Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 1234 avis et 528 séries (Note moyenne: 3.15)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Rancho Bravo  posté le 23/08/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Blutch est un dessinateur sensationnel, son style est toujours inventif, surprenant et d'une expressivité souvent inattendue. Ici, il aborde le western, tous les clichés visuels y sont. Rien que le dessin de Blutch possède de l'humour à revendre.
Capron au scénar se débrouille bien aussi. Ils forment une sacrée paire. Ah cet ouest puant, ces cowboys pleins de poussière, dégoulinants de sueur sous le soleil impitoyable du désert... Quelle finesse!

Nom série  Cages  posté le 23/08/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
La claque! Jamais j'aurais pu imaginer qu'un auteur puisse avoir l'audace et la liberté de réaliser une bd pareille. Et c'est de l'autre côté de l'atlantique que cela s'est passé! Chapeau bas!
Cages est le genre d'ouvrage dont la lecture des premières planches suffit pour comprendre que l'on est en face d'un truc rare, une oeuvre forte et exceptionnelle, le genre de livre dont l'auteur ne semble rien devoir à personne. Il y a certes par moment, un petit côté "Paul Auster" et le jazz a certainement dû être une source d'inspiration de premier plan, mais côté bande dessinée, on a bien l'impression que McKean défriche ici un terrain complètement nouveau.
Le sujet : "l'art" et la difficulté d'en faire. Le propos est troublant, Dave McKean ne cherche pas à nous asséner de grandes vérités ou à faire le malin façon : "regardez l'artiste que je suis!", non, il pose plus de questions qu'il n'en résout mais avec pertinence. Cages est son oeuvre la plus personnelle, la plus étrange, la plus difficile à lire aussi. Certains passages sont un peu abscons, mais en les lisant on est sûr d'y revenir un jour et d'en trouver le sens, rarement univoque. D'autres chapitres sont lumineux, ils vous prennent par la gorge, tant sont bien décrites la solitude et la détresse affective des personnages.
Ce pavé de 496 planches est l'édition intégrale d'une série publiées en plusieurs fascicules outre-atlantique. Delcourt a préféré tout éditer d'un coup, en un seul épais volume, du coup, ca coûte plutôt cher, mais Delcourt a eu la bonne idée de reproduire les différentes couvertures au début de l'album. En tout cas, le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il y a un gars, chez Delcourt, qui fait son boulot, je veux parler du chef éditorial qui s'occupe de la sélection des bds US. Ce gars ne choisit jamais n'importe quoi, on a pratiquement eu droit qu'à des bijoux : Watchmen, V pour Vendetta, Black hole, Les yeux à vif... Faudrait penser à l'augmenter, monsieur Delcourt! Et à engager son équivalent japonais pour les prochains mangas que vous comptez publier...

Nom série  Les Quatre Fleuves  posté le 22/08/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Etrange formule que celle de ce roman graphique : il s'agit bien d'une bande dessinée mais certains passages ne sont qu'écrits, certains longs dialogues ne laissent plus de place qu'à du texte, "dessiné" à même la planche. C'est une formule souple et diablement efficace. Le style de Baudoin est, comme d'habitude, souple et frénétique, aussi sale que poétique. On aime ou pas.
Fred Vargas a concocté un polar de qualité, certains passages sont très touchants. Malgré la crasse et les espoirs déçus dans lesquels les personnages baignent, il leur reste encore un peu d'innocence ou de naïveté pour conjurer le sort.

Nom série  Arq  posté le 22/08/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cette série est super prenante, j'ignore comment tout cela va se terminer, mais pour l'instant, c'est passionnant. La profondeur psychologique est de mise, d'album en album, on découvre le passé de chaque personnage et cela constitue une mosaïque complexe et passionante. Graphiquement, c'est du grand Andréas, très stylé et bien coloré avec toujours ces idées de mise en pages originales et raffinées. Le seul reproche que j'ai à faire à cette série, c'est la lenteur. Ce n'est pas de l'ennui, au contraire... Je veux dire par là qu'un album est vite lu, et il ne s'y passe pas grand chose...

Nom série  Edward John Trelawnay  posté le 21/08/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J'ai été un peu déçu par cette série. En fait Dieter est là où je ne l'attendais pas. J'aimais des séries comme "Névé" ou "Julien Boisvert" parce qu'elles contenaient une chose que je ne trouve que rarement dans d'autres séries : de l'émotion et des personnages, des vrais, pas de simples archétypes. Pour moi, c'était devenu la marque de fabrique "Dieter". Du coup, ici, face à un scénario d'aventure plus conventionnel, aux personnages typés, j'ai été un peu déçu... Pourtant, dans le genre, je suis certain que ce n'est pas une mauvaise bd, elle plaira même beaucoup à certains. On lorgne vers Dumas et le roman-feuilletton populaire. Mais le conventionalisme du duel entre le héros et le "bête" méchant ne m'a que très peu amusé. Je ne suis pas rentré de plein pied dedans. Pour ceux qui aiment la bd d'aventure pure...

Nom série  Iris  posté le 20/08/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une fois encore, Comès nous plonge dans un univers fantastique imprégné de cultes séculaires et de magie. Iris n'est pas à classer dans ses œuvres majeures, l'album est moins réussi que " Silence " ou " La belette ", mais il tient la plupart de ses promesses, l'univers dans lequel plonge la mystérieuse Iris est étrange et envoûtant. Chose plus rare chez Comès, l'humour est présent : au travers du personnage de Grisou, chat volontiers râleur et au caractère difficile. Graphiquement, c'est un noir et blanc très travaillé, la campagne est magnifiquement décrite et le chat grisou est tout bonnement magnifique. En fait, je n'ai jamais vu un si beau chat en bande-dessinée, dans chaque case dans laquelle l'animal est présent, on sent un grand sens de l'observation, tant Comès a su lui donner de véritable attitudes félines.
Si l'album est moins réussi que La Belette, c'est peut-être parce qu'ici, on ne ressent pas vraiment la peur et l'effroi. Comès a cherché autre chose, de peut-être un peu plus commun, cette histoire est avant tout une histoire d'amour, il y exploite donc une veine un peu plus " romantique ".

Nom série  Elsa  posté le 20/08/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J’ai lu cette courte série de 3 albums sous forme d’intégrale. J’ai lu les épisodes sur un laps de temps très court, avide de savoir jusqu’où allait mener ce récit. Globalement, j’ai été déçu, la lecture du premier tome promettait de belles choses, le personnage central, Elsa, une petite fille surdouée en dessin et blessée par l’absence de sa mère, était d’emblée attachant et on sentait venir le sujet sensible et émouvant. Le premier opus promettait également une interrogation sur l’art et la peinture en particulier.
Mais au bout de la lecture des trois tomes, il n’en est rien, très vite l’intrigue qui démarrait sur un ton original, emprunte les rails de la banalité. Très vite on se retrouve face à une intrigue policière ne dépassant que de peu la qualité d’un épisode de Julie Lescaut. Trop vite le récit s’organise autour d’un axe manichéen, instaurant un personnage méchant qui n’a d’autres caractéristiques que d’être méchant et donc, peu crédible. Certains dialogues entre les parents d’Elsa frise le roman-photo et le personnage de la baby-sitter réserve une « surprise » finale qui ressemble à un pétard mouillé.
Le scénario de Makyo est une vraie débâcle. On dirait que le scénariste, pourtant expérimenté, prend peur en cours de route et perd confiance en son histoire qui promettait pourtant d’être originale, et retombe, volontairement, dans un conventionnalisme qui vient tout gâcher… C’est d’autant plus dommage que le dessin de Faure est de qualité et ne manque pas de sensibilité. Une série à éviter, une œuvre mineure pour Makyo.

Nom série  Les Plus Grands Super-Heros du Monde  posté le 20/08/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Pas tout à fait d'accord avec tous les avis émis ici. Le dessin de Ross est superbe, à condition, bien sûr d'aimer le dessin hyper-réaliste, qui frise presque le mauvais goût mais est toujours d'une force expressive et possède un sens de l'allégorie hors du commun. Un dessin par lequel passe pas mal de dérision et d'humour (cela dépend à quel degré on le lit). Les scénarios de Dini, ceux des deux tomes que j'ai lu, (Batman et Superman) sont très très bons, ils dressent à chaque fois un portrait du personnage en trouvant la faille qui le caractérise par-dessus tout. Et son style narratif, combiné aux "illustrations" de Ross (est-ce encore de la bd) est une forme narrative diablement efficace.
"War on crime" me paraît être le meilleur des deux. Batman, allégorie de la vengeance, passe par la rédemption et s'interroge sur certains mécanismes sociaux propres à un système aussi pourri que l'amérique. La critique sociale est pertinente même si elle tombe vite, d'une manière admirablement cliché (j'ai pas mal ri) dans une esthétique judéo-chrétienne... qui ratrappe la bonne morale américaine. Si vous désirez du Ross plus acerbe, allez lire le délicieux Uncle Sam (voir ce titre).

Nom série  La Guerre Eternelle  posté le 20/08/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je vais sembler répéter ce que les autres ont déjà dit mais j'y vais quand même. Le scénario est très très bon, émouvant, prenant, exaltant, intelligent... Le dessin, s'il se laisse "aprivoiser" n'atteint qu'un bon niveau que dans le troisième tome, dommage. La mise en scène de certaines séquences comprend tout de même quelques très bonnes idées de mise en page...
Cette bd est une adaptation, n'ayant pas lu le roman, il m'est impossible de savoir ce que vaut cette adaptation. Il est vrai que le fait que le dessin ne me passionne pas, au contraire du scénario, me font penser que je devrais peut-être me lancer dans la lecture du roman....

P.S. : Une édition "intégrale" existe. Et une suite a commençé à paraître chez Dargaud sous le nom "Libre à jamais", c'est l'adaptation du roman de Haldeman qui fait suite au premier...

Nom série  Jeux pour mourir  posté le 20/08/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Du bon Tardi, en couleurs... seul petit reproche : peu de cases par planche pour un grand format. Du coup, cela se lit vite pour le prix que ça coute....
Mais bon, c'est du polard bien glauque, aux petits oignons... l'ambiance banlieusarde est au rendez-vous et décrite avec une grande minutie... Faut aimer le genre...

Nom série  Le Théorème de Morcom  posté le 01/08/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
C'est bien la première fois qu'un scénario de Benoît Peeters me déçoit. Pourtant, a priori, ce scénario avait tout pour être une intriguante aventure sur un thème scientifique. Cette enquête sur un des pionniers de l'informatique aurait pu être passionante. Mais ce n'est pas le cas.
Mathison, le journaliste qui entreprends de faire une enquête sur la vie du mathématicien, devient au fil de l'album, de plus en plus fasciné par la vie de cet homme mystérieux. Mais on a du mal à comprendre pourquoi, son enthousiasme est peu crédible et ne "passe" pas. Du coup on se retrouve devant une aventure psychologique boiteuse dont la fin laisse indiférent alors que le personnage, lui, se dit très troublé. Il dit en voix-off qu'il n'est plus le même, que sa vie en a été bouleversée, et franchement, on ne voit pas en quoi... Peeters essaie de nous rejouer le coup de Citizen Kane mais arrive bien en-dessous de Welles.
Côté dessin, cela ne m'enchante pas plus. Goffin pratique une ligne claire à la Hergé mélangée à un géométrisme froid sans grande sensibilité. Si certaines cases sont du plus bel effet, l'ensemble est trop rigide, trop peu expressif que pour me plaire. On a un peu l'impression que Goffin a concentré tous les défauts de la ligne claire (la rigidité) sans en gagner les avantages (la fluidité).

Nom série  Napoléon et Bonaparte  posté le 01/08/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Je me souviens de ces gags dans (a suivre) et franchement, je me demandais toujours ce que ces planches faisait dans une si bonne revue. Le dessin de Rochette n'est pas beau et les scénarios pas drôles. Cet auteur a fait mieux dans d'autres genres (le transperceneige, par exemple).

Nom série  Le jour où j'ai échangé mon père contre deux poissons rouges  posté le 31/07/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Etrange objet que cet album carré. Est-ce un livre illustré ou une bd ? Optons pour l'idée qu'il s'agit d'une bd. Les auteurs sont des auteurs de bd, l'éditeur est un éditeur de bd, ils utilisent des phylactères et certaines pages comprennent plusieurs cases.
Mais à qui s'adresse cet album ? j'ai du mal à cerner la chose. Aux enfants ? J'imagine que le ton de l'histoire un peu immoral leur plaira. Mais le dessin de McKean plaira surtout aux adultes, je pense, c'est pas trop le genre pour enfant. Enfin, faudrait tester... qui sait ? Au final, un bel et étrange objet, indispensable pour les fans de McKean, moins pour les autres...

Nom série  La fille du professeur  posté le 30/07/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Un pur délice, le scénario de Sfar est délicieusement absurde et son côté gentillet est irrésistible. On craque littéralement pour ces personnages entiers, aux réactions excessives. La tendresse côtoie en permanence un humour décalé, proche de l'humour anglais justement (l'histoire se passe à Londres). Le kidnaping de la Reine d'Angleterre est un moment magnifique, une scène d'anthologie.
Le dessin en lavis de Guibert est très beau, la mise en couleurs féérique. Un must.

Nom série  Miss  posté le 27/07/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Difficile de donner mon avis définitif sur cette série pour l'instant. Je trouvais le premier album très bon. Dessin envoutant, aux couleurs particulières, promptes à distiller un ambiance de premier choix, dialogues ciselés, personnages attachants derrière leur facade de froideur. Mais le deuxième tome m'a déçu. Pourquoi? Le dessin me semble moins bon et relâché à certain moment. La mise en page moins travaillée et le scénario, s'il reste bon, n'a pas l'efficacité du premier tome. Mêmes les bulles sont mal remplies, elle sont trop grandes et alloudissent la planche.
Du coup, j'hésite à continuer la série, ce deuxième tome n'est-il qu'une mauvaise passe ou est-ce le premier tome qui était l'exception? N'hésitez pas à m'en dire plus si vous en avez lu plus que moi....

Nom série  Blake et Mortimer  posté le 26/07/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Arf! Blake et Mortimer, le prototype de la vieille bd à laquelle on reproche ces texte-off d'une longueur trop conséquente et d'une utilité toute relative! Je vais peut-être vous surprendre mais les texte-off de Blake et Mortimer ne m'ont personellement jamais dérangé, même s'ils fonctionnent souvent en "redondance" avec la case elle-même, je trouve que cette manière de raconter est efficace, hyper-classique, mais drôlement efficace, tout y a plus de poids et de consistance. Le texte à l'imparfait (à la manière d'un roman d'aventure) donne un ton particulier qui ne manque pas de charme.

Sinon, plus concrêtement je trouve que Jacobs est un très bon dessinateur, son style est propre, soigné et donne lieu à des effets de mise en scène très inventifs, l'album le plus réussi à cet égard est sans doute "La Marque Jaune". Forcément la thématique et le ton très mégalomane des aventures du duo a vieilli, mais il nous donne, je pense, un bon témoignage de l'époque, la guerre froide, la grande ère de l'espionnage, les questions ultimes que l'on se posait sur la science et les mains malheureuses dans lesquelles elle pouvait devenir une arme redoutable... La série est un concentré des angoisses de son époque.
On peut dès lors se poser la question de l'utilité de la reprise par Van Hamme, Benoît et Juillard. "Faire de la bd comme avant" a plus un intérêt pécunier qu'intrinsèque. Mais le résultat, n'est pas honteux du tout, je trouve. Ted Benoît reprends avec savoir-faire, le visuel de Jacobs. Et Van Hamme a fourni deux scénarios de qualité qui s'inscrivent très bien dans l'esprit de la série. Je pense à "L'affaire Francis Blake" et "L'Etrange rendez-vous", "la machination Vonorov", par contre est un album déçevant, je ne l'ai pas lu en entier (je n'ai pas su!), mais l'usage des textes et des dialogues étouffe chaque planche, au bord de l'asphyxie visuelle. Utiliser autant de texte que Jacobs pour rester fidèle à son style, d'accord, mais si c'est pour faire pire que lui!

Nom série  Les Lumières de l'Amalou  posté le 26/07/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je n'ai encore lu que le premier tome, faudra attendre les autres avant de se faire un avis définitif mais ce premier épisode m'a beaucoup plu et augure de bonnes choses, j'espère vraiment que la série va tenir ses promesses. Le dessin de Claire Wedling est très beau, c'est un trait souple, élégant et très vivant, l'histoire est un peu gentillette mais s'impose par son ton "conte de fée", et l'humour est aussi au rendez-vous, certains personnages (je pense aux deux furets, héros principaux de ce 1er album) sont très bien dépeints, ils ont tous leur petit caractère et sont très vite attachants.
Jusque-là, il est vrai que les idées générales du scénario ne sont pas super originales. Le coup du "monde de légende qui agonise", on nous l'a déjà fait plein de fois. Mais ca fonctionne et le ton est très bon. En fait, quelques lignes de bons dialogues suffisent à emporter l'adhésion du lecteur. A suivre...

Tome 2
On en connaît un peu plus sur le monde de l'arbre et son histoire mais une grande partie du mystère reste solidement gardée. un album de transition, certes, mais réussi.

Tome 3
Entre la fin du 2 et le début du 3e tome, tout apparaît comme assez compliqué, trop peut-être. Trop de questions se posent à la fois et le scénario aurait sans doute gagné à être un peu plus clair. Heureusement que les choses s'éclairent petit à petit, et le moindre détail prends alors tout son sens. J'imagine déjà le plaisir que j'aurais à relire tout cela en profondeur!
Je n'ai jamais trop aimé l'Héroic fantasy et surtout celle qui ne fait que repiquer Tolkein. Ici c'est à une nouvelle mythologie que Gibelin crée de toute pièces, et c'est bien plus poétique que les 99% des "quêtes" peu inspirées(façon gros sabots "Soleil") qui ont envahis les rayons des librairies depuis quelques années.

Tome 4-5
Je me suis enfilé les deux derniers tomes d'un coup. Tout s'y active drôlement. Plus de temps morts. Et passée les quelques explications difficiles des tomes 2 et 3, cela se lit comme du petit lait. C'est haletant et toujours aussi réussi graphiquement. Le fin manque certes un peu de surprise mais elle est bonne.

En bref, une bd indispensable, plus par son magnifique dessin que par son scénario, qui est bon, sans être exceptionnel.

Nom série  Julien Boisvert  posté le 26/07/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Les scénarios à la Dieter, tourné plus vers les sentiments des personnages que par leurs actions, me séduisent. Je trouve à ces histoires, le même charme, le même souci de vérité psychologique, que j'avais apprécié dans Névé. Le ton, grâce au dessin est ici un peu plus léger, moins "traumatique" que dans Névé. Au cours des 4 albums, on suit l'itinéraire du héros, qui grandit et murit, malgré son "immaturité" innée. Dans le même temps, le dessin évolue, très bonhomme au début, il devient franchement plus réaliste à la fin. Une série de grande qualité aux albums variés. Chaque album se déroule dans un pays différent, cela repose un peu sur le principe de l'aventure classique à la tintin. Mais cette impression n'est qu'un leurre, ce baroudeur de Julien Boisvert n'est à la recherche que d'une chose, lui-même. La série possède également un brin de naïveté qui loin d'être dérangeant, fait même une grande partie de son charme.
Certaines planches sont magnifiques, la mise en scène et le découpage toujours très soigné, du très beau travail!

Nom série  Moins d'un quart de seconde pour vivre  posté le 26/07/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Une bd de l'Oubapo! (Ouvroir de bande-dessinée potentielle, le pendant de l'Oulipo de Perec et Queneau!) Bonne idée, l'exercice de style est bel et bien possible en bd. Celui-ci est plutôt étrange d'ailleurs mais nous donne l'occasion d'apprécier la grande vivacité scénaristique de sieur Throndheim qui surprend à chaque case (dèjà vue pourtant). A chaque fois, avec les mêmes images, on est prongé dans un autre délire. Un album impressionant.

Nom série  Styx  posté le 25/07/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Appréciant ces deux auteurs par ailleurs, j'avais acheté avec envie cet album. Quelle ne fût pas ma déception! Si ces deux auteurs, pris a part, ont un talent certain, leur collaboration n'est pas des plus heureuse. En tout cas, pas de cette manière. Andréas s'est occupé de l'encrage des planches dessinées par Foerster. Il a utilisé sa technique de hachure, qu'il utilise souvent pour ses propres planches. Mais combinée au dessin de Foertster, le résultat est plutôt décevant, la rectitude géométriques des hachures d'Andréas se marie très mal au dessin aux proportions biscornues de Foerster. On a l'impression de lire en permanence un bd au graphisme incertain, jamais sûre de ses effets, de sa mise en page, des expressions des personnages et de sa mise en scène en général.

Le scénario de Foerster possède quelques bonnes idées mais mal exploitées, dans l'ensemble. Cela ressemble à un méli-mélo narratif qui se permet certaines facilités scénaristiques dérangeantes. Les dialogues sont parfois un peu trop "empruntés", on a l'impression d'être face à des lignes de dialogues toute faites, pleines d'expressions faussement naturelles, ce qui n'avantage pas la crédibilité des personnages.

J'ai vraiment été déçu, je m'attendais à beaucoup mieux...

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 62 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque