pub
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...   BD Encheres 468x60
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 4550 avis et 844 séries (Note moyenne: 2.83)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Rainbow Days  posté le 27/06/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Décidément, je les collectionne les titres de mangas niais. Après les filles qui se cherchent des garçons, nous avons le point de vue masculin dans un shojo. On peut dire que c'est le pendant de ce genre de lecture romance à l'eau de rose.

Les défauts sont toujours les mêmes : l'exagération et le manque de profondeur des personnages. C'est certes léger mais de trop. Les auteurs pensent toujours qu'en faisant cela, ils apportent une fraîcheur et un humour à leur oeuvre mais ils se trompent. Cela peut fonctionner sur un public moins exigeant. Mais bon, je m'aperçois au fil de mes lectures de mangas que c'est toujours le même schéma qui manque d'ailleurs d'originalité dans l'approche.

Certes, les auteurs ont voulu privilégier le côté bande de copains sympas où chaque personnage a son trait de caractère bien particulier et qui doit faire face à la gente féminine et ses pièges. On aura ainsi droit au doux rêveur, au romantisme assumé, au play-boy adepte d'une drague compulsive, au beau sadique séducteur et à l'otaku timide et gaffeur. Bref, toute la panoplie de la caricature. Oui, il faut aimer le genre.

Nom série  La Fille de la plage  posté le 27/06/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Au début, on peut être titillé par la vulgarité des propos et le cru de certaines situations. On va comprendre qu'on n'est pas dans un seinen classique mais dans quelque chose de plus érotique sans tomber dans le pornographique.

Il est pourtant bien question de tranche de vie et de romance entre deux adolescents nippons qui se cherchent au travers de leur sexualité. Le garçon est un otaku qui est tombé amoureux d'une fille qui l'a toujours repoussé mais qui accepte seulement son corps au lieu de son amour. C'est certes toujours mieux que rien...

L'auteur développe un style personnel qui ne laissera pas indifférent. C'est peut-être la raison pour laquelle cette oeuvre a été sélectionné en 2015 pour concourir à un prix au festival d'Angoulême.

Nom série  Une Brève histoire de l'avenir  posté le 25/06/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je n'arrive pas à aimer malgré le fait que je suis plutôt coutumier des séries proposées par Pecau. Certes, les idées de Jacques Attali sont reprises mais pas exposées de façon à ce qu'on trouve le récit intéressant. Bref, le concept me plaisait mais la réalisation n'est pas de mon goût. J'ai franchement eu de mal à accrocher.

Il y avait pourtant des éléments qui permettaient de donner une certaine crédibilité. Cependant, cela ne tient pas la route. Je n'y crois pas une seule seconde. Par ailleurs, cela pêche réellement par le manque de fluidité malgré les scènes d'action qui s'enchaînent. C'est presque déséquilibré.

En conclusion, je ne serai guère marqué par cette brève histoire de l'avenir.

Nom série  Le Journal d'un remplaçant  posté le 22/06/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le journal d’un remplaçant peut apparaitre comme un plaidoyer en faveur de la profession d’enseignant. On voit leurs difficultés quotidiennes avec les enfants qui sont de plus en plus difficiles à éduquer. On aura même droit au cas extrême de ce remplaçant dans un institut spécialisé.

Il est clair qu’on a envie de les plaindre et de les inciter à faire grève afin qu’ils gagnent encore plus de rémunération. Sauf que la situation économique du pays ne le permet pas ou plus et qu’ils sont quand même bien lotis. D’autres professions sont tout aussi difficiles avec des gens rémunérés au plus bas.

Ceci dit, c’est toujours intéressant d’avoir un point de vue subjectif d’un enseignant qui va partager son expérience professionnelle au gré de ce documentaire. Le dessin est enfantin avec ces personnages qui ressemblent à Monsieur Patate. Visiblement, cela serait la marque de fabrique de cet auteur comme d’autres choisissent d’humaniser des volatiles ou des cochons.

Nom série  Santiago  posté le 22/06/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ce n'est certes pas le genre d'humour que j'apprécie mais la BD demeure plaisante à lire car on s'attache vite à certains personnages. Leurs maladresses les rendent sympathiques aux yeux du public. Le décor est celui du western avec tous les codes du genre qui sont un peu détournés pour accélérer l'effet d'humour. On regrettera un dessin un peu à l'ancienne. Mais bon, le divertissement est assuré dans cette parodie de western et c'est ce qui compte.

Nom série  Black Dog  posté le 21/06/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Il y a des lectures qui m’ont jadis marqué aussi bien en positif qu’en négatif. J’associais Loustal à un style graphique rigide et à un verbe pompeux. Bref, ses œuvres ne me plaisaient pas. C’est donc avec une certaine appréhension que j’ai abordé cette lecture de Black Dog.

J’ai remarqué une évolution positive à savoir que les textes qui composent la narration sont beaucoup moins rébarbatifs. Bref, il y a des dialogues et c’est beaucoup plus vivant que le style contemplatif d’antan.

Ce polar noir dans la plus pure tradition hollywoodienne se laisse suivre. Je ne dirai pas non plus que la lisibilité est bonne car il y a des scènes de flash-back qui ne sont pas évidentes comme il n’y a pas d’indication de temps ou quelque chose pour marquer cette rupture temporelle. Par ailleurs, le scénario est d’une simplicité déconcertante qui n'apporte rien.

Pour autant, je vais quand même donner la moyenne car j’ai repéré de sérieux progrès. Cela vient petit à petit. Il est vrai que parfois, on découvre un nouvel auteur qui a déjà tout.

Nom série  The Woods  posté le 19/06/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
De manière générale, je ne suis guère généreux dans ma notation encore moins s'il s'agit de manga ou de comics. Il faut que cela soit réellement exceptionnelle pour que je daigne donner une bonne note. The Woods fera partie de ces exceptions.

En effet, nous avons un récit totalement original dont j'ai aimé les ressorts par chapitrage où l'on va suivre différentes actions et personnages. Il y a tout un cheminement qui se fait par étape sans tout nous dévoiler au départ. On découvre ce monde étrange au fur et à mesure. C'est très bien construit.

Certes, il va falloir avoir beaucoup d'imagination et admettre qu'un phénomène étrange transporte une école entière sur une nouvelle planète loin de la maison. C'est une promenade dans les bois qui ne va pas manquer de suspense.

Nom série  USA über alles  posté le 18/06/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je n'arrive pas à entrer dans cette uchronie qui part d'un postulat qui était assez intéressant mais finalement peu crédible. Les USA au dessus de tout comme pour parodier la devise des nazis. Il est vrai que c'est la Première Puissance Mondiale depuis plus de 100 ans et qu'ils ont souvent imposé leur point de vue. Cependant, ils ne veulent pas non plus asservir le monde mais le rendre plus sûr. J'imagine très mal une alliance avec les allemands en pleine guerre pour se retourner contre Staline tout en occupant la France.

L'intrigue se base sur des ressorts qui ont maintes fois été appliqué. Par ailleurs, il y a des personnages qui se ressemblent tellement qu'on se mélange les pinceaux dans la compréhension du récit. C'est quand même un gros défaut de la part du dessinateur qui n'a pas su différencier les visages de ses personnages. Plus grave, on n'arrive pas à s'intéresser à eux malgré quelques exploits dans les airs. Il y a un sérieux manque de charisme. Bref, ce n'est pas faute d'avoir essayé.

Nom série  La Déesse  posté le 18/06/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Après toutes mes lectures niaiseries de ces derniers temps, j'avais sans doute besoin de quelque chose de plus mâture. J'ai aimé cette déesse car rien n'est vulgaire et tout est presque suggéré dans des fantasmes. C'est un érotisme très soft qui fait du bien.

Les auteurs sont des femmes et ce qu'elles nous proposent est bien loin d'une bd porno masculine. L'héroïne est une étudiante en art qui va découvrir sa sensualité grâce à une amulette magique.

Le dessin possède un trait un peu gras mais qui parvient à montrer un peu de finesse. Il y a une variation de couleur qui procure une certaine lisibilité. On appréciera également le cadrage et le découpage des scènes pour ne jamais tombé dans le trop osé. C'est clair que c'est politiquement correct.

Nom série  Les Jumeaux  posté le 18/06/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
C'est un manhwa muet auquel on a droit paru dans un label indépendant. C'est très spécial et pas vraiment dans l'habitude de ce que l'on voit. C'est presque de l'art dans l'illustration d'un tableau sur la vie. Une belle bichromie pour un dessin maîtrisé.

Cela se veut assez poétique. Je n'ai trouvé que de la platitude. Je pense qu'il faut avoir de l'inspiration pour trouver une mélodie de l'âme entre rêve et illusion. Encore des figures de style qui finissent pas me gaver au plus haut point.

Pour ma part, c'est un peu comme admirer un tableau totalement blanc ou noir dans un musée moderne avec une coupe de champagne à la main au milieu de bobos en glosant sur le sens de la vie. Bref, cela ne le fait pas. C'est célestement ennuyeux.

Nom série  My girlfriend is a fiction  posté le 18/06/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Plus niais: on meurt sur place ! Il est vrai que je devrais sans doute m'arrêter de lire ce genre de bd réservée aux petits minets en mal d'amour. J'ai certainement passé l'âge pour ces conneries ! Je reconnais ainsi que c'est ma faute.

Le grotesque des situations aura eu raison de ma lecture. Il faut dire que l'exagération est une véritable marque de fabrique pour certains mangakas qui ne font pas dans la retenue. On pourra trouver cela drôle et rafraîchissant. Certes, il en faut pour tous les goûts et même les mauvais.

Par contre, je reconnais que le dessin n'est pas mauvais. Dommage de mettre ce talent au profit d'une histoire sentimentale aussi pathétique que loufoque.

Nom série  Un thé pour Yumiko  posté le 18/06/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Franchement, ce thé pour Yumiko ne casse pas des briques. Les thèmes exploités sont archi-connus: le retour à ses racines pour connaître son véritable moi ainsi la perte d'un père resté au Japon. Son décès sera l'occasion de revenir de cet exil et de faire le point pour Yumiko autour d'une tasse de thé.

Il est vrai que le dessin arrive à nous transmettre une certaine mélancolie. Mais cela reste assez froid et presque impersonnel comme une absence de sentiment profond. On dira qu'il y a une certaine retenue.

Ce n'est pas une bd qui prend aux tripes malgré un scénario classique. Au final, il ne se passe pas grand chose.

Nom série  Le Maître des crocodiles  posté le 16/06/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J’ai beaucoup aimé la première partie de cette histoire et un peu moins la seconde. Pour autant, dans l’ensemble, je considère que c’est une réussite. Le cadre est celui d’îles du Pacifique au large de l’Indonésie, le plus grand pays musulman au monde.

Il est également question de combattants indépendantistes prônant une certaine forme de charia. On imagine assez difficilement cela avec un contexte d’île paradisiaque baignée par les cocotiers et accessoirement par les crocodiles. On se demande d'ailleurs qui est les plus féroces des deux...

Le dessin est assez réussi avec des paysages enivrants et exotiques. On suit également une certaine évolution notamment dans la seconde partie où la végétation a bien changé en l'espace de 30 ans suite à la destruction de l'homme. L’histoire de vengeance ne m’a pas trop dérangé car totalement compréhensive au vu des événements. Ma réelle note se situe à 3.5 étoiles sachant que cela aurait pu atteindre les 4 si seulement la fin n’était pas aussi banale.

Nom série  Whaligoë  posté le 15/06/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J’ai bien aimé ce diptyque romantique qui nous offre un cadre assez intéressant que celui de l’Ecosse du XIXème siècle après la défaite de Napoléon à Waterloo. On va s’arrêter à un petit village au bord de la côte. Cela sera presque un huis-clos limité à ce champ géographique qu’est Whaligoë.

Tout d’abord, j’ai aimé la qualité des dialogues avec un langage plus soutenu qu’à l’habituel. Il y a des joutes verbales qui valent le détour (un peu comme dans Game of Thrones pour ceux qui aiment la série). Cela fait du bien de lire du bon français mais sans tomber dans le verbiage non plus. J’ai aimé cette mise en scène. J’ai également apprécié la qualité de l’aspect graphique. Le dessin est précis.

Pour autant, j’avoue que la grosse faiblesse se situe dans l’intrigue concernant cette fameuse usurpation d’identité. J’avoue ne pas avoir tout compris entre la sœur et la petite amie. Il manque manifestement de la clarté pour bien tout saisir.

Un diptyque qui reste assez envoutant avec des personnages plus intéressants car avec une certaine consistance psychologique.

Nom série  Montage  posté le 14/06/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cette histoire est tirée d'un fait véridique: un casse de 300 millions de yens à savoir un braquage ayant eu lieu au Japon le 10 décembre 1968. L'affaire reste encore à ce jour irrésolue. La photo du braqueur fut à l'époque largement diffusée. Le titre de cette série s'inspire directement de cette photo montage.

C'est un seinen assez efficace mais la longueur de celui-ci aura eu raison de ma patience. L'auteur a su insuffler une atmosphère un peu paranoïaque où notre héros se méfie de tout le monde. Par ailleurs, j'ai bien aimé son style graphique assez réaliste.

Par la suite, cela va se gâter avec des rebondissements pas très crédibles. C'est une série qui aurait sans doute gagné à être plus condensée. A faire dans l'exagération, on peut perdre son public à moins d'aimer cela. Je garde tout de même la moyenne.

Nom série  Sob Comics  posté le 10/06/2016 (dernière MAJ le 13/06/2016) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Après Notre seul ami commun, je continue l'exploration des oeuvres de Boris Mirroir. Je ne suis pas au bout de mes surprises. Avec Sob Comics, on découvre le comics à la française comme s'il inaugurait un nouveau genre.

C'est assez ambitieux comme idée car il s'agit de retranscrire une chanson américaine en bande dessinée. Et je dois dire que cette fois-ci , le concept mène à une concrétisation intéressante. On va suivre le parcours d'un loueur de films qui rencontre une femme plus âgée. Je n'en dirai pas plus.

On regrettera juste la brièveté de ce récit sur 23 pages seulement par volume sur les 32 annoncé. A noter que les récits sont indépendants.

Nom série  Love story à l'iranienne  posté le 12/06/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'ai été très touché par ce sujet qui nous dévoile la réalité de la jeunesse iranienne d'aujourd'hui. Ils ont entre 20 et 30 ans et ont accepté de livrer leur témoignage à deux journalistes occidentaux clandestins qui ont dû manoeuvrer car ils ne sont pas les bienvenus en Iran.

Il est vrai que l'élection truquée de 2009 et la terrible répression qui a suivi a mis fin aux espoirs de toute une génération. On croit que l'accord récent sur le programme nucléaire et le fait qu'un président considéré comme réformateur laissent penser que le régime s'assouplit. Dans la réalité, il n'en est rien puisque les arrestations et les exécutions par pendaison n'ont jamais été aussi nombreuses. Bref, c'est à contre-courant de ce qu'on peut lire tous les jours dans la presse. Ce sont des témoignages rares qui ont été recueillis dans tous le pays où les patrouilles de police sont omniprésentes.

Le problème est le suivant: le régime interdit les relations de toute nature entre les hommes et les femmes avant le mariage. Or, ce ne sont pas ces jeunes qui choisissent leur futur époux mais les parents attachés aux traditions. Comment savoir tomber amoureux dans de telles conditions ? C'est impossible et la majorité doivent faire avec. L'époux doit subvenir aux besoins de sa femme et avoir déjà une bonne situation (appartement et voiture). Les beaux parents se comportent comme des hyènes. Bref, c'est cela la love-story à l'iranienne !

La police pratique des tests de virginité et procède à l'arrestation des jeunes lorsqu'ils les surprennent dans des fêtes communes. Le régime a volé leur jeunesse. Pourtant les mollahs ne se privent pas d'aller voir des prostituées à Doha où ils usent de ce qu'on appelle le mariage temporaire à savoir le sigheh. Le contexte général du pays est celui où les gens sont démoralisés, et qu'ils sont de plus en plus lâches et habitués à ce régime. Inutile de rappeler que la femme n'est pas l'égale de l'homme dans le régime iranien. Il y a des jeunes hommes qui souffrent véritablement de cette situation. Les lois pourrissent la vie de ces gens.

Je vais le dire franco: c'est l'une des meilleures bd documentaires que j'ai lu jusqu'ici. C'est un coup de coeur. C'est une bd qu'il faut absolument découvrir. Elle ne doit pas passer inaperçue car elle apporte quelque chose. On ne sait pas tout. Il y a des témoignages qui vont véritablement nous surprendre dans notre vision occidentale. Oui, on va véritablement découvrir l'envers du décor. Une enquête qui nous permet de nous dire qu'on a bien de la chance de vivre dans notre démocratie où on peut aimer la personne que l'on aime. C'est quand même une liberté essentielle !

Nom série  Notre seul ami commun  posté le 10/06/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est la première fois que je lis du Boris Mirroir. Comme quoi, il y a toujours des auteurs qui restent à découvrir. J'avoue que je m'attendais à tout autre chose. Le style fait résolument dans le comics avec un dessin totalement épuré. Il y a également une simplicité apparente dans les situations et un rythme assez lent comme pour installer les personnages dans leur quotidien.

Au début, j'ai été assez circonspect puis au fur et à mesure de ma lecture, j'ai été gagné par l'émotion du dessin et du récit. Il faut dire que le crabe peut nous dévorer assez facilement. Perdre des êtres chers est une dure épreuve. Tomber en dépression suite à cela en est une autre.

J'avoue avoir été bluffé par la fin de ce récit où l'on découvre le rôle du cochon qui était apparu en filigrane lors de petit intermèdes entre les chapitres du récit de nos trois protagonistes principaux qui vont se lier d'amitié. Il y a un humour parfois trop grinçant et quelques redondances. La sobriété sera de mise. Au final, c'est tout de même une bonne découverte.

Nom série  La Petite Bédéthèque des Savoirs  posté le 10/06/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Le concept était intéressant avec ces thématiques diversifiées mais la mise en pratique ne m'a absolument pas convaincu. Je pensais trouver sans doute plus de sérieux à l'évocation de ces sujets.

Je me suis malheureusement fortement ennuyé au point d'être sérieusement agacé par cette lecture. Quand le divertissement tourne au calvaire, il faut fuir. D'un tome à l'autre, à cause d'un collectif, cela diffère totalement.

Mais bon, il n'y a pas vraiment de titres qui sont sortis du lot à part peut-être celui consacré à l'univers où l'astrophysicien Hubert Reeves se trouve au coeur même de l'album. L'intelligence artificielle par contre est un gros loupé.

Maintenant et je le redis, l'idée est même excellente que de se servir du support de la bd pour créer une espèce d'encyclopédie et transmettre ainsi le savoir par l'image.

Nom série  Embarqué - Carnets marins dans le jardin du commandant  posté le 10/06/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'ai franchement bien aimé ce documentaire qui est tout sauf ennuyeux. On embarque avec l'auteur à la rencontre de marins modernes. Certes, cela se concentre sur la marine nationale dans un monde où la surface des océans représente 70% mais surtout où 90% de la circulation mondiale des marchandises se fait par transport maritime. Il est vrai que 90% des fonds marins restent à explorer alors qu'on est déjà tournés vers la conquête de l'espace.

L'auteur a réussi à démystifier l'univers marin pour nous donner un aperçu de la réalité quotidienne. Cependant, il va plus loin car il nous indique également les enjeux par les divers témoignages. Ainsi, on se pose la question sur la nécessité de la dissuasion nucléaire qui est notre doctrine de défense. Avant cela, on se posera la question sur les motivations qui poussent de jeunes gens à s'engager dans la marine.

Cet ouvrage est une véritable mine d'or d'information mais également une grande réussite dans sa construction. Rarement, je n'ai vu un documentaire aussi bien dosé avec également un peu de poésie. Sitôt refermé ce carnet de voyage, on n'a qu'une envie: embarquer !

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 210 220 228 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque