Encheres BD 728x90
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...   BD Encheres 468x60
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 4391 avis et 791 séries (Note moyenne: 2.84)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  La Différence  posté le 12/10/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
C'est une différence qui m'a laissé totalement indifférent. Je cherche encore où elle peut bien se trouver la différence !

On va suivre le parcours d'un jeune cow-boy qui a un désir de vengeance et qui se transforme en machine de guerre. Il va croiser le parcours d'un bienfaiteur qui le tirera d'un mauvais pas. Pour autant, la reconnaissance ne fera pas partie de sa mentalité. Du coup, on se demande l'intérêt de suivre les aventures d'une énième crapule. Au final, on ne va pas retirer grand chose.

C'est un western tiré de l'oeuvre d'un célèbre écrivain à savoir Charles Willeford (que je ne connaissais pas). Cela emprunte les chemins d'un polar noir. Une bonne adaptation pour les uns, une banale histoire de vengeance pour les autres. Je dirai plutôt le retour de la bd à papa ! (ce que j'exècre, vous l'aurez compris!).

Nom série  Pour un peu de bonheur  posté le 07/04/2013 (dernière MAJ le 12/10/2013) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Lorsqu'on évoque la Première Guerre Mondiale, on se souvient de cette sale guerre qui a duré 4 ans. On se souvient des tranchées et du nombre impressionnant de pertes en vies humaines. Cependant, il y a eu également les blessés et les mutilés. Le thème traité par cette bd est celui des gueules cassées. En effet, il y a eu 500.000 cas de mutilations et de visages ravagés. Notre héros qui fut jadis un bel homme revient dans son village natal des Pyrénées quelques mois après l'Armistice. Il va avoir du mal à s'intégrer ne serait-ce que dans sa propre famille. On va ressentir toute la rage qu'il contient. Il a perdu tous ses amis dans ce conflit.

Ce premier tome est particulièrement réussi. Cependant, la fin arrive trop vite. Cela semble se terminer sur un coup d'éclat mais on devine qu'il y a autre chose qui se cache. Cette chronique intime est doublée d'une enquête policière sur un tueur d'animaux. On se demande comment les deux histoires vont se rejoindre et quel est le lien avec notre poilu. C'est en tout cas traité avec subtilité, pudeur et intelligence. Comme quoi chez l'éditeur Bambou, il peut y avoir de bonnes surprises...

La seconde partie qui clos ce diptyque nous apporte une révélation de taille qu'on n'avait pas vu venir. L'ambiance sera tout aussi tendu. L'enquête policière avance et son dénouement tiendra ses promesses. J'ai bien aimé cette bd pour son thème de la crise d'identité avec pour décors les belles montagnes et vallées des Pyrénées. Il est clair que les horreurs de la guerre change radicalement la perception d'un homme. C'est une oeuvre qui semble bien ancré dans le réel pour faire passer une certaine émotion. Bref, une réussite du genre.

Nom série  Namibia  posté le 12/03/2010 (dernière MAJ le 09/10/2013) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'avais beaucoup aimé la série Kenya pour son originalité qui mêlait espionnage et fantastique. Je ne me lasserais jamais des scénarios imaginés par Léo qui fait évoluer ses personnages au milieu d'une faune et flore inquiétante.

Alors, voilà un nouveau concept : la saison 2 s'intitule désormais "Namibia". On peut dire que le titre a changé et donc ce n'est pas tout à fait la même série même si elle s'inscrit comme une suite aux aventures de Kathy, une héroïne qui ressemble beaucoup à une certaine Kim ...

Les thèmes ainsi que la problématique de cette nouvelle saison semblent un peu différents de la précédente. Oui, il y a un véritable renouvellement de l'histoire qu'on suivra avec grand plaisir. Le dessinateur change également mais le style de Léo reste le même. Ce cycle comprendra 5 albums dont la diffusion sera assez rapide. A suivre...

Cependant, le 3ème tome s'est quand même fait un tout petit peu attendre. On a l'impression que le récit stagne un peu avec ce retour avorté de notre héroïne dans la mine mystérieuse. Pour autant, on assiste à un tournant de l'histoire assez intéressant avec l'irruption d'une secte religieuse en relation avec des extraterrestres. L'apparition d'un nouveau messie va ajouter un peu plus de piment à ce récit déjà bien assaisonné. Bref, l'intérêt ne faiblit pas.

Le 4ème tome donnera plutôt dans l'explication avec une note qui fera très X-Files dans le genre complot intergouvernemental face à une invasion extraterrestre. Nous savons désormais à quoi nous attendre. D'ailleurs, la couverture ne fait aucun doute. Notre héroïne va devoir se battre pour sauver le monde, rien que cela ! C'est un peu le retour à la case départ en passant par cette fameuse mine. Bref, on se dit que le récit n'avance pas au niveau de l'action. C'est également le temps où les politiques interviennent et en premier lieu l'ancien Premier Ministre Winston Churchill. Dommage que le récit se perde dans des situations de moins en moins crédibles. On attend le final en espérant qu'il relève un peu le niveau auquel nous ont tant habitué les auteurs.

Note Dessin: 4/5 - Note Scénario: 4/5 - Note Globale: 4/5

Nom série  Galkiddek  posté le 07/10/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le début de cette histoire ne sera pas aisé à comprendre. On s'aperçoit au fur et à mesure que le méchant de service n'est rien d'autre que notre héros avec l'émergence au milieu du récit d'une héroïne. La fin va se révéler plutôt riche en révélations et on va commencer à apprécier cette histoire qui prend la tournure d'une vengeance à petit feu. Il demeure des zones d'ombre: pourquoi le comte a t'il enlevé la Princesse pour l'accueillir dans son château ? Mystère...

Au niveau du dessin, certaines pages sont magnifiques et d'autres beaucoup moins avec des personnages presque méconnaissables. Cette irrégularité du trait ne sert pas vraiment la série.

Le scénario tient suffisamment en haleine pour donner au lecteur l'envie de poursuivre au second tome sachant que cela sera une trilogie signé par l'excellent Frank Giroud qui déçoit rarement.

Nom série  Les Champs d'azur  posté le 04/10/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Les champs d’azur est une série sur les pionniers de l’aviation au tout début du XXème siècle. C’est une invention que les industriels et les militaires n’avaient pas pris très au sérieux et qui pourtant va changer radicalement la face du monde. On pourra se déplacer d’un point A à un point B dans un délai record.

Cependant, on mesure le combat de ces pionniers qui devaient affronter des soucis techniques et qui le payaient souvent au prix de leur vie. Les pionniers du plus lourd que l'air : c'est la période des premiers vols d'engins à moteur capables de décoller par leurs propres moyens. Presque chaque vol est une première ou une tentative de record : un peu plus vite, un peu plus loin, un peu plus haut . Les aviateurs sont, le plus souvent, des concepteurs et des aventuriers.

La série est assez avenante pour le grand public. Je regrette juste que le dessin ne soit pas à la hauteur. En effet, je viens de lire L'Aéropostale - Des pilotes de légende dessinée par Dumas : il n’y a pas de comparaison possible ! la lisibilité est quelque fois difficile car je n’avais pas réalisé que ce n’était pas le héros qui prenait place sur le coucou pour traverser la Manche vers la fin du premier tome. Les personnages sont méconnaissables.

Et puis le contexte des pionniers va vite s’effacer au fil des tomes pour laisser place à une aventure plus romanesque. On va terminer par la première Guerre Mondiale et par une intrigue amoureuse loin des balbutiements de l’aviation ce qui constituait la raison d’être de cette série.

Nom série  L'Aéropostale - Des pilotes de légende  posté le 03/10/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Bec poursuit son incursion dans ce qui ne relève pas du fantastique et ce pour notre plus grand plaisir (du moins à ceux qui lui reconnaissent du talent). Il s'agit en l'occurrence d'une biographie sur les pilotes de l'aéropostale et plus précisément des mésaventures de Henri Guillaumet qui s'était écrasé dans la cordillère des Andes en 1930. Le second tome sera d'ailleurs consacré à Mermoz, personnage qui est présent dans ce premier tome.

J'ai trouvé le graphisme absolument magnifique car il y a là de très belles images d'aviation. On entre totalement dans l'ambiance de ces montagnes aux sommets enneigés. Personne n'a encore réchappé vivant. On va suivre ce périple pour la survie. Il manque cependant un peu de chaleur dans l'expression des personnages ainsi que du panache. Et puis, cela se lit sans doute trop vite.

Bref, en conclusion, une série qui relate les exploits des pilotes de l'Aéropostale.

Nom série  Uchronie[s] - New Delhi  posté le 01/10/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
L'originalité de New-Dehli est de nous proposer un récit qui est totalement dénué de nos protagonistes habituels que nous avions l'occasion de voir de monde parallèle en monde parallèle. Le changement, c'est bien et c'est pour maintenant. Bon, on ne sait pas par quel moyen l'Inde a réussi à dominer le monde mais qu'importe. Par contre, cette idée d'expérience d'exploration dimensionnelle en pratiquant le yoga est très intéressante.

Visuellement, cette série qui commence est très bien dessinée avec une multitude de détails qui rappellent les fondements de la société hindoue. C'est très coloré. On va s'attacher à de nouveaux personnages qui vont être un peu plus développés pour notre plus grand plaisir. On insistera beaucoup plus sur le côté psychologique au détriment de l'action. Bref, cette nouvelle dimension apporte quelque chose de différent par rapport à la saga d'uchronie et cela retient forcément l'attention. Une mention spéciale pour la statue de la Liberté décoré façon bollywood...

Une série jeune, dynamique et dépoussiérée : que demander de plus ?

Nom série  Voyage en Satanie  posté le 13/01/2013 (dernière MAJ le 01/10/2013) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
En ce qui me concerne, Fabien Vehlmann alterne quelquefois le pire (Jolies ténèbres) et le meilleur (Le Marquis d'Anaon, Seuls ou encore Green Manor). Soit j'aime inconditionnellement ses séries, soit je déteste. C'est un phénomène assez rare car il y a généralement une certaine constance. En l'occurrence, j'ai bien aimé ce voyage en Satanie bien que la couverture ainsi que le titre m'ont littéralement repoussé. J'ai fini quand même par le lire...

Je retrouve l'inventivité du scénariste qui ne choisit pas forcément la facilité. Il nous présente des thèses, des possibilités mais au final, on a droit à autre chose. La lecture s'est révélée fort plaisante avec une aventure qui évoque le voyage au centre de la Terre de Jules Verne. Il faudra s'accrocher car on pourra très vite passer d'une scène à l'autre sur un mode parfois ésotérique.

Le manque de fluidité sera sans doute le gros point faible de cette oeuvre qui n'en demeure pas moins très intéressante. Si vous avez le mal des profondeurs, cela ne sera sans doute pas pour vous.

Faute de ventes insuffisantes, il paraîtrait que le second tome ne verra jamais le jour. C'est dans ce genre d'hypothèse que je ne conseille jamais l'achat sur une série susceptible d'être inachevée.

Nom série  Pawnee  posté le 01/10/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Mon avis sera un peu plus mitigé...

Alors que j'avais lu Frenchman il n'y a pas si longtemps, je ne me rappelais plus du tout des différents protagonistes que nous trouvons dans Pawnee. C'est dire que l'histoire ne m'avait pas trop marqué. J'aime toujours autant le dessin à l'aquarelle de Patrick Prugne avec ses couleurs pastel. C'est une véritable oeuvre d'art digne de figurer dans une galerie comme celle de Daniel Maghen à Paris qui finance cette bd. On ressent toute la beauté de ces contrées encore sauvages et qui malheureusement vont être saccagées par l'homme blanc.

Pour le reste, il ne se passera pas grand chose. On vit surtout le contexte entre des indiens qui commencent à s'organiser pour lutter contre l'expansionnisme de l'homme blanc mais également les rivalités entre tribus ou entre les Anglais et les Français. Il y a un réel souci de la part de l'auteur de coller le plus possible à l'Histoire ce qui est louable.

J'aurais sans doute voulu aimer davantage cette aventure humaine qui nous transporte au temps des indiens. Cependant, ce n'est pas plus que cela car il manque quand même une certaine intensité. Le dessin à lui seul vaut le détour d'autant que nous aurons droit à 25 pages de cahier graphique... Bref, une illustration réussie à défaut d'un bon récit.

Nom série  Mjöllnir  posté le 29/09/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un premier tome qui commence sur les chapeaux de roues. Le scénario est rondement bien mené avec un dessin à la hauteur de nos attentes. Il faut dire qu'Olivier Peru m'a rarement déçu. Son talent est manifeste. Idem pour le dessinateur.

C'est de l'héroïc fantasy qui se situe dans la collection dirigée par Jean-Luc Istin avec les nains, les elfes et les hommes qui se partagent la destinée d'un monde. En l'occurrence, on va se placer du côté des nains avec la mythologie liée au Dieu Thor et son fameux marteau qui appelle la foudre. Attention, en l'espèce, on sera aux antipodes du super-héros du fameux comics repris récemment en adaptation cinéma.

C'est encore bien dommage que cette nouvelle série ne soit pas connue du grand public car elle est magnifique surtout pour les amateurs de fantasy. En bonus, il y aura 6 pages de making of. Les crayonnés sont tout bonnement impressionnants de beauté. Bref, une série à découvrir.

Le second tome ne fait que confirmer mon impression première en ce qui cocnerne le graphismz. Le soin apporté à la composition est parfait. Sur le fond, je serai sans doute moins catégorique car un peu déçu par la tournure de ce récit. Certes, l'action conserve son rythme et les révélations demeurent intéressantes. Cela reste une très bonne série sur la mythologie scandinave.

Nom série  Les Fables de l'Humpur  posté le 29/09/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Cette série qui débute avait pourtant tout pour me plaire : un graphisme assez plaisant, des personnages à la tête animalière fort surprenante et un univers médiéval intéressant. Il s'agit pour un homme cochon de partir à la recherche de dieux humains qui avaient régné jadis sur Terre. Bref, on comprend qu'on bascule dans la science-fiction. Il y a un côté qui fait très "planète des singes".

Pour autant, les dialogues vont vite se révéler insipides et les situations ubuesques. J'ai décroché assez rapidement. Je me suis forcé à lire jusqu'au bout mais le coeur n'y était plus. J'avais sans doute espéré un sursaut du récit. La faute surtout à un langage qu'il convient de maîtriser. C'est comme si vous lisiez une oeuvre dans un charabia incompréhensible. Certes, c'est pour donner un côté réaliste mais vous perdez alors en lisibilité. La suite se fera sans moi.

Nom série  Le Train des Orphelins  posté le 27/09/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Le train des orphelins est une bd qui attire l’attention sur le sort d’un programme d’insertion des orphelins au Etats-Unis des années 1852 à 1929. Je n’avais jamais entendu parler de cela. C’est fort bien documenté dans un dossier assez pratique à la fin du premier tome. La bd se contente d’inventer une histoire mais se basant sur des faits historiques véridiques. Et je dois bien avouer que c’est prenant.

Humainement, on se pose des questions. C’est clair qu’il y aura du pour et du contre. Fallait-il laisser ces enfants dans la rue livrés à la violence et à la prostitution ou bien essayer de les insérer dans des familles loin de New-York ? En voulant faire le bien, cette fondation caritative a parfois fait le mal. On est loin du train qui emmenait les juifs dans les camps de concentration et pourtant, cette œuvre semble présenter les choses de cette manière.

Bref, les auteurs vont vraiment mettre l’accent où cela fait mal. Je ne vais pas retenir ces mauvais côté d’une œuvre manifestement dirigée. Elle a eu au moins le mérite de sortir de l’ombre un phénomène de masse concernant le déplacement de 200.000 orphelins sur la période considérée.

C’est joliment dessiné dans un graphisme que j’affectionne particulièrement. La mise en scène est parfaitement réussie. L’émotion nous prend parfois. Bref, c’est une bonne série qui commence là. La suite sera à la hauteur de nos espérances. Un parcours sans-faute.

Nom série  Blanche Neige (Ankama)  posté le 25/09/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je rêvais de lire une version un peu plus corsée (voire osée) de Blanche-Neige. Tout le monde a encore en tête le premier long métrage de Walt Disney qui fut pour beaucoup un chef d’œuvre du genre. Toute une génération d’enfants a été terrorisée par la fameuse sorcière ricanant après avoir commis son forfait. Des années après et avec un certain recul, on peut dire que c’est une ode de pure mièvrerie qui est d’ailleurs moquée dans des œuvres plus récentes comme le film d’animation Shreck. Modernité quand tu nous tiens !

La mode de l’année dernière a été de sortir deux films sur Blanche-Neige sur grand écran au cinéma. La bd n’a pas échappé à ce phénomène concernant les vieilles reprises de conte d’enfance qu’on remet au goût du jour. Hansel et Gretel ont d’ailleurs subi le même sort il y a peu avec le résultat qu’on connait….

Bref, on s’attendait à quelque chose d’assez irrévérencieux dans le style Pinocchio (Les Requins Marteaux). Il n’en fut rien. Si le début paraissait assez prometteur, il n’en est rien. On nous promettait des nains cannibales mais c’était un leurre pour amuser la galerie. Le pouvoir qu’exerce la reine ne repose finalement sur pas grand-chose. Le retournement de situation final fait preuve d’une belle absence d’imagination.

Pour autant, je ne vais pas descendre en flèche cette version de Blanche-Neige qui a toujours l’avantage d’être un léger mieux par rapport à l’original, avec toutefois la magie et la poésie en moins. On passe un bon moment de lecture mais rapide. Bon, maintenant j’attends Bambi version trash. La suite, s’il vous plaît !

Nom série  L'Enfant qui rêvait d'étoiles  posté le 25/09/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
L’enfant qui rêvait d’étoiles marque le parcours d’un chef cuisinier qui s’est vu décerner 3 étoiles au guide Michelin il y a peu. Il fait partie de la relève et de ce qu’on peut appeler la nouvelle cuisine. On va suivre son parcours de la plus tendre enfance avec sa grand-mère qui mitonnait de bons petits plats aux écoles de cuisine puis au passage dans les célèbres palaces hôteliers parisiens comme le Meurice. Il y aura également les rencontres et le voyage au Japon. A vrai dire, je ne connaissais pas Yannick Alleno.

Les 3 étoiles au guide Michelin vous propulsent dans le cercle très fermé des plus grands cuisiniers du monde. Autant dire que cette distinction n’est pas volée ou achetée. Il faut en baver pour parvenir à ce niveau. Et une fois atteint, on n’éprouve pas pour autant de la satisfaction tant il a fallu galérer. C’est le portrait d’un homme de la France qui gagne, un homme qui a travaillé dur pour y parvenir. Il est clair que cette philosophie de vie qui se base sur la compétition via les concours ne fera pas dans l’adhésion populaire et entrainera nécessairement de la vile jalousie. Le message ambiant de l’œuvre : repérer celui qui a le talent qui fera toute la différence parmi la multitude : c’est une culture de l’élite et de l’ambition. J’ai bien aimé cette franchise, cette façon de voir les choses ponctuée par des anecdotes assez croustillantes quant au milieu.

C’est vrai que je n’y connais rien à la cuisine car j’ai eu la chance dans ma vie d’être entourée par de très bonnes cuisinières. Pour autant, j’admire la gastronomie qui fait de notre pays l’un de ceux où l’on y mange le mieux au monde. L’un de mes dessins animés préférés est « Ratatouille » et il y est fait expressément référence en début de l’histoire comme un clin d’œil.

Récemment, j’avais lu En cuisine avec Alain Passard qui insistait lui aussi sur les produits du terroir ainsi que la créativité culinaire. J’ai nettement préféré « L'enfant qui rêvait d’étoiles » car il est beaucoup plus instructif sur ce qui gravite autour de la gastronomie. On sait qu’il faut avoir la passion de la cuisine pour réussir mais il y a d’autres choses qui peuvent faire la différence pour gravir les échelons. Et ces réponses nous seront servies sur un plat. Un brin trop lisse pour les uns, trop rustique pour les autres, difficile de s’y retrouver. La gourmandise est un vilain défaut. Cependant, ce n’est pas le pire.

Nom série  Acid Town  posté le 24/09/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
L'ambiance se veut glauque et dérangeante. En réalité, on n'échappera pas à tout ce qui fait un manga un peu niais et facile. Le coup du frère qui est malade et qui justifie d'accepter tous les marchés même les plus illégaux : bref on va vite verser dans le pathos le plus élémentaire. Avec moi, cela ne fonctionne plus. Je me rends compte de ce qu'on appelle les facilités scénaristiques qui nous font aimer ou détester un personnage dans une logique purement binaire. On sait que la réalité est tout autre. En l'occurrence, on n'échappera pas aux clichés.

L'aspect acid et drogue n'est pas mise en avant malgré le titre finalement assez trompeur. Alors que nous attendions une progression dans le second tome sur la guerre des mafias on va se concentrer sur le personnage principal et son passé douloureux. Le graphisme est plutôt moyen et la mise en scène pas toujours très efficace ce qui a une incidence sur la lisibilité et la compréhension. Le mélange de genre ne fait pas très bon ménage...

Nom série  Castan  posté le 23/09/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Aventure, voyage et dépaysement seront au programme de cette série qui démarre sur les chapeaux de roues. Les auteurs qui débutent dans la bd sont deux frères. Ils signent là après trois ans de recherche graphique leur premier album. La série sera prévue en plusieurs cycles dont le premier fera trois tomes. Pour un coup d'essai, je trouve la prestation très réussie. Ils ont du talent.

Le cadre politique est légèrement uchronique puisqu'il s'agit d'un empire au XVIIème siècle situé dans le golfe du Bengale: le Macchawari. La civilisation décrite est passionnante pour ses détails dans les décors et le vestimentaire. Il sera également question non seulement de la destinée de deux jeunes marins français au milieu d'esclaves de nationalités différentes mais également de celle d'un empire qui sera pris dans la tourmente d'une guerre. Il y a cette dimension en plus qui fait toute la différence.

Cette bd mériterait d'être connue. Elle n'a malheureusement pas bénéficié d'une formidable publicité et pourtant... Bref, n'hésitez pas si vous tombez dessus car vous ne serez pas déçu.

Nom série  Carnets de mariage  posté le 22/09/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ce carnet de mariage est tout simplement un journal personnel drôle et hilarant car il va nous remémorer ce qu'est l'organisation d'une telle cérémonie. Il y a les bons côtés assez sympas mais également les tracas de toutes les démarches à entreprendre pour réussir le plus beau jour de sa vie. Bref, beaucoup se reconnaîtront dans cette autobiographie sur le thème du mariage. C'est tellement vrai !

J'ai ri de bon coeur dès la seconde page ce qui est plutôt bon signe pour une bd qui m'a tout de suite mis de très bonne humeur. On va passera la demande en mariage au choix de la bague, à l'organisation de la cérémonie civile et religieuse, au choix de la salle et des invités, à l'enterrement de la vie de garçon jusqu'aux doutes avant le plongeon final.

L'auteur a un bon coup de crayon et a su traiter ce sujet avec humour, tendresse, sensibilité et subtilité. C'est une belle réussite à tous les niveaux. A lire surtout avant de sauter le pas. Pour les autres, cela sera la nostalgie avec des anecdotes qui rappelleront de beaux souvenirs.

Nom série  Le Labyrinthe de Kratochvil  posté le 22/09/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Le minimalisme dans tout ce que je déteste le plus éperdument du monde. Encore une bd qui ne sert à rien. De la gesticulation inutile dans un pseudo-intellectualisme élevé au rang de l'art. On va vite se perdre dans ce labyrinthe qui n'a aucun sens.

Une histoire pétillante ? Oui, d'ennui le plus mortel dans le genre le quotidien tue. Bref, c'est une lecture dont on peut aisément se dispenser à moins d'y être obligé, contraint ou forcé. Est-ce votre cas ?

Nom série  Lanmou  posté le 22/09/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Quelques fois, je me pose des questions du style comment peut-on éditer cela ? Le thème sera celui des relations amères entre les sexes opposés dans la société antillaise.

Les dessins sont affreux et le récit très anodin et plutôt sans intérêt. Bref, je n'ai pas aimé du tout. Que dire de plus ? C'est un essai qui aurait dû rester à titre expérimental. La médiocrité ne pardonne pas. Et quand je dis cela, je suis encore très gentil...



Nom série  Les Colombes du Roi-Soleil  posté le 22/09/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cette série met la lumière sur les coulisses de la cour du Roi Soleil en nous intéressant à des filles rêvant d'aventure et de succès. Cela ne sera pas destiné uniquement aux jeunes femmes romantiques mais à un public plus vaste voulant en savoir plus sur les mécanismes complexes de cette cour pas comme les autres et qui a marqué l'histoire de France.

J'ai bien aimé le second tome sur les secrets de Louise qui part à la recherche de l'identité de sa mère alors que son père n'est autre que le roi de France qui ne l'a pas reconnue. Il est dommage que le dessin fait très illustration figée au lieu d'être placé dans la dynamique d'une bande dessinée.

Pour le reste, on est captivé par ce qui se passe dans cet institut de jeunes filles dirigé par Madame de Maintenon au beau milieu du règne de Louis XIV. C'est tiré d'un roman à succès. Je le découvre seulement au travers de ce nouveau support. C'est une belle façon de découvrir l'ambiance de l'époque pour ceux qui aiment l'Histoire.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 210 220 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque