Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 1594 avis et 341 séries (Note moyenne: 2.98)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Au bonheur des âmes  posté le 10/11/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
"Au bonheur des âmes" est le deuxième album de la collection "miniblog"que j'ai lu et qui fait grandir mon intérêt pour celle-ci.

Voici un auteur qui m’est inconnu et qui a su, en quelques pages à peine (12 pour être précis), m’enthousiasmer à la fois par son récit au ton décalé et grâce à son dessin qui présente des petits airs sfarien. L’humour est au rendez-vous avec un Belzébuth qui en prend pour son grade. De plus, les bonus à découvrir sur le web (grâce au code présent en fin d’album) sont franchement géniaux !

A acheter (1 euro, c’est pas la ruine), à lire et à surfer !

Nom série  Kitsune Udon  posté le 10/11/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
En me rendant chez mon libraire, je vois un présentoir avec des mini-bds (format 12 x 7,5 cm) estampillées "miniblog". Attiré par les couvertures, je décide d’en prendre trois. Le principe est sympathique : chaque récit peut se poursuivre sur le web moyennant un code à insérer qui se trouve en fin d’album. En fait, contrairement à ce que je croyais, l’histoire ne se poursuit pas vraiment sur le web car chaque histoire est complète en format papier. Il s’agit en fait de suppléments comme on en trouve parfois dans des EO, ici avec le côté interactif en plus !

"Kitsune Udon" de Nancy Peña est le premier album de la collection que j’ai lu. L’histoire du loup garou développé ici est un classique du genre, sans surprises donc ... De plus, les 12 pages sont dévorées rapidement et on a un peu l’impression de rester sur sa faim. Vous l’avez compris, cet album vaut le détour essentiellement pour les amateurs du travail de cette jeune auteur où la finesse et la beauté de son trait sont mises en exergue.

Petite déception donc avec l'histoire manquant de consistance mais pour 1 euro (oui, vous avez bien lu !), je pense que c’est peu se désargenter que d’en faire l’acquisition.

Nom série  El Perdición  posté le 09/11/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Il est un fait, les bds de piraterie commencent à revenir à la mode (Polly et les Pirates entre autre).

Si l’histoire pêche ici par un manque d’originalité, elle compense par une narration efficace, renforcée par une mise en scène bien rodée où rien n’est laissé au hasard. Ce récit n’est pas sans rappeler le film Pirates des Caraïbes. Il y est en effet question d’une carte au trésor que deux corsaires, anciens "amis", s’arrachent maintenant. Petite détail qui a son importance : la carte a été tatouée sur le dos d’une jeune femme au caractère bien trempé ! Bref, voici un grand récit épique qui se lit sans déplaisir. Comme support à l’histoire, Lorenzo F. Diaz s’est assuré les bons services de Carlos Puerta au style "particulier". Le traitement graphique qui en résulte est très spécial. Je peux comprendre qu’il en rebuterait certains mais à moi il me plait.

Si une suite est prévue, ce premier opus constitue cependant une histoire complète avec une fin, certes ouverte, mais qui peut se suffire à elle-même.

Bref, un album qui mérite plutôt un abordage qu’un sabordage de la part du lecteur.

Nom série  Conquistador  posté le 06/11/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
A travers le personnage de Bud Leroy, cette bd fait découvrir l’univers des bluesmen, ces afro-américains du sud pour qui la musique est plus qu’une échappatoire. Une vie pour la musique, pour témoigner des rudes conditions de vie de cette population longtemps dénigrée par les whitemen. Esclavage puis chômage, exclusion et alcoolisme suintent de ces quelques notes d’accords inspirées du boogie du Conquistador qui hante le bayou. Les crayonnés de Van Linthout dilués au lavis accentuent le côté brut et nostalgique du récit constitué par des flash back d’un homme en fin de vie.

Bref, une lecture qui ne laisse pas indifférent et qui donne envie d’en savoir plus sur le blues, ses origines, ses influences, ses artistes. A découvrir !

Nom série  Le Testament du Docteur Weiss (Georg Weiss)  posté le 06/11/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cette bd séduira ceux qui apprécient être plongés dans une atmosphère trouble à tendance surnaturelle, reflet d’un récit aussi sombre que mystérieux à l’image de celui d’un Jack l’éventreur. Ainsi, Clod développe un récit intriguant et amené intelligemment, où l’ambiance prime sur l’action. Les nœuds de l’intrigue se dénouent peu à peu sans rebondissements extravagants, avec Georg Weiss qui finit par élucider la mort étrange du docteur Weiss, son oncle. Les dessins de Frébourg, un peu brouillons mais néanmoins fort bien lisibles, servent le récit à merveille. On peut reconnaître dans son trait diverses influences (Tanquerelle, Supiot, Blain).

Difficile de classer cet album car on y trouve un peu de fantastique, un peu de roman graphique, un peu d'intrigue policière.

Bref, une bd qui captive, interpelle avec une fin ne déçoit pas. A découvrir !

Nom série  Vieille Amérique  posté le 03/11/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Petit à petit, je commence à rattraper mes retards de lecture. "Vieille Amérique" faisait partie de ces bds en souffrance depuis un temps.

Ce one shot a été une belle surprise, ne sachant pas trop à quoi m’attendre. J’ai beaucoup apprécié la narration enlevée de ce récit divertissant, aux dialogues jouissifs et aux situations ma fois fort inconfortables (pour nos compères). Pourtant le sujet ne prête pas à rire et ça se termine même plutôt mal pour certains ! Les auteurs parviennent à donner au récit une lecture légère sans le dénaturer. Le manque d’originalité du récit est compensé par un traitement efficace de celui-ci. Un petit bémol aux couleurs qui ne sont pas vraiment adaptées au style "caricatural" de Sandoval. Ca donne un petit côté délayé aux planches qui est regrettable. Une mise en couleur directe aurait été préférable.

Mais il serait dommage de passer à côté de ce road movie avant l’heure qui reste un bon moment de lecture !

Nom série  Les 3 petits cochons  posté le 01/11/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Tarek reprend l’essence du conte des "trois petits cochons" pour en fournir sa version toute personnelle et libre qu’elle soit.

Le loup originel se dédouble en deux, Shalom et Salam, pour qui leur religion respective (juive et musulmane) leur interdit de manger du porc. Ce qui n’est pas sans poser de difficultés au conteur qui souhaite restituer la véritable histoire des trois petits cochons . . . Une entrée en la matière intéressante qui donne un petit coup de dépoussiérage à ce conte en faisant preuve d’un certain dynamisme et d’une belle inventivité. Les dessins de Morinière sont sympathiques, à mi-chemin entre le réalisme et le cartoon, avec des couleurs assez vives (sans doute trop vive diront certains).

Que ceux qui seraient outrés par une adaptation libre d’un des contes les plus connus passent leur chemin, ils ne trouveront pas leur compte (conte ?) dans cette bd au demeurant très recommandable pour les autres dont je fais partie.

Nom série  Le Chant des Malpas  posté le 31/10/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cette bd ne passe pas inaperçue sur les étagères des librairies avec une couverture qui pourrait figurer parmi les plus belles couvertures de BDT !

Boisserie propose un récit qui tient beaucoup du conte de par sa structure. Ainsi, il nous amène à une époque indéterminée pour y suivre le destin d’une fille de la campagne qui se voit attribuer un don unique qui suscite convoitise de la part des hautes sphères du royaume d'Aghuylem. Il est aussi fait clairement allusion aux mousquetaires de Dumas (Cambaladéros et son valet Parcoeur) qui s’escarmouchent avec le Cardinal et sa garde (Blaque et Rochelle). L’idée est alléchante et l’ensemble est bien traité : narration plaisante, rythme soutenu, beaucoup d’action, un brin d’humour... Seule la fin me semble un peu vite expédiée et trop artificielle. Et qu’en est-il du graphisme ? Le trait du jeune et prometteur Bara (25 ans seulement !!) a difficile de s’affranchir de certaines références. Toutefois, Bara aurait pu choisir la facilité en copiant du Trondheim mais c’est du côté de Loisel qu’il puise son inspiration. On y devine les femmes potelées du Peter Pan et même le capitaine Crochet sous les habits du Cardinal Thélonious. Nul doute que ce jeune dessinateur trouvera sa voie et son style. En attendant, il nous propose un dessin globalement bon mais manquant parfois de précision et au trait un peu trop gras. Les couleurs sont en parfaite adéquation avec le récit et mettent bien en valeur le dessin avec ses tons pastel évoquant l’automne.

Bref, un album qui n’est certes pas exempt de petits défauts mais qui reste néanmoins à découvrir !

Nom série  Le Dernier Livre de la Jungle  posté le 30/10/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J’ai acheté le tome 1 mais hésite à prendre la suite. Comme mes prédécesseurs, j’ai été déçu par le contenu (narration et graphisme).

Sous de faux airs alléchants, se cache un dessin inconstant masqué par des notes de couleurs plutôt harmonieuses. Manifestement, le dessinateur éprouve quelques difficultés avec les têtes des animaux et des loups en particulier (museaux ratés et expression monocorde). Mais qui de Reculé (aux crayonnés) ou de De Moor (à l’encrage) est responsable de ce constat ? L’histoire, quant à elle, débute avec Mowgli en fin de vie qui retourne dans "sa jungle". Le récit est entrecoupé par bon nombre de flash back qui retrace l’histoire de Mowgli telle que connue de tous mais en abrégé et sans réelle saveur. Bref, récit plutôt fade et sans grande originalité pour le moment . . .

Nom série  Les Superhéros Injustement Méconnus  posté le 26/10/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J’aime bien en général l’humour de Larcenet mais je ne suis pas un inconditionnel non plus.

L’idée de départ est excellente. Plutôt que de parodier des superhéros existants, Larcenet invente de nouveaux superpouvoirs tous plus inutiles les uns que les autres qui donnent matière à faire tourner le moulin à blagues inépuisable de l’auteur. Le plus gros reproche qu’on peut lui faire est une certaine inconstance dans la qualité des récits. Autant les dernières histoires (agrikultor et hyperdéfoncé man) m’ont bien amusé, autant je suis resté perplexe devant les premières (super timide boy, wonder mecanicien). Bref, ça se laisse lire mais ce n’est pas exceptionnel non plus.

Mais nul doute que cette bd est faite pour vous si vous êtes larcenien de corps et d’esprit.

Nom série  Les Passe-Murailles  posté le 25/10/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Jean-Luc Cornette reprend un peu de ce qui a fait le succès de "Garou Garou passe-muraille" de Jean Boyer avec l’inimitable Bourvil. La bd est constituée par des histoires courtes mettant en scène à chaque fois des personnages différents.

Ce choix scénaristique se révèle plutôt réussi car il évite ainsi de tomber dans l’écueil qui consisterait à faire porter tous les clichés du passe-muraille sur un seul homme. Les récits sont diversifiés, ce qui procure un plaisir certain de lecture. Pourtant, l’exercice n’est pas facile. Pour chaque histoire, il faut en effet poser le contexte et définir le caractère des personnages sans cesse renouvelés.

Quant au trait de Stéphane Oiry, surfant sur celui des auteurs dits de "nouvelle génération", il se cherche encore un peu et manque parfois de précision mais la composition d’ensemble est plutôt bonne. A lire !

Nom série  Au centre du Nowhere  posté le 24/10/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J’avais hésité à l’acheter à sa sortie. Finalement trouvé en occasion, ce fut pour moi le bon prétexte d’en faire l’acquisition (histoire de se donner bonne conscience).

J’avoue avoir du mal à cerner où voulait en venir Jean-Luc Cornette. Avec un début des plus classiques, le récit plonge rapidement dans le farfelu avec une quête abracadabrantesque où Elmore se voit confier la rude tâche de retrouver le bouton de pantalon de son père taillé dans le cartilage d’une oreille de saumon (en référence à la quête du Graal ?) avec pour seule compagnie, un mulet misanthrope (en référence à Shrek ?). Toutefois, on a l’impression que l’auteur ne se lâche pas complètement et que, du coup, les loufoqueries paraissent un peu vaines. Cela donne quelque chose de décalé mais pas trop, de sympathique mais pas trop. Bref, on ne sait pas sur quel pied danser. L’histoire se lit gentiment, doucement, banalement... Le récit pourrait trouver son épilogue dans ce premier opus car il forme une histoire complète. Cela étant dit, on aurait apprécié en savoir d’avantage sur ce fameux bouton.

De son côté, Michel Constant fournit un travail sympathique avec un trait qui navigue entre du Dupuy et Berberian et du Jouvray. De plus, les planches sont rehaussées par de belles couleurs chatoyantes... Une réussite visuelle incontestable mais une petite déception scénaristique.

A noter que le tome 2 vient de sortir mais je n’ai pas encore eu l’occasion de le lire (et comme je ne pense pas l’acheter).

Nom série  Pascal Brutal  posté le 23/10/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Soyons clair, je n’ai pas aimé cette bd.

Certes, les dessins ne sont pas spécialement réussis et la composition des planches est plutôt monotone. Mais là où je n’ai vraiment pas accroché, c’est au personnage principal, ce fameux Pascal Brutal, celui-là même qui porte une gourmette en argent avec "Pascal" gravé dessus et des Adidas Torsion de 1992.

En fait, tout m’a énervé dans ce personnage qui n’a rien dans le cerveau et tout dans le slip (et dans les muscles). Je sais que le Pascal Brutal de Sattouf est une caricature des jeunes de banlieue et donc que, comme toute caricature, on pousse l’exagération à l’extrême. Mais cette caricature a eu le don de m’exaspérer plus qu’autre chose. Sans doute est-ce que cela vient du fait que cette caricature ne m’a pas parlé ?
En effet, en Belgique, nous ne connaissons pas de banlieues comme en France. Serait-ce une bd franco-française ? Pour le savoir, j’aimerais connaître l’opinion d’autres belges/suisses/canadiens sur cette bd...

Bref, lecture plus que mitigée.

Nom série  Tekila  posté le 23/10/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
De format à l’italienne, "Tekila" est une série à tirage confidentiel autoéditée par los Leturgicos.

Comme souvent avec les Léturgie père et fils, l’humour gore est au rendez-vous : ça flingue, ça charcute, ça zigouille, ça fait gicler le sang pour un oui ou pour un non. De fait, "Tekila" se rapproche davantage d’un Monsieur Tue-Tout ou de Tatsoin que d’un Spoon and White, voire même d’un Polstar. Bref, j’apprécie beaucoup en général le travail des Léturgie mais j’éprouve beaucoup de difficultés face à cette violence gratuite.

Cette série n’a donc nullement besoin de promotion car elle est avant tout un collector destiné aux fans de Los Leturgicos, qui trouvera rapidement preneur (du fait du faible tirage – 1000 exemplaires par tome). Pour tous les autres bédéphiles, le rapport prix / contenu est trop exorbitant pour en justifier l’achat.

Nom série  Sigi le Franc (Les aventures intrépides de)  posté le 20/10/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voici une sympathique petite bd de Bara, auteur peu prolifique et surtout connu grâce à ses strips de Max l'explorateur.

Le premier tome (le seul de lu) est parsemé d’un humour bon enfant (mais pas niais) avec jeux de mots (le Franc mis à toutes les sauces), clins d’œil et situations amusantes. La base du récit n’est pas neuve, le chétif du village amoureux d’une superbe fille et qui devra finalement sauver son peuple pour rendre son amour accessible, mais mise en scène avec un certain savoir-faire. Le dessin typique de Bara est sans fioriture, alliant simplicité et efficacité.

La couverture n’est pas spécialement réussie mais le contenu ravira les amateurs de bds moisies (les autres trouveront sans doute cette bd désuète). A lire !

Nom série  Les Arcanes du Midi-minuit  posté le 19/10/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voici une série qui démarre en fanfare avec un premier tome de bonne qualité qui figure certainement dans la moyenne supérieure des bds estampillées "Soleil".

Autre bonne idée : chaque tome constitue une affaire classée par le couple Jim/Jenna et relatée par un vieil homme complice de leurs enquêtes. La narration et le découpage du premier opus sont excellents. On voit que les auteurs ont fourni un travail conséquent. Le dessin de Trichet est globalement sympathique avec un trait peut être trop rond qui me fait penser vaguement à du Crisse (cela est vrai surtout pour les visages et les yeux en particulier). Malheureusement, la qualité baisse sensiblement avec les opus 2 et 3, tant au niveau de l’histoire que de la narration et des dessins (moins de détails dans les décors). Le premier tome traite de l’utilisation de bêtes à des fins meurtrières grâce à un marqueur invisible, le deuxième de la maîtrise de l’espace-temps pour commettre des délits et le troisième de vengeance. Bref, seul le sujet du premier tome ressort du lot, les autres sentant le déjà-vu et trop tournés vers l'action au détriment de l'intrigue. Enfin, je me demande la raison de la présence de personnages à tête d'animaux.

Premier tome conseillé, les autres étant dispensables . . .

Nom série  Hägar Dünor le Viking  posté le 19/10/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Comme mes compères, j’aimais bien les (més)-aventures de Hagar Dunor le Viking et j’ai eu l’occasion de me replonger récemment dans ses strips avec un album paru en version pocket chez "J’ai lu". J’apprécie beaucoup l’humour de Dik Browne mettant en image ce brave viking qui a plus de soucis à se faire avec son équipage (dont Eddie) et sa famille (Hildegarde, Ingrid et Homlet) qu’avec ses adversaires. Néanmoins, je préfère les versions N&B, qui mettent vraiment en valeur le trait simple et percutant de l’auteur, ainsi que les strips en deux ou trois cases plutôt que les histoires en une ou deux planches. A noter que la relecture de strips de Hagar Dunor m’a fait penser à ceux de Robin Dubois ; même attirance pour les tavernes pour fuir une femme "directive". Bref, à lire !

Nom série  On achève bien les cons !  posté le 19/10/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Au moins le titre de cette bd ne laisse planer aucun doute sur son contenu. On ne peut pas dire que le lecteur n’était pas prévenu !

Ce n’est donc pas le titre qui m’a attiré mais j’étais curieux de voir du Lautner en bd et puis il faut dire que les dessins de Castaza on un petit quelque chose d’intéressant. Malheureusement pour lui, cette bd ne met pas vraiment en évidence la qualité de son trait, la faute à un découpage quelconque. Concernant l’histoire, ce n’est pas les qualificatifs qui manquent : affligeant, basique, attendu, facile, sans intérêt . . . Lautner et son comparse se limitent à mettre en scène un groupe d’amis qui se font tuer les uns après les autres et proposent un dénouement grossier et une fin complètement hallucinante. Pour l’anecdote, sur chaque tombe il est indiqué "1953 – 2003" . . . toutes les victimes ont la même date de naissance, ce qui laissait présager d’un indice caché subtilement. Mais il n’en est rien.

Pas besoin donc de se prendre le chou avec cette bd qui est à lire au 4eme degré.

Nom série  Professeur Stigmatus  posté le 11/10/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J’avais repéré cette couverture suite au jeu "toutes les couvertures se ressemblent" du forum BD du bô site marron. Acheté en occasion pour ses dessins particuliers et pas déplaisants, la lecture de cet album m’a été nettement moins enthousiasmante, à l’instar de Ro et ThePatrick.

L’histoire n’est pas mauvaise mais manque d’accroche et de profondeur. Elle n’est clairement pas destinée à un public adulte mais plutôt pour la jeunesse à qui elle pourrait bien plaire. Oublions donc l’histoire et focalisons-nous sur le dessin. Le trait de Lynel est personnel et plutôt séduisant avec quelques ressemblances avec celui de Bouillez (Le phalanstère du bout du monde, Pest).

Bref, voici un auteur prometteur qui ne semble pas avoir percé. Dommage . . .

Nom série  Vincent Murat  posté le 11/10/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voici une des toutes premières bds dessinées par Frank. On peut déjà y entrevoir le thème cher à l’auteur qu’il développera dans ses productions ultérieures, à savoir l’écologie (respect de la nature et des animaux sauvages).

Dans cet album, l’écologiste est représentée par Sandra Deluynes qui se révolte contre le trafic animalier de Vincent Murat. Le récit reste très classique dans sa forme et fournit une honnête bd d’aventure sans plus (comme les Natacha). Cependant, le délai relativement long de réalisation de l’album (7 ans !) aura permis au récit de se peaufiner et au trait de Frank d’évoluer en conséquence. Ce qui permet à cet album de se différencier par un final assez intéressant, constitué par une sorte de réflexion, d’introspection du personnage "Vincent Murat".

Même si le trait du Frank actuel est reconnaissable, les dessins présentent beaucoup de similitudes avec ceux de Walthery avec Natacha. Sans doute parce qu’il est question ici de zincs... avec la touche écologique en plus.

Bref, un album sans doute pas exceptionnel mais qui est enrichissant pour mieux comprendre le travail de Frank et sa façon d'être.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque