Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Jérôme d’Alphagraph Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (5) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(3)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(2)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(0)
Nombre d'avis5
Note moyenne2.80 / 5
Pour l'achat40%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Jerome d'Alphagraph sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Rakuten.com

Avis posté par Ro Infos posteur le 18/01/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J'ai longtemps été intrigué par cette série dont je ne comprenais pas vraiment le sujet ni l'ordre de lecture des tomes, les explications à son sujet se faisant rares. J'ai finalement eu l'occasion de la lire... mais pas dans sa totalité car j'avoue ne pas avoir accroché du tout. En définitive, j'aurais péniblement lu Jérôme d'Alphagraph et Jérôme et Sultana, avant de lâcher l'affaire...

De quoi s'agit-il à mes yeux ? D'une bande dessinée au ton original et libéré mettant en scène, dans un décor fantasmé de moyen-orient de début du 20e siècle, un petit personnage, Jérôme, passionné de littérature et de son métier plus ou moins inconstant, libraire. De ce que j'ai compris, l'auteur étant lui-même libraire, c'est largement de lui et de son rapport à l'art, à la vie et à son métier dont il parle.
Le graphisme est parfois très simple, concernant les personnages notamment, mais offre aussi souvent de très jolis décors soignés quoiqu'imaginaires à la manière de croquis. Un mélange d'esthétisme et de simplicité plutôt agréable même si je ne suis pas tombé sous le charme.
Ce sont des ouvrages mêlant petites aventures, discussions et monologues philosophiques, anecdotes d'un quotidien fantasmé, et réflexions sur la vie, l'écriture et la profession, voire parfois l'acte de foi, de libraire.

Le ton est sincère et souvent juste, mais je me suis quand même largement ennuyé. Je n'ai pas été touché, je ne me suis pas senti concerné. Je ne me suis attaché à aucun personnage pas plus qu'à l'ambiance de cette bande dessinée. J'ai donc eu du mal à m'y intéresser et à finir la lecture des deux seuls tomes que j'ai eu le courage de lire.

Avis posté par iannick Infos posteur le 21/05/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Avis sur « Jérôme et la route » :

Dommage que cette série ne soit pas plus connue et qu’elle ne soit pas publiée par un grand éditeur : voila les premières impressions que j’ai eues en finissant « Jérôme et la route ». Parce que j’ai vraiment passé un bon moment de lecture avec ce seul album de la série que j’ai pu lire jusqu’à maintenant.

« Jérôme et la route » se déroule dans un pays qui ressemble à une contrée du Maghreb. Jérôme est un jeune homme travaillant dans une librairie de province. Hélas pour lui (ou tant mieux pour lui, la suite de ses aventures nous le dira…), la boutique ne marche pas pour le mieux et Jérôme, faute de clients, à tendance à s’ennuyer au boulot. Pour son bien, son patron fait comprendre à Jérôme qu’il faut qu’il prenne son destin en main, autrement dit qu’il faut qu’il profite de sa jeunesse pour bouger et dévorer la vie en pleines dents plutôt que de rester enfermer dans une librairie (Une façon aussi pour le libraire de le débaucher tranquillement…). Lorsqu’une de ses meilleures amies, Sultana, va lui faire savoir qu’elle va quitter la ville pour continuer ses études dans la capitale, Jérôme saute (sans mal) sur l’occasion pour l’accompagner avec son fidèle Bourrique et pour changer d’air…

Pour lire cette histoire, il faut absolument avoir du temps devant soi (c’est un gros pavé rempli de petites cases !) car la narration est lente : les séquences trainent souvent en longueur (surtout dans l’introduction, c'est-à-dire jusqu’à ce que Jérôme prenne la décision de partir soit plus de la moitié du livre !) et les dialogues entre personnages sont très présentes. Et pourtant, malgré ces étirements, j’ai pris beaucoup de plaisirs à suivre les péripéties de notre héros car c’est la lecture m’est apparue reposante et pleine de méditation.

J’y ai apprécié aussi le coup de patte de Marie Saur, j’aime son noir et blanc. J’ai pu feuilleter rapidement « Jérôme d’Alphagraph » le premier album de la série et le comparer avec ce présent tome : il n’y a pas photo ! Marie Saur a progressé ! Surtout dans la représentation des décors qui me sont apparus de toute beauté ! Dommage d’ailleurs que les cases soient très petites car elles ne m’ont pas permis de les admirer autant que je le souhaitais : A quand une édition de cette bd grand format ?

Après avoir passé un agréable moment de lecture avec cet album, je pense acquérir rapidement « Jérôme d’Alphagraph » le premier tome de cette série. J’y ai apprécié sa narration lente, contemplative et accrocheuse, ainsi que la beauté du trait de Marie Saur (dommage que les cases soient un peu trop petites à mon goût).
Une série à suivre de près !...

Note finale : 4/5


Avis sur « Jérôme d’Alphagraph » :

Eh bien voilà, comme prévu, je me suis procuré le premier tome de cette série. Comme pour « Jérôme et la route », il faut prendre le temps de lire cet album ! Non pas parce que c’est un gros pavé mais parce que « Jérôme d’Algragraph » se savoure très lentement comme si on goutait un excellent vin grand cru classé (genre « Château margaux » si vous voyez ce que je veux dire !).

Le lecteur y retrouvera la narration étendue de « Jérôme et la route » (je devrais plutôt dire l’inverse étant donné que « Jérôme d’Alphagraph » est le premier tome de la série) qui est une sorte de « marque de fabrique » de cette série ! Il y verra également le même dessin faussement simpliste que j’aime beaucoup.

Quant à l’histoire proprement dite, le scénario nous présente Jérôme comme un jeune homme ayant été recueilli par maître Chou. Ce dernier m’est apparu comme une sorte de génie ayant été débarqué sur terre ( ?!). Jérôme va par suite quitter la demeure de son maître pour découvrir la ville (et le pays) et surtout pour voir si le métier de libraire dont il aspire à en faire son job lui conviendra. Pour cela, il se rend chez un bouquiniste qui le prend comme apprenti…

On ne peut pas dire que cette histoire soit une vraie histoire avec des péripéties, du suspens insoutenable et une vraie fin. Non, rien de tout ça, en fait, j’ai l’impression en lisant ce bouquin de suivre la vie ordinaire d’un adolescent un peu paumé, un peu naïf qui va devenir adulte. On ne peut pas avouer que le récit est réellement passionnant, à vrai dire, il ne s’y passe pas grand’chose mais j’ai aimé cette histoire parce que ça m’a reposé, parce que c’est sans prise de tête, parce que les personnages sont assez attachants et parce que l’ensemble m’est apparu très agréable à lire, je trouve que cette série a du charme… c’est vraiment difficile à vous expliquer mais voilà, j’ai apprécié cette lecture.

Seul gros reproche que je fais à « Jérôme d’Alphagraph » : des cases trop petites par moments qui nous obligent à les « décortiquer », c’est parfois pénible ! A quant une édition grand format de cette série nom de dieu !

Note final : 3,5/5

Avis posté par Pacman Infos posteur le 04/01/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Tout d'abord, mon avis porte sur Jérôme et l'arbre.

C'est une bd qui est originale, sensible, pleine de métaphores, poétique... Mais bon, passé ces qualités, je me suis mortellement ennuyé à la lecture : c'est lent, sans rythme, un peu sans queue ni tête, pas super bien dessiné. Je n'ai pas pu terminer la lecture. Et en plus je n'aime pas les animaux qui causent, les enfants qui tiennent des propos d'adultes, et autres finesses scénaristiques visant à donner un peu de lustre à une histoire qui n'en est pas une.

Avis posté par ThePatrick Infos posteur le 30/10/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Eh bin moi j'ai acheté le tome 1 qui avait l'air tout meugnon, en voulant l'aimer, mais j'ai pas pu.
Ce n'est pas le dessin qui me gêne, loin de là, il est assez sommaire, mais bien personnel et joli... Par contre, les histoires (4 pages chacune) n'ont pas de rythme, le découpage est souvent étrange et rend le tout difficile à lire, les chutes n'en sont pas, on dirait juste que c'est la fin de la 4ème page alors il faut finir, pouf.
Et puis bon, les expressions des personnages sont parfois en décalage avec l'histoire, ça ne facilite pas la lecture.
En bref, totalement inintéressant et très pénible à lire. Déçu déçu déçu.

Avis posté par JBT900 Infos posteur le 28/07/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Tome 2

Voilà un petit trésor de BD que j’ai découvert par hasard et qui m’a littéralement emballé : pas un chef d’œuvre certes mais un véritable coup de cœur, c’est sûr.

Plusieurs histoires forment ce tome 2 des aventures du sympathique libraire Jérôme d’alphagraph. Avec un ton à la fois intimiste et universel Nylso démontre qu’il excelle dans l’art difficile de trouver la justesse de propos pour faire sourire, charmer et envoûter son public. Jérôme adore les livres, et ça tombe bien puisqu’il travaille dans une librairie, et ça c’est un rêve que partagent pas mal de gros lecteurs. De plus il se met à écrire, et c’est aussi un rêve ou une réalité que partagent également nombre de gros lecteurs. Bref, impossible de ne pas s’identifier à ce petit bonhomme gai et enjoué qui dégage une fraîcheur revigorante en ne vivant que pour et que par ses passions.

A travers ses pérégrinations au travail, en dehors, ses lectures nocturnes dans sa roulotte, ses discussions avec sa bourrique ou ses ami(e)s, on suit le héros en permanence. Pourtant à aucun moment on ne s’ennuie, et à aucun moment les histoires ne deviennent répétitives. Il se dégage de cet album un concentré de poésie, de tendresse et de bien être qui m’a procuré un excellent moment de lecture.

Alors oui le dessin noir et blanc est minimaliste à souhait, plus proche des illustrations de Sempé pour « Le petit nicolas » que des merveilles en couleurs directes de certains des grands dessinateurs du genre. Alors oui aussi, les cases sont minuscules et le décor ne fourmille pas de détails. Mais l’essentiel est bien là. Ajoutez à cela un texte inspiré, des dialogues gais et loin d’être idiots, et vous obtenez un superbe récit à découvrir au plus vite.

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque