Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 3460 avis et 507 séries (Note moyenne: 2.84)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  La Porte de Brazenac  posté le 30/07/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est le genre d'histoire que j'aime bien sur un thème spatio-temporel. Il est dommage que les révélations soient si classiques. Il n'y aura guère de surprise. Par ailleurs, certains mystère comme ceux des animaux étranges ne seront pas expliqués. A noter que la preuve des failles temporelles n'a jamais été apportée.

Pour autant, le récit est bien maîtrisé. Aux commandes, nous avons le duo Léo et Rodolphe pour notre plus grand plaisir. C'est également servi par un dessin de qualité. La lecture se révèle assez agréable. On sent le réel savoir-faire des auteurs. On regrette juste l'absence de prise de risques.

Bref, un bel album à conseiller à ceux qui aiment bien les voyages dans le temps.

Nom série  D'autres larmes  posté le 30/07/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Les six nouvelles se succèdent sur le thème du couple et des difficultés relationnelles. Certaines histoires se terminent mal et d'autres en queue de poisson. Pour autant, cela ne laisse pas le lecteur indifférent. Il y a de la maturité dans l'écriture et le dessin nous parle. Le propos est simple et efficace.

Maintenant, j'ai lu bon nombre de chroniques sociales qui ont chacune leur originalité. Celle-ci se démarque un peu du lot. J'ai bien aimé le style malgré la sobriété du trait graphique. C'est un bel album qui fait parfois mal au coeur. C'est lié à la tristesse de certaines situations. Ne pas lire si on est dépressif.

En conclusion, c'est assez prenant avec une bonne description des sentiments humains.

Nom série  Dylan Dog (Panini Comics)  posté le 30/07/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Nous avons droit à quatre récits des aventures fantastiques de Dylan Dog, une sorte de Martin Mystère venu tout droit d'Italie mais qui officie dans Londres à la manière d'un Sherlock Holmes moderne.

Visiblement, Panini reprend l'un des héros les plus célèbres d'Italie pour nous offrir de nouvelles aventures plus colorisées. Cela a été confié à de jeunes auteurs italiens assez prometteurs comme Alessandro Bilotta, Carmine Di Giandomenico, Pasquale Ruju, Nicola Mari ou encore Giovanni Gualdoni ou Roberto De Angelis...

Les récits ont chacun leur style et leur originalité. J'ai bien aimé la première nouvelle à savoir la planète des morts sur une version morts-vivants de la société londonienne ou encore l'enfer sur terre, la dernière nouvelle qui est une vision apocalyptique avec un message de paix universel.

Le tout est assez correct. Nul doute que les fans de Dylan Dog apprécieront cette nouvelle version.

Nom série  Dans mon Open Space  posté le 29/07/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Open Space résume bien le monde de l'entreprise où il faut s'accrocher pour le meilleur mais surtout pour le pire. Rien ne sera épargné : manager, DRH, assistante de direction, commercial ou stagiaire sont ainsi passés au crible d’un humour grinçant.

En effet, la critique est souvent acerbe mais elle se justifie pleinement au vu des situations visées qui reflètent souvent la réalité. L'exagération est là pour souligner un trait d'humour. Cependant, à y regarder de près, ce n'est pas bien marrant. Le monde du travail est impitoyable sous le couvert d'une fausse démocratie autour d'une machine à café. En réalité, les tyrans s'en donnent à coeur joie en exploitant l'effet de crise. Bonne idée également que l'anthropomorphisme des personnages.

Les bureaux paysagers sont venus en France au début des années 2000 importés de l'Amérique comme une nouvelle organisation du travail. C'était censé nous apporter du bien-être (la fluidification de la communication) mais dans la majorité des cas, cela ne s'est pas passé comme cela. Selon un récent sondage, près de 60% des salariés déclarent que le travail en open-space est "plutôt gênant" voire "clairement insupportable". Bref, stress et violence dans les relations de travail car tout le monde voit et entend tout.

Une série à découvrir et à lire à l'occasion pour s'éloigner du politiquement correct.

Nom série  Ecce Homo (Alter Comics)  posté le 29/07/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Ecce Homo est beaucoup trop brouillon. C'est une bd expérimentale qui se déroule à trois époques différentes avec pour fil conducteur l'homme. Le décor change mais les acteurs restent les mêmes.

C'est hautement minimaliste et il faut se laisser prendre au jeu si on arrive à comprendre ce que le petit personnage baragouine. Bref, il y a un manque de cohérence manifeste.

C'est le genre de bd que je n'aime pas. Je comprends néanmoins le désir de publication de jeunes auteurs désirant se lancer. Cependant, le marché est sans pitié. Moi également.

Nom série  Alter Ego - Saison 2  posté le 29/07/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je commence sérieusement à détester les saisons 2 de ces séries concept qui ne se terminent plus. On tire véritablement sur la corde d'une bonne idée de départ. Les épisodes consacrés à Teehu et à Délia ne m'ont guère convaincu.

On suit toujours le parcours de différents personnages dont le destin se rejoint dans un ultime volume de conclusion. Les albums peuvent se lire indépendamment dans l'ordre que l'on souhaite. Il faut simplement s'imprégner de tout ce qui s'est passé dans la première saison afin de faire le lien.

A noter que la seconde saison sera plus courte (4 albums contre 7 pour la première saison). C'est également une saison marquée par la confrontation entre ceux qui croient et ceux qui doutent. Bref, il faut choisir son camp.

Nom série  La Boucherie (Bastien Vivès)  posté le 29/07/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
L'auteur Bastien Vivès signait ici l'une de ses premières oeuvres. Elle n'est pas très aboutie mais on sentait déjà tout le potentiel. En l'état, ce n'est guère publiable. Il y a des esquisses de scène sur le thème de la rupture amoureuse.

On se demande ce que vient faire au milieu de tout cela quelques vignettes traitant de soldat partant au combat et qui donne le titre à ce recueil. Bref, le tout manque de consistance tout en faisant un peu brouillon.

Par contre, sur le plan graphique, malgré un style assez épuré, cela me plaît. Les expressions des personnages sont assez bien retranscrites. Il y a l'ébauche d'un dessin de talent.

Nom série  Maori  posté le 24/07/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Il est rare de lire des récits ayant pour cadre le pays du tournage du Seigneur des anneaux ou des fameux All Black et leur chant de guerre. Bon, La France n’a pas bonne presse depuis la période des essais nucléaires dans le Pacifique et du sabotage d’un navire écolo dans le port de leur capitale. Qu’importe car il est toujours intéressant de s’intéresser à la culture Maori.

Le début nous offre des réflexions par rapport au programme politique de l’un des natifs qui laissent à réfléchir. Cela élève d’emblée le niveau. Cependant, on va vite retomber dans la trame d’un polar classique avec les meurtres qui s’accumulent, l’enquête qui piétine, les fausses pistes, les retombées etc…

Au final, c’est un diptyque à découvrir malgré l’absence d’originalité.

Nom série  Le Cavalier Suédois  posté le 23/07/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Cette histoire d’usurpation d’identité n’a pas été très palpitante malgré une introduction assez intriguant. Le style parait assez vieillot, voir figé. L’imagerie austère semble d’un autre temps sans parler de la calligraphie. La narration sans être pesante m’est apparue comme un brin ennuyeux. On n’arrive pas à entrer dans ce récit avec la meilleure volonté du monde. Bref, cela le fait ou pas.

La substitution d’identité sur fond de campagne militaire mené par Charles XII de Suède sur la Pologne au début du XVIIIème siècle donnait de larges possibilités. Elles n’ont pas été exploitées à bon escient. On va se perdre au milieu de cette embrouille. Subtilité et raffinement pour les uns, classicisme et déception pour les autres.

Nom série  Les 30 deniers  posté le 21/07/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
L’histoire secrète est enfin terminée. Cependant, Pecau et son dessinateur attitré ne perdent pas de temps pour enchaîner sur une nouvelle série dans la même lignée. On remplacera les cartes magiques par des deniers qui auront le don de guérir ou de rendre invisible. Par ailleurs, l’histoire sera également utilisée comme trame de fond. Ici, on aura droit à l’explication sur la longévité exceptionnelle dont a bénéficié le président Mitterrand par rapport à son cancer de la prostate. Cerise sur le gâteau, le soi-disant suicide de son conseiller à l’Elysée sera également expliqué. Les proches du défunt apprécieront sans doute.

Bref, Pecau n’arrive pas à se renouveler. La nouvelle intrigue est certes intéressante à suivre. Au bout de 50 tomes correspondant à l’univers des arcanes, l’expérience semble acquise. Je n’ai pas aimé la fin de ce premier volume où notre père de famille va se transformer en une sorte de bête sauvage au sens figuré du terme. Il y a comme une exagération des sens alors que la psychologie n’est pas de mise dans un contexte visant à l’action.

Au final, une lecture certes agréable mais je n’investirai plus dans une nouvelle série à rallonge. On ne me fera pas le coup deux fois. Il manque l’envergure ainsi que la qualité du trait graphique.

Nom série  Mamada  posté le 15/07/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
David Ratte est un auteur qui a un style d’humour assez particulier qui vise à pousser à la réflexion. Ce sont des thèmes bien sérieux qui sont traités comme l’intolérance par rapport à la différence. Il reste dans le même style que Le Voyage des Pères tout en changeant de registre et cela ne sera pas pour nous déplaire. Il parvient très souvent à faire mouche. C’est vrai que c’est parfois poussif et naïf sur le thème du choc des cultures mais le fond demeure bon.

Quant à la forme, j’apprécie toujours la douceur de son trait. On découvre la Namibie, un pays d'Afrique australe assez lointain. On sait que l’un des déserts les plus arides au monde le Kalahari occupe une bonne partie de ce pays. Cependant, au nord, on trouve la région du Kaokoland. On fait la connaissance avec une ethnie singulière les Himbas. Par ailleurs, les femmes himbas, très belles, enduisent leur peau nue et leurs cheveux de terre ocre mêlée à du beurre, par coquetterie mais aussi pour se protéger du soleil et des moustiques. Il est vrai que je les avais tout d’abord confondus avec les aborigènes australiens.

Bref, c’est une série qui s’annonce assez sympathique. Pour autant, c’est quand même un cran en-dessous du Voyage des pères ce qui explique mes 3 étoiles.

Nom série  Femmes en résistance  posté le 14/07/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai bien aimé ce premier tome qui peut se lire comme un one-shot. Le concept de la série est de nous présenter quatre femmes ayant réellement existé et qui ont combattu pendant la Seconde Guerre Mondiale. On commencera par la britannique Amy Johnson. Viendront ensuite Mila Racine, Berthie Albrecht et Sophie Scholl.

Le lien est fait par un autre personnage féminin Anna Shaerer, journaliste de surcroît. Par ailleurs, il y a également une histoire contemporaine qui semble être le fil conducteur de ces quatre destins exemplaires de femmes à la volonté inébranlable.

On observera cependant quelques maladresses notamment dans le langage lorsqu'on parle de journaleux par exemple, terme certainement peu employé en 1930. On notera également quelques difficultés à bien cerner le scénario en proie à un rebondissement final de taille mais qu'un lecteur avisé devinera d'emblée.

Femmes en résistance nous montre le portrait de femmes réellement exceptionnelles pour leur temps. Leurs exploits ont sans doute fait progresser la cause dans un monde machiste. Une belle série de guerre sous l'angle féministe.

Nom série  Bourbon street  posté le 14/07/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voilà une bd qui respire la Nouvelle-Orléans et ses clubs de jazz avec toute l'ambiance qui va avec. Alvin est un vieux bonhomme qui a arrêté la trompette suite à un traumatisme. Le poids de l'âge lui pèse. Il va retrouver de vieux amis afin de reformer un groupe. Il aura besoin de l'aide de Cornélius, un fantôme venu du passé et qui tente de lui redonner le gout de vivre. L'ombre fantomatique de Louis Armstrong n'est pas trop loin non plus.

Bourbon Street est en fait la célèbre rue qui longe le vieux carré de la Nouvelle-Orléans. Il y a de la nostalgie d'une époque disparue. Cependant, il y a également l'espoir avec ce thème de la rédemption. Voici une oeuvre qui rend hommage au jazz. Une colorisation ainsi qu'un dessin parfaitement réussi qui restitue à merveille les moindres détails notamment du décors. Bref, cela sonne juste.

Nom série  Harden  posté le 14/07/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
C'est une nouvelle série d'une brutalité et d'une violence sans nom. Les amateurs apprécieront sans doute avec une scène d'ouverture qui ne fera pas dans la dentelle. En ce qui me concerne, c'est trop.

Il s'agit encore d'une banale histoire de vengeance sur fond de guerre urbaine entre gangs avec un petit zeste de fantastique. Notre anti-héros revient de la guerre d'Irak où il est hanté par des visions cauchemardesques. Après les horreurs de la guerre, voici les horreurs de la rue. Le cadre sera celui de Los Angeles qui fait plutôt figure de ville de démons.

Je pense que c'est le type de BD qu'on aime ou qu'on aime pas. Trop horrifique et trop outrancier...

Nom série  Mon cousin dans la mort  posté le 12/07/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Il est des titres qu'on est persuadé avoir lu alors que ce n'était pas le cas. Voici une lacune réparée à l'occasion de la réédition de l'oeuvre de 2001 le 7 mai 2014. En effet, peu de titres abordent le sujet de la mort à destination des enfants. C'est un sujet qui demeure un peu tabou. A cela on va rajouter le chagrin d'un père qui a perdu son fils ou encore la guerre d'Algérie qui a laissé des traces. On est dans un milieu campagnard où les dialogues sonnent juste.

Le problème de cette bd est qu'elle ne parait pas destinée aux enfants sur le fond alors que la forme l'y invite clairement. Cette ambiguïté ne joue pas en faveur de l'oeuvre. Par contre, même 15 ans plus tard, l'album ne semble pas avoir pris une ride. C'est moderne dans le propos. Subtilité et douceur caractérisent cette oeuvre avec pour décors principal un cimetière.

Nom série  Vercingétorix  posté le 10/07/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Vercingétorix est la première figure de l’histoire de notre pays. Il a eu un rôle unificateur des différentes tribus qui composaient la Gaule pour faire face à l’envahisseur romain ayant pourtant une politique d’assimilation pacifique des peuples conquis. Nous avons là un portrait assez éloigné de celui qu’on peut trouver dans Astérix et cela ne sera pas pour me déplaire.

Cependant, il y a une pirouette scénaristique que je n’ai guère appréciée car assez éloignée de la réalité concernant le sauveur d’un César embourbé quelques années auparavant. D’ailleurs, cela n’explique pas le sort qui va lui être finalement réservé puisqu’il sera emprisonné six ans avant d’être dévoilé devant le public de Rome lors de la consécration de César. Un autre homme lui aurait laissé la vie sauve dans pareille situation. Bref, cela ne colle pas du tout. On voit que c’est purement artificiel pour construire un récit qui alors s’éloigne d’une certaine rigueur.

Pour le reste, cela demeure un travail tout à fait honnête mais il manque un peu de souffle. On apprendra tout de même des choses intéressantes qu’on pourra d’ailleurs approfondir avec la série Vae Victis concernant cette même période historique.

Nom série  Philippe le Bel  posté le 08/07/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ce n’est sans doute pas la biographie la mieux construite qu’on ait pu lire sur un personnage important ayant marqué l’Histoire de France. Certes. Cela n’en demeure pas moins assez intéressant car il est finalement peu connu du grand public. On apprendra que son rôle a été central pour définir ce qu’allait devenir la royauté sous un pouvoir centralisé. On verra également sa lutte contre le pape Boniface qui se croyait au-dessus des rois. Bref, j’ai appris des choses et c’est ce qui compte réellement. Côté dessin, cela me satisfait.

Pour le reste, Philippe le Bel n’était pas un mauvais roi avec une conduite plutôt exemplaire notamment dans sa vie privée. On ne pourra pas en dire autant des gouvernants qui se sont succédé depuis. Le dernier en date a assez fait couler d’encre. Oui, la dignité et le sens des valeurs sont de réelles qualités. La grandeur de la France faisait partie de ses préoccupations.

On lui doit la destruction de l’ordre des templiers mais cet aspect sera un peu évoqué surtout à la fin de son règne. On retiendra que c’est surtout l’argent qui constitue le nerf de la guerre. Oui, il avait compris que c’est bien l’argent qui était son véritable ennemi. Il faut dire que son règne a été charnière entre une période de prospérité et une véritable crise qui allait durer plus d’un siècle comme une sorte de régression.

Ce titre fait partie d’une collection qui va mettre en avant plusieurs figures qui ont fait l’Histoire. C’est une bonne entrée en matière. Je vais poursuivre avec Vercingétorix…

Nom série  Ivanhoé  posté le 07/07/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ivanhoé évoque beaucoup de choses auprès de l’ancienne génération. Ce fut tout d’abord un film hollywoodien de 1952 avec Robert Taylor. C’est tout d’abord un roman un peu poussiereux paru en 1819. Force est de constater que la bd suit scrupuleusement la trame originale sur fond de rivalités entre les normands et les saxons.

On retrouve Jean-sans-terre et son frère Richard cœur de Lion parti en croisade. Bref, on a l’impression de se retrouver dans l’univers de Robin des bois car l’époque et les personnages sont les mêmes. Il est vrai que la notoriété de Robin a effacé celle d’Ivanhoé avec les années. Les nostalgiques s’y retrouveront, de même qu’un nouveau public.

En ce qui concerne la bd, elle est joliment dessinée avec une option clairement manga. Une bonne mention également pour la couverture franchement réussie. La mise en scène paraît audacieuse. Seule la colorisation apparait un peu fade.

Cependant, un gros point noir relatif la taille de la calligraphie. Il faut presque une loupe pour bien lire ce qui ne rend pas la lecture agréable. Ce sont des maladresses que les éditeurs ou le personnel qui tourne autour devrait pourtant voir. C’est pourtant flagrant.

Au final, un classique à (re)découvrir en 3 tomes. Satisfaisant mais sans plus.

Nom série  Le Jeu de l'Amour et du Hasard de Marivaux  posté le 06/07/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le jeu de l'amour et du hasard fut une des premières pièces de théâtre que j'ai vues en étant collégien avec une étude approfondie de l'oeuvre de Marivaux. Bref, je connaissais les aboutissants de ce jeu d'inversion de rôles sur le thème du mariage forcé.

La lecture sur le format de la bd était une adaptation assez risquée en raison d'un langage bien trop châtié. Certes, les situations sont surjouées mais on est au théâtre. L'essentiel est qu'on puisse suivre l'intrigue sans trop s'y perdre. Le pari semble réussi. Pour le reste, il faut aimer la farce théâtrale.

Nom série  En sautant dans le vide  posté le 06/07/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
En sautant dans le vide ne donne pas forcément le bon exemple à nos enfants sur ces péripéties aériennes qui peuvent coûter très cher. Ces acrobaties urbaines seront également sentimentales avec un trio amoureux qui donnera du piquant à l'histoire sur fond d'univers de la banlieue.

C'est très prenant et on est vite embarqué d'autant que le dessin est dynamique dans un style manga parfaitement assumé. J'ai bien aimé dans l'ensemble d'autant que cela monte en graduation notamment avec un étonnant second tome.

C'est bourré d'adrénaline dans une atmosphère djeunz dégoulinante. C'est bien construit avec une fin plus ou moins réussie. J'ai moins aimé le côte guerre des gangs. Cela fait accumulation d'intrigues mais tout se coordonne pour le mieux à la fin.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 173 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque