Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 980 avis et 337 séries (Note moyenne: 3.39)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Bumf  posté le 14/05/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Je suis fan des reportages de Joe Sacco (notamment le dernier en date, Gaza 1956, en marge de l'histoire), je me suis donc jeté sur ce nouvel album, sans vraiment savoir à quoi m’attendre. Quelle douche froide.

L’auteur retourne à ses débuts satiriques, et réalise un album underground (dans l’esprit de ceux de Robert Crumb) complètement trash et irrévérencieux. Je n’ai vraiment pas accroché au ton loufoque et déjanté, et je suis resté complétement hermétique au message, qui semble critiquer les classe politique et religieuse, et sans doute la société américaine de manière plus générale. Mais franchement je n’ai pas compris grand-chose, je n’y ai vu qu’un grand « n’importe quoi ». Je me suis forcé jusqu’à la page 90 (sur 120) avant de jeter l’éponge.

Les amateurs du genre apprécieront sans doute cet album à sa juste valeur. Moi, je suis complétement passé à côté.

Nom série  Naugatuck 1757  posté le 13/05/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Mosquito continue de publier les histoires courtes de Sergio Toppi, avec ce recueil de 3 histoires parues en revue en 1976, 1977 et 1978. Mon avis est identique à celui sur la dernière parution en date (Chapungo), tellement les albums sont similaires.

Les fans de Toppi ne seront pas dépaysés, on retrouve les thèmes chers à cet auteur : les légendes, les peuples indigènes américains, les grands espaces, la nature… et une certaine noirceur dans le propos, avec la faiblesse humaine toujours mise en avant.

Et puis le dessin est bien entendu magnifique, que ce soit au niveau des personnages ou des paysages. Vraiment on en prend plein les yeux.

Voilà, un recueil pas forcément marquant, mais agréable et superbement mis en image. A découvrir.

Nom série  Sables noirs - 20 semaines au Turkménistan  posté le 09/05/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
« Sables noirs » est un carnet de voyage qui devrait ravir les amateurs du genre. Le Turkménistan est un état très secret dont on sait peu de chose, et le visiter en BD est intéressant et dépaysant.

L’auteur s’immerge vraiment dans la culture locale, se promène, parle à la population, et surtout « croque » tout ce qu’il voit. Ces esquisses « polaroids » s’intercalent entre les différents chapitres de l’histoire et nous montre le pays dans ses plus menus détails (bâtiments abandonnés, bords de route, petits commerces etc.)

Le dessin est joli, même si j’aurais personnellement préféré un style un peu plus détaillé et de la couleur.

Voilà, il s’agit d’un carnet de voyage, pas d’un documentaire, l’analyse de la situation du pays reste donc superficielle, mais le voyage est agréable.

Nom série  Mourir (ça n'existe pas)  posté le 27/04/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J’avais découvert Théa Rojzman grâce à son ouvrage Le Carnet de rêves (toujours chez La Boîte à Bulles), véritable coup de cœur à l’époque (2009). Son nouvel album, « Mourir ça n'existe pas », y ressemble sur plusieurs points, mais je l’ai trouvé beaucoup plus mûr, plus accessible aussi.

Les thèmes sont multiples, et en tant que parent j’en ai surtout ressorti un message fort concernant l’impact que le comportement d’un parent peut avoir sur le développement d’un enfant. Yann souffre clairement des obsessions de sa mère, véritable « malédiction familiale » transmise d’une génération à une autre. J’ai trouvé le message juste et touchant, la narration habile et originale, et la fin très belle et finalement assez positive (après une lecture parfois sombre).

Côté dessin on retrouve les aquarelles « brutes » de l’auteur, avec ses explosions de couleurs et ses traces de pinceaux volontairement visibles. La mise en page « explose » parfois, avec des planches oniriques du plus bel effet.

Une lecture enrichissante et passionnante.

Nom série  Argentina  posté le 15/04/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
« Argentina » est le troisième album de Vianello que je lis, après Dick Turpin et Lunes vénitiennes, et il est de loin mon préféré, et le plus abouti selon moi.

Le contexte historique est intéressant (fin de seconde guerre mondiale) et l’histoire intrigante : les nazis évacuent secrètement Hitler de son bunker, vers l’Amérique du Sud. Le voyage ne devra pas laisser de témoin, mais voilà, un survivant compte bien se venger du massacre de ses collègues. La fin est bien vue, n’en fait pas trop, et conclut brillamment cette escapade originale.

Le dessin en noir et blanc est magnifique et bien dans le style des grands dessinateurs de BD italiens.

Un excellent album, à découvrir.

Nom série  Nogard  posté le 10/03/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Nogard est parfois classifié en science-fiction, mais l’histoire reprend surtout les codes de la fantasy : un héros amnésique, une quête mystérieuse, deux clans ennemis, des prophéties, des légendes, des combats… Un classicisme qui en rebutera sans doute certain, mais je dois avouer que je me suis laissé prendre au jeu et suivi les déboires de notre Aôr avec intérêt.

L’histoire est assez dense, les planches assez chargées textuellement mais aussi graphiquement, mais la narration est maitrisée, on suit l’histoire sans problème malgré les nombreux noms de personnages. Le dessin est globalement réussi, même si le trait est parfois un peu épais, et les couleurs informatisées sont belles (mais parfois un poil sombres) et servent parfaitement l’histoire.

L’intrigue propose de nombreuses « énigmes » que le héros doit résoudre afin d’avancer dans sa quête. J’ai trouvé cet aspect de l’histoire un peu artificiel, voire involontairement comique par moments. Je m’attendais presque à voir le père Fourras débarquer avec une contrepèterie bien franchouillarde. Mais je dois avouer que ces énigmes ajoutent un certain cachet à l’histoire.

« Nogard » n’est sans doute pas la série fantasy ultime, mais elle a réussi à me captiver, et je lirai le 3eme et dernier tome avec intérêt. A découvrir !

Nom série  La Mondaine  posté le 25/02/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
« La Mondaine » est typiquement le genre de récit que j’adore : une histoire très humaine, et ancrée dans un contexte historique intéressant (Paris sous l’occupation allemande).

L’auteur nous raconte surtout la vie des hommes, femmes et enfants qui (sur)vivent tant bien que mal cette galère, au jour le jour, parce qu’il faut bien. Certains passages sont plus légers, voire comiques, alors que d’autres font froid dans le dos (la fameuse rafle du Vél'd'Hiv par exemple – à ce sujet voir aussi L'Ecureuil du Vel d'Hiv de Lax). La narration est parfaitement maitrisée, les deux albums s’engloutissent sans effort. Seule la fin un peu ouverte et onirique m’a surpris, mais il faut avouer qu’elle est très belle.

Le dessin et les couleurs sont absolument magnifiques, et l’histoire bouclée en deux tomes. Une lecture passionnante en ce qui me concerne.

Nom série  La Cabane  posté le 22/02/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un thriller bien construit qui, à coups de sauts temporels, nous dévoile au compte-goutte les évènements qui ont conduit les protagonistes à attendre leur ami, sortant de prison, assis dans la neige près d’une cabane en bois. La narration est maîtrisée, et le dénouement satisfaisant, même s'il faut quand même noter un classicisme qui risque de rebuter les aficionados de polars à la recherche d’originalité.

Le dessin est assez particulier. Le trait est épais, les couleurs vives et les visages arrondis donnent un cachet un peu cartoon à cet album. Bon, il faut reconnaitre que les planches ont de la gueule.

Un polar sympa, mais très classique. A découvrir…

Nom série  Voodoo Serenade  posté le 17/02/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J’avais beaucoup aimé Fragments par Stefano Casini, je me suis donc empressé de lire sa nouvelle BD chez Mosquito, malgré une couverture vraiment pas terrible. Et encore une fois je suis ressorti ravis de ma lecture.

« Voodoo Serenade » reprend le héros de la série Hasta la victoria ! (toujours chez Mosquito) mais se pose comme un album à part. Nero Maccanti se retrouve cette fois-ci à Haïti, mais la tranquillité ne dure pas longtemps. Il se passe bien d’étranges choses sur l’île, et il faut avouer que l’auteur construit son mystère habillement, brouille les pistes, multiplie les personnages, et je me suis retrouvé happé, impossible de referme le bouquin avant d’en connaitre le dénouement. La narration est à ce titre assez dense, mais on ne perd jamais le fil, et j’ai trouvé la fin satisfaisante.

Le dessin et les couleurs aquarelles sont magnifiques et très lisibles, et retranscrivent parfaitement l’atmosphère locale, remplie de mystère, de légendes et de superstitions.

Un bel album, que je recommande chaudement.

Nom série  Les Heures Noires  posté le 17/02/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Une aventure haletante et haute en couleurs, dans un Afrique légèrement fantasmée (les noms de pays, régions etc. sont inventés).

Le ton est très humain, la narration se focalise surtout sur les différents personnages, mais l’intrigue elle-même est bien construite, même si elle est finalement assez prévisible. Il y a aussi une réflexion intéressante (mais assez convenue) sur la situation géopolitique en Afrique de manière plus générale, avec ces nombreux pays déchirés par la pauvreté, les guerres civiles, les dictateurs « gentils » et les rebellions sauvages.

La mise en image est sublime, notamment grâce aux couleurs aquarelles du plus bel effet. Certaines planches fourmillant de détails sont absolument magnifiques.

Une chouette aventure, que j’ai lue d’une traite, et que je recommande chaudement.

Nom série  Love in Vain  posté le 12/02/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Pour moi « Love in Vain » fut d’abord un coup de cœur graphique… un coup de foudre même. L’album est classieux, élégant avec sa belle couverture et son format à l’italienne… un bref feuilletage en librairie, et hop, l’affaire était pliée. Le dessin en noir et blanc est absolument magistral. Il fourmille de détails sans pour autant perdre en lisibilité. Certaines planches « pleine page » sont vraiment magnifiques.

L’histoire est assez classique, certes, et le ton très « Dixie » du début de 20eme siècle : racisme, pauvreté, débauche, blues… la vie de Robert Johnson, légende du Blues mort très jeune et n’ayant jamais connu le succès de son vivant, est banale au possible, mais racontée avec talent. Les épreuves endurées par le chanteur ajoutent un poids terrible aux paroles de ses chansons, que je me suis empressé d’écouter en refermant l’album.

Un album enivrant, remarquablement écrit et mis en image. Un coup de cœur en ce qui me concerne !

Nom série  In bed  posté le 12/02/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Ben ça alors, moi j’ai trouvé cet album vraiment pas terrible.

La faute principalement à des personnages que j’ai trouvés insipides et énervants au possible, et à des dialogues que j’ai trouvés niais et faussement intello. Je vois que l’histoire a été écrite par une femme, et bien franchement je trouve qu’elle ne fait pas honneur à la gente féminine. Une histoire de tromperies vraiment classique, des protagonistes pas vraiment crédibles se posant 1000 questions inintéressantes, des scènes de cul qui n’apportent finalement pas grand-chose.

Notons aussi des petits soucis de narration impardonnables à ce niveau (depuis quand faut-il lire les phylactères de bas en haut, m’enfin ?!), et ce procédé narratif qui consiste à remplir les bulles de paroles de chansons, et qui m’agace au plus haut point.

Si les « rom-com » vous branchent, vous apprécierez peut-être « in bed », mais moi, je me suis franchement ennuyé… un comble avec une couverture pareille !

Nom série  Buffalo Runner  posté le 12/02/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
La vie d’Ed Fisher nous est comptée au travers des flashbacks parfaitement maitrisés, et le moins qu’on puis dire, c’est qu’il ne s’agit pas d’un long fleuve tranquille. On est bien loin des clichés héroïques des westerns hollywoodiens. La conquête de l’Ouest se fait ici à coup de massacre d’indiens et de bisons, de morts, de combine en tout genre… quelle misère, quelle vie, quel gâchis. L’histoire m’a beaucoup touché, et j’ai trouvé la fin très belle.

Et puis bon sang, ce dessin, ces couleurs, ces planches ! Je n’avais jamais auparavant acheté de tirage de tête grand format, mais sur le coup j’ai craqué, et je ne le regrette pas. On en prend vraiment plein les yeux.

« Buffalo Runner » est un western classique mais efficace, au ton sombre et poussiéreux, et remarquablement mis en image. Tiburce Oger revient à ses premiers amours, et c’est une franche réussite !

Nom série  Sens  posté le 04/02/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Bon, il y a peut-être plusieurs niveaux de lecture, je vois que d’autres lecteurs parlent même de réflexion profonde sur le sens de la vie. Je dois être très terre-à-terre, j’ai pris ça au premier degré, et trouvé les aventures de cet homme qui suit une flèche rigolotes, intrigantes et originales, mais pas vraiment marquantes.

La lecture est très rapide malgré le nombre de page (narration muette), et devient un poil répétitive sur la fin. Le dessin est typique de cet auteur. Il faut avouer que la représentation de certaines scènes est assez bien vue, et que l’ensemble est esthétique, dans un genre épuré.

Un joli album, original, mais vite lu et pas vraiment marquant en ce qui me concerne. A réserver aux fans de l’auteur je pense.

Nom série  Axolot  posté le 03/02/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cet album est original. Il s’agit d’une mise en image d’un blog parlant de phénomènes étranges. Par exemple la première histoire raconte les mésaventures de cette poule décapitée qui continua de vivre pendant des mois et devint presque une célébrité.

Les différentes histoires sont variées et souvent amusantes et intrigantes. L’auteur a choisi un format « recueil collectif », et les différents styles graphiques sont plaisants et donnent une identité graphique à chaque histoire.

Une réussite, même si je dois avouer que la lecture de cet album ne m’a pas forcément marqué. Ce genre de fait divers rigolo a plus sa place sur un blog, je trouve, et je ne suis pas convaincu que le dessin apporte vraiment quelque chose au contenu. Pas mal, sans plus.

Nom série  Edwin (Le Voyage aux Origines)  posté le 03/02/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J’ai beaucoup aimé cette aventure remplie de mystère et d’onirisme. Le début est assez classique, mais l’intrigue vire rapidement au bizarre, et on se demande vraiment comment l’auteur va conclure son histoire de façon cohérente et satisfaisante. Et bien cette fin m’a plu, elle est logique et surtout très belle. Je ne suis ressorti ravi de ma lecture.

Le dessin et les couleurs magnifiques contribuent grandement à l’aventure et au dépaysement. Mention spéciale à la couverture.

Un one-shot pas vraiment original, certes, mais rondement mené et de qualité. A découvrir.

Nom série  Le Vieil Homme et la Mer  posté le 14/01/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Mince, je suis un peu passé à côté de cet album moi. La faute à une histoire que j’ai trouvée peu palpitante : en gros, un duel entre un vieux pêcheur et un gros poisson, qui s’étale sur 128 pages.

Alors certes, il se dégage une certaine poésie, une sérénité enivrante, et la situation de ce vieil homme qui n’attrape plus de poisson est poignante. Je réalise bien que ce genre d’album est supposé provoquer une réaction émotionnelle chez le lecteur. Mais cela n’a pas été le cas, j’ai trouvé cette partie de pêche longuette et dénuée d’intérêt.

Le dessin et la mise en couleur sont absolument magnifiques, et justifient sans doute à eux seuls la lecture de cet album… Dépaysement garanti ! Mais une lecture peu marquante en ce qui me concerne. « Pas mal » pour le dessin, quand même.

Nom série  Les Amateurs  posté le 09/01/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Moi j’ai beaucoup aimé.

Le graphisme est bien entendu la première chose qui saute aux yeux. Il est intriguant et original, et les pleines pages sont vraiment magnifiques dans le genre. Il est de plus parfaitement lisible.

L’histoire est finalement assez classique, et raconte les déboires d’un groupe d’artistes disparates travaillant sur une installation artistique géante. Le ton est très humain, l’auteur s’intéresse surtout aux protagonistes, à leur travail et leurs interactions. Il y a aussi une réflexion intéressante sur la place de l’art dans nos vies.

Bref, une histoire classique mais intéressante, et une mise en image originale et que j’ai personnellement beaucoup appréciée.

Nom série  Neurocomix  posté le 07/01/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ce cours de neurobiologie présenté en BD est une réussite.

La mise en image est habile, et n’est pas un simple prétexte pour « faire de la BD ». Les illustrations sont pertinentes et facilitent grandement la compréhension des différents concepts présentés.

Le contenu scientifique n’est absolument pas en reste. Les différents chapitres expliquent différents aspects du fonctionnement du cerveau, et sont narrés par un scientifique renommé ayant officié dans chaque spécialité. La lecture est aisée, même si je dois avouer avoir du relire certains passages plus pointus.

J’ai appris beaucoup de choses, et regrette simplement que l’histoire ne soit pas plus longue. Un second tome aurait permis de développer encore plus.

Nom série  Building Stories  posté le 26/11/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Le nouvel « album » de Chris Ware devrait ravir les fans de Jimmy Corrigan et autre Acme bibliothèque Novelty. On y retrouve le même style d’histoire très « roman graphique » aux personnages attachants et un peu misérables.

Par contre je mets « album » entre guillemets parce que Chris Ware a choisi d’innover sur la forme. L’histoire du personnage principal nous est contée par bribes, à différents moments de sa vie. Mais plutôt que de regrouper ces épisodes dans un recueil traditionnel, l’auteur a décidé « d’exploser » son histoire en une multitude de livrets de toute taille, allant du petit carnet au format journal (!). Le tout se retrouve dans un énorme coffret (42cm de haut, 30cm de large, 5cm d’épaisseur – voir photo dans la galerie). Alors bon, il est certes rigolo de « piocher » dans cette boite à trésor, et de pouvoir découvrir la vie de l’héroïne dans le désordre sans que la compréhension ne soit affectée. Mais on se retrouve surtout avec un coffret au prix exorbitant (70 euros, est-ce bien sérieux ?), et qui ne rentre dans aucune de mes étagères !

De même on retrouve les « tics » narratifs et graphiques propres à cet auteur. Les cases et les textes sont souvent petits et difficiles à déchiffrer. La narration des planches ne se fait pas toujours de gauche à droite, et de bas en haut. Non, il faut suivre des agencements pas toujours très clairs (parfois fléchés, parfois non). Bonjour le jeu de piste ! Il m’est souvent arrivé de lire les cases dans le mauvais sens. C’est quand même frustrant, pourquoi se borner à bousculer des codes narratifs établis et qui fonctionnent très bien ? Bon, j’avoue volontiers que ses planches ont un esthétisme indéniable, et sont souvent magnifiques.

Malgré tout ça, je dois avouer que l’histoire elle-même m’a beaucoup touché et marqué. Chris Ware a décidément un talent fou pour mettre en place ses personnages. Difficile de ne pas s’attacher à l’héroïne, à moins d’être allergique au genre « roman graphique » et aux personnages un peu mous et misérables se postant trop de question sur la vie. Moi, j’adore ça, et je suis ressorti ravi de ma lecture.

Par contre les deux livrets sur la vie des abeilles m’ont gonflé au plus haut point, et j’ai fini par les ignorer. Ils ne sont que vaguement reliés au reste de l’histoire, et inintéressants au possible.

Avis aux amateurs (du genre et de l’auteur !), qui préfèreront peut être la VO, beaucoup moins onéreuse, et disponible sur Amazon France, section livres en anglais.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 49 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque