Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 825 avis et 241 séries (Note moyenne: 3.37)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Albin et Zélie  posté le 27/06/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Et bien, quel OVNI... Si sur le fond il s'agit d'une simple rencontre amoureuse, la forme est des plus originales... Albin retrouve sa belle grâce à un message laissé par son poisson rouge (!) et nos deux tourtereaux se retrouvent ensuite dans un monde parallèle, enlevés par des extraterrestres, etc... avant de revenir sur terre. Rêve ? Allégorie ? Histoire réellement teintée de science-fiction ? On n'en sait finalement pas grand chose, mais le voyage m'a beaucoup plu...

Le récit est bien entendu très onirique et loufoque, mais rempli d'humour et relativement facile à suivre. La fin est un peu plus terre-à-terre et amenée, mais cela ne m'a finalement pas dérangé... je l'ai trouvée très belle.

Le dessin noir et blanc de Yanick Marchat est superbe, détaillé quand il s'agit de représenter des mondes inconnus et exotiques, et plus sobre quand il s'agit de se faire oublier au profit de l'histoire.

Je ne suis pourtant pas amateur d'histoires loufoques, mais « Albin et Zélie » m'a énormément plu. A conseiller à celles et ceux qui pensent que tous les romans graphiques se ressemblent.

Nom série  The Unwritten, entre les lignes  posté le 03/05/2011 (dernière MAJ le 22/06/2012) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je mets mon avis à jour suite à la lecture des 5 tomes parus à ce jour en VO. Notez que la parution française est pour le moment bloquée au tome 2 suite au transfert des droits DC de Panini vers Urban Comics. Elle devrait reprendre en 2013.

Cette série est souvent comparée à Fables (Bill Willingham a d’ailleurs écrit la préface du premier tome), et à juste titre. On y retrouve le même genre d’univers mêlant monde réel et histoires imaginaires (dans ce cas, une série de romans dans la lignée de Harry Potter). L’écriture est habile, l’intrigue est riche et prenante, et les références littéraires abondent. Certains passages touchent au génie, comme le dernier chapitre du deuxième tome (je n’ai pas autant ri depuis longtemps) et le chapitre « dont vous êtes le héros » dans le troisième tome.

Seulement voilà, dans mon avis original j’espérais « que les auteurs allaient réussir à contenir leur histoire sur la longueur, et ne pas se perdre dans les méandres de l’univers qu’ils sont en train de mettre en place. » Et après 5 tomes je reste toujours dubitatif... certaines réponses arrivent en fin de tome 4 et début de tome 5, mais l'auteur nous rebalance ensuite des retournements de situations toujours plus tordus et tirés par les cheveux.

En fait je me demande si le problème de cette série n'est pas son manque de rigueur. « Fables » proposaient des prémices simples, bien définies, avec lesquelles l'auteur pouvait s'amuser sans trop en faire. Ici, les contraintes narratives sont pratiquement inexistantes, les personnages peuvent passer d'une histoire à une autre, passée ou présente, et parfois les retournements de situation tournent un peu à la farce, et l'intrigue finit par se mordre la queue (un peu comme dans les histoires de voyage dans le temps). Ou alors il faut lire sans trop réfléchir, et se laisser porter, mais bon...

Je lirai sans doute la suite, car j'adore l'univers mis en place par l'auteur... mais je laisse ma note à 3/5 pour le moment.

Nom série  Troubles fêtes  posté le 19/06/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Moi j'ai trouvé cet album très émoustillant. Les textes de Le Guirec sont remarquablement bien écrits, à la fois crus et poétiques.

Ces derniers sont agrémentés d'illustrations réalisées par Loisel (allant d'une simple case à plusieurs planches de BD). Le dessin de Loisel est joli, ses femmes sont belles et rondes, même si de manière générale je trouve que ces illustrations font un peu « pièces rapportées », surtout vers la fin. Le texte aurait très bien pu se passer des images, faisant ainsi tourner notre imagination à plein régime !

Enfin, c'est vrai qu'il est amusant de retrouver la patte de Loisel sur un tel ouvrage. Un chouette moment de lecture en ce qui me concerne...

Nom série  Le Manoir des Murmures  posté le 19/06/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je serai malheureusement le premier à mettre un 2/5 à cette série... j'annonce la couleur tout de suite : je n'ai jamais vraiment apprécié les histoires de vampires. Pourquoi avoir lu cette série alors ? Parce que mes goûts ont beaucoup évolué au fil des années, alors qui sait ? Et les avis positifs ont achevé de me convaincre.

J'ai trouvé les deux premiers relativement lisibles, même si l'histoire ne m'a pas passionné plus que ça. Je n'ai pas trouvé l'intrigue prenante ou les personnages attachants. Et puis vint ce troisième tome, expédié et rempli de scènes d'action grotesques et confuses, sorties tout droit d'un épisode de Dragonball Z. J'ai vraiment dû me forcer à en venir à bout...

J'avoue que le dessin et surtout les couleurs sont remarquables, et vont en s’améliorant au fil des tomes. Certaines planches sont un vrai délice pour les yeux... Mais c'est tout ce que je retiendrai de cette laborieuse lecture. Une série à conseiller aux amateurs d'histoire de monstre et de vampires portées sur l'action.

Nom série  La Traversée du Louvre  posté le 12/06/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Cela fait longtemps que je n’étais pas tant passé à coté d’une BD. Si je reconnais de l’originalité au récit, ce dernier ne m’a tout simplement pas intéressé. L’histoire est purement contemplative, et l’idée d’observer les visiteurs du Louvres, intrigante en soi, m’a lassé après quelques pages. Il faut dire que les textes en voix-off n’aident pas – je les ai trouvés ordinaires au possible.

Reste un travail graphique intéressant, avec cette réinterprétation de nombreux tableaux connus, et leur juxtaposition avec certains visiteurs… mais voila, je n’y connais pas grand-chose en peinture, et je n’ai reconnu presque aucun tableau… L’intérêt s’en retrouve forcément limité.

Je n’ai pas non plus aimé cette fin bizarre et onirique. Bref, quand ça ne veut pas !

Nom série  Supplément d'âme  posté le 08/06/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J’adore le catalogue de Futuropolis, il est rempli de pépites originales qui arrivent toujours à me surprendre… des pépites comme « Supplément d'âme » par exemple. Le début est un peu abscons, loufoque et onirique au possible, et présente un monologue étrange et diverses scènes sans lien apparent. Pourtant on s’accroche, intrigué par l’ambiance, et surtout émerveillé par le dessin magnifique, au style changeant (voir galerie).

Et puis toutes les pièces du puzzle s’assemblent, les liens se forment (à la manière d’un film de Tarantino, mais sans la violence !), et le dénouement final remet tout en place de manière intelligente et jubilatoire. Alors certes, tout d’un coup l’histoire semble moins originale (une histoire d’amour), mais la forme m’a vraiment enchanté… il n’y a que cette histoire de réseau social et de paix dans le monde que je n’ai pas trop saisie… mais en refermant l’album, je n’avais qu’une envie : m’y replonger pour en apprécier les détails qui m’avaient échappé lors de ma première lecture… un bon signe non ?

Un chouette album, vraiment.

Nom série  Mémoires de Viet kieu (Quitter Saïgon)  posté le 25/02/2007 (dernière MAJ le 08/06/2012) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Mon avis original sur Quitter Saïgon (voir ci-dessous) se terminait sur la phrase « Dommage, c’est un peu court, j’aurais aimé en lire plus »… 5 ans après, mon vœux se voit réalisé. Non seulement le volume original a été réédité complété d’une quatrième histoire, mais surtout un second tome magistral voit le jour ce mois-ci…

Et quand je dis « magistral » je pèse mes mots : 250 pages grand format de témoignages plus touchants les uns que les autres. L’auteur a cette fois-ci eu la place pour s'étendre, que ce soit graphiquement ou narrativement, et nous parle non seulement des difficultés qu’ont eues les protagonistes à fuir le Vietnam, mais aussi de leur intégration douloureuse dans leur terre d’accueil, du fonctionnement de ces quartiers presque autarciques que l’on nomme « Little Saïgon»… Le ton est très humain, très juste, et la narration est fluide et parfaitement maitrisée. J’irai jusqu’à dire que ce recueil de témoignages n’a rien à envier aux meilleurs reportages de Joe Sacco, selon moi le pape du genre.

Un album remarquable, qui m’a beaucoup intéressé et touché, et que je recommande à tous les amateurs du genre. J’espère juste que sa publication en tant que tome 2 d’une série n’affectera pas sa visibilité en librairie. Moi, j’attends impatiemment un possible tome 3 (a priori en projet). Mon coup de cœur 2012 !



Avis original sur Quitter Saïgon :

Un de mes bons amis ici en Angleterre est un immigré vietnamien. Lui et sa famille ont fui leur pays natal pour l’Angleterre, la France, les USA… J’ai essayé d’aborder le sujet plusieurs fois, mais sans succès, de toute évidence ça n’a pas du être joyeux comme expérience.

Et justement dans ce bouquin, j’ai retrouvé des témoignages de gens dans la même situation délicate : être forcé de quitter son pays natal, sa culture, ses amis, en espérant trouver une vie meilleure ailleurs. Le sujet m’intéresse, et il est bien traité par Clément Baloup. C’est touchant, bien raconté, avec assez de détails mais sans trop en faire…

En plus le dessin est superbe.
J’ai vraiment passé un excellent moment de lecture… Dommage, c’est un peu court, j’aurais aimé en lire plus !

Nom série  La Planète des Vülves  posté le 03/06/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Miranda conclut son avis en déclarant que cette BD « sort totalement des sentiers battus du genre », et là je crois que tout est dit. Le mélange SF/porno/humour interpelle, et le dessin et les couleurs me rappellent les années Métal Hurlant et ajoutent un cachet à l’ensemble.

Reste que le scenario, aussi délirant soit-il, n’est pas spécialement passionnant ou marquant… pour tout dire je m’en rappelle à peine quelques jours après ma lecture.

Un moment de lecture agréable, parfois rigolo, parfois émoustillant, mais qui ne m’a pas marqué plus que ça…

Nom série  Je veux une Harley  posté le 02/06/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je ne suis pas motard, mais cet album parle finalement plus de la crise de la 50aine que de moto, et je dois avouer que j’ai souvent ri. L’humour est souvent bien vu et je souris toujours en me remémorant certains passages (notamment la dernière histoire et son rassemblement Harley !)

Margerin est fidèle à lui-même, son dessin est parfaitement adapté à l’histoire, et très détaillé sur certaines planches…

Voilà, si vous voulez offrir un album BD à vos parents, « Je veux une Harley » est un choix bien plus judicieux que le médiocre « Guide de la 50aine » dans le même genre… surtout que vous risquez de l’apprécier également !

Nom série  D'air pur et d'eau fraîche  posté le 25/05/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Le titre nous laisse imaginer une histoire légère et champêtre, mais les premières pages nous font vite déchanter : c’est noir, c’est dur comme la vie en montagne, et c’est crasseux comme les hommes hantant les saloons du village du coin. On ressent presque un soulagement quand Joshua échappe bien malgré lui à son bourreau de père, et cette sensation de liberté qu’il ressent est contagieuse et infecte le lecteur… mais les éléments reprennent le dessus, et nous rappellent que la vie sauvage ne pardonne pas grand-chose, et forge le caractère… le fiston finit par ressembler à son père, et la boucle est bouclée. Bien vu, et touchant sur la fin.

La narration se veut muette, ce qui est intéressant, mais l’auteur utilise par ci par là des symboles pour clarifier certains passages (voir exemples dans la galerie), ce que l’on peut voir comme un semi-échec narratif. Bon, cela ne m’a pas du tout gâché ma lecture, mais ce genre de procédé me laisse toujours dubitatif…

Le dessin est superbe. Il retranscrit parfaitement l’action, et surtout nous transporte dans la nature et les montagnes nord-américaines… le tout dans un noir et blanc élégant.

Une histoire qui se lit facilement (comme un verre d’eau fraiche !), et qui m’a beaucoup plu et touché. A découvrir.

Nom série  Furioso  posté le 25/05/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Contrairement à Spooky je n’ai pas trouvé cette BD particulièrement compliquée.

L’histoire des croisades m’a toujours fasciné et rempli d’horreur, et cet album parvient brillamment à retranscrire la malléabilité d’esprit dont faisaient preuve nos ancêtres, et surtout la fourberie manipulatrice de leurs leaders religieux. Et dire que ces mêmes croyances superstitieuses font toujours des émules aujourd’hui, les bras m’en tombent.

A ce contexte historique viennent se greffer des histoires plus personnelles… présenter une version plus romancée de l’histoire des croisades, pourquoi pas, c’est moins austère que les livres d’Histoire après tout… mais je dois avouer que ces dernières ne m’ont pas passionné plus que ça.

Un bon album, ancré dans un contexte historique intéressant, et superbement mis en image… A découvrir.

Nom série  Gueule d'amour  posté le 22/05/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je crois que c’est la première fois que je mets la note de 4/5 avec achat déconseillé.

« Gueule d'amour » est un album remarquable. Le sujet abordé est intéressant et original en BD. Sa réalisation est exemplaire, la narration est fluide, l’auteur n’en fait pas trop, pas de scènes larmoyantes, pas de voyeurisme… le ton est juste. Le dessin au crayon est esthétique et maitrisé.

Mais alors quelle déprime. J’ai commencé cet album dans le train en allant au boulot ce matin. Il faisait beau et chaud, les oiseaux chantaient, j’étais zen au possible… après une 20aine de pages j’avais envie de me jeter sous le train ! C’est dur, très dur, et le sort de ces malheureux m’a beaucoup perturbé. Pourtant comme je le dis ci-dessus, l’auteur n’en fait pas trop, et les protagonistes font même preuve d’un certain optimisme. Mais cette lecture m’a miné le moral, tout simplement.

Voila, un superbe album, que je conseille vivement si les sujets difficiles ne vous font pas peur… Par contre si pour vous la BD est avant tout un divertissement, passez votre chemin.

Nom série  Z comme don Diego  posté le 22/05/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je sais bien qu’il est banal de dire d’un album de gags que la qualité est inégale, mais c’est vraiment mon ressenti en refermant cet album. Je suis pourtant fan d’humour idiot et de pastiches, et les albums de Fabcaro que j’ai lus m’ont fait mourir de rire (Le Steak Haché de Damoclès et ses suites par exemple), je suis donc tombé de haut en entamant ma lecture. J’ai trouvé les gags plats, voire affligeants.

Heureusement la qualité s’améliore au fil des pages, et j’ai plus souvent ri sur la fin… du coup je mets un 3/5, mais de justesse ! Un album sympa sans plus, à découvrir, mais qui ne fera pas partie de ma collection personnelle.

Nom série  Le dossier Kokombo  posté le 17/05/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je suis toujours époustouflé par les planches de Sergio Toppi… quelle précision dans le dessin, quelles compositions magistrales, et surtout quel esthétisme ! Les éditions Mosquito s’emblent s’être fixé comme objectif de publier l’intégralité de l’œuvre de cet auteur, et quand on en voit sa qualité, on veut bien les comprendre et on en redemande.

Surtout que le fond lui-même ne fait pas pâle figure. Toppi nous raconte deux contes assez traditionnels, dans la lignée de sa version des contes des 1001 nuits (voir Sharaz-De), mais cette fois-ci teintés de légendes africaines. Le format est certes classique (un objet magique, une malédiction, une morale etc.) mais la lecture de ces deux histoires est fluide et agréable, et se termine sur des morales bien cruelles.

Tout amateur de contes un peu noirs et de Toppi se doit se de procurer cet album de toute urgence !

Nom série  Clown (Le Hir)  posté le 16/05/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cet album ne déborde certes pas d'originalité, mais aborde des thèmes très humains avec beaucoup de talent. L'histoire débute sur des tons de fable champêtre (pèche à la ligne, nuit à la belle étoile et autres joyeuseries) mais s'assombrit rapidement avant de virer au drame. La narration se fait discrète (pas de dialogues, quelques « voix off »), ce qui donne de la force au récit. Je me demande d'ailleurs si on n'aurait pas pu complètement se passer des voix off, elles n'apportent finalement pas grand chose, et un album complètement muet aurait pu être intéressant.

Le dessin est magnifique, maîtrisé et élégant, et les couleurs sont un vrai délice. Je vous laisse admirer les planches dans la galerie... et bon sang quelle couverture ! Sur le coup Jean-Louis Le Hir laisse les pinceaux à son fils Louis, qui signe là son premier album... une réussite !

Cette histoire a réussi à me toucher et m'émouvoir malgré un temps de lecture assez court (absence de dialogues oblige), ce qui est quand même fort. Une chouette découverte, et un duo d'auteurs père/fils à suivre...

Nom série  Cent mille journées de prières  posté le 03/05/2011 (dernière MAJ le 15/04/2012) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Le premier tome m’avait laissé sur ma faim. La préface semblait suggérer des sujets sérieux présentés dans un contexte historique lourd (le régime sanglant des Khmer Rouges), mais l’auteur se contentait finalement d’introduire ses personnages avec une histoire très « roman graphique ».

Heureusement les choses bougent vraiment avec ce deuxième tome. On se retrouve cette fois plongé au cœur de la crise, le contexte historique nous est présenté succinctement mais efficacement, et on suit avec effroi les horreurs commises par le régime des Khmer Rouges, « qui déportèrent et assassinèrent 1,7 millions de personnes entre 1975 et 1979. »

La narration est très éloignée de l’austérité des reportages graphiques de Joe Sacco. Elle est onirique et remplie de métaphores… un choix intéressant, et finalement efficace, puisqu’on en apprend énormément sans jamais se perdre dans les méandres métaphoriques de l’auteur.

J’ai trouvé ce récit prenant et surtout très touchant. La planche montrant la maman sortir du mémorial (vers la fin de l’histoire) m’a presque fait fondre en larmes (oui bon j’ai un cœur d’artichaut !). Ce 2eme opus confirme que « Cent mille journées de prières » est un diptyque de qualité, qui mérite toute votre attention.

(je passe ma note de 3/5 à 4/5)

Nom série  Les Otages  posté le 03/04/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Quelle aventure !

Ce qui est étrange, c’est que lors de ma lecture j’ai d’abord trouvé l’histoire un peu anodine, et ses développements un peu amenés.

Et puis les dernières pages m’apprirent que les faits étaient basés sur une histoire vraie ! (c’est aussi indiqué sur le site de l’éditeur, mais je n’avais pas lu le résumé). Savoir que ce genre de manipulation existe vraiment fait froid dans le dos, et du coup ajoute de la force au récit. La toute dernière page m’a laissé sur sentiment de colère !

Une histoire en apparence banale, mais efficace et superbement mise en image, qui dénonce efficacement le danger des églises sectaires et nous invite à rester sur nos gardes.

Nom série  Ma vie d'adulte  posté le 25/03/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je suis pourtant amateur de romans graphiques, de quotidien et de petits soucis, mais quitte à passer pour un gros misogyne, j’ai toujours plus de mal avec les histoires du genre dont le personnage principal est une femme.

Lisa nous parle de tenues vestimentaires, de petits soucis au boulot, de collègues qui parlent dans son dos, de doute quant à son orientation professionnelle etc… Des thèmes assez courants dans le contexte d’un couple, certes, mais de là à en faire un album BD…

Pourtant techniquement l’album est maitrisé : la narration est fluide, le dessin de Schmitt parfaitement adapté… bref, un bel album, que j’ai lu sans me forcer, mais qui n’a pas provoqué en moi de réflexion, qui ne m’a pas ému du tout, et qui ne me marquera sans doute pas…

Un lectorat féminin l’appréciera peut-être plus à sa juste valeur ?

Nom série  Le Chant du Corbeau  posté le 12/03/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J’aime généralement les histoires de cet auteur, mais je suis vraiment ressorti circonspect de ma lecture de cet album, à paraitre chez La Boîte à Bulles… je découvre sur BDT qu’il s’agit en fait d’une réédition en couleurs de sa toute première BD, publiée originellement par La comédie illustrée.

La narration au travers les yeux de notre corbeau au cœur brisé est originale et rafraichissante, et l’humour noir bien vu, mais l’intrigue elle-même est beaucoup trop classique et n’a pas vraiment réussi à me captiver. Je n’ai pas ressenti le « cocktail d’émotions » dont parle le résumé de l’éditeur, et ce malgré un dessin élégant et maintenant en couleurs.

Nom série  Grumf  posté le 05/03/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Miam, quel concept alléchant. Complètement improbable, un rêve d’enfant, certes, mais alléchant quand même : l’humanité décide enfin que trop, c’est trop, que cette course en avant ne nous mènera nulle part, et qu’il est grand temps de « dévoluer ». L’ONU passe donc des tas de lois et réformes drastiques, et les résultats ne se font pas attendre… mais peut-on aller trop loin dans l’autre sens ?

Suivre cette évolution « à l’envers » est d’abord rigolo, puis beaucoup moins rigolo quand on considère la gestion de nos déchets nucléaires par des générations n’ayant plus les compétences, ou quand on voit une famille brûler des livres pour se réchauffer. Bon, le ton reste léger, et les enchainements sont simplifiés. Je trouve qu’il y avait moyen d’aller plus loin dans la réflexion, même si je réalise tout à fait que ce n’était sans doute pas le but recherché.

L’utilisation d’une langue universelle simplifiée est bien vu, et nous amène à nous poser tout un tas de questions sur l’efficacité, la complexité et les subtilités de nos langues actuelles.

Graphiquement, c’est magnifique, avec ce petit truc en plus : la complexité du dessin dévolue elle-aussi au fil des pages : planches hyper-détaillées en couleur au début, pour revenir progressivement à l’état de crayonné… bien vu !

Grumf ! (*)

(*) Un album original au possible, à découvrir de toute urgence. Un coup de cœur !

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 42 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque