Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 4988 avis et 982 séries (Note moyenne: 2.81)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Pavillon Noir  posté le 18/03/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Pavillon noir représente pour moi la bonne bd d'aventure divertissante. Corbeyran maîtrise encore une fois le scénario.

Certes, certains personnages sont assez stéréotypées mais on retrouve l'essence même de la piraterie. Il y a même le fantastique qui s'en mêle. Ceux qui aiment la série Pirates des Caraïbes aimeront à tous les coups.

Pour autant, dans le genre, j'ai préféré nettement Long John Silver qui a réussit à placer la barre très haut. Dessin et couleurs sont pourtant tout à fait corrects. On peut également reprocher des dialogues qui font certainement trop modernes et qui peuvent apparaître en totale décalage.

Au final, une série piraterie qui se lit avec beaucoup de plaisir.

Nom série  Qu'ils y restent  posté le 18/03/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est le genre de conte à raconter aux enfants afin de dissiper toutes leurs peurs par rapport aux monstruosités. Il est vrai que le monde en sera rempli plus tard. Même dans un lycée, le monstre peut roder. Plus personne ne semble être à l'abri. Moralité: qu'ils y restent !

J'adhère sans doute totalement à ce message de la part des auteurs qui nous ont fait un magistrale découpage en 5 actes en utilisant 4 figures méchantes de nos contes d'enfance à savoir le grand-méchant loup, l'ogre amérindien, le vampire des Carpates et le sorcier africain.

On peut reprocher une certaine simplicité ainsi qu'une répétitivité. Cependant, cette asymétrie est réalisée avec un certain style que j'ai beaucoup apprécié. La moralité peut apparaître comme assez simplette mais elle me parle. Certes, un bel écrin pour quelque chose finalement d'assez rachitique. Si cela peut contribuer à tuer nos peurs enfantines, alors je dis oui.

Nom série  Qui ne dit mot  posté le 18/03/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Il a fallu 4 ans à Grégory Panaccione pour s'imposer magistralement dans le monde de la bd. Un océan d'amour réalisé avec Wilfrid Lupano a rencontré un énorme succès public et critique. Le créneau est toujours celui d'une forme de bd humoristique mais qui cache toujours une belle histoire sentimentale. A noter également un clin d'oeil à on personnage fétiche en fin de volume.

Pour cet album, il est accompagné au scénario de Stéphane de Groodt dont c'est la première incursion dans la bd. C'est plutôt un acteur belge qui fait du cinéma et du théâtre. A ses heures perdues, il fut aussi un célèbre chroniqueur dans le grand journal de Canal +. Il faut dire que cette bd est une ballade au pays des mots comme une espèce de jeux télévisés digne de la téléréalité.

On éprouve un certain malaise pendant la durée de cette bd car on ne sait pas où les auteurs veulent véritablement en venir. cela semble partir dans tous les sens. On perd presque les pédales avec notre héros tant les repères se désagrègent. Pour autant, le final nous montre qu'il y a une parfaite maîtrise de cette oeuvre. Le ressort final est en effet à entrer dans les annales du genre. Je ne révélerais rien pour en laisser la totale surprise. Et cela veut le coup. Je n'entends rien ? Qui ne dit mot...

Nom série  Hommes à la mer  posté le 16/03/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
L’auteur vient de terminer sa trilogie consacrée à la mer en adaptant des classiques. On saura désormais que c’est un grand spécialiste et amoureux des récits marins. Il est vrai que le titre A bord de l'Etoile Matutine n’avait rien de vraiment extraordinaire pour moi. Il a mieux réalisé à mon goût Le Loup des Mers. Puis vient ce troisième opus qui est un peu passé inaperçu malgré ses deux précédents succès.

Là encore, on peut trouver ennuyeux que tout semble raconté par la voix narrative. Par ailleurs, tous les chapitres ne se valent pas en termes de chute finale du scénario. Le plus souvent, c’est très sombre car tout le monde meurt et la mer sort toujours gagnante. Cela fait quand même très cliché dans le glauque.

Par contre et c’est sans doute le gros point fort de l’auteur, graphiquement, c’est époustouflant de beauté et de réalisme. On est littéralement immergé et c’est bien le cas de le dire. Il n’y a pas son pareil pour mettre en avant les ambiances maritimes.

Nom série  Au centre du Nowhere  posté le 16/03/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C’est vrai que la lecture du premier tome avait bien commencé jusqu’à ce que l’âne se mette brusquement à parler. Il aurait mieux fait de se taire, cet âne à la Shrek. Il est vrai qu’on change alors de registre pour tomber dans une espèce de burlesque. Fort heureusement, le style ainsi que la mise en scène font que l’ensemble même un peu décalé tienne la route.

Les personnages sont plutôt sympathiques. On arrive à se passionner pour leurs petites aventures au centre du nowhere qui constitue à chaque fois une époque mythique de la construction des Etats-Unis, le pays phare de notre civilisation occidentale. J’ai bien aimé également le style de dessin ainsi que la colorisation. Une bonne idée également que d‘étaler plusieurs tomes sur les différentes générations de cette famille des Edison. On balaye ainsi le far West jusqu’à la guerre du Viet-Nam en passant par la prohibition.

C’est une série plutôt jubilatoire et atypique. Il fallait le faire et le tout dans la bonne humeur. C’est certes déjanté mais pour une fois, cela passe. Une bonne distraction en tous les cas.

Chose rare pour le souligner: je serai sans doute le seul lecteur à en conseiller l'achat car cette série en 4 tomes le mérite.

Nom série  Mirai Nikki - Le journal du futur  posté le 15/03/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Mirai Nikki pourrait apparaitre comme original au premier abord. Cependant, on sent l’influence des mangas portant sur des règles et des jeux mortels. On pense à King's Game à cause du portable ou encore à Death Note à cause du dieu maléfique. Bref, les références ne manquent pas. On a l’impression d’avoir à faire à une compilation de ces nombreux titres.

Pour autant, cela commence par un lycée solitaire qui se réfugie dans un monde imaginaire qui va prendre le dessus et lui imposer une certaine réalité. Son téléphone portable magique a le don de lui annoncer le futur. Cependant, il n’est pas le seul candidat de ce jeu un peu étrange. Il va s’en suivre une compétition mortelle.

C’est efficace si on aime ce genre ce qui est bien mon cas. Pour autant, on peut être lassé par des moments d’exaspération surtout quand les règles se compliquent singulièrement. Par ailleurs, plus stéréotypée, tu meurs. On a du mal également à suivre les enjeux.

Cela demeure une œuvre assez conventionnel dans un environnement fort concurrentiel en ce domaine. Certes, cela part d’un postulat assez intéressant. Cela se laisse suivre grâce notamment à la dualité du couple vedette.

Nom série  The mystic archives of Dantalian  posté le 15/03/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Pour une fois, le dessin ainsi que le support semble être d’une qualité un peu plus supérieure que la moyenne avec pour décors le Londres des années 1920. J’ai bien aimé ce graphisme fin et soigné. Cependant, l’écrin ne fait pas tout.

Cette aventure démarre dans le vif du sujet sans aucune construction logique. Rien n’est délicatement amené et c’est même assez brutal comme introduction. La lecture n’a pas été des plus agréables. Il y a des idées mais elles sont tirées par les cheveux. Le mysticisme sera de rigueur.

Certes, ce titre possède une identité propre et garde une certaine originalité. Mais encore faut-il adhérer. Au Japon, c’était d’abord un roman à succès avant d’être adapté sur le support manga.

A noter également que nous n’aurions pas droit à une fin digne de ce nom. Une pure perte de temps.

Nom série  Lovely Complex  posté le 15/03/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Lovely Complex est un titre pour nous dire que les hommes de petite taille peuvent très bien trouver l’amour avec de grandes perches. Mon meilleur ami s’étranglerait en lisant de pareilles inepties. Dans un monde couleur rose bonbon, on peut imaginer qu’une différence d’âge de 50 ans n’a aucune incidence mais bon, il s’agit de revenir dans la réalité de notre monde.

Par ailleurs, quand on situe le cadre dans un milieu de lycéens, cela ne pardonne pas. On observera que graphiquement, on ne voit pas la différence de taille entre les personnages ce qui est un comble. Les dialogues sont totalement insipides. On s’ennuie très vite. Je passe sous silence les japaniaiseries qui ponctuent le récit de manière récurrente.

L’amour est complexe. Je n’avais sans doute pas besoin de ce manga pour comprendre cela. En attendant, je me suis mortellement ennuyé. A noter que je me demande comment cette romance a pu faire pleurer bon nombres d’adolescentes en mal d’amour. En même temps, ce titre permet d’aider à lutter contre nos complexes. Il faut dire que le gars, il mesure à peine 1m56 contre 1m70 pour sa partenaire. C’est TROOOP mortel, sérieux !

A noter également que ce titre a donné lieu à un jeu vidéo sur Playstation. J'aurais bien aimé voir quel était le but de ce jeu ?

Nom série  Hokuto no Ken (Ken le survivant)  posté le 15/03/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Hokuto No Ken pourrait être un archétype de la bd bourrin. On cogne d’abord et on discute après. On reconnait très vite le héros avec ses grands muscles et les méchants dans un monde purement binaire où règne la loi du plus fort après un apocalypse destructeur. Il y a une ambiance typiquement à la Mad Max.

Il manque bien entendu la subtilité et la grâce. Le scénario est désert et n’est présent que pour assouvir les dernières pulsions animales. C’est le manga dans ce qu’il y a de commercial et de mauvaise qualité. De plus, c’est caricatural à souhait.

Ken le survivant est pourtant considéré comme une référence dans le monde du manga. Ce titre a pourtant passé la barre des 100 millions dans le monde. Pour une fois, je ne me laisserais pas dire que c’est le chiffre des ventes qui confirme une certaine qualité de l’œuvre. Il est vrai que les techniques de destruction en art martiaux ne sont pas mes priorités.

Nom série  13/11 Reconstitution d'un attentat  posté le 14/03/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Les attentats du 13 Novembre sont encore frais dans nos esprits. La bd s’en empare pour en faire un documentaire assez précis sur le déroulement des faits. Il est clair que cela va rappeler de mauvais souvenirs à des Parisiens encore meurtris. Le phénomène n’est pas nouveau car bon nombre de bd avaient fleuri après le 11 septembre. La question qui se pose et que je vais tout de même oser poser : fallait-il vraiment raconter ce drame en bande dessinée seulement un an après les faits? Les proches des victimes apprécieront surtout quand elles verront leurs visages criblés de balles.

C’est donc l’une des premières bd sur ce sujet très grave. On suit surtout le parcours de ces terroristes avec un ordre chronologique des faits. On n’arrive pas vraiment à cerner leur profonde motivation. On nous balance plusieurs noms et les petites notes en bas de page sont assez nombreuses ce qui ne facilite pas la lecture. Les auteurs s’appuient sur le travail des enquêteurs. On a des frissons et un certain malaise à voir Salah Abdeslam parler dans des bulles...

Et puis, au niveau de la forme, ce n’est pas très folichon. Le dessin en noir et blanc est presque brouillon. La sobriété sera de mise.

Je n’ai sans doute pas aimé également un certain parti pris alors que ce n’est qu’une espèce de reconstitution des faits. Il faut cependant savoir lire entre les lignes. Les auteurs n’ont pas été tendres avec le président Hollande qui semble être le responsable de cette folie meurtrière de par sa politique interventionniste en Syrie. Certaines réactions du président font peur si cela s’avérait être la vérité et la réalité. Que dire également de ces parlementaires qui sont allés pactiser avec l’ennemi à savoir un dictateur sanguinaire syrien ? Pourquoi n’ont-ils pas été arrêtés pour haute trahison ?

Moi, également, je ne serai pas tendre dans ma notation qui sera sans complaisance aucune. Je n'ai pas appris plus que je ne savais sur ces attentats. J’ai également été meurtri par ces attentats mais là, je ne me laisse pas gagner par l’émotion pour donner une bonne note. La démarche est louable mais il y aura sans doute mieux à l’avenir.

Nom série  La Conteuse des glaces  posté le 14/03/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C’est fou comme des bd sur un sujet similaire peuvent être totalement différentes dans mon appréciation. Je n’avais pas aimé dans le même genre des titres comme La Vierge froide et autres racontars ainsi que Celle qui réchauffe l'hiver qui ont pourtant rencontré un certain succès d’estime. En l'espèce, je dois dire que je suis conquis par la banquise et son ambiance glacée.

Il s’agit là encore de conteurs de récits ayant pour cadre le cercle polaire arctique du côté de chez les Inuits. J’ai bien aimé la mise en scène qui semble former une boucle assez habile. Il y a une parfaite maîtrise du scénario. Par ailleurs, le dessin est plutôt avenant avec une belle colorisation. J’ai totalement adhéré à cette lecture qui m’a paru plutôt facile.

Je suis certes un lecteur difficile. Il faudra juste qu’on m’explique pourquoi cela ne le fait pas et pourquoi cela le fait selon la bd. A noter également que j’en suis à la 3ème bd de la journée portant sur des contes mais qui n’est pourtant pas classée dans cette catégorie. Là encore, ce n’est pas de chance.

Nom série  Contes à dormir debout  posté le 14/03/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un père tente désespérément d’endormir sa fille le soir afin d’avoir un peu de tranquillité. Pour cela, il faut lui raconter des histoires et de préférence des contes à dormir debout. Certes, le père n’est pas un expert en la matière. Il va détourner 25 contes pour les adapter à l’époque moderne. La moralité ne sera pas toujours de mise. C’est parfois assez irrévérencieux mais toujours drôle. J’avoue tout de même avoir été surpris.

Certaines références sont typiquement adultes. Or le dessin fait très enfantin. Cette bd était d’ailleurs classée dans le rayon jeunesse de ma médiathèque. Or, en qualité de parent même avec un fort esprit d’ouverture, je ne suis pas certain que j’aurais apprécié que ma petite fille lise cela. C’est sujet à caution. L’humour ne peut pas tout se permettre.

Nom série  M'sieur Maurice  posté le 14/03/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Quand je n’aime pas, il y a rien à faire, je n’aime pas. C’est quand même désolant pour un amoureux de la bd. Dans le cas présent, les 5 premières pages m’ont paru totalement ennuyeuses à mourir.

Par ailleurs, ce style d’écriture ne me convient pas. Je ne rajoute rien sur la ligne claire façon Hergé alors que nous sommes au XXIème siècle. Un peu d’évolution ne ferait pas de mal.

M’sieur Maurice est une bd en hommage et à la gloire d’un auteur de bd belge à savoir Maurice Tillieux (1921-1978 ) connu pour les scénarios de Tif et Tondu ou encore Natacha.

J’ai conscience que cela devait certainement être un grand Monsieur qui a beaucoup apporté à la bd mais en attendant, c’était mortel sans vouloir faire un mauvais jeu de mots sur le fait que les accidents de voiture ont caractérisé son œuvre.

Nom série  Contes et légendes du Québec  posté le 14/03/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ce titre, comme son nom l’indique, serait plutôt à classer dans la catégorie conte même s’il y a toujours une part de fantastique dans les légendes. D’ailleurs, ce sont plutôt une succession de 6 nouvelles courtes qui ont été sélectionnées par un jury composé des plus grands noms de la bd canadienne à savoir Régis Loisel ou encore Michel Rabagliati

Encore une fois, il y a du bon et du mauvais lorsqu’il s’agit d’un collectif d’auteurs. Pour autant, il y a la moitié des récits qui ont retenu favorablement mon attention. J’ai bien aimé l’histoire du pirate, du pendu et surtout celle de la bête du lac qui a donné lieu également à une série à part entière dans une autre collection.

On se rend compte que ces récits sont assez variés et traduisent une certaine diversité que l’on retrouve également Outre-Atlantique bien que l’inspiration soit européenne.

Bref, dans l’ensemble, j’ai plutôt un regard favorable. Et ce n’était pas gagné. En effet, le scénario de certaines nouvelles serait sérieusement à retravailler.

Nom série  Onibi - Carnets du Japon invisible  posté le 13/03/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Voilà une bd écrite par des auteurs qui m’étaient totalement inconnus, imprimée en Lituanie et dont l’obscure maison d’édition est située à côté de ma ville. Et pourtant, c’est une réussite totale.

Il s’agit en fait d’une œuvre autobiographique par un couple de deux jeunes auteurs qui font souvent les globe-trotters au Japon. Cependant pas dans un Japon stéréotypé et habituel. Ils nous entraînent loin des clichés et autres sentiers battus à la recherche de ces fameux yokaï (les esprits japonais). Il est d’ailleurs question d’un appareil photo un peu magique capable de les prendre en image sur la pellicule. L’intrigue est fort originale. C’est parfaitement bien amené. On y croirait presque.

Il y aura également un peu de cuisine et surtout des contes et légendes locaux à travers les endroits explorés. C’est tout un parfum d’un Japon invisible. Les auteurs parviennent à dresser le portrait d'un Japon en équilibre sur les deux mondes à savoir le monde moderne et le monde ancestral des esprits. Par ailleurs, il n’y a rien à redire sur le dessin avec un trait chaleureux ou sur la qualité de l’édition. C’est parfaitement soigné. Chaque chapitre sera clôturé par une photographie où l'on verra apparaître ces Yokaï.

Voilà, ce titre fait véritablement partie de mes découvertes assez rafraîchissantes. Cela ne sera certainement pas un best-seller mais cela sera au moins une bd très ludique qui me plaît par son originalité.

Nom série  The New Deal  posté le 13/03/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le titre pourrait nous faire croire qu’on va se lancer dans une lecture macro-économique pour nous expliquer le plan de Franklin Delano Roosevelt afin de faire sortir les Etats-Unis de la Grande dépression commencée en 1929 par le krach de Wall Street. Il n’en n’est rien.

C’est plutôt une évocation à la manière d’une pièce de théâtre dans un grand hôtel mythique de New-York en 1936 à savoir le Waldorf Astoria. Bref, c’est plutôt une toile de fond d'une certaine époque aujourd'hui disparue.

Le dessin en noir et blanc est proche de celui de Will Eisner et c’est certainement plus que correct. A noter des petites touches bleutées qui font du bien pour les yeux. Cela a un charme assez rétro.

La moralité ne sera pas forcément de mise notamment pour le dénouement de ce récit. Cela tourne autour de 3 personnages principaux: un groom à la Spirou, une femme de ménage black et une belle femme de la haute society assez frivole. Il est vrai qu’il peut se passer des choses pour le moins incongrues dans les chambres de ces hôtels de luxe.

Nom série  Contes et légendes de la mythologie grecque en bandes dessinées  posté le 13/03/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je m’attendais sans doute à beaucoup en lisant ces contes et légendes de la mythologie grecque en bandes dessinées. Il est vrai qu’il n’y a pas d’interprétation et que cela reflète le mythe originel qui est quelque fois fort complexe surtout pour un jeune lectorat. Les interludes qui donnent des explications entre les chapitres sont très instructifs.

Je n’ai pas aimé le graphisme qui change à chaque chapitre ce qui donne un côté assez inégal. Bref, ce n’est pas la première fois que je lis ce type de bd. Dans la même collection, il y avait Contes et Légendes du Moyen âge en bandes dessinées qui était nettement mieux.

Celle-ci avait l’apparence d’être bien construite mais en réalité, c’est assez aride. Ma note ne donnera pas dans la complaisance.

Nom série  Une année au lycée  posté le 13/03/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J’aimerais pouvoir aimer toutes les bd que je lis mais ce n’est malheureusement pas le cas. Certaines sont certainement très bien mais elles n’arrivent pas à capter mon attention. On ne peut que le savoir en se confrontant à la lecture. Je ne sais jamais à l’avance si cela va me plaire ou pas. Et puis, quelque fois, il peut y avoir des surprises.

C’est louable par exemple pour un professeur d’histoire-géographie de nous faire partager son expérience professionnelle. C’est vrai qu’il se procure du temps pour cela. Je n’aime pas vraiment le milieu scolaire ainsi que les préoccupations de la caste des professeurs. Bref, le sujet ne m’intéresse pas vraiment.

C’est une bd humoristique qui tourne en dérision. Je n’ai pas aimé ce que j’ai lu. Je n’ai pas été captivé. Je n’ai pas été en adéquation avec ce professeur. Je préfère sans doute le point de vue des élèves. Voilà, c’est comme cela et on n’y peut rien.

Nom série  Le Cas Fodyl  posté le 11/03/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cette société totalitaire fait peur car elle semble être vraiment proche de nous. D'une part, elle est fascinée par la productivité. En même temps, elle oblige ceux qui n'ont pas de travail à faire des travaux forcés gratuitement. On stigmatise les fainéants qui nous pompent toutes les aides sociales avec nos impôts. C'est vrai que j'ai déjà entendu maintes fois ce discours.

Lomig va plus loin et nous offre sa vision des choses comme elle pourrait aboutir. On est dans un milieu proche du fameux roman 1984 d'Orwell. C'est une véritable critique déguisée des choses qui se passent maintenant et qui sont assez insidieuses. Le peuple est souvent aveugle ou maintenu dans une certaine ignorance de la réalité. Je trouve que la démonstration est plutôt pas mal.

Graphiquement, l'auteur a misé sur une bichromie. C'est bien vu. Pour le reste, cette lecture a été assez agréable avec une belle fin et surtout une belle moralité. Cette oeuvre va sans doute beaucoup vous plaire.

Nom série  La Menuiserie - Chronique d'une fermeture annoncée  posté le 11/03/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Aurel est un auteur de bd. Il n'a pas l'intention de reprendre la menuiserie située au coeur de l'Ardèche qui existe depuis 4 générations dans sa famille. Il n'y a pas de repreneur. C'est tout un pan de notre économie locale qui disparaît, victime sans doute de la mondialisation.

L'auteur retourne dans son village d'enfance. Il fait des rencontres qui sont autant de témoignages autour de cette menuiserie. Il interroge son père ainsi que les ouvriers. Il passe chez sa grand-mère dont la cuisine semble être le quartier général. Bref, c'est un voyage assez intimiste au coeur de la France et loin des clichés des journaux télévisées.

Cette oeuvre est destinée à nous faire réfléchir sur nos choix de vie. Au-delà de ces aspects, la lecture est parfois intéressante mais parfois ennuyeuse car on se perd dans des petits détails de la vie quotidienne. Cela reste un documentaire qu'il faut sans doute lire pour voir comment se passent les choses pour ces petites entreprises qui souffrent.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 210 220 230 240 250 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque