Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophes BD




... a post 449 avis et 87 sries (Note moyenne: 3.14)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos gots! Comparez vos gots !
Mes nouveauts Mes nouveauts
Mes trophes Mes trophes

Afficher ces sries dans la liste du menu Afficher ces sries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom srie  Okko  post le 24/01/2005 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Avec Okko, Delcourt nous propose, une fois de plus, une srie qui ne manque pas d'originalit. Et c'est donc avec beaucoup de joie que j'ai dcouvert cet univers d'hroic-fantasy aux parfums d'Asie.

Le scnario est trs efficace. Ds le dpart, l'auteur met en place le contexte du rcit avec beaucoup de minutie. Ce qui nous aide mieux nous familiariser avec les termes lis l'histoire. En rsum, nous faisont, ici, connaissance avec une quipe de chasseurs de fantmes qui parcourent le pays la recherche de faits surnaturels.
Les quatres personnages principaux ont une sacr personnalit. Ce tome 1 nous donne dj le ton gnral de la srie c'est--dire de l'action, de l'humour et du fantastique. Un cocktail qui a dj fait ses preuves et qui, une fois de plus, nous fera voyager aux confints de l'imaginaire.

Le dessin de Hub est tout fait russi. Le dessinateur matrise trs bien son coup de crayon. Un graphisme tout en finesse et qui me fait parfois penser celui de Thierry Gioux ("Hauteville House").
Je pense que Hub s'est trs bien document sur le monde asiatique. On remarque cela certains dtails qui ne manquent pas de prcision.

Avec cet album, la collection Terres de Lgende s'toffe d'une nouvelle srie qui, je pense, ne passera pas inaperue.
C'est suivre sans hsitation !

Nom srie  Salvatore  post le 19/01/2005 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
"Salvatore" est la premire srie que je lis de De Crcy, et je dois avouer que cela ne m'a pas du. Au dpart, j'tais assez sceptique. J'tais persuad que j'allais me plonger dans une histoire surraliste et dconcertante. Mes craintes n'taient pas fondes et cet album est vraiment bien fait.

Le scnario est prsent un peu la manire d'un conte animalier. Le ton est trs frais et l'humour n'est pas nglig. Ds les premires pages, on est captiv par cette histoire trs potique. Dans ce premier tome, les lments importants du rcit ne sont dvoils qu'au fur et mesure que l'on tourne les pages. On ne comprend vraiment les motivations de Salvatore qu' la fin de l'album. Grce cela, on prend son temps pour faire connaissance avec les diffrents protagonistes tout en se demandant quels seront les aboutissants de cette histoire.

Au niveau du dessin, Nicolas de Crcy assure sans problme. Son trait dlicat colle parfaitement avec le scnario. Ses personnages sont trs attachants.
Nous avons droit ici une galerie de portraits haut en couleurs. Celle-ci contribue beaucoup la russite de cet album.
Les couleurs sont dans les tons pastels, ce qui donne un ct apaisant la lecture de cette srie.

"Salvatore" est une bd qui ne devrait pas passer inaperue, et c'est totalement justifi.
A suivre sans hsitation !

Nom srie  Baker Street  post le 11/01/2005 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Baker Street est avant tout un condens d'humour, d'exotisme et d'aventure. Tous ses ingrdients sont runis pour nous donner une srie haute en couleurs o le rsultat est tout fait la hauteur.

Pierre Veys m'a vraiment convaincu avec cette srie. Les diffrentes histoires prsentes ici sont vraiment savoureuses. Rien n'est laiss au hasard et on ne s'ennuie pas un seul instant. Une fois de plus, notre dtective prfr, Sherlock Homes, nous est prsent sur un jour nouveau. Cette fois-ci, c'est plutt le ridicule qui le guette.
Oui, le scnariste tourne ses enqutes constamment en drision. Les autres protagonistes du rcit ont galement quelque chose de vraiment attachant et personnellement, j'ai eu un petit faible pour Watson qui est, en fait, le vrai hros de cette histoire. Le ton du rcit est trs primesautier, une manire de travailler que j'avais dj apprci dans les sries d'Alain Ayrolles (De Caps et de Croc et Garulfo).

Le dessin de Nicolas Barral colle trs bien avec l'histoire. A l'image du scnario, on retrouve, ici, la mme verve et la mme dtermination vouloir raliser un travail bien fait. Les grimaces des personnages sont souvent hilarantes et leurs expressions sont trs convaincantes.

Baker Street est un excellent remde pour oublier ses soucis. C'est un pur moment de bonheur.
A conseiller ........vivement !

Nom srie  La Vie est belle malgr tout  post le 11/01/2005 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Seth nous propose un rcit plutt convaincant o il se met en scne avec beaucoup de russite.

Passionn par les bds anciennes, l'auteur nous convie le suivre dans une enqute qui a pour objectif de retrouver les traces d'un dessinateur (Kalo) qui a connu sa petite heure de gloire dans les annes 40. Et c'est donc avec beaucoup de joie qu'on suit les investigations de notre auteur. A travers son parcours, on va dcouvrir un peu l'Amrique et ainsi partager ses rencontres qui ne manqueront pas d'intrt.

Le dessin de Seth est trs proche de la ligne claire. Son graphisme pur ne manque pas de charme.

La Vie est belle malgr tout est un rcit o il se dgage beaucoup d'originalit et qui est, pour cela, digne d'intrt.
A suivre !

Nom srie  Des Filles Formidables  post le 03/01/2005 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Si je devais rsumer cet album en une phrase, je dirais que le sexe ne fait peut-tre pas le bonheur mais il y contribue !

Le scnario de Denis Frmont est bas sur les relations entre hommes et femmes. L'auteur nous raconte, ici, les msaventures conjugales de deux amis d'enfance.
Le dbut du rcit est trs classique : un couple est sur le point de se sparer et l'homme confie ses dboirs son meilleur ami, divorc depuis peu.
A partir de l, l'histoire va nous conduire dans une dbauche de sexe qui en ferait rver plus d'un. Bon, videment, tout ceci est racont avec beaucoup d'humour et sans vulgarit et je dois dire que c'est un point que j'ai apprci en lisant cet album. La description des personnages est trs bien faite galement et on suit les pripcies de nos acolytes avec beaucoup d'enthousiasme.

Au niveau du dessin, issu de la ligne claire, celui de Denis Frmont est assez proche du style de Jean-claude Denis et Martin Veyron. Son coup de crayon n'est pas dsagrable except, peut-tre, les visages qui sont, il me semble, parfois bacls.
Les tons des couleurs sont assez originales. Ils favorisent le gris et l'oranges, ce qui contribue donner un aspect novateur cette bd.

Des Filles Formidables est un one-shot plutt russi. Ce titre n'est malheureusement plus disponible au catalogue Dargaud mais je suppose que l'on doit la trouver assez facilement en occaz. C'est d'ailleurs de cette manire que je l'ai achet.

C'est donc trs plaisant lire et donc, sans tre indispensable, cet album est suivre !

Nom srie  L'auberge du Bout du Monde  post le 02/01/2005 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Aprs Gorn et La Piste des Ombres, cette bd est la troisime srie de Tiburce Oger que j'ai le plaisir de lire. Et une fois de plus, j'ai apprci ses qualits de scnariste.

L'auberge du Bout du monde est une histoire aux couleurs assez fantastiques. Le scnario est trs bien construit. C'est avec beaucoup d'intrt que l'on suit le rcit du narrateur qui nous conte le drame qu'il a vcu dans sa jeunesse. Le scnario est plutt passionnant surtout que beaucoup d'inconnues restent encore dcouvrir.
C'est donc avec une certaine curiosit qu'on se plonge dans cette nouvelle srie. La situation gographique o dbute cette histoire est trs intressante galement car la Bretagne est, comme tout le monde le sait, une terre de lgende et de mystres. Grce cela, la crdibilits de certaines ambiances est plutt optimale.
Bien-sr, il n'y a pas que l'aspect visuel qui est russi, beaucoup de personnages ont, eux aussi, des comportements souvent inquitants. Tous ces lments contribuent donner un certain poids au rcit et intensifier notre intrt pour cette histoire.

J'ai beaucoup aim le dessin de Patrick Prugne. Son trait ne manque pas d'assurance. Les jeux d'ombres et de lumires sont trs bien rendus. L'atmosphre dcrite, ici, est tout fait l'image du scnario de Oger. En somme, il s'en dgage une grande complicit entre les deux auteurs.

La suite de cette Auberge du Bout du Monde sera srement interessante !
C'est donc lire !

Nom srie  L'toile noire  post le 29/12/2004 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Tout d'abord, en voyant la couverture, ma premire impression ft de trouver le titre assez racoleur. Oui, il faut savoir que L'Etoile Noir est sortie en 1982, c'est dire en pleine priode Star Wars. On pouvait donc imaginer que le scnario de cette bd n'aurait t qu'un vulgaire plagia de la trilogie de Lucas. Mais tant fan de S-F et de Gimenez, je me suis lanc, malgr tout, dans la lecture de cet album et je ne le regrette pas.

Sans tre transcendant, le scnario de Barreiro est plutt russi. Des mercenaires de l'espace sont engags par un mystrieux inconnu pour une mission haut-risques. Sur une ide de base assez classique, le scnariste nous offre une histoire de space-opra fluide et assez agrable lire. J'ai constat que Barreiro tait trs gnreux concernant les dtails techniques car il nous gratifie de plusieurs plans ainsi que de descriptions de vaisseaux plutt ralistes.
Les protagonistes du rcit ne manquent pas d'humour et on suit leurs aventures avec beaucoup de plaisir.

Bon, il est clair que cet album a quand mme 22 ans et de ce fait, le dessin de Gimenez est moins abouti que son travail actuel. Pourtant, on retrouve dj une certaine prcision concernant les dcors et les engins spatiaux.

J'ai donc pass un agrable moment en lisant L'Etoile Noir.
Si vous tes amateur de space-opra et de S-F en gnral, je pense que ce one-shot vous conviendra !

Nom srie  Les Olives noires  post le 28/12/2004 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cette srie ne manquent vraiment pas de charme. Avec ce rcit, Guibert et Sfar nous prouvent, une fois de plus, qu'ils ont beaucoup de talent.

Ds les premires pages, on est attendri par Gamaliel, cet enfant qui sera le fil conducteur de la srie. Par la suite, on va dcouvrir une galerie de personnages haut en couleurs. On peut remarquer que l'auteur s'est donn beaucoup de mal pour crer une vraie densit autour d'eux et on ne s'en plaindra pas. J'ai beaucoup aim Josu mais ceux qui m'ont sembl les plus intressant, ce sont les deux centurions : Cotus et Camulos. Ces deux-l m'ont fait mourir de rire avec leur circoncision, aarf ! Tordant !

Sinon en rsum, l'histoire se passe en Jude, au dbut de notre re et on suit les msaventures d'un gamin qui met tout en oeuvre pour retrouver son pre, injustement emprisonn. C'est trs bien crit, le ton est trs fluide et je serais curieux de savoir o va nous conduire cette histoire. Sfar nous propose une vision originale de cette poque. On participe cette aventure un peu au jour le jour, au rythme de nos hros. Cela donne beaucoup de ralisme au rcit.

J'aime beaucoup le coup de crayon de Guibert ("Le Photographe"). Son trait est ar et les visages qu'il dessine sont trs doux et expressifs.
D'ailleurs, j'ai remarqu une certaine volution partir du tome 3, son graphisme a prit de l'assurance et son trait s'est affin. A noter : Les couleurs de Walter sont trs russies.

Les Olives Noires est une srie suivre sans hsitation. Vous serez sduit par l'humour qui s'en dgage ainsi que par son ton si particulier.
C'est du trs beau travail.
A conseiller !

Nom srie  Les Mange-bitume  post le 20/12/2004 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Les Mange-Bitume est une bd peu connue. Pourtant, elle mrite franchement que l'on s'y interesse.

Le scnario de Jacques Lob ( Le Transperceneige) est tout fait russi. Nous sommes, ici, convis participer une histoire futuriste o les humains ont changs compltement de mode de vie. Oui , fini les maisons traditionnelles, ds lors, ils vivent dans leur voitures avec, bien videment, tout le confort. A premire vue , ce scnario peut sembler compltement loufoque et peu crdible. Pourtant, aprs avoir lu cet ouvrage, on remarque qu' il s'en dgage beaucoup de vraisemblance. Les thmes principaux, abords, ici, sont la drive du pouvoir, la robotisation outrance et les spculations d'un rgime soit-disant dmocratique mais qui en fait se rvle franchement totalitaire.
Avec ses 62 pages, la lecture de ce rcit est trs dense et on ne s'ennuie pas une seconde. La narration est fluide et trs riche.
Il y a pas vraiment de personnage principal de ce one-shot.
A travers un prologue, un pilogue et quatres chapitres, l'auteur nous dvoile son scnario o la conclusion sera invitable et logique.

Le dessin de Jos Fernandez Bielsa a pris un sacr coup de vieux. Pourtant, je trouve qu'il colle trs bien avec l'histoire. Le coup de crayon du dessinateur me fait parfois penser aux comics des annes 70. C'est dire, peu de personnalit, trs kitch mais non dnu de charme.

J'ai dcouvert cette bd grce au post d'Arzak. Il a titill ma curiosit et par chance, j'ai trouv un exemplaire de cette bd au festival bd de Charleroi.
Les Mange-Bitume est vraiment une agrable dcouverte pour moi et je la conseille tous.
A suivre !

Nom srie  Satsuma, l'honneur de ses Samouras  post le 20/12/2004 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je remarque que le thme des samouras est une source inpuisable pour les scnaristes. Voici encore une nouvelle srie qui aborde ce sujet. Et ma foie, je dois dire que le rsultat est plutt satisfaisant.

Le scnario de Hiroshi Hirata est trs bien construit. De plus, l'auteur s'embarrasse peu de termes typiquement japonnais qui vous renvoient souvent en fin de page via un astrisque. De ce fait , la lecture est assez fluide. L'histoire nous parle de conflits entre deux clans de samouras et de rvolte vis vis de l'autorit. Comme le titre l'indique, il est bien videment question d'honneur dans ce manga. Une notion qui fait partie part entire de l'intgrit du guerrier japonais. Ce manga n'est pas rcent .Il a t publi pour la premire fois, au japon, en 1977. Difficile de ne pas comparer cette srie avec Lone Wolf & Cub qui au niveau de la prsentation, est assez similaire.
Bon, bien-sr, mme si comme ce dernier, il met en scne des samouras, le scnario est tout fait diffrent.
Le rcit est captivant et on suit le parcours de Sakon avec beaucoup d'intert. L'aspect historique n'est pas nglig, ce qui nous permet de mieux comprendre les moeurs de cette poque (le 18 ime sicle) et ainsi de mieux cerner les motivations de notre hros.

Le dessin de Hiroshi Hirata est prcis et expressif, il s'en dgage beaucoup de maturit. L aussi, la comparaison avec Lone Wolf & Cub est invitable. Oui, il est clair que son trat est assez proche de celui de Goseki Kojima. Je pense que cette ressemblance a une explication : Je ne crois pas au plagiat. A mon avis, c'tait un style graphique trs en vogue dans les annes 70 . Ceci expliquerait cela.

Satsuma, l'honneur des samouras est un bon manga. J'attends la suite avec impatience.
Je le conseille vivement !

Nom srie  Les Chroniques de Magon  post le 19/12/2004 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Si j'tais scnariste, je pense que crer des univers serait la chose la plus complexe raliser pour moi. Originalit, inventivit et crdibilit sont les facteurs-clefs pour russir un projet comme celui-ci et je vous avoue que j'en suis totalement incapable. Par contre, ce n'est pas le cas de Nicolas Jarry qui travers cette srie nous fait dcouvrir un monde neuf et qui ne manque pas d'intert.

Comme souvent dans ce genre de rcit, les premires pages servent placer les bases de l'histoire (dtails technique et historiques). Ce qui permet de donner plus de crdibilit et de profondeur la suite des evnements. Je dois dire que j'ai t tout de suite captiv par ce rcit. Il est clair que faut s' habituer aux termes issus de ce monde post-apocalyptique mais aprs quelques pages, on est tout fait en osmose avec l'histoire en elle-mme. En rsum, le scnario nous parle de manipulations gntiques, travers l'histoire d'un jeune soldat qui se bat contre lui-mme et contre sa hirarchie. Le ton est trs direct, on ne ressent aucun temps mort et on se demande vraiment o va nous conduire cette histoire qui ne manque pas de piment. Je serais curieux de savoir qui sont vraiment les Xieux ? Ces tres assez fascinants et qui apparement ne sont pas indiffrent au destin de notre hros.
Je suis donc assez impatient de connaitre la suite de ce rcit pour avoir, j'espre, quelques rponses mes questions.

Niveau dessin, les visages des personnages dessins par Guillaume Lapeyre manquent parfois d'expression. Ceci-dit, je trouve son graphisme trs mature et surtout trs dans l'air du temps. Son trait est parfois proche du manga, une influence que l'on constate de plus en plus dans la bd franco-belge. J'ai p remarquer que le dessinateur tait trs l'aise avec les grandes cases. Les planches o l'on voit la ville-monde de Magon et ses alentours sont trs belles.

Les Chroniques de Magon est une bonne srie qui devrait connaitre un certain succs grce son efficacit visuelle et scnaristique.
Sympa !

Nom srie  Sambre  post le 19/12/2004 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
L' amour et la tragdie sont, je pense, les points forts qui reviennent le plus souvent dans la dfinition du romantisme. Yslaire l'a trs bien compris et cette srie reflte tout fait cette atmosphre si particulire.

Le scnario de Sambre n'est plus prsenter. Le destin de Bernard et Julie est connu de beaucoup de lecteurs. Pourtant, personnellement, il y a peu de temps que j'ai dcouvert cette srie. Ds le dbut du rcit, on se sent emports par les vnements et on suit le destin de ses deux amoureux transis avec curiosit et fascination. Avec beaucoup de pudeur et de vrit, la sensibilit et l'motion sont, ici, au rendez-vous sans pour cela tomber de le larmoyant. Au premier abord, on pourrait croire que le sujet de cette srie est un peu mielleux. Pourtant, ds le dbut de notre lecture, on se rend vite compte que le ton est parfois dur et sans concession. On espre, pour nos deux jeunes gens, des jours meilleurs. Srement par excs d'optimisme. Les diffrents tapes de leur relation sont prsentes avec beaucoup de russite. Chacun des personnages se dmarque par une personnalit assez forte. Cela renforce notre attachement aux protagonistes du rcit. J'ai lu les albums en se suivant et je n'ai remarqu aucune baise de rgime. Le scnario est trs bien dvelopp et le cot dramatique de cette histoire est prsent avec un ralisme vident. Les dtails ne sont pas ngligs et on se laisse emporter sans retenue.

Le dessin de Hislaire est, bien sr, de toute beaut. Les visages allongs de ses personnages ont beaucoup de charme. Le point fort du dessinateur est, je pense, les jeux d'ombres et de lumires. Il se dgage de ceux-ci une certaine profondeur. On retrouve cet aspect plusieurs reprises, ce qui intensifie le cot tragique de cette histoire.

Je ne peux que m'incliner devant le talent graphique et scnaristique de cet auteur. De ce fait, on peut peut-tre lui pardonner sa lenteur en terme de productivit puisque la qualit est toujours au rendez-vous.
Sambre est une srie ne pas ngliger.
Et c'est donc suivre !

Nom srie  Les Souvenirs de la pendule  post le 23/11/2004 Modifier cet avis Achat conseill ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J'avais trouv le scnario trs acadmique et forcment un peu ennuyeux.
J'aime beaucoup le XVIII me sicle et l'ambiance du rcit correspondait tout fait mes gots en cette matire pourtant je dois reconnaitre que la lecture de cette bd ft, pour moi, une deception.

Le scnario de Cothias a pour thme Marie-Antoinette. Depuis son arrive en France en passant par sa rencontre avec Louis XVI, sans oublier les complots, les fastes de Versailles, ect....
Bon, vous aurez compris qu'il y a rien d'extraordinaire dans ce scnario.
Cette bd dbuta aux alentours de 1989 (Bicentenaire de la Rvolution francaise)dans la collection Vcu et comme beaucoup de sries de cette poque, Les Souvenirs de la Pendule ft arrte sans raison apparente.

Niveau dessin, je suis pas trop fan du coup de crayon de Norma mais on s'habitue trs vite son trat.

A dconseiller !

Nom srie  Vagues l'me  post le 21/11/2004 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ah ! les grand-parents et leurs souvenirs ! Il n'est pas toujours facile d'imaginer et de comprendre leur parcours parfois fascinant parsem de voyages et de dcouvertes.
C'est ce que Grgory Mardon a essay de nous faire comprendre travers ce rcit qui, je pense, est autobiographique.

L'auteur nous brosse, ici, le portrait d'un homme ordinaire, garon-boucher de profession et qui en 1937 dcide de s'engager dans la marine militaire. A partir de l, on va l'accompagner dans ses voyages l'autre bout du monde et surtout on va vivre avec lui les moments forts de sa vie. On va partager avec lui sa vision de la seconde guerre mondiale, sa relation avec ses amis et bien-sr, sa rencontre avec Carmen, sa future pouse.
Ce condens de vie est vraiment convaincant. Le scnario est trs russi et celui-ci nous fait comprendre que les vnements heureux et ou tragiques sont souvent des souvenirs indlbiles. On finit par s'attacher ce couple qui restera uni par l'amour jusqu'au dernier jour. Un dtail que j'ai trouv vraiment mouvant : c'est la toile cire sur la table de la cuisine qui a dfi le temps et que Carmen regarde avec beaucoup d'motion, c'est touchant.

Au niveau du dessin, le trait de Mardon est trs fin. Dans certaines cases, son coup de crayon semble parfois hsitant mais on lui pardonne car d'autres sont totalement russites. Les personnages sont trs expressifs surtout quand ceux-ci expriment le sentiment de colre. Le rsultat est impressionant.

C'est avec beaucoup de plaisir que j'ai remont le temps avec cet album.
"Vagues l'me" est une bd lire sans hsitation !

Nom srie  Le commun des mortels  post le 14/11/2004 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'tais assez sceptique en abordant cet album car mme si le dessin tait sduisant, le scnario me semblait un peu dcousu. Pourtant, aprs lecture, je peux vous dire que cette bd se rvle plutt plaisante lire et donc, je ne regrette pas mon achat.

Le scnario est assez singulier et plutt difficile rsumer. Disons que Kokor nous invite faire connaissance avec deux personnages hors du commun.
Nos deux compres vont vivre ensembles pendant un mois, dans un bar, en huis-clos. Ils vont ainsi apprendre se connatre et s'apprcier. L'atmosphre du rcit est assez particulire. Il y rgne une ambiance teinte de posie et de fantastique sans oublier le soupon d'humour indispensable pour crer un bon sujet. On suit donc les protagonistes du rcit avec beaucoup de plaisir. On partage leurs envies, leurs secrets ainsi que leurs confidences. Personnellement, j'ai eu un petit faible pour Factotum, ce petit homme bien en chair que j'ai trouv trs intressant sur le plan humain. Une chose est sre, tout en suivant cette histoire, on se demande vraiment o veut nous conduire l'auteur.

Le dessin de Kokor ( "Balade, Balade") est trs plaisant. Les traits des visages sont trs doux. D'ailleurs, je pense que l'on peut qualifier tout le travail de l'auteur de cette manire. Cette touche personnelle donne un ct apaisant la lecture. Exceptionnellement, l'album est en couleur. Le rsultat est plutt russi. Les tons sont trs chaleureux, ce qui renforce encore plus le cot "zen" du rcit.

"Le Commun des Mortels" est un album un peu dcal mais qui ne manque pas de charme. Il mrite, en tout cas, qu'on s'y attarde.
Je le conseille tous et en particulier, aux lecteurs qui voudraient dcouvrir des nouvelles saveurs !

Nom srie  L'Enrag  post le 08/11/2004 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
La boxe est un sujet qui tient coeur Baru. Oui, l'auteur avait dj abord ce thme en 1990 avec son album : Le chemin de l'amrique. Il renouvelle, ici, l'exprience avec l'Enrag, un album qui , on peut le dire, ne manque pas de punch.

Ce sport n'est vraiment pas ma tasse de th car je trouve cette discipline trop violente mon got. Pourtant, je me suis plong dans cette histoire sans retenue et avec une certaine curiosit. Je pense que cela est d au style de l'auteur. Oui, celui-ci fait souvent mouche en s'attardant plus sur les relations humaines au dtriment de l'action et des faits. De ce fait, les personnages sont souvent attachants et leur avenir est toujours intressant. Le scnariste nous parle donc, ici, d'un jeune homme issu de la banlieue qui va faire une ascension fulgurante en tant que boxeur. Le scnario est plutt russi. On retrouve, ici, les thmes qui sont chers Baru. C'est--dire le racisme, la vie dans les HLM, l'amiti, les rapports parents-enfants, etc... A travers cela, on va suivre le parcours de ce sportif qui, comme le titre l'indique, ne manque pas de caractre. Bien sr, l'auteur s'attarde galement sur ses relations tendues entre son pre et lui ainsi que sur le monde de la boxe. Un milieu que je ne connaissais pas et qui m'a sembl parfois malsain et souvent la base de certaines magouilles.
Le point fort de cette histoire, c'est qu'au dbut du rcit, on se retrouve en plein tribunal avec dans le box des accuss, notre hros. Ce qui est intressant, c'est qu'en fermant l'album, on ne sait toujours pas pourquoi il se trouve l, cela nous permet d'esprer quelques rebondissements dans le tome 2.
J'ai not que, exceptionnellement, Baru a mis ses personnages secondaires en retrait. Ce qui, je pense, tait ncessaire pour bien cerner la personnalit de notre champion.

Niveau graphisme, j'ai trouv que le dessinateur tait en grande forme. Son trat est trs ar et la prsence de grandes cases donne de l'ampleur son travail.
Un point qui me frappe toujours quand je lis une bd de cet auteur, c'est la manire avec laquelle il dessine le sentiment de colre. C'est assez spectaculaire et toujours trs expressif.
Pour les couleurs, malgrs le changement d'diteur, c'est toujours Daniel Ledrand qui s'y colle avec beaucoup de russite. Comme quoi, on ne change pas une quipe qui gagne !

J'attendais cet album avec beaucoup d'impatience. Rsultat : il est clair que faire mieux que "L' Autoroute du Soleil" serait difficile. Pourtant, le scnario de "L'Enrag" est convaincant et trs agrable lire. J'attends la suite avec beaucoup d'impatience.
A suivre !!!

Nom srie  L'Atelier  post le 03/11/2004 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
L'Atelier est un petit album curieux mais non dnu d'intert.

A travers celui-ci, on fait connaissance avec la famille d'Etienne Davodeau. L'auteur met en scne ces filles dans un dlire graphique o tout est permis et c'est plutt russi.
Cette bd est un excercice de style o l'imagination est sans limite et o le fantastique flirte avec le quotidien.
L'ambiance du rcit est intime et chaleureuse. En rsum, on s'y sent bien !

Niveau dessin, Davodeau a dessin L'Atelier sur le pouce. Ici, tout n'est que spontanit et sincrit. Chaque page est un concentr de bonheur.

En rsum, avec L'Atelier, les ditions PMJ nous propose un petit album trs sympa qui mrite franchement qu'on s'y interesse.

A conseiller !

PS: A quand la redition ?

Nom srie  Un peu de fume bleue...  post le 02/11/2004 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Grce la sortie rcente de "Un Tour de Valse" crit par les mmes auteurs, "Un peu de Fume bleue" est revenu dans les feux de l'actualit. Et donc, pouss par la curiosit, je me suis empress d'acheter cet album.

J'ai trouv le scnario trs agrable lire. Denis Lapire nous raconte ici une histoire d'amour travers les souvenirs d'une jeune fille. C'est plutt bien crit, mais je dois avouer que je n'ai t que passablement touch par les personnages principaux. J'ai trouv que ceux-ci manquaient peut-tre un peu de densit. Ceci dit, le rcit se suit aisment et on suit cette aventure avec beaucoup de plaisir. Le parcours de cette jeune fille et sa mre, perdues dans un environement hostile, est trs bien developp et tout au long de la lecture, on espre pour elles que des jours meilleurs arriveront.

Le dessin de Ruben Pellejero est trs russi. Apparement, l'auteur est beaucoup plus l'aise sur les gros plans de ses personnages qu'avec les paysages. Il se dgage de son trait beaucoup de justesse et de subtilit. Sa manire de dessiner les femmes est trs convaincante, galement.

En rsum, un bon one-shot.
A suivre !

Nom srie  Marie par correspondance  post le 02/11/2004 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Avec la publication de ce genre d'album, on sent que Paquet a une relle volont de vouloir se dmarquer de la production habituelle. Aprs avoir lu cette bd, je peux en conclure que l'diteur suisse a vraiment fait le bon choix .

"Marie par Correspondance" est une vraie russite graphique et scnaristique. L'auteur, Mark Kalesniko, nous offre une histoire de toute beaut o on est touch par un scnario qui est dvelopp sans fioriture mais non dnu de posie. Kyung, une jeune corenne, est venue au Canada pour se marier avec un illustre inconnu, Monthy.
A travers cette union, la jeune fille va dcouvrir la vie l'occidentale. Ce couple aux relations houleuses est avant tout le centre d'intrt du rcit, et on suit leur parcours travers leurs joies et surtout leurs disputes. Pas vident d'aimer quelqu'un que l'on connat peine. De plus, un manque d'affinit flagrant ne fera qu'accentuer l'ennui de leurs relations. Pourtant, nous, en tant que lecteur, on ne peut s'empcher de les aimer, car leurs personnalits sont trs attachantes. Monthy, un grand garon timide qui refuse de vieillir et elle, qui est belle comme le jour et avide de connaissances et de dcouvertes. Pourtant, envers et contre tout, on se rend vite compte que nos deux hros ne font qu'un, et plus on avance dans l'histoire, plus ce sentiment se confirme. Les personnages secondaires dont certains sont assez proches de la caricature, sont galement trs convaincants. J'ai beaucoup aim la manire subtile avec laquelle l'auteur nous dcrit l'amiti entre Kyung et Eve. Cette dernire aura d'ailleurs un rle important dans l'volution de l'histoire.

Niveau dessin, le graphisme de Kalesniko est trs convaincant. Je ne suis pas un connaisseur, mais je pense que l'auteur travaille la plume et l'encre.
Grce cela, les contrastes entre le noir et le blanc sont trs beaux. Les traits des personnages sont trs expressifs. J'ai ador par exemple l'volution du visage de Kyung quand Eve lui annonce qu'elle se marie (page 222 --> 225). Dvelopp en trois tapes, on commence par l'tonnement, puis le dsarroi, en terminant par la colre. Cette scne en question est remarquable. De plus, elle reflte trs bien le potentiel graphique du dessinateur.

Grce ce one-shot, j'ai dcouvert un nouveau talent. J'en suis ravi.
Cet album est vraiment indispensable.
A lire sans hsitation !!!

Nom srie  Philibert (Les aventures de)  post le 19/10/2004 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Les Aventures de Philibert c'est tout d'abord une invitation dans un univers un peu suraliste mais qui ne manque pas d'intert.

Mazan nous propose, ici, une srie pleine de charme et d'humour o l'ambiance gnrale est axe sur le polar. Pourtant, au premier abord, difficile de juger quel genre de rcit nous avons faire. En disant cela, je pense surtout au premier album o l'auteur developpait une histoire d'amour assez conventionnelle mais qui ne manquait pas d'originalit tant donn le cadre singulier de l'album. Par contre, dans le tome 2, le scnariste nous plonge dans une enqute policire de trs bon cr o on apprend mieux cerner la personnalit du frre de Philibert, Alcide.
Une chose est sre, il se dgage de cette srie beaucoup de fracheur. Notre hros est trs attachant surtout quand, par exemple, il est dconcert par les manies de La (tome 1) ou ses rapports avec sa maman assez tendus mais qui sont, ma foie, trs bien rendus par le scnariste (tome 2).

Le dessin de l'auteur ne manque pas de personnalit. Son trat est trs fun et il s'en dgage beaucoup de posie. Les personnages ont des mines trs sympathiques. Ceci-dit, dans un autre genre, j'ai trouv la femme-camlon esthtiquement irrprochable.
Les couleurs ont une place prdominante dans le travail de l'auteur. Tout en nuance, dans des tons pastels, elles sont trs russies !

Mazan nous offre un rcit qui ne manque pas de charme
A suivre !

Page prcdente Page Prcdente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 23 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque