvre rien que pour le plaisir des yeux.

Malheureusement côté scénario, je n'ai pas vraiment accroché. C'est une belle histoire d'amitié, avec une belle morale sur la valeur de l'argent et les dures réalités de la vie, le tout dans un espèce de présent "alternatif" assez séduisant dans l'ensemble mais où tout, finalement, finit par se passer de la même manière que dans notre monde réel à nous. Je n'ai pas trouvé ça super transcendant. La narration à la première personne m'a bien plu au départ mais j'ai fini par la trouver un peu lourde par moments. Je crois que j'ai commencé à perdre mon intérêt pour les personnages quand ils ont laissé sur le bas-côté leur pneu usagé au lieu de l'emporter avec eux, c'est pas très écolo tout ça... Si au moins le côté "fantastique" des apparitions des dames blanches avait été un peu plus approfondi... Je crois que j'ai attendu l'exploitation, ou au moins l'explication de ce phénomène jusqu'à la dernière page et qu'elle n'est malheureusement jamais venue.

C'est bien dommage parce qu'il y a plein de bonnes idées éparpillées un peu partout dans cette histoire, j'ai souvent repris goût à ma lecture grâce à elles, mais au final, je ne suis pas totalement convaincue par le scénario. Heureusement que le dessin est là pour compenser un peu.

Avis posté par Guillaume.M Infos posteur le 20/08/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Voilà une série originale qui sort des sentiers battus.

« Carême » est aux antipodes de ce que j’ai lu de Christophe Bec jusqu’à aujourd’hui à savoir : Carthago, Pandemonium, Le Temps des loups et Sanctuaire. Fan de son style sombre et oppressant et de ses monstres fantastiques, c’est avec beaucoup de curiosité et une part de scepticisme que je me suis procuré la série « Carême ».

Cette bande dessinée nous parle d’une amitié. Rien de plus, rien de moins. Aimé et Martinien se rencontrent dans une auberge de montagne et ne semblent avoir rien en commun. Au détour d’une conversation quelque peu forcée, la vérité est tout autre. Le lecteur suivra pas à pas la naissance et le développement de leur relation.

Après Laurel et Hardy, j’ai donc rencontré Martinien et Aimé. Martinien est vendeur itinérant d’aspirateurs, plutôt maigre et petit avec des lunettes. Aimé est très grand et gros, cultivé et restaurateur de tableaux. Ils vont ensemble faire un voyage vers la capitale de l’empire, Lanmeurbourg, voyage durant lequel le lecteur apprend à les connaître.

L’univers de « Carême » est véritablement envoûtant. On est transporté dans un monde à la fois très éloigné et très proche du notre. Les villes et villages traversés par les deux amis ont été pensées de manière admirable. En voyant Nouvelle York ou encore Lanmeurbourg, je n’ai pas pu m’empêcher de penser aux cités majestueuses des Cités obscures de Peeters et Schuiten ou a Boréa dans L'Anneau des 7 Mondes.

Ceci m’amène au dessin que j’ai trouvé très léger et en même temps très puissant. Il a un petit côté aérien et fantastique qui plonge complètement le lecteur dans l’univers d’Aimé et Martinien. On est totalement dépaysé même si certains lieux comme Nouvelle York, capitale du nouveau continent rappelle bien évidemment la réalité (New York). Le monde de « Carême » est une sorte de monde parallèle, un mélange entre la technologie moderne et les années 30. J’ai été transporté. Coup de chapeau à Mottura donc !

Véritablement originale, intéressante et dépaysante, « Carême » est une série qui mérite d’être découverte. À ceux qui prétextent déjà ne pas avoir les moyens ni la place d’accueillir les trois tomes de la série, je répondrai qu’une intégrale petit format à € 9,90 vient de paraître. Il n’y a donc plus aucune excuse pour ne pas découvrir Christophe Bec sous un angle différent de celui qui l’a fait connaître du grand public.

Avis posté par roedlingen Infos posteur le 17/08/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Il est des œuvres de la sorte, qui ont tout pour plaire, mais qui paraissent malaimées ou pas appréciées à leur juste valeur.

Niveau dessin les planches sont somptueuses, l’architecture a une place de choix dans les trois tomes avec de jolies planches aussi bien des villes de provinces que de la capitale. Les intérieurs luxueux fourmillent de jolis détails et l’on se plait à se retrouver dans un mélange architectural art déco / art nouveau. J’ai été frappé par les environnements tout au long des trois tomes. De l’auberge isolée, au village pouilleux, à la ville de province, au bateau, en passant par les métropoles européennes et américaines tout est sublime. Les couleurs même vives s’adaptent parfaitement à cette ambiance généralement riche après le tome 1 ou pauvre : on y croit, mieux on aimerait vivre dans les quartiers dessinés.

Niveau scénario la série est originale : les thèmes sont l’amitié et la différence. Ça peut paraître classique, mais j’ai rarement vu le thème de l’amité traité de façon aussi fine et juste. La différence est un thème beaucoup plus abordé, ici pas de mélodrame ou de tartines de pathos, les propos sont justes, ils ne stigmatisent pas des comportements pour une leçon de morale facile sans occulter certains comportements révoltants. Evidemment le récit en profite pour aborder des sujets de société parallèles : Aimé, Martinien et Ferdinand traversent une période mouvementée avec le spectre de l’anarchisme et de la révolution, ils vivent une grave maladie, la relation à la mort est magistralement présentée, çà et là sont également présents quelques références (ou plutôt une prise de position de l’auteur) fugaces sur le monde de la BD subtilement amenées.

Les trois tomes sont cohérents et forment un écrin de qualité. Un scénario subtil illustré par des dessins somptueux : même s’il n’y a guère de suspens et que le moteur du récit est plus le fil de la vie que des trépidantes courses poursuites, cette trilogie est un petit bijou.

Une réédition des trois tomes dans un petit format est paru récemment, honnêtement je préfère les trois tomes en grand format qui aèrent des planches aux couleurs très fluides, le petit format a tendance à tout écraser dans un feu d’artifice de couleur qui ne permet pas de profiter de chaque détail.

Avis posté par Alix Infos posteur le 14/08/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Quelle superbe aventure. Moi qui associe Christophe Bec à des histoires plutôt « grand spectacle », je me suis régalé de ce road movie mettant l’accent sur l’amitié de nos deux protagonistes. Parce qu’il est là selon moi, le thème de cette BD. Certes il y a de l’action, un soupçon de fantastique, et même des considérations politiques (les rebelles et leurs motivations). Mais plutôt que nous servir une histoire copieuse et compliquée, l’auteur nous promène tranquillement, paisiblement, et nous rend témoins de cette amitié naissante… quel plaisir !

Le dessin est absolument magnifique. Mention spéciale pour les différentes villes, qui sont absolument époustouflantes ! Paolo Mottura a du talent, et il semble bien s’entendre avec Bec (voir aussi Rédemption et Deus, deux superbes séries malheureusement abandonnées).

Un coup de cœur… une promenade tellement agréable que j’ai avalé les 3 tomes d’affilé.

Avis posté par Spooky Infos posteur le 10/10/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ah quelle belle série que celle-là !

Christophe Bec surprend en concoctant un récit bien éloigné de ses préoccupations habituelles : ici pas de monstre reclus depuis des millénaires, pas de mystère insondable, pas de militaires qui défouraillent à tout va, pas de fantômes qui fichent les jetons.
Non nous avons là une histoire d'amitié, simple, intemporelle, universelle peut-être. Et cette intemporalité peut se lire dans la difficulté de situer le récit dans une époque, une difficulté due au mélange audacieux au niveau des designs. Comme l'ont souligné nombre de mes camarades, le point fort de la série est le dessin. Audacieux, original, envoûtant, il propose un embarquement immédiat dans un monde de toute beauté. Mottura est un auteur à suivre.
Je l'ai dit, c'est une histoire d'amitié simple, sans chichis ni effets superficiels. C'est très bien écrit, ça se lit d'une traite, vraiment c'est un classique.

A lire, forcément.

Avis posté par Seb94 Infos posteur le 13/09/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Les dessins sont tout simplement magnifiques, certaines planches m'ont vraiment piqué les yeux tellement elles étaient belles. Donc note maximum pour le dessin : 5/5.

Le maître mot de l'histoire est l'émotion dégagée par la rencontre, puis l'amitié grandissante de nos deux héros très attachants. Toutefois le récit prend son temps, on a parfois l'impression qu'il ne se passe pas grand chose et à la fin du dernier tome, j'ai comme un sentiment d'inachevé... Note : 3/5.

En conclusion, j'ai passé un bon de moment de lecture avec cette série, surtout grâce à la qualité des dessins et à l'émotion dégagée par ce récit. Note finale : 4/5.

2ème avis :
Après réflexion, je pense finalement baisser la note globale à 3/5, j'ai écrit mon 1er commentaire à chaud et j'avais encore en mémoire la beauté des dessins qui est vraiment l'atout n° 1 de cette série. Toutefois le scénario lent et parfois ennuyeux ne m'incitera guère à relire cette histoire, par contre pour le plaisir des yeux je reverrais avec plaisir certaines planches.

Avis posté par iannick Infos posteur le 05/08/2005 (dernière MAJ le 14/04/2008) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Avis sur le premier tome "Nuit blänche" :

Je suis totalement tombé sous le charme de ce road-movie !...

Cette histoire d’une amitié naissante entre un gros bonhomme et un marchand d’aspirateurs est très touchante, très émouvante. Quelques flash-backs sont présents dans cette histoire et permettent aux lecteurs de mieux discerner nos deux personnages principaux. Le récit est situé dans un univers surréaliste mais qui se révèle assez proche de notre société.
Les apparitions fantastiques d’une jeune femme et la présence tout au long du récit d’une atmosphère étrange sont secondaires dans cet album dont l’intérêt principal réside dans le rapport amical entre ces deux personnages.

Paolo Mottura est un auteur italien qui m’est complètement inconnu, son dessin tout en rondeur est très agréable, les décors sont magnifiques, les personnages sont facilement identifiables, bref, j’adore !

C’est le premier album en tant que scénariste de Christophe Bec, c’est une belle réussite et je lui souhaite une bonne continuation ! C’est un de mes coups de cœur de cette année : à découvrir d’urgence !
Vivement le deuxième tome !

Note finale : 4/5


Avis sur le deuxième tome "Cauchemars" :

Magnifique ! Émouvant ! Quelle beauté ! Quelle maîtrise ! Des superlatifs me manquent encore pour désigner ce deuxième tome de Carême. Cet album est aussi magnifique que le premier tome sinon meilleur !

Ce qui m’a frappé dans cet album, ce sont les nombreuses séquences sans parole. Elles sont particulièrement réussies, le dessinateur a arrivé à me transmettre des émotions par le seul jeu des expressions et de l’excellente maîtrise du découpage.
Je tire aussi mon chapeau au scénariste qui, à travers son histoire, se permet de satiriser avec souplesse notre société parfois avec beaucoup d’humour (passages dans l’ascenseur), d’ironie (les assurances et l’administration) ou de sévérité (la haute bourgeoisie et les comportements paranoïaques suite aux attentats).

Avec ce tome, le thème de la générosité apparaît avec toujours en toile de fond l’amitié qui relie désormais durablement nos deux héros. Le rythme de l’histoire se ralentit par rapport au premier tome mais cela ne m’a pas dérangé étant donné le bonheur que j’ai ressenti devant ces scènes muettes. J’ai noté que le chien de Aimé prend de plus en plus de place dans le scénario… il en est de même aussi le côté fantastique du récit.

Le dessin est de Mottura est toujours aussi agréable à regarder, la mise en couleurs baroque apporte une ambiance à la fois étrange et féerique au récit.

Le deuxième tome m’est apparu donc comme la confirmation de la naissance d’une grande série : je le souhaite vivement !

Note finale : 5/5


Avis sur le troisième tome "Léviathän" :

Il est assez étonnant de constater que « Carême » ne me semble pas avoir eu d’énormes succès auprès des bédéphiles. Serait-ce parce qu’il n’y a pas d’héroïne à forte poitrine dans cette série ? Pourtant, pour moi, la BD de Bec & Mottura fait parti des meilleures séries chez les éditions « les humanoïdes associés ». Le troisième tome vient de sortir et je peux vous assurer que l’histoire est toujours aussi passionnante !

Pour ceux ou celles qui ne savent pas, « Carême » est un road-movie fantastique où les auteurs nous invitent à partager le destin de deux personnages : Martinien et Aimé. La trame de l’histoire est essentiellement basée sur la grande amitié entre ces deux hommes.
Dans ce troisième tome, Martinien est devenu riche et Aimé semble enfin avoir trouvé la sérénité malgré sa maladie. Hélas, de sombres présages vont bientôt apparaître et nos deux amis vont devoir à nouveau se battre encore et encore pour retrouver leur tranquillité… en ressortiront-ils indemnes ?

Dans « Léviathan », le scénariste Christophe Bec va, comme dans le tome précédent, glisser quelques remarques satiriques sur les travers de notre société. Ainsi, le monde de l’art et des éditions, le gigantisme et l’inégalité de traitement entre les classes sociales y seront abordés.
Cependant, le sujet principal de la série reste toujours l’amitié… celle entre Aimé et Martinien dont les auteurs nous offriront des superbes séquences pleines d’émotions !

Que serait « Carême » sans Mottura ? Cet auteur est indéniablement le dessinateur pour cette série. J’adore son style tout en rondeur qui me donne l’impression que les bâtiments en fond de décors vivent malgré leur architecture baroque. J’aime aussi les expressions qu’ils donnent à ses personnages (issues de l’école « Walt Disney »…) qui lui permettent de réaliser de magnifiques planches muettes.
La mise en couleurs faite par ordinateur est somptueuse. Les tons employés se marient très bien avec le style baroque de l’univers de « Carême ».

Apparemment, « Léviathan » clôt la série. « Carême » est, à mon avis, l’une des meilleurs BD que possède les éditions « les humanoïdes associés ». A mon avis, la série présente tous les ingrédients pour que les bédéphiles puissent y passer un excellent moment de lecture : un univers original et captivant, une intrigue fantastique intéressante mais qui reste suffisamment discrète pour ne pas déconcerter les lecteurs, un humour léger et bien vu, des personnages très attachants, des séquences riches en émotions et un dessin magnifique ! Alors… que demander de plus ?

Note finale : 4/5

Avis posté par pol Infos posteur le 09/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Mon avis est très mitigé à la fin de cette trilogie. Et forcément au vu des critiques précédentes, je suis déçu. D’un côté j’ai trouvé le dessin formidable. Le dessinateur à un style incomparable et ses planches sont de toute beauté. Personnages, décors, couleurs, tout est excellent, j’ai vraiment adoré prendre mon temps pour tourner les pages et en profiter au maximum.

J’ai trouvé le personnage de Carême extrêmement attachant et sympathique. Mais hélas, je n’ai pas vraiment accroché à l’histoire. Je ne sais pas trop comment exprimer ce sentiment, mais c’est assez dommage car il manque un but à cette aventure. Voilà c’est ça, il n’y a pas d’intrigue prenante à proprement parler.
On n’a pas peur avec nos héros, on ne vibre pas pour eux. On suit leurs errements sans but au gré des rencontres qu’ils vont faire. En refermant un tome, on n'a pas une irrésistible envie de connaître la suite.

Bien dommage, car j’aurais adoré suivre une histoire passionnante avec de si beaux dessins. Si je relis un jour cette série, et ce n’est pas sûr, ce sera uniquement pour la beauté des dessins.

Avis posté par sky doll Infos posteur le 24/02/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
L'histoire est très émouvante entre les deux personnages principaux (sans oublier Ferdinand : l'ami fidèle à quatre pattes). 3 tomes étaient le juste dosage pour qu'on ne se lasse pas de cette série.

Un petit bijou à acquérir pour cette bd tout en simplicité mais tellement efficace. Cela nous rappelle encore une fois que la discrimination des gens hors norme est à bannir !!

Avis posté par Ems Infos posteur le 29/01/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Superbe !!!!
Trois tomes dévorés pour ne pas dire savourés.
Difficile de définir cette série qui mélange les styles, mais qui met en avant deux personnages atypiques et si humains. Cette amitié nous entraîne dans des périples hauts en couleurs : l'ensemble du scénario peut paraître brouillon, pourtant tout se tient et nous fournit un concentré de plaisir.
Le dessin est impressionnant, un vrai régal pour les yeux.
Petit spoiler : Etonnant parallèle entre le nom du dessinateur de "Carême" et celui du livre Leviathan dans la BD ;-)
Il y a tant de choses à voir et à interpréter dans cette série, que je me délecte déjà à l'idée des prochaines lectures.
J'hésitais entre 4 et 5 pour la note et je me suis décidé à donner un petit coup de main à cette série méconnue en lui mettant le 5, qui lui permettra une entrée dans les immanquables.
Je me posais une question quant au nom de la capitale : "Lanmeurbourg" : ça ne s'invente pas, et près de chez moi il y a une commune qui s'appelle Lanmeur. Je me dis qu'il doit y avoir un lien.... D'ailleurs, il semble y avoir un peu d'autobiographie de la part de Bec, il est difficile de faire la part des choses entre la fiction et le reste.

Rq : cette série sortira certainement de l'anonymat avec la sortie du futur projet de ce binôme d'auteurs : "Deus" programmé cette année chez Soleil.

Avis posté par Tomeke Infos posteur le 03/12/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Carême, voilà un achat effectué après les nombreux avis positifs de ce site.

Si je devais résumer ces trois tomes en un mot, je dirais « simplicité ». Et cette simplicité est loin d’être l’anti-thèse de qualité...

Les dessins sont différents, j’ai difficile à les décrire, je pense que l’on peut les apprécier sans les trouver exceptionnels. Certaines planches proposent néanmoins un plan large d’une ville ou d’une montagne et sont dès lors assez impressionnantes, je m’en rappelle aisément à la rédaction du présent avis.

L’histoire, certains pourraient dire qu’il ne se passe pas grand-chose, d’autres que la relation entre les deux protagonistes est riche et se construit au fil des tomes. Je pense que les deux ont raison, le scénario et l’histoire sont simples. L’intéressant dans cette BD, c’est également et surtout la sincérité qui émane de la relation d’amitié de nos deux héros.

En proposant un récit simple, sincère et émouvant, les auteurs nous offrent un ouvrage dont on ne peut sortir indemne, à moins peut-être de n’avoir pas vraiment compris l’objet du récit...

Avis posté par pierig Infos posteur le 25/06/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
"Carême", c’est une bd qui ne m’attirait pas plus que cela malgré les bons échos à son sujet, la faute à un dessin et une mise en couleurs rébarbatifs.

Je n’accroche pas visuellement aux planches. Je n’aime pas les dessins et encore moins les couleurs. Voilà, c’est dit. Mais pour le reste, c’est une vraie claque. Le récit est très prenant. Il puise sa force dans les nombreuses émotions qu’il transmet au lecteur. Même si dès la première planche le final est connu, le lecteur est pris par cette rencontre entre l’imposant (et très sensible) Aimé et le frêle Martinien. Ce récit est celui de Martinien qui se remémore le chemin parcouru avec son ami Aimé Carême, depuis la vente d’aspirateurs à domicile à leur ascension sociale... Ce choix narratif apporte beaucoup par la force émotionnelle qu'il transmet au récit. Car même si le lecteur sait que tout est scellé dès le début, ce qu’il ignore, c’est le pourquoi du comment. Parfois les histoires tristes sont aussi très belles. Cette série en est la preuve.

Il est rare que je mette une aussi bonne note à une bd qui visuellement ne me plaît pas mais là elle le mérite amplement au vu de la qualité du scénario.

Avis posté par Chéreau Infos posteur le 09/03/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
L'histoire est parfaitement improbable mais prend le temps de s'installer et de laisser respirer les personnages, deux abîmés de la vie qui tombent amis comme on tombe amoureux.

Les dessins sont superbes et l'univers a beau ressembler à notre monde, s'y ajoute une étrangeté diffuse (sans doute aidée par la présence d'une mystérieuse fantôme).

Deux tomes déjà sortis. J'attends la suite avec impatience.

Avis posté par herve Infos posteur le 12/11/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Christophec Bec, décidément très prolifique depuis quelques mois avec ses nouvelles séries Le Temps des loups et Bunker signe là la conclusion de "Carême", série débutée en août 2004. Si le premier volume faisait la part belle à la rencontre heureuse entre Aimé et Martinien Fidèle, et le second au succès de nos héros (d'ailleurs la phrase de Cioran illustre parfaitement cette série "j'ai connu toutes formes de déchéance, y compris le succès"), ce dernier opus est plus grave, plus tragique, bref plus fidèle (sans jeu de mot) à l'univers de Christophe Bec.
Un univers très noir ici, à la fois emprunt d'éléments du 19ème siècle (les décors magnifiquement dessinés par Paolo Mottura, font parfois songer à une Vienne d'opérette) mais aussi à Métropolis.

Notre sérial scénariste n'oublie pas, en effet, la triste actualité pour étayer son scénario. C'est d'ailleurs là le tour de force de cette série, celui de passer d'une ambiance quasi champêtre aux sinistres attentats de New York en 2001, alors que le lecteur ne l'attendait pas.

Outre le caractère politique de ce dernier volume, le monde féroce de l'édition de la bande dessinée y est très présent : l'aspect vieillot des bandes dessinées cartonnées vu par le "nouveau monde"; les règlements de compte avec certains "l'avant-garde... quelle couillonnerie !".

Bref une double lecture qui fait de cette série un triptyque très riche.

N'oublions pas les formidables doubles pages présentes dans cet opus qui mettent en valeur le dessin très réussi et surtout très vivant de Paolo Mottura.

A une époque où les séries fleuves sont légions, il est très agréable de lire une histoire de qualité en 3 volumes.

Avis posté par Perle Infos posteur le 08/09/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Voici un road-movie tendre, décalé et poétique. Ce premier tome, tout en finesse, est une fable profondément humaniste, une ode à l’amitié pleine d’intelligence qui ne sombre jamais dans la mièvrerie. A partir de thèmes classiques, Christophe Bec nous livre une histoire touchante aux dialogues piquants de vivacité, mais aussi un constat simple de la médiocrité et de la bête méchanceté de nos congénères, qu’un peu d’esprit et de fantaisie suffit parfois à dépasser. Les dessins souples et feutrés de Paolo Mottura donnent à cette belle histoire une ambiance douce et brumeuse, qui laisse présager l’inévitable drame mais insiste avec optimisme sur la beauté de quelques petits moments de joie volée...

Cette belle histoire se lit d’une traite, dans une ambiance de songe et, l’album refermé, restent quelques bribes de sensations que l’on tente de retenir avec force, comme lorsqu’on se réveille d’un beau rêve. Une merveille, donc... Peut-être bientôt culte.

Avis posté par BAS The W.L.B.F.M. Infos posteur le 07/09/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Tome 1: 4/5
Tout d'abord, quelle très belle couverture !
Pour l'histoire, elle n'est pas extraordinaire mais les 2 personnages sont très attachants et on se laisse volontiers attraper par leurs (més)aventures. Et tout cela avec un très bon dessin en plus.

Tome 2: 3.75/5
J'ai attendu avec une grande impatience la sortie de ce tome. La couverture est une nouvelle fois très sympa. Je me mets donc à ma lecture et, une fois refermé, ce deuxième tome ne me laisse pas aussi enthousiaste que le premier. Le dessin est très bon (peut être mieux que le 1er) mais je trouve qu'il y a quelques lenteurs qui nous font décrocher de l'histoire. Malgré tout, je continuerai à suivre cette série et peut-être la terminer (s'il n'y a pas 8 cycles de 3 tomes...). Et j'en conseille l'achat.

Avis posté par philphileas Infos posteur le 16/04/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Personnellement j'ai adoré cette BD. Effectivement Christophe Bec est très éloigné de ses productions en tant que dessinateur. Son scénario a vraiment beaucoup de charme : la rencontre de ces deux personnages esseulés que la vie n'a pas épargnés est à la fois un peu triste, poétique mais aussi jubilatoire. Voila des personnages attachants que l'on suit avec plaisir.
Le dessin est également pour une bonne part dans la réussite de cet ouvrage. Il est vraiment superbe.
De même pour les couleurs. Moi qui ne suis vraiment pas un fan de la colorisation informatique, elle est ici très réussie.
Un scénario pour le moment encore assez mystérieux mais dont l'ambiance décalée est très prenante, des personnages attachants, un dessin très particulier mais dont je suis fan, des couleurs chaudes : vraiment une très grande réussite et assurément un de mes coups de cœur.
Si la suite est du même acabit, 5/5 !

Avis posté par Kael Infos posteur le 19/10/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
"Pas mal" oui, c'est vraiment ce que je me suis dit en refermant ce 1er tome.
En fait, je n'ai pas trouvé de défaut énormes à cette BDs, mais je ne suis pas plus enthousiaste que ça.
Le dessin est très agréable d'une manière générale, et je n'ai pas vu d'erreurs grossières (qui auraient pu casser le charme de cette BD) Les couleurs à l'ordi sont suffisament fines pour ne pas choquer.
En fait, je crois que ce qui m'a un peu agacé, c'est le côté gentiment naïf de nos deux héros. L'aventure semble prometteuse, mais j'ai peine à penser qu'elle devienne fantastique.
Alors moui, je ne regrette pas mon achat, et j'acheterai très probablement la suite, mais pourvu qu'il n'y ait pas trop de tomes, ça pourrait en devenir chiant.
Un série sans prétention, juste pour un petit moment de détente...

Avis posté par Soso Infos posteur le 07/10/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'hésite entre 3 et 4... Allez 4 parce que j'ai vraiment apprécié quand même.
On a là une très jolie couverture (surtout au niveau des couleurs), qui est assez représentative du contenu, à mon avis.
Les dessins sont très mignons, c'est assez agréable. Les couleurs sont pas mal, même si c'est quelquefois trop flashy, trop tape àl'oeil. Mais bon, dans l'ensemble ça reste bon.

L'histoire est assez mystérieuse, on se demande un peu où on va, où l'auteur veut en venir. Ceci dit ça se concrétisera très certainement au tome 2, je n'en doute pas. En tout cas sur la forme, c'est superbe. Les dialogues sont franchement bons, et puis l'amitié naissante assez bien retranscrite, moi ça m'a bien plu.
J'espère donc que la suite continuera dans ce sens, avec peut-être un poil plus de densité dans l'action.
Mais en attendant, c'est un bon premier tome, à lire !

Avis posté par sans blabla... Infos posteur le 07/10/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Un premier tome effectivement mystérieux, car on ne sait pas très bien à quelle sauce nous allons être mangés.
Cependant la lecture de ce premier tome m'a été très agréable.
Les dessins et les couleurs collent parfaitement à cette histoire.
A suivre donc...

Avis posté par ArzaK Infos posteur le 06/10/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voilà le type même d’album qu’il est difficile de juger. Un premier tome qui met l’eau à la bouche mais ne situe pas clairement la direction que veulent prendre les auteurs. Ca commence par une rencontre entre un jeune pincé distingué et un gros tendre un peu pleurnichard, une amitié naît, ils continuent leur route ensemble. Jusque-là, c’est sympathique, mais il ne se déroule pas grand-chose… Tout à coup, patatra, dans les dernières pages de l’album, cela vire au fantastique et au film catastrophe, ce changement de ton, de rythme, et de genre est assez déroutant. Peut-être même très bon, mais reste à savoir où les auteurs veulent en venir… Wait and see.

Christophe Bec au scénario s’aventure dans des eaux qui n’ont plus rien à voir avec « Sanctuaire ». A la lecture de l’album, on comprend très bien pourquoi il ne l’a pas dessiné lui-même, son trait réaliste n’aurait pas convenu, il fallait un dessinateur qui, comme Mottura donne une certaine tendresse débonnaire aux personnages. Seul vrai regret : les couleurs informatiques tentent en vain de jouer des effets de la couleur directe. Le point fort : cette couverture que je trouve très belle.

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque