pub
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...   BD Encheres 468x60
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 4474 avis et 821 séries (Note moyenne: 2.83)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Notre seul ami commun  posté le 10/06/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est la première fois que je lis du Boris Mirroir. Comme quoi, il y a toujours des auteurs qui restent à découvrir. J'avoue que je m'attendais à tout autre chose. Le style fait résolument dans le comics avec un dessin totalement épuré. Il y a également une simplicité apparente dans les situations et un rythme assez lent comme pour installer les personnages dans leur quotidien.

Au début, j'ai été assez circonspect puis au fur et à mesure de ma lecture, j'ai été gagné par l'émotion du dessin et du récit. Il faut dire que le crabe peut nous dévorer assez facilement. Perdre des êtres chers est une dure épreuve. Tomber en dépression suite à cela en est une autre.

J'avoue avoir été bluffé par la fin de ce récit où l'on découvre le rôle du cochon qui était apparu en filigrane lors de petit intermèdes entre les chapitres du récit de nos trois protagonistes principaux qui vont se lier d'amitié. Il y a un humour parfois trop grinçant et quelques redondances. La sobriété sera de mise. Au final, c'est tout de même une bonne découverte.

Nom série  La Petite Bédéthèque des Savoirs  posté le 10/06/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Le concept était intéressant avec ces thématiques diversifiées mais la mise en pratique ne m'a absolument pas convaincu. Je pensais trouver sans doute plus de sérieux à l'évocation de ces sujets.

Je me suis malheureusement fortement ennuyé au point d'être sérieusement agacé par cette lecture. Quand le divertissement tourne au calvaire, il faut fuir. D'un tome à l'autre, à cause d'un collectif, cela diffère totalement.

Mais bon, il n'y a pas vraiment de titres qui sont sortis du lot à part peut-être celui consacré à l'univers où l'astrophysicien Hubert Reeves se trouve au coeur même de l'album. L'intelligence artificielle par contre est un gros loupé.

Maintenant et je le redis, l'idée est même excellente que de se servir du support de la bd pour créer une espèce d'encyclopédie et transmettre ainsi le savoir par l'image.

Nom série  Embarqué - Carnets marins dans le jardin du commandant  posté le 10/06/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'ai franchement bien aimé ce documentaire qui est tout sauf ennuyeux. On embarque avec l'auteur à la rencontre de marins modernes. Certes, cela se concentre sur la marine nationale dans un monde où la surface des océans représente 70% mais surtout où 90% de la circulation mondiale des marchandises se fait par transport maritime. Il est vrai que 90% des fonds marins restent à explorer alors qu'on est déjà tournés vers la conquête de l'espace.

L'auteur a réussi à démystifier l'univers marin pour nous donner un aperçu de la réalité quotidienne. Cependant, il va plus loin car il nous indique également les enjeux par les divers témoignages. Ainsi, on se pose la question sur la nécessité de la dissuasion nucléaire qui est notre doctrine de défense. Avant cela, on se posera la question sur les motivations qui poussent de jeunes gens à s'engager dans la marine.

Cet ouvrage est une véritable mine d'or d'information mais également une grande réussite dans sa construction. Rarement, je n'ai vu un documentaire aussi bien dosé avec également un peu de poésie. Sitôt refermé ce carnet de voyage, on n'a qu'une envie: embarquer !

Nom série  Le Cheval d'orgueil  posté le 08/06/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je n'ai pas été séduit par le cheval d'orgueil. Pour autant, j'aime bien cette mentalité qui consiste à ne pas demander d'aide lorsqu'on en a pourtant besoin. C'est un peu le contraire de l'assistanat. Pour autant, ce n'est pas forcément la bonne solution dans certains cas.

Ce conte d'inspiration bretonne nous livre l'évocation d'une famille de paysan pauvre qui avait des codes de conduite assez strictes. L'action se passe principalement après la première Guerre Mondiale qui sera également évoqué par la figure du père parti en guerre. On découvre également la culture régionale ce qui paraît intéressant.

Cependant, je ne suis pas tombé sous le charme malgré une idée inspirante. Visiblement, c'est tiré d'un best-seller qui s'est bien vendu (2 millions d'exemplaires ce qui n'est pas rien comparé au tirage de la bd). Ce n'était sans doute pas pour moi malgré des qualités indéniables.

Nom série  L'Adoption  posté le 08/06/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Il faut savoir que l’année dernière soit en 2015, sur 5000 ouvrages environ, 25% était de la pure création. Oui, cela veut dire que dans l’engorgement actuel, un quart seulement concerne la nouveauté. Les maisons d’édition préfèrent ne pas prendre de risque et continuer sur des valeurs sûres. Du coup, la créativité est en forte diminution depuis quelques années. L’âge d’or est terminé. Or, nous avons là une bd originale à souhait et inventive. Sortir de l’ordinaire est déjà quelque chose de formidable en soi dans un tel contexte.

L’auteur arrive à bien camper ses personnages ce qui leur confère une forte densité. J’aime les personnages qui ont du caractère mais où on découvre également des hauts et des bas ce qui les rendent terriblement humains. Il faut également dire que cette bd est épaulée par un scénario solide. Je n’en attendais pas moins de Zidrou qui signe là l’une de ses meilleures œuvres.

J’ai été également attiré par une belle couverture qui est en soi une invitation à entrer dans l’album et à découvrir ses mystères. Les dessins sont exceptionnels car ils sont remplis de détails avec une mise en couleur éclatante. Ce graphisme magnifique confère à un certain dynamisme. L'ambiance qui se dégage de cette bd est indescriptible de force et d'émotion.

J’ai eu du mal à trouver un défaut à cet album. On ressort de la lecture franchement époustouflé. Je n’ai pas décroché de cette lecture. Il y a incontestablement une bonne maîtrise de la part de l’auteur. Au final, je dirai que c’est une bd à ne pas manquer comme à un anniversaire d’ailleurs. Moi, je l’ai adopté en tout cas.

Nom série  La Malbête  posté le 06/06/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
La malbête est encore une évocation de la fameuse bête du Gévaudan qui terrorisa cette région au cours d’une période bien définie du Moyen-Age. Ce loup géant fit de nombreuses victimes entre 1764 et 1767 dans l'actuelle Lozère. On estime qu’il y a eu entre 88 et 124 cas recensé. De nos jours, 18 attaques de requin à la Réunion dont 7 mortel depuis 2011 ont provoqué une grave crise dans ce département d’outre-mer français. On imagine ce que cela devait être pour la Lozère à une époque où les médias n’existaient pas.

Il est vrai que la littérature et le cinéma ont souvent exploité cette histoire qui dépasse le fait divers. On se souvient tous par exemple du fameux Pacte des Loups de Christophe Gans avec une théorie pour le moins intéressante. Il faut savoir qu’il existait 20.000 loups en liberté à cette époque mais ils fuyaient plutôt l’homme. Visiblement, ce loup pas comme les autres agissait un peu comme le requin solitaire du film The Reef.

J’ai beaucoup aimé les réflexions du porte-arquebusier du roi Antoine de Beauterne sur les inégalités. Il arrive à percevoir chez un jeune garçon protestant du potentiel. Il faut voir au-delà des apparences des êtres. Il est vrai que j’apprécie ce réalisme qui confère à cette œuvre une bonne dose d’humanité.

Au final, je n’ai pas été déçu par ce premier tome bien au contraire. On suivra ce diptyque de qualité avec le plus grand plaisir. Si on connait tous le destin de la bête, on ne sait rien de celui du jeune Barthelemy.

Nom série  Blood Alone  posté le 01/06/2016 (dernière MAJ le 06/06/2016) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
C'est un récit un peu ambigu sur la relation d'un écrivain avec sa vampirette assez fragile. Il y a un côté qui fait très victorien sur fond de sang et d'amour platonique. Ils sont en effet à la recherche d'un ennemi commun: un vampire qui a tué un proche de leur famille respective.

Au final, c'est un seinen qui se base sur un thriller avec sa dose de fantastique. Ce n'est pas exceptionnel pour autant. La particularité sera sans doute ces scènes assez contemplatives qui donnent une lenteur au récit pour mieux respirer les personnages principaux. J'avoue ne pas avoir apprécié toute cette mélancolie.

Nom série  Le Magicien de Whitechapel  posté le 06/06/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J’ai beaucoup aimé ce récit dans ses 2/3. La dernière partie est un peu bizarre car on introduit le fantastique sans crier gare. L’authenticité et la crédibilité du récit prend un sacré coup. Pour autant, on a envie de connaître la suite. On se doute que vu le lieu et la date choisie, il y aura du Jack l’éventreur là-dessus. Pour le reste, c’est une nouvelle visite du mythe de Faust.

J’ai toujours aimé le milieu de la magie. Cela me rappelle un peu le film de Christopher Nolan à savoir Le prestige qui fut un coup d’éclat brillantissime. On entre véritablement dans les coulisses de la prestidigitation. Le désir d’être illusionné n’a pas de limites.

Au final, une trilogie qui commence et qui ne manque pas d’intérêt dans un décor londonien assez envoutant.

Nom série  Low  posté le 06/06/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Un scénario fort ambitieux qui promettait sur un fond de science-fiction aquatique. Cependant, une mise en scène qui manque cruellement de personnalité et les personnages de charisme. La débauche d’effet ne produit pas l’effet escompté. Il faut dire que le graphisme est plutôt d’une rare laideur avec son côté très brouillon.

Mais que s’est ‘il passé pour produire une œuvre pareille ? Un comité de lecteur a-t-il été consulté auparavant pour donner un avis objectif ? On est là également pour dire les choses lorsqu’elles ne sont pas conformes.

La surenchère et la bouillie n'ont jamais produit des étincelles. Une œuvre profondément absconde.

Nom série  L'Histoire secrète du géant  posté le 05/06/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Enfin, on découvre l'histoire secrète du géant. A-t-il simplement existé ? Cela s'inspire un peu de la vie de l'homme qui a été catalogué le plus grand du monde.

J'ai bien aimé cette narration en trois parties qui nous livre le point de vue de chaque femme ayant partagé sa vie: sa mère, son épouse et sa fille. Certes, certaines situations manquent singulièrement d'authenticité. Cependant, on est quand même pris dans ce tourbillon d'un homme qui prend de la place.

De belles couleurs réalisées en aquarelle ne gâchent rien à la lecture de cette oeuvre.

Nom série  Jack B. Quick, enfant prodige  posté le 05/06/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je suis malheureusement assez réfractaire à ce genre d'oeuvre qui manie l'humour à la dérision. Nous aurons droit à des situations réellement ubuesques qui s'empilent pour nous offrir des clins d'oeil à des oeuvres de fantastique et de science-fiction existantes.

Je ne dis pas que l'intelligence de la mise en scène est absente. Cela serait une insulte au grand Alan Moore. Je dis juste que je n'ai pas trop aimé cette sauce fantaisie qui part dans tous les sens. Cependant, je comprends qu'on puisse trouver cela assez jubilatoire. Pour moi, c'est un peu trop amer.

Nom série  Tokyo Yamimushi  posté le 03/06/2016 (dernière MAJ le 05/06/2016) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Tokyo Yamimushi est un manga très plaisant à lire. C’est fluide et on ne perd pas une miette. J’ai bien aimé et d’emblée ce qui est plutôt rare chez moi en matière de manga si je regarde mes dernières notations. C’était presque à croire que je n’aime pas le manga ce qui n’est pas le cas.

Nous avons un jeune garçon qui cumule beaucoup de dettes. Il ne soucie guère de rembourser ce qu’il doit. Aussi, il n’a visiblement pas emprunté auprès de banquiers puisqu’il reçoit la visite de yakuzas prêt à en découdre. J’ai bien aimé la tournure que prennent les événements. Cependant, plus on s’enfonce dans le récit, plus ce n’est pas très crédible. Il y a des démonstrations qui font peine à voir. Pour autant, et comme le divertissement est assuré, je serai assez indulgent. Cela méritait 4 étoiles que je baisse à 3 pour tenir compte des défauts à savoir une certaine naïveté des situations.

Pour le reste, nous avons là un bon seinen comme je les aime. On découvre les mécanismes assez détaillé de la mafia japonaise. Il y a toujours de quoi apprendre. Ne pas suivre l’exemple bien entendu.

Nom série  Histoires de montagnes  posté le 04/06/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
C'est un travail graphique assez coloré. Il est dommage que le dessin fait très enfantin. J'ai beaucoup aimé les couleurs mais beaucoup moins la représentation graphique des personnages.

La toile de fond est la chaîne des Pyrénées avec toutes ses légendes. Il est dommage que le récit soit aussi difficile à comprendre. Il faut dire que les cases sont muettes et il faut deviner ce qu'a pu bien imaginer l'auteur pour ne pas perdre le fil.

C'est plus une bd expérimentale qu'autre chose. Elle est tout de même vendu autour de 18€ ce qui paraît beaucoup par rapport au résultat produit. Je ne conseille par conséquent pas l'achat.

Nom série  Hush-hush  posté le 04/06/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Je n'ai rien compris à cette chronique sociale centrée sur l'autobiographie d'un auteur. Il y a 15 histoires courtes qui sont présentées sans fil chronologique précis.

Une complexité dans la compréhension malgré la simplicité du trait graphique. Le récit assez nombriliste manque singulièrement de cohérence. Il y a également les non-dits dont les cases traduisent assez mal la compréhension. Bref, on s'y perd et on s'ennuie très vite.

C'est de la BD indépendante. C'est également une BD inaccessible sous une forme pseudo intellectuelle et métaphorique. Il faut savoir ce que l'on veut.

Nom série  Heart in a box  posté le 04/06/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
C'est un récit mi-fantastique et mi-sentimental qui partait d'un postulat intéressant mais le traitement ne m'a guère convaincu. Au final, on ressort avec un sentiment de déception avec des promesses non tenues au fil de ce road-trip à travers les USA.

Le dessin assez numérique fait un peu anguleux dans le genre graffiti urbain. Il y a de belles couleurs avec des tons pastels. L'ensemble procure un design assez intéressant mais qui n'a bizarrement pas fonctionné chez moi. Bref, on aime ou on n’aime pas.

Il s'agit d'une histoire de coeur au sens propre comme au sens figuré. Après une difficile séparation, le coeur d'Emma est totalement brisé. Elle passe alors un pacte avec un mystérieux inconnu qui ne sait pas grand-chose sur ce qu'il lui propose. Il lui faudra recoller toutes les pièces de son coeur dans cette quête.

Une lecture originale mais qui ne le fait pas me concernant. Une oeuvre également très girly.

Nom série  Coupes à coeur  posté le 04/06/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Sur les cinq nouvelles que composent cette oeuvre, seulement deux ont retenu mon attention à savoir la première bionique et la troisième porte-bonheur. Et encore, ces nouvelles sont beaucoup trop courtes pour pouvoir les apprécier pleinement. Il manque nécessairement quelque chose.

C'est certes une ébauche assez intéressante par un auteur israélien immigré aux USA mais cela ne tient pas la route. Reste que le style de l'auteur qui varie entre étrangeté et scène banale du quotidien est très singulier.

Nom série  La Vie est belle malgré tout  posté le 03/06/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je sais que la vie est belle malgré tout. C’est le plus beau de tous les cadeaux. Bon, cela dépend pour qui aussi. Je n’aurais pas aimé être un esclave sur des galères à l’époque romaine. Au-delà de ce titre plein d’espoir, il y a la vie d’un auteur fan d’un certain type de comics et d’un certain vieux dessinateur.

Je vais dire la vérité et rien que la vérité : je me suis fermement ennuyé. Je m’intéresse pourtant à la vie des gens mais cela dépend lesquels et ce qu’ils ont à nous raconter. En l’occurrence, j’avoue aisément ne pas avoir été passionné.

Ce comics devait certainement avoir sa côte avant le début des années 2000. Depuis, il y a eu pléthore de comics autobiographique qui ont marqué des points. Bref, il apparaît comme totalement dépassé. Le titre est certes attirant mais pas le reste.

Nom série  Wilson  posté le 03/06/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Wilson est une bd fort étrange dans la conception. Le style graphique change çà chaque page en faisant pourtant évoluer le même protagoniste à savoir Wilson. C’est très intéressant de voir cette palette de variation graphique qui démontre un talent certain de dessinateur.

Au niveau du fond, je serai beaucoup moins dithyrambique. Je n’ai pas aimé cette forme d’humour un peu caustique même si je dois reconnaitre qu’il y a un talent certain dans l’enchainement. A vrai dire, cela ne m’a pas fait rire du tout. Je trouve Wilson complètement imbu de sa personne et ce n’est pas le genre d’ami qu’on aimerait avoir.

C’est trop glauque et amer pour moi. Quand il n’y a pas la légèreté, il y a la noirceur. Il faudrait juste une œuvre qui trouve le juste équilibre pour pouvoir me séduire.

Nom série  Hyver 1709  posté le 02/06/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J’aime beaucoup la bd historique et j’ai toujours plaisir à découvrir des pans oubliés de notre Histoire. Le récit se situe durant l’hiver 1709 qui fut assez rude et terrible pour la population sur fond de guerre entre armées royalistes européenne. La fin de règne de Louis XIV est un peu terni par les événements. On arrive à comprendre pourquoi la population va se soulever 80 ans plus tard.

Le graphisme parvient à restituer une certaine ambiance assez glaciale de l’époque entre famine et cannibalisme tout en soulignant la beauté des paysages hivernaux. Par contre, je n’ai pas été convaincu par l’intrigue avec une espèce de chassé-croisé entre poursuivants. Cela reste assez plat et peu original et même parfois assez confus entre deux ellipses. Cela commence d’ailleurs de manière assez sordide pour terminer sur un vague complot.

Non, pour moi, c’est déception et ennui. Une histoire doit savoir tenir en haleine. Ce n’est pas le cas en l’occurrence. On observera au passage que je ne vais pas forcément dans le sens de la majorité.

Nom série  Borb  posté le 01/06/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Clodo
Crevard
Epave
Hobo
Mendiant
Crève-la-faim
Sac à vin
Sans-abri
Sans domicile fixe
Schlag
Traîne-savates
Vagabond
Va-nu-pieds
Zonard
Sans-Dents

Tous ces mots pour désigner Borb qui n'a décidément pas la vie facile. C'est souvent sombre, cruel et sordide comme pour rappeler le manque d'humanité de la plupart de nos congénères. Ainsi va le monde ainsi que cette société qui isole certains êtres qui se débattent pour survivre. A côté de cela, nous avons le patron de M6 qui déclare que son salaire de 1.4 millions d'euros par an, ce n'est pas énorme ! Oui, quel triste monde. Faudrait sans doute qu'il lise d'urgence Borb afin de relativiser ou simplement de comprendre que cela ne va pas mieux pour beaucoup de gens qui sont dans la précarité.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 210 220 224 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque