Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 1604 avis et 256 séries (Note moyenne: 3.09)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Quotidien délirant  posté le 14/12/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C’est assez inégal. Dans la qualité – quoi que le minimum n’est ici jamais très bas -, mais surtout dans le ton. Cela alterne histoires surréalistes et ironie brûlante.
Je ne sais pas si c’est vraiment une bd d’humour. En tout cas, c’est assez grinçant. La critique des travers de notre société est hélas encore d’actualité, et est en tout cas bien faite.

J’ai eu l’impression en le lisant que cet album rassemblait des histoires écrites à différentes périodes. En effet, le dessin offre de très grandes variations, au point qu’on croirait y voir l’œuvre de plusieurs auteurs différents : c’est quand même agréable dans l’ensemble (je n’ai juste pas trop aimé le dessin de « Fumas » et cette histoire non plus d’ailleurs…).

Je découvre ici Prado et son imagination plutôt débordante. Cet album n’est pas forcément inoubliable, mais il m’a donné envie d’en lire d’autres du même auteur.

Nom série  Baker Street  posté le 13/12/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Bon, je m'enflamme sûrement un peu... Pas tellement sur le coup de coeur, bien réel, mais plutôt sur la note d'ensemble, qu'il faudrait peut-être minorer avec les tomes 3 et 4 qui, sans être mauvais, m'ont paru un ton en dessous.

Mais j'ai franchement été emballé par les deux premiers ! Le dessin est très bon et les mimiques des protagonistes, qui surjouent souvent leurs émotions, dynamisent le récit.

Il y a de vraies enquêtes policières, avec retournements improbables à la fin, comme dans pas mal de livres ou de séries télé du genre. L'amateur - dont je ne suis pas forcément, peut y trouver de l'intérêt.
Mais ce qui fait la force de cette série, c'est l'humour, plus ou moins décalé, qui injecte de la vie dans les intrigues.
La société victorienne, ronronnante, est bien rendue, et rend d'autant plus loufoques les analyses de Holmes et ses rapports parfois tendus avec son "ami" Watson et avec Scotland Yard (l'inspecteur Lestrade - ridicule à souhait). Et la logeuse, alcoolique et cuisinière improbable grossit le trait caricatural...

Bref, une découverte récente (je n'ai lu que les quatre premiers tomes, mais je compte les fréquenter à nouveau). Lecture franchement conseillée !

Nom série  Les Sentinelles  posté le 12/12/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Dorison recycle ici tout un tas d'influences, des créatures des romans noirs européens aux superhéros nord-américains, et replace le tout dans un contexte de carnage bien ancré dans l'histoire, et dans nos repères temporels: la Grande guerre.

C'est bourré de références historiques, guerrières (et pas seulement sur la "der des der"), sans que cela fasse trop "appliqué". L'intrigue se lit bien et s'accomode de cette trame, qui est plus qu'un décor. Le dessin de Breccia est lui aussi plaisant.

Je ne suis pas forcément fan de la guerre et/ou des superhéros, mais là c'est plutôt bien monté, comme scénario, et j'ai lu les trois tomes d'un trait. Dans la riche et inégale production de Dorison, c'est plutôt un bon millésime. Ni antimilitariste ni exaltation du patriotisme, cette série d'aventure est assez originale pour nous attirer dans les tranchées.

Nom série  Billet SVP  posté le 12/12/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je suis rentré petit à petit dedans, car pas habitué au dessin de Killoffer, genre Fernand Léger matiné de Picasso. Puis je m'y suis fait.

Les histoires tournent autour du même thème et sont inégales. Mais il en ressort pas mal d'humanité, même au milieu d'un univers déprimant au premier abord.
Le ton n'est pas uniforme, le "vos billets s'il vous plait" mettant fin à des déambulations oniriques ou à des fantasmes trash (des Juifs prenant le train vers la mort sans billet!).

Pas mal, mais je ne sais pas si je le relirai...

Nom série  Blueberry  posté le 11/12/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
J’ai été enfant à une époque où l’on jouait encore aux Indiens et aux cow-boys (j’étais toujours un Indien).
L’époque des grands westerns au cinéma était finie, hormis quelques surgeons, mais la télévision entretenait encore la flamme. Je regardais des westerns le dimanche après midi, parfois. Puis plus tard dans "La dernière séance" présentée par Eddy Mitchell.
C’est au milieu de ces influences que j’ai découvert Blueberry. Et cette série a cristallisé en elle tout l’imaginaire du western tel qu’il s’est construit dans mon esprit.

J’ai été captivé par les aventures du lieutenant Blueberry. Charlier est redoutable d’efficacité – et il n’est pas question ici de marketing ! Que ce soit sur un album ou sur des cycles entiers, il sait maintenir l’attention du lecteur, sans pour autant étirer artificiellement une intrigue.
Comme toute série "ancienne", et qui s’est étalée dans le temps, une évolution s’est fait sentir, et heureusement ! Il n’y a pas eu ici de ronronnement. Et cette évolution a toujours été positive. Si les premiers albums tâtonnent un peu (y compris au niveau du dessin de Giraud), personnages et intrigues vont se densifier rapidement. Charlier va utilement et habilement user de la trame historique fournie par les guerres indiennes, la construction du chemin de fer, et des échos de la guerre de sécession. Il va aussi s’inspirer des westerns hollywoodiens, dans lesquels l’image de l’Indien était revisitée (à son profit).

Les personnages secondaires sont souvent excellents. McClure est le pendant des sous-officiers irlandais des films de John Ford : il en a la passion pour le Whisky, mais il est moins monolithique (il "trahit" même un peu Blueberry dans "La mine de l’allemand perdu") et a une personnalité plus affirmée. Son duo avec Red Neck encadre parfaitement la geste et les gestes du héros principal. Guffie est un personnage à la fois typique et improbable, qui sert de respiration dans l’histoire, et parfois de baguette magique pour sortir Blueberry du pétrin. Mais Charlier sait rendre crédible ce qui ne l’est pas !
Les méchants sont très bons (comme Jethro ou Mac Allister par exemple).
Chihuahua Pearl est à la fois avec et contre (parfois tout contre !) le héros, et est une véritable bombe – dans tous les sens du terme…

De très bons scénarii donc, mais qui sont exaltés par le dessin du grand Giraud. Très influencé par JIgé, avec lequel il a travaillé (la couverture de "Fort Navajo" ne dépareillerait pas sur un Jerry Spring !)
Mais Giraud s’affranchit des influences, et va lui-même créer un style, souvent copié, et rarement égalé. Il est capable de remplir le décor de détails très précis sans que cela fasse surchargé et que cela ne gêne la lecture : ses paysages sont superbes !
Et avec le cycle des Monts de la superstition ("La mine de l’Allemand perdu" et "Le spectre aux balles d’or"), je trouve que son dessin atteint un niveau hallucinant. Un niveau non suivi de pente, mais d’un plateau… Mais je crois que c’est à ce moment que son "double", Moebius, va accaparer une partie de son inspiration (sa dernière œuvre, Arzak, propose de superbes décors d’extérieur, qui pourraient convenir à un western comme Blueberry).

Pour revenir sur les albums proprement dits, il n’y a que du bon (parfois), et du très bon (souvent !!!), les cycles faisant intervenir les Indiens sont très bons, que Blueberry soit leur ennemi (à son corps défendant), au début, ou leur allié à la fin. Le cycle mexicain est très bien mené… Il faudrait presque que je cite toute la série !

Je voudrais finir par la dernière période, où Giraud a officié seul, et qui est différente du reste. Un ton, un éclairage, une amertume qu’on ne retrouve pas dans les autres albums. Il n’y a plus la patte de Charlier, certes, mais je trouve que Giraud s’en sort plutôt bien et que ces derniers albums humanisent le héros, et qu’ils ne méritent pas toutes les critiques trop marquées que j’ai pu lire dans certains avis précédents.
La geste de Blueberry s’achève, le héros a vieilli (comme Giraud d’ailleurs !). Mais le monde qui l’entoure aussi. Les "guerres indiennes" sont finies, la « frontière » chère aux historiens américains n’a plus lieu d’être. Le temps du bilan arrive, avec les désillusions qui peuvent aller avec. Je ferai ici un parallèle avec les sublimes photographies d’Edward Sherif Curtis qui, à la fin du XIXème siècle, ont magnifié – et peut-être embaumé-, ce "monde" qui disparaissait…

Au final, c’est une bd culte, qui s’impose avec l’évidence de la simplicité, cette autre dénomination du talent. Pour toutes ces heures de plaisir, au gré des nombreuses (re)lectures – passées et futures, je vous dis merci, messieurs Charlier et Giraud !

Nom série  Gros dégueulasse  posté le 11/12/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
De la grosse provoc ! Et comme toute provocation, adaptée à son époque, aux moeurs et au bon goût qu'il s'agissait d'outrer, d'outrepasser.

Et pour le coup, il faut dire que Reiser a fait dans ses pages oeuvre de démolition de ce que le bon goût acceptait comme admissible. Le trait - du dessin et du texte ! - fera de Reiser un auteur reconnu, et par là aimé ou détesté.
Le dessin est moche et simpliste - une sorte de Sempé flou et raté. Mais il va très bien avec le personnage principal, qui incarne on ne peut mieux le titre de l'album.

Qu'en est-il aujourd'hui ? C'est toujours aussi "dégueulasse", mais depuis pas mal d'eau - sale - a coulé sous les ponts, et la provoc est devenue, en BD (voir Vuillemin) ou à la télé (voir Groland) quelque chose de "normal". Ceci ayant peut-être entraîné une surenchère, le corps social s'étant habitué aux microbes poilants qui ne grattent plus autant.

Mais cet album n'en reste pas moins un bon agitateur de zygomatiques. Le sans-gêne de Gros Dégueulasse garde encore un air de fraicheur qui en fait plus que le reflet d'une époque.
C'est drôle et libre (un peu comme "Les valseuses" au cinéma) et n'a pas pris trop de rides.

Nom série  Alix  posté le 11/12/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai beaucoup hésité avant d'aviser cette série. Et aussi avant de lui attribuer une note. Je l’aimais beaucoup lorsque je la lisais, plus jeune, il y a maintenant longtemps (sanglot). Un certain nombre d’albums supportent encore la relecture. Mais j’ai vraiment du mal avec la plupart d’entre eux. La série a-t-elle trop vieilli ? Ou alors ne l’avons-nous pas fait de la même manière ?

C’est de la bande dessinée historique. Documentée. Au point que l’éditeur a trouvé le filon en sortant des albums thématiques ( "Les voyages d’Alix" Rome, la Grèce…). Alors certes, les décors sont très bien dessinés et plutôt réalistes. Mais je trouve que l’Histoire par elle-même est un décor, ajusté au public, et franchement tamisé et simplifié.

Pour ce qui est des histoires, elles sont plus ou moins complexes. Mais le verbiage de Martin (dialogues et surtout commentaires off hors phylactères) est pesant, lourd. On est là dans la lignée du journal de Tintin. Plutôt l’influence de Jacobs (le méchant Arbacès est d’ailleurs un peu le pendant d’Olrik dans Blake et Mortimer !). Alors on aime ou pas, mais ce n’est pas trop dans l’air du temps. Et cela tend à rendre la lecture moins fluide, parfois inutilement. Le trop est ici l’ennemi du bien. Les scénarii eux-mêmes sont parfois poussifs.

C’est donc un bilan plus que mitigé pour cette série qui semble ne pas vouloir mourir. Et être devenue une franchise, Martin n’apposant plus que son nom sur des albums que d’autres réalisent (Alix Sénator tente même de lui redonner une nouvelle jeunesse scénaristique).
Plutôt à emprunter en bibliothèque, pour se faire une opinion, sur ce qui reste quand même une des séries phares des années 1950-1970.

Nom série  Jeronimus  posté le 10/12/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est une histoire vraie qui a inspiré ces albums. Et il est vrai qu'on croirait cette histoire sortie du cerveau d'un scénariste hollywodien.
Si l'histoire réelle vous intéresse, jetez-vous sur le livre de l'historien Mike Dash "L'archipel des hérétiques". C'est un travail énorme, qui a donné un livre pas réservé aux spécialistes, et qui explore toutes les pistes de cette incroyable histoire.

J'avais plusieurs livres sur ce sujet (dont le Mike Dash, mais aussi "Les naufragés du Batavia" de Simon Leys) et voulais voir ce que "ça" pouvait donner en bande dessinée.
Si le support ne permet pas, faute de place et/ou de lisibilité d'explorer toutes les pistes de la trame initiale, je dois reconnaître que les auteurs en ont fait une oeuvre de qualité.

D'abord en ne cédant pas à la facilité, qui aurait pu consister à ne traiter que la fin, après le naufrage, où l'essentiel de "l'action" se concentre. Au contraire, ils présentent plutôt bien l'ambiance des Provinces-Unies avant le départ du Batavia, ce qui permet de comprendre un peu mieux ce Jéronimus.
D'autre part, même si je n'ai pas été enthousiasmé par le dessin (que je n'ai pas trouvé mauvais non plus !), je trouve qu'avec la colorisation, il rend bien cette ambiance puritaine et rigoriste, matinée d'appât du gain, qui était celle de la société commerçante de l'époque dans cette région... et le naufrage (dans tous les sens du terme), à quoi s'apparente toute la dernière partie.

Au final, c'est une série qui se suffit à elle même, même si je vous encourage à jeter un coup d'oeil sur les livres cités. C'est un bon récit d'aventure, une réflexion sur le pouvoir, le tout se lisant très facilement.

Nom série  Block 109  posté le 08/12/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est une uchronie, assez originale et plutôt bien faite. Le point de départ - l'assassinat d'Hitler - est assez séduisant (on rêve même que cela ait été la réalité...).

Les actions s'enchaînent et les différents pans de l'histoire s'imbriquent bien pour maintenir le suspens.

Mais outre le fait que je ne suis pas fanatique du genre guerrier, je n'ai pas été plus emballé que ça. Et la fin m'a paru décevante: pourquoi tant de bons sentiments, finalement, au milieu de cette ambiance glauque de fin du monde ?

L'ensemble reste donc pas mal, et je ne déconseille pas l'achat. Mais ce n'est pas ma tasse de thé, et je ne pense pas la relire. A vous de vous faire votre opinion.
A noter que les autres albums du même univers que j'ai pu lire m'ont franchement déçu, tombant trop facilement dans la banalité une fois le postulat de départ établi.

Nom série  L'Ecole Marcel-Torgnol  posté le 08/12/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Offertes à mon fils il y a quelques années, ces deux albums lui ont bien plu, l'ont fait beaucoup rire. J'y ai donc jeté un coup d'oeil.

Si rien n'est révolutionnaire, c'est quand même pas mal, et en tout cas très bien fait pour le public visé. C'est plutôt drôle, pas gnan gnan, en adoptant des tons différents.

Contrairement à l'avis précedent, je recommande l'achat, pour vos enfants (il est vrai que cela ne passe pas la barrière de l'âge comme d'autres séries jeunesse).

Nom série  Soyons fous  posté le 08/12/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Pas mal, en effet, mais sans plus. Il y a là l'ébauche de ce que Larcenet fera, plutôt en mieux (souvent mais pas toujours) plus tard.

On est dans l'humour déconne, assez typique de la bande de Fluide Glacial (il y a d'ailleurs de nombreux clins d'oeil aux copains du même magazine dans certaines histoires).
Il y a des idées, des pastiches de personnages ou héros célèbres (une vision de Tintin marrante), et des gags ou des enchainements qui m'ont bien fait rire. J'ai bien aimé par exemple le côté déjanté de Super Maçon, avec ses dialogues improbables.

Mais cela reste globalement assez moyen. Peut-être parce qu'il y manque de la folie douce ou furieuse. J'ai ainsi plus aimé son Guide de la survie en entreprise, et surtout La Légende de Robin des Bois.
Les histoires sont courtes, et cela se lit très vite, mais trop souvent avec juste un sourire en coin, hélas.

Nom série  On fera avec  posté le 05/12/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Loin du défouloir de potache des publications de Larcenet chez Fluide Glacial, on a ici l'autre versant de son oeuvre (on peut parler d'oeuvre, vu le nombre d'albums qui s'additionnent pour la constituer !).

C'est le premier opus publié chez Les Rêveurs que je lis, et c'est plutôt une bonne expérience. C'est parfois drôle, c'est souvent noir, mais ce n'est pas de l'humour noir: qu'est-ce que c'est ? Un long cheminement plus ou moins circulaire au travers de strips établissant une sorte de morale. Un long monologue où Larcenet se livre, et nous livre un album original ( y compris au niveau du format).

En tout cas, cela m'a donné envie de découvrir ses autres publications chez le même éditeur !

Nom série  La Loi des Series  posté le 05/12/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Bof, sans plus. C'est exactement ça. Et c'est bien dommage, car j'aime plutôt bien Larcenet, et l'humour con qui caricature.

Mais, si j'ai souri plus d'une fois, je n'ai que très rarement rigolé. Peut-être des private jokes touchant les copains de Fluide Glacial (cf clin d'oeil de leurs noms tagués sur les murs dans la première histoire) m'ont échappé.
Mais surtout, la caricature et/ou le délire sont restés en deça de ce qu'il aurait fallu pour me surprendre, me faire rire. C'est resté dans les limites d'un raisonnable édulcorant le pouvoir détonnateur de certaines situations de départ.

Larcenet a fait bien mieux depuis, et c'est tant mieux.

Nom série  Quai d'Orsay  posté le 02/12/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Bon, je vais être assez bref, car mon avis va contre le courant dominant: je ne lutterai pas contre lui.

A priori, le thème (la cuisine politique, les arcanes des ministères) et le bonhomme servant de "modèle" au personnage principal (Dominique de Villepin) ne m'intéressent pas du tout.
Il aurait fallu, pour que je rentre dans cette histoire, de la folie, de la caricature acerbe et noire, alors qu'un réalisme académique m'en aurait irrémédiablement détourné.

Si l'option "biographie réaliste" est écartée, je n'ai pas franchement rigolé, et me suis pas mal ennuyé. J'ai parfois souri, mais c'est peu, pour une oeuvre qui se revendique humoristique (et qui est même un immanquable du genre sur BDthèque...).

Nom série  Bone - Big Johnson Bone contre les rats-garous  posté le 01/12/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
C'est la première fois que je pénètre dans l'univers de Bone, créé par Jeff Smith. Et c'est par ce one shot, premier à m'être tombé sous la main.
Mon impression est plus que mitigée.

Les aventures de ce hableur de big Johnson Bone se laissent lire. La confrontation entre la vantardise gouailleuse de Bone et les commentaires plus sceptiques du singe Pip donne une touche d'humour bienvenue.

Mais je n'ai pas été emballé plus que ça. C'est peut-être que je n'ai pas les références de la série mère ? En tout cas, que ce soient le dessin ou l'histoire, cela m'a paru décevant par rapport aux critiques dithyrambiques que j'ai pu lire sur Bone sur ce site.

Si l'occasion se présente, je jetterai un coup d'oeil, sur Bone, mais je n'en ferai pas une priorité, car je n'ai pas trouvé ici de quoi m'enthousiasmer.

Nom série  Le Caporal Rouge  posté le 01/12/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Vraiment pas mal, cette petite bd ! En fait, la seule réelle déception est que la suite ne verra jamais le jour ! Car je me serai bien vu lui donner une étoile de plus.

C'est donc un premier tome de présentation, des personnages et de l'intrigue: tout est bien fait, ce qui me fait encore plus regretter la suite annoncée '"La colère du taureau"), où j'imagine que les Indiens auraient fait leur entrée (le taureau étant probablement Sitting Bull).

En peu de pages, Armand Bergouze a certes planté un décor, mais on le sent prêt pour une bonne récolte. En effet, outre la guerre de Sécession et les guerres indiennes, ici habilement mélées, les personnages eux-mêmes offrent un vrai potentiel.
Et pas seulement le caporal rouge. Le Chinois Takuan semble promis à un rôle important au côté du héros, et n'est pas là que pour apporter une touche exotique.
Du côté des Nordistes, O' Malley et le représentant du gouvernement peuvent à loisir offrir double jeu et rebondissements.
Quant aux Sudistes (dont les motivations tordues sont expliquées dans la dernière page annonçant le tome suivant) et aux Indiens (dont on devine le rôle central qu'il vont jouer), ils auraient pu sérieusement compliquer la tâche du héros.

Hélas, pas de suite (à moins que celle-ci ne soit déjà écrite, et qu'un éditeur ne se décide à publier l'intégrale de cette aventure prometteuse).
Malgré celà, je conseille l'achat, de cette histoire sans fin, d'autant que le prix est plus que modéré.

Nom série  La Jungle en folie  posté le 29/11/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J'ai refeuilleté il n'y a pas longtemps quelques albums de la série...

Je ne sais pas si j'ai bien fait. J'aurais du rester sur le souvenir (plutôt bon mais flou) qu'elle m'avait laissé lors de mes lointaines lectures de jeunesse.
C'est donc avec regret (pour mes souvenirs et pour cette série) que je me vois obligé de reconnaître le peu d'intérêt que j'y ai trouvé.

Je n'y ai par exemple pas trouvé la "folie" promise, et m'ont échappé et l'humour et les réflexions critiques que certains ont pu dénicher dans ces aventures...
Le dessin est sympa, certes, mais les histoires ne "décollent" pas, et je les ai trouvées souvent ennuyeuses. Les pies et leurs facéties et commentaires, parfois en bas de page, n'ont pas réussi à dynamiser l'ensemble, par petites touches décalées (comme pouvait le faire la cocinnelle de Gotlib).

Je ne sais pas si c'est moi ou la série qui a mal vieilli, mais nous ne nous trouvons plus sur la même longueur d'onde...

Nom série  Thierry Laudacieux  posté le 26/11/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Bon, contrairement à l'Ymagier, je n'ai lu qu'un des deux tomes "La mine de l'étoile", et je n'irai pas plus loin !

Il ne se passe quasiment rien, c'est d'un ennui à mourir ! Et le peu de simili action est dilué sur dix cases, avec des personnages qui commentent lourdement leurs actions... Sans intérêt !

Thierry Laudacieux se voudrait une sorte de Tintin. On y trouve des clins d'oeil au modèle (lecture de "Tintin au Congo" par le héros et un cousin en Afrique avec son casque sur la tête est une sorte de sosie de Tintin).
Le héros lui-même, dans une touche d'humour involontaire, possède une houppe improbable et rousse, un Tintin décoloré qui ne serait pas passé chez le coiffeur depuis longtemps.
Mais rien d'autre ici pour soutenir la comparaison ! Pas de personnages secondaires non plus pour relever l'intérêt d'une histoire insipide.
Je suis tombé par hasard sur cette série, j'avais du temps à perdre, eh bien je l'ai perdu...

J'oubliais de dire que le dessin est très quelconque lui aussi. Etonnant que Casterman ait publié deux "aventures " de ce Thierry. Il faut croire qu'il a trouvé à un moment des lecteurs ? Je doute qu'il ait su les garder !

Nom série  Les Epées de verre  posté le 25/11/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le scénario prend le temps de nous familiariser avec les quêtes des personnages principaux. Au point d'ailleurs de diluer parfois l'intrigue (dont la trame n'est pas forcément très originale). Mais pas au point de me faire décrocher de cette histoire, qui se laisse lire facilement.

Le dessin est assez étonnant, plaisant. Et le deuxième tome nous fait découvrir une ville impressionante.

Le bestiaire est moins riche que chez Léo (Aldébaran par exemple), mais je l'ai trouvé plus "crédible", dans une histoire où l'on ne sait pas trop où et quand elle se déroule, puisque comme dans beaucoup d'oeuvres de "fantasy", l'inspiration puise à toutes les sources (on y ajoute ici un peu de Croissant fertile...).

Rien de révolutionnaire donc, mais en tout cas assez pour me donner envie de lire le troisième opus...

Nom série  Atar Gull ou le destin d'un esclave modèle  posté le 25/11/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai récemment découvert le dessin de Bruno (dans Junk). Et j'ai eu ici la même réaction, c'est à dire qu'il ne m'attire pas au premier abord. Mais finalement, il en ressort plutôt une bonne impression.

Concernant le scénario, sur un sujet à la fois sensible et souvent traité (la traite négrière), l'intrigue est assez bien menée.
Mais, comme certains avant moi, je n'ai pas réussi à croire en Atar. Personnage trop caricatural, ou froid, dans une histoire qui se veut réaliste. Personnage qui n'attire pas l'empathie.
Peut-être suis-je trop manichéen, dans l'idée que je me faisais de ce personnage central. Ou alors j'ai mal lu cette histoire et n'ai pas su y trouver l'angle d'attaque des auteurs.

C'est une lecture intéressante, mais sans plus.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 77 80 81 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque