Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 4899 avis et 953 séries (Note moyenne: 2.81)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Sprite  posté le 01/02/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Sprite n’est pas le nom d’une célèbre boisson mais c’est encore un manga dit survivaliste. Visiblement, une pluie noire s’est abattue sur une ville du Japon et l’a englouti dans ses flots. Les survivants tentent de s’organiser du haut d’un building dans ce monde plongé dans une espèce d’apocalypse surnaturelle. En effet, cette matière noire et visqueuse ne serait que le temps qui provoque la mort par accélération de l’âge si on touche ce liquide.

Passé la surprise, il ne reste presque rien. En effet, l’action semble être concentrée sur l’arrivée de cette catastrophe alors que 3 lycéennes déambulent. On n’arrive pas à s’attacher à ces personnages au début à cause de leur stéréotype. Il faut dire également que le dessin n’est pas très reluisant. C’est très sobre avec un minimum d’effort quant à la présentation. Pour autant, il se dégage quand même de l'angoisse de ce graphisme.

Par ailleurs, cela se laisse lire d'autant que le développement ira plutôt vers les voyages temporels. L'aventure va être accès sur ces voyages. Cela fait un peu retour vers le futur version manga.

Il faudra accepter des scènes pas crédibles qui se prennent pourtant au sérieux. Le coup de la mère enceinte qui se noie et qui tend son bébé avant de succomber est d’ailleurs assez symptomatique. Au global, je trouve que cela manque de rythme et un peu d’épaisseur. Il y a nettement mieux en matière de manga survivaliste. La fin du monde approche, préparons-nous !

Cependant, il ne faut surtout pas s'arrêter au premier tome et à sa thématique apocalyptique. C'est au fur et à mesure que l'on découvre une autre histoire un peu plus riche qu'il n'y parait. C'est plutôt un mélange de genre entre horreur, science-fiction, fantastique et même historique.

Nom série  Le Prince des ténèbres  posté le 31/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Est-ce que tout le monde connait le Prince des ténèbres ? En tout cas, ce titre n’avait pas encore été utilisé jusqu’ici. Il est clair qu’on aimerait ne pas trop faire sa connaissance pour peu que l’on y croie.

Ceci dit, nous avons encore un maga sur un lycéen qui se découvre le pouvoir de manipuler les gens en leur faisant dire des choses qu’ils ne voulaient pas forcément dire. C’est pratique par exemple pour faire cracher le morceau à ceux qui ne veulent pas avouer leur crime comme par exemple pour un vieux sadique toucher les fesses dans un métro bondé à une jeune et innocente collégienne. Ce pouvoir est utilisé pour faire le bien. Mais voilà qu’un mystérieux individu semble également doter des mêmes pouvoirs mais l’emploiera à d’autres fins moins humanistes.

Le cadre ne colle pas du tout avec le monde des ténèbres. Le côté fantastique apparaît par petite touche ce qui m’a plu dans ce récit. Il y a comme une montée en puissance qui se fait dans une pseudo-discrétion. Par la suite, cela en devient un peu ridicule. Il faut dire que les dés étaient pipés à l’avance. Il faut entrer dans le récit. Pour autant, le scénariste fait des efforts et cela se remarque.

Au niveau graphisme, rien à redire. Même l’édition semble soignée. Nous n’avons pas le meilleur manga mais pas le plus mauvais non plus. L'évolution sur plusieurs tomes va nous faire prendre conscience que c'est un peu plus élaboré qu'il n'y parait. Cela prendra même une dimension politique. Bref, on sait où le mal se situe.

A noter également une fin très ouverte.

Nom série  Docteur Mephisto  posté le 31/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Quand on a mal, on va voir généralement le docteur. La particularité de ce manga est d’aller voir également le docteur Mephisto quand on meurt car il nous permet de revivre. Oui, c’est bête mais il fallait y penser.

Le démarrage de ce manga est un peu bizarre avec deux sœurs qui semblent fuir et qui sont rattrapées par la charmante belle-mère qui leur sauve la vie avant de pouvoir les faire exécuter. C’est vrai que je n’arrive pas très bien à comprendre ces sautes d’humeur mais c’est le découpage de ce récit qui veut cela. Bref, rien n’est crédible. Déroutant et trop léger pour résumer brièvement.

A noter que généralement, nous avons une belle couverture mais avec des affreux dessins. Là, c’est tout le contraire. J’ai rarement vu une couverture aussi moche. A savoir que le Docteur Méphisto n’est pas très ressemblant.

Encore une fois, une lecture crétine qui s’adresse principalement à nos ados et jeunes adultes. Suis-je un réactionnaire si je dis que je m’inquiète pour l’avenir de nos enfants ? C’est clair qu’on ne va pas loin avec cela. D'ailleurs, on ne sait pas où on va avec ce manga. J'aurais envie de dire en enfer...

Nom série  Déclic amoureux  posté le 30/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Voici un shojo totalement affligeant. Pire que cela, c’est mauvais sur tous les points (scénario, graphisme…). Comment peut-on oser publier cela ? Fort heureusement, ce site existe pour prévenir les lecteurs de ne pas tomber dans le piège des daubes.

Il est vrai que le sujet de la photographie m’avait attiré. Le titre déclic amoureux semblait également faire un clin d’œil bien réfléchi. Une fois la lecture entamée, je me suis vite aperçu de mon erreur. C’est franchement très mal dessinée ce qui est en totale contradiction avec de l’art picturale. Il fallait oser faire alors sur un sujet concernant l’image.

Pour le reste, c’est une histoire à tomber par terre. Une jeune lycéenne se voit décerner des qualités qu’elle ne possède visiblement pas. C’est tellement surfait. Le titre de meilleure photographe est réellement usurpé. On crie à l’injustice flagrante. C’est la victoire du médiocre.

Insipide est le mot pour résumer le tout. Et encore, ce n’est pas assez fort !

Nom série  Heads  posté le 30/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J’ai beaucoup aimé la lecture de ce manga. Cependant, j’ai quand même pas mal de grief sur différents aspects de ce récit qui m’ont paru assez incohérents au point d’avoir des petites pointes d’agacement. C’est un peu pseudo-scientifique mais si on y regarde bien, c’est parfois crétin comme analyse. Mais bon, le rythme général et plein d’autres choses semblent pour le moins bien fonctionné. Alors, on temporise en se disant que c’est une bonne série.

Un autre gros reproche concernera la qualité de l’impression. L’éditeur n’a pas fait un réel effort. Le papier est presque jauni. Et pourtant, cette série mériterait un meilleur sort au niveau de la forme avec également un dessin moins sobre.

On est véritablement pris par l’intrigue sans la lâcher du début jusqu’à la fin et c’est plutôt bon signe. C’est assez fluide comme lecture. On sera également épargné par l’humour nippon que personnellement, je n’apprécie pas trop.

Malgré les maladresses de cette histoire, je mets 4 étoiles. Ma réelle note : 3.5 étoiles. Il faut savoir qu’il s’agit de l’œuvre de jeunesse de l’auteur d’ Ikigami - Préavis de mort associé il est vrai à un autre scénariste.

Nom série  Fables - 1001 Nuits de Neige  posté le 29/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est vrai : j'ai été un lecteur de la série assez inventive Fables et j'avais plutôt aimé cet univers bien construit mais sans en faire pour autant ma série de prédilection. Revisiter les contes est à la mode et un peu à toutes les sauces actuellement. Nous savons que Blanche-Neige n'est pas la femme aussi innocente que cela.

En l'occurrence, ce hors-série s'adresse principalement aux fans de la série mère qui retrouveront ici des petites histoires totalement indépendantes sous forme d'un recueil. On retrouve les personnages clefs de la série principale pour un éclairage à chaque fois différent de leur parcours.

Le graphisme sera différent d'un auteur à l'autre ce qui veut dire que chaque histoire aura un style graphique différent. Je pense que cela ne sera pas un complément tout à fait indispensable pour résumer ma pensée.

Nom série  L'Iliade  posté le 29/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
C'est une série très intéressante sur l'Iliade réalisé par un ancien ministre de l'éducation nationale. Cela a eu le mérite de titiller ma curiosité pour voir le résultat. Je ne suis pas déçu même si tout n'est point parfait.

Je n'aime pas trop l'idée que les hommes se font manipuler par les dieux pour lancer des guerres stériles. Cependant, ce qui était vrai pour les Troyens dans ce mythe d'Homère est malheureusement vrai pour ce qui se passe actuellement dans le monde et notamment au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Tant que les humains croiront en des hypothétiques dieux qu'ils n'ont jamais vu, quelque soit d'ailleurs la religion, il y aura des milliers de morts. C'est ainsi. On n'apprend pas de l'Histoire ou de la logique.

Pour revenir à la bd, le rythme est soutenu et les dessins sont de toute beauté dans un style réaliste que j'aime bien. Même la couverture est très belle. La relecture de ce mythe permet de satisfaire notre soif de connaissance sur la mythologie grecque. Il est vrai que je ne connaissais pas les origines exactes de la discorde. Les pommes ont toujours eu un caractère de division: il faut un peu s'en méfier et ne plus manger de pommes. Je lirai avec plaisir les autres titres de cette collection.

Nom série  Olympus Mons  posté le 29/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Olympus Mons est en ce qui me concerne la série de trop pour Christophe Bec qui reproduit exactement le schéma de Carthago et surtout de Prométhée. Mon gros reproche concerne le manque de créativité pour changer de style. Il semble tirer un peu trop sur la corde.

Il use de ses séquences situées à des époques différentes pour souligner tel ou tel mystère qui sont inspirés quand même de faits réels. A la fin, on arrive à la conclusion que nous ne sommes décidément pas seul dans cet univers et qu'il est probable que notre monde ait été visité depuis des milliers d'années par d'autres civilisations extra-terrestres. C'est passionnant comme thématique mais déjà fortement utilisé par l'auteur. Bref, il va soulever plus de questions qu'il n'apportera de réponses.

Je suis pourtant un gros acheteur des oeuvres de Bec que j'apprécie grâce à la maîtrise de ses scénarios. Mais là, je n'achèterais pas. Cependant, je conseille quand même l'achat et je vais expliquer pourquoi car cela ne me ressemble pas de conseiller ce que je ne fais pas. Ce premier tome introductif est réellement passionnant par rapport à la grosse masse de série qui existent actuellement. Un public plus jeune peut se laisser tenter sachant que c'est certainement parti pour plus d'une dizaine de tomes. C'est d'ailleurs actuellement la vente n°1 sur le site Amazon ce qui n''est guère étonnant.

Ma note réelle: 3.5 étoiles. Je pousse à 4 pour que cela figure parmi les nouveautés. C'est fait exprès.

Nom série  Ennemis  posté le 29/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Les moyens ont été mis sur cette BD de science-fiction sur un mode de voyage onirique avec des auteurs pourtant inconnus dont c'est vraisemblablement la première oeuvre. Pourtant, ce qu'il ressort ne m'a absolument pas convaincu. Les auteurs ne sont pas parvenus à croiser l'intérêt d'un public standard.

Il y a tout d'abord cette narration omniprésente qui rempli cette oeuvre des réflexions de l'un des protagonistes ou plutôt tout ce qui lui passe par la tête en faisant des références en total décalage avec ce qui arrive sur cette étrange planète. Non seulement, on n'y croit pas, mais cela coupe toute envie.

Certes, le thème écologiste traite sur les ravages causés par un dictateur sur l'ensemble d'une planète dans un monde un peu déshumanisé. Cependant, le scénario semble être particulièrement laborieux au niveau de l'écriture. Graphiquement, c'est intéressant avec une jolie couverture assez intrigante. Mais bon, cela ne suffit pas.

Nom série  La Bulle De Bertold  posté le 28/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
La bulle de Bertold est une bd assez bizarre dans un genre que je n'apprécie guère. Cependant, je ferai pour une fois une exception car le message délivré me semble pertinent ou du moins avoir du sens.

Il est clair qu'une société qui ampute un individu au nom d'une certaine justice est un pays pour le moins ignoble et barbare. Si seulement ce n'était que pure imagination mais la réalité est un fait: cela existe. La culture par le biais d'une pièce de théâtre peut alors être une arme révolutionnaire.

Le cadre est pourtant celui d'une société du futur où le butane semble être la principale source d'énergie. L'univers graphique est assez foisonnant dans un genre plutôt angoissant. Cela semble tout de même fonctionner.

Nom série  La Voix solitaire  posté le 28/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Voici un nouvel auteur italien qui fait dans la bd dépressive. Les personnages sont volontairement hideux. Bref, il faut aimer ce style graphique qui ne s'allie guère avec la grâce et la douceur de vivre.

Il est question de traumatisme lié à des épisodes d'enfance. Il est vrai que les gamins sont cruels entre eux. On peut en devenir sourd ou complètement différent. Cette oeuvre dans un genre drame psychologique n'est pas foncièrement mauvaise mais ce n'est guère ma raison d'être. Cela aura quand même beaucoup de mal à trouver un public réceptif.

Nom série  Le Bourreau  posté le 25/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le bourreau me semble à la lecture une honnête série. Il est vrai qu’on se croirait dans le Bossu de Notre-Dame. Il ne manquerait plus que Quasimodo et la belle Esmeralda qui apparaissent au détour d’une case. Pour autant, il faut accepter que le décor et l’époque soit la même mais pour une tout autre histoire un peu plus mystérieuse.

Il est en effet question d’un don qu’on acquiert si on fait vœu de solitude. On se transforme non pas en super-héros mais en super-bourreau indestructible pour mener une justice impitoyable contre les criminels au service de notables ayant adopté la tolérance zéro même envers les enfants. Voilà pour le concept. Je crois que cela peut trouver son public, les fans de justice expéditive.

J’ai bien aimé le dessin avec ses plans des ruelles de Paris ou les vues sur la cathédrale. Ce n’est pas nouveau mais cela fait toujours du bien. Je suis plutôt fan de ce genre de graphisme qui soigne les décors.

Ce premier tome est loin d’être parfait mais il possède d’indéniables qualités qui nous donne envie de continuer pour suivre le combat du bourreau contre le bouffon qui est lui aussi capable de magie et qui sauve une petite victime de sa justice divine et implacable.

Nom série  Fairest  posté le 24/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je n’ai pas été convaincu par le premier tome de cette série qui met en scène le fameux Ali Baba en proie à des pulsions de cupidité. Je n’ai pas réussi à trouver la motivation de continuer. Ce n’est pas ma faute et je le conçois fort aisément.

En effet, le récit m’a paru légèrement très ennuyeux car moins passionnant. Il n’y a pas d’audace et de véritables surprises une fois qu’on a compris le concept. C’est de l’attendu. On ne s’attache pas aux personnages même s’il est vrai qu’ils sont moins nunuches que dans les versions Disney.

J’ai pourtant bien aimé la série Fables mais là, c’est trop fade. Même le contexte n’est pas aussi attirant que dans la série mère. A noter que cette série semble être la suite de Fables qui traîne véritablement en longueur malgré un univers foisonnant. Je n'ai pas ressenti la même aura magique de cet univers féérique.

Nom série  Rotterdam, un séjour à fleur d'eau  posté le 23/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C’était une bonne idée que de réaliser une bd sur la ville de Rotterdam. Il est vrai qu’on parle assez peu de la Hollande qui est pourtant pas si loin que cela de notre pays. Est-ce l’effet d’un président assez impopulaire qui porte le nom de ce charmant pays ? Quoiqu’il en soit, la Hollande, c’est un peu le pays oublié. Pourtant, c’est là-bas qu’est né le capitalisme, ce système économique assez salvateur qui s’est imposé toute la planète.

Cette bd se concentre sur son auteur, un jeune homme qui est venu soutenir sa compagne qui travaille en CDD pendant plusieurs mois pour une raffinerie avant d’être remerciée pour un ingénieur indien que l’on rémunérera à bas coût. Il nous fait découvrir ce pays au gré de ses balades en vélo. Il y a 5-6 idées phares qui vont être développé : le carnaval des Antilles, les tulipes, le port de marchandises, la fête de la reine et bien entendu le vélo. Après, c’est ponctué de petites anecdotes comme ce collègue très radin dans un pays qui pourtant ne manque de rien. Bref, il faut bien comprendre le message caché.

Pour le reste, on ne s’attache pas au personnage dont on ne voit pratiquement pas les visages tant c’est il n’y a aucun plan rapproché. On voit bien que c’est secondaire pour laisser placer à la ville et ses constructions pour la plupart neuves. C’est une ville du futur en pleine ébullition. On peut reprocher un côté superficiel et un peu trop sommaire à cette œuvre sans plus grande prétention que de nous faire découvrir cette ville et son pays à la façon d’un Guy Delisle. Pour moi, le minimum est tout de même assuré.

Nom série  Biomega  posté le 22/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Encore une infâme daube sans âme avec pour décor un monde post-apocalyptique dans lequel on ne s'immergera point. La faute à une mise en scène qui a sacrifiée l'essentiel pour privilégier l'action à l'état pure. Le style est d'ailleurs totalement irritant.

On ne comprendra pas grand chose au début. C'est assez incohérent et parfois ridicule comme la scène avec l'ours qui parle. C'est assez mal interprété. Il faut accepter les délires de l'auteur qui a ses fans depuis le célèbre Blame !.

Par ailleurs, le dessin est plus que ringard avec un trait totalement noirci. Bref, on s'ennuie lamentablement. On en redemande pas ! Je n'arrive pas à afficher un O étoile dans le menu déroulant...

Nom série  Jésus Marie Joseph  posté le 22/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
C'est un épisode un peu fantasmé du Nouveau testament où un autre ange cherche à annoncer à un homme qu'il serait le père du fils de Dieu. J'ai trouvé le récit au début assez intéressant mais le rythme beaucoup trop lent. Il y a plus de 200 pages où il ne se passe finalement pas grand chose. La nouveauté réside dans un ange plutôt sexy et à un ton un peu décalé pour donner un peu de fun tout en respectant le mythe religieux.

Le graphisme est assez particulier car il s'agit d'une peinture à l'huile. cela ressemble à des fresques imagées. Cela donne un ton assez particulier à ce récit biblique. Je n'ai pas trop aimé les différents visages des personnages tous plus laids les uns que les autres à l'exception de Marie bien entendu.

Je n'ai pas adhéré mais les croyants (pour ne pas dire les fans) aimeront à coup sûr. Comme disait mon professeur d'histoire du droit, voilà l'affaire Jésus Christ. Où plutôt la nativité sous un autre jour.

Nom série  L'île au trésor (Futuropolis)  posté le 22/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Il est des auteurs où je n'arrive pas à m'intégrer dans leur univers ne serait-ce que graphique. Je n'apprécie pas vraiment ces traits gras et ces grandes cases où les dialogues semblent prendre tellement d'ampleur. C'est statique à souhait. La colorisation est trop prononcée sur le violet.

L'oeuvre de Robert Louis Stevenson fait l'objet ici d'une adaptation un peu plus moderne et totalement urbaine dans le genre chronique sociale. Une idée intéressante au départ mais qui m'a très vite lassé au vu du développement du récit. On peut décrocher assez facilement pour peu qu'on ne soit pas réceptif au message. Il faut dire que les personnages ont du mal à nous délivrer la moindre émotion tant le dessin est épais et trop simpliste.

Je crois bien que je préfère nettement l'oeuvre originale qui est beaucoup plus exotique avec la mer, les navires et une vraie île au trésor.

Nom série  Markheim  posté le 21/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le concept de cette histoire est assez original avec ce rêve inversé qui semble concerné la même personne à deux époques différentes. Reste un lieu commun à travers cette ville de Markheim située en Europe de l'Est et vraisemblablement détruite au cours de la Seconde Guerre Mondiale sous un déluge de bombes.

Comme dit, ce récit m'a intrigué du fait de cette linéarité du temps qui semble être inversé. Cette vision du futur pour un jeune et bel homme dans la force de l'âge peut faire peur. C'est une prise de conscience que le temps avance et qu'il peut détruire tout ce qui nous entoure jusqu'à une ville.

C'est une belle métaphore qui trouvera bien entendu une explication finale. C'est doux-amère à la fois. Ce n'est pas forcément une lecture qui revigore.

Nom série  Le Carnet de rêves  posté le 21/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Oui, c'est une bd prise de tête. Assurément. Pour autant, si on aime se questionner sur le sens de la vie dans un genre introspectif, cette bd est faite pour vous. La dualité qui compose l'être humain n'aura plus aucun secret pour vous.

Il y a en effet des ressorts narratifs et visuels qui sortent du cadre et assure une originalité qui sera de mise. Le graphisme est assez spécial mais colle à merveille au sujet dans les méandres philosophique du moi.

La lecture est parfois déroutante et déstabilisante mais on se rattrape toujours au dernier moment comme si l'auteure savait y faire. A noter que je ne l'ai découvert récemment qu'avec le titre Emilie voit quelqu'un qui est encore un récit de psychanalyse. Bref, on peut parler de spécialisation.

Nom série  L'Histoire du Soldat  posté le 21/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Cette fois-ci, je serai le seul à donner une étoile ce que j'assumerais sans aucun complexe. Nous avons là un classique de la littérature helvétique qui est adaptée sur le support de la bd.

Je n'ai pas trop saisi le sens de ce conte philosophique dont les artifices ont eu raison de ma patience comme par exemple la métaphore du violon. J'ai l'impression d'avoir tourné en boucle avec ces incessants retour en arrière.

Par ailleurs, le graphisme dans son expression assez naïf ne m'a pas du tout convaincu. La lecture a été tout sauf prenante. Fastidieux.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 210 220 230 240 245 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque