Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Ici même Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (19) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(1)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(2)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(5)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(5)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(6)
Nombre d'avis19
Note moyenne3.68 / 5
Pour l'achat73%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Ici meme sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

Avis posté par Noirdésir Infos posteur le 04/04/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Que voilà une histoire originale ! Originale et fraiche, tout en restant à la fois simple et alambiquée. En tout cas, c’est une histoire dans laquelle je suis entré très facilement, pour ne plus la quitter jusqu’à son terme.

Avec pas mal d’absurde, de poésie, de folie douce, Forest déroule l’histoire douce-amère d’Arthur Même, qui règne sur ses murs en vivant de rêves de revanche (son procès constamment remis au lendemain contre les occupants des propriétés qui le martyrisent en lui demandant sans cesse d’ouvrir les grilles est comique), et qui n’ose pas vivre pleinement l’amour lorsqu’il s’offre à lui – il est vrai sous les traits d’une jeune femme assez spéciale !

La partie « politique », menée en parallèle, est elle aussi ubuesque, avec force discours et gesticulations ridicules, rodomontades inutiles, le tout se finissant là aussi aux dépens de Même.

Le côté quelque peu désuet du récit, parfois, doit aussi beaucoup au dessin de Tardi, tout à fait adapté à cette histoire finalement très noire, qui passe à la moulinette le carriérisme et les prétentions politiques, mais aussi et surtout qui nous dresse le portrait d’un inadapté, sur qui la réalité n’a pas de prise.

Et, au milieu de tout ça, des poussées de surréalisme, des dialogues longs, longs, mais qui n’ennuient jamais, qui envoûtent…

Un album hautement recommandable !

Avis posté par Agecanonix Infos posteur le 16/12/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Généralement, je ne suis pas fan des romans graphiques parce que souvent, c'est trop long, c'est lourd, ça s'égare dans des digressions inutiles, ou alors ça part dans tous les sens... Mais avec "Ici Même", c'est un peu l'exception qui confirme la règle ; quand on commence à pousser la porte du domaine de Mornemont en Pays Clos, je crois qu'on peut difficilement s'arrêter, on pénètre dans un monde vraiment étrange, et quand j'ai découvert ce récit dans le premier numéro de A Suivre en 1978, j'étais tellement intrigué que j'ai voulu à chaque fois savoir ce qui allait arriver à ce pauvre Arthur Même, personnage pathétique à la petite vie triste et étriquée.

Pourtant, il y avait tout ce que je décris au début de cette rubrique : le récit était non seulement trop long, un peu lourd par endroits, avec des situations surréalistes, mais en plus, c'était bavard...bref, rien pour m'attirer. Le surréalisme, certains habitués ici savent peut-être que je n'aime guère ça, parce que ça ne veut rien dire, et que certains auteurs utilisent cet instrument souvent parce que ça fait bien et que ça défie le bon sens ; mais quand il est bien utilisé, le résultat peut être bon, c'est le cas ici. Et puis, je ne sais pas, il y eut comme un déclic, peut-être aussi le fait que j'ai vécu la naissance de A Suivre, ce nouveau mensuel prometteur, très décalé des autres journaux BD, qui avec cette première grande série, frappait fort d'emblée avec un récit surprenant. Il est difficile en effet de résumer cette histoire tant elle est délirante et surréaliste, pleine de poésie, aux situations saugrenues et à l'humour décalé.

Née de la rencontre de 2 géants de la BD, c'est une oeuvre dessinée peu commune de 163 planches où les idées oniriques de Forest s'accordent bien au dessin souple en superbe noir et blanc de Tardi. Une oeuvre totalement atypique et inclassable, qui a marqué les esprits à juste titre, où seul compte le vrai plaisir de l'imaginaire. Même si c'est peu facile d'accès, c'est un récit à lire au moins une fois dans toute vie de bédéphile.

Avis posté par jul Infos posteur le 13/02/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Cette bd j'ai mis longtemps à la lire. Des années ! Tellement célébrée partout comme un chef d'œuvre que cela ne me disait rien du tout. Et puis un jour je me suis mis à la lire et là le choc ! Un chef d'œuvre. J'ai été transporté par cette poésie douce-amère, cet univers poétique et plutôt triste où le pauvre héros vit dans une maison minuscule (un placard) construite sur un mur labyrinthique autour d'une propriété qu'il prétend posséder (ou qui lui revient de droit, je ne sais plus). Il ne peut descendre car il y a les chiens en bas. Il reluque la fille des voisins le soir après avoir mangé sa boite de conserve et téléphoné à sa mère (qui est morte). C'est triiiiiste ...

Les dessins sont magnifiques (superbe noir et blanc). L'intrigue n'est jamais ennuyeuse. Ce monde surréaliste est un enchantement. LE roman graphique culte (avec Silence).

Avis posté par roedlingen Infos posteur le 20/11/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ainsi naquit « à suivre »… (re)Lire aujourd’hui cet album me place dans un doute certain, trouverait-on aujourd’hui un éditeur lançant un magazine BD avec ce duo d’auteur produisant un tel sujet ?

De fait, le propos même de déshumanisation contenu dans l’album en devient aujourd’hui d’autant plus puissant en replaçant cet album à la fin des années 70. Dénoncer la manipulation de masse pour l’inscription dans un prêt à penser machiavélique au service des élites au détriment des masses se laissant faire avec aveuglement peut paraître galvaudé, suranné, tout ce que vous voudrez. Mais proposez un projet aussi fou à un quelconque éditeur aujourd’hui et voyons s’il en ressortira autant d’audace que le merveilleux « A suivre » a su nous proposer.

Passé ce jeu de miroir involontaire de la part des auteurs, cet album nous propose un pavé d’un autre temps totalement surréaliste. Pas au sens courant artistique, il y a un côté provocateur scénaristique dadaïste associé à une qualité narrative bien réaliste, qui au final aurait tendance à rapprocher du symbolisme. Quoi qu’il en soit, la poésie se dégageant de cet album nous emporte pour notre plus grand bonheur, l’on se prend à admirer la mise au point de complot d’état, de guetter le résultat d’un procès ubuesque, d’essayer tant bien que mal d’ordonner notre univers totalement chaotique que forme notre terrain de jeu pour trouver quelques repères. L’intrigue nous entraîne dans une poursuite renouvelée vers l’inconnu toujours lisible, toujours prenante, toujours pertinente.

Le dessin magnifie cette chute perpétuelle dans un inconfort de la ligne particulièrement brillant et adapté à Tardi. Noirs et blancs se mêlent pour un clair obscur soutenant le propos et amplifiant l’effet d’absurde. L’architecture de ce pays clos devient si présente au lecteur qu’il ne convient plus de remettre en cause le postulat qu’un habitant possède les murs et actionne des péages pour laisser les gens sortir de chez eux ! Quant aux bureaux décisionnels parisiens : qu’en dire si ce n’est Tardi…

La fin brutale, dure, violente même vient perturber ce joli petit équilibre que le lecteur s’était bâti. Le confort de l’absurde trouvé au cours du récit se désagrège de façon abrupte dans une chute insoutenable de déshumanisation. Certes le lecteur peut être choqué et malmené mais ajoute cette touche finale de dureté sous-jacente à tout l’album. D’aucuns la trouvent inadaptée, pour ma part je dirai que c’est elle qui fait du récit un magistral album et non une succession de tableaux surréalistes finalement sans autre but que le divertissement.

Alors ne manquez pas cet album. Je crains qu’il ne soit pas hélas à la portée de tous, non par un propos élitiste mais plutôt par des barrières à l’entrée fortes (noir et blanc apparemment peu léché, longueur, difficulté de trouver un fil…). Mais cela vaut le coup et doit être dans toute bibliothèque de bonne qualité.

Avis posté par gruizzli Infos posteur le 10/11/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Excellent opus que celui-ci ! Tardi me réconcilie avec son trait et son style !

Le dessin est toujours égal à lui-même et Tardi maîtrise toujours aussi bien le noir et le blanc. L'absurde qui se dégage de l'ensemble est franchement excellent, on nage dans un délire complet mais tellement cohérent qu'il nous semble possible.

Les caricatures s’enchaînent, dans les personnages, les situations ... J'ai personnellement un faible pour l'écrivain qui relate les péripéties sans cesse en embellissant la réalité au maximum.

Comme dans tout les Tardi (enfin, je crois) le texte prend une place particulièrement grande, parfois un peu trop (avec force de parenthèse) qui ralentit la lecture. De plus je note que parfois le texte est un peu superflu, des phrases moins longues auraient été bienvenues. Mais ne crachons pas dans la soupe, l'ensemble est d'une remarquable qualité.

La fin est par contre très brutale, alors qu'avant le développement avait pris un rythme assez bon, voila que les auteurs concluent le tout en une page assez rapide, sans tout expliquer, ce qui est assez curieux.

Une excellente BD absurde au final, qui me réconcilie avec Tardi même si je ne suis toujours pas un fan de ses "gueules". 4/5 !

Avis posté par Blue Boy Infos posteur le 29/10/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
L’histoire est aussi originale qu’absurde, bien servie par le trait talentueux de Tardi. Mais Forest, le scénariste, le précise : il ne faut pas chercher un sens politique à cette fable inquiétante, qui se veut avant tout un voyage dans l’imaginaire où toutes les extravagances, même les plus malsaines, sont permises… Oui car ce dernier se méfie des interprétations au profit d’une idéologie quelconque… Qu’on se le dise ! Malgré cela, on pourra sans trop prendre de risques, y voir un constat désabusé sur le pouvoir mais aussi une ode à la liberté, un appel à faire tomber tous les murs, quels qu’ils soient…

En ce qui me concerne, j’avais été vraiment scotché lors de ma première lecture. En effet, s’il est difficile de deviner où les auteurs veulent nous emmener, on reste intrigué par une histoire qui ne cesse de monter en puissance au fil des pages. Je fus moins enthousiaste les fois suivantes pour plusieurs raisons… Bien sûr, il n’y avait plus d’effet de surprise… Et l’ouvrage recèle une grande poésie mais tend parfois à se disperser dans des méandres quelque peu fastidieux… Ne serait-ce qu’à travers les dialogues où ces parenthèses placées à tout bout de champ sont assez agaçantes, plombent la lecture et n’apportent selon moi pas grand chose à l’histoire…Parce que comme souvent chez Tardi, le texte tient une place importante voire excessive, mais si l’on veut être indulgent, on pourra dire que c’est un parti pris… Dommage que ce cher Jacques semble avoir du mal à admettre qu’on lit ses BD davantage pour ses dessins (et l’intrigue qui les accompagne) que pour ses textes… est-ce là un excès de modestie ou une frustration liée au fait de n’avoir pas été (aussi) romancier ? Cela ne remet pas en cause les qualités indéniables d’ « Ici Même », heureusement…

Avis posté par cac Infos posteur le 31/08/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Autant dire qu'Ici Même est la bande dessinée absurde par excellence. Un homme spolié de sa propriété ne règne plus que sur les murs et les portails de ses terres qu'il ouvre à la demande des différents habitants. Il ne pose jamais le pied sur le sol, se fait ravitailler par bateau et vit dans une petite cahute plantée sur un de « ses » murs. Même si je trouve le concept de base intéressant, je n'ai pas vraiment accroché sur l'ensemble du récit : trop long, trop de parlote, un délire assez pénible finalement.

Ajoutons à cela que je n'aime pas vraiment le dessin en fait et ça me rappelle trop une période typé années folles. De plus on est habitué à voir le dessin de Tardi sur des récits de la grande guerre, on voit un poilu dans chaque personnage ; et par ailleurs je n'aime pas le dessin qu'il fait des femmes.

En conclusion j'en attendais beaucoup et bof en fin de compte.

Avis posté par Erik Infos posteur le 17/08/2007 (dernière MAJ le 07/02/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Cette bd fait l'éloge de l'absurdité comme un art et visiblement cela passe. Des longs monologues philosophiques à n'en plus finir... Du pseudo-intellectualisme chic bravant la pensée unique.

Il y a certainement matière à interpréter tout ceci comme une vaste parabole contre le pouvoir ou l'individualisme des gens poussés à outrance dans le droit à la propriété. Mais désolé, c'est pas mon truc. Ou plutôt le fait d'utiliser un type chapeau melon qui téléphone à sa mère morte depuis belle lurette avec un téléphone au fil coupé etc... Ce style peut convenir... ou pas ce qui est mon cas.

Encore une fois, il y a de la matière intéressante et j'adhère à toutes ces dénonciations du pouvoir et de la justice. Cependant, le kitch des situations ne m'a guère paru convaincant. Au final, une lecture quand même pénible.

Avis posté par Mac Arthur Infos posteur le 20/01/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Une oeuvre de Tardi dénonçant la déshumanisation de la société, si j'ai bien compris. Et c'est bien là le problème : je ne suis pas sûr d'avoir compris quoi que ce soit à cette parabole philosophique pour intellectuel intellectualisant.

Surfait.

Avis posté par Gaston Infos posteur le 05/10/2007 (dernière MAJ le 26/05/2008) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Un véritable chef d'oeuvre de la bande dessinée. Forest et Tardi nous livrent là une oeuvre OVNI. Ça se passe dans un monde étrange avec comme héros un pauvre type qui n'a plus comme maison qu'un mur. Les personnages sont grotesques, dégueulasses, monstrueux, humains...

Le scénario nous tient en haleine du début à la fin sans temps mort. Tardi nous livre un dessin mature qui va à merveille avec le scénario étrange de Forest. Il faut lire cette oeuvre qui n'a pas d'égal dans le monde de la bd.

Avis posté par Spooky Infos posteur le 17/05/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Etourdissant. C'est le terme qui me vient en premier à l'évocation de cet ouvrage.
Car Forest et Tardi ont concocté un tourbillon absolument ébouriffant, avec "Ici même".

Un Forest qui a écrit une histoire surprenante, truffée d'humour absurde. Le personnage d'Arthur Même est vraiment étrange, avec sa situation très particulière. Et Julie, quelle femme ! Mais redevenons sérieux, et ne boudons pas le plaisir procuré par cet album. Un plaisir fort, mais pas extrême, dans la mesure où j'aurais bien aimé que Forest aille plus loin dans l'absurde.
Un Tardi en grande forme, qui a su illustrer de façon inventive les délires de son compère. Un dessin pour une fois assez exempt de certains "tics" du dessinateur (personnages à la bouche toujours fermée, cris placés un peu à tort et à travers). Un Tardi obligé de faire très peu d'architecture, pour changer.
La rencontre de deux géants de la bande dessinée a accouché d'un bon album, pas un chef d'oeuvre cependant.
Un bon 3,5/5.

Avis posté par L'Ymagier Infos posteur le 28/02/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Un récit vraiment étrange signé Forest ; et qui plus est assisté des "visions" d'un Tardi en forme. Plutôt "méchant", comme duo.

J'ai été amené à suivre Arthur Même, qui règne sur Mornemont ; Arthur qui fait payer un droit de passage de ce "pays clos" quand un habitant en franchit ses portails.
J'ai suivi les événements qui se passent dans la capitale ; ce président de la République qui sent le pouvoir lui échapper, et son intention d'ériger Mornemont en principauté indépendante.
J'ai suivi l'épicier -marinier aussi- ; seul lien entre Arthur et ses concitoyens, et sa disparition.

J'ai suivi... un curieux climat pour un album vraiment "à part" ; un véritable roman en images.
J'ai ici eu affaire à de l'onirisme, à quelque chose de surréaliste, et de suranné aussi.
Un opus vraiment étonnant dont le scénario aurait été écrit pour le cinéma.

Avis posté par carottebio Infos posteur le 01/05/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Difficile de commenter un OVNI pareil. J'ai lu d'une traite l'histoire tellement je suis rentré dans ce monde loufoque et drôle.
Comme toujours, Tardi au pinceau… ça assure! Mais là en prime, Forest nous a ciselé un scénario, des dialogues et des personnages absolument délirants. Quelle maîtrise!
Pour ne pas répéter certains avis précédents, je vous dirai simplement que cette BD est une bouffée d’air frais qui titille les zygomatiques, vivifie l’esprit. Divertissement assuré!

Avis posté par Alix Infos posteur le 04/07/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je crois que je suis malheureusement un peu passé à coté de cette BD.

Pourtant ça avait bien commencé. J’ai trouvé le 1er chapitre excellent, principalement grâce à l’histoire elle-même, originale au possible, et au coté absurde, vraiment bien intégré à l’histoire en question.

Mais au fil des chapitres le soufflé de mon enthousiasme est malheureusement un peu retombé. Comme le dit Ro plus bas, trop d’absurde finit par plomber l’histoire, et là, 200 pages d’absurde, j’ai trouvé ça un peu indigeste (surtout que c’est assez long à lire, faute à des phylactères bien remplis).

L’ensemble reste quand même très bon, l’histoire est originale et riche (avec plusieurs niveaux de lecture comme le souligne Don Lope ci-dessous). Mais reste que si j’ai passé un agréable moment de lecture, je n’en garderai pas un souvenir impérissable.

Avis posté par Don Lope Infos posteur le 27/10/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
"Ici-même" est une bande dessinée que j'ai lue pour la première fois étant gamin et qui m'avait profondément marqué, par son humour absurde et ses situations ubuesques. La relecture récente de cette oeuvre, dont j'ai pu cette fois saisir toutes les subtilités politiques et sociales (le privilège de l'âge), n'a fait que confirmer ce dont je me souvenais: c'est une BD géniale, abordant avec brio de nombreux thèmes et faisant preuve d'un sens de l'absurde aussi brillant que celui de Ionesco ou du Blier des meilleures heures (celles de "Buffet froid"). Le dessin de Tardi est impeccable, il s'est parfaitement approprié le scénario de Forest pour nous emmener avec brio dans les entrelacs de ce pays-clos et de ses murets. Dommage que la toute fin soit un peu abrupte, c'est vraiment la seule chose qui me décoit dans cette BD. En bref, un immanquable à (re)découvrir particulièrement si vous avez aimé La digue, Abraxas et autres BD du genre.

Avis posté par sagera Infos posteur le 26/10/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
L'ambiance de cette histoire est vraiment originale. On baigne en effet, dans une atmosphère complétement surréaliste, où l'imaginaire le dispute à l'humour, et le pathétique à la caricature sociale. L'adaptation de Tardi est comme souvent, trés bien maitrisée. Il parvient parfaitement à donner vie aux différents personnages et à souligner la singularité. Côté dialogue, c'est aussi du tout bon. A tel point, qu'on a parfois l'impression de lire un roman.
Pour ne rien gacher, le graphisme est à hauteur du reste. Superbe, il illustre parfaitement le propos de Forest et Tardi.
J'ai beaucoup aimé.

Avis posté par Ro Infos posteur le 22/10/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Si je ne mets pas 4/5 ou 5/5 à cette BD, cela ne veut pas dire que cette BD n'est pas bonne à mes yeux.
Le dessin de Tardi y est excellent, et le scénario de Forest est extrêmement original tant au niveau du contexte que des personnages.
Néanmoins, je n'ai pas totalement accroché à Ici Même.
Ne serait-ce qu'en cours de lecture, je pestais contre l'absurdité (évidemment voulue par les auteurs) des actions et discussions des personnages.
Puis sur la fin de l'histoire en elle-même, l'absurde se mêle tant à la fantaisie que j'ai un peu décroché et trouvé que le tout se terminait en queue de poisson, un peu trop vite à mon goût. J'ai un sentiment d'inachevé sur cette oeuvre alors qu'elle l'est en réalité.
Bref, je trouve que c'est une bonne BD mais qui aurait mérité un traitement un poil différent dans la narration et une fin un peu plus consistante pour mieux marquer mon esprit.

Avis posté par fourmi Infos posteur le 19/10/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Un pur bonheur de lecture cette BD !
Une poésie absurde et drôle, touchante. Les thèmes abordés ne sont pas si innocents que cela : la solitude, l'injustice ...
Je me répète, mais une illustration vraiment superbe (je suis fan de Tardi !). Sur toute son oeuvre, j'avoue avoir un faible pour cette BD.
Lisez la ! Il faut la lire ! Ne passez pas à côté de ce chef d'oeuvre !! (et je vous assure j'en fais vraiment pas un peu trop !)

Avis posté par ArzaK Infos posteur le 07/10/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Wow ! Quelle pièce que ce « ici même ». J’ai rarement lu un truc aussi tordu en bande dessinée, c’est étrange, bizarre, drôle (par moments), burlesque (par essence), poétique, surréaliste, politique (à ses heures), fantaisiste, magique, satirique.
J’ai pratiquement lu cette chose en une seule journée, tellement j’étais pris par ce délire. J’en ressors avec pleins d’images absurdes dans la tête, avec le souvenir de dialogues ciselés, dignes des grands maîtres de l’absurde (Ionesco, Jarry), et la certitude d’avoir lu un ouvrage hors du commun.
C'est bien simple, tout ce que j'ai lu ou relu le jour qui a suivi m'a paru fade et peu inspiré, c'est grave, docteur?
(Ne lisons pas les chefs d'oeuvre, cela fait redescendre tous les autres albums au rang de truc moyen).

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque