Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
I.R.$. Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (41) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(7)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(12)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(14)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(8)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(0)
Nombre d'avis41
Note moyenne2.56 / 5
Pour l'achat51%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD I.R.$. sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

1 2 Page Suivante Page suivante 
Avis posté par Erik Infos posteur le 14/02/2007 (dernière MAJ le 12/07/2017) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
C’est la grande série de Desberg qui explore le monde fiscal et financier, dont le héros est un contrôleur des impôts américains. Le concept de ce thriller moderne est assez intéressant dans la mesure où il s'agit de lutter contre le blanchiment d'argent. Voilà un homme plutôt contemporain qui lutte contre l'argent sale ainsi que la corruption: il a déjà toute ma sympathie.

Cette série a d’ailleurs connu tout de suite un grand succès commercial comme en témoignent les volumes placés sur les étagères des grandes surfaces commerciales. La série a attiré près d'un million de lecteur en France et en Belgique ce qui n'est pas rien. J'ai également apprécié le rythme de parution (un nouveau tome chaque année qui forme un diptyque).

Nous découvrons un petit peu plus le passé de notre héros Larry Max au fil des tomes. Tout n’est pas dévoilé tout de suite ce qui procure un peu de suspense pour le lecteur. Le dessin peu détaillé peut paraître froid à cause des couleurs glaciales. Cependant j’adore ces traits simples et efficaces.

Les thèmes explorés sont très intéressants. Le premier diptyque va parler par exemple des fonds prélevés aux Juifs pendant la seconde guerre mondiale par les Nazis dans les banques suisses. Le second s'interressera au cartel de la drogue. Le troisième traitera de la corruption. Puis, il y aura le pétrole, l'argent du Vatican, les connections d'Hollywood, les paradis fiscaux etc... Les intrigues politico-financières sont bien pensées. Il y a toujours du rythme, des rebondissements qui font qu'on ne s'ennuie pas.

La relation téléphonique du héros avec une call-girl prénommée Gloria Paradise rend un côté sympathique et donne un peu de profondeur à l’ensemble tout en étant le fil conducteur de la série. C’est une bd d’action qui se lit parfois trop vite car il faut reconnaître qu’il y a peu de dialogues et certaines cases sont purement contemplatives pour nous fixer sur un cadre. J'avoue que des efforts ont été réalisés pour les derniers tomes nettement plus bavards.

Cette BD souffre d’une comparaison avec Largo Winch mais je la trouve différente même s’il y a des points communs (une histoire en deux volumes, aspect commercial…). Déjà, le héros a une coupe de cheveux différente, peroxydée blanc vieillard ! Au final, nous avons un scénario bien ficelé, documenté et actuel qui procure une lecture des plus agréables.

Note Dessin : 4/5 – Note Scénario : 4/5 – Note Globale : 4/5

Avis posté par samsa Infos posteur le 14/11/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Franchement, cette série commençait bien, elle surfait sur la vague Largo Winch et proposait un scénario intéressant sur la finance et le fisc américain. Et puis peu à peu l'intérêt passe des enquêtes fiscales à une relation avec une call-girl sans aucun intérêt et complètement tirée par les cheveux et peu à peu même les scénarii ne concernent plus la finance ni le fisc américain et le blond peroxydé devient une sorte de indiana jones raté......Bon je ne suis pas franchement objective mais vous l'aurez compris j'ai été déçue....

Avis posté par Rody Sansei Infos posteur le 07/09/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J'ai enfin pu lire les premières aventures du héros de IR$. Une chose à laquelle je n'avais pas prêté attention c'est que le scénariste de cette série est également celui des pas très bons et peu inspirés John Tiffany et Golden Dogs et on y trouve les mêmes travers qui semblent être la marque de fabrique de l'auteur : une narration très speed mais avec des ellipses mal amenées, des scènes de sexe sans utilité pour l'histoire, des scènes d'action trop improbables pour être intéressantes, et des intrigues finalement sans grand intérêt. Je vais reprendre une analogie que j'ai déjà faite pour une autre série de Desberg : c'est du sous SAS, mélangé à du sous-Largo Winch.

Et puis ce dessin qui est du sous-Vance (dessinateur de XIII)... Pffff...

Une série vraiment décevante, et la dernière que je lirai de Desberg.

Avis posté par DamBDfan Infos posteur le 09/06/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Oh punaise, que tout cela est confus, pénible et terriblement ennuyeux.
C'est tout ce que j'aime pas en BD en fait. Ca part dans tous les sens, on passe d’une branche à l’autre sans liens avec un découpage très médiocre.
Desberg exploite plein de pistes et s'amuse à nous perdre (c'est l'impression que j'ai) sans explications valables, simples,...
Je n'ai lu que les 7 premiers tomes mais je suis resté la plupart du temps dans le flou, je m'arrêterai donc là.
Il y a aussi le fait que le personnage de Larry B Max n'est pas très attachant, terriblement froid et sans expression, ce qui n’arrange pas les choses (peut-être que ça s’arrangera au fil des tomes, je ne sais pas). Sa relation avec la call-girl est sans relief, sans piment et trop superficiel à mon goût, je n’y crois pas…
De plus, je trouve les dessins assez fades, sans personnalités, très approximatif au niveau proportion et des décors peu détaillés voire vides. Je passe mon tour.

Avis posté par Agecanonix Infos posteur le 10/10/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cette série souffre d'une comparaison un peu injuste avec Largo Winch car elle a été lancée dans son sillage, mais elle est pourtant l'une des séries pionnières d'un genre devenu à la mode : le thriller financier, un filon exploité ensuite notamment par des séries comme Section financière ou Dantès.

Avec ce puissant fisc américain qui dispose de moyens informatiques très pointus pour capter les circuits d'évasion de capitaux hors du pays, on plonge dans de sordides manigances impliquant blanchiment d'argent, détournements de fonds et autres comptes suspects de la part de grands groupes financiers, de multinationales tentaculaires ou de milliardaires indélicats. Cet agent de l'I.R.S., Larry B. Max est spécialisé dans cette activité et a toute liberté pour opérer. Evidemment que c'est un beau gosse aux cheveux péroxydés, à l'élégance raffinée et qui roule en belle caisse, c'est ce qu'on demande à voir ; c'est certes un gros cliché, mais je doute qu'on s'intéresse à un type avec une gueule à la Quasimodo, fringué comme un pouilleux et puant la sueur, non pas dans une Bd comme ça, parce que des mecs de la sorte, on en voit des tonnes dans les séries télé actuelles, c'est inévitable, et ça ne me dérange pas.

Ce qui me gênerait plus dans cette série, c'est la complexité de certains scénarios, et la relation téléphonique avec Gloria qui n'apporte rien aux intrigues ; il vaudrait mieux que Larry se trouve une fille avec qui baiser de temps en temps, ça lui ferait du bien. Sinon, ce James Bond de la finance qui met le nez dans des secrets qui ne devraient pas être révélés, n'est pas pire que d'autres ; ses investigations aux nébuleuses origines sont périlleuses et font de lui un homme solitaire, parfois traqué par des tueurs redoutables, ça met du piment avec quelques scènes d'action dans des scénarios généralement bien ficelés par Desberg, même s'ils sont tortueux. De plus, la série qui se veut très contemporaine, joue à fond avec les nouvelles technologies dès ses débuts. Quant au dessin de Vrancken, il est efficace quoiqu'un peu figé, mais je le trouve bien adapté à ce type de série. Un bon divertissement.

Avis posté par Yannou D. Yannou Infos posteur le 26/03/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
A force de voir cette bd partout, je l'ai empruntée à la bibliothèque, pensant avoir dans les mains un petit block-buster sans prétention et très efficace. Je m'installe confortablement dans mon lit, bien calé avec mon chocolat. Je laisse à présent 2 lignes de vide car c'est en gros l'impression que j'ai eue pour chaque tome.
1
2
Bon... Déjà j'ai eu du mal à finir le premier tome du diptyque (en l’occurrence le tome 7 et 8 ). Ca commence mal. Voulant quand même savoir la fin de cette pseudo-intrigue compliquée je me suis attaqué à la suite (le tome 8 donc). Ha quel ennui ! J'ai lu le tome 8 en ultra diagonale tellement l'intrigue et les rebondissements sont soporifiques. Le ton un peu sérieux et le grand n'importe quoi constant rendent tout ça encore plus exaspérant. En bonus, le héros avec sa coupe de beau-gosse-winner-série-télé tout comme l'ensemble des personnages sont sans intérêt...

La malhonnêteté de cette bd est de nous faire croire qu'il y a une intrigue, bon admettons, et qu'en plus cette intrigue est très complexe et subtile... heu... c'est une blague ?

Abordons le dessin, qui serait sympa sans certaines cases tellement affreuses qu'on se dépêche de tourner la page pour les oublier. Un peu comme lorsqu'un acteur joue mal dans une scène nous rappelle qu'on regarde un film, certains dessins de IR$ nous rappellent qu'on lit une (mauvaise) bd. En particulier les scènes de mouvements qui sont tellement statiques qu'on a l'impression que le temps s'est arrêté. Ca nous rappellerait même le dessin de Vance (dessinateur de XIII) qui peinait à dessiner le mouvement rendant ses personnages figés.

J'aime bien lire des Largo Winch, c'est efficace en bien. IR$ est passé du côté obscur depuis longtemps semble t-il.

Avis posté par dut Infos posteur le 13/12/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Mouais, décidément les ""Largo Winch" like", ça tombe souvent à plat me concernant ! (Après Wayne Shelton, c'est IR$). Je reste donc sur les aventures de Largo quand je veux lire ce genre de BD...

IR$ m'a assez ennuyé, cette BD ayant pour sujets la finance, les malversations, les OPA etc, quel ennui ! Le héros n'est pas charismatique pour un sou (haha) et un agent du fisc qui est aussi balèze que James Bond, c'est pas terrible niveau crédibilité.

Le dessin est plutôt correct, très classique, mais c'est pas un problème pour moi. Mais j'ai noté comme beaucoup ici des problèmes de lisibilité dans les scènes d'actions, c'est un peu le bordel et c'est bien dommage, ça gâche un peu ces scènes d'actions.

Je pense qu’intrinsèquement c'est une BD qui peu plaire et qui a des qualités (recherches pour ficeler des scenarii compliqués). Mais moi j'ai pas accroché plus que ça...

Avis posté par Gaston Infos posteur le 13/07/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
1.5

Je déteste Largo Winch et donc je n'étais pas du tout emballé de lire sa copie. Finalement, j'ai lu les six premiers tomes de la série car j'aime bien Desberg généralement et je voulais lui donner une chance. Je n'ai pas du tout accroché et je précise que si je ne donne pas une étoile comme pour Largo, s'est uniquement parce que je trouve le héros moins insupportable et aussi parce que je ne me suis pas vraiment ennuyé pendant ma lecture.

En effet, chaque tome peut se lire en 10 minutes tellement il y a pas de scénario. Il y a bien deux ou trois idées un peu intéressantes, mais c'est noyé dans une mare de scènes d'actions et d'invraisemblances. Le héros semble être capable de faire tout ce qu'il veut quand il veut. Je ne pense pas que dans la vraie vie, il pourrait facilement approcher autant de millionnaire. En plus, il est capable de faire tomber des gros pointures juste en découvrant deux ou trois trucs.

J'ajouterai que sa relation avec la fille au téléphone est superficielle et ne donne aucune profondeur aux histoires.

Avis posté par tolllo Infos posteur le 09/04/2008 (dernière MAJ le 07/05/2010) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Si on ne s'attend pas à un truc extraordinaire, on n'est pas déçu : bon scénario dessin (juste) correct. Le grand défaut pour moi c'est le développement des personnages, je les trouve presque "inexistants". Seul reste le scénario (qui lui est plutôt bon). Bien sûr, il y a des tentatives pour faire vivre les personnages mais elles ne sont pas assez approfondies... et malheureusement le dessin y est pour beaucoup : trop statique, froid, inexpressif. Bref on ne s'attache pas à eux.

note après la lecture des 11 tomes
Par contre au fil des tomes tout cela s'arrange franchement. Le dessin à l'heure actuelle est franchement mieux, les personnages beaucoup plus travaillés, bref cette série s'améliore au fil des tomes. Cela nous amène au tome 11 « Le Chemin de Gloria » où tout est fait pour compenser les défauts ci-dessus : bref nous avons un beau dessin et une histoire « humaine » ou du moins faite pour nous humaniser la série. Et pour moi ca marche très bien.

Une série qui vieillit bien, je n’etais pas particulièrement fan au début, mais je dois dire que je m’y attache de plus en plus.

(14/20)

Avis posté par Tetsuo Infos posteur le 18/11/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Ca se vend ce truc ? Et dire que j’en ai lu 6 tomes… enfin les derniers juste pour rigoler parce que une telle absence de scénario j’ai rarement vu mieux. Mais bon perdre son temps à ce point, cela a le don de m’exaspérer profondément. Les pseudo-scénarios compliqués, les intrigues bas-de-plafond et cette agence improbable qu’est l’IRS (Insipide Rhumatisme Soupe mais qu’est-ce donc que cela, une soupe de rhumatisme insipide ah non… Internal Revenue Service, je comprend pas plus enfin bon), on y croit autant…autant que je ne sais pas moi (j’ai du mal à réfléchir aujourd‘hui), c’est tout simplement illisible et franchement loupé .Et puis l’autre là, John non… euh Bob, non… ah oui Larry, mon dieu il a loupé son examen a l’école du rire, du coup pour se venger il nous balance des vannes à longueurs de temps, en pleine action, sans une goutte de sueur, sans peur et sans reproche. N’empêche avec autant de blagues par album, il pourrait sourire un peu, ah non excusez du peu, ce n’est pas dans son contrat. Le gars n’a tout simplement pas de personnalité, ils ont du oublier de lui greffer des options c’est pas possible autrement.

Je trouve ça dommage de ne pas prendre au sérieux les lecteurs (et là je suis gentil), y’a pas une once d’intelligence dans le scénario, dans l’enchainement des aventures. J’ai du m’accrocher pour suivre les aventure de Larry Bond, trop fouillis, trop brouillons pour moi. L’ensemble parait vite fait, bâclé, presque pas réfléchi sur la forme, donc on en produit beaucoup comme ça t’as l’illusion de faire croire que c’est vachement bien. Ce qui fait qu’à la fin, en survolant les pages (t’en sautes une ou deux à l’occasion), tu trouverais ça presque pas mal, en tout cas super rapide à lire.

Une dernière chose dans le scénario, faut croire que je suis terre-à-terre, mais les coups de téléphone avec la fille mystérieuse, Gloria, m’échappe complètement. Qu’est-ce que ça vient faire là, c’est sensé apporter quelque chose à l’histoire, nous humaniser le héros-glaçon ? Bref, une série bien fade, manquant de crédibilité et d’un cruel dynamisme (où qu’il est encore parti celui-là ?).

Indigeste.

Avis posté par sisi Infos posteur le 22/06/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ayant lu les 2 premiers tomes, je dirai que c'est une série qui gagne à être lue. En effet, le premier livre ne m'a pas spécialement marqué, la ligne claire que j'apprécie d'ordinaire est ici carrément limpide, lisse, parfois glaciale, on a l'impression de naviguer dans un univers graphique ultra propre, trop pour rendre "humaine" la série...puis, quelque chose se passe, le deuxième livre touche finalement une nouvelle dimension, les personnages et les décors sont plus affirmés, moins impersonnels, on a envie de les suivre, de s'y attacher...

Un mot sur l'intrigue, elle s'affirme également au fil des 2 premiers livres, à mon sens elle n'est pas assez aboutie dans le premier, elle gagne en profondeur et en cohérence dans le deuxième...

A la fin du premier, je n'avais pas envie de lire la suite, à la fin du deuxième, j'en ai envie...

Pourquoi cette série a du succès ? Elle est bonne mais pas autant que d'autres qui malheureusement se vendent moins bien...

Avis posté par Bédélisse Infos posteur le 25/05/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Contrairement à beaucoup, j’ai bien aimé cette série. Si après tout Largo Winch n’existait pas, beaucoup trouveraient cette BD super. Il faut la lire sans obligatoirement coller une étiquette du genre « tiens, c’est comme… ».

Je trouve que les dessins sont particulièrement bien réussis, les femmes sont plutôt jolies ! Les intrigues sont bien menées, claires et intéressantes.

Achat recommandé.

Avis posté par Thaugor Infos posteur le 06/05/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Là, je n'ai pas accroché. Au bout du quatrième tome j'ai abandonné la série (ce qui est très rare pour moi) et pourtant dès le deuxième tome, je me forçais déjà pour voir si par la suite ça allait s'améliorer.

Les histoires sont pas mal et pourraient être accrocheuses, mais ce qui gâche tout, c'est la façon dont c'est raconté. C'est plat, on ne s'identifie pas au héros ou aux personnages secondaires qui sont tous très peu développés. Les dessins, eux sont bien, mais il n'y aucun dynamisme dans les pages.

Avis posté par Katz Infos posteur le 24/04/2007 (dernière MAJ le 24/10/2007) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Oh, Largo, Largo...

Ah, non, c'est pas -go, c'est -ry ! Oh, Larry, Larry, comme je ris... de te voir si chou en ce miroir.

Oui, bon, donc... I.R.$...
A première vue, je dois le dire, le rapprochement entre Largo Winch et Larry B. Max (même son nom de famille est un stéréotype) ne m'avait pas frappé. Merci aux avis de BDT pour m'avoir aiguillé sur cette piste, qui se tient, somme toute.

Néanmoins, si l'auteur s'est inspiré de Largo Winch, succès oblige, il a au moins tenté de masquer son forfait, ou de rendre original son travail (rayez une mention inutile) : Larry, il est certes riche, beau, il roule en Porsche, etc., il fait des enquêtes alors qu'il pourrait se la couler douce, mais il est... glacial. Il a même les cheveux gris ou blancs, alors que l'autre est roux ou châtain. Tout un symbole...

Pis, Larry B. Max, attention, c'est du sérieux de chez sérieux : il bosse à l'I.R.S. !
Ouais, l'Internal Revenue Service ! Le redouté fisc américain, auprès duquel l'ex KGB c'était des enfants de coeurs. Si, si, si !

Nan, franchement... Imaginez le même type au service de Bercy... Le service action des polyvalents français. Tous les lecteurs de ce pays s'esclafferaient.
Bon, les Belges et les Suisses feraient peut-être semblant de prendre cela au sérieux, mais ce serait juste par pure méchanceté, afin de croire qu'on peut avoir de tels ringards dans nos services.

Le service action de l'I.R.S... Une des meilleures ou des pires inventions dans le registre : "mais, m..., qu'est-ce que je vais bien pouvoir trouver d'original pour un nouveau héros d'action économique ? Alors, le KGB, la CIA, le FBI, le Mossad, la DGSE, le milliardaire en goguette, le journaliste, c'est pris. Qu'est-ce qui reste ?" Eh bien, ce qui reste : un truc qui n'existe pas, et n'a jamais existé, et probablement n'existera jamais (heureusement, d'ailleurs).

Ca, franchement, je n'y ai pas cru un seul instant dès le moment même où j'ai ouvert cette improbable BD. Mais je dois dire, néanmoins, que cela participait de son charme très second degré.

Enfin, bref... des I.R.$, j'en ai tout de même lu cinq.
Oui, on peut bien trouver le postulat de départ irréaliste et loufdingue, et apprécier une BD.
Du moins, sur le premier diptyque...

J'avais trouvé la première histoire, étalée sur deux tomes (une nouvelle habitude de la BD, semble-t-il, encore le syndrome Largo ?), assez attrayante. Le contexte est très localisé dans le temps : à savoir une affaire immorale au possible qui a défrayé la chronique historique et judiciaire voici quelques années. J'ai trouvé cette partie assez bien menée, contexte historique poignant à la clé, quoique la fille du méchant m'ait paru on ne peut plus caricaturale, et les performances de Larry in bed tout aussi caricaturales (là, ça vient de James Bond).

Le dessin, s'il fallait le comparer à Largo Winch, je dirais que je le préfère. Mais quel intérêt ?
Car la valeur de cette série n'a cessé de s'effondrer à mes yeux.

Le second diptyque ne m'a guère convaincu. Postulat de départ plutôt intéressant (cartel des drogues et "mondialisation économique"), mais réalisation et scénario peu captivant, voire franchement peu crédible.

Quant à Silicia Inc., c'est là que j'ai décroché. Alors, à "la super méchante corruptrice qui corrompt à elle toute seule quasiment la moitié des Etats-Unis, voire du monde" (parce qu'elle travaille seule...), je réponds "vous ferez sans moi, douce demoiselle, parce que, là, c'est trop de chez trop de chez tropissime". De plus, douce jouvencelle, quant on est "une super corruptrice qui s'introduit dans la vie privée des gens sans qu'ils s'en aperçoivent", eh ben, on ne va pas zigouiller la bonne à coups de couteau large comme votre paume. Là, ce fut le pompon. Larry B. Max, l'I.R.$ et son improbable service action venaient de se placer "là" dans le genre des sous-nanars de série Z.

Je suis donc au regret de vous signifier, mon cher improbable James Bond, la clôture définitive de vos comptes auprès de nos services.

Avis posté par iannick Infos posteur le 03/10/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Ouille ! Ouille ! Ouille ! Avant de me prêter « IR$ », mon ami m’avait prévenu : « tu vas être déçu ! Même ma belle-mère n’a pas aimé… ». Alors si sa belle-mère n’a pas apprécié cette série : qu’est ce que ça doit être alors comme bd ?!

« IR$ » est une bd qui met en scène Larry B. Max le personnage principal de cette bd. Celui-ci est membre de l’IRS (Internal Revenue Service) le Fisc américain.

Je n’ai lu que les troisième et quatrième tomes de cette série (« Blue Ice » et Narcocratie »).
Le moins que je puisse dire, c’est qu’une fois la lecture finie, je n’ai pas découvert grand chose sur l’IRS… le héros passe la majeure partie de son temps à l’extérieur en train de « chasser » des méchants. Par conséquent, je n’ai pas eu l’impression de découvrir une série originale comme le présageait le titre (J'aurais dû lire les deux premiers tomes !).
Le scénario est parsemé parfois d’erreurs regrettables. Dans le troisième tome et en plein milieu d’un débat, le lecteur découvre un malfaiteur qui a participé à la guerre du Vietnam. Quelques pages plus loin, on apprend de la voix de Larry B. Max que ce bandit ne sait pas se servir d’un revolver sans que personne ne le contredise, ça ne me parait pas très convaincant…
Mais le plus gros reproche que je fais envers cette série (surtout envers le troisième tome), c’est que la narration est très décevante. Dans « Blue Ice », dès le début, les scènes avec des lieux et des personnages différents se croisent sans cesse, ce qui rend la lecture très pénible à suivre d’autant plus que les personnages sont difficiles à distinguer et que la mise en couleurs qui ne varie pas d’un ton d’une scène à l’autre ne facilite pas elle non plus la compréhension de l’histoire.
Enfin, les personnages ne sont pas très attachants. Larry B. Max m’est apparu froid, très distant. Ce n’est pas sa relation assez bizarre avec une call-girl par l’intermédiaire de conversations téléphoniques qui va me faire intéresser à ce héros, au contraire, j’ai trouvé ça ridicule (de même que le nom du héros...).
Dans le même genre, Largo Winch est une série qui me semble plus convaincante qu’"IR$". Malgré la complexité des histoires, les scénarii de Largo Winch sont plus faciles à comprendre grâce à une meilleure narration.

Le coup de patte de Vrancken m’est apparu correct. Cependant, il souffre encore une fois de la comparaison avec le dessin de Largo Winch, qui m’a semblé plus dynamique et détaillé.
A mon avis, La mise en couleurs de Coquelicot ( ?) accompagne mal l’action. Les tons ne varient pratiquement pas d’une séquence à l’autre et j’ai eu le sentiment que l’histoire manquait de dynamisme alors que les scènes d’action foisonnent !

La lecture des troisième et quatrième tomes d’"IR$" ne m’a pas convaincu de suivre cette série. Certes, l’histoire et le dessin sont assez plaisants mais le scénario manque, à mon avis, d’originalité malgré son thème principal (le monde de la fiscalité américaine) qui me laissait présager le contraire. De plus, la narration est très difficile à suivre et les personnages manquent de charisme.
"IR$" m’est donc apparue comme une bd d’action à réserver aux amateurs du genre (et encore, il faut être indulgent envers les incohérences du scénario !).

Avis posté par L'Ymagier Infos posteur le 27/02/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un bien bon thriller politique et financier.
J'aime bien suivre les aventures de Larry B. Max ; un gars qu'il vaut mieux vouvoyer quand il est en mission.
Larry ?... il travaille pour le tout puissant Internal Revenue Service ; c'est-à-dire l'organe de perception des impôts aux USA.
Et les plus sales magouilles ne semblent avoir aucun secret pour lui.

Larry ?... C'est plutôt un solitaire. Il n'a pour ainsi dire pas de copain(s). Et rien ne semble éventuellement pouvoir le troubler. Rien ?... sauf peut-être Gloria Paradise.

Le postulat ?... solide ; même si de nombreuses séries de ce genre semblent avoir suivi le "moule Largo Winch". Les histoires sont imaginatives, résultat de connaissances approfondies en la matière de la part du scénariste.
Les scénarios, eux, sont solides. La tension dramatique est bien dosée, pour une lecture attractive mais quand même parfois difficile si l'on ne connaît pas bien les méandres de la fiscalité US.
Le dessin ?.. un très bon graphisme réaliste ; mais aux personnages parfois à la pose assez hiératique et aux faciès où ne transparaît souvent aucune émotion.
Néanmoins, les personnages sont bien typés ; mieux que dans les Alpha des premiers tomes où je me perdais parfois dans des intervenants divers aux traits et à la mise similaire.

I.R.S. ?... Une bonne série, oui, bien documentée, au dessin précis... MAIS au héros pas charismatique pour un rond.

Avis posté par klechko Infos posteur le 04/12/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Plutôt un 2,5/5 pour cette série qui bien que distrayante ne brille ni par ses scénarii, ni par la qualité de son graphisme.

Les intrigues ne sont pas très fouillées et même si certaines idées sont intéressantes, je ne me rappelle pas avoir été vaguement passionné par l’histoire après lecture des 8 tomes. J’ai un peu l’impression (et je me trompe sûrement) que chaque volume à été un peu bouclé dans l’urgence, en oubliant de passer au contrôle qualité.

Concernant les dessins, j’ai un peu cette même impression puisque je trouve les visages peu expressifs et les personnages figés.

Au final, IRS est une série qui se lit avec plaisir dans une salle d’attente, mais je n’en conseille pas l’achat et cela n’engage bien entendu que moi.

Avis posté par JAMES RED Infos posteur le 29/08/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Une série-clone de Largo Winch. Je n'aime pas du tout cette série. Le personnage m'est antipathique. Quant aux scénarios, ce sont des intrigues financières pointues mais qui ne m'intéressent pas du tout.

Avis posté par pol Infos posteur le 04/01/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le parrallele avec les héros beaux gosses type Largo Winch et consorts est inévitable. Pareil au niveau de l'histoire qui tourne autour du monde de la finance et des déclarations d'impots. Je trouve quand meme que Larry Max se détache un peu. Il y a une part de mystère autour de son personnage, il n'étale pas des sourires avec ses dents ultra blanches sur toutes les planches, il ne s'envoie pas 2 nanas différentes par album.

J'ai trouvé les premiers cycles un peu trop compliqués, il m'a fallu parfois revenir quelques pages en arrière pour être sûr de bien tout comprendre. Les complots auxquels Larry est mêlé dépassent quand même largement le cadre de sa mission d'agent du fisc. Mais mon impression générale s'est améliorée avec les derniers albums.

Les dessins sont pas mal sans etre géniaux, mais en tout cas ils collent parfaitement à ce type d'aventures.
Disons que l'ensemble vaut 3,5 / 5.

Avis posté par Gevaudan Infos posteur le 31/05/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Difficile de ne pas penser à Largo Winch en lisant cette série.
On y retrouve le cocktail business-thriller-jolies nanas qui l'ont rendu célèbre.

Si le postulat de départ est original - vous en connaissez beaucoup des BD qui ont pour héros un agent du fisc ?, sa mise en scénario n'évite pas de nombreux poncifs, à commencer par le héros, beau comme un dieu, qui tient plus de Malko Linge que du Trésor Public.

Les histoires sont d'une qualité assez diverse et j'ai vraiment du mal à m'attacher/m'intéresser à la vie de ce Larry B. Max qui manque un peu d'épaisseur (l'intrigue secondaire tournant autour de la télé-call girl ne suffit pas vraiment à y remédier).

Le dessin est (trop) propre et me paraît parfois un peu sans âme.

Ca reste une bonne BD bien efficace mais si le genre vous plaît, les aventures du petit père Winch devraient vous satisfaire d'avantage.

Avis posté par jacko Infos posteur le 14/11/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
(jusqu’à présent j’ai seulement lu les 3 premiers tomes de la série)
Une bd qui vaut surtout le détour pour l’originalité du métier du personnage principal : un agent du fisc américain.
Le dessin ne m’a pas franchement emballée et est même parfois assez désagréable de par sa « froideur » (le personnage est aussi raide que les traits du dessin).
… parfois la lecture est rendue difficile à cause d’un découpage un peu trop confus et le passage d’une image à l’autre est quelques fois pénible à la compréhension de la scène (c’est surtout valable lors des scènes d’action qui sont très confuses).

Mais cette bd vaut malgré tout le détour pour la qualité (apparente) de sa documentation, la bonne maîtrise de son scénario, et parce qu’elle semble s’améliorer au fil de ses albums (ce qui est en général assez rare).

Avis posté par Ro Infos posteur le 23/06/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai mis du temps à vouloir lire cette série tant j'étais persuadé d'y trouver une énième resucée de Largo Winch, ne serait-ce que dans la construction en série d'histoires en 2 tomes.

Alors déjà le dessin est moins bon que pour Largo. Les traits sont moins fins, moins détaillés, parfois assez ratés même, et surtout les couleurs ne sont franchement pas fantastiques (ça s'arrange un peu au cours des tomes). Ce n'est pas visiblement moche ni désagréable à lire, mais c'est loin d'être excellent.

Par contre, il faut avouer une fois de plus que Desberg fournit de bons scénarios. Les histoires business-thriller-complots sont bien foutues, relativement originales et prenantes. Le rythme des albums est aussi bon qu'un bon film d'action américain, et malgré quelques soucis de confusions pour le lecteur dans certaines scènes, notamment les scènes d'action, la narration est plutôt bonne. Et puis le personnage de Larry B. Max, malgré ses cheveux blancs qui sont un détail franchement déjà vu en BD et malgré le fait qu'il soit beau-fort-intelligent-riche, est assez original et relativement sympathique. Et puis il y a sa drôle de relation téléphonique avec une call-girl du téléphone rose (qu'il a d'ailleurs eu la chance de trouver belle, riche, intelligente et bien foutue) qui lui donne une touche presque spéciale, même si on sent que justement cette relation est créée exprès par l'auteur pour tenter de lui donner artificiellement de la profondeur.

En résumé, ça se lit bien, c'est assez prenant, mais ça ne casse pas franchement des briques.

Avis posté par Redman Infos posteur le 09/05/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'ai lu les 6 tomes d'IRS et je suis tombé sous le charme.
Certes beaucoup qualifient cette bd d'ersatz de Largo Winch mais elle est tout de même plaisante, avec des scénarii que j'aiment beaucoup, sur l'argent, le fisc et tout ça... et aussi avec de l'action.
Bon, question dessins c'est pas le top, ils sont simples et peu détaillés, surtout pour les personnages, et on saute plusieurs fois d'une case à l'autre sans toujours comprendre ce qui s'est passé. A noter tout de même une amelioration dans les derniers albums, les traits sont plus détaillés et plus fins et les couleurs sont plus belles.
Pour le reste, c'est que du bon :-)

Avis posté par marone Infos posteur le 03/05/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Desberg vient de signer un très bon dyptique (tomes 5 et 6). La complexité et la richesse du scénario auraient justifié une histoire en 3 tomes. Desberg sait de plus s'entourer de dessinateurs talentueux. On en apprend un peu plus sur le personnage principal.
Certes, l'on reproche beaucoup à cette série commerciale d'être du "sous-Largo winch", ce que je conteste. J'ai lu avec plaisir tout ce thriller financier.

Avis posté par Baywin Infos posteur le 26/04/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Le tome 6 vient clore un épisode intriguant et riche en rebondissements qui font que la série prend toute sa saveur. Malgré le dessin de Vranken qui a perdu en qualité, Desberg signe un scénario complexe mais de plus en plus intéressant.

Nous voulons en savoir plus sur cet agent du fisc, Larry B. Max. Et Desberg, comme pour le Scorpion, travaille énormément sur la psychologie de son héros et nous donne envie d'en savoir plus.

Avis posté par Spooky Infos posteur le 19/05/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je pense qu'il s'agit là de la série la plus faible du label "Troisième vague" chez le Lombard...
Certes, les intrigues sont musclées, il y a beaucoup d'action, le héros est un dur qui tombe les filles... Cependant Largo Winch est plus convaincant...
L'originalité vient du sujet, les enquêtes d'un agent du fisc américain, incorruptible et quasi infaillible.
Ben c'est raté hein. Le dessin est léger et n'arrive pas à hisser la série au niveau "intéressant".

Avis posté par sagera Infos posteur le 13/05/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voila une série qui souffre un peu de la comparaison avec Largo Winch... les thèmes de base sont effectivement très proches, à la différence que la manière dont Jvh pratique est pour moi beaucoup plus claire. Ceci dit, je ne me suis pas ennuyé à la lecture de cette série. Les intrigues sont plaisantes, plaisantes mais pas géniales pour autant. La personnalité du héros, est amusante. Elle le présente comme une sorte de James Bond un peu décalé, en tous les cas, en-dehors de l'image lisse des héros habituels. Pour autant, je dois avouer que cela ne m'a guère convaincu...
Quant au graphisme, il est léger. Au début de la série, cela m'a gêné un peu, mais ce qu'il faut reconnaître, c'est qu'à la longue, on s'habitue.
Bref, cette série est loin d'être inintéressante, quand on s'intéresse un peu au monde de l'argent et à ses mécanismes. Pour ceux que ça gonfle un peu, et à fortiori beaucoup, mieux vaut passer son chemin.

Avis posté par Piehr Infos posteur le 05/11/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Ah non, hein ! ca suffit les séries catastrophiques dérivées de Largo Winch (série que je ne porte pas dans mon coeur) toutes plus tirées par les cheveux les unes que les autres !

Arleston nous avait déjà fait le coup avec son catastrophique "morea", dont le dessin rattrappait un peu la sauce, mais alors là, c'est le ponpon !

Vraiment, c'est tout simplement affligeant. Bateau, commun, sans originalité aucune, une série dont l'objectif était bien commercial (jusqu'au $ dans le titre, ils ne peuvent rien nous cacher ) mais qui n'a, de toute façon, pas rencontré le succès attendu...

Rien n'est interressant, rien de rien ! Les scenarii sont convenus, les personnages pas attachants du tout, et ce type de séries sur fond de gros pognon et d'OPA me donnent des boutons. Bref, rien de bon pour moi la dedans !

Le dessin oscille quant à lui du "pas trop mal" au "vraiment moche", ceci à cause d'une mise en couleur vraiment laide.
Super classique, il est beaucoup trop sérieux, et ne donne pas vraiment envie d'ens avoir plus. Les personnages principaux sont moches, pas attachants (comme je l'ai déjà dis), ...

Ah non, vraiment passez votre chemin !

Avis posté par Don Lope Infos posteur le 16/10/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je trouve tout le monde vachement dur avec cette BD. C'est pas super original mais ça se laisse bien lire et c'est très bien documenté. Les dessins sont classiques mais je les trouve assez beau. Y a que le découpage qui est parfois un peu bordélique et qui ralentit la lecture. Alors c'est sur que c'est pas toujours hyper vraissemblable mais dans le genre action/économie c'est plutôt efficace. Si je me sentais l'ame rebelle aujourd'hui je mettrais même 4 étoiles.

Avis posté par Quodran Infos posteur le 29/08/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
C'est vrai que le troisieme tome etait un peu mou, mais je trouve que dans l'ensemble cette série est franchement bien.
L'intrigue est bein ficelée et les dessins sont bons. Ceux qui ont adoré Largo Winch et qui esperent retrouver quelque chose de semblable se trompent, l'intrigue est nettement plus complexe, et le seul point commun entre les deux séries est, selon moi, le milieu financier.
Je viens d'acheter le tome 4 et je n'en suis pas decu.

Avis posté par guillaume1978 Infos posteur le 29/08/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Difficile de trancher sur cette série. D'un côté, un scénario très bien ficelé, documenté et actuel, de l'autre côté un héros fade, sans réelle personnalité et trop "invincible" à mon gout. Le dessin est particulier, assez géométrique. A lire avant d'acheter.

Avis posté par esta Infos posteur le 24/08/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Le 4ème tome reste dans la continuité de la série. Donc pas d'énormes surprises et des revirements un peu faciles. Je trouve tout de même le personnage de Larry plus attachant que les 3 premiers épisodes. Il est toujours fort séduisant (point de vue féminin oblige). Sa relation avec Gloria est originale et montre les faiblesses du héros.

Avis posté par Thorn Infos posteur le 08/08/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Des dessins plus que correct, un scénar bien ficélé, de l'action, un brin d'originalité...
Le fait que cette BD plaise si peu à tant d'entre vous prouve qu'il y a aujourd'hui de plus en plus de BD d'excellente qualité, et c'est tant mieux.

Honnetement, cette série ne m'a fait ni chaud ni froid. Ca se lit très bien dans les rayons d'un supermarché, mais je ne l'acheterais pas. Les auteurs ont bien fai leur travail, je ne voit rien à leur reprocher. C'est une série grand public sans intérêt particulier, voilà tout.

Avis posté par Deep Throat Infos posteur le 13/07/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je crois que l'attirance pour cette série c'est le dessin. C'est vrai, on y retrouve le style de Francq. IR$ c'est donc du Canada Dry par rapport à une bonne bière vous diront les détracteurs. Peut-être... Je crois qu'IR$ fait peur en raison de son thème : le fisc ! Mais je trouve le scénario bien ficelé, parfois un peu difficile à suivre (je le concède), mais au final, j'attends le 4ème album avec impatience.

Avis posté par Odin (alias le Coyote) Infos posteur le 26/02/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je ne suis pas vraiment d'accord avec l'ensemble des critiques. Il est vrai, c'est pas super original... ça frôle même un peu le "pas crédible" et les dessins sont plus que moyens. Voilà pour les points négatifs. Par contre, ceux qui disent que c'est confu... devraient se contenter de Tintin, c'est moins compliqué. Quant à la comparaison avec Largo Winch, mis à part le milieu économique, il n'y a aucun rapport... Tout ces arguments sont bien fallacieux...

Avis posté par Régis Infos posteur le 17/12/2001 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Moi aussi je suis allé au bout des trois albums. Et je dois avouer qu'autant le scénario que les dessins me déçoivent. Ce n'est pas beau et en plus c'est d'une banalité affligeante. Dans le genre on a vu beaucoup mieux.

Avis posté par Lucky Luke Infos posteur le 29/10/2001 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Milieu financier comme Largo Winch, mais là s'arrête la comparaison.

Les dessins sont très raides et simplistes. Les mouvements semblent poser des problèmes au dessinateur.

L'histoire est un peu banale mais distrayante.

Le tout est pas mal sans plus.

Avis posté par Bay555 Infos posteur le 01/10/2001 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Vraiment pas terrible, scenar trop confus, décousu, héros pas crédible et dessin moyen.
Voila le cocktail que vous obtenez avec IR$.

Avis posté par lolo Infos posteur le 19/09/2001 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je n'ai pas du tout aimé cette BD. Je n'ai lu que les 2 premiers tomes et je trouve le scénario complètement démesuré dans le rôle et les compétences du personnage central. Un agent du FISC qui se comporte comme James Bond ou l'inspecteur Harry ne me paraît pas du tout réaliste. De plus je trouve le graphisme des personnages très grossier.

Avis posté par Stéph Infos posteur le 20/08/2001 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
IR$ fascine par sa couverture et son sujet. Pourtant le scénario - un peu prévisible - des deux premiers albums ne parvient pas à sauver un dessin assez faible dans l'ensemble. C'est le gros défaut de cette série, qui atteint son plus bas niveau avec blue Ice, album raté, plein d'erreurs de montage confinant à l'illisibilté des scènes d'action, et au scénario inexistant.
De plus le héro, quasi-invincible et sans faille, énerve. Dommage, certains décors bien documentés ou certaines planches réussies méritaient mieux. Manque de travail.

1 2 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque