Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 1517 avis et 326 séries (Note moyenne: 2.97)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Kirouek  posté le 06/06/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voici un conte complètement original qui s’est révélé de lecture plaisante.

Dans cette histoire, les livres poussent sur un arbre appelé "bouquinier" et apportent gaieté et couleurs à la ville et ses habitants. Mais un jour les livres ont disparu pour laisser place à la rabougrite qui mine le moral des gens et grisaille la ville. Pour retrouver la joie de vivre, Barnabé et l’oiseau bec partent à la recherche du dernier livre.

Ce récit fort simple est accessible aux enfants. Je dirais d’ailleurs qu’ils en sont la cible privilégiée. Le final est prévisible mais l’ensemble forme un tout d’une grande cohérence. Côté dessins, Nicolas Poupon délaisse son style habituel pour un graphisme plus proche de l’illustration avec un trait gras et appuyé et des couleurs aux tons pastel. Le rendu est pas mal et bien adapté pour illustrer ce conte inédit.

A lire !

Nom série  Mich et Moch braconnent la roussette  posté le 05/06/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Pas mal !

Pourtant le début laborieux, la faute à des strips assez répétitifs, faisait craindre pour la suite de l’album. Heureusement, Les strips se diversifient avec la venue d’une roussette, puis de deux. D’autres personnages viennent ensuite enrichir le récit (le pépé, le don juan, …). J’ai finalement pris plaisir à suivre les plans plus ou moins foireux de nos deux amis écureuils pour séduire une roussette. En outre, la chute sied bien pour conclure cette succession d’efforts déployés presque vainement par Mich et Moch. Côté graphisme, le style anguleux de Krassinsky donne au dessin un aspect caricatural et très lisible.

Malgré des débuts laborieux, l’ensemble se révèle cohérent et agréable à lire. Bref, un petit album au format à l’italienne à découvrir . . .

Nom série  José  posté le 04/06/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Voici une bd autoéditée par les co-fondateurs des éditions "Les requins Marteaux".

Je dois dire que la 4ème de couv explicite est le reflet fidèle du contenu de ces deux albums : Rien que de l'inutile dans tout ça ! Sans intérêt... aucun. Au moins le lecteur n’est pas grugé par la marchandise ! Les récits sont d’un inintérêt remarquable. On suit les (més)aventures de José, soit dans un bar où il s’incruste et emmerde son monde (tome 1), soit chez lui en compagnie d’une nana canon mais où un don juan vient s’immiscer pour lui ravir la place au lit (tome 2).

D’intérêt nul, cette bd vaut néanmoins le coup d’oeil pour le coup de crayon de Guillaume Guerse.

Nom série  Le Cycle d'Ostruce  posté le 04/06/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un premier opus qui frappe fort graphiquement parlant.

On y sent des influences diverses. A la liste énumérée par Arzak, j’ajourerai Pedrosa avec Ring Circus duquel le rendu des planches du "Cycle d’Ostruce" se rapproche.

Côté scénario, je partage les impressions des posteurs précédents. L’ensemble ne se révèle pas très original (transposition de fantasy dans une Russie fin 19ème) mais il y a un petit quelque chose dans cette bd qui pique notre curiosité. Difficile d’en dire plus pour le moment. J’attends le second tome pour me faire une idée plus précise et en conseiller éventuellement l’achat.

Bref, un premier tome honnête, surtout de la part de deux jeunes auteurs.

Nom série  80 jours  posté le 04/06/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ce récit intrigue en plongeant le lecteur dans des circonvolutions métaphysiques : un homme de 80 ans grabataire se voit rajeunir en présence d’une jeune infirmière.

On se demande quelle fin les auteurs ont réservée à cette histoire. Le récit s’attarde sur le quotidien d’Edmond qui retrouve à vitesse grand "v" ses sensations de quinquagénaire puis de trentenaire. Il revit son passé et essaie de combler ses amours déçues en sympathisant davantage avec Juliette. Le final est assez surprenant et m’a laissé perplexe. Sans doute est-ce mon esprit cartésien qui m’a empêché d’en saisir toute la subtilité... Les planches sont quant à elles assez belles dans l’ensemble avec ce trait charbonneux façon Tirabosco. A noter quelques petits défauts dans le dessin de Juliette.

Voici donc une bd qui capte l’attention mais dont la fin m’a laissé quelque peu sur ma faim.

Nom série  L'An Neuf  posté le 01/06/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je ne suis pas particulièrement amateur des bds ayant pour cadre le quotidien de gens fait de banalités où rien de vraiment palpitant ne se passe.

On s’invite à une soirée. Des groupes se forment et discutent de choses et d’autres. Le lecteur y est simple spectateur d’événements dont il ne se sent pas concerné. Toutefois, le caractère taciturne d’Hervé et sa rencontre avec son ex pimentent un peu le récit. Le final se révèle bien pensé même si cette lecture laisse le lecteur sur sa faim.

Côté dessins, Barranger a un coup de crayon bien à lui qui possède un certain charme même s’il manque encore de maturité (dans la posture des personnages).

Ce n'est pas une mauvaise bd mais la collection Comix recèle toutefois des albums plus attractifs.

Nom série  Le Robinet récalcitrant  posté le 31/05/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Comme souvent avec ses bds, j’apprécie JP Duffour pour son trait mais beaucoup moins pour ses scénarii. Comme le souligne Doña Hermine, ces récits partagent le monde des rêves … ou plutôt celui des cauchemars. L’idée est intéressante et les dessins de Duffour se prêtent bien à cela.

Dommage que les histoires soient trop courtes. Ca manque cruellement de profondeur et de développement. Du coup, le lecteur reste passif devant tant de saynètes qui riment à pas grand-chose. En l’état, ces récits n’ont strictement aucun intérêt. Seuls les dessins en Technicolor de JP Dffour sauvent cette bd de l’indifférence légitime qu’on pourrait lui porter.

Nom série  Les Compagnons de la Taïga  posté le 30/05/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Ingrédients :
1/ Un soupçon de Crisse qui force pas trop son talent.
2/ Une bonne dose de conventionnalisme.
3/ Trois cuillérées d’amertume.
4/ Un petit rayon de Soleil (c’est important).

Recette :
Il est très important de bien réussir la couverture, alors mettez-y le meilleur de Crisse. S’il reste encore un peu de Crisse, utilisez le pour remplir les pages blanches du livre. Ajoutez-y une bonne dose de conventionnalisme pour obtenir un récit formaté aux allures de conte pas original pour un sou. Terminez par trois cuillérées d’amertume pour bien imprégner le lecteur potentiel. Saupoudrez le tout par un petit rayon de Soleil pour lier la sauce.

Voici la recette du succès qui vous était contée . . .

Nom série  Antarès  posté le 30/05/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Après un premier cycle captivant et un second montrant des signes de faiblesse, je craignais que cette série s’épuise. C’est donc avec appréhension et scepticisme que j’ai entamé la lecture de ce nouveau cycle.

Je dois dire que les très bonnes critiques des posteurs précédents sont justifiées. Ce troisième cycle démarre mieux que le second. Le récit part sur une base nouvelle avec des événements inédits qui viennent bousculer les aspirations de Kim à goûter aux joies d’une vie paisible. Nous voici repartis pour une nouvelle planète à coloniser avec son lot d’animaux fabuleux. Côté dessin, pas d’évolution notable, c’est du Léo. C’est pas spécialement esthétique mais on s’y fait.

Voici un bon premier tome qui me réconcilie avec la série. A suivre de près !

Nom série  Les Nains de jardin  posté le 30/05/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Sympa.

La lecture de ces strips a dépassé mes attentes. 'Faut dire aussi que je ne m’attendais pas à avoir une bd d’exception entre les mains. Les dessins se résument à un nain de jardin tenant une brouette sur une pelouse. Le côté répétitif du dessin et des strips est inévitable mais, paradoxalement, cela ne m’a pas gêné. Au contraire, c’est ce qui fait tout le sel de la bd. A ce titre, la rencontre avec le pachyderme (et ses différentes déclinaisons) est assez amusante.

Bref, un album qui laisse un léger sourire sur les lèvres à défaut d’une franche rigolade. Mais je n’en demandais pas plus...

Nom série  John Eigrutel  posté le 30/05/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
En règle générale, je suis plutôt amateur de ce que font Léturgie père et fils (Polstar, Spoon & White) et je dois dire que "le contrat Bob Steel" (le seul de lu) est franchement une bonne surprise.

Cet album met en images le fameux John Eigrutel, producteur de cinéma grand par le talent mais petit par la taille, qui a fort à faire avec Franck Isard qui doit incarner Bob Steel dans son prochain film. Mais voilà, Franck vient de gagner à la loterie et s’est réfugié aux Bahamas. Mais c’est sans compter sur la ténacité de John qui compte bien terminer le tournage de "Bob Steel"... Je trouve l’idée de ces albums géniale en parodiant ainsi des séries avec l’Editeur comme personnage central. Le côté autodérision est bien présent. Je m’attendais à quelque chose de lourd et "private joke" mais il n’en est rien. Le tout reste en effet très accessible, même pour celui qui n’a pas lu les séries auxquelles font référence ces albums.
Côté dessins, le trait de Simon Léturgie est très proche dans le style à celui de Conrad.

Je complèterai ma note dès que j’aurai trouvé le premier opus.

Nom série  La Voiture symétrique  posté le 30/05/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Oh, un nouveau MAM, MIAM je vais me régaler, pensais-je … mais c’était sans compter qu’un auteur de talent peut parfois aussi décevoir tant graphiquement que scénaristiquement.

L’auteur nous a habitués à son graphisme alliant trait épais et figé à de grands aplats noirs pour mieux faire ressortir ses personnages. Ici, il s’essaie à un registre différent tout en employant la même technique. Le résultat est décevant en ce sens que son trait ne se prête pas du tout à un dessin en mouvement. En outre, cette course poursuite laisse sur sa faim. Le court temps de lecture aurait pu être compensé par davantage d’originalité et une chute un peu plus recherchée. Bref, voici un Patte de Mouche dispensable. Mieux vaut lire La mutation ou Le coeur des ombres du même auteur parus dans la même collection.

La collection Patte de Mouche recèle de vrais petits bijoux mais j’ai l’impression que ces derniers temps, la qualité baisse grandement. Dommage...

Nom série  Chroniques aléatoires  posté le 22/05/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Sans trop savoir à quoi m’attendre, j’ai emprunté cette bd grâce au graphisme à la fois souple et contenu de Georges Bess.

Mais le contenu, justement, me laisse pantois. Si le concept d’improviser une page bd par jour est intéressant (bien que pas original), je reste dubitatif quant aux résultats. Je n’ai pas du tout adhéré au trip de l’auteur qui s’attelle à un exercice de style qu’on pourrait qualifier d’expérimental. On assiste aux élucubrations d’un personnage qui gesticule dans le vide, embrasse des cailloux, shoote dans sa tête ou encore parle à un figuier. Parfois l’auteur fait grève et propose des cases blanches. C’est donc assez loufoque, sans queue ni tête, sans réel début, ni fin. Cette manière de procéder crée un ressenti étrange : on se demande ce que veut montrer l’auteur, quel message il cherche à faire passer. Et franchement, je ne vois pas.

Bref, mon avis sur cet album aurait pu se résumer à un "blanc" pour mieux coller finalement avec le concept de ces "Chroniques aléatoires" qui porte bien son nom.

Nom série  La Véritable histoire du soldat inconnu  posté le 22/05/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Deux récits composent cet album.

Le premier porte sur le soldat inconnu. Qui était-il ? Personne ne le sait, forcément. A partir de là, on peut tout imaginer sur sa vie, son passé. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que Tardi a de l’imagination. Les premières planches sont assez incompréhensibles, ce qui rend le lecteur perplexe. On change de séquences sans trop rien comprendre à ce qui se passe. Mais après quelques pages, on commence à comprendre la trame avec le contexte qui se fait jour. Je qualifierai cette histoire de "finement abordée". J’ai apprécié la maîtrise narrative de l’auteur mais pas trop le concept "delirium tremens" dans lequel il plonge ses personnages. Le deuxième récit est un pamphlet sur la peine de mort qui devait encore être d’application en France lorsque Tardi l’a dessiné. Pas grand-chose à dire dessus. Ca se lit mais ce n’est pas inoubliable. Si Tardi a un trait bien reconnaissable, je n’apprécie guère le rendu des planches à cause de son atmosphère malsaine et des dessins parfois crus. Ce style graphique est toutefois nécessaire pour coller avec les récits.

Bref, j’admire la technique dont use Tardi mais ne suis pas fan du résultat.

Nom série  Rouge de Chine  posté le 22/05/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Graphiquement, Thierry Robin assure ! Pour sa première bd "grand public", c’est visuellement réussi : dessin typé, cadrages audacieux, minutie dans les détails et les décors.

Mais pour le reste, ma lecture fut assez fastidieuse. Thierry Robin situe son récit à mi-chemin entre le réel et l’imaginaire avec quelques soupçons d’onirisme pour troubler le tout. Le temps investi dans cette bd doit être énorme. On sent qu’il a voulu construire un monde riche et cohérent, s’inspirant d’éléments puisés dans la Chine ancienne.

Seule ombre au tableau (et pas des moindres) : le final. Il surprend (dans le mauvais sens du terme). La fin a le seul mérite de prendre le lecteur à contre-pied. Mais sinon, il ne colle pas avec le corps du récit. On a vraiment l’impression d’un revirement artificiel qui sonne faux. Et on se dit finalement : "toutes ces épreuves pour arriver à ce constat". C'est vraiment un sentiment d'incompréhension qui domine. Et comme ce qui reste en mémoire après la lecture est la fin . . .

Nom série  Earl & Mooch  posté le 15/05/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Décidément, nos amis les chiens et chats ont les faveurs des humoristes américains. Après Snoopy, Garfield, "Gus et Chaminou" (Une vie de chien), Chiffon et autres Grimmy, voici "Earl & Mooch". Un véritable plébiscite !

Tout comme les autres séries précitées, "Earl & Mooch" se développe sur des strips de 3 cases rassemblées souvent par thème.

Tout comme les autres séries précitées, "Earl & Mooch" parle du quotidien de nos amis à quatre pattes, de leurs joies, de leurs peines, de leur relation avec leur maître et le voisinage, de plaisirs simples et de philosophie... en résumé : de réflexions sur la vie de tous les jours.

Tout comme les autres séries précitées, "Earl & Mooch" c’est parfois drôle, parfois touchant, parfois bien trouvé, parfois plat...

Tout comme les autres séries précitées, "Earl & Mooch" c’est aussi un dessin. Un trait rapide, presque bâclé, mais avec ô combien de personnalité et d’expressions. Celui de Patrick McDonnell n’est sans doute pas le plus réussi dans le genre mais j’apprécie particulièrement la manière dont il "croque" Mooch le chat. Ca fait penser à des vieux strips d’avant la guerre, du temps des débuts de Walt Disney.

Bref, achat non conseillé mais à lire si l’occasion se présente.

Nom série  Boule de Neige  posté le 15/05/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Michel Alzéal, auteur remarqué par sa bd Le Pantin qui a ému BDT, récidive avec un conte cette fois ci tourné davantage vers la jeunesse.

C’est un joli conte contemporain qui ravira certainement les plus petits et satisfera les plus grands. On y retrouve un bestiaire animalier important (un lapin, un renard, un chat, une baleine, . . .) qui participeront à tracer le destin hors du commun de Boule de neige. Certes cette bd n’est pas exempte de petits défauts, dans les traits des personnages humains notamment (proche de l'amateurisme). Mais les planches sont réussies, grâce à une mise en couleur appropriée qui se rapproche plus de l’illustration de livres pour enfants.

A recommander pour faire découvrir la bd aux enfants . . .

Nom série  Frère Joyeux  posté le 14/05/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Adaptation libre d’un conte des frères Grimm, "Frère Joyeux" me rappelle en effet vaguement quelque chose.

Le conte en lui-même n’est sans doute pas celui qui se prêtait le mieux à une transposition en bd mais beaucoup de contes ont déjà fait l’objet de telles adaptations, difficile donc d'innover. Ceci étant, le récit se lit bien. Mais c’est surtout du côté du graphisme que cette bd vaut le coup d’oeil. Dillies s’écarte du style qu’on lui connaît depuis Betty Blues. Mais cet écart est plutôt à voir comme un retour aux sources, lorsque l’auteur suscitait au lecteur une irrésistible "envie de fraises". C’est tout simplement splendide ! Les hommes ressemblent à des pantins sortant d’un cirque. Ce trait correspond finalement fort bien pour illustrer des contes... J’espère qu’il y aura d’autres Frères Joyeux mais avec un récit davantage à la hauteur du coup de crayon.

Concernant le format d’édition et le prix, je les trouve bien adaptés. Je comparerai plus volontiers cette collection à la collection jeunesse de chez Delcourt (même pagination) avec une différence de prix notable (5€ au lieu de 8.90€) !

Nom série  Clopin  posté le 14/05/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Bof.
L’intérêt principal de cette bd réside dans le fait que c’est une des toutes premières de Vicomte et qu’il en a réalisé très peu au bout du compte.

Au niveau du style, on est bien loin de Balade au bout du monde ou de Sasmira. Le trait est plus rond et orienté vers l’humour. L’encrage ressemble à celui d’Hislaire sur Bidouille et Violette ou encore de Claude Laverdure. Bref, il s’agit d’un témoignage caractéristique d’une certaine époque (fin 70, début 80). Si les intentions sont louables, le récit reste d’une platitude extrême. C’est son côté premier degré qui rend la bd complètement démodée. C’est bien gentil et empli de bonne intentions mais cela ne suffit pas pour y susciter un quelconque intérêt.

Bref, un album qui est complètement dépassé par rapport à ce qui peut se faire aujourd’hui.

Nom série  Cité 14 - Saison 1  posté le 14/05/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Des bds à 1 €, ce n’est pas du jamais vu (voir collection Miniblog) mais ce n’est pas courant. Et vue la pagination, on en a pour son argent ! Une préface du scénariste présente "Cité 14", où plutôt ce qu’il n’est pas. Cette série fonctionne un peu comme un feuilleton avec une parution mensuelle et un regroupement par année (saison 1,...). Il semblerait que chaque album soit une histoire indépendante des autres mais partageant les mêmes lieux avec un recoupement des protagonistes. Bref, le concept reste encore un peu flou pour moi mais je me suis laissé tenter.

Reutimann opte pour un style suranné avec un trait rappelant celui de vieux comics. Le mélange entre personnages humain et animalier est toutefois assez singulier. Le récit débute avec un éléphant qui intègre la cité 14 pour immigrés en attente d’une carte de séjour. Ce curieux personnage va vite semer le désordre... La fin de l’opus laisse bon nombre de questions en suspens. Espérons qu’elles trouveront des réponses le mois prochain ou le suivant ! Côté narration, le rythme est soutenu, ce qui donne une lecture rapide mais qui colle bien avec le récit.

Espérons que ce choix éditorial n’aura pas le même sort que la collection 32 de Futuropolis.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 76 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque