Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Koma Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (27) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(6)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(11)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(9)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(1)
Nombre d'avis27
Note moyenne3.19 / 5
Pour l'achat62%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Koma sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Rakuten.com

Avis posté par Jetjet Infos posteur le 17/08/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Dans ma grande remontée de découverte d’un auteur essentiel, à savoir Frederik Peeters, il était également inconcevable de passer à côté de cet autre OVNI que constitue Koma.

Pourtant pour cette œuvre j’étais un peu méfiant… N’étant pas grand fan de Pierre Wazem dont son Mars aller-retour m’avait finalement laissé de marbre, je peux enfin dire que mes craintes se sont très rapidement estompées au fur et à mesure d’un récit empruntant l’imagerie de Miyazaki (cette histoire de ramoneurs dans une cité industrialisée et ce colosse bleu aux bras démesurés rappellent un peu le Château dans le Ciel) et la thématique du film Dark City pour mieux s’en éloigner au fur et à mesure.

Premier essai de Peeters dans la couleur, ses dessins charbonneux se prêtent parfaitement à l’histoire de cette jolie petite demoiselle, Addidas, sujette à des absences inexplicables et répétées.
Sa petite taille est un atout de choix pour son père, ramoneur, dans une immense cité et inconsolable depuis la perte de son épouse dans un conduit sans fin.

Lorsqu’à son tour Addidas s’engouffre dans un boyau souterrain de la ville, son père n’aura de cesse pour la retrouver quitte à y perdre lui-même sa propre liberté…. Pendant ce temps Addidas va y faire une drôle de rencontre avec un colosse aux yeux jaunes devenu fugitif à son tour… Quels sont les secrets étranges cachées dans cette grande cité sans âme ?

Koma est un chef d’œuvre de plus à accorder au crédit de ces deux auteurs helvétiques talentueux. Cet incroyable mix d’aventures et de portraits d’écorchés vifs dans une société inhumaine part dans toutes les directions et probablement les plus improbables. Il est impossible de savoir comment va se conclure cette histoire qui fait la part belle aux personnages improbables, une bande de losers dans une société qui refuse toute liberté….

En dire plus serait pénaliser cette longue fresque. On peut juste y dire que le trait de Peeters est magnifique comme toujours.. De la petite fille aux grands yeux ronds et au sourire charmeur on peut également admirer les hachures du monstre bleu qui l’accompagne… Que l’on soit dans les couloirs d’un mystérieux hôtel ou dans les profondeurs du néant, Peeters nous transporte comme il saura également le faire dans Lupus (qu’il réalise également en même temps) ou dans le futur Âama…

Pierre Wazem quant à lui donne l’air de rien de ne pas contrôler l’issue de ces personnages tant ils paraissent vivants et réels et pourtant les différentes strates de son scénario semblent en tous points maîtrisés avec une part de rêve ou de cauchemar repoussant pas mal les limites de notre imaginaire…

Koma pourra peut-être décontenancer les lecteurs les plus logiques par un virage à 180 degrés inattendu dans sa dernière partie. Pour les autres amateurs de poésie et de mélancolie, ce jeu de miroirs et de situations improbables va alimenter vos rêves vers un voyage pas forcément prévisible mais en tous points satisfaisant jusqu’à sa fin symbolique rappelant au passage que l’on vient de lire un très grand classique de la bande dessinée.

Avis posté par Miranda Infos posteur le 16/10/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
ATTENTION SPOILER

Mon avis contient pas mal de révélations, à lire donc avec précaution.


Comme beaucoup j’ai été déçue par la fin. Les trois premiers tomes, voire même jusqu'à la moitié du quatrième, sont excellents, drôles, touchants, d’une tristesse mêlée de gaité, un très joli conte moderne et original. Ensuite, comme par enchantement l’humour disparaît presque totalement, les personnages principaux que l’on aimait suivre sont supplantés par d’autres franchement peu voire pas du tout intéressants, des phases totalement inutiles comme celle de l’hôtel, qui se révèle être juste fatigante avec ses personnages qui changent de tête à toutes les cases. Et un final à la limite du ridicule, une Addidas élevée au rang de Dieu qui va recréer notre société actuelle, bien pourrie et toute puante, tout ça pour ça... que diable !

Pourquoi ne pas avoir fait une fin à la hauteur du conte, une fin simple en accord avec son commencement, pourquoi avoir tout compliqué ? J’ai la sensation que l’histoire a été artificiellement allongée, certainement victime de son succès, résultat la chute est tellement tirée par les cheveux que c’est une vraie déception. Je ne parle même pas de la scène de torture, où j’ai carrément sauté les 4 ou 5 bulles super longues qui décrivent par le menu comment écorcher quelqu’un, mais quel rapport avec le ton si doux de la première moitié ? Comme si cette histoire ne pouvait trouver d’issue que dans la violence !

Quoi qu’il en soit c'est une série à lire, juste pour vous faire une idée, pour ma part le coffret est encore sur son étagère, j’ai envie de le voir partir et en même temps ce serait comme abandonner une deuxième fois tous ces gens qui ont m'ont si profondément touchée.

Avis posté par pewi Infos posteur le 14/07/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est une série qui prend tout son temps pour commencer, le premier tome est fini que rien ne s'est passé ou presque, en tout cas rien de palpitant et rien qui ne fasse avancer le scénario : un tome presque inutile en somme...

Je suis un peu dur car je me suis tout de même un peu attaché au personnage principal qui croque la vie à pleines dents. Le second tome pose un peu plus les personnages mais le rythme de la narration est le même. J'arrive à la fin sans véritablement être emballé par l'histoire.

J'ai bien plus apprécié le troisième tome avec quelques moments vraiment très réussis au niveau scénaristique et mise en scène. L'histoire est toujours aussi "plan plan" mais j'ai dégusté quelques pages.

J'ai retrouvé dans le quatrième tome la même ambiance que dans Le Manoir des Murmures. On passe alors du fantastique au merveilleux. A noter un pur moment gore au milieu de ce conte : ça fait bizarre !

Le cinquième tome déroule l'histoire du précédent tout en préparant la dernière ligne droite.

Le tome final tire en longueur et nous offre une fin honorable.

Je n'ai pas encore parlé du dessin car, à quelques exceptions près dans le dernier tome, il m'est apparu sans intérêt.

L'idée de scénario m'a paru très bonne mais mise en œuvre de façon trop lente dans une histoire pas assez originale et desservie par un graphisme quelconque : dommage !

Avis posté par John Smith Infos posteur le 17/06/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Aïe ...

Je me suis aussi jeté sur la version intégrale N&B en pensant avoir en main un beau classique mais je n'ai pas réussi à aller au bout.

D'abord le ton : au départ c'est très mimi mais très vite ca devient ... cucul.

Ensuite les longueurs : il faut souvent plusieurs pages pour faire aboutir un échange entre deux personnages, ou prendre une décision. Ça traine énormément donc, et les longs égarements n'apportent pas grand chose.

On a parfois presque l'impression qu'on s'adresse aux enfants tellement on prend le temps de nous expliquer des choses simples.

Après avoir sauté quelques dialogues donc, j'ai fini par fermer le bouquin :'(

Avis posté par Altaïr Infos posteur le 17/06/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
En tant que grande admiratrice de Peeters, je ne pouvais passer à côté de ce "Koma" si alléchant... j'avais lu et acheté dans le temps les deux premiers tomes, qui m'avaient beaucoup plu à l'époque, mais ce n'est qu'à l'occasion de la sortie de l'intégrale en noir & blanc que j'ai enfin pu lire cette histoire en entier. Et je ne peux cacher ma déception.

Le début est pourtant enthousiasmant : le monde est original et intéressant, tout comme le sont les personnages... le tout servi par la maestria d'un Frederik Peeters égal à lui même, c'est un régal, même si le format "BD classique" ne convient pas totalement à ce titre : la narration de Peeters est fluide mais peu dense, et l'impression globale est qu'il ne se passe pas grand chose par tome. Cette impression disparait totalement à la lecture de l'intégrale, toutefois, plus proche des formats habituels de Peeters (petit format et nombreuses pages).

Mais les quatre tomes suivants sont décevants... on se rend compte que derrière la couche d'originalité originelle se cache en fait un scénario des plus banals, quelque part entre Matrix, La Nef des fous ou L'Autre Monde, avec au cœur de l'histoire une petite fille pas comme les autres qui va changer le monde et nous livrer à l'occasion des leçons de vie. Mouaiche.

Quand le scénario ne convainc pas, même le dessinateur le plus talentueux ne peut remonter la barre. Et Peeters a beau déployer tous les trésors de son talent, son trait souple et vivant, ses angles de vue toujours pertinents et sa narration plus que parfaite, on s'ennuie ferme.

Malgré tout, pour certaines séquences très réussies et le style inimitable de Peeters, l'achat vaut le coup je pense, en tous cas pour ses aficionados (dont je fais partie). J'en profite pour saluer le superbe travail réalisé par les Humanos pour la réédition de ce titre sous forme d'intégrale en noir et blanc, avec un beau papier épais et des noirs profonds qui mettent vraiment en valeur la beauté des planches. Un très beau livre.

Avis posté par Gaston Infos posteur le 21/10/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je suis un peu de l'avis de pol. Il n'y a rien de franchement inoubliable dans cette série, mais je vais tout de même mettre 3 étoiles car elle m'a bien diverti. Les personnages sont attachants et l'univers créé par les auteurs regorge de bonnes idées qui font que ce monde est très original. Malheureusement, aucune de ces idées n'est vraiment approfondie. De plus, lorsque les héros arrivent à l'hôtel, j'avais la nette impression que les auteurs ne savaient plus ce qu'ils voulaient faire.

Note:2.5/5

Avis posté par Steftheone Infos posteur le 06/05/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Lorsque j'ai lu le pitch de cette BD je m'attendais vraiment à mieux. En effet, après la lecture de l'ensemble des 6 tomes, mon avis est plus que mitigé. Il y a un peu de bon et beaucoup de moins bon.

Le point positif principal est l'originalité du scénario et les nombreuses symboliques et métaphores présentes au sein de l'histoire. L'auteur nous amène ainsi à une réflexion intéressante sur le sens de la vie, la mort, les relations père-fille...

Côté point négatif, j’ai trouvé parfois l’histoire tellement métaphoro-symbolique que je ne voyais plus vraiment où l’auteur voulait me mener (notamment le passage de l'hôtel). La fin ne m’a d’ailleurs pas non plus convaincu puisque l’on referme l’ouvrage en se disant, ok, tout ça pour ça…

Si l’on ajoute à cette critique un dessin qui ne m’a pas enchanté, et qui donne un côté enfantin agaçant au récit (notamment le regard plein de gentillesse de la petite fille mais c’est sûrement voulu), on obtient un ensemble tout juste passable mais qui aurait mérité mieux au vu du début de cette histoire.

Une petite déception donc tout juste la moyenne.

Originalité : 4/5
Histoire : 2/5
Dessin : 2/5
Mise en couleur : 2/5
NOTE GLOBALE : 10/20

Avis posté par pol Infos posteur le 17/04/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Au début j'étais parti pour mettre 3/5, et puis une semaine après ma lecture, en réfléchissant à comment écrire cet avis, je m'aperçois qu'il ne me reste pas grand chose de cette lecture. Une petite fille à la bouille rigolote et sympathique, quelques bonnes répliques qui m'ont fait sourire, et deux trois bonne trouvailles dans le scénario et c'est à peu près tout.

Je n'ai pas été affectée par l'état de santé de la petite Addidas, car malgré sa curieuse maladie je n'ai pas été anxieux un seul instant pour elle. Peut être que ce monde imaginaire dans lequel elle évolue dessert la crédibilité de sa maladie. Il y a pourtant de bonnes idées, le grand trou qu'il faut creuser sans cesse, ou encore les machines qui nous gouvernent le destin des humains, placées entre les doigts de ces gros gorilles. Malheureusement ce n'est pas assez exploité et j'ai eu parfois l'impression que l'histoire prenait une autre direction au moment ou moi j'attendais une explication sur les points en cours.

L'ensemble se lit très vite, sans ennui, mais sans passion non plus, ce qui explique au final ce 2/5 un peu sévère.

Avis posté par herve Infos posteur le 12/11/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Les trois premiers volumes peuvent laisser présager un conte pour enfants, avec une Adidas, charmante enfant qui veut tout faire pour aider son père dans une société industrielle lambda.
Même le dessin de Frederik Peeters, simple et plein de fantaisies fait pencher cette série vers un public assez jeune. Habitué au dessin en noir et blanc de Peeters, j'ai tout de même apprécié ce passage à la couleur.

Puis vient la description de la torture (dans le 4ème volume) qui vient nous rappeler que ce conte n'est pas un conte pour enfants mais pour adultes.

J'avoue avoir été plus que surpris par ce changement soudain de style au cours de l'histoire et avoir décroché à partir du tome 5 (le duel) car Pierre Wazem nous entraine sur un terrain que je n'attendais pas avec des paraboles qui prendront leurs explications et leurs sens qu'avec le 6ème et dernier volume (l'hôtel, le duel, la pomme, etc...)
Bref, les auteurs revisitent le thème de la création, de la mort, du sens de la vie.

Mais, je n'ai guère été convaincu par la conclusion de la série, et beaucoup d'ombres restent encore au tableau, malgré une relecture d'une traite des 6 volumes qui composent la série.

Un avis mitigé.

Avis posté par Erik Infos posteur le 13/09/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voilà ce que j'appelle une véritable réussite graphique et narrative. On entre tout de suite dans un univers décalé avec ses règles particulières qui confère sa singularité. On s'attache très vite à la petite fille même si elle porte le nom d'une célèbre marque de chaussure de sport. On devine assez rapidement le lien qui existe entre cette héroïne, sa maladie et l'espèce d'être étrange qui est censé faire fonctionner une machine dans les profondeurs.

Cette société très industrialisée rappelle la fin du XIXème siècle avec le travail des enfants pour pouvoir survivre. C'est dur et âpre à la fois.

L'avancée de l'histoire n'est pas rapide car il y a beaucoup de moments silencieux. Ceci n'est pas un reproche car j'aime quelquefois lire des bd calmes et reposantes. Il y a dans la relation père-fille quelque chose d'indéfinissable qui laisse transparaître une véritable émotion que peu de bd parvienne à atteindre. Le charme de cette bd agit incontestablement sur le lecteur que je suis. Alors, pourquoi pas vous ?

Avis posté par Ro Infos posteur le 30/11/2004 (dernière MAJ le 16/05/2008) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Moi j'ai toujours du mal avec le dessin de Peeters et notamment les visages de ses personnages. Dans d'autres de ses BDs, j'avais du mal avec leurs yeux que je trouvais en permanence éclatés avec des cernes énormes de shootés (et pas que dans Lupus sinon ce serait trop facile ;o) ). Ici, c'est avec les bouches que j'ai du mal, le fait de voir leurs dents en permanence, de leur voir des bouches qui forment régulièrement des rictus à la façon d'un chien qui grogne... C'est s'attacher aux détails mais c'est quelque chose qui fait que quand je lis du Peeters, je sais toujours que c'est du Peeters que je lis à cause de ces détails et ça m'empêche de bien me plonger dans une histoire parce qu'à chaque fois le dessin me fait faire le rapprochement avec les autres histoires de cet auteur et que je saute mentalement d'une histoire à une autre.
Mais laissons là ces détails car objectivement cet album est bien dessiné, agréable à lire et visuellement efficace.
L'histoire aussi est sympa. Bon, j'avoue qu'à la fin du premier tome, je me demandais franchement où ça allait nous mener car j'avais l'impression qu'il ne s'était rien passé et je ne voyais pas du tout le rapport entre le monde du haut et le monde d'en bas. Après lecture du deuxième tome, il restait une grosse part de mystère mais les choses prenaient forme et leur originalité se précisait. Et plus les tomes avancent plus on s'éloigne de l'idée des choses telles qu'on se les représentaient dans le premier tome.
C'est une histoire en forme de conte moderne et souvent franchement onirique. Il y a du fantastique là-dedans mais aussi beaucoup de symbolisme. C'est sympa à lire et souvent très original.
Et à l'heure actuelle, alors qu'il reste encore le 6e et dernier tome à paraitre, j'ai été intéressé par cette lecture mais je ne suis pas encore vraiment envouté ni captivé. J'attends encore la fin pour estimer véritablement la qualité de l'oeuvre dans son ensemble.

Avis posté par Ems Infos posteur le 12/01/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Après lecture des 4 premiers tomes.
J'ai clairement aimé cette série, mais j'attends la suite pour noter plus finement.
L'univers est complexe et semble se jouer sur 3 niveaux.
Les personnages sont réellement attachants, l'envie de connaître la suite est totale.
L'emprunt va certainement se convertir en achat dans les prochains temps.
Le dessin n'est pas des plus académiques mais il est efficace (même effet qu'avec les autres productions de Peeters : bof à feuilleter, génial dans la lecture une fois immerger dans l'histoire).
Le scénario m'a paru cohérent pour le peu qu'on veuille se donner la peine de rentrer dans l'histoire.
Difficile à raconter mais tellement bon à lire !!!

Avis posté par sejy Infos posteur le 22/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Koma est un chef-d’œuvre du 9ème Art. Je n’ai que trop attendu pour en aviser, différant si souvent l’échéance, anxieux à l’idée de le malmener par mon verbe hésitant. Cette série chère à mon cœur, est une perle de tendresse et d’humour au-dessus de tout vocable. Et c’est donc fébrile, envahi d’appréhension que je vais tâcher de vous convaincre, sinon de vous insuffler un peu de mon enthousiasme.

Gamine facétieuse, Addidas vit dans une agglomération morose, mégapole aux mille cheminées touchant le ciel. Pour son père, âme en peine inconsolable depuis le décès de son épouse, elle est l’unique trésor d’une vie austère. Mais la petite est malade. Vaillante, en dépit de ses brefs comas inexpliqués et impromptus, elle assiste très souvent papa dans son labeur de ramoneur. C’est tellement plus facile de nettoyer les étroits boyaux avec sa taille. Malheureusement, lors d’une expédition solitaire plutôt chahutée, Addidas dégringole dans un conduit souterrain, victime d’un nouvel évanouissement. Égarée dans les profondeurs de la terre, elle va faire une rencontre étrange. Un colosse bleu, créature impressionnante mais terrifiée, banni par ses pairs parce qu’il n’a pas réussi à préserver l’intégrité mécanique de sa «machine». Une bien mystérieuse machine…

Dans un surprenant patchwork de genres, Pierre Wazem et Frederik Peeters imaginent une fable originale, une allégorie moderne et urbaine d’une Alice au pays des merveilles pour les grands. Du steampunk au fantastique en passant par l’anticipation, on vagabonde de péripéties en surprises, de rencontres en étonnements, de découvertes en ravissements. Un scénario riche et mouvementé, empreint de loufoque et d’absurde, mais qui n’en demeure pas moins bien ficelé et tout à fait cohérent. On le devine parfois teinté d'une forme d’improvisation, un «sans filet» excitant manifestement maîtrisé par des auteurs qui empruntent à tout moment les sentiers d’idées nouvelles et soudaines et nous régalent de leur géniale inspiration.

Si le fond est résolument lourd et pessimiste (mal inconnu, monde aux accents totalitaire, phénomènes angoissants…), son traitement est lui tout en subtilité. Plein de sensibilité, de poésie et non dénué d’humour, il dégage un ton frais, une sensation de légèreté. Grâce, en autre, à la présence d’Addidas, cette gentille petite fille rêveuse un peu désabusée et tellement attachante. Elle est si craquante avec ses grands yeux et son sourire ravageur, avec ses répliques irrésistibles emplies d’une belle naïveté enfantine et d’une maturité étonnante, une délicieuse répartie qui fait très souvent mouche. Accompagnée de personnages secondaires aux caractères fouillés, ils décontractent cette atmosphère plutôt pesante, gratifiant le récit d’un parfait équilibre.

Hormis le côté divertissement simple, cette bande dessinée propose également un angle de lecture plus interrogateur. Une dimension tour à tour critique, philosophique ou introspective. Notamment, ce monstre, clone antinomique et personnification du mal-être inconscient d’Addidas. Ou ces «ballades» dans les méandres lugubres du sous-sol, inquiétante métaphore de ses comas répétés. Ou encore ces réflexions sous-jacentes sur l’enfance, la différence ou la mort. Un enchantement pour l’esprit.

Graphiquement, le bonheur est également au rendez-vous. La ligne est simple et pure. Et si elle privilégie une expressivité à couper le souffle, elle n’en reste pas moins belle. La colorisation, alternant ombres, teintes «coucher de soleil» ou variations plus vives, fleure cette aventure onirique d'une dernière fragrance, une mélancolie douce et enivrante. La touche finale d’une œuvre en tous points admirable.

Même après ce dégobillage volubile, il manquera toujours des mots pour exprimer tout ce que m’inspire ce petit bijou. Alors je clos en remerciant les auteurs d'avoir su si brillamment émerveiller mes yeux, réveiller mon imaginaire d’adulte, et faire vibrer mon cœur d’enfant.

Avis posté par Doña Hermine Infos posteur le 18/06/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Oui, sans plus. En fait, au début j’ai bien accroché à cette histoire, que je trouvais assez touchante, même si j’ai toujours du mal avec ce genre de personnages, entendez par là “petite-fille-malicieuse-et-délurée-trop-mignonne-et-courageuse-et-tout-ça”, genre la gamine de Alim le tanneur. Mais bref, je trouvais l’histoire intéressante, avec un contexte plutôt SF, mâtiné de fantastique, et ce qu’il fallait de mystère pour avoir envie de poursuivre ma lecture.
Certes, avec le père qui devient... enfin bref, un autre homme, quoi, j’ai commencé à me poser des questions ; on dérivait un peu. Puis, survient le tome qui introduit cet endroit bizarre avec ces enfants qui fuient je ne sais quoi ; et là, je l’avoue, j’ai vraiment commencé à avoir de sérieux doutes sur les intentions de l’auteur : savait-il encore où il allait ?
Bref, j’ai décroché, le charme était rompu, je n’ai pas eu envie de savoir la suite.

Le dessin ? Je dirais qu’il est “neutre” dans mon appréciation : je ne le trouve ni réussi, ni raté, tout au plus, les yeux de la gamine m’énervent-ils avec cette rétine d’hallucinée, mais sinon, rien de rédhibitoire, mais rien non plus qui m’ait plu.
Voilà, donc, et étant donnés les avis qui précèdent le mien, je dois avouer que je suis plutôt déçue.

Avis posté par klechko Infos posteur le 16/02/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Après lecture des 4 premiers albums :

Les auteurs ont imaginé dans un univers particulier et mystérieux, une histoire touchante vécue par des personnages attachants.
Le rythme narratif est assez lent et cadre bien avec les 2 premiers volumes, mais par la suite c’est assez lassant avec cette impression que l’on s’éloigne de plus en plus de l’idée de départ (intéressante et originale) au fil des tomes et il serait bien que le fin mot ne tarde pas trop à venir.

Dans le doute, je n’en conseille pas l’achat, mais c’est quand même plaisant à lire.

Avis posté par Quentin Infos posteur le 17/09/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je n’avais pas trouvé les deux premiers tomes de « Koma » géniaux, mais néanmoins assez intéressants pour éveiller ma curiosité et suivre la suite. J’ai été cependant fort déçu par les deux tomes suivants.

Ca commence à sérieusement délirer. Rythme trépidant, vieux père transformé en super héros, grands raccourcis scénaristiques, retournements de situations tout à fait improbables, choses apparaissant ou disparaissant d’une case à l’autre sans que l’on se pose la moindre question. Ca sent l’improvisation et ça devient n’importe quoi. On se demande si le dérapage est contrôlé et si l’auteur sait où il va. J’en doute, et je ne compte pas acheter le prochain tome.

Avis posté par godzy022 Infos posteur le 20/06/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Simplement "intéressé" après la lecture du premier Koma, j'ai finalement trouvé l'histoire de plus en plus prenante. Après lecture des 3 premiers tomes, je souscris donc aux avis ci-dessous.
L'univers de la série est un peu étrange mais intéressant. Mais c'est surtout les personnages qui ajoutent un charme fou. Addidas en particulier, avec ses grands yeux sombres, est craquante.
Beaucoup de finesse et de tendresse, avec une touche de mélancolie et de fantaisie. Le tout, servi par le dessin toujours aussi bon de Peeters.
Cela se lit cependant très très vite. C'est vrai qu'on aurait préféré un ou deux gros tomes, même en petit format broché, et pas une série à rallonge...

Avis posté par pierig Infos posteur le 21/03/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Etrange et touchante histoire que celle de cette petite fille qui tombe régulièrement dans les pommes. Son papa se fait du souci pour sa fille Addidas mais elle, elle s’inquiète de la bonne réalisation du boulot de son père, ramoneur . . . et des cheminées, il n’en manque pas ! En effet, Wazem imagine un monde pas très enviable où le paysage est défiguré par des cheminées qui sortent de partout, signe d’une industrialisation à outrance. La justesse du trait de Peeters participe grandement à la sensibilité du récit qui est vraiment prenante. Petit à petit, l’histoire verse dans le fantastique et le tragique mais avec une note d’espoir toujours présente. Ces albums se lisent rapidement, certes, mais avec une telle intensité que cela ne gâche en rien le plaisir de lecture ! A lire !

Avis posté par ThePatrick Infos posteur le 14/03/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
3,5. C'est bien, "Koma", très bien même. L'histoire est construite de telle manière que jusqu'au tome 3 on ne sait pas trop sur quel pied danser, quelle est la part de réalité et d'imaginaire, et ça créé un effet de fascination et d'interrogation assez intense. Cela mis à part, on comprend assez facilement les "enjeux" du scénario et l'allégorie des machines. Le monde mis en scène est du genre farfelu/absurde tout en restant très proche du nôtre, et cet univers de ville de brique, de cheminées est assez attachant. L'ambiance est d'ailleurs importante, comme l'indiquent la faible densité du texte et les cases muettes, assez nombreuses. Tout ici est tout simple, mais très tendre, très gentil, et même "mignon". Le dessin est assez adorable et le découpage très bon : les planches s'avalent tout rond.

Le seul défaut de cette série à mon avis, c'est un formatage totalement inadéquat. Découper cette série en album de 48 pages ne va pas du tout avec l'histoire. Un format en un ou deux gros volumes aurait été clairement plus adapté et se serait dévoré avec encore plus de bonheur.

Avis posté par Régis Infos posteur le 29/07/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Alors là, je succombe. Plus je lis les albums de Peeters, plus j'apprécie ses dessins. Ce n'est d'ailleurs pas le seul qui me fait cette impression, et je me demande si il ne faut pas toujours une période d'adaptation afin de réellement savoir si on aime ou pas des dessins (enfin en tout cas moi je ne suis pas rapide).
Cette Koma est craquante, elle est trop mignone. Cette scène dans le bar au début du premier tome est d'ailleurs est vraiment un bijou et la dernière case sans parole où Koma prend les mains du restaurateur me fait vraiment craquer. C'est comme chez le médecin : "il est bien celui-là" ...j'adore.
Il y a une telle mélancolie mélée d'espoir naïf qui est tellement rafraichissant. Je ne sais pas côté scénario, mais chez moi ça semble tellement secondaire par rapport au plaisir que l'on peut ressentir à chaque page. Bien sûr on verra par la suite.
Le second tome est un ton en dessous mais reste toujours très plaisant. En plus c'est tellement facile à lire que ce serait une erreur de ne pas y jeter un coup d'oeil.

Avis posté par Don Lope Infos posteur le 27/07/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cette série qui faillit s'appeler "Addidas mais pas comme les chaussures" est une belle réussite, comme tout ce que j'ai pu lire de Peeters jusqu'à présent (même s'il n'est qu'au dessin ici). Ce qui est surprenant c'est que je suis loin d'être fan de tout ce que j'ai pu lire de Wazem par contre.

Le dessin de Peeters est toujours aussi touchant, à l'identique d'une histoire mêlant allégrement cheminées, maladie inconnue et gros gorilles. J'aime cet enchevêtrement de situations, ces touches de poésie, la finesse qui se dégage de cette série. Dommage que ça se lise si rapidement, je suis d'accord avec ThePat, un autre format aurait été nettement plus adéquat.

Avis posté par Soso Infos posteur le 08/03/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ouaip c'est vraiment pas mal. J'avais entendu pas mal d'éloges sur cet album, je l'ai donc lu. Je n'ai vraiment pas été déçue. Les dessins sont assez banals, bien faits, sans plus, le graphisme ne sort pas vraiment des sentiers battus donc, mais il est néanmoins très sympa.
A côté de ça, on a une histoire pas très approfondie, il faut bien l'avouer, de sorte qu'on reste un peu sur notre faim. Mais la grande force de cette bd, c'est qu'elle fascine. Tout ce petit monde fascine réellement, les personnages sont très attachants, c'est de la poésie à l'état pur.
Donc même si à la base l'histoire est très classique, la façon dont elle est développée, la rend vraiment intéressante...
Vivement le tome 2 !

Avis posté par okilebo Infos posteur le 16/12/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Dans cet album, il est difficile de ne pas être touché par la candeur de la petite héroïne. Les yeux de cette gamine sont très expressifs et forcément, il est impossible de ne pas y succomber.

Le scénario nous emmène dans une ville où la vie des habitants tourne autour des cheminées. Celles-ci sont particulièrement grandes et on comprend qu'il est nécessaire d'avoir de la main-d'oeuvre compétente pour les entretenir. C'est là qu'intervient le papa de la petite fille qui effectue son travail de ramoneur, aidé par sa gamine.
L'idée de base est plutôt originale et il se dégage de cet album une ambiance assez particulière et un peu surréaliste.
J'ai été touché par la finesse du scénario. On nous raconte, ici, une histoire simple, celle d'une petite fille intelligente, à qui la vie n'a pas fait de cadeaux et qui apparement devra faire face à son destin.

Le dessin de Frederik Peeters est toujours aussi expressif et comme je l'ai dit plus haut dans cet avis, les visages en disent long sur l'atmosphère qui règne dans le récit.
Une fois de plus, l'auteur nous prouve qu'il a beaucoup de talent et on ne s'en plaindra pas.
Les couleurs d'Albertine Ralenti nous donnent des jolis contrastes, et mettent bien en valeur le travail du dessinateur.

En résumé, "Koma" est un petit album savoureux et subtil. Il mérite que l'on s'y attarde.
A suivre !

Avis posté par Thorn Infos posteur le 16/11/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Une histoire qui démarre bien, je fais confiance pour la suite !
Les dessins sont sympas, sans plus. Expressifs mais pas franchement beaux, quoi. L'histoire est étrange, l'univers d'une ville démesurée à plusieurs étages est déjà vu ("Horlogium" par exemple), mais est bien traité, assez crédible.
Ce qui me fait craquer, c'est le personnage de la petite fille. Un vrai rayon de lumière et de fraîcheur, un grand sourire, un esprit bien raisonnable mais pas trop... elle est géniale ! Elle évolue avec simplicité dans un univers trop grand pour elle, et on s'attache de plus en plus à elle quand elle se retrouve perdue et bouleversée.
Les autres personnages sont sympathiques, mais forcément, leur intérêt est surtout dans leurs interactions avec la gamine.

Avis posté par JBT900 Infos posteur le 31/10/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Petit album plein de tendresse qui joue avec nos sentiments de peur face à l'univers, l'extérieur... beaucoup de clichés et de lieux communs, mais un décalage qui fonctionne malgré tout assez bien (la ville qui est laide, l'innocence de la petite fille...). Rien de bien révolutionnaire, mais ça se laisse lire avec plaisir.

Avis posté par fourmi Infos posteur le 15/10/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Inconditionnelle de Peeters, je n'ai pas hésité une seconde à acheter cette BD !

Première surprise, elle est en couleurs ! Peeters nous avait habitué à son trait très particulier en noir et blanc, la couleur lui réussit plutôt pas mal ! D'ailleurs cela m'a fortement fait penser aux dessins de Brüno dans "nemo". Bref, première surprise plutôt positive.

Deuxième surprise, le personnage d'Addidas. Elle est carrément attachante cette gamine. Peeters sévit encore et ça j'adore.

Là où je suis un peu plus partagé conserne le scénario, un peu confus parfois. Cependant Wazem campe bien ses personnages (qu'est-ce qu'elle est mignonne cette gamine !) et nous laisse présager une histoire intéressante.

En résumé, premier tome plus que prometteur, avec du grand Peeters.

Avis posté par Kael Infos posteur le 11/10/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je n'ai pas hésité une seule seconde à acheter cet album quand j'ai vu le nom des auteurs : Wazem et Peeters. Ah oui quand même ! Joli joli...
Le résultat est au rendez-vous, ce premier album est un petit bijou, plein de finesse et de sensibilité. Pourtant, ça reste frais et discret, on évite tout passage mielleux et dégoulinant. Très sérieusement, on ressent un vraie douceur en lisant, c'est impressionnant.
Je suis pourtant assez étonné par la tournure que prend l'histoire à la fin, mais faisons confiance aux auteurs pour continuer sur leur belle lancée.

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque