Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 3398 avis et 488 séries (Note moyenne: 2.84)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Les Racines du chaos  posté le 13/05/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Les racines du chaos nous plonge dans l'histoire de la Fédération de Yougoslavie. Nous sommes dans les années 50 au sortir de la Seconde Guerre Mondiale qui a bouleversé l'équilibre de la région puisqu'un communiste a pris le pouvoir à savoir le maréchal Tito. L'action se situe à Londres dans le milieu des exilés. Un homme va découvrir le passé de sa mère après sa mort mystérieuse.

Il est vrai que l'histoire est plutôt complexe et qu'il va falloir s'accrocher pour pouvoir pleinement apprécier. Pour autant, je n'ai pas aimé le dessin qui est beaucoup trop terne. Le choix des couleurs ne va pas arranger les choses. C'est plutôt un rendu assez terne et les visages se devine à peine. Du coup, cela ne facilitera pas la lecture qui deviendra un peu fastidieuse. L'alchimie entre le scénariste et le dessinateur n'a pas eu l'effet escompté en ce qui me concerne.

Un thriller à la fois d'espionnage et de politique qui est plutôt intéressant car le travail demeure honnête. C'est pas mal mais sans être exceptionnel.

Nom série  Mary Kingsley  posté le 13/05/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai plutôt bien aimé le récit des aventures basées sur des faits réels concernant la jeune Mary Kingsley au coeur de la jungle africaine. Après Magellan, voilà que la collection Explora chez Glénat nous conte les aventures de Mary Kingsley, une autre exploratrice un peu méconnue du grand public sauf peut-être au Royaume-Uni d'où elle vient.

C'est une femme qui ne s'était jamais déplacée de Londres pour garder une mère malade jusqu'à l'âge de 29 ans où elle perd ses parents à deux mois d'intervalle. Elle se retrouve seule mais surtout libre. C'est alors que vont commencer ses voyages à travers l'Afrique, un continent considéré comme sauvage. Elle n'aura finalement que 8 ans de vie nous prévient la préface signée par Christian Clot de la société des explorateurs français. Elle mourra effectivement à 38 ans lors de la guerre de Boers en Afrique du Sud pour accomplir son devoir d'infirmière de guerre. Tout cela ne nous sera pas mise en image car les auteurs ont choisi une partie de sa vie seulement.

En effet, le récit commence au moment même où elle met les pieds en Afrique. On croit qu'elle va trouver une idylle avec un jeune saltimbanque qui connait bien la région mais on se trompe. Bref, le récit va prendre une direction à l'opposé qui sera comme une exploration d'une Afrique dont on croyait tout connaître. J'ai apprécié également le dossier historique situé à la fin de l'ouvrage. On apprend beaucoup de choses intéressantes sur cette femme hors du commun mais qui restait tout à fait modeste.

Nom série  Les Chroniques de Légion  posté le 13/05/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je ne suis pas tellement convaincu par ces deux tomes d'un récit qui se veut être une sorte de préquelle de la série Je suis légion. Pourtant, il y a, aux commandes, Mathieu Lauffray et Fabien Nury. Bref, cela avait tout pour me plaire. Certes, c'est efficace mais je n'arrive pas à accrocher aux destins de ces personnages avec deux frères Vlad et Radu qui se combattent. Ce n'est pas ce que j'ai lu de meilleur sur le thème des vampires...

On glisse d'une époque à l'autre sans qu'il y ait un lien pour nous accompagner tout en douceur et avec habileté. Le fait qu'il y ait également plusieurs dessinateurs sur le même tome (genre planche 14 à 25 par untel etc...) ne m'a pas vraiment enchanté en raison de la discordance de style pour une même histoire. Il est vrai que la série mère ne m'avait pas vraiment passionné. Cela se reproduit en l'espèce. En tout cas, il ne se passe pas finalement grand chose dans ce premier tome.

Le second tome est plus intimiste car il dévoile une psychologie propre au personnage de Vlad donc quelque part plus intéressant. Au final, cela reste un travail satisfaisant.

Nom série  Chimère(s) 1887  posté le 13/05/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cette bd est étonnante à plus d'un titre. Elle raconte le destin plutôt triste d'une jeune adolescente puisqu'elle va atterrir dans une maison close de luxe dans le Paris de l'année 1887. Parallèlement, on va suivre le périple de Ferdinand de Lesseps en proie à d'énormes difficultés pour réaliser son rêve de relier l'océan Atlantique à l'océan Pacifique. Bref, il y a une véritable ambiance historique qui est reliée à une histoire plutôt dramatique. On sait que les destins vont certainement se croiser pour notre plus grand plaisir.

En tout cas, cette première partie est plutôt convaincante. Pour ne rien gâcher , le dessin est soigné et très précis. On se rend compte également qu'il y a un véritable rapprochement entre les maisons closes de luxe et les hommes politiques. 125 ans après, les choses n'ont pas vraiment changé. Le scandale peut encore faire varier le destin d'un pays.

Chimère parvient à nous faire ressentir de véritables émotions en jouant de manière subtile sur une corde assez sensible. On ne pourra être que toucher par la grâce de ce personnage dans un milieu aussi sordide de luxure et d'oisiveté.

Nom série  Vents Contraires  posté le 13/05/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est un polar tout à fait honnête et plutôt efficace. Il n'y a pas véritablement de temps mort. L'action s'enchaîne à la manière d'un bon film de cinéma. Du coup, on pourra regretter le manque de place pour la psychologie des personnages. Pour autant, la plupart d'entre eux demeurent crédibles.

En effet, on se concentrera surtout sur le mystère qui entoure ces assassinats et qui cache un complot d'envergure internationale. Notre héros est juste là au mauvais moment et il est entraîné dans une affaire qui le dépasse.

Au final, la trame demeure classique mais le résultat est une bonne bd de divertissement.

Nom série  De Cape et de Crocs  posté le 04/10/2007 (dernière MAJ le 10/05/2012) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Voilà une lecture qui détonne ! C'est impétueux à souhait ! J'adore les dialogues et l'humour fin qui s'en dégage. C'est tout à fait mon style ! Le dessin est véritablement somptueux et tout en nuance. Par moment, c'est même incroyablement divin de beauté. Cela apporte un incontestable "plus" à ce récit d'aventure.

Il est vrai que c'est un véritable monument de la bd largement plébiscité sur ce site que je n'avais pas encore avisé. J'avoue sans conteste avoir eu beaucoup de mal à me décider pour la lire. La raison ? Les 20 premières pages ne m'avaient pas tout à fait convaincu il y a deux ans et j'avais arrêté net ma lecture.

J'avais peur d'un verbiage façon comédia dell'arte tout le long qui m'aurait épuisé dans tous les sens du terme. Heureusement, il n'en est rien. Bien m'en a pris de reprendre la lecture. Comme quoi, je donne raison à tout ceux qui pensent qu'il faut juger une oeuvre après avoir tout lu.

Pour la petite histoire, mon cauchemar était de mettre une seule étoile à cette bd auquel cas, je me serais fais beaucoup d'ennemis tant l'objet est sacré. C'est dire que j'ai abordé ma lecture avec beaucoup de crainte. Ma note est donc très sincère car j'ai véritablement ressenti la grande aventure mêlée à de la poésie.

C'est un savant mélange qui fait la singularité de cette oeuvre unique en son genre, bien qu'on assiste actuellement à la montée en puissance d'autres bd qui tentent d'imiter le style avec plus ou moins de bonheur (Célestin Gobe-la-lune, Spoogue...).

Par ailleurs, je n'avais pas l'impression qu'il y a une baisse de régime dans les derniers tomes. Bien au contraire! Cependant, comme pratiquement toutes les séries cultes, ce sont bien les premiers volumes qui sont les meilleurs. Cela est indéniable ce qui n'empêche pas de trouver une suite de haut niveau. Comme la plupart des lecteurs, on attend la fin du cycle lunaire pour espérer le retour de la grande aventure sur Terre.

Le 10ème tome marque donc la fin des aventures de cette joyeuse bande. J'apprécie surtout qu'il y ait une fin même si elle reste ouverte. Voilà une série qui ne s'éternise pas et qui sait tirer sa révérence finale comme une vraie pièce de théâtre. Le dessin culmine par sa beauté. Les dialogues sont toujours aussi exquis. En conclusion, nous avons là une série tout à fait originale qui aura fini par nous séduire.

Note Dessin : 4.75/5 - Note Scénario : 4.25/5 - Note Globale : 4.5/5



Nom série  Bowen  posté le 07/05/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai bien aimé cette nouvelle série de Gil Formosa qui se situe dans le contexte de la guerre froide. Il est vrai que le récit n'évite pas les clichés du genre mais si savamment bien mis en scène que l'on pardonne facilement. On ressent beaucoup d'énergie grâce à un trait vif et incisif ainsi qu'un découpage intelligent.

Bowen et Cox n'ont pas encore été dévoilés totalement, ce qui nous réserve des surprises ou des rebondissements pour les tomes à venir. Il y a également une certaine sensualité notamment dans les personnages féminins mais l'on reste dans le domaine du politiquement soft.

Cela ressemble un peu à ces albums d'autrefois avec ces héros ténébreux. Cependant, cela allie également une grande touche moderne. Bref, l'univers crée se révèle plutôt intéressant même si le scénario reste assez convenu.

Nom série  Le Journal d'Ambre  posté le 07/05/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je comprends la déception de la majorité des lecteurs car le journal d'Ambre avait des potentialités à nous offrir beaucoup mieux. On a droit à une histoire de complot familial assez classique pour élucider un double meurtre autour de la piscine.

Le pire, c'est que les personnages ne sont pas du tout crédibles. On n'y croit pas une seule seconde. Le récit devient ridicule surtout vers la fin. Et puis, le titre ne correspond pas à la réalité car il s'agit en fait du journal d'Alicia et non de sa soeur Ambre.

Rien à redire au niveau du dessin qui est correct et qui arrive même à nous plonger dans ce climat méditerranéen. Cependant, un trait élégant ne suffit pas à sauver cette bd du désastre d'un scénario creux.

Nom série  L'homme perdu dans le brouillard  posté le 02/05/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
L'auteur a choisi d'adapter 4 nouvelles d'un des auteurs suisses les plus célèbres de son pays. Charles-Ferdinand Ramuz (1878-1947) est surtout connu pour être à la fois un romancier et un poète. Mon grand-père qui était également suisse ne l'aurait renié pour rien au monde.

L'auteur va peindre le portrait d'un microcosme particulier, à savoir le peuple de la montagne. C'est en effet un milieu rural assez fermé. Je n'ai pas trop apprécié le style littéraire. Encore une fois, la bd ne semble pas être le support idéal. C'était trop froid pour laisser passer une émotion.

Pour autant, j'avoue avoir apprécié l'élégance du trait en noir et blanc car le rendu est plutôt intéressant. La grande Alice est la seule nouvelle sur les quatre à laquelle j'ai trouvé un peu d'intérêt. C'est de la pure bd helvétique pour ceux qui souhaitent se remémorer l'ancien temps. Poétique et austère à la fois...

Nom série  La Saga d'Atlas et Axis  posté le 02/05/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voilà une bd qui ne manque pas de fraîcheur. On est tout de suite séduit par le style et par les personnages à savoir deux chiens qui ne manquent pas de courage pour affronter les Vikiens une peuplade canine du nord qui a mis à sac leur village.

J'ai bien aimé le dynamisme du trait qui donne un aspect cartoon à l'ensemble. Par moment, c'est triste mais l'humour est toujours là, pas très loin. Il y a des scènes assez innovantes. On sent que ce n'est pas composé que pour un public jeune. Cependant, on aurait aimé davantage d'épaisseur au récit qui se parcours finalement assez vite.

Au final, cette saga viking d'un nouveau genre a de quoi étonné au premier abord. Le titre a d'ailleurs concouru dans la sélection officielle d'Angoulême 2012. A découvrir et à suivre...

Nom série  En attendant que le vent tourne  posté le 02/05/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai bien aimé cette chronique de vacances qui met en scène plusieurs jeunes à la campagne. On entre assez rapidement dans le récit qui nous rappelle notre enfance avec la construction de cabanes dans les bois.

C'est également une part de l'enfance un peu cruel avec des jeux dangereux. Bref, l'inconscience de la jeunesse. On sait que cela peut mener loin quelque fois...

J'ai juste été un peu déçu par la fin de cette histoire car sans doute, j'en attendais plus. Le 4 étoiles n'était pas très loin. En tout cas, c'est une chronique estivale qui mérite lecture.

Nom série  Black Stone  posté le 01/05/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Enfin une vraie bd enthousiasmante ! Une première lecture qui révèle un sans faute aussi bien sur le fond que sur la forme.

En effet, on est embarqué dans une histoire de magie avec la mystérieuse disparition d'un garçon dans un coffre lors d'un tour de magie qui tourne mal. On sent que le fantastique va avoir une part à jouer. Cela me rappelle d'ailleurs un excellent film de Christopher Nolan qui avait pour sujet les magiciens: Le prestige. Bref, c'est le genre d'ambiance que j'aime bien. Le sujet a d'ailleurs été peu traité dans le monde de la bande dessinée.

L'intrigue s'avère passionnante dans un décors d'une beauté extraordinaire. On a qu'une envie à la fin du premier tome: découvrir la suite. C'est un pari tout à fait réussi pour le duo Corbeyran et Chabbert qui avait déjà fait parler de lui pour Uchronie[s] - New Byzance.

Nom série  Magellan  posté le 30/04/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Voici enfin une biographie qui sort pour une fois des sentiers battus. En effet, on découvre l'histoire du premier tour du monde en 1521 par le navigateur Magellan. L'originalité provient du fait que ce n'est pas tant l'aventure qui est mise en avant mais la paternité de la découverte avec les complots que cela comporte.

J'ai bien aimé également le fait que l'auteur s'implique et prenne des risques pour nous démontrer une thèse qui finalement paraît assez crédible. On va plus loin que le simple documentaire qui est assez ennuyeux car on connaît généralement les faits. Une vraie bd historique mais avec ce petit plus qui fait toute la différence.

Comble du bonheur, les images sont très belles avec des décors somptueux. Bref, on se régale d'autant que le récit est assez fluide, ce qui facilite la lecture. C'est mon premier titre de la collection Explora que j'ai bien envie de découvrir.

Nom série  Une nuit de pleine lune  posté le 29/04/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je ne suis pas un gros fan de l'auteur mais pour autant, j'avoue que cette bd se laisse lire malgré son hyper violence. Nous sommes en effet en plein coeur d'un thriller assez sanglant. Cela me rappelle d'ailleurs les films du genre Scream qui avait redonné un second souffle aux films d'horreur.

Là également, le scénario est simple et on va assister à un véritable massacre. J'aime quand la simplicité est efficace. On a peur à chaque instant pour les différents personnages même si certains sont de véritables têtes à claque.

Le dessin d'Hermann est toujours aussi bon ce qui ajoute une véritable plus-value. La nouveauté est qu'il revient à l'encrage classique en abandonnant la couleur directe. Quant à Yves Sente, il a su créer une atmosphère de huis-clos assez étouffante.

Cependant, une fois terminé, il ne restera pas grand chose de ce thriller glauque. Juste un bon moment de lecture ce qui n'est déjà pas si mal.

Nom série  Les Brumes d'Asceltis  posté le 29/04/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cette production signée par Istin et Jarry ressemble malheureusement à toutes les autres. Nous sommes dans un monde d'héroïc fantasy proche de celui du Seigneur des anneaux. La trame sera des plus classiques avec un démon millénaire qui menace l'équilibre d'un monde car il va se réveiller. Cependant, le développement réserve tout de même de bons moments de lecture.

Le dessin d'Istin est toujours aussi beau. La mise en couleur évite le piège du flashy. Il est dommage que certaines cases soient si petites par rapport à d'autres passages ce qui rend la mise en scène un peu chaotique.

En conclusion, c'est de la bd de pur divertissement qui n'amènera rien de nouveau. J'ai bien aimé les décors ainsi que les différents peuples qu'on rencontre. Le dépaysement est garanti. De la fantasy tout à fait correct à défaut d'être innovante.

Nom série  Un Enchantement  posté le 29/04/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je n'ai pas totalement été enchanté malgré le titre de cet ouvrage. Il s'agit en fait d'une déambulation nocturne dans le plus grand et plus beau musée du monde à savoir celui du Louvre.

Cela concerne un homme issu de la haute société et qui a décidé de tirer sa révérence car il est fatigué. Il va croiser une belle inconnue qui va lui faire oublier son côté sérieux dans un jeu à la cache-cache. Petit à petit, on se laisse prendre au jeu des évocations par les tableaux qui nous entourent car le musée devient un véritable personnage à part entière. L'exercice de style semble réussi dans le genre errance pour rêvasser.

Pour autant, je n'ai pas été convaincu par le fait de ce politique fuyant les mondanités en trouvant les voies de la poésie. Cela ne peut exister.
L'absence de dialogue fait qu'on parcourt assez vite le Louvre. Les passionnés d'art et de musée pourront vraisemblablement y trouver leur bonheur.

Nom série  Dorian Gray  posté le 28/04/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je dois bien avouer que c'est une lecture qui a commencé plutôt de manière assez difficile. Le langage est soutenu et on entre directement dans la lecture de cette œuvre d'Oscar Wilde que je ne connaissais pas non plus. Il paraît que c'est l'unique roman de toute sa carrière. Bref, il m'a fallu parcourir une bonne partie de cette bd avant de pouvoir l'apprécier pleinement. Ce n'était pas une lecture qui était acquise d'emblée. Et c'est certainement cela qui en fait tout son charme car j'ai été finalement très convaincu.

Les thèmes traités sont ceux de l'art, de l'esthétique, de la beauté, de la jeunesse et également de la noirceur de l'âme humaine. Les questions qui se posent peuvent nous toucher comme celle de perdre sa jeunesse et sa beauté. Que ne ferions nous pas pour les conserver ? L'œuvre va plus loin car le fantastique rentre en scène. Il y a alors une étrange relation entre un tableau d'un portrait qui se met à vieillir et le personnage de Dorian Gray, un genre de dandy irlandais d'une très grande beauté.

Le dessin est réellement exquis dans un style faisant un peu art déco. Les couleurs flamboyantes m'ont également agréablement surpris. Même sur la forme, on ne peut qu'admirer de belles planches. Sur le fond, il y a une réelle reconstitution de l'ambiance de ce Londres de l'époque victorienne. Il faut juste savoir que l'histoire a été un peu modifiée par rapport à la version d'origine que j'ai parcourue par la suite par curiosité. Eh oui, cette bd donne envie de parcourir l'œuvre d'un auteur légèrement en avance sur son temps et qui avait tout compris à la psychologie de l'être humain. Un conseil d'Oscar Wilde : la meilleure façon de résister à la tentation est peut-être d'y céder...

Nom série  La Mort dans l'âme  posté le 26/04/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Le débat sur l’euthanasie n’est actuellement toujours pas clos. A ce jour, tout proche peut être poursuivi comme un criminel lorsqu’il provoque le décès d’un parent atteint d’une maladie incurable qui lui inflige des souffrances morales et physiques intolérables. Il est vrai qu’avec l’intensification des moyens médicaux modernes, les médecins pratiquent un véritable acharnement thérapeutique afin de maintenir en vie leur patient. L’Eglise a également pris une position assez ferme et non équivoque : c’est à Dieu de décider de votre sort.

L’ensemble de ces éléments seront repris dans cette oeuvre avec la position non tranchée du médecin ou encore celle du prêtre reprenant les arguments du Vatican. On ne pourra que constater l’hypocrisie de la médecine qui ferme les yeux sur les actes des proches. On se dit que la loi très rigoureuse est vraiment inadaptée car elle ne suit pas l’évolution des mœurs et de notre époque.

Le sujet bien que contemporain a été rarement abordé dans une bande dessinée. C’est une bonne chose d’autant que cela amène à une réflexion assez profonde. On sera sans doute confronté à ce problème un jour dans notre vie qui défile vite. Et puis, le traitement est assez fin pour ne pas sombrer dans le pathologique. A découvrir et à méditer !

Nom série  Wotan  posté le 25/04/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je n’ai jamais été convaincu jusqu’ici par les titres de cet auteur qui versait dans des mondes parallèles aux ambiances mystérieuses. Le thème de la mort semble comme une omniprésence dans son œuvre. Je n’aimais pas, par exemple, le fait qu’il n’hésite pas à placer de nombreux textes dans ces cases en les surchargeant. Il a su créer une atmosphère à la fois mi-artistique et mi-intellectuelle. Le problème est que cela ne prenait pas avec moi. Le charabia me prenait la tête assez facilement.

Or, avec ce nouveau titre qui va constituer une trilogie, il aborde un sujet dans le monde réel loin de toute fantasmagorie mi-philosophique. En effet, c’est dans le passé de notre pays durant la Seconde Guerre Mondiale qu’il se plonge en ravivant d’ailleurs des souvenirs de famille. Il s’agit tout de même d’une fiction où il va suivre le destin de trois personnages différents.

J’ai toujours apprécié par contre son dessin et son graphisme qui va d’ailleurs en s’améliorant au fil des années. C’est franchement magnifique pour les yeux. Je regrettais jusqu’ici que le scénario ne soit pas à la hauteur de ce que j’attendais.

En l'espèce, on a droit à une histoire assez classique mais où la folie n’est pas très loin. Il y a aussi les fameux clichés du genre qui reviennent. Il y aura encore une scène d’une route surchargée avec le pilonnage d’un chasseur allemand faisant quelques victimes au passage. Certaines scènes m’ont paru pas du tout crédible comme celle du père abandonnant son bébé à un garçon en bas âge. Bref, il faut vraiment fermer les yeux sur certains aspects pour ne retenir que le positif à savoir principalement un changement de style.

Mais bon, c’est comme si on passait du totalement décalé à l’archi-conventionnelle. Cet auteur peine à trouver le juste milieu. Encore quelques efforts et il y arrivera sans doute et le succès sera au rendez-vous au regard de ses réelles qualités de dessinateur.

Nom série  Destins  posté le 28/04/2010 (dernière MAJ le 23/04/2012) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai franchement adoré ce concept imaginé par Frank Giroud. On part d'une histoire de hold-up assez passionnante pour aboutir à une subdivision assez intéressante dans les tomes 2 et 3 sur des destins différents selon le choix opéré par l'héroïne Ellen face à une situation désespérante.

Cela va continuer ainsi de suite à se corser davantage pour se rejoindre dans un final au 14ème tome. L'avantage est que cela sera assez vite publié en raison de la succession des dessinateurs. A noter que de grands noms de la bd se sont associés à ce concept: Corbeyran, Mangin, Kris, Lapière, Béhé, Makyo ...

C'est un peu là où le bât blesse car il y a une véritable rupture de l'homogénéisation de l'ensemble. Le deuxième tome dénote totalement par son aspect graphique. Le troisième tome semble renouer avec le graphisme du premier opus malgré le fait que les dessinateurs sont pourtant différents. Cela m'a un peu choqué au début mais je suis totalement tombé sous le charme non seulement de ce nouveau concept mais de cette histoire réellement passionnante. Le destin peut revêtir des formes bien différentes selon les choix qu'on fait dans la vie. Et il faut bien admettre que notre héroïne ne saisit pas forcément les bonnes opportunités qui se présentent.

Le quatrième chapitre ne m'a pas vraiment convaincu malgré une Valérie Mangin au scénario beaucoup moins inspiré que d'habitude. Cela semble si irréaliste même si l'idée semblait tout à fait originale. C'est un peu un coup d'épée dans l'eau car cela n'apportera pas grand chose.

Par contre, le cinquième volume semble remonter le niveau avec un dessin qui est plus à mon goût. On se tourne également vers l'ésotérique et le fantastique avec cette histoire de fantôme qui apparaît.

Le sixième opus renoue avec l'aventure africaine. C'est un récit d'ailleurs très sombre qui dénonce les enfants-soldats ainsi que toutes les atrocités commises au nom d'une enième rebellion pour le pouvoir.

Family Van (qui est en fait le 8ème opus) est par contre un album totalement raté de tout point de vue : un dessin brouillon et imprécis doublé d'un scénario incrédible. Tout est prétexte à recréer une atmosphère du début des années 70 alors que l'époque after Bush ne s'y prêtte guère !

Le 9ème tome est certes un peu mieux que le précédent mais c'était difficile de faire pire. Il est surtout un tome très intéressant sur le déroulement d'un procès aux Etats-Unis.

Le dernier tome va apporter une conclusion cohérente à l'ensemble et c'est plutôt l'un des albums les plus intéressants de la saga.

Je pense sincèrement que 14 albums : c'est trop ! Cela étire artificiellement le récit en longueur dans différents scénarios possibles face à tel choix. On aurait gagné en lisibilité et en crédibilité en limitant un peu les volumes une fois le concept compris.

Au final, on saluera l'originalité de cette idée et un scénario plutôt bien bâti dans l'ensemble. L'achat ne sera pas conseillé car cela revient tout de même un peu cher.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque