Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 1533 avis et 330 séries (Note moyenne: 2.97)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  La Belle et la Bête  posté le 25/06/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ce petit album, paru en 1996, est sans doute une des premières œuvres dessinées par Christian Paty. L’auteur fait déjà preuve d’une belle maîtrise graphique avec un trait plus délayé qu’aujourd’hui, résultant probablement de la technique utilisée ici : le lavis. La noirceur du récit repose sur l’affrontement psychologique des deux protagonistes en opposant les craintes de la Belle et les pulsions que la Bête ne peut contenir malgré ses sentiments pour elle. Le récit va crescendo jusqu’à la fin ! On a l’impression de se trouver devant une pièce de théâtre jouée en un acte. Assurément une belle découverte.
Lecture conseillée . . .

Nom série  Hellboy  posté le 13/06/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je suis un néophyte dans le monde du comics mais ça faisait un petit temps que l’envie de lire Hellboy était là. L’occasion s’est enfin présentée de lire le 4e opus (complètement au hasard).

Première chose qui capte l’attention, c’est le talent graphique de Mignola. Le trait épuré (très "anguleux" voire "carré" avec de larges aplats noirs) donnent aux planches un cachet particulier très agréable à l’oeil. La lecture est prenante et agréable, pas seulement grâce à l’histoire mais surtout grâce à la narration, le découpage et les cadrages. J’aime beaucoup le personnage d’Hellboy, énigmatique créature avec une conscience bien humaine. En outre, ses réflexions pragmatiques sont souvent en décalage par rapports aux circonstances, ce qui procure une certaine incongruité à ce personnage. Outre le premier récit (qui dévoilera un peu de l’origine de Hellboy), ce tome est composé de deux mini récits promotionnels et inédits. Mignola nous gratifie également de certains dessins montrant l’évolution de la physionomie de Hellboy du premier croquis à aujourd’hui.

Bref, des suppléments instructifs et une histoire très prenante font de moi un nouveau lecteur de cette série.

Nom série  Les deux du balcon  posté le 13/06/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voici une bd qui sort de l’ordinaire tant par son style graphique que par le sujet et la manière dont il est traité. De prime abord, je n’aime pas le rendu désuet des planches, la faute à un dessin trop hachuré et à des couleurs délavées. Bref, on peut au moins reconnaître à Masse d’avoir un style bien à lui. Qu’on aime ou pas, c’est une question plus subjective qui fait appel à la perception de chacun . . . Par contre, j’ai trouvé le concept plutôt sympa et inédit qui fait de ces petites histoires une réflexion sur des thèmes scientifiques aussi variés que pointus (la météorologie, la tectonique des plaques, les fleurs carnivores, . . . ) à partir de deux hommes dissertant sur un balcon (l’un érudit, l’autre servant de faire-valoir). Masse détourne le sens de ces thèmes avec habileté et offre une chute sympathique, souvent constituée par un jeu de mot. Bref, un beau petit travail narratif malheureusement desservi par un graphisme peu accrocheur.

A lire même si les planches chargées rendent la lecture fastidieuse.

Nom série  Les voyages de Kaël  posté le 13/06/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Le 4e de couverture du "livre de Taïlm" annonce une histoire plutôt alléchante. L’idée de départ est effectivement intéressante mais je la trouve largement sous-exploitée. Le récit est trop superficiel et le dénouement style "happy-end" arrive rapidement (ça se lit vite) et tombe comme un cheveu sur la soupe. Quid de la fille qu’on voit en fin d’album ? Bref, je suis resté insensible aux événements qui arrivent à kael. De leur côté, les dessins sont bons et les cadrages également. Je regrette juste le manque de détails dans les décors. Bref, un album décevant qui pêche surtout par une histoire en deçà de son potentiel.

Nom série  Les Avatars de la Province de Namur  posté le 08/06/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Le gros point fort de cette bd est les dessins de Laverdure : un trait dans le plus pur style "franco-belge" avec un encrage soigné et donnant du relief au dessin. Malheureusement, les quinze dernières planches (correspondant à la partie ajoutée par rapport à la précédente édition) ne sont pas du même tonneau avec un dessin sans vie qui donne une impression de travail à la chaîne bouclé vite fait mal fait.
L’histoire est une succession de faits ayant marqué la Province de Namur depuis la création de la Belgique (vers 1830). Certes, la BD est un support original pour découvrir l’Histoire mais la lecture de celle-ci est laborieuse car on a davantage l’impression de se retrouver devant une énumération de faits que d’une histoire de l’Histoire à proprement parler. Bref, on ne peut que louer la démarche mais je trouve le résultat décevant car trop décousu. De plus, la partie ajoutée par rapport à l’édition de 1981 n’apporte que peu de choses finalement à l’album.

Nom série  La Métaphore du Papillon  posté le 03/05/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Maîtriser le temps qui s’égraine, sujet passionnant s’il en est et déjà traité en bd avec plus ou moins de réussite (Phenomenum, Les mesures du temps). Mais n’existerait-il pas une autre utopie qui susciterait une égale convoitise... comme prévoir les événements les plus improbables, voire même interférer avec le hasard et prendre son contrôle ?
C’est dans cette dernière voie que nous emmène "la métaphore du papillon". Mais un bon sujet ne suffit pas pour faire une bonne bd, faut-il encore qu’il soit traité efficacement... ce qui semble être le cas pour le moment. En effet, la trame originale du récit est appuyée par une narration rythmée qui garde le lecteur en haleine.

Malheureusement, le découpage dynamique du récit est gâché par un graphisme assez moyen.

Nom série  Des méduses plein la tête  posté le 26/04/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
La trame du récit est conventionnelle mais le traitement qui en est fait l’est nettement moins. L’histoire prend rapidement une tournure complètement délirante qui donne une impression de grand n’importe quoi. Le final assez surprenant prouvera le contraire en révélant toute la maîtrise de la narration par Pecherot. Les planches sont elles aussi complètement délirantes avec un trait irrégulier, vif par moment, tremblotant à d’autres, associé à des couleurs artificielles au goût douteux de prime abord. Mais après lecture, on se rend compte que, finalement, les planches conviennent bien pour illustrer ce récit.
Ce road movie est à lire, ne fut-ce que pour s’imprégner de cette atmosphère si particulière qui s’en dégage.

Nom série  Salomé  posté le 24/04/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je viens de terminer la lecture des deux opus. Si le premier remplit son rôle, à savoir accrocher le lecteur et lui donner envie de connaître la suite, le deuxième, qui voit la conclusion de l’histoire, est quant à lui plus décevant. Il est vrai que ce récit proposé par Prungnaud ayant pour cadre la Rome Antique est bien construit et se suit avec intérêt. Mais, au fil de la lecture, on sent que les séquences s’enchaînent un peu trop bien. Cela donne un petit côté artificiel, de trop bien arrangé. Mise à part cette faiblesse scénaristique, le récit se suit sans ennui. Bref, voici un bon polar ésotérique dont sa seule originalité tient dans le cadre de l’histoire plutôt inédit. Le dessin de Palumbo est séduisant (on dirait du Ange) mais la colorisation informatisée n’est pas à mon goût.

A lire

Nom série  Kookaburra Universe  posté le 24/04/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
En général, je ne suis pas grand amateur des séries dérivées ou des reprises qui atteignent rarement le niveau de la série mère. Le premier opus tend a confirmer mes préjugés avec un scénario de Crisse simplet dévoilant un peu du passé du sniper et un dessin de Mitric peu convaincant, trop proche de celui de Crisse (sans parler des couleurs fades). Heureusement, les deux albums suivants (formant une histoire complète) ont étés confiés à Ange et Paty pour imaginer le passé de l’Amazone. Le résultat dépasse ce qu’on pouvait espérer. Le récit est riche et la narration bien rythmée, rendant la lecture très prenante. Le trait de Paty est quant à lui précis et détaillé. On peut toutefois regretter le manque de variation des cadrages. Bref, série dérivée de qualité inégale mais à ne pas bouder!
Tome 1 :
Tomes 2 et 3 :

Nom série  Psychopark  posté le 24/04/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Psychopark est bien dans le ton des strips comics avec un humour américain typique qui me laisse de marbre. Pourtant, le cadre est sympa et les dessins sont assez léchés pour le style. L’auteur possède en effet un bon coup de crayon, alliant souplesse et précision. Pour les gags, il faut vraiment être amateur de strips comics pour les apprécier. Quelques bons gags sont à relever mais en général ils me laissent de glace. Bref, ça tend à se rapprocher d’un "Calvin & Hobbes", en moins bien.

A vous de voir ...

Nom série  Plus jamais ça  posté le 21/04/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Morvan entame son récit banalement par une attaque de diligence qui tourne mal pour les gangsters sous les ordres d’une certaine Kubilay. Il singularise déjà son récit avec des personnages au passé peu conventionnel : Kubilay, l’indienne originaire de Mongolie, Lynch, le cow boy solitaire au passé lourd et mystérieux, et Papou Auguste Lalentairne, patriarche exilé de France qui règne en maître sur une grande famille dont il est le seul géniteur (il est à la fois le père grand père et oncle de tous ses enfants). Malgré ces singularités, la trame de ce Western reste classique, voire un peu cliché dans ce premier tome. Le deuxième opus prend une tournure totalement inattendue avec un final poignant qui donne à lui seul toute sa dimension à cette série! Je comparerais volontiers cette série à Reality Show du même scénariste (pour la construction du récit, cela va sans dire). Que dire de plus si ce n’est que le dessin de Vervisch est bien sympa et est encore meilleur dans le tome deux !
Bref, ce très bon diptyque bénéficie de tout le savoir-faire de Morvan.

Nom série  Les Colocataires  posté le 21/04/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Les bds racontant la vie quotidienne de monsieur tout-le-monde semblent avoir la cote. Cette fois ci, c'est dans la vie trépidante de colocataires que Runberg nous propose de plonger. Ainsi, on suit leurs amours, leurs études, leurs premiers pas dans le monde sans pitié du travail, bref, tous les ingrédients sont réunis pour que le lecteur se sente davantage concerné par les propos. Mais voilà, à l'image de mes prédécesseurs, j’ai trouvé l’album trop arrangé avec des coïncidences nombreuses et un final complètement irréaliste. Le style graphique est dans la veine des Dupuy & Berberian sans en atteindre le même niveau. Bref, une bd au sujet facile et opportuniste, sans réelle saveur.

Nom série  H.M.S.  posté le 14/04/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J’ai longtemps boudé cet album, la faute au trait de Roussel qui me rebute et aux couleurs informatisées maladroites.

C’était un tort car l’histoire est vraiment captivante et originale ! Seiter fait preuve de beaucoup de rigueur dans le découpage et la narration, s’attardant sur la vie rude des matelots d’un navire anglais fin XVIIIe siècle. Ce cadre est choisi pour servir de trame à une enquête digne d’un Sherlock Holmes.

Bref, un premier tome riche en péripéties qui aurait mérité un meilleur traitement graphique.

Nom série  L'Agence  posté le 13/04/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je partage les mêmes impressions que Ro au sujet de ce premier opus. On a l’impression de lire une énième série titillant les références du genre "thriller-financier" sans en atteindre le même résultat. Pas de défauts majeurs à relever dans la construction du récit, mais celui-ci ne propose rien de bien novateur non plus. Tout comme Ro, le passage intempestif d’une capitale à l’autre a aussi le don de m’agacer (Londres, Paris, Hong Kong, Venise, . . . ). On a l’impression qu’on veut nous en mettre plein les yeux. Le dessin est correct mais ce n’est pas un style que j’affectionne outre mesure. Je le trouve impersonnel.
Bref, une bd pour les amateurs du genre. Les autres préféreront relire un bon vieux Largo Wich.

Nom série  Lune de Jour  posté le 13/04/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
L’histoire est simple, sans grand relief. Le contenu est pauvre et la fin prévisible. Rien de bien étonnant puisque destiné aux jeunes enfants. Mais l’intérêt de cet album "petit format" est ailleurs. Il réside dans le traitement graphique : le trait de Gilles Aris est plein de poésie. Les dessins sont doux, avec de belles couleurs aux tons pastels. Vous l’aurez compris, cette petite fable est essentiellement contemplative.

A offrir pour son petit neveux ou sa petite nièce.

Nom série  Rodney Contre le Robot  posté le 12/04/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Sympathique, cette bd sans paroles destinée aux jeunes enfants. C’est drôle et le final, original, est bien amené. Le choix des couleurs (aplats vifs) et le dessin simple mais expressif donnent un petit côté cartoonesque à l’histoire qui plaira aux petites têtes blondes ! Evidemment, ça ne satisfera pas le bédéphile que nous sommes. Mais je sais que j’aurais bien apprécié lire ce genre de bd à 8 ans . . .

Nom série  La nouvelle pornographie  posté le 12/04/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Un oeil observateur en guise de couverture ?

Serait-ce du voyeurisme ?

Le titre laisse à priori peu de doutes là-dessus.

La lecture est brève mais Trondheim interpelle avec le choix d’un graphisme aux formes géométriques (cercle, demi-lune, triangle,...) sur fond noir. Je serai plus indulgent que Cac et Steril (même si je comprends leur ressenti). Je pense avoir perçu où l’auteur voulait nous emmener. Une nouvelle pornographie ou une manière d’aborder les rapports intimes de l’homme (et de la femme) sous un autre angle (non, pas une nouvelle position). L’exercice est à saluer mais un peu "juste" pour justifier une publication, même dans la prestigieuse collection "Patte de Mouche". A jeter un coup d’oeil si l’occasion se présente (en tout bien tout honneur).

A réserver à un public "averti".

Nom série  Le Bibendum céleste  posté le 06/04/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le trait faussement hésitant et bien caractéristique de Nicolas De Crecy donne un cachet tout particulier aux planches. Visuellement c’est très réussi. Dommage que le récit, pourtant prometteur, n’ait pas atteint ce même niveau de perfection.

L’univers de Nicolas est complètement loufoque. Ainsi, une tête posée sur un meuble raconte l’histoire d’un phoque arrivant à N-Y s/-Loire et attendu par les habitant de la ville comme l’élu pour remporter le prix Nobel de l’Amour. L’imaginaire et les idées foisonnent dans les deux premiers tomes pour une lecture des plus délectables. Vient ensuite le troisième opus (8 ans après le premier !) qui déçoit car il n’apporte pas vraiment de conclusion à l’histoire. On a l’impression qu’il y a une cassure nette entre les 2 premiers tomes et ce troisième, tant au niveau narratif que graphique (Moins de détails dans les planches).

Bref, une série à part qu’on peut ranger parmi les bds expérimentales à expérimenter soit même avant d'acheter.

Nom série  Saskia des vagues  posté le 05/04/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Beau one shot qui bénéficie de la maîtrise narrative de Dubois. L’histoire se suit avec intérêt et sans aucune lassitude. Dubois focalise son récit sur l’évolution psychologique de Saskia qui, de femme bourge, deviendra une corsaire sans pitié. Toutefois, on peut regretter que le final soit un peu vite expédié (en à peine deux planches).

A noter que cette histoire comporte une deuxième partie "Walleram". Il s’agit d’une suite des aventures de Saskia qui verse dans le fantastique où elle rencontre le "Hollandais volant". Plus courte que la première, cette deuxième partie est tout aussi agréable à lire même si elle se termine de manière trop abrupte. L’évolution du graphisme de Rollin entre les deux parties est nette : le dessin trop figé du début faisant place à un trait plus libéré et vivant. Dommage que la première partie ne soit pas dessinée comme la deuxième . . .

Lecture recommandée mais l’achat est dispensable selon moi.

Nom série  Lune de guerre  posté le 03/04/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Pourtant grand amateur des scénarii du grand Van Hamme et des dessins d’Hermann, j’ai un avis plus mitigé sur ce one shot. Certes, la mise en situation est originale et plausible . . . puisque moi-même j’ai dû subir les foudres de ma bien-aimée après avoir mangé (inopinément) un sandwich de crevettes à l’ail (sans aboutir à des conséquences aussi extrêmes ... heureusement !).
L’escalade de violence, faisant suite aux tomates crevettes pas fraîches, est décrite avec beaucoup de maîtrise narrative (Van Hamme sait y faire, rien à redire). Toutefois, je trouve la fin décevante car trop conventionnelle et en réel décalage par rapport à l’incongruité du début du récit. Quant à Hermann, son dessin reste tel qu’on le connaît avec des personnages ayant toujours des sales tronches caractéristiques du coup de patte de l’auteur. Je trouve aussi le nombre d’intervenant inutilement exagéré (30 !!) pour cette histoire, ce qui complexifie artificiellement le récit.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 77 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque