Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
TMLP (Ta mère la pute) Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (4) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(3)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(1)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(0)
Nombre d'avis4
Note moyenne3.25 / 5
Pour l'achat50%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD TMLP sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Rakuten.com

Avis posté par gruizzli Infos posteur le 24/09/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une Bd très différente de ce que j'imaginais. Le graphisme, notamment, est assez étrange au premier abord, mais finalement je l'ai trouvé assez en adéquation avec ce qui est raconté. Son trait tortueux va bien avec l'image qu'il donne de cette banlieue, et au final je n'ai pas été aussi rebuté que je l'aurais cru.

Le scénario est dans le modèle d'une tranche de vie, avec un portrait de la banlieue qui n'est vraiment pas rose. C'est malheureusement une triste réalité, mais là elle nous est lancé en pleine face. Un drame se noue en arrière-plan, et celui-ci n'arrivera finalement que vers la fin. L'auteur prend le temps de nous poser l'ambiance de ce quartier pour qu'on comprenne que la fin est inéluctable. Le drame des banlieue, que personne ne peut empêcher.

J'ai bien aimé ma lecture, et je vous recommanderais ce petit opus, qui présente bien son propos et se finit sur une fin assez amère. On a l'impression, au final, que personne ne peut se sortir de ce genre de lieu, et c'est assez sordide.
Cela dit, si la lecture était sympa, je ne vais pas le relire très souvent. Du coup, je laisse le conseil d'achat, mais au final c'est plus une question de gout. Si ça vous intéresse, achetez-le, sinon une lecture suffit largement je pense.

Avis posté par PAco Infos posteur le 19/10/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Passé la "mauvaise surprise" du graphisme de cette BD, en persévérant, on finit par découvrir la pépite qui se niche sous l'amas des coups de crayons bruts et rocailleux de Gilles Rochier.

Car franchement, si je n'avais pas lu quelques avis intéressant sur cet album, j'aurai vite lâché l'affaire tant j'ai eu du mal à rentrer dans le récit à cause de ce graphisme qui semble si peu maîtrisé. Si certaines BD peuvent surprendre par un graphisme différent ou par un style expérimental, on a plus ici l'impression d'avoir affaire à un dessin d'ado se lançant dans la BD se faisant chier pendant ses cours de math qu'à une volonté et un style délibéré de l'auteur.
De plus Gilles Rochier prend son temps pour camper son décor de cité des années 70' et on commence à se demander si tout cela mène quelque part...
Et la réponse est oui, trois fois oui. Ouf ! Heureusement. A mi-récit, on finit par avoir intégré l'univers quotidien de cette jeune bande d'ados. Et quand le drame se noue, tout est joué d'avance et nous percute violemment.

Au final, Gilles Rochier nous propose un récit coup de poing, percutant, mais au graphisme que je qualifierait de malheureux, car il dessert une histoire très forte et que beaucoup de lecteurs ne liront pas à cause de celui-ci.

Avis posté par Cassidy Infos posteur le 06/10/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Attiré par le titre un peu "choc" et le prix à Angoulême, j'ai lu ça alors que j'avais pas ouvert une BD depuis des mois...

Le dessin fait malheureusement assez amateur. Quand c'est des objets, on dirait des croquis de dessinateur du dimanche qui s'applique bien à reproduire tous les détails parce que les objets ça bouge pas, c'est pratique. Quand c'est des personnages on sent que les mouvements ou les proportions posent problème. Le style "ça fait un peu moche/crado mais c'est fait exprès, c'est pour l'ambiance", ça fonctionne mieux quand c'est maîtrisé.

Voilà, maintenant que c'est dit, j'avoue que ça reste une lecture intéressante, ça parvient à parler de l'enfance et de l'adolescence sans faire dans la nostalgie à deux balles ni la caricature, et à être assez dur sans tomber dans le misérabilisme larmoyant. Et c'est suffisamment bien raconté pour qu'on se plonge dedans comme dans une vraie histoire alors que concrètement ça n'est jamais qu'une petite collection d'anecdotes avec des personnages sans épaisseur.

Je reste d'un enthousiasme modéré dessus quand même, mais c'est plus réussi que Dernier étage du même auteur.

Avis posté par Spooky Infos posteur le 17/07/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Mais c'est que parfois, à Angoulême, ils récompenseraient de vraies bonnes BDs ? C'est le cas de ce TMLP, qui a reçu le Fauve d'or découverte cette année...

En effet Gilles Rochier nous raconte ses souvenirs de banlieusard francilien, autour d'une histoire de K7 audio que se refilaient une bande de gamins, leur compil' à eux, qui occasionnait parfois des disputes. L'une d'entre elles a mal tourné. Mais TMLP, ce n'est pas que ça, c'est aussi l'évocation digne et respectueuse de la prostitution occasionnelle de certaines mères, et ces enfants qui évitaient soigneusement l'arrêt de bus qui sert de lieu de racolage ; c'est aussi l'évocation de ces vengeances débiles après un ballon crevé par le propriétaire excédé par un carreau brisé... Qui consistait à déféquer sur le paillasson du propriétaire du couteau le résultat de l'ingestion massive de pommes pas mûres. Et la conclusion de cet épisode étant : "Après on a arrêté ce genre de vengeance, Jojo avait failli laisser ses intestins sur le paillasson du gardien de la Tour 7, 10 jours d'hosto et il a pas pu remanger un Pépito avant ses 18 ans." Cet épisode avait ouvert l'album, et placé d'emblée parmi les entrées en matière sympathiques.

Pourtant le style graphique de Rochier n'est pas franchement ma tasse de thé. Dans un style semi-réaliste, il semble ne pas s'embarrasser de contraintes morphologiques et de perspectives, se contentant de placer ses personnages dans des décors simples, mais assez efficaces dans ce one shot en niveaux de marron.

Gilles Rochier raconte sa banlieue, sa jeunesse sans fard, mais sans misérabilisme, on sent qu'il a aimé cette vie, et qu'il l'aime encore. C'est à la fois drôle, grave (il y a aussi l'histoire d'un pédophile), touchant et juste.

Une vraie découverte.

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque