Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 1562 avis et 336 séries (Note moyenne: 2.97)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Fennec  posté le 29/10/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Vraiment pas mal !

Pourtant, je ne suis pas fan de Trondheim à l’origine. Mais le récit qu’il propose ici est piquant dans le verbe et assez marrant par moment. La terrible loi de manger ou être mangé est mise en images à travers la destinée d’un petit fennec qui doit user de mille subterfuges pour garder la vie sauve. Bien que cruel et sarcastique, le traitement humoristique de l’histoire donne un décalage bienvenu pour apprécier pleinement cette bd. Les planches de Yoann tout en aquarelles donnent de la fraîcheur aux propos de Lewis.

Bref, une bd piquante et délicieuse pour toute la famille!

Nom série  Le Pont  posté le 29/10/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
L’avis enthousiaste de Spooky a titillé ma curiosité. Sans partager pareille ferveur, je dois reconnaître que cette bd sort de tout conventionnalisme.

Le récit déconcerte, captive, intrigue . . . Il possède un magnétisme certain dont les dessins ne sont pas étrangers à ce constat. Il y a effectivement un peu de Bonhomme, de Blutch, de Peeters aussi dans le trait de Durieux. Le récit est dérangeant quelque part car il bouscule notre esprit cartésien en basculant dans l’irrationnel, l’impalpable, l’improbable. C’est aussi ce qui fait son charme. Un charme slave qui, bien que nordique, ne laissera pas le lecteur de glace.

Une œuvre métaphysique qui mérite d’autres lectures pour mieux l’appréhender.

Nom série  Les Légendaires  posté le 29/10/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Hum.

Il est clair que cette série est prédigérée pour les ados nourris à la sauce manga du type Dragon Ball et Cie. Les influences manga précitées sont donc évidentes, ce qui n’est pas pour me plaire à priori. J’ai toutefois été surpris par le scénario rythmé et pas mal foutu finalement. Abstraction faite des dessins, l’histoire se laisse suivre avec un intérêt qui ne faiblit pas.

Bref, voici de la fantasy basique qui a de quoi rassasier les plus affamés. Reste l’épineuse question des dessins . . . une affaire de goût dont vous êtes seul juge.

Nom série  Gaëtan de Chateaubleu  posté le 29/10/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Elles sont bien sympathiques ces histoires des Chateaubleu.

Chappuis y développe trois courts récits mettant en scène, dans les deux premiers, un mousquetaire qui a bien conscience de sa maladresse et, dans le dernier, son digne descendant espion de son état. Il est clairement fait allusion à l’œuvre de Dumas qui est ici détournée de manière fine et avec beaucoup d’humour. De plus, les dialogues sont ciselés sans être pompeux. De son côté, Azara a un trait qui se rapproche de Will (surtout au niveau de l’encrage). Des dessins sans doute vieillots mais qui ne perdent pas en efficacité.

Bref, ce fut pour moi une lecture agréable même si on peut regretter la brièveté des récits.

Nom série  L'enfer du décor  posté le 25/10/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ab’Aigre est un auteur intriguant. D’abord parce qu’il publie peu. Ensuite parce que ses œuvres sont très très étranges, un peu nébuleuses, voire complètement hermétiques pour celui qui entreprend leur lecture comme s’il avait Le Petit Spirou entre les mains.

Ces nouvelles sont déconcertantes tant elles touchent un peu à tout. J’ai beaucoup aimé celles où l’onirisme domine ("Le Passage " et "la saison des illusions"). D’autres m’ont été plus abscons ("l’enfer du décor" et "la madonne du square"). Enfin, certaines sentent le déjà-vu ("nostalgia", "l’enfance de Mauritus Cornelis E" et "correspondance") mais leur traitement ne souffre que peu la critique (négative cela s’entend). Et les dessins sont foutrement pas mal avec un encrage généreux pour un style "rétro" qui me plait.

A essayer mais pas sûr que vous apprécierez...

Nom série  Touky le Toucan  posté le 25/10/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je n’ai lu que le premier tome et je dois dire que c’est pas si mal.

On retrouve avec plaisir un De Groot plutôt en forme : humour burlesque, non sens, jeux de mots et comique de situation sont au rendez-vous ! Evidemment, il est préférable d'être réceptif aux autres productions de ce bonhomme (Robin Dubois, Léonard, Clifton) pour apprécier cette bd, ce qui est mon cas. Côté dessins, Walli et Dupont s’en sortent pas mal. Dessins sobres et classiques, dans la lignée d’un Turk par exemple. A lire pour passer un petit moment de détente . . .

Un album qui se lit vite (30 pages environ), certes, mais qui reste idéal pour détendre ses neurones après avoir planché sur la saga Nausicaä de la vallée du vent.

Nom série  Nausicaä de la vallée du vent  posté le 24/10/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je n’ai jamais vraiment accroché aux animes de Miyazaki. Celui de Nausicaä de la vallée du vent n’échappe pas à ce constat. J’ai eu l’occasion de lire le manga récemment en me disant que cela me permettrait de mieux appréhender la complexité des œuvres de cet auteur qui ne sont que survolées en anime. Que ce soit clair, c’est bien le manga et non l’anime que j’avise ici.

Le manga est évidemment plus riche et profond que l’anime. Il se concentre sur Nausicaä qui va devenir le centre d’intérêt de tous les belligérants (Tolméques et Dorks) et des peuplades minoritaires (celle de la vallée du vent ou de la grande forêt). Ce messie annonciateur du renouveau a aussi le don de pouvoir communiquer avec d’autres formes de vie par télépathie (les Omus ou les dieux-guerriers par exemple). Ce manga surfe sur la vague écologiste et, en général, ce thème abordé en bd a le don de m’exaspérer. Je dois dire que cela passe relativement bien ici, quoique les découvertes des fonctions supposées de la mer de la désolation par effet d’annonce sont assez ubuesques dans le genre. Si la trame de fond est relativement cohérente, cela n’apparaît pas aussi bien dans la forme. On a l’impression que, par moment, l’auteur cherche sa voie. Le final est assez attendu avec des révélations qui, personnellement, ne m’ont fait ni chaud ni froid. Si je n’ai pas accroché outre mesure au déroulement de l’histoire, quelques éléments méritent d’être salués, que ce soit la richesse de ce monde ou encore l’idée de départ.

Bref, après un mois de lecture, j’ai été content d’arriver à la fin de ce "manga court".

Nom série  Manie Swing  posté le 24/10/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Bon, c’est surtout le nom de Scotch Arleston qui a attiré mon attention sur cette bd. L’histoire en elle-même n’est pas super prenante ni franchement originale.

Arleston se contente d’un récit classique mêlant aventure et humour pour les jeunes. On y retrouve une fille intrépide, un papa aux allures de savant fou, des méchants vilains pas bô et même Tchoum (une sorte de troll en miniature qui préfigure celui de Lanfeust). Le tout reste gentillet et manque cruellement d’intérêt. Ce tome était le premier d’une série qui ne connaîtra pas de suite. Les dessins sont corrects, sans plus. Glaudel s’affirmera dans Les Maîtres Cartographes dans un style plus mature.

A noter que cet opus constitue une histoire complète.

Pour la petite histoire, "Manie Swing" est la toute première bd de Scotch Arleston et Paul Glaudel. Cette bd, refusée un peu partout, fut finalement publiée par Alpen publisher mais sans rencontrer le succès espéré (1989 albums vendus !). Par la suite, Scotch Arleston proposa cette série à la toute jeune maison d’éditions de Mourad Boudjellal. Ce fut un non catégorique (on le comprend un peu). Scotch proposa alors la série Les Maîtres Cartographes qui fut acceptée avec toujours Paul Glaudel au crayon.

Nom série  El Mexicano  posté le 24/10/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Un peu à l’image de la collection "Patte de mouche" de l’Association, "les petits chats carrés" des éditions Carabas recèlent du bon, voire du très bon, mais aussi du moins bon.

Sans être foncièrement mauvais, je trouve ce récit manquant de piquant (malgré la présence d’un cactus géant !). Un relief bien lisse donc pour cette histoire convenue au final bien prévisible. Reste une bonne dose de bons sentiments qui peuvent apprendre aux enfants qu’il ne faut pas porter de jugement sur une personne sans la connaître un minimum. Bref, ce récit d’El Mexicano est narrativement moins riche et bien moins original qu’un Jour de pêche ou Le voleur de rêves.

Restent des dessins sympathiques joliment mis en couleur.

Nom série  Le voleur de rêves  posté le 24/10/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Tout est dit dans le titre. Une fois la nuit tombée, un barbu à la carrure d’ogre (ou de père Noël, c’est selon) s’introduit dans la chambre des petits pour leur voler leur rêves et tenter de se les approprier... en vain.

Cette fable muette est remarquablement mise en images où de grandes cases alternent avec de plus petites. Si le début est plutôt conventionnel, c’est le final qui donne toute sa dimension au récit avec une morale bien pensée qui sort de l’ordinaire ! Difficile d’en dire plus au risque de tout dévoiler.

Ce n’est évidemment pas donné, comme tous les albums destinés à la jeunesse finalement. Je ne l’achèterais donc pas pour moi mais, si j’avais des enfants, pourquoi pas ?

Nom série  Zachary Holmes  posté le 11/10/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Surprenant que cette série ne soit pas encore sur BDT. Elle date pourtant de 2001. Enfin, voici cette lacune comblée. Car il aurait été dommage que soit passée sous silence une bd possédant tant de qualités.

Cette série brille surtout par sa qualité narrative. Trillo n’est pas le premier venu. Il a l’art et la manière de maîtriser son sujet avec une verve et des dialogues au poil. Il revisite des classiques de manière bien personnelle en mélangeant les diverses influences sans rendre le tout indigeste ou anarchique. On y trouve pèle mêle le baron de Frankenstein, Dracula, Merlin et Excalibur. La fluidité du récit est bluffant. On notera aussi que les thèmes développés sont chers à Trillo puisqu’il est question d’enquêtes policières sur fond de fantastique. Une nouveauté toutefois : l’humour prend ici une place dominante et est moins acerbe. Contrairement à ses autres séries, celle-ci est donc clairement à la portée des enfants.
Le dessin ne laissera pas le lecteur indifférent : il aimera ou pas. Toutefois, on ne peut nier la personnalité du style de Juan Bobillo. Je dois dire que ce type de planches, qui d’ordinaire aurait tendance à me faire fuir, a eu sur moi un effet attractif. Et franchement, même si on n’est pas amateur du style, on s’y fait vite et cela ne gène en rien la lecture.
A noter que chaque tome forme une histoire complète.

Une série qui n’a pas eu le succès mérité. C’est bien dommage . . .

Nom série  Frères de la côte  posté le 10/10/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Yuio alias Etienne Simon est un auteur de ma région que je suis depuis plusieurs années déjà. Il a réalisé pour le Spirou magazine quelques planches de "Trikaar" et voici qu’il sort sa première bd chez Caravelle. Une chose est sûre, la piraterie a le vent en poupe en bd !

Cette bd est résolument tournée vers l’action et l’humour, un peu à l’image d’un Pirate des Caraïbes. Au début, le récit semble un peu confus, voire décousu, mais le final donne à l’ensemble une certaine cohésion. Bien qu’on puisse relever le recours à quelques facilités entre les séquences, le scénario jouit d’une narration rythmée qui pallie aux faiblesses. C’est donc une bd détente et pas prise de tête. Côté dessins, le trait de Yuio est simple, propre et bénéficie d’un encrage soigné, quoiqu'un peu gras. Un gros travail a été réalisé sur la couleur. Le rendu est donc très "chaud" sans être flashy.

La fin ouverte n’empêche pas cette bd d’être perçue comme une histoire complète.

[A noter que Yuio sévit depuis pas mal de temps dans le milieu de la bd, mais comme coloriste essentiellement.]

Nom série  Dinosaures  posté le 09/10/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Pas mal en effet.

Cet album regroupe différents récits gravitant autour du monde des dinosaures. On y retrouve avec plaisir un Lepage au mieux de sa forme ainsi qu’un Varanda et un Oger fidèles à leur style bien connu. Il y a aussi Plessix qui met en image un récit plutôt sombre et qui fait froid dans le dos ! Bref, des récits variés et originaux auxquels des auteurs talentueux ont contribués.

Je trouve néanmoins la publicité faite sur la bd plutôt inique en mettant Crisse en guest star alors qu’il y a d’autres auteurs bien plus intéressants qui ont participé à l’album. Car Crisse n’y a pas fait grand-chose si ce n’est apporter son nom pour "faire vendre". Or cet album n’en avait pas vraiment besoin vue la qualité générale des histoires (à l’une ou l’autre exception près).

Alors pour celles et ceux à qui le dessin de Crisse a tendance à donner des boutons, rassurez-vous, il n’y pas que lui qui a participé à l’élaboration de la bd (et heureusement !).

Nom série  Là où vont nos pères  posté le 17/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C’est une bd de grande qualité, certes, mais je n’ai pas eu à sa lecture le même enthousiasme que celui ressenti par certains trublions de BDT. J’avoue ne pas avoir accroché à la bd au début, malgré ses bons échos distillés sur BDT. Doña Hermine m’a convaincu d’insister car j’allais passer à côté de quelque chose.

L’originalité de cette bd repose sur deux piliers que sont l’absence de bulles et le traitement graphique réaliste tout en crayonnés. La touche d’universalité soulignée par Alix dans son avis est sans nul doute la conséquence de l’onirisme qui imprègne chaque page. Ce n’est pas l’histoire d’un homme mais bien celui de tous les hommes qui ont parcouru un tel voyage pour espérer y trouver un monde meilleur. C’est simplement et intelligemment traité mais, malgré toutes ses (nombreuses) qualités, je n’ai pas vraiment été porté par cet album. Sans doute l’absence d’effet de surprise a-t-il joué défavorablement ?

Cet album résolument optimiste au titre envoûtant reste certainement à découvrir... si ce n’est déjà fait !

Nom série  Histoires du temps jadis en bandes dessinées  posté le 17/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Avis portant sur le seul tome Attila :

Voici hun album qui a peu de chance de figurer parmi les hunmanquables du site. Les desshuns lorgnent sur le trait d’Uderzo.
Pas mal au premier abord mais les approximations se font rapidement sentir. Mais le plus pénible est cette histoire d’Attila, roi des huns, ou plutôt cette non-hisoire. Cette bd brille en effet par son absence de scénario, hun comble me diriez vous. Mais les auteurs ne se sont pas limités à cela. Ils gratifient le lecteur de jeux de mots ridicules avec des dialogues huncrustés de "hun" à chaque phrase (comme mon avis).
Navrant et lourdingue, hun ? Rien à sauver de cet album... Certainement hun hunbattable dans sa catégorie.

Nom série  Prince Lao  posté le 17/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
"Prince Lao" vise un public jeune.

Son seul atout est de mettre un certains nombre de valeurs en avant, telles que l’entraide, le courage, le respect envers les animaux, etc. Malgré cette intention louable, cette bd peine à m’intéresser. Le scénario manque de relief et surtout d’originalité : un orphelin qui vit et peut dialoguer avec des animaux sauvages, ça ne vous rappelle rien ? Certes, l'auteur situe leur récit dans la chaîne himalayenne avec un yéti en guise de nounours protecteur. Je sais que je ne fais pas partie du public visé mais quand même. On est bien loin du génial Gully ou encore de Hugo... des séries jeunesses plus toutes jeunes, certes, mais avec un scénario autrement plus intéressant ! Côté dessin, c’est correct. L’encrage est soigné mais on dirait que Philippe Gauckler a quelques soucis à dessiner les compagnons animaliers de Lao (vue de profil de l’oiseau, jamais de face ou de trois quart par exemple).

Bref, ce fut une lecture assez moyenne qui ne m’incitera pas à lire la suite.

Nom série  Coïncidence  posté le 22/08/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Belle réussite que cet album qui voit 12 dessinateurs se succéder pour illustrer le même scénario concocté par Fabien Velhmann.

Les deux premiers tiers de l’album sont en quelques sortes les coulisses de la création de cette bd, une sorte de "making of" avec interview et bio des auteurs, crayonnés, etc. Le scénario brut y est également dévoilé avec la chute. C’est dommage en soit car cela gâche quelque peu le plaisir de découverte (à lire donc seulement après).

C’est un exercice assez unique que propose Velhmann, un peu dans la veine oubapienne il est vrai. Les contraintes sont réelles et il est très intéressant de voir comment chaque dessinateur s’est approprié le scénario. A priori, cela n’était pas chose aisée que de trouver une chute originale pour conclure un récit de douze planches identiques sur le plan scénaristique. Mais Velhmann tire son épingle du jeu en proposant une astuce qui tient la route et donne toute sa dimension à cet essai. Ce n’est donc pas uniquement un délire de scénariste, c’est aussi une histoire avec une vraie fin !

Pour le fun, je me suis amusé à illustrer ce scénario avec mes personnages fétiches . . . A voir ici pour les personnes intéressées.

Nom série  Korrigan  posté le 21/08/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Si certaines bds réussissent à passer les années en gardant leur fraîcheur initiale, ce n’est pas le cas de "Korrigan". Cette bd accuse en effet le poids des ans. Développée pour être éditée dans le journal de Tintin par épisode de 8 pages, cet album regroupe les premiers récits du preux Korrigan qui doit lutter contre l’infâme Vitriolle pour garder sa belle.

Comme le précise Jugurtha, les histoires pèchent par leur brièveté et leur classicisme. Et si Vicq réussit à maintenir l’attention du lecteur, il ne permet pas malheureusement à celui-ci de garder de cet album un souvenir impérissable. Restent les dessins de Franz, dessinateur que j’apprécie fortement pour son trait vivant et réaliste. Ici, il s’essaie à un style plus humoristique. Son trait se rapproche de celui de Kiko (Foufi), d’Uderzo (pour les traits d’Aubin-Marie de Vitriolle) ou encore de Dany (Olivier Rameau pour le mage Thalamus). Cet album est donc l’occasion de découvrir Franz dans un style différent.

Bref, ces récits convenaient sans nul doute fort bien pour une parution dans un magazine comme le Journal de Tintin mais, édité sous forme d’album, l’intérêt s’amenuise fortement.

Nom série  Le Chat du kimono  posté le 20/08/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Nancy Peña est un auteur à part.

Elle sait charmer comme nul autre le lecteur grâce à son trait unique d’une grande finesse. Mais le charme passe aussi par ses histoires parfumées aux doux embruns de contes. Avec ses récits, l’originalité est toujours de mise. Elle sait user et abuser des contes populaires en les détournant habilement de leur trame originelle.

Avec cet album, Nancy Peña une fois de plus nous émerveille. La narration n’emprunte pas les chemins usuels. Plusieurs récits sont traités parallèlement avec, pour point commun, la présence d’un chat noir. Mais tous ces récits vont finir par confluer pour former une seule et unique histoire... Ce procédé offre une première lecture déroutante mais qui, en seconde lecture, révèle la pleine dimension de cette histoire inventive aux accents poétiques.

Un must !

Nom série  Le Baron  posté le 20/08/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voici un recueil d’histoires courtes assez sympathique.

Les 6 mini récits sont distrayants avec un humour toujours présent mais pas niais. Les histoires développées mettant en scène le Baron affublé de Juju (l’oiseau de malheur) ne sont pas aussi rudimentaires que ne l’est le dessin. Toutefois le trait est efficace, un peu à l’image d’un Bara ("Max l’explorateur"). Un mot concernant la mise en page : elle est en effet plutôt déroutante au premier abord, puisque le sens de lecture des cases se fait de haut en bas puis de gauche à droite. Cette mise en page particulière reflète la conception même de ces mini récits comme l’explique très clairement L’Ymagier dans son avis.

Bref, de vrais récits qui emmènent le lecteur dans un médiéval cocasse et amusant.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 79 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque