Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
La Croisade des Innocents Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (4) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(3)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(1)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(0)
Nombre d'avis4
Note moyenne3.25 / 5
Pour l'achat75%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD La Croisade des Innocents sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

Avis posté par Blue Boy Infos posteur le 12/01/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Qu’on se le dise, si cette réinterprétation fictionnelle des Croisades est beaucoup moins sanglante que ne l’étaient celles de l’Eglise au Moyen-âge, elle n’en est pas moins très sombre, et bien que ses soldats ne soient que des enfants en loques et sans armes, cela n’a rien à voir avec un conte pour enfants. D’ailleurs, la scène d’ouverture, très cruelle bien que suggérée, où l’on assiste à la mutilation accidentelle de la petite sœur de Colas par les cochons, donne le ton à l’ensemble.

Très bien construite, la narration peut parfois s’étirer mais reste prenante par ce mélange très particulier de candeur et de noirceur. Le découpage en cycles saisonniers, d’un hiver à l’autre, avec un petit poème de l’époque médiévale en guise d’introduction pour chaque cycle, rappelle qu’on est bien dans un conte. Le dessin à l’aquarelle de Chloé Cruchaudet aux tonalités sépia est toujours un bonheur pour les yeux et vient par sa douceur équilibrer l’âpreté du propos. Les planches pleine page font un peu penser aux grands maîtres flamands comme Brueghel l’ancien.

Avec ce récit médiéval narré dans un langage actuel, l’auteure de Mauvais Genre ne néglige pas le fond, nous interrogeant avec subtilité sur la nature humaine et la religion. En fine observatrice, elle ne fournit pas de réponses, évitant tout manichéisme. Son constat peut apparaître quelque peu désabusé, mais en calquant son histoire sur le cycle des saisons, Chloé Cruchaudet suggère que si les notions du bien et du mal existent, elles demeurent indissociables l’une de l’autre, comme peuvent l’être le yin et le yang. Si dans la grande et tragique histoire de l’humanité l’espoir apparaît un jour, poindra ensuite le désenchantement, qui à son tour s’éclipsera derrière des jours meilleurs, et ainsi de suite… A l’évidence, cette « Croisade des innocents » s’est révélée comme l’une des très belles lectures de 2018.

Avis posté par Mac Arthur Infos posteur le 11/01/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Mon avis ira, je pense, dans le sens des précédents.

La Croisade des Innocents est un livre qui mérite plus qu’un coup d’œil distrait mais auquel il manque, je trouve, un petit quelque chose dans le cœur de son récit pour émarger à une catégorie supérieure.

Coté intro, rien à redire. La première scène nous met dans le bain, c’est noir, c’est cruel, c’est bête, c’est sans pitié. Et donc, j’ai été happé par le récit.

Son découpage en gros chapitres saisonniers en permet, par ailleurs, une lecture aisée. Rien à faire, les chapitres, ça me rassure et à chaque fois je me fais avoir : je me dis « boarf, on va finir celui-ci… » et arrivé à son terme, et bien j’entame le suivant, et ainsi de suite jusqu’au bout du bouquin. Alors que quand un récit m’est livré d’une seule pièce, cela a tendance à me refroidir et il n’est pas rare que j’abandonne ma lecture en cours de route. Du coup, pour le découpage, moi je dis que c’est très bien !

Mais bon, au cœur de l’album une forme de monotonie s’installe. Pas longtemps, pas au point de me faire décrocher de ma lecture… mais quand même. Le rythme est trop routinier, les péripéties sont un peu prévisibles. Le scénario est bien pensé, les dialogues sont bien écrits… mais ça manque un peu de relance.

Et puis vient la conclusion, qui permet de terminer de manière assez classique mais très agréable ce sombre récit.

L’histoire ? Celle d’une croisade d’enfants au moyen-âge, basée sur des faits réels mais, de ce que j’ai pu en lire, Chloé Cruchaudet ne s’est pas spécialement encombrée d’un quelconque souci de reconstitution historique, préférant se focaliser sur l’idée générale.

Le dessin ? Ben moi, j’aime beaucoup Chloé Cruchaudet, qui a une patte assez personnelle. Son trait favorise l’expressivité et la dynamique de ses personnages au détriment de la rigueur d’une reproduction sans âme. A choisir, c’est ce que je préfère. La colorisation cadre bien avec l’esprit du livre (très noir). Le résultat est expressif, sombre mais dégage une certaine douceur.

Très certainement à lire. Et même à posséder si vous aimez ce genre d’univers et ce type de dessin. Avis aux amateurs !

Avis posté par Gaston Infos posteur le 04/01/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ce récit est basé sur un fait réel à savoir la croisade des enfants et si comme moi vous connaissez ce fait historique, il y a des bonnes chances que vous devinerez facilement l'issue de l'expédition montrée dans l'album.

J'ai trouvé que l'album était sympathique, mais il manque un je ne sais quoi pour rendre le scénario prenant. Cela manque un peu de dynamisme dans la narration. J'ai surtout apprécié comment l'auteure montrait les tracas du quotidien d'un groupe d'enfants sans supervision qui font un très long voyage. On retrouve à la fois la naïveté et la cruauté de l'enfance.

Le dessin est plutôt bon et j'ai bien aimé les couleurs.

Avis posté par PAco Infos posteur le 14/11/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est avec Mauvais genre que j'avais découvert le travail de Chloé Cruchaudet. Gros succès pour cet album, qui m'avait permis à Angoulême de la rencontrer pour une belle interview. J'étais donc très curieux de découvrir ce nouvel album !

Ici, fini les horreurs de la première Guerre Mondiale, on remonte bien plus loin dans notre histoire ; retour au XIIIe siècle, en France, pour un album tout en contraste tant sur le fond que la forme.

Chloé Chruchaudet nous raconte l'histoire d'un jeune garçon de 12 ans, Colas, qui après un tragique accident chez lui s'enfuit pour éviter l'ire paternelle. C'est l'hiver, au bord d'un étang il a ce qui lui semble être une vision : le Christ lui apparait dans la glace et lui demande de partir en croisade pour sauver son tombeau. Colas poursuit sa route et finit par trouver de quoi travailler dans une brasserie qui exploite les enfants du coin. Il réussit à convaincre les autres enfants de s'enfuir avec lui pour mener à bien sa croisade, sans l'aide d'adultes. L'histoire se répand et la petite troupe va rapidement prendre de l'ampleur... et les ennuis aussi.

Avec cette histoire naïve et cruelle à la fois, comme le sont les enfants, Chloé Cruchaudet nous entraine sur les sentes de la croyance et de la crédulité. Religion et nature humaine sont ici passées au grill par le prisme de l'enfance dans ce qui pourrait presque relever du conte. Il est à la fois intéressant de voir combien les rapports et la place adultes/enfants, les croyances, le rôle de l’Église ont changé au fil des âges, mais dérangeant de se dire qu'au final la nature humaine et son mauvais fond restent malheureusement de mise. Notre pauvre Colas, pétri de la meilleure volonté du monde va rapidement comprendre que cette Croisade bon enfant entouré au début de quelques comparses va rapidement être rattrapée par les tracas du quotidien...
Le trait de Chloé Cruchaudet est toujours aussi singulier et efficace pour faire ressortir la noirceur de l'âme humaine. La mise en couleur subtile et discrète qui pourrait presque faire penser que l'album est en noir et blanc renforce encore cet effet dramatique.

Au final, Chloé Cruchaudet nous propose encore un très bon album, même si j'avoue l'avoir trouvé un brin en dessous de Mauvais genre. Cela tient sans doute à la fin de l'histoire que j'avais senti venir. A découvrir !

(3.5/5)

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque