Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 1437 avis et 60 séries (Note moyenne: 3.05)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  1602  posté le 11/12/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Louable idée que de vouloir trouver des origines datant de l'époque de la renaissance chez les super héros que nous connaissons tous, la ou les choses pêchent c'est par le fait que ces soi disant origines fort anciennes m'ont donné l'impression d'être capillotracté ou pour le moins totalement absconses. N'y voit on pas un Peter Parker mollasson affublé d'une tenue qui n'aurait pas dépareillé chez les mignons d'Henri III.

En fait si les deux premiers récits se tiennent avec un scénario qui est tout de même sans grande originalité. Une fois la surprise du postulat Elisabethain accepté j'ai trouvé que les choses ronronnaient et ce n'est pas le dessin qui a pu me sortir de ma torpeur. Par les dieux que c'est laid, hachuré pour faire vieux ? S'ajoute à cela cette manière fort ampoulé qu'on les protagonistes pour causer, cela en devient presque risible.

Je ne laisse ces deux étoiles que pour l'originalité de l'idée de départ, mais vite lu, vite ennuyé, vite oublié, Passons.

Nom série  Nicolas Eymerich Inquisiteur  posté le 20/11/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je suis extrêmement dubitatif après ma lecture des quatre tomes de cette série dont on ne peut nier l'originalité scénaristique ou picturale.

Je dois préciser également que je ne connais pas le roman éponyme et je me tâte fortement pour aller y jeter un coup d’œil, je ne pourrais donc dire si l'adaptation est fidèle ou non. Si elle est fidèle alors il doit falloir s'accrocher et surtout jongler, adapter son esprit au deux univers radicalement opposés qui nous sont proposés. D'un côté l'inquisition espagnole du XVI éme siècle, de l'autre un monde futuriste ou les vaisseaux se déplacent dans l"espace grâce aux psychisme des pilotes.

Grand écart vous dis je, j'avoue que le premier changement d'univers m'a complétement déstabilisé et j'ai mis du temps à m'y retrouver. Une fois dans le truc tout c'est bien passé et l'auteur, malin tisse un réseau de fils qui d'une intrigue à l'autre se répondent.

Concernant le dessin je ne connaissais pas cet auteur D.Sala. Le garçon est bluffant, tantôt imprécis dans son trait et rendant de fait une planche un peu embrouillée, il passe quelques cases plus loin à un trait net et acéré. L'impression finale est curieuse mais non dénuée d’intérêt grâce à une colorisation très maitrisée.

Au final, et bien je suis assez fan, c'est une BD exigeante oscillant entre SF et fantastique, je n'invite pas à l'achat dans un premier temps car à mon avis une lecture en bibliothèque s'impose avant de sauter le pas, quoiqu'il en soit j'irais voir les autres histoires de ce dessinateur atypique mais intéressant.

Nom série  Super Zelda  posté le 20/11/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Commençons avec l'avis de mon prédécesseur qui dit donner deux point à cette BD pour son dessin élégant tout en notant que les deux personnages principaux, omniprésents au fil des pages, n'ont jamais la même tête.

Désolé mais pour moi c'est absolument rédhibitoire, si un dessinateur est infoutu capable de dessiner une tête plusieurs fois de suite c'est qu'il faut qu'il change de boulot.

Après ben oui c'est pas transcendant tout ça, je vis comme Gatsby, , je me comporte comme un groupe de Métal dans les hôtels, j'ai des sous, j'en ai plus, mais au fait d’où vient ce pognon qui me permet de voyager toute ma vie, d'acheter des biens ? Bon c'est pas le plus important mais n'étant pas un fin connaisseur de l’œuvre de Fitzgerald et pas plus intéressé par la chose vous pensez bien que la vie et l’œuvre de madame ne m'inspirent plus que cela.

Pour les inconditionnels et encore.

Nom série  Les Coeurs boudinés  posté le 13/11/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Des choses plutôt bien vues dans cette BD qui ne se prend pas la tête mais arrive tout de même à asséner quelques vérités sur la vie des filles "grosses" et qui sont mises au ban de la société par moult diktats, ceux de la mode en particulier. Ces cinq histoires sont toutes sur un ton doux amer, pas revendicatives avec des filles qui au final ne me semblent pas handicapées par leurs rondeurs.

Le trait et la colorisation sont agréables et dégagent finalement une impression de plénitude à l'image des héroïnes présentées ici.

Une lecture distrayante qui ne va sans doute pas au fond des choses mais l'auteur n'a peut être pas voulu appuyer sur le pathos au risque d'en faire trop.

Nom série  The Activity  posté le 13/11/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voià une BD qui me fait furieusement penser à certaines séries télévisées comme "Strike Back", "Homeland" mais dans une moindre mesure puisque dans cette dernière la psychologie des personnage est mise en avant. Ici point trop de psychologie ou alors en quantité infinitésimale. Les personnages vont et viennent d'un endroit à l'autre du globe, ils tuent, enlèvent bref ils nettoient derrière d'autres agences.

Le propos est franchement militariste, pro américain et se la joue très hightech à la façon d'un Robert Ludlum.

L'ensemble est détendant, ne crame pas les neurones, je crains qu'un grand nombre trouve tout cela un brin bourrin.

Nom série  Roudoudou Blues  posté le 13/11/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Si l'histoire est intéressante avec un sujet original j'ai trouvé que son traitement faisait franchement vieillot. Le récit se déroule essentiellement au sein d'une troupe de théâtre dans ce qui semble être les années 60 et ce parti pris amène des lourdeurs. Personnellement je ne comprends pas pourquoi ce choix, il n'amène rien.

Après bon un jeune garçon qui entend son ours en peluche lui parler, nous en avons connu d'autre mais ici l'ours est franchement moralisateur et outre un passage en machine car il semble qu'il sente mauvais, il mériterait quelques baffes. Les évènements s'enchainent parfois bizarrement, par exemple je n'ai pas compris comment arrive cette séance chez le psy.

Aller un peu plus loin, creuser la relation de cet enfant avec son ours aurait été sans doute intéressant. Ce n'est pas le dessin que je trouve très Béatrix Potter qui élèvera ma note. A lire en période de disette uniquement.

Nom série  Yesterday  posté le 13/11/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une sympathique uchronie qui nous permet de revenir au temps des sixties avec ce brave John qui se retrouve avec un savoir musical qu'il ne va pas manquer d'utiliser en écrivant les chansons des Beatles avant que ceux ci ne se soient formés en tant que groupe. L'idée en elle même est assez originale et la construction de l'histoire ne s'égare pas en digressions trop compliquées. Bon pour moi ce n'est pas le plus grande groupe de Rock 'n Roll du monde, je suis plus fan de l'Autre mais l'histoire est sympa.

En ce qui concerne le dessin il est du genre simpliste mais correspond bien au genre du récit. Pas d'achat conseillé, tome 2 supprimé, mais une lecture en biblio est possible.

Nom série  Le Passeur (Hermann/Yves H.)  posté le 13/11/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ce n'est pas un bête "Franchement bien" d'un inconditionnel d'Hermann. Quel étonnement de ma part quand j'ai lu l'avis précédent : quoi Hermann aurait déchu à ce point, le scénario de son fils serait maladroitement pompé sur d'anciennes histoire de la série Jeremiah?

Pour moi c'est tout le contraire qui se produit. Depuis quelques années, que se soit avec Jeremiah ou d'autres one shot, je trouvais qu'Hermann se laissait aller à une certaine facilité, abandonnant au passage ce qui faisait tout le sel des premiers numéros de la série susnommée, à savoir une véritable ambiance toute de déglingue d'un monde post apocalyptique avec des éléments proches de l'absurde et des personnages énigmatiques comme celui de "Un hiver de clown", dont au passage les traits sont inspirés par le visage de Georges Marchais.

Alors ici oui c'est l'ambiance qui prime. Personnellement cela ne me gêne pas, bien au contraire, que la majorité des décors soit nappée dans le brouillard, cela permet justement de faire ressortir chez les personnages ce côté mystérieux et angoissant.

Il faut, en lisant cette BD, accepter de se laisser prendre, embarquer dans un monde sans certitude où le glauque règne en maître (voir le personnage sans bras ni jambes qui prend son bain entouré de créatures... comment les qualifier...).

Je me souviens d'une conversation avec Hermann où nous évoquions le fait que justement Jeremiah et Kurdy ronronnaient et que les autres histoires auraient pu se passer n'importe où. Quelle réponse ! Je suis fan. Décidément le vieux sanglier ardennais possède toujours ses défenses et son dessin est à mes yeux toujours aussi efficace. Finalement la question n'est pas tant de dire que Hermann fait du Hermann - au fait que voudrions-nous qu'il fasse ? Dans cette histoire, il revient pour moi au niveau d'anciens albums qui justifient amplement son prix de l'an passé à Angoulême.

Bien évidement à lire et à faire tourner !

Nom série  Black Science  posté le 11/11/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Étrange est le premier mot qui me vient à l'esprit après la lecture des deux premiers tomes de cette histoire.

Ce sentiment d'étrangeté provient essentiellement pour moi des dialogues ou plus exactement de cette voix off, celle de l'un des personnages principaux qui débite de profondes réflexions philosophiques sur le sens de la vie, qui nous raconte toutes les vicissitudes auxquelles il a été confronté dans sa vie. Certes cela donne de la profondeur au personnage mais pour moi cela a été plutôt chiant à lire.

Du coup ça ralentit beaucoup l'action mais car il y a un mais, ce ralentissement est fortement compensé par le dynamisme du dessin qui à mon sens penche beaucoup plus vers un trait européen que se à quoi nous sommes habitués dans les comics.

L'histoire n'est pas nouvelle, des explorateurs coincés dans une sorte de multiunivers ce qui donne aux auteurs la possibilité de laisser libre cours à leur imagination et de nous proposer des mondes, leurs habitants dans un style qui rappelle parfois la bonne vieille BD de SF des années 50.

Pour moi la lecture va s'arrêter là sauf à n'avoir rien à lire un long jour d'hiver, un coup d’œil en emprunt reste possible.

Nom série  Les Longues Traversées  posté le 06/11/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Homme libre toujours tu chériras la mer

Ben voila je viens de fermer cette BD et pendant un peu plus d'une demie heure j'ai voyagé. Sa qualité première un texte ciselé emprunt de nostalgie, d'espoir , de rêves perdus, je ne peux m'empêcher de vous citer une phrase piochée au hasard mais qui à mon sens résume bien l'ambiance générale de ce récit: " La mer enseigne aux marins des rêves que les ports assassinent ".

Mon seul regret le graphisme de C. Cailleaux qui bien que très propre manque d'un peu de souffle ce qui est un comble tant l'histoire notamment celle de Ines de Florès aurait mérité un traitement plus épique.

Plus que sur la vie de marin c'est sur les ports que se concentrent les récits.Il est vrai que ces lieux sont souvent magiques, ils incarnent le voyage, l’ailleurs avec tout ce que cela sous entend.

Une belle histoire qui fait voyager, à conseiller.

Nom série  Black Summer  posté le 06/11/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
La qualité première et principale de ce récit est bien évidement le dessin, j'avoue que dans l'univers des comics j'avais rarement vu une telle perfection, certains pourraient trouver que c'est un peu surchargé mais une telle profusion de détails mérite le coup d’œil.

Au niveau du scénario , à la réflexion je trouve ça plutôt couillu, en effet tout débute par un super héros sensé être au service du bien qui dézingue le président des États Unis et l'ensemble de son cabinet pour cause de malversations. Hey, Hey! Voila une idée de départ que je trouve personnellement assez réjouissante. Par la suite il est vrai que ça bourine pas mal, y a du jet de sang à gogo.Je reviens au dessin pour à nouveau appuyer sur la maitrise graphique et comme le note un autre posteur nous sommes effectivement très loin de la brigade chimérique européenne.

Une BD originale qui se démarque de ses petites camardes du monde des comics, d'une part par l'idée de départ et d'autre part grâce au niveau de son dessin.

Même réserves que dans les autres avis concernant les sculpturales héroïnes qui hormis leurs formes n'apportent pas grand chose au récit, surtout qu'elles passent leur temps à s’engueuler.

Nom série  Sept Dragons  posté le 06/11/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ce n'est clairement pas la BD du siècle tant le scénario est au final relativement convenu. Un bon point concernant le dessin qui propose de belles créatures fantastiques, un point plus moyen pour le personnage de l'amazone qui est clairement destinée au lectorat mâle en recherche de courbes généreuses, si par ailleurs vous avez tenter de vous battre avec un sabre en portant des vêtements de la sorte, ben chapeau.

En ce qui concerne le scénario c'est comme je le disais un brin convenu: exposition des personnages, exposition des dragons, combats, voyages jusqu'au prochain etc... J'aurais apprécie que l'on s'attache un peu plus aux guerriers, notamment le guerrier sans nom.

Pour autant cela reste divertissant, pas prise de tête et même si le fond est un peu superficiel un emprunt en bibliothèque est possible.

Nom série  L'Enclave  posté le 05/11/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voilà , je découvre Mr Dumontheuil avec cet album pour le moins étrange. Je lis ici ou là que l'absurde c'est son domaine et qu'il étoffera son talent dans d'autres publications. Soit mais ce qui importe c'est cet album précisément.

Commençons par le dessin que je n'ai pas trouvé aussi laid que certains ont pu le dire, c'est bizarre, c'est étrange, les personnages ont de drôles de binettes mais au bout du compte j'y ai trouvé un certain charme qui me rappelle certaines illustrations anglaises vues autrefois sur des boîtes de bonbons ou autres sucreries.

L'on dit que ça a beaucoup vieilli, ben pas d'accord, sûr qu'on est loin des couleurs tonitruantes de certains comics mais bon j'ai bien aimé cet aspect désuet, voire rétro.

Le contenu est plus complexe puisqu'il est constitué de questions philosophiques, existentielles auxquelles se mêlent des explications grotesques, absurdes qui rappellent les mots du chapelier fou.

Une BD originale dont je ne conseille pas l'achat mais la lecture offre quelques moments de folie douce réjouissante.

Nom série  Malheig  posté le 05/11/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Amoureux de ces paysages celtes, je me faisais une joie de découvrir ce récit d'aventure mâtiné de fantastique qui se déroulait à notre époque et dans le passé en Écosse, une terre propice à d'épiques batailles et où le fantastique peut surgir au détour d'un dolmen.

Ben au final je suis un poil déçu. Comme l'ont dit d'autres posteurs le tout est fortement capillotracté et puis j'ai eu du mal à être en empathie avec les personnages. En fait je n'ai pas senti le petit truc qui fait qu'on aime, qu'on est plongé dans le truc sans moyen d'en sortir.

Nom série  Tortuga  posté le 04/11/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Pas mal mais rien d'absolument transcendant dans ce diptyque de pirates avec une touche de sorcellerie vaudou. Cette note de fantastique ne m'a personnellement pas rebuté, elle n'est pas prégnante au point de phagocyter le récit.

Mon regret principal est plus lié au dessin qui n'est vraiment pas mon truc avec des personnages que je trouve trop anguleux. Pas assez réaliste à mon goût donc.

Bon c'est divertissant, la barque est bien menée, on ne s'ennuie pas mais au final je crois qu'il ne restera pas grand chose de ma lecture.

Nom série  Universal War Two  posté le 02/11/2014 (dernière MAJ le 04/11/2016) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Le retour du space opéra de ces dernières années! Nous ne sommes pas couchés puisque D. Bajram a prévu en plus du cycle en cours qui comptera six tomes, un suivant d'également six tomes. Je notais qu'un autre posteur disait que UW1 n'avait pas pris une ride, certes et celui ci ne se démarquera pas. En effet au delà d'épiques batailles spatiales, de magnifiques dessins mettant en scène des vaisseaux, des bâtiments, une architecture fabuleuse, que nous conte D. Bajram?

Une éternelle histoire de messie qui bien au delà de nos convictions personnelles ne peut que résonner en nous car quoi que l'on fasse ou pense, nous vivons ici dans une société dont de multiples aspects sont liés ou influencés par la culture judéo-chrétienne. Celle-ci, comme chacun sait, met en avant, entre autres, la notion de messie, de sauveur. Dans UW2, du moins dans ces deux premier tomes, il me semble que nous sommes en plein dedans.

Quelle lecture ce doit être alors? Bien évidemment personne n'est obligé d'en faire ce type de lecture (pour cela il y a éventuellement le forum), mais je trouvais que c'était suffisamment prégnant pour en faire la remarque.

J'irai voir la suite avec intérêt ne serait ce que pour le dessin de D. Bajram qui gagne en maturité donc en excellence.

Majoration après parution du tome 3

A l'occasion de la sortie de ce troisième tome j'ai eu envie de me replonger dans UW1, puis de relire les deux premiers tomes de UW2. Mon sentiment envers les deux cycles a donc changé et je réévalue ma note initiale. Sans doute est ce également lié au fait qu'il y a peu j'ai rencontré l'auteur et la discussion qui s'en est suivi a bien sûr contribué à ce nouveau regard sur les deux séries.

Mais pas que!! Outre le fait qu'effectivement D. Bajram est un monsieur fort sympathique qui a des choses à dire sur son métier, cette relecture m'a permis de voir des choses qui m'avaient échappé auparavant.

En premier lieu la maestria graphique, qu'elle soit informatique ou plus traditionnelle, offre des planches d'une grande virtuosité et comme l'auteur s'en explique à la fin de ce tome 3 on peut y voir un hommage à tous les illustrateurs des romans de SF des années 70 et 80 sur lesquelles je me souviens d'avoir "bloqué" pendant de longues minutes.

A l'issue de ce tome la civilisation de Canaan est sur le point de disparaitre et les rares réfugiés sont dans une situation quasi désespérée.

Les évènements s'enchainent harmonieusement, c'est du grand Space Opéra digne de figurer aux côtés de romans iconiques tels Dune et autres récits de P.J. Farmer.

J'invite tous les amateurs de SF à se ruer sur ces deux séries intelligentes, pleines de rebondissements et d'une haute tenue scénaristique.

Nom série  La Vénus du Dahomey  posté le 31/10/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ben voila une BD plutôt sympathique même si le thème qu'elle aborde ne l'est pas du tout. La grand époque de la France coloniale qui à l'occasion d'expositions universelle ou autre se devait d'en mettre plein la vue sur ses réalisations. Quoi de mieux que de reconstruire des villages "nègres" de mettre en scène la vie des autochtones des différents colonies de notre beau pays.

A l'heure ou certain voudrait voir remis au goût du jour la notions d'identité en apprenant à tout le monde que nos ancêtres sont les gaulois cette BD à l'insigne honneur de montrer jusqu’où ses dérives peuvent mener. De ce côte donc chapeau bas.

Le dessin s'il s'éloigne de la traditionnelle ligne claire ne me rebute pas pour autant, je trouve que les expressions y prennent même du relief. Au final une histoire édifiante, "vive les colonies" et "vive les nouveaux médicaments" .

Nom série  Les Gardiens du Louvre  posté le 31/10/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Dire que je me suis ennuyé est un euphémisme, alors oui c'est bien dessiné pour qui est fan du travail de Taniguchi, moi je ne suis pas un grand adepte même si je reconnais à cet auteur un talent certain pour créer une atmosphère que je ne peux décrire que comme printanière. Est-ce dû aux couleurs, au dessin ? Je ne sais pas mais c'est l'effet que ça me fait.

Mais par les Dieux que c'est mou, je n'ai rien contre l'onirisme mais ce n'est pas forcément synonyme de mollesse et là j'avoue que dans ses tribulations oniriques ou réelles l'auteur m'a largué en route. J'ai bien vu qu'il y avait deux parties distinctes, mais l'une comme l'autre m'ont laissé de marbre.

J'attends encore la BD sur le Louvre qui ne sera pas une commande, sans doute je la lirais.

Nom série  Léonard & Salaï  posté le 31/10/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je ne suis pas un esthète en ce qui concerne la peinture et j'avoue que Léonard de Vinci n'est pas mon peintre préféré, je préfère chez lui tout ce qui relève des inventions assez fulgurants pour l'époque. Aussi voir étalé sa vie privé et son homosexualité ne m’intéresse que peu d'autant plus que si j'en crois cette BD cela n'a eu que peu d'influence sur son œuvre.

A cet égard le jeune Salaï ne me touche absolument pas, en dehors de mon hétérosexualité son visage de manga est inintéressant et il passe son temps à ne rien foutre et à jouer avec des brindilles d'herbe.

Pour ce qui est du côté pictural, la aussi pas d'émotion particulière, le ton ocre domine et les réadaptations des œuvres du maitre m'ont laissé de marbre.

J'apprends deux trois trucs sur la vie de Léonard mais pas de la manière dont je l'aurais souhaité, je laisse cet ouvrage aux exégètes.

Nom série  Sept pistoleros  posté le 31/10/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ben à vrai dire je ne suis pas totalement convaincu par cet opus de la série "Sept". Le principal reproche que je pourrais lui faire est justement ce qui provoque l'engouement de mes précédents camarades. OK c'est bourré de références, c'est un hommage au western qu'il soit spaghetti ou américain. En fait je ne suis pas assez féru du genre pour apprécier la chose.

En fait c'est assez long, l'exposition des différents personnages prend beaucoup de temps et puis les attaques finales m'ont modérément enchanté.

En ce qui concerne le dessin je trouve le trait un peu gras à mon goût, c'est pas ma tasse de thé quoi!

Pour autant cet opus n'est pas le pire de la collection, ni le meilleur loin s'en faut, il peut toutefois procurer aux aficionados du genre un agréable moment de lecture.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 72 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque