Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Golden Dogs Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (9) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(1)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(3)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(5)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(0)
Nombre d'avis9
Note moyenne2.44 / 5
Pour l'achat0%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Golden Dogs sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Rakuten.com

Avis posté par Yannou D. Yannou Infos posteur le 18/06/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Grotesque et pré-fabriqué.

Sans vouloir développer de trop il n'y a pour moi rien à sauver dans cette série. Les personnages sont stéréotypés, sans fonds, mal écrits (mention spéciale à l’héroïne prostituée qui a un rôle de pouffe comme on en a rarement vu).
Les scènes érotiques à la noix, sans fondements ni pour l'histoire ni pour les personnages, tentent vaguement d'attirer les quelques lecteurs qui tomberaient dessus par hasard.
Le scénario, outre qu'il est mauvais, est mal fichu avec des ellipses tellement mal gérées qu'elles portent certaines scènes à la limite de l'incompréhension.

La fin du tome 4 est le pompon du grotesque. Cette série qui aurait pu être le nanard ultime de la bd. Elle ne porte malheureusement pas ce côté sympathique et attachant des nanards.

Elle restera donc la plus mauvaise série que j'ai jamais lue.

Avis posté par Sloane Infos posteur le 05/09/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Le moins qu'on puisse dire est que je ne suis pas franchement emballé. Je n'ai pas grand chose à rajouter concernant le dessin qui dans un style semi réaliste est correct et les fonds sont plaisants.

C'est en ce qui concerne l'histoire que pour moi les choses clochent. Pour parler clairement, je ne trouve pas beaucoup de charisme à ces personnages et même leurs histoires personnelles ne me touchent pas. La prostituée qui aligne les vols avec sa bande et dans le même temps travaille toujours dans son bordel, (halte aux cadences infernales !), Orwood le mentor qui prend des poses avec ses lunettes "mystérieuses" à la Gary Oldman dans Dracula, Lario, ancien castrat à Venise, au XIXème siècle il me semble qu'il n'y en avait plus beaucoup et enfin la mystérieuse Lucrèce, tant qu'à faire prenons un prénom qui sent un brin le souffre et qui bien sûr possède quelques tendances homosexuelles.

Non, j'arrive pas à rentrer dans le truc, je dirais que tout cela est surfait et surjoué, je passe mon chemin sans regret.

Avis posté par Agecanonix Infos posteur le 11/02/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'aime cette ambiance du Londres des années 1820, juste avant l'ère victorienne (Victoria n'ayant régné qu'à partir de 1837), une époque où les bas-fonds de cette ville tentaculaire sont très sordides, cette époque est donc parfaitement restituée visuellement par le dessin plaisant de Griffo, même si je l'ai trouvé un peu moins appliqué en continuité. Il faut dire que vu le rythme effréné de parution, je ne sais pas comment il fait, mais il doit être habitué, il avait à peu près fait de même avec Sherman.

L'ensemble est bon, c'est ce qui compte, et ses décors sont riches, bien que la narration graphique prenne des allures étranges par endroits. Est-ce l'interaction avec le développement du scénario de Desberg qui cloche ? Je ne sais pas, il est vrai que ce genre d'argument et ce type d'atmosphère lourde s'éloignent des sujets qu'il traite habituellement, comme Tosca, Sienna, Rafales ou Black Op... Ceci dit, l'osmose entre les auteurs est louable, j'aime bien leur rendu des rues malfamées de Londres, cette description avec ses tavernes et music-halls grouillants et enfumés est assez fascinante, avec sa faune de coupe-jarrets, d'ivrognes crasseux et de prostituées de bas étage... rebuts d'une société misérable.

De même que cette équipe de brigands-gentilhommes qui jouent un peu aux Robin des Bois du trottoir, contraste de belle façon avec les Black Birds, détrousseurs brutaux, vulgaires et prévisibles ; ce quatuor est quand même très stéréotypé, et le défaut de cette série, c'est peut-être aussi qu'elle est trop dépendante de son ambiance d'époque qui attire tous les regards, au désavantage d'une étude plus creusée des personnages, on ne s'attache d'ailleurs à aucun d'eux.

Desberg livre des informations au compte-goutte sur chacun des 4 Golden Dogs, mais très vite, le récit se dilue, l'intrigue s'étire inutilement, si bien qu'on se rend rapidement compte que cette histoire aurait pu faire un bon diptyque mais pas une série étalée sur 4 albums. Malgré un brin de suspense et un crescendo bien orchestré, on sent que Desberg s'égare dans des digressions dommageables.

Au final, c'est une série qui a tout pour séduire mais qui reste inégale dans ses enchaînements et ses relations entre personnages, et qui se rattrape de justesse à la fin pour ne pas sombrer. Reste un bon divertissement.

Avis posté par Eric2Vzoul Infos posteur le 08/02/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Au terme de la lecture des 4 tomes de Golden Dogs, je ne suis pas emballé.
Cette série est née du travail d'auteurs talentueux, mais qui n'ont guère forcé leurs talents.

Griffo dessine comme d'habitude (c'est vrai qu'il n'a pas beaucoup évolué depuis Monsieur Noir). Ses personnages sont toujours un peu raides et leur face est un livre ouvert sur leur caractère et leurs défauts (le juge Aaron est une parfaite caricature, à tel point que je ne suis pas parvenu à le haïr), il n'affectionne guère les panoramas détaillés, et ne se risque pas souvent dans des cadrages trop audacieux. Mais j'aime bien son style. Il réalise un travail plus qu'honnête.

Desberg est un grand scénariste mais cette fois il cède à la facilité.
Son histoire de quatre malfrats liés par une relation d'amour et d'amitié ne porte pas. Les personnages manquent de profondeur et leurs motivations, leurs passions, leurs folies sont rendues de manière si superficielle que je n'ai pu ressentir la moindre empathie pour eux, même si Fanny, dont les déboires servent de fil directeur au récit, est un peu mieux incarnée.
L'ambiance des bas-fonds de Londres à l'époque victorienne n'a plus grand chose d'original tant elle a été exploitée par les auteurs (et certains se sont montrés beaucoup plus inspirés… voir ce qu'en a fait Loisel dans son Peter Pan).
Quand à l'histoire elle-même, elle se perd dans des péripéties qui la font traîner en longueur, le rythme est soutenu, mais haché par des ellipses fréquentes, aussi mon intérêt s'est-il évaporé au fil des tomes. Il y a un traître parmi les quatre détrousseurs, devinez qui c'est ? Pas trop dur, malgré les efforts de Desberg pour brouiller les pistes. Dans le genre whodunit dynamique, je conseille plutôt le Quintett de Frank Giroud.

En somme, je me suis un peu ennuyé à la lecture de Golden Dogs, pas la pire histoire de Desberg, mais pas non plus passionnante.
Je donne un petit 3/5, parce que les auteurs ont fait consciencieusement leur métier, mais je n'en conseille pas l'achat.

Avis posté par Gaston Infos posteur le 18/09/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J'aime bien habituellement Desberg. Ses scénarios sont souvent formatés, mais il a un certain talent. Ici, malheureusement, je n'ai pas vu ce talent. Je me suis vite ennuyé dans ce scénario sans grand intérêt avec des personnages stéréotypés. Souvent, je trouve la narration bien faite avec ce scénariste et dans le premier et unique tome que j'ai lu (ne comptez pas sur moi pour lire la suite) je l'ai trouvée lourde et les ellipses m'ont parues un peu confuses.

En revanche, je n'ai rien à dire du côté du dessinateur. Le dessin de Griffo est toujours bon et j'aime bien les couleurs.

Avis posté par Rody Sansei Infos posteur le 04/09/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je connaissais le dessinateur Griffo depuis ma lecture du formidable SOS Bonheur. Autant le remarquer d'entrée : le style du dessinateur n'a pas évolué depuis presque 30 ans. Les cases sont toujours aussi statique, dès qu'il y a un peu de mouvement ou d'action, c'est très mal retranscrit. Dans SOS Bonheur, le génial scénario et l'excellente mise en scène sauvaient avec bonheur (ha ha) un dessin que je juge très moyen. Ici, dans Golden Dogs, la narration est brouillonne, les ellipses souvent mal venues et/ou mal insérées dans l'intrigue, réduisant petit à petit l'intérêt que je portais à l'intrigue au début du livre.

L'histoire de cette bande de voleur est sans envergure, il y a un peu trop de sexe non justifié, un faux suspense, un cliffhanger totalement raté. Bref, il n'y a pas grand chose à sauver, et le fait que l'histoire soit bouclée en 4 tomes (tous à paraître en moins d'un an) ne ravivera pas mon intérêt pour la série.

À oublier.

Avis posté par Erik Infos posteur le 19/08/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je dois reconnaître que l’auteur Desberg a un certain talent afin de nous emmener dans cette nouvelle saga sur des voleurs professionnels dans le Londres victorien des années 1820. Il y aura 4 tomes pour 4 voleurs dont un traître. Le premier se concentre sur un personnage féminin n’ayant pas eu une enfance très heureuse puisqu’elle terminera dans une maison de prostitution de bas étage. Une rencontre avec le meneur de ce groupe va changer la donne de son destin. On voit également l’esquisse de deux autres personnages mais dont on ne saura pas grand-chose. C’est en tout cas superbement bien amené.

Au niveau du dessin, c’est top. J’aime ce graphisme qui met en valeur à la fois les personnages mais également les différents décors de cette capitale londonienne. La narration est diablement efficace. On entre tout de suite dans le récit dont l'approche est assez moderne. C’est une lecture bien plaisante pour une série qui ne va pas plus loin que d'assurer un divertissement minimum. Il faut espérer que la suite sera du même acabit en élevant encore le niveau. Cependant, cela ne sera pas vraiment le cas. Le récit va s'étioler sans jamais parvenir à décoller et faire la différence par rapport à des sagas comparables. C'est dommage !

Avis posté par Noirdésir Infos posteur le 07/02/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
On a là le tome d'introduction d'une tétralogie, que les auteurs s'engagent à publier en un an! Cela ne peut que contenter les lecteurs/acheteurs, qui n'auront pas à attendre des années la conclusion hypothétique.

L'intrigue se déroule dans les bas fonds de Londres, et nous assistons à la formation d'un quatuor de voleurs de haut vol (deux hommes et deux femmes), qui rêvent de s'enrichir et de supplanter leurs concurrents. Une information, donnée rapidement, et répétée de manière lancinante relance le suspense : tout ce que nous voyons n'est qu'un flash back, car un narrateur (l'un des quatre) nous révèle que l'un d'entre eux les a trahis (cette idée me fait penser à "il était une fois en Amérique" de Sergio Leone).

Globalement, j'ai trouvé l'ensemble à la fois dynamique et creux. C'est fluide, mais pas passionnant, et du coup l'histoire de la trahison me semble le moyen utilisé pour ranimer artificiellement la flamme...

On peut se laisser tenter quand même, car le dessin de Griffo est vraiment bon. Mais pour l'achat, je vous conseille d'attendre - pas trop longtemps donc, la parution de la suite, qui j'espère sera meilleure, car pour le moment je reste sur ma faim.

Avis posté par Mac Arthur Infos posteur le 21/01/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Routinier.

C’est le mot qui me vient à l’esprit : routinier… Et c’est pas un compliment !

Pourtant le dessin de Griffo est des plus séduisants. Ses personnages sont bien typés, ses décors sont soignés, ses héroïnes sont aussi attirantes habillées que dévêtues. D’un strict point de vue graphique, ces planches sont de franches réussites.

Et la remarque vaut également pour les cadrages, la mise en page, l’équilibre entre dessin et textes, la fluidité des propos. Tout cela sent le savoir-faire.

… mais je n’ai ressenti aucune passion, je n’ai éprouvé aucune émotion. Le synopsis me semble avoir déjà été exploité des milliers de fois. La narration à la première personne est un grand classique mais, dans le cas présent, ne m’a pas permis d’entrer dans le récit (ce qui était pourtant le but recherché). Les personnages sont autant de stéréotypes (la séduisante putain prête à tout pour s’en sortir, le chef de bande mystérieux séduisant et à l’intelligence au-dessus de la moyenne, l’acolyte tueur froid et précis et un quatrième personnage sur lequel pourront peser les soupçons de trahison (mais ce ne sera pas elle, sinon, c’est trop facile)). Les évènements décrits ne me semblent guère originaux, l’emphase déployée me semble exagérée, forcée.

Ce premier tome en devient aussi passionnant qu’un trajet en Thalys. La mécanique est parfaitement rôdée, le confort est bien réel… mais regarder le paysage défiler n’est pas de nature à m’emballer et bien vite j’en viens à espérer la fin du voyage.

Devant le professionnalisme et le savoir-faire démontrés, n’attribuer qu’un 2/5 me semblerait très sévère mais je n’oserais conseiller l’achat dans le cas présent (même si l’objet est diablement séduisant).

A noter que les quatre tomes dont sera constituée cette série devraient paraître dans la même année. Voilà de quoi ravir les lecteurs impatients. A titre personnel, je jetterai peut-être un œil sur le deuxième tome mais on ne peut pas dire que l’impatience me ronge.

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque