Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Le Club du Suicide Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (5) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(3)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(2)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(0)
Nombre d'avis5
Note moyenne2.40 / 5
Pour l'achat0%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Le Club du Suicide sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Rakuten.com

Avis posté par Erik Infos posteur le 17/04/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Le club du suicide est une nouvelle méconnue de Robert Louis Stevenson l’auteur qui est célèbre pour son roman L’île au trésor. J’avoue ne pas avoir apprécié cette bd dans sa construction scénaristique.

La première partie nous plonge dans les aventures d’un prince un peu bohémien en mal de sensations fortes à l’époque victorienne. Il se retrouve au cœur d’un club étrange où l’assassinat se substitue à la volonté suicidaire du désespéré. Ce prince au bon cœur n’aura de cesse de punir le président du club au nom de la justice et d’une certaine morale.

La seconde partie devient véritablement d’un ennui mortel. C’est en effet trop sinueux pour moi et pas assez lisible. Je pense qu’il aurait fallu faire une adaptation inspirée plus cohérente et percutante pour le monde de la bd. C’est encore une fois toute la difficulté des adaptations littéraires sur le format bd. Cela passe ou pas…

Avis posté par roedlingen Infos posteur le 22/09/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ce roman graphique part très bien. Titre accrocheur, couverture à l’avenant et présentation particulièrement agréable, puis que se passe-t-il ?

Nous partons d’un prince aventurier toujours prêt à se jeter dans des situations périlleuses. Cette fois-ci, il s’attaque à un réseau particulièrement morbide d’où l’on ressort meurtrier ou victime. Mais si le lecteur plonge avec curiosité dans l’aventure, il s’enlise avec les méandres douteux dans lesquels le scénariste nous emmène. L’aventure propose quelques bons moments (la découverte du cercle de jeu par exemple) mais souffre de trop de platitude dans les temps morts. Des voyages et poursuites sans intérêt font perdre l’influx qui apparaissait en début de récit. Et que dire de ce héros bon sous tous rapports, faisant preuve de principes inutiles que d’aucun appelleront honneur, pff, non mais là c’est trop, ce n’est plus de l’honneur mais de la bêtise. Aller combattre blessé, mais bien sur…

Graphiquement l’ambiance se prête aux intrigues de propos sombres dont il est question. De beaux décors, parfois même trop carte postale, avec des personnages académiques. Il m’a manqué un je ne sais quoi de créativité dans le cadrage pour que la dynamique ne s’essouffle pas.

Et pourtant il y a de bonnes choses, alors qu’en penser ? Au final je dirais pas mal mais pas inoubliable, le scénario manque de tranchant pour captiver le lecteur alors que l’idée de base laissait entrevoir de belles promesses.

Avis posté par azerty Infos posteur le 15/07/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Un titre accrocheur, une couverture qui l'est tout autant. A l'arrivée, déçu...
Pour dire vrai, j'ai cru dans les premières pages (les 35 premières) que j'allais adorer... Mais il n'en est rien...

Le scénario est plutôt bien trouvé au début, des personnes en quête de sensations fortes rentrent dans un sombre club, le "club du suicide"... Puis d'un coup tout s'accélère... et j'ai décroché une première fois quand l'histoire nous entraine à Paris.
Le scénario m'a semblé bien simple et pourtant bien compliqué... En effet, l'idée est simple mais je la trouve mal concrétisée...
Ma lecture est une suite d'incompréhension et relecture...
Une explication possible, c'est que le dessin (malgré la finesse du trait) ne permet pas vraiment faire la différence entre les personnages, ce qui chose bien connue rend l'histoire bien plus absconse qu'elle ne l'est déjà... Dommage, car j'aime bien ce style de dessin.

Enfin voilà, un déception... Dommage...

Avis posté par js Infos posteur le 15/07/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Acheté sur un coup de cœur visuel et pour son titre alléchant.

Pour l'histoire, je ne connaissais pas du tout le livre de R.L. Stevenson. Je vais peut-être me le procurer afin d'avoir une lecture peut-être moins fastidieuse et plus compréhensible que cette BD.
Oui, j'ai eu du mal à lire et surtout à comprendre cette BD. L'histoire démarre bien, on découvre deux personnages intrigants qui vont en rencontrer un troisième plutôt farfelu qui va les amener au club du suicide afin d'assouvir leur quête de 'sensations fortes'.
Jusque-là, la lecture est bien, on s'amuse à découvrir (très rapidement) ce club, ses règles et ses membres.
Puis là, premier mort et le scénario embraye de façon trop rapide et trop confuse. Difficultés parfois à reconnaître les personnages, à suivre l'action. Cela, d'autant plus que l'histoire va brutalement changer de lieu, de ton et de protagonistes (pendant un moment), ce qui fait une césure trop brutale dans le récit et là arrive mon énorme déception : le club du suicide (en lui-même) est, on pourrait presque dire, un détail, un point de départ. Dommage car je m'attendais à rentrer dans les méandres de ce club qui promettait de belles histoires.
Du coup, l'ensemble devient plutôt fastidieux à lire et le dernier tiers est très long à avancer ; tout cela pour tomber sur une fin que j'ai trouvée abrupte et bizarre.

Le dessin par contre m'a régalé. Les planches sont soignées, bien pensées et agréables. Le trait, fin, fait un peu "crayonné" et l'ensemble rend bien, notamment au niveau des décors qui en mettent plein la vue. Les visages sont bien faits, mais j'ai eu du mal par moments pour les reconnaître ou les apprécier sur certaines planches. Les couleurs sont vraiment belles, de beaux dégradés.

Une BD dont je ne regrette pas l'achat pour son côté esthétique, mais la lecture ne fut pas des plus plaisantes et j'ai presque lâché l'histoire au dernier tiers.

Avis posté par Ro Infos posteur le 24/05/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cet ouvrage est l'adaptation en bande dessinée d'une trilogie de courtes nouvelles policières de R.L. Stevenson. Elles mettent en scène le Prince Florizel de Bohème, riche noble en quête d'aventures qui joue les enquêteurs et les justiciers, confronté ici au dangereux président d'un club bien particulier.

Le ton de ce récit est celui d'un roman-feuilleton, avec une bonne part de mystère et un peu de sensationnalisme, du moins pour l'époque. Empli d'ellipses et laissant le lecteur démêler seul l'écheveau d'intrigues assez alambiquées, il manque de clarté à mon goût. En outre, chacune de ses trois parties est l'occasion pour l'auteur de planter un nouveau décor, avec des personnages et des situations au départ inconnues qui peuvent laisser le lecteur perplexe le temps qu'il réussisse à "raccrocher les wagons".
La narration de cette adaptation n'aide en outre pas toujours car j'ai dû revenir deux ou trois fois en arrière pour être bien sûr d'avoir compris ce que je venais de lire. Ce fut par exemple le cas lors de la mort annoncée de ce fameux Barthélémy Malthus en fin de première partie, sachant que ce nom n'avait jamais été écrit avant et donc pouvait laisser supposer plusieurs possibilités. Les comportements et intentions des personnages également sont parfois difficiles à cerner.

En contrepartie, l'album est doté d'un très joli dessin à base d'aquarelles dans les tons ocres et bleutés. Les décors sont particulièrement réussis, qu'il s'agisse des rues de Londres comme de Paris. Les personnages sont simples mais dessinés de manière relativement efficace même s'il faut parfois réfléchir un peu pour bien les reconnaître, d'autant plus que les héros ont tendance à se grimer au cours de l'intrigue.

Au final, le scénario de cette histoire que je ne connaissais pas est original et plaisant mais hélas trop souvent confus ou inutilement compliqué. Heureusement, il est soutenu par un bien agréable graphisme, mais cela ne suffit pas à combler ma frustration d'être un peu passé à côté du récit et d'avoir souffert de son manque de clarté.

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque