Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Forum BD A propos du site Loisirs hors BD Forum De Tout Et De Rien
 
Maus, Art Spiegelman

Ajouter un message Ajouter un messageActualiser ActualiserOrdre chronologique Ordre chronologique
1 2 3 4 5 6 7 Page Suivante Page suivante 

Maus. Bd de 1987   Posté par Jessica Mailer ce posteur le 18/12/2018 à 18h45
Bonjour,
J'aurais besoin d'un renseignement sur la valeur d'un tome. Quelqu'un pourrait-il me dire quelle est la valeur du tome 1 de 1987 flammarion numéro d'impression 9795 et sans bande rouge en bas de la couverture ? Merci

Répondre à ce message Répondre à ce message

Maus. Bd de 1987   Posté par Jessica Mailer ce posteur le 17/12/2018 à 16h22
Bonjour,
J'aurais besoin d'un renseignement sur la valeur d'un tome. Quelqu'un pourrait-il me dire quelle est la valeur du tome 1 de 1987 flammarion numéro d'impression 9795 et sans bande rouge en bas de la couverture ? Merci

Répondre à ce message Répondre à ce message

Re: .   Posté par Blue Boy Mailer ce posteur le 08/05/2015 à 00h07
>>Spooky avait écrit:
>>En Russie de nombreuses librairies ont enlevé Maus de leurs vitrines. Dans la loi russe il est interdit de reproduire le symbole de la croix nazi, car cela est considéré comme de la propagande. Habituellement, les couvertures des ouvrages portant ce symbole et traduit en russe sont changées mais les ayants-droits de Maus ont refusé et c'est leur droit. Donc comme le 9 mai "le jour de la victoire" en Russie approche, les libraires s'auto-censurent.

faut les excuser... ils n'ont peut-être pas eu le temps de lire Maus après tout...

Répondre à ce message Répondre à ce message

Et sinon   Posté par Jetjet Mailer ce posteur le 07/05/2015 à 17h27
pour vous quelle est la plus belle édition française de Maus ? J'ai encore mes 2 tomes souples en parfait état mais qui datent de 1993. ça vaut le coup le réachat ? merci

Répondre à ce message Répondre à ce message

Re: .   Posté par Agecanonix Mailer ce posteur le 07/05/2015 à 16h50
>>Spooky avait écrit:
>>En Russie de nombreuses librairies ont enlevé Maus de leurs vitrines. Dans la loi russe il est interdit de reproduire le symbole de la croix nazi, car cela est considéré comme de la propagande. Habituellement, les couvertures des ouvrages portant ce symbole et traduit en russe sont changées mais les ayants-droits de Maus ont refusé et c'est leur droit. Donc comme le 9 mai "le jour de la victoire" en Russie approche, les libraires s'auto-censurent.

Info intéressante, merci Spooky.

Répondre à ce message Répondre à ce message

.   Posté par Spooky Mailer ce posteur le 07/05/2015 à 11h12
En Russie de nombreuses librairies ont enlevé Maus de leurs vitrines. Dans la loi russe il est interdit de reproduire le symbole de la croix nazi, car cela est considéré comme de la propagande. Habituellement, les couvertures des ouvrages portant ce symbole et traduit en russe sont changées mais les ayants-droits de Maus ont refusé et c'est leur droit. Donc comme le 9 mai "le jour de la victoire" en Russie approche, les libraires s'auto-censurent.

Répondre à ce message Répondre à ce message

Re: dans ma petite ville   Posté par Spooky Mailer ce posteur le 28/11/2012 à 14h38
>>Superjé avait écrit:
>>Il y a eu quelques anim' en relation avec la BD/Maus/le centre de la résistance.
>>
>>Ainsi, j'ai pu allez voir l'expo "Mus/Mouse/Maus : variations suédoises autour de la BD d'A. Spiegelman" (à Thouars, jusqu'au 22 février)
>>
>>Je ne sais pas si cette expo ne sera visible qu'à Thouars, mais en tout cas, même si elle n'est pas très conséquente, elle y est intéressante ; on peut y voir les planches (originales ?) d'artistes suédois talentueux (et quelque fois drôle) et y lire quelques BDs sur la Shoah/le juddaïsme ; pour en savoir plus, c'est ici !
>>
>>Il y avait aussi une conférence de Didier Pasamonik (éditeur adjoint d'ActuaBD.com, directeur de collection, auteur de plusieurs ouvrages sur la BD, entre autre...) : "Représenter la shoah dans la bande dessinée".
>>Très intéressante, instructive et complète, et même Didier P. est un bdphile qui a l'air d'avoir une vie passionnante.
>>
>>Il y a pas mal d'autre animation prévues dans les jours qui viennent mais elles ont moin de rapport avec la BD.

Intéressant, en effet...

Répondre à ce message Répondre à ce message

dans ma petite ville   Posté par Superjé Mailer ce posteur le 28/11/2012 à 14h35
Il y a eu quelques anim' en relation avec la BD/Maus/le centre de la résistance.

Ainsi, j'ai pu allez voir l'expo "Mus/Mouse/Maus : variations suédoises autour de la BD d'A. Spiegelman" (à Thouars, jusqu'au 22 février)

Je ne sais pas si cette expo ne sera visible qu'à Thouars, mais en tout cas, même si elle n'est pas très conséquente, elle y est intéressante ; on peut y voir les planches (originales ?) d'artistes suédois talentueux (et quelque fois drôle) et y lire quelques BDs sur la Shoah/le juddaïsme ; pour en savoir plus, c'est ici !

Il y avait aussi une conférence de Didier Pasamonik (éditeur adjoint d'ActuaBD.com, directeur de collection, auteur de plusieurs ouvrages sur la BD, entre autre...) : "Représenter la shoah dans la bande dessinée".
Très intéressante, instructive et complète, et même Didier P. est un bdphile qui a l'air d'avoir une vie passionnante.

Il y a pas mal d'autre animation prévues dans les jours qui viennent mais elles ont moin de rapport avec la BD.

Répondre à ce message Répondre à ce message

intéresting   Posté par cac Mailer ce posteur le 06/03/2012 à 22h45
un article sur une parodie de Maus, Katz (y'avait un posteur qui s'appelait comme ça à un moment), et où il est question de la légalité du dit livre.

http://www.actualitte.com/actualite/bd-manga-comics/univers-bd/art-spiegelman-un-pastiche-controverse-de-maus-en-justice-32528.htm

Répondre à ce message Répondre à ce message

Re: Re: Bon alors   Posté par Jetjet Mailer ce posteur le 31/01/2012 à 15h13
>>Spooky avait écrit:
>>>>Jetjet avait écrit:
>>>>Savez vous ce qu il y a de neuf dans l'édition des 25 ans de Flammarion ?
>>
>>"Dans MetaMaus (Flammarion, janvier 12), Art Spiegelman revient sur la genèse de ce texte et répond aux questions qui lui sont fréquement posées : Pourquoi l’Holocauste ? Pourquoi des souris ? Pourquoi une bd ? "
>>
>>L'album sera vendu avec un DVD au prix de 30 euros.

Sera ? ben il l'est déjà. J'ai pu le feuilleter, très bel ouvrage pour les complétistes. Moins indispensables pour les autres. Par contre rien sur l'ouvrage des 25 ans ?

Répondre à ce message Répondre à ce message

Re: Bon alors   Posté par Spooky Mailer ce posteur le 31/01/2012 à 15h06
>>Jetjet avait écrit:
>>Savez vous ce qu il y a de neuf dans l'édition des 25 ans de Flammarion ?

"Dans MetaMaus (Flammarion, janvier 12), Art Spiegelman revient sur la genèse de ce texte et répond aux questions qui lui sont fréquement posées : Pourquoi l’Holocauste ? Pourquoi des souris ? Pourquoi une bd ? "

L'album sera vendu avec un DVD au prix de 30 euros.

Répondre à ce message Répondre à ce message

Bon alors   Posté par Jetjet Mailer ce posteur le 22/01/2012 à 23h30
Savez vous ce qu il y a de neuf dans l'édition des 25 ans de Flammarion ?

Répondre à ce message Répondre à ce message

Maus chez Denisot et Taddei   Posté par zeng Mailer ce posteur le 20/01/2012 à 21h17
Rien à voir avec les précédents posts mais je vous signale la venue d'Art Spiegelman au Grand Journal de C+ et à l'émission de F. Taddéi sur France 3 ce mardi.
Je vous donne le lien de l'article de la Charente Libre, le canard en vogue du coté d'Angoulême, qui vous apportera plus d'infos.
http://www.charentelibre.fr/2012/01/19/la-tournee-mediatique-du-patron,1075375.php?utm_medium=twitter&utm_source=twitterfeed
Au week end prochain dans les bulles (même si on ne se connaît pas, qui sait ?)

Répondre à ce message Répondre à ce message

Maus 25ème anniversaire   Posté par Jetjet Mailer ce posteur le 17/01/2012 à 10h00
Quelqu'un en connait il le détail svp ?

http://www.amazon.fr/Maus-Lint%C3%A9grale-Art-Spiegelman/dp/2081278022/ref=sr_1_2?ie=UTF8&qid=1326790799&sr=8-2

Répondre à ce message Répondre à ce message

Re: Re: Re: A propos d'un avis posté sur Maus de Spiegelman   Posté par Yann Mailer ce posteur le 15/11/2010 à 12h04
[Déplacé]

Ta question est hautement symbolique. Et ta gêne tout à fait justifiée.
Avant que de te répondre, j'aimerais te faire part d'un souvenir familial. Il y a quelques années, un documentaire passait à la télévision sur le fameux bateau "Exodus" (l'un des bateaux que l'on avait rempli de juifs rescapés des camps de concentration, et qui ne trouvait pas de port où auraient pu débarquer ces gens démunis de tout). Ma mère fondit presque en larmes au souvenir du périple de ce bateau. Elle m'expliqua alors quelle honte elle avait ressenti à l'époque d'être Française et Chrétienne, car, après avoir subit les atrocités des camps de concentration, aucun pays ne voulait accueillir ces malheureux. Et ces bateaux accostaient de port en port pour être renvoyés sur d'autres ports qui refusaient tour à tour le débarquement de leurs gênants passagers.
Aujourd'hui cela peut effectivement paraitre délirant de faire une différence entre la nationalité et une religion. Surtout dans un pays comme le nôtre qui sépara l'Église de l'État. Mais malheureusement, à l'époque, être Juif" était avant tout devenir "LE" juif avant que d'être d'une nationalité quelconque. Et Spiegelman souligne seulement cette aberration de l'humanité qui mis au banc des accusés des gens qui avaient eu le hasard d'être né de religion juive.
Que cela te surprenne est tout à fait normal. Imaginons alors l'incompréhension de ces 10000 enfants juifs, nés Français, qui furent arrêtés par la police françaises à Paris, pour être exterminés dans les camps de concentration nazis.

Répondre à ce message Répondre à ce message

Re: Re: A propos d'un avis posté sur Maus de Spiegelman   Posté par Ro Mailer ce posteur le 15/11/2010 à 11h12
[Déplacé]

Je ne réponds pas à vos échanges, Yann et bigmac, mais je reste un peu dans le même sujet pour poser une autre question concernant la représentation des personnages sous des traits animaliers dans Maus.

Que pensez-vous du fait de représenter les allemands en chats, les polonais en porcs, etc... et surtout les juifs en souris ?
Ce qui m'a dérangé dans cette représentation, c'est l'affirmation que cela implique qu'il y avait en Europe des allemands, des polonais, et à côté de cela des juifs, comme une race ou une nationalité. Comme si allemand ou polonais signifiait non-juif, qu'un juif ne pouvait pas être allemand ou polonais mais obligatoirement autre chose, forcément différent et impossible à mélanger.
Que cela fasse partie du discours nazi et anti-sémite est une chose, mais de le retrouver implicitement affirmé par la représentation animalière de Spiegelman (sûrement pas dans ce but, j'en suis certain, mais bon...), ça m'a dérangé et un peu agacé au cours de ma lecture.

Répondre à ce message Répondre à ce message

Re: A propos d'un avis posté sur Maus de Spiegelman   Posté par Yann Mailer ce posteur le 15/11/2010 à 10h59
[Déplacé]

Représenter les Français comme des blattes pendant la guerre ne m'aurait pas gêné puisqu'il n'y eu que 2% de la population française qui entrèrent dans la résistance, et que les nazis ne purent satisfaire le flot de dénonciations qui déferlèrent dans les comandantures pendant l'occupation.
Bien entendu, tous les Polonais ne furent pas des porcs. Mais la représentation graphique d'un peuple qui fut dans son immense majorité la terreur des juifs est une représentation tout à fait logique. Sais tu qu'il n'y eu en Allemagne qu'une dizaine de "justes" et à peine plus en Pologne? (les "justes" furent ceux qui aidèrent les juifs à échapper à la mort pendant la guerre). Tu pourras toujours rétorquer qu'une dizaine de lycéens allemands furent pendus en 1940 pour avoir couvert les murs de Berlin de diatribes contre Hitler. Sur une population de plus de 68 millions d'êtres, 10 martyrs de 15 ans ne peuvent pas représenter cette cohorte de fanatiques qui mirent Hitler au pouvoir. Il y eu également les 5000 officiers polonais exterminés à Katyń par les nazis. Ceux là encore ne peuvent être représentatifs de la population Polonaise qui, dans sa majorité, se mit au service de l'extermination des juifs.
Tu parles de la responsabilité individuelle. Quel est le sens de la responsabilité lorsqu'un peuple, des individus donc, préfèrent accepter l'intolérable plutôt que de le refuser?
La représentation du bestiaire de Maus est déjà une réponse. Il pose la question de savoir si, in fine, nous ne sommes pas plus proche des animaux, de leurs traits caricaturés, plutôt que de l'idée d'une race "supérieure" humaine? Supérieure car pouvant reconnaître un sens dans des valeurs que les animaux ne peuvent comprendre.
Mais tout cela frise la supercherie. Car, au delà de ces valeurs hautement respectables (et je ne te parle même pas du sens du bien et du mal), il y a ce que l'on nomme la "raison d'état" qui dépasse tout entendement humaniste. Les Anglais connaissaient dès 1942 l'existence des camps de concentrations ainsi que des fours crématoires. Pas une seule bombe ne fut lancée pour arrêter le terrible massacre. Les problèmes de l'existence de la Palestine d'aujourd'hui sont les résultats de la politique abject des anglais qui auraient alors voulu, à leur tour, supprimer le "problème Juif".
Appeler "un chat un chat", un "porc un porc", est peut être provocateur aujourd'hui, mais combien réaliste. Pour un philosophe réfléchissant sur l'idée de l'humanité, combien sont ils à suivre "bêtement" la pensée du plus grand nombre?
Peut être la mondialisation aura ça de bon que l'on pourra bientôt tous nous caricaturer comme des ânes, et je trouverais cela tout à fait justifié.

Répondre à ce message Répondre à ce message

.   Posté par Alix Mailer ce posteur le 08/11/2010 à 13h39
[Déplacé]

Yann, je deplace ta remarque ici. Ce genre de reponse à un autre avis a plutot sa place sur le forum que dans les avis, car les interessés peuvent repondre et une discussion peut prendre place.

Ta remarque donc :

PS Pour répondre à un avis d'un internaute outré de voir représentés les polonais comme des cochons, il suffit de savoir que la plupart des polonais aidaient les nazis à éliminer les juifs (ils étaient trois millions de juifs à vivre en Pologne avant guerre, à peine 50000 y ont survécu), et contrairement à l'Allemagne, la Pologne d'aujourd'hui est encore très fortement antisémite (voir les dernières déclarations du président polonais qui affirme que les problèmes de son pays sont encore la faute des juifs....). Cette bande dessinée faisant de la métaphore sa force, l'auteur souligne dans cette caricature porcine l'attitude abjecte de la population de ce pays.

Répondre à ce message Répondre à ce message

A propos d'un avis posté sur Maus de Spiegelman   Posté par bigmac Mailer ce posteur le 08/11/2010 à 12h03
[Déplacé]

Non, tous les polonais ne sont pas des "gros porcs", comme les français ou les anglais ne sont pas tous des figures de la Résistance, ou les américains des super-héros sans tâches... Penser cela reviendrait à inverser le discours et la pensée de Spiegelman, qui cherchait surtout à traduire l'horreur manichéenne à partir de traits aisément reconnaissable par tous (ou du renversement des valeurs dans la fable, signifiant la perte des valeurs et du sens), et de transmettre l'expérience de l'autre à travers notre réception de l'oeuvre. Le contraste entre la caricature et l'horreur racontée est aussi un moyen de transmettre l'angoisse des protagonistes et de témoigner de l'innommable et de irreprésentable condition humaine(Ou Adorno de dire qu'il ne pouvait y avoir de poésie après Auschwitz). Heureusement pour ce qui fonde l'être de tous les hommes, et qui font de la figure du "résistant" un modèle d'exemplarité d'après guerre en Occident, il existe encore une tradition humaniste qui dépasse la dichotomie entre le bien et le mal pour affirmer l'individualité et la resposabilité de chaque homme dans notre quête de sens et de valeurs communes:

ci-joint le portrait de jan Karski, figure de la Résistance polonaise pendant la seconde guerre mondiale:


Répondre à ce message Répondre à ce message

ben, moi   Posté par Pacman Mailer ce posteur le 24/05/2004 à 07h53
elle me travaille cette bd. Depuis que je l'ai lu, j'y pense très souvent, surtout pour me rendre compte qu'elle est vraiment bien faite.
Pour répondre aux avis bon roman contre mauvaise bd, je dirais que le support bd est au contraire émminament bien choisi. Des bouquins, y en a pas mal, mais là, y a les immages, elles sont peu être mal dessinées, encore que ça se discute, mais elle restent à l'esprit, elles "fixent" l'horreur de l'holocauste. Non vraiment cette bd est incontournable ET culte! il faut d'ailleurs que j'aille modifier mon avis.

Répondre à ce message Répondre à ce message

Ajouter un message Ajouter un messageActualiser ActualiserOrdre chronologique Ordre chronologique
1 2 3 4 5 6 7 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque