Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
20th Century Boys Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (49) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(2)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(8)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(16)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(23)
Nombre d'avis49
Note moyenne4.22 / 5
Pour l'achat85%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD 20th Century Boys sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Rakuten.com

1 2 Page Suivante Page suivante 
Avis posté par Fanfan Villeperdue Infos posteur le 07/03/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Clairement, Urasawa a un talent exceptionnel pour raconter une histoire, croquer des personnages qui fonctionnent, imaginer des scènes marquantes, créer du suspense, tenir en haleine… Comme cela a été dit, les premiers tomes sont de véritables « page-turners » : une fois qu’on a commencé, il est impossible de s’arrêter !

Malheureusement, vers les tomes 13-14 environ, il apparaît de plus en plus clairement que l’auteur ne sait pas et n’a jamais su où il allait. Dans l’absolu, ce n’est pas rédhibitoire : c’est le cas dans de très bonnes séries (Walking Dead, le tout début de Rork) ; mais dans ce cas, il faut que chaque tome apporte son lot d’avancées dans le scénario, pour que le lecteur n’ait pas l’impression d’être payé en monnaie de singe. Hélas, dans 20th century boys, le scénario commence à faire des pas en avant et en arrière, et ça devient un peu n’importe quoi. J’ai eu une grosse baisse de motivation, puis c’est remonté un peu, et puis je voulais savoir la fin, tant qu’à faire… Mais la fin (c’est-à-dire la série-conclusion 21st Century Boys) ne justifie pas du tout la lecture de cette seconde moitié de série très décevante, et souvent à la limite de l’agacement, dû au sentiment que le lecteur est pris pour une vache à lait.

L’idéal serait, comme pour XIII, de pouvoir s’arrêter à la fin d’un tome précis, et de faire comme si la suite n’avait jamais existé (pour XIII, il y a une fin raisonnable au tome 8, intitulé XIII contre I). Malheureusement, ce n’est pas facile : à la fin du tome 12, peut-être ? Mais ce n’est pas totalement satisfaisant.

Il est très difficile de noter cette série. J’ai longtemps hésité, envisageant toutes les possibilités de « Vraiment pas aimé » jusqu'à « Franchement bien », voire plus. Finalement, mon verdict sera , « Pas mal », sans option d’achat. D'un côté, cette série est immensément supérieure à celles que je gratifie de 2 étoiles ; de l’autre, je ne peux pas mettre davantage à une série qui m’a agacé à tant de moments.

Avis posté par jules Infos posteur le 12/02/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Comme Monster, série à fort potentiel mais qui tourne au vinaigre à la fin, des trucs sans réponse, des trucs avec la réponse mais en fait non mais en fait si... Bref le scénario fait faire la girouette au lecteur et c'est fatiguant, ça n'est pas comme ça que l'on crée de l'intrigue, pas en faisant croire que tu dis la vérité mais en fait non. Bien sûr que le lecteur va croire ce qu'on lui raconte, il n'a aucun moyen de vérifier que ce qui lui est dit est vrai ou pas et aucun indice pour vraiment savoir le fond de la vérité.

Vraiment dommage car la narration sur trois époques était vraiment pas mal (et originale pour un manga) et permettait de voir des personnages changer avec l'âge. L'ambiance rock est vraiment bien aussi et les personnages sont pas mal du tout... mais à prendre trop le lecteur pour un idiot, bah le lecteur t'emmerde et te balance ta série à la tronche. Surtout quand on sort une série de deux volumes pour conclure alors qu'en fait bah non tu conclus pas mais en fait si quand même.

Retournement de situation forcer au forceps, série beaucoup trop longue. Et la fin m'a d'autant déçu que je les achetais au rythme de parution et qu'il m'a fallu deux ans je crois pour savoir qu'en fait, je ne saurai pas.

Très très très frustrant, un emprunt suffira... en fait pas la peine, lisez Pluto du même auteur, c'est beaucoup mieux et même si la série est loin d'être exempte de défauts, le lecteur est quand même beaucoup moins pris pour une vache à lait.

Avis posté par Pasukare Infos posteur le 29/05/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je n'ai pas d'avis tranché sur l'oeuvre de Naoki Urasawa, j'ai adoré la première série de lui que j'ai lue (Monster) mais depuis je n'ai pas réussi à retrouver le même intérêt.
Je n'ai pas du tout aimé Pluto et ce "20th century boys" qui est censé être le must du genre me laisse tout juste satisfaite.
Je crois que le problème c'est que l'auteur ne me surprend pas dans sa manière de construire ses récits : c'est long, tentaculaire (d'autres diront que c'est riche sans doute), on nous sert l'histoire par tous petits bouts qui s'enchaînent sans transition avec des tas de nouveaux petits bouts qui viennent se greffer au fil des tomes dont on ne voit pas la fin; Tout ça (me) laissant quelque part l'impression que l'auteur rallonge artificiellement une série qui se vend...

Concernant cette série proprement dite, j'ai bien aimé cette dimension multi générationnelle. Le groupe de la bande "à" Kenji reste attachant ainsi que sa nièce Kanna. Le trombinoscope de chaque début d'album est fort utile ainsi que les petits résumés, c'est une riche idée dont d'autres devraient d'inspirer. Je reste moins convaincue par tout ce qui se rapporte aux extraterrestres, brigade de protection de la terre, robot, "ami", cela m'est apparu artificiel et bancal (c'est le même genre de gêne qui m'a fait détester Pluto).
Graphiquement c'est toujours très réussi, rien à dire.

Au final et après 22 tomes, je ne regrette pas ma lecture parce que voilà quoi, c'est un truc à lire pour se faire son avis personnel, mais elle ne me laissera pas un souvenir impérissable. Quant au conseil d'achat : c'est un investissement que je conseille pas du tout ! Toutes les bonnes bibliothèques l'ont certainement en rayon, c'est largement suffisant selon moi.

Avis posté par Gaendoul Infos posteur le 24/08/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Aaah, voici un manga qu'il me sera facile de noter. Bien plus que Monster, du même auteur (Naoki Urasawa)...

J'ai véritablement apprécié cette histoire et me suis pris d'affection pour les personnages. Le dessin est ici aussi très bon et il est agréable de lire une série qui n'a pas américanisé ses protagonistes comme c'est hélas si souvent le cas des mangas récents (même si la tendance semble s'inverser). Le scénario est complexe et l'intrigue haletante se dévoile au fil des tomes.
A noter une petite baisse de rythme vers le milieu de la série, mais rien qui ne choque réellement tout de même.

Bref, un très bon manga à l'ambiance particulière et fortement intéressant!

Avis posté par Michelmichel Infos posteur le 25/06/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J’ai envie de commencer cet avis par mon sentiment vis-à-vis de la fin de cette série, notamment des deux derniers tomes, qui ne sont vraiment pas à la hauteur des vingt autres ! On pourrait même dire qu’elle est nulle !
Sur le coup, j’avais l’impression qu'Urasawa tirait sur la ficelle commerciale, mais ce qui est étrange, c’est que cette histoire semble bel et bien prévue initialement en 22 tomes, car l’une des premières scène du tome 1 est en flash-forward issu du tome 22…et il y a d’autres exemples, comme des personnages ou d’autres scènes que l’on voit au début et qui sont repris à la fin. J’ai du mal à m’expliquer l’intérêt que l’auteur a pu trouver à prolonger sa série à ce point, si tel était effectivement son souhait au départ.

Si les deux derniers tomes sont vraiment en dessous du lot, la qualité de la série baisse globalement dans le temps…
Les 14 premiers tomes ( ) sont vraiment super (en fait, surtout jusqu’à la révélation de qui est Ami…), et je salue d'ailleurs la performance de l'auteur, qui, malgré une histoire très alambiquée et bourrée de personnages, ne nous égare pas pour autant. Malgré cette complexité, on arrive à suivre. Et truc, tout bête, merci de faire au début de chaque tome un rappel des personnages principaux et un résumé du tome précédent ! Ca aide, et certains auteurs et éditeurs aux mêmes prétentions devraient faire de même !
Les tomes 15 à 20 sont simplement « pas mal » (), j’ai beaucoup moins apprécié ma lecture lorsque le récit était empêtré dans cet univers futuriste après le fameux évènement qui survient entre Ami et le Pape.
De plus, à partir du tome 20 () surtout, Urasawa se permet des largesses scénaristiques plutôt indigestes, choses qu'il avait évité jusque là... (et vas-y que j’amadoue les militaires avec une chanson, ou un dessin, et paf ! je me prends une balle dans le thorax, mais c’est pas grave, parce que je chante ! Et Oh ! Ce jeune connard est un génie du mal ? et ben faisons le chialer en lui disant qu’il n’est pas un si mauvais garçon que ça !)

Graphiquement, nous avons ici un superbe manga, où les personnages sont travaillés, divers et variés, et auxquels les décors n’ont rien à envier…C’est du travail d’orfèvre !
C’est surtout une œuvre très fluide à lire, ce qui est très appréciable !! Encore une astuce qui rapporte gros: tout ce qui est écrit en Japonais est traduit et légendé discrètement ! Merci ! Nan, parce que ça m'énerve les séries qui sont pas, ou mal, sous-titrées !!!
On peut sans trop de problème s’enfiler 2 mangas dans la même soirée. Seul l’ennui devient un obstacle sur la fin…

Concernant la note, malgré mes critiques initiales, je mets 4 étoiles, car les 2 tiers de la série sont quand même vraiment bien. Cependant, et contrairement à certain(e)s, l’idée de mettre 5 étoiles ne m’a jamais effleuré l’esprit.

Malgré cette bonne note, je ne conseille pas l’achat, car, après avoir emprunté cette série, je n’ai pas du tout envie de l’acquérir. La longueur n’aide pas, c’est une série qui, au total, est onéreuse, et si la toute fin était de meilleure qualité, ça aurait pu se discuter, mais là…Je ne pense pas la relire un jour.

Bref, une très bonne série sur la plupart des tomes, mais pas culte.
(130)

Avis posté par raistlin Infos posteur le 28/11/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
ATTENTION ! Ne pas fuir cette série sous prétexte que c'est un manga ! Essayez au moins d'en lire un !
Dessin de qualité, scénario complexe et prenant, personnages attachants, virtuosité de l'auteur pour mélanger les époques et accrocher le lecteur, grande cohérence de l'ensemble (je considère personnellement que la série n'est complète qu'avec 21th century boys), j'ai passé de longues heures à lire cette série sans me lasser ! Eh oui, sans me lasser !
Qu'est ce qu'une œuvre qui s'étire artificiellement ? C'est un récit qui se répète, qui n'ajoute rien et qui sent le maintien en vie forcé (je pense à XIII ou Thorgal sur une certaine période). Ici, l'auteur nous promène dans sa vision passé/présent/futur sans jamais perdre le fil de son intrigue, mais tout en prenant le temps de décrire sa vision des ces trois époques. Le lecteur qui veut juste savoir qui est Ami et pourquoi il est ainsi trouvera cela forcément trop long. Celui qui veut avoir le dénouement de suite également.
Mais à mon sens un récit ne se résume pas à une fin ou une résolution d'énigme, si tant est que l'environnement décrit est un univers dans lequel on se plonge avec plaisir. Et c'est exactement le cas dans cette série. De la nostalgie de l'enfance ou d'une certaine époque, jusqu'à un futur extrême mais pas excessif, j'ai lu les 24 (j'insiste !) tomes sans agacement, sans lassitude, juste parce que j'ai aimé être baladé ainsi d'époque en époque, de personnage en personnage, d'énigme en énigme, de rebondissement en rebondissement. Comme un morceau de musique qui dure longtemps mais sans qu'on voit le temps passer...
Alors oui, j'admets sans problème que quelques ficelles sont un peu grosses, que certaines questions restent sans réponses, qu'un ou deux dispositifs peuvent paraître peu crédibles, mais tout cela n'apparaît que lorsqu'on cherche à analyser le travail de l'auteur...
Oui encore, la série aurait pu faire 4 ou 5 tomes de moins, soit, mais moi, on m'aurait privé de 4 ou 5 tomes à lire avec délice dans la mesure où quand l'auteur vous manipule avec autant de dextérité et de talent, je dis Encore !!! Oui aussi, on aurait pu avoir des réponses plus précises sur certains points, mais un récit qui vous laisse une petite part d'interprétation et d'interrogation après la lecture de la dernière page, est un récit qui continue à vivre en vous et qui vous donnera envie de le relire !!!
Donc, en conclusion : essayez au moins le premier tome de cette série, la qualité d'ensemble vaut largement cette tentative ! Par contre il faut savoir qu'à moins de l'avoir intégralement dans une bibliothèque, si vous accrochez, votre porte-monnaie ne vous dira pas merci, lui !

Avis posté par Yaglourt Infos posteur le 17/10/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Dommage ! Urasawa est encore tombé dans ses travers habituels : Série à rallonge, multiplication de personnages et évènements secondaires pour rallonger la sauce au risque de perdre de vue l'histoire principale, fausses fins à répétition, etc.
Série originale mais qui s'essoufle bien avant la fin, elle aurait grandement gagné à être raccourcie.

Avis posté par Ro Infos posteur le 01/02/2004 (dernière MAJ le 28/07/2011) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai étalé la lecture de cette série sur plusieurs années, étant tout d'abord assez accroché par les 6 premiers tomes, puis réconforté par les 5 suivants, mais ayant vu mon intérêt s'écrouler avec la lecture des 11 derniers tomes.

Il faut avouer que l'histoire est originale. Il y a un peu du "Ça" de Stephen King au départ avec ces réminiscences de souvenirs de cette bande de jeunes amis qui mènent à comprendre ce qu'il se passe au temps "présent". Puis il y a aussi un peu d'autres films "d'horreur" avec ces membres de sectes complètement lavés du cerveau et qui peu à peu prennent toutes les rênes du pouvoir.
Les personnages sont sympas et relativement attachants. Et oui, au long de la lecture, on se demande souvent "mais qui est Ami ?", est-ce lui, ou plutôt lui, ou alors lui, car l'auteur nous fait croire sans arrêt que c'est l'un des membres de l'entourage du héros avant de réfuter ces hypothèses.
La touche de SF et de fantastique rend encore plus accrocheuse l'intrigue et ses multiples mystères. Quoiqu'elle soit au début doucement distillée, je trouve ceci dit qu'elle perd en impact quand elle devient plus concrète au moment où l'auteur surprend le lecteur par un bond de 15 ans dans le futur puis de 3 ans encore amenant la fin du récit dans un décor de 2018 post-apocalyptique.

Bref, on n'arrête pas de se poser des questions dans cette BD. C'est le but de l'auteur : amener le lecteur à vouloir lire la suite avec avidité pour en découvrir encore un peu plus et essayer de comprendre... Et c'est ça qui fait la force de cette série et qui a accroché beaucoup de lecteurs. D'autant que l'auteur ne s'impose pas de limite et bouleverse souvent la donne même si certains rebondissements paraissent un peu téléphonés.

Malheureusement, à la longue, j'ai décroché. L'accumulation de personnages, de sous-intrigues, de sous-mystères, de flash-back a commencé à se faire lourde une fois passée la moitié de la série. L'auteur en a fait trop et semble surtout avoir cherché à noyer le poisson. Si tout finit par tenir plus ou moins la route, il apparait que beaucoup d'éléments sont franchement dispensables et allourdissent inutilement la complexité de l'intrigue. Certains d'entre eux sont en outre cousus de fil blanc et trop faciles comme ce qui entoure Kenji sur la fin de la série.
Bref, à partir du tome 14 à peu près, j'ai commencé à être un peu déçu de ma lecture, puis à m'en distancier franchement aux alentours du tome 18. Et c'est sur les tomes 21 et 22 que s'est faite encore plus ressentir le sentiment d'accumulation qui m'avait agacé au préalable quand l'auteur recolle dans un empilage hétéroclite un peu de tout ce qu'il avait mis en scène au préalable en prévision de la grande scène finale... grande scène finale qui ne viendra pas pour cette série !
Car quelle drôle d'idée d'avoir soudainement coupé la série avant la fin et renvoyé celle-ci dans un dyptique nommé différemment, 21st Century Boys. Idée marketing douteuse ? C'est un choix peu convaincant en tout cas.

En élaguant franchement son intrigue et en n'en gardant que l'essentiel, Naoki Urasawa aurait pu produire un chef-d'oeuvre avec ce scénario original et sa manière d'entretenir et d'accentuer le mystère. Hélas, il a allourdi cette oeuvre par une surabondance de sous-intrigues et de faux mystères associés à quelques facilités scénaristiques qui ont réduit le bel intérêt que j'avais au départ pour cette série.
Elle vaut malgré tout la lecture par la présence de nombreuses idées excellentes et de passages assez forts.

Avis posté par Aurélien V Infos posteur le 24/05/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Les protagonistes de la série sont aussi nombreux que les flashbacks et flashforwards servant de structure au récit. Et l’auteur parvient malgré tout à ne pas semer son lecteur en cours de route. Bien plus, il parvient à le captiver dès les premiers tomes ! Les deux tiers de la série sont en effet franchement passionnants !

Ensuite, la série m’a malheureusement semblé s’essouffler et j’ai eu l’impression de longueurs. Enfin, la chute ne m’a pas touché autant que le début.

Par ailleurs, le procédé consistant pour l’auteur à introduire des personnages de paraissant inconnus mais qui se révèlent finalement appartenir au passé de Kenji et de sa bande est trop souvent répété pour ne pas lasser.

En conclusion : 3,5/5.

Je lirai 21st century boys, sans aucun doute, en espérant une fin moins avare en réponses.

Avis posté par zbah Infos posteur le 18/03/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Qu'il va être difficile de donner un avis sur cette série, tant, au sortir du 22ème et dernier tome, on se voit décontenancé par ce long roman fleuve, tortueux, jouissif, et frustrant.

C’est bien simple, le premier tome entre les main, un souvenir d’enfance s’étale devant nous, un groupe d’amis, un été, une base secrète, on plonge en apnée dans un « stand by me » version Tokyo. L’amitié, les liens de l’enfance et leur conséquences, morales, d’envies, de passion seront le sujet central de l’histoire, ça va vite dès le début, on est piégé tout de suite, des intrigues s’entremêlent, des mystères apparaissent, et on tombe sous le charme immédiat de cette petite bande : Kenji, Otcho, Croa Croa…

L’enfance, ses rêves, son imagination, son univers, sa perception du monde, tout ce petit monde là nourrit toute votre vie, on l’oublie souvent devenu adulte, Urasawa, non. L’enfance est ici le moteur de tout, l’origine de tout, jusqu'à l’extrême. Ce sont ces liens, qui vont se tisser tout le long des 22 tomes, avec énormément de réussite au début, et beaucoup moins à la fin.

XXth Century Boys est aussi plus que ça, il porte évidement bien son nom, tant cette série est une ode au XXème siècle. On sent bien chez l’auteur l’importance du passage, émotif, qu’a pu lui procurer le passage à l’an 2000. Cette date sera sacrée, ce sera un tournant, la fin des utopies ? La fin d’un siècle de créativité, d’insouciance ? Les personnages de XXth Century Boys restent dans le passé, enfants du XXème siècle, ils ne veulent pas être adultes du XXIème. Tout le sujet est là, la peur de l’avenir, les rêves de l’enfance, les rêve d’une époque symbolisée par une exposition universelle dans les années 70, confrontée à la réalité d’un futur, désormais le présent plus terre à terre. Il y aura une différence flagrante entre la dureté de l’enfance de Kanna, fille du XXIème siècle, bien que son âme soit dans le siècle précédent, et l’enfance de la bande à Kenji. La dureté, le pragmatisme, le combat, la séparation contre l’insouciance, le jeu. « Tonton Kenji » sera porté en idole, par pour n’importe quelle raison, parce qu’il symbolise, lui, tout ce que le XXIème n’aura pas, ou plus.

De grands thèmes donc, traités de façon plutôt magistrale dans la première partie de la série, l’ascension de la « secte », les origines de celle-ci, l’ énigme quant à l’identité de son gourou, le grand bain de sang, et des airs de musiques, le tout forme un univers fabuleux, entre nostalgie et futur, on s’y perd un peu, mais c’est toujours avec plaisir. Le dessin est splendide, dynamique, les personnages sont expressifs, sans trop d’exagération non plus, le style narratif est prenant, haché, palpitant, et les rebondissements fréquents, bien amenés, surprenants. Toutes ces qualités vont devenir, paradoxalement des défauts sur la longueur. Passé le 13ème tome, il se passe quelque chose dans XXth century boys, qui est surprenant à plus d’un titre. Lassitude ? Systématisme ? Monotonie ? En fait il y a comme une impression, en milieu de série, de tout recommencer, même thèmes, mêmes énigmes, mêmes procédés.
L’auteur s’empêtre, allonge la sauce, et la narration que nous avions trouvée si excellente au début, devient pénible. Pourtant c’est la même chose, le même talent. L’ouvrage est trop long, ou pas assez, on ne sait pas. Le charme opère moins, le retour de certains « héros » n’émeut pas.

A l’image du petit mot d’introduction présentant chaque tome, ça se répète et ça patine, on ne sait plus quoi en dire.

J’ai rarement lu série si frustrante que celle-ci, si décevante en fait. Elle est tellement magnifique sur sa première moitié, que s’en est rageant.

J’en conseille la lecture à tout le monde, c’est je pense un indispensable, et la lecture des 13 premiers tomes, est marquante à plus d’un titre. Le reste passionnera sûrement moins, mais paradoxalement, à la clôture du 22ème tome, un pincement nostalgique de la lecture des premiers opus et des émotions qui l'accompagnait, vous titillera sûrement. Comme quoi, Urasawa a peut être réussi son pari, finalement.

Avis posté par Tomeke Infos posteur le 03/10/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Mais que c’est-il donc passé ? J’étais très emballé au début, surtout en me rappelant l’excellent moment de lecture passé à lire Monster du même auteur. Et puis, arrivé au treizième volume, je n’ai plus envie de continuer ma lecture…

Je m’ennuie et je me lasse de l’histoire. Malgré qu’un solide tournant scénaristique soit apparu dans le volume précédent, et même si je me doute que ce n’est encore que le début des mystères et des révélations qui l’accompagnent, je dois avouer être devenu indifférent au sort de Kanna, Otcho et des autres personnages…

Et pourtant, Urasawa démontre encore une fois sa maîtrise dans l’installation de l’intrigue et la distillation habile des éléments de réponse mais je n’ai tout simplement pas accroché au récit.

Concernant les dessins, comme pour Monster, je les aime bien même si les visages des personnages entre les deux séries sont les mêmes, ou presque.

Ma lecture va donc s’arrêter, le plaisir et l’envie prenante d’avancer dans le récit n’y étant plus… Il me reste l’excellent titre de T-rex !

Avis posté par Jetjet Infos posteur le 04/08/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Que dire de plus sur cette œuvre culte, cette œuvre en somme qui n'a besoin d'être défendue ?

Qu'elle réconciliera les réfractaires du manga à sa lecture ? Que son dessin rappelle la ligne claire européenne et qu'il est très joli en noir et blanc ? Que c'est un "page turner" à savoir qu'une fois commencée, on ne cesse d'en dévorer les pages ?

Que son histoire est humaine et met en scène des personnages vulnérables et sans pouvoirs surhumains ? Qu'elle met en lumière le trauma japonais d'Hiroshima en exposant l'horreur et l'absurdité d'une guerre totale ? Qu'elle met en garde contre l'aveuglement de sectes dites bénignes comme les témoins de Jéhovah ou les Scientologues ?

Qu'elle est aussi excitante que "Ça" ou "Stand by me" de Stephen King ? Qu'elle effraye autant qu'elle captive ? Que ses flash-backs auront rarement été aussi bien utilisés dans sa narration ? Que le suspens et les révélations auront raison de vos nerfs ?

Ou tout simplement que j'ai adoré perdre un mois à en dévorer l'intégralité des pages des 22 tomes ? Oui, voilà bien ce que je voulais en dire de plus...

Avis posté par gruizzli Infos posteur le 10/05/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Après la lecture de tous les avis précédents, si vous n'avez pas encore envie de l'acheter, je ne peux rien faire de plus, mais essayons tout de même.

Alors, 20th Century Boys est un manga très différent des autres. Si vous êtes réticent car vous n'aimez pas les mangas, regardez donc la galerie et vous aurez une idée du dessin, qui est à mon goût excellent. Le scénario à lui seul justifie l'achat et la lecture de ce manga. Un thriller haletant, ou l'on suit différentes personnes sans répit, toujours très mystérieux, mais aussi prenant et superbe. Tous les personnages ont une profondeur psychologique très bien campée, pas trop fouillée non plus. On retrouve tous les personnages secondaires à un moment ou à un autre, et ceux-ci deviennent alors beaucoup plus importants dans le récit. Y a-t-il un défaut ? Même en cherchant bien, je ne trouve pas (mais il est possible que je me trompe). Alors foncez lire ce manga sans attendre. Bonne lecture !

Avis posté par AqME Infos posteur le 25/03/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Friends say it's fine, my friends say it's good
Ev'rybody says it's just like Rock and Roll
Fly like a plane, drive like a car
Ball like a HOUND, babe I wanna be your man - oh
Well it's plain to see you were meant for me, yeah
I'm your toy, your 20th century boy!!!

Ainsi commence la chanson T-Rex, 20th century boys.

Cette série est vraiment géniale, avec un scénario jamais vu et haletant.
Les dessins ne sont pas super mais ils collent bien à l'énigme et on suit sans soucis les aventures de Kenji, de sa nièce et des ses amis.
Le scénario est immense avec des flashbacks et des allers-retours dans le temps pour mieux cerner l'histoire et les personnages.
Le fait de les voir enfants, puis adultes est vraiment énorme et apporte beaucoup au charme de cette série. De plus, les dessins sont réussis sur ce point, on reconnait facilement un enfant devenu adulte et vice versa.
Les références au rock et blues des années 60 et 70 est récurrent notamment avec T-Rex mais aussi avec Creedance Clearwater Revival et Cream (le premier groupe de Clapton pour les incultes !), et il est vrai que cette série suit un rythme à la fois blues et rock.

J'ai vraiment aimé cette série, mais, puisqu'il faut trouver un défaut, je dirais l'absence de fin, ou du moins les interrogations avec lesquelles nous laisse l'auteur...

Un manga à lire en écoutant un petit rock cool (les Stones par exemple avec Angie ou un Ten years after avec the Bluest Blues!). Bref, je le conseille vraiment !

Avis posté par fonch001 Infos posteur le 19/02/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai eu beaucoup de mal à me décider entre les notes de 3/5 et 4/5. J'ai choisi au final la note par défaut en raison de la fin complètement ratée de cette œuvre. Un foutage de gueule intégral à mon sens. En fait ce n'est qu'avec 21st Century Boys que cette œuvre n'est véritablement complète et achevée de façon cohérente. Du coup, je mettrai 4/5 à cette fin .

Le dessin est très soigné, c'est très agréable, rien à redire à ce niveau, c'est du beau.

En revanche si la narration et le rythme sont excellents, le scénario est un peu sidérant si on s'arrête 30 secondes et qu'on prend le temps de réfléchir... C'est un scénario qui n'a aucune crédibilité à mon sens mais le talent de l'auteur est justement de pas nous laisser 30 secondes et de nous embarquer dans son délire. Au niveau de la narration j'ai trouvé les premiers tomes parfois un peu durs à suivre à cause des multiples époques qui se chevauchent à coup de flash-back. C'était une bonne idée mais l'auteur en abuse un peu au début du manga.

Bref une bonne lecture, à condition d'acheter la fin...

Avis posté par JAMES RED Infos posteur le 28/02/2006 (dernière MAJ le 07/02/2008) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
A mon avis, l'un des meilleurs mangas du moment. J'avais déjà beaucoup aimé Monster du même auteur, mais je trouve que cette série la surpasse en qualité.
Seul bémol, au cours de cette saga de 22 tomes, Urasawa a tendance à jouer sur des automatismes narratifs qui peuvent devenir génants. Mais ne boudons pas notre plaisir, et espérons qu'Urasawa clôture habilement cette série qui fait déjà partie des meilleurs mangas de l'histoire.

Avis posté par Farren Infos posteur le 09/11/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Une histoire haletante dont l’intérêt est toujours maintenu grâce à une succession de suspense - espoirs de dénouement – rebondissements en boucle.

À cela s’ajoutent des superpositions d’époques montrant l’ancrage de l’histoire dans le passé des personnages. Ces flash-back, je les trouve vraiment passionnants un peu comme des interludes qui, au milieu de l’histoire, viennent nous faire partager un peu de la vie, des rêves et des déboires d’une bande de gosses attachante.

Le dessin est très agréable de plus.

Le gros bémol à mon avis ne vient pas de l’histoire ou du dessin ou de quoi que ce soit en rapport avec l’auteur mais plutôt de l’édition… la traduction… il y a trop de fautes d’orthographe !!! C’est monstrueux ! Petit exemple tome 7 page 79 « je vous en avez parlé la semaine dernière... » (sic).

Avis posté par Gaston Infos posteur le 01/08/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Le meilleur manga à suspense que j'ai lu de toute ma vie. On est scotché du début jusqu'à la fin. Il n'y a aucun temps mort !

C'est rempli de fausses pistes et de révélations choc. La psychologie des personnages est bien décrite et détaillée. J'ai un véritable coup de coeur pour Ami. L'un des méchants les plus machiavéliques et intelligents que j'ai vu. Il est prêt à tout pour avoir ce qu'il veut, même tuer.

[SPOILER]
Seul point négatif : Le retour de xxx alors qu'il est censé être mort. Je n'aime pas ce genre de truc.
[FIN SPOILER]

Avis posté par Steril Infos posteur le 23/02/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Un manga fleuve pas comme les autres. Amateurs d'histoires compliquées, pour ne pas dire complètement tordues, mais néanmoins franchement passionnantes, cette série fleuve est faite pour vous. Bien moins répétitive que Monster (l'autre série fleuve du même auteur, que j'avais trouvée un peu longuette et monotone sur la fin), 20th Century Boys est une série où chaque album vient dévoiler un petit pan de rideau sur une histoire dont on se demande bien comment elle va pouvoir s'achever.

Car c'est bien le seul hic de la chose : cette série n'est pas encore finie, donc peut-être que toute l'histoire va tourner en eau de boudin.

Par ailleurs, le délai d'attente entre les albums étant assez long et l'histoire bien complexe, il faut généralement se refarcir l'entièreté des 19 albums lors de la sortie de chaque nouvel album pour être sûr de bien comprendre ce qui se passe... ce qui à la longue devient un peu pénible.

Mais dans l'absolu, c'est une des plus géniales séries de manga que j'ai jamais lue, donc à découvrir, clairement !

Avis posté par CoachS Infos posteur le 05/10/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Une série qui, à son tome 20, ne perd pas de son intérêt ni de son intrigue. Urasawa a été encensé avec Monster. 20th est sans doute supérieur dans bien des domaines. Les personnages ont tous une part d'ombre (Otcho et son fils, Kenji et son groupe, Maruo et sa fuite...) et se révèlent tous des héros ordinaires... Bref, c'est du bonheur !

Avis posté par jopicard Infos posteur le 04/12/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Que dire du manga 20th century boys si ce n'est qu'il m'apparaît comme exceptionnel, impressionnant, génial, monstrueux (non, là je m'égare sur une autre histoire du même auteur). Les qualificatifs élogieux pourraient pleuvoir ainsi pendant des pages entières. En bref, c'est un chef-d'oeuvre.

Il faut d'abord relever le caractère monumental de la série. A ce jour, 21 tomes sont parus au Japon, 18 étant déjà traduits en langue française. Et la série n'est toujours pas terminée, même si ce 21ème tome lève le voile sur de nombreuses questions(selon ma libraire qui l'a su de machin truc qui est allé le trouver en format numérique... ). J'admire donc déjà la quantité astronomique de travail que l'auteur a du fournir pour le développement d'une telle série.

Le scénario est en tout point remarquable, l'auteur jonglant admirablement avec différentes époques et un nombre impressionnant de personnages. Il développe progressivement son scénario à rebondissements sans jamais lasser le lecteur. Je dois dire qu'arrivé au 12ème tome, la complexité de l'histoire m'a fait recommencer du début. Mais au regard du coût de la série, autant profiter plusieurs fois de l'investissement... Je me garde bien de dévoiler ici les détails du scénario afin de laisser aux futurs lecteurs la surprise la plus complète possible.

Le dessin est tout simplement admirable. J'ajouterai juste que j'apprécie tout particulièrement l'évolution du physique des personnages au travers des âges.

Reçu 5/5 sans hésiter!

Avis posté par mikolaj Infos posteur le 27/07/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Un thriller mené avec brio par Urasawa. Les nombreux rebondissements dans le scénario permettent de garder le lecteur en haleine et me font regretter de lire trop vite à chaque fin de tome.
J'en suis au 15e tome et je ne vois toujours pas comment l'histoire pourrait se terminer prochainement. J'espère toutefois que les frasques d'Ami ne dureront pas trop longtemps, parce qu'à mesure que l'histoire avance sa crédibilité diminue. Alors attention ! A moins qu'une explication convaincante (comme il a déjà réussi à le faire brillament) sur les prouesses d'Ami des derniers tomes nous laisse sans voix.
Alors bravo et à suivre..

Avis posté par j'raconte pas ma vie...si? Infos posteur le 16/02/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Que dire de plus à ce qui a déjà été dit.
Oui cette série est culte, mais attention...

Je m'explique : ça fait maintenant 15 tomes que Mr Urasawa nous trimballe dans tous les sens, et jusqu'à maintenant c'était plutôt bien (même excellent jusqu'aux tomes 7/8.)
Mais là ça commence à faire long.

Il faudrait peut-être penser à clôturer cette oeuvre rapidement car les derniers tomes sont un peu répétitifs (on croit approcher de la vérité, eh bien non, on nous envoie à chaque fois dans une nouvelle direction qui sera peut-être la bonne...).
Je le répète c'est bien fait, mais au bout d'un moment ça peut (ça va) devenir saoulant.

Cette oeuvre vaut donc largement la note suprême, mais si ça s'éternise de trop, elle pourrait perdre de son attrait.

Avis posté par Don Lope Infos posteur le 31/12/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Plus j'y pense, moins j'ai été enthousiasmé par Monster, du même auteur (je vais de ce pas retirer une étoile d'ailleurs). La lecture de "20th Century Boy" n'a fait que renforcer cette impression tant cette série plane 20 000 pieds au dessus.

"20th Century Boy", c'est l'art de faire croire à l'invraisemblable. Quand on y réfléchit à tête reposée, on ne peut pas croire deux secondes à ce complot planétaire et surtout à la facilité avec laquelle la secte d'Ami arrive au pouvoir. Pourtant, à aucun moment, ces invraisemblances ne viennent gacher la lecture tant tout est maîtrisé et tant le talent narratif d'Urasawa est étincelant.

"20th Century Boy" est autant un thriller (super efficace et haletant) qu'une analyse de la société japonaise, un décryptage des moeurs de ce pays comme Urasawa a pu le faire sur l'Allemagne et la République Tchèque dans Monster, avec le même talent. S'il parvient à nous faire croire à l'incroyable, c'est justement parce qu'il ancre profondément son récit dans la société réelle, par le biais de multiples détails et références historiques.

Urasawa, réussit de plus à multiplier les personnages et surtout les époques avec une vraie maestria. Toujours clair, relançant sans cesse l'intérêt du récit à mesure qu'il rajoute ou éclaircit une époque, il arrive à ne jamais provoquer de lassitude (ce qui n'est à mon avis définitivement pas le cas de Monster où on s'essouffle nettement après les 10 premiers tomes) et, tout en préservant le mystère, à apporter suffisament de réponses à chaque tome pour exciter davantage.


Pour balancer cet avis dythirambique, je ferai quelques remarques:

- les tomes se situant lors de la quatrième époque, c'est-à-dire à partir du tome 17 ou 18, sont un poil moins passionnants ; les dialogues autour du justicier musicien étant parfois à la limite du ridicule.

- le tome 22 sensé conclure en beauté cette série ne conclue rien du tout et nous laisse pantois en pleine action. J'entends parler de deux tomes à suivre sous le nom de 21st Century Boy ; j'espère qu'ils apportent toutes les réponses attendues au risque de me facher tout rouge !

- enfin, je regrette un peu que le même gimmick sur la perte supposée de mémoire des différents protagonistes soit utilisé plus que régulièrement : on oublie et finalement on se rappelle pour faire progresser l'intrigue, faire réapparaitre un personne voire même créer un nouveau personnage dont on n'avait jamais entendu parler pendant 20 tomes (le DJ pour ne pas le citer). Cette répétitivité scénaristique, un peu la même que dans Monster devient lassante. J'aurais bien racourci la série de quelques tomes.

A part ça rien à jeter, attention chef d'oeuvre.

Avis posté par steamboy13 Infos posteur le 23/11/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
"20th Century Boys" est "la série Manga" du moment. L'histoire est très maîtrisée pour l'instant et sur une telle longueur avec un sujet qui peut paraître bateau au départ, il faut reconnaître que c'est un tour de force.
Partir sur une théorie de complot à priori irréaliste et en faire une histoire capable de captiver une grande partie des lecteurs de BD est un autre tour de force. Allergiques au Manga n'hésitez pas, cette série dépasse largement ce cadre réducteur et, de plus, c'est une histoire originale et d'une grande simplicité. Ici, on ne se casse pas la tête pour saisir ou interprêter des sous intrigues inutiles.
Non, l'histoire se déroule tranquillement au fil des volumes, passant d'une époque à l'autre sans devenir confuse un seul instant, et de plus, ce n'est pas frustrant car les différents moments sont tous autant intéressants.
De plus, Urasawa est un type qui sait dessiner, c'est encore un plus non négligeable.
Si je fais une (inévitable ?) comparaison avec "Monster" du même Urasawa, je dirais qu'il n'y a pas une seconde d'hésitation car même si Monster" est une BD qui a des qualités, on n'évite pas les temps morts et les tomes de remplissage. J'ai lu 10 volumes de "20th Century Boys" et l'histoire n'a jamais été freinée ou longuette.
Bref du tout bon, une BD qui est bien placée pour obtenir la note maxi, si toutefois l'intrigue n'est pas rallongée plus que de mesure à des fins commerciales. J'en reparlerai une fois la lecture intégrale terminée.

Avis posté par Pacman Infos posteur le 05/11/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je mets 3/5 à cette série parce que je suis fan du style et du dessin d'Urasawa. Parce que pour le reste, je suis franchement déçu.
D'abord, la théorie du complot à l'échelle planétaire est totalement irréaliste. Certes, le réalisme n'est peut-être pas le but recherché, mais bon, ici les évènements se succèdent avec une telle improbabilité que ça en devient franchement gênant pour la lecture.
Ensuite, le scénario en lui même est ultra répétitif : "Mais qui est Ami ? Peut-être untel, tu te rapelles ?". Un ou deux albums plus tard : "Ha non, ce n'était pas lui. Un autre tel alors ?". Et ainsi de suite.
Non, même si je pense lire cette série jusqu'au bout, je ne pense pas qu'elle me laisse un souvenir impérissable. En espérant que la fin me fasse mentir...

Avis posté par Spooky Infos posteur le 15/10/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je dois dire que j'avais un peu peur de tomber dans du manga pour ados, rigolo certes, mais pas très relevé. Eh bien c'est tout le contraire. Il s'agit d'un thriller haletant, truffé de trouvailles scénaristiques, servies par un dessin plutôt pas mal. Le suspense est à son comble...

Avis posté par Picado Infos posteur le 13/09/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Que dire de ce manga ? Que les dessins sont superbes, ce dont on se doute quand on a lu Monster ? Que l'histoire est fascinante, devant sa richesse, son ouverture, sa fantaisie ? Que les cabanes de gamins me rapellent plein de souvenirs quand moi aussi je pensais sauver le monde ? Que toutes les références rock sont plus que plaisantes ?

Surtout je crois que l'on peut dire que ce manga arrive à cumuler la magie et l'irréel tout en restant crédible. Ce manga a une véritable force : nous porter ailleurs, nous travailler, nous amener à rêver... Je suis fasciné par tous les moments de ce manga, qui a le gros avantage de ne comporter aucune longueur (gros défaut des mangas en général).

Je trouve que Urasaw s'en sort très bien avec la complexité de son histoire : les personnages se croisent sur trois époques différentes, mes mensonges d'ami vont très loin... Malgré tous ces facteurs, qui pourraient nous noyer le tout reste clair et prenant...

Un must dans les mangas, c'est sûr... Vous attendrez longtemps la sortie des nouveaux tomes...

Avis posté par Kael Infos posteur le 26/07/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Une baffe énôôôôôôrme !
Autant, j'ai trouvé les premiers tomes juste biens, autant la série est tout à fait extraordinaire ensuite.
Monster m'avait déjà impressionné, et je ne pensais pas trouver là une série encore meilleure, mais il n'y a pas à tortiller, 20th century boys est bien un ton au dessus.
En fait, je suis admiratif devant cette maitrise scénaristique, passant d'une époque à l'autre sans pour autant rendre le récit confus. Loin de là même, tout s'enchaine avec une fluidité et une rapidité sans faille, chaque époque apportant une dimension supplémentaire à cette histoire.
J'ai été littéralement happé par cette histoire, dévorant chaque tome avec avidité, la tension ne faisant que monter un peu plus à chaque page.
C'est véritablement du grand art...

Avis posté par Régis Infos posteur le 07/07/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Série un peu plus difficile à aborder que Monster, elle n'en est pas moins maîtrisée. L'histoire est absolument géniale, les personnages tous aussi attachants les uns que les autres. Les changements de narration entre le passé et l'avenir sont un vrai rafraîchissement et rendent d'autant plus frustrant les pans de l'histoire qui ne sont pas révélés.
Il y a vraiment du génie dans cette BD.

Avis posté par Justin Infos posteur le 25/06/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Attention chef d'oeuvre!
C'est grâce à ce site que j'ai découvert cette série. Je me suis aussitôt engouffré dans la lecture des 12 tomes en français (le reste, le reste!). Urasawa a bâti une histoire d'un suspense haletant. Je n'ose imaginer l'impatience de ceux qui ont dû attendre les tomes les uns après les autres. Je me suis procuré également les tomes sortis aux usa pour connaître la suite(mais pourquoi je parle pas japonais?!). Je ne suis pas habitué à lire des mangas, mais "20th century boys" est réellement un must. Ennemi du manga, osez franchir le seuil! Ca vaut vraiment le coup.

Avis posté par Woody Infos posteur le 18/05/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Voilà du bon manga et même du très bon. Après 11 volumes je suis toujours frustré de ne pas en savoir beaucoup plus, mais en même temps j'ai pas envie qu'une série aussi bonne ne s'arrête trop vite.
L'intrigue est très bien menée, à chaque indice on croit savoir qui est ami... et puis non. Et le plus fort c'est que ça dure depuis plus de 10 volumes sans jamais lasser le lecteur (chose difficile, y'a qu'à voir comment ça a plombé une série prometteuse comme XII).
Et puis passer d'une époque à l'autre tout en conservant une lecture fluide... Bon ça va durer des heures à écrire alors je vais résumer ma pensée: le scénario est ultra complexe mais grâce à quelque chose qui ressemble à du talent, l'auteur le rend compréhensible à tous.
Le dessin reste dans ce que fait Urasawa d'habitude, un trait reconnaissable du premier coup d'oeil qui reste très manga sans pour autant y ressembler (mais si c'est très clair).
De toutes façon l'histoire est tellement bien que même si ça avait été dessiné par Druillet j'aurais quand même mis 5/5.

Avis posté par cac Infos posteur le 24/03/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Rhaaaaaaa, *bave* je veux le fin mot de l'histoire. Lu les 11 tomes parus à ce jour en France, et c'est génial. Ca commence doucement et après on est emporté : qui est ce fameux Ami ? On se dit c'est untel, ah non c'est lui, on pense même à Kenji le héros de l'histoire - plusieurs petits détails le laissent à penser - et on se dit que c'est impossible puisqu'ils sont confrontés... En plus l'auteur rajoute une tonne de nouveaux gamins jamais vus avant dans la bande à Kenji, ce qui élargit encore le champ des possibles Ami. Et dire que Urasawa arrive à rallonger la sauce sur autant de tomes sans que ça ne devienne jamais ennuyeux.

Alors après, savoir quid de "Monster" ou "20th Century boys" remporte la palme ? J'hésite encore, je pense que ça se vaut largement dans le genre thriller et que ça surpasse largement tout ce qu'on pourrait faire dans le style en Europe. Les détracteurs des mangas pour diverses raisons se privent de quelque chose avec ces petits bijoux japonais.

Pour finir je pourrais gueuler sur l'éditeur Génération Comics, ça m'énerve que ce soit ce genre de charlot qui publie une telle oeuvre et pour ce prix-là en plus, mais bon... :'(

Tome 12
Le 16 juin 2004.
Ce tome est génial comme d'hab, on est encore baladé tout le tome pour enfin connaître le visage d'Ami - à moins que ce ne soit encore un éternel rebondissement pour nous dire que non en fait c'est pas lui, ce qui serait bien possible, il m'avait semblé avoir lu qu'au Japon on ne savait toujours pas qui était Ami. D'ailleurs j'aurais jamais deviné, alors que je pensais avoir trouvé en lisant le tome, ce personnage ne m'a pas du tout marqué.
Une originalité dans la mise en scène : Urasawa rejoue une scène sous 2 angles de vue différents. Certains trucs s'expliquent, bref c'est passionnant et ça se dévore.
Un truc qui m'a énervé et qui gêne la compréhension surtout, c'est les erreurs dans la traduction ou dans les bulles, il y a un problème quelque part (notamment l'histoire des années 1970 - 1971, c'est déjà pas très clair alors si il y a des coquilles en plus).

Avis posté par Altaïr Infos posteur le 08/12/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Attention ! Cette série rend accro ! La commencer, c'est se confronter à des mois d'attente insoutenable pour connaître la suite !

Dès le départ, ça s'annonçait comme une grande série. J'avais eu un gros coup de coeur pour le 1er tome quand il est sorti... et depuis, j'ai l'impression que la série ne fait que s'améliorer ! Les tomes 9 et 10 notamment sont fabuleux ! J'ai rarement été aussi impatiente de lire la suite d'une série, ce truc c'est vraiment dément ! Chaque nouveau tome qui sort fait grimper 20th Century Boys d'un nouveau cran dans l'échelle des chef-d'oeuvres.

Seul inconvénient : j'éspère que la fin sera à la hauteur du reste. C'est le genre de série qui peut retomber comme un soufflé si la fin n'est pas à la hauteur des attentes. "... plus dure sera la chute", comme on dit. Urasawa, s'il te plaît, ne nous déçoit pas !

Edit après lecture du tome 11 : c'est génial - c'est génial - c'est génial - c'est génial - c'est génial - c'est génial - c'est génial - c'est génial - c'est génial - c'est génial - c'est génial


Edit après la parution de tous les tomes : Arg, cruelle déception sur la fin. Je continue de trouver cette série culte jusqu'au tome 12, mais la série décline par la suite, pour finalement offrir un fin à moitié satisfaisante dans 21st Century Boys (cf mon avis sur cette série).
"Plus dure sera la chute" écrivais-je il y a quelques années ? Eh bien, nous y voilà...

Avis posté par toto duchnok Infos posteur le 31/07/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Après la lecture des 5 premiers tomes, je me permets enfin de mettre un avis sur cette oeuvre... pardon, ce chef-d'oeuvre du maître Urasawa.
Ayant connu cet auteur, comme bien d'autres, grâce à l'excellent "Monster", j'ai bien vite décidé de me plonger dans cette oeuvre, qui ne m'inspirait pas du tout du temps où je ne connaissais pas l'auteur.
Quel choc j'aurais manqué ! "20th century boys" (titre imprononçable mais qui correspond merveilleusement à la série) garde l'intensité et le suspense de "Monster" pour y ajouter une bonne dose d'humour, de nostalgie et de références, notamment aux années 60-70, époque où les héros étaient jeunes.
Le scénario est incroyablement ambitieux (je n'en dévoile rien) et l'auteur fait preuve, encore plus qu'avec "Monster", d'un immense talent de narration : il nous ballade entre le passé, le présent, le futur, l'ici, l'ailleurs... avec une aisance déconcertante et sans jamais nous perdre en route.
Avoir un tome de "20th century boys" dans les mains, c'est tout simplement rester scotché du début a la fin, tant la maîtrise de l'auteur est incontestable.

17/10/03 : Je viens de lire le tome 8...
Je n'aurais jamais pensé qu'une telle perfection scénaristique (excusez moi du terme) pourrait être atteinte dans un manga, ou même dans une bd en général. La tension est constante, les révélations sont légion mais étonnent toujours autant, et en plus de ca l'auteur se permet de faire une critique du totalitarisme pas niaise pour un sou (c'est remarquable de nos jours) et même incroyable de justesse. Je fais ce que je peux pour ne pas qualifier cette oeuvre de trop de superlatifs...mais ca devient très difficile.

Avis posté par Piehr Infos posteur le 29/07/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Urasawa avait placé la barre très haut lors de sa précédente série, l’extraordinaire "Monster". Polar particulièrement prenant, réaliste et d’une profondeur psychologique sans faille, cette série (toujours en cours en France) m’avait réellement séduite.

Qu’en est il donc de "20th century boys", autre série du même auteur, toujours en cours au Japon ? Roulement de tambour…

C’est énorme. Pas d’autre mot, désolé, je suis une fois de plus complètement sous le charme de la puissance narrative de l’auteur. Alors que "Monster" était imprégnée d’un fort courant européen dans le déroulement de son histoire comme dans son dessin, "20th century boys" est très japonais dans sa conception : les enfants font des gueules pas possibles et des mimiques parfois très drôles, le scénario connaît des retournements de situations très cinématographiques et humoristiques malgré la gravité de l’intrigue principale.

Les passages d'une époque à une autre coulent de source, et les parallèles semblent plus qu'évidents.
Amusant de retrouver les références de la fin des années 60 (Woodstock et ses 500 000 spectateurs, qui feront rêver les petits garçons, mais aussi - et surtout - le premier pas sur la Lune ! Incroyable pour l'époque), perçues par des enfants qui refont le monde dans leur petite planque au fond d'un pré, près d'un vieil arbre, qui deviendra beaucoup plus tard un bowling, enterrant par la même occasion leurs souvenirs...

Le rythme, bien qu'un peu lent, est régulier, et permet la découverte des traits psychologiques de chacun des petits/grands héros, partie qu'Urasawa ne néglige surtout pas, tant chacun des tomes de ses séries est une étude du genre humain.

Le dessin, quant à lui, est très propre, très différent de ce dont on a l'habitude de lire dans le monde du manga. Dynamique (les passages de courses de Donkey sont vraiment très drôles, tout comme le personnage, d'ailleurs ) quand il le faut, son style varie suivant la situation, pour s'adapter au récit.

Urasawa is my hero.

Avis posté par Obélix Infos posteur le 27/06/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Naoki Urasawa est sans conteste mon auteur de manga préféré. C’est grâce à ce site que je l’ai découvert. Après avoir été émerveillé par la série «Monster», dont j’attends la suite avec impatience, j’ai acheté les deux premiers tomes de la série «20th Century Boys».

Mes attentes étaient grandes. Heureusement, « The Patrick » nous prévient que le premier tome a un rythme plutôt lent. J’ai effectivement trouvé ça très lent, mais je suis resté calme et concentré, faisant confiance au fait que ce premier tome mettait les bases pour un récit enlevant. Je n’ai pas été déçu, le deuxième tome est génial.

Urasawa rend fascinant et captivant tous les personnages qu’il met en scène. C’est dû autant à son talent de dessinateur, qu’à son talent de scénariste. À chaque nouveau tome, il a le don d’ajouter de nouveaux personnages très forts, qui parfois ne font que passer, mais qui s’intègrent toujours parfaitement à l’histoire.

Avis posté par ThePatrick Infos posteur le 20/03/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Tome 1 (4/5)

Ce premier album pose les bases de ce qui va s’avérer être une grande série.
La forme générale n’est pas sans rappeler « It » (« Ça ») de Stephen King. En effet, la narration alterne sans cesse entre le présent (de nos jours), le passé (1969) et même le futur (début du 21ème siècle). De fait, le présent est relativement terne : Kenji possède un magasin et sa vie est aussi tranquille que banale, partagée entre ses amis (d’enfance), Kanna (la fille que sa sœur lui a abandonné) et sa mère (légèrement acariâtre). Le passé quant à lui, nous révèle une bande de copains, d’amis, avec ses joies, ses peines, ses problèmes d’enfants...
L’intrigue se met tout juste en place. Un symbole, un œil où la pupille est une main, est lié à deux morts, l’une d’elles concernant Donkey, un ami de Kenji. C’est presqu’involontairement que Kenji va être impliqué dans quelque chose d’énorme. Déjà le lecteur se sent impliqué, de par la lenteur de la mise en place. Chaque détail est distillé au compte-gouttes, et l’alternance passé / présent permet de dévoiler avec parcimonie, ce qui exacerbe l’envie d’en savoir plus. Les éléments pourront paraître tout d’abord quelque peu décousus, ce qui en soit est tout à fait normal, les liens se faisant au fur et à mesure de la progression dans la lecture.
Côté dessin, on retrouve le style d’Urasawa (cf « Monster ») : bien travaillé, des visages simples, caricaturés mais étudiés et précis, des expressions bien rendues.
La qualité de l’album est très bonne, papier épais, jaquette superbe et plaisante. Une présentation des personnages au début de l’album permet de s’y retrouver facilement et rapidement. Seul défaut : un peu cher pour un manga (9 euros).
Cet album se lit vraiment très bien, même s’il est à mon avis un peu lent. Mais tant mieux, car la suite est très très prometteuse.

Tome 2 (5/5)

Là où le premier ne faisait que poser des bases somme toutes succintes, ce second tome les développe avec brio.
L’introduction de nouveaux personnages multiplie les vues du mystère et permet au lecteur d’assembler quelques morceaux épars d’information. Cette multiplication permet également d’approfondir l’impression de mystère ainsi que l’ampleur de «la vérité» qui se cache derrière.
On remarquera en particulier l’introduction – parfaitement maîtrisée et cohérente – de paranormal dans l’histoire. Le côté mystique, jusqu’alors réservé à la secte d’Ami, s’étend quelque peu, donnant l’impression de pouvoir être une réponse au mystère.
Il faut bien dire que Naoki Urasawa prend un malin plaisir à mener le lecteur par le bout du nez, suggérant la culpabilité possible de presque chacun de ses personnages, et des explications possibles qui s’avèreront…
Disons-le clairement : j’ai trouvé ce deuxième tome absolument passionnant ! Le mystère tout en étant quelque peu dévoilé, s’épaissit. Le côté paranormal fait monter le suspens de façon incroyable, et on se sent taquiné par l’auteur, par ses fausses pistes, par les personnages qu’il développe pour ensuite les abandonner (définitivement ?).
Excellent, tout simplement.
Dessin et album toujours très bons, voir le premier tome. La présentation des personnages en début d’album est toujours aussi bien faite, ne dévoilant rien.

Tome 3 (4/5)

Changement de ton prononcé par rapport au tome 2 : l’histoire se recentre ici autour de Kenji pendant la quasi-totalité du volume. Le scénario me semble quelque peu hésitant, où plus précisément flou.
*** Attention spoiler *** Urasawa confronte Kenji et Ami sans que l’on sache de qui il s’agit, *** Fin spoiler *** puis s’amuse à nous livrer de nouvelles fausses pistes, à élargir le champ de ce que l’on connaissait tout en multipliant les possibilités. Tous ces personnages secondaires permettent de donner une ampleur appréciable à l’intrigue, et étoffent et crédibilisent cet univers assez glauque.
Ce tome est malgré tout – à mon avis – plus faible que les précédents : on atteint en effet une certaine saturation en rebondissements et mystères. En particulier, j’ai été moins intrigué que durant la lecture du tome 2.
Le dessin est comme toujours très bon, même si certains visages se ressemblent.
La fin du tome nous montre le shôgun, personnage mystérieux situé à Bangkok, qui n’a pour l’instant rien à voir avec le reste de l’histoire. Manière de tenir encore plus le lecteur en haleine, si besoin était.

Tome 4 (5/5)

Encore une fois le changement de volume s’accompagne d’un changement de personnage principal. Il s’agit ici, vous l’aurez compris, du shôgun, qui se retrouve presque par hasard impliqué dans une affaire avec la secte d’Ami.
Et oserais-je l’avouer, j’adore ce personnage ! La parfaite gueule du justicier, un caractère taciturne et bourru à souhait, un maître moine qui lui a fait subir un entraînement plus qu’éprouvant, costaud, hargneux et droit.
La caricature du justicier, mais avec une belle envergure, une histoire intéressante, un côté psychologique assez développé… La lecture de ce tome a été tout simplement jouissive. Urasawa montre qu’il sait utiliser un cadre ultra classique pour en faire une réussite.On retrouvera aussi d’autres personnages des tomes précédents, donnant ainsi l’impression que les différents fils commencent à se rassembler (bave, bave !), et on constatera que les personnages ne sont absolument pas figés, mais évoluent de façon intéressante.
Une particularité des mangas en général est un rythme assez lent, des scènes plus fournies en nombre d’images. Si Urasawa maîtrise fort bien cet aspect, on ne pourra qu’admirer les ellipses dont il parsème 20th Century Boys : sauts dans le futur, retours dans le passé, le tout sans perdre le lecteur et en intensifiant l’intérêt, voilà de quoi changer d’une narration plus classique.

Avis posté par fabrice Infos posteur le 16/03/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Un manga réellement excellent. Le scénario prend plaisir à nous promener d'une époque à l'autre, d'un personnage central à un autre tout en réalisant l'exploit de faire en sorte que ces épisodes se recoupent parfaitement in fine... jusqu'ici en tous cas. L'imagination travaille à fond pendant la lecture et il est difficile de résister à l'envie irrépressible d'avaler tous les tomes d'une seule traite.

La galerie de portraits constituée par les enfants (ce qu'ils étaient, ce qu'ils sont devenus, et leur réaction face aux évènements...) est également savoureuse. Un régal.

Avis posté par Yriel Infos posteur le 03/03/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Sans aucun doute l'un des meilleurs mangas que j'ai eu l'occasion de lire, l'intrigue est réellement prenante et bien construite, à la fin de chaque tome on a réellement envie de connaître la suite.
Tous le recoupements avec les différentes époques sont orchestrés de main de maître, on ne s'ennuie pas une seule minute.

De plus le dessin est fort agréable et correspond tout à fait à l'ambiance de la série.

Pour le moment je serai tenté de mettre 4.5/5, si la suite est aussi bien je passerai sans hésiter à 5.

1 2 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque