Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 1746 avis et 282 séries (Note moyenne: 3.08)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  La Croisière des Oubliés  posté le 04/12/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une des premières collaborations entre Bilal et Christin. On a là une histoire fantastique, bien ancrée dans un quotidien lui aussi lié, arrimé à une époque, celle des années 1970.

Alors c’est sûr une grande partie de l’histoire, avec ses références aux débats politiques et sociétaux de cette période a franchement vieilli et capte moins l’attention. De plus, la courte première partie – dont je n’ai pas complètement saisi le lien avec la suite – est lourde et m’a un peu rebuté à la relecture.

Mais le fantastique poétique de la suite reste intéressant. Ainsi que le dessin de Bilal, très bon – même s’il n’a pas encore (colorisation comprise) cette touche reconnaissable entre toutes qu’il aura à partir de Nikopol.

Pas inoubliable, mais à lire quand même, si vous en avez l’occasion.

Nom série  Les Héros ne meurent jamais  posté le 03/12/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ce recueil d’histoires disparates, pré publiées dans plusieurs revues est assez inégal.

Le graphisme – et surtout la construction des cases (en « arrondis ») sont originaux. Même si je ne suis pas forcément fan de ce dessin, que j’ai trouvé déroutant.

Les histoires quant à elles m’ont souvent laissé sur ma faim. Certaines ne manquent pourtant pas de qualités. J’ai ainsi apprécié certaines parties de « 10 centimes pour Monsieur Thomas », de « Vaudeville ». A partir de « Meurtre à la Mano Négra », les délires semblent plus assumés, construits, et l’album est plus intéressant.

Au final, pour ma première découverte de l’univers de ces deux auteurs, une impression mitigée. Des choses intéressantes, certes, mais pas d’enthousiasme.

Nom série  Tout seul  posté le 02/12/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
On peut lire cet album comme l’histoire d’une évasion réussie. De multiples tentatives, par le petit soupirail de l’imagination, via le hasard et un dictionnaire. Puis, la vraie, la bonne, par la grande porte ouverte sur le monde, sur les autres – même si j’ai un temps cru à une autre évasion, définitive, au bout d’une corde…

Malgré les quelques 360 pages, cet album se lit plutôt vite. Car il n’y a quasiment pas de paroles, mais aussi parce que Chabouté – dont c’est la première œuvre que je lis – distille suffisamment d’indices pour nous donner envie d’en savoir plus sur cet homme, isolé sur son phare depuis si longtemps.

Chabouté prend pourtant son temps, ce qui nous permet d’admirer la qualité de son dessin, vraiment chouette, le Noir et Blanc lui allant très bien. Par petites touches, comme un peintre pointilliste, il représente le décor d’une vie, une vie même.
C’est aussi par petites touches que Chabouté « construit » la prise de conscience de son prisonnier, au travers des définitions et des images qu’elles déclenchent : le procédé est intéressant et fonctionne aussi avec le lecteur, qui pénètre dans l'imaginaire du prisonnier par ricochet.

Il est amusant que l’être reclus ait vu ses premières « images du monde » par l’intermédiaire d’une victime plus ou moins consentante d’un imbécile, et surtout d’un ex taulard. Il faut croire que la lumière est plus visible dans la nuit.

Au final, une découverte pour moi, et une lecture recommandée – l’achat itou d’ailleurs.

Nom série  Petit manège  posté le 01/12/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Album petit format d’une soixantaine de pages présentant l’histoire, en tout cas une tranche de vie de neuf hommes ou femmes.

Chacune de ces neuf histoires est l’occasion pour l’auteur, en quelques pages, de dresser un portrait léger d’un homme ou d’une femme. On y trouve à chaque fois une étude dépassionnée, froide des relations – essentiellement amoureuses, que cette personne noue avec une autre.

Il n’y a aucun dialogue. Sous chacune des six cases qui occupent généralement la page se trouve un court texte commentant la scène, mais surtout le ressenti du personnage principal, ses questionnements (c’est aussi parfois l’auteur qui commente la scène).

C’est un album assez original, intéressant, mais qui m’a semblé trop froid, trop « clinique » dans son observation du manège amoureux – puisque c’est à ce manège que renvoie j’imagine le titre. Le dessin, en Noir et Blanc, est lui aussi original, n’est pas mauvais, loin de là, mais n’est pas non plus de ceux qui me touchent.

Au final, j’ai découvert un auteur intéressant, mais dont je ne me sens pas forcément proche. Pour l’achat, je vous conseille de le feuilleter avant pour vous faire une idée. J’avoue l’avoir emprunté, et ne pas avoir envie de l’acheter, mais il possède tout de même d’indéniables qualités.

Nom série  Monde de merde  posté le 28/11/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Mouais.

Comme Sarkozy avant lui, François Hollande a donc droit depuis quelques temps à une série d’albums le prenant pour héros (ou pour cible), avec plus ou moins de réussite (plutôt moins d’ailleurs vus ceux que j’ai lus, qui ne resteront pas dans les mémoires et les bibliothèques des bédéphiles).

On a là un recueil de dessins pour la plupart parus dans Le Monde ou Politis, regroupés en plusieurs chapitres mis en perspective par Renaud Dély.

Le dessin d’humour lié à l’actualité se heurte à plusieurs écueils.
D’abord, le genre est plutôt encombré (avec une inflation particulière d’albums depuis le septennat de Sarkozy je trouve). Il s’agit donc de se distinguer de la masse, tout en restant drôle. Ici ce n’ai pas vraiment le cas. C’est parfois drôle, mais pas assez et pas assez souvent, et ce n’est souvent pas très original.

Le deuxième problème, c’est qu’à trop vouloir coller à l’actualité, l’album perdra forcément de son intérêt et n’accrochera plus les lecteurs lorsque les épiphénomènes médiatiques évoqués seront sortis des mémoires.

Alors bon, on retrouve ici, tournés en dérision, ce qui a déjà fait les choux gras des médias et le bonheur des Guignols de l'infos. mais ce n'est généralement pas assez caustique pour que j'y vois l'intérêt de l'achat...

Nom série  Hep ! Taxi !  posté le 27/11/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Suite de gags d’une page chacun (un dessin accompagné d’un cours échange dialogué ou d’une simple remarque).

Cela se lit vite, sans vraiment avoir le temps de rire ! Clairement pas une réussite. L’auteur est semble-t-il un dessinateur de presse, qui accumule ici les gags lourdingues ou éculés sur le thème du taxi.

C’est un petit album à l’italienne, mais qui ressemble dans l’esprit je trouve aux albums que certains éditeurs (comme Bamboo) publient sur les métiers. Hélas sans que ce soit meilleur.

Quelques sourires (rares), qui ne déclenchent pas de rire, ni d’envie d’achat…

Nom série  Sylvain et Sylvette  posté le 25/11/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Voilà une série qui a très mal vieilli, c’est sûr !
J’en ai lu pas mal quand j’étais jeune (snif), mais c’était il y a longtemps maintenant (resnif), et il y a prescription !

J’en ai relu deux ou trois il y a quelques années durant les vacances – seule lecture disponible dans un moment d’ennui.
Et bien ce que j’en ai retenu, c’est que son « vieillissement » n’est pas le seul responsable du peu d’intérêt que j’y ai porté, et de ce qui m’en est resté en mémoire. Je dois dire qu’à la base je n’y ai pas trouvé grand-chose à sauver.
Plus que le dessin, très simple et peu dynamique, ce sont les histoires qui sont insipides et qui me font dire que je n’y retournerai pas.
Je reste quand même étonné par l’incroyable longévité de cette série !

Je ne vous en conseille donc pas l’achat, pas plus que la lecture d’ailleurs. En matière de bande dessinée enfantine, il y a largement mieux !

Nom série  Les Formidables Aventures de Lapinot  posté le 24/11/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Sans être un fan absolu de Trondheim, je dois reconnaître que c'est quelqu'un de très intéressant, et ce d'autant plus que son œuvre, protéiforme et de plus en plus conséquente, touche à tout, et que le bonhomme est devenu une sorte d'accélérateur de particules dans le milieu de la bande dessinée.

Cela faisait quelque temps que je pensais aviser cette série, ancienne. C’est que j’ai un avis assez mitigé à son propos.

J’ai trouvé très sympa le premier tome, rafraîchissant. Simple, mais efficace, souvent drôle, plutôt une réussite donc.
Je n’ai par contre pas été aussi conquis par tous les suivants, plus inégaux, moins originaux, voire carrément décevants pour certains (je n'ai pas aimé Blacktown en particulier).
Le démarcage de Spirou et Fantasio par exemple, s’est révélé être trop respectueux d’un univers qui aurait dû être davantage parodié, ou alors décalé.

Bref, 3 étoiles tout de même, car cela reste quand même sympathique, mais sans plus. Feuilletez-en avant d’acheter et faites vous votre opinion (surtout que niveau et thème diffèrent sacrément d’un album à l’autre). Et si achat, pas forcément la série dans son entier !

Nom série  Western  posté le 21/11/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voilà un duo bien rodé, qui fonctionne bien, et qui se lance ici dans un univers western déjà bien balisé, mais qui est très éloigné de leurs habituelles collaborations (Thorgal ; Le Grand Pouvoir du Chninkel).

Comme toujours le dessin de Rosinski est très beau, personnel, tout en restant « classique ». C’est donc encore un plus pour le scénario de Van Hamme. C’est même ce qui équilibre la balance à la moyenne pour moi, le scénario ne l’atteignant que difficilement je trouve.

Le scénario, lui, est aussi fidèle à l’habitude de l’auteur, qui sait ménager les rebondissements propres à nous tenir en haleine. Même si on les voit venir d’un peu loin souvent. Et si Van Hamme n’a pas su créer de personnage « attachant », incarnant sa vision du genre western.

C’est un honnête bilan pour ce one shot. Rien de révolutionnaire, mais un contrat bien rempli pour cette commande d’éditeur.
C’est d’ailleurs cela qui prédomine, l’impression d’honnêtes – et bons artisans accomplissant leur tâche, sans la créativité ni l’originalité de l’artiste. En effet, le titre lui-même, sorte d’évidence, est un peu un aveu d’impuissance, une source d’inspiration tarie, ou qu’on exploite à minima.

Loin d’être culte donc, mais quand même lisible. Une moyenne que pourraient accompagner des « peut mieux faire » ou des « décevants ».

Nom série  La Fin du Monde (Paquet)  posté le 20/11/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voilà un album plutôt sympatique, dans lequel je suis rentré facilement après un début laborieux.

Dieu est le personnage central, comme il se doit, même si on a ici du mal à admettre qu'il ait fait les hommes à son image, il est vrai peu glorieuse: c'est un glandeur, fumiste, un tantinet alcoolique, vélléitaire et irresponsable !

Regrettant sa création le voilà qui décide d'en finir avec la vie sur Terre, confiant à un improbable Noé le soin de sauver deux représentants de chaque espèce animale. Je vous laisse découvrir qui de Dieu ou de Noé se révèle le plus incompétent.

L'album est construit sur la succession de gags d'une demi page (et généralement six images), le tout s'enchaînant pour former une histoire cohérente.
Sur la construction, et sur le ton de l'humour - gentiment con, on est ici assez proche de ce que font Larcenet ou Fabcaro dans des séries comme Le Retour à la terre, Z comme don Diego ou Amour, passion et CX diesel.

Tout n'est pas drôle, et cela ne déclenche pas d'hilarité sans fin, mais cet album est plutôt réussi, au point que j'attends le tome suivant, en espérant qu'il soit au moins du même niveau.

Nom série  Sundance  posté le 19/11/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je suis plutôt fan de westerns, et ai été content de découvrir assez récemment cette série que je ne connaissais pas du tout.

C’est un western plutôt classique – qui pâtit fortement de la comparaison avec Blueberry. C’est aussi un western crépusculaire, se déroulant à l’extrême fin du XIXème siècle, comme Durango - mais il s’en éloigne beaucoup car il n’y a pas grand-chose ici de spaghetti je trouve.

Les auteurs ont pris le parti d’ancrer leur intrigue « romanesque » dans le réel (utilisation de personnages mythiques de cet ouest qui n’était plus lointain à cette époque – comme le héros Sundance Kid), mais aussi dans notre imaginaire d’amateurs de western – avec par exemple le personnage de Siringo dont la tête et certains accessoires démarquent le Lee van Cleef de Leone (Goscinny l’avait déjà utilisé pour un Lucky Luke, mais dans une optique caricaturale dans l’album « Le chasseur de primes »). Pourquoi pas, c’est classique et souvent efficace.

Plusieurs choses m’ont dérouté dès le début de cette série. Tout d’abord le dessin. Il n’est pas mauvais, mais comporte quelques défauts je trouve. Quelques proportions pas toujours respectées, mais surtout des visages pas toujours réussis, qui en plus évoluent pour un même personnage au fil de l’album et des albums, gênant la lecture. Mais c’est quand même en nette amélioration dans les deux derniers je trouve.

L’intrigue est assez conventionnelle, et n’apporte pas beaucoup de surprises, alors que les retournements clôturant les albums sont un peu brutaux et parfois improbables.
Originalité quand même : dans le troisième tome l’action se délocalise dans une ambiance peu souvent traitée dans les westerns : les Everglades, en Floride, et les Séminoles. Une ambiance qui rappelle « Papillon » en Guyane au passage…

Au final, j’ai lu cette série sans déplaisir. Elle ne m’a pas enthousiasmé, mais, si j’étais septique à la lecture du premier tome, je suis allé jusqu’à la fin du quatrième sans aucune réticence. Hélas, l’éditeur semble avoir jeté l’éponge, puisque le cinquième tome, annoncé, n’est jamais paru (vu le nombre de personnes restant à éliminer par Sundance il aurait du y en avoir d’autres d’ailleurs…). C’est peut-être aussi Corteggiani qui l’a laissé tomber, pour reprendre d’autres séries, comme La Jeunesse de Blueberry, que j’ai trouvée très décevante par rapport à la série mère d’ailleurs !

Nom série  Albert Lombaire  posté le 18/11/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Arrivé chez mon dentiste un peu trop en avance, j'ai trouvé un album de cette série parmi les lectures proposées en salle d'attente (le tome 3, Vite, docteur !). Je ne connaissais pas du tout cette série, et ce n'était en fait pas bien grave.

Je ne chercherai pas à voir les deux autres tomes, et n'ai d'ailleurs fini celui-là que parce que j'étais coincé avec du temps à tuer. Je n'ai jamais ri, aucun gag n'était franchement drôle. C'est convenu, ça tombe généralement à plat, et on voit arriver la chute à l'avance le plus souvent. Chute assez lourde en plus. Et donc pas drôle...

Franchement, si les deux autres albums sont du même acabit, je suis très surpris que Casterman en ait publié trois !

Ce sont des petites histoires à gags d'une page (une seule de deux pages dans cet album), et dans le genre, il y a beaucoup beaucoup mieux !

Nom série  Dieter Lumpen  posté le 17/11/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Première lecture de ces deux auteurs, qui ne m’a pas marqué plus que cela.

Je n’ai lu que le premier tome de la série (Ennemis communs), et ne ferai pas forcément l’effort d’aller voir les deux autres tomes publiés.

En effet, si certaines histoires se laissent lire, elles m’on paru quelconques, sortes de récits d’aventures au rythme plutôt lent.
Cet album m’a semblé transparent, sans relief. Je n’ai pas d’énormes critiques à lui opposer, mais vraiment rien d’emballant.
La dernière histoire, plus longue que les autres – et qui a donné son nom à l’album, est plus consistante, prend plus le temps de développer une intrigue, et n’est pas sans intérêt. Mais voilà je ne suis pas réceptif à la nonchalance de l’écriture.
Le dessin est très classique, plutôt bon.

J’ai l’impression d’avoir été plus dur que nécessaire, car ce n’est quand même pas « nul ». Mais je n’y ai pas trouvé mon compte et ne peux vous en conseiller l’achat. Quant à la lecture, si vous le trouvez en bibliothèque, pourquoi pas ?
Note réelle 2,5/5.

Nom série  Pachyderme  posté le 15/11/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ouaouh ! On entre dans cet album comme on rêve. Et on en sort pareillement, avec plus ou moins d’explications quant aux bribes de souvenirs qui nous sont restées au réveil, lorsqu’on referme l’album.

Je découvre en ce moment l’œuvre de Peeters, qui se révèle réellement très intéressante et originale. Et cet album renforce cette bonne impression.

On a là un univers à mi chemin entre un imaginaire et quelques illustrations proches de l’underground ou de comics américains genre Burns d’une part, et une construction plutôt classique d’autre part.
La rencontre de ces deux aspects créatifs donne une histoire impossible à réellement résumer, dont les méandres sont parfois assez difficiles à suivre, mais dans laquelle je suis entré facilement, pour ne plus la lâcher jusqu’au dénouement. On n’est parfois dans un surréalisme visuel, l’histoire se déroulant au milieu d’images où la surprise le dispute à une dérive poétique : on ne sait pas toujours où Peeters veut en venir, mais on y va, j’allais dire "les yeux fermés ". Comme on rêve je vous avais dit…

J’ai aussi bien aimé la colorisation, qui est en parfaite harmonie avec l’imagination ici au pouvoir. Peeters est définitivement un auteur à suivre – ce que je vais m’empresser de faire ! Achat et lecture fortement conseillés donc pour cet album d’une grande originalité.

Nom série  Naguère les étoiles  posté le 14/11/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voilà une des très nombreuses caricatures de l'univers de La Guerre des Etoiles et, parmi celles-ci, ce n'est pas la plus mauvaises, loin de là.

Si les jeux de mots vaseux sur les noms des personnages font moins rire après la lecture du premier tome, et si ce genre de parodie perd sûrement à s'étaler sur plusieurs albums, les histoires et les gags de ces trois albums se laissent lire agréablement.

Rarement des franches rigolades, c'est sûr, mais j'ai très souvent souri (surtout pour le premier c'est vrai).

Alors c'est sûr que plus que tout public, je conseille plutôt la lecture pour vos enfants, dès qu'ils ont vu la saga de Lucas. J'ai lu la série avec mon fils, et lui l'a beaucoup aimée. C'est probablement cela qui me rend indulgent.

Si c'est pour offrir à vos enfants, achat conseillé aussi. Pour vous, à feuilleter auparavant, c'est sympa mais pas un chef d'oeuvre non plus.

Nom série  6 juin 1944 : Attaque à l'Ouest  posté le 14/11/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
En 44 pages, cet album, visiblement paru sous l’égide de la ville de Caen pour le quarantième anniversaire du débarquement allié en Normandie, tente de retracer de manière précise les enjeux stratégiques de l’opération Overlord du 6 juin 1944.

L’album est découpé en quatre parties chronologiques :
- "La guerre dans le monde" : titre très abusif, puisque les quatre premières années de la guerre sont expédiées en une page ! (et encore n’est évoqué que le théâtre d’opération européen !), le reste retraçant la préparation du débarquement.
- "Le débarquement", qui relate les hauts faits du jour J.
- Enfin deux dernières parties traitant de la bataille de Normandie ("La bataille de Tilly" et "La percée").

Le scénariste est un professeur de l’université de Caen. Cela se sent, car il y a une profusion de dates et autres détails censés nous faire vivre le plus précisément possible ces événements.
Mais c’est trop didactique, une sorte de BD "à l’ancienne", dont la lecture n’est pas rendue fluide. De plus, format de la BD oblige, pour que tout tienne dans les 44 pages, des ellipses courcircuitent un certain nombre de faits, ce qui contraste avec la minutie affichée par ailleurs.

Pour cette commande, quatre dessinateurs se chargent chacun d’une des parties. J’avoue ne pas trop aimer ce type de changement dans un même album, même si leurs styles sont assez proches. Je n’ai pas été emballé par le dessin (beaucoup de visages sont ratés, en particulier ceux de " célébrités " comme Hitler) et la colorisation n’est pas une réussite je trouve.

Au final, sur un sujet intéressant, avec un traitement qui l’est un peu moins, je reste sur ma faim.
Note réelle 2,5/5.

Nom série  Et ça vous fait rire ?  posté le 13/11/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
"Est-ce que ça vous fait rire ?" J’avoue m’être posé plusieurs fois la question à l'occasion de la lecture cet opuscule.

Les dessins sont ultra minimalistes et, accompagnés de très rares dialogues – le plus souvent une simple phrase en fait office, ils constituent un gag, le tout en une page à chaque fois.

Plus que les dessins, donc, ce sont les textes qui ressortent. Et, effectivement, ils sont quasiment tout le temps trash, l’auteur ayant visiblement une forte prédilection pour le scato.
Ce n’est donc pas politiquement correct, et il doit y avoir une volonté de "rentre dedans", c’est évident (je ne connais pas les conditions de publication dans son pays d’origine, ni les réactions que cela a pu produire, mais quelques dents ont certainement dû grincer).

Mais bon, je suis assez friand de l’humour noir, et n’ai rien contre le fait qu’il soit trash. Sauf que là, j’avoue n’avoir pas trouvé l’ensemble si bon que cela. C’est drôle, parfois, mais le plus souvent, je n’ai pas été emballé. Dans le style humour trash, j’ai préféré, et de loin, Paf et Hencule !

Comme quoi, la provoc, si elle peut avoir quelque chose de sain, ne garantit pas que ce soit drôle. Au final, je reste sur trois étoiles, car j’ai quand même rigolé sur une dizaine de gags, mais je ne recommande pas forcément l’achat (même si le prix, en poche, n’est pas élevé – à condition d’arriver à mettre la main dessus).

Nom série  On a tué Wild Bill  posté le 12/11/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Bon, autant le dire tout de suite, l’illustre tueur ayant donné son titre à cet album n’est à peine ici qu’une anecdote.

L’histoire est celle de la dérive d’un jeune homme dans cet ouest où la Frontière s’estompe. Une sorte de fuite en avant – ou en arrière, un peu comme Œdipe essaya dit-on d’échapper à son destin, pourtant tout tracé.

Le héros rencontre un grand nombre de personnages secondaires, qui tous disparaissent, non sans avoir auparavant fait dévier la trajectoire de Melvin. Même s’ils ne font que passer, Hermann prend le temps de donner de la consistance à ces personnages, qui ne font pas que décor.

Une histoire qui se lit bien donc. Et qui est agréable à regarder, car le dessin d’Hermann, comme souvent est vraiment très bon. Je regrette juste ses visages de femmes, que je ne trouve pas du tout jolis, même pour la soi-disant institutrice qui recueille le héros, et qui m’a fait penser à Miss Pandrake (Faye Dunaway recueillant Dustin Hoffman dans "Little Big Man").

Plutôt une réussite donc, album à lire. A noter que dans la nouvelle réédition que je viens d’acheter, un carnet de croquis accompagnant quelques données historiques et des informations sur l’auteur sont un plus apprécié (je ne sais pas si cette partie existait dans la version originale).

Nom série  Animal lecteur  posté le 11/11/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J’ai découvert il n’y a pas longtemps cette série, sans y trouver trop de motivation pour la suivre, hélas. J’ai lu le premier tome (auquel j’aurais pu mettre à l’arrachée trois étoiles), feuilleté le deuxième (moins bon je trouve), et vais m’arrêter là je pense.

Quelques gags rigolos, sans plus, quelques sourires aussi, c’est sûr. Mais globalement, cela ne m’a pas vraiment emballé. J’ai souvent trouvé cela lourd, ampoulé, prévisible, et pas drôle.
Même si le Journal de Spirou n’est pas le lieu idéal pour exposer une critique directe du milieu de la BD et des librairies spécialisées, force est de constater qu’ici on est resté dans le convenu, une sorte d’humour de connivence, du clin d’œil. Il y manque pour moi de la percussion, de la noirceur.

Ce n’est pas catastrophique, et je suis peut-être dur dans mes remarques, mais c’est une lecture dispensable je trouve.
Note réelle 2,5/5.

Nom série  Notes mésopotamiennes  posté le 09/11/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ces Notes et ce petit album sont d'une lecture agréable, vraiment (je les ai lues dans la version de la collection Mimolette).

Ce sont de petites historiettes de 6 vignettes, pratiquement sans dialogue, accompagnées d'un petit commentaire en dessous.
La "chute" ouvre souvent sur autre chose, comme si trois petits points nous invitaient à poursuivre notre réflexion, à sourire.

C'est assez vite lu, mais avec l’envie d’y revenir, c’est certain.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 77 80 88 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque