Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 5131 avis et 1055 séries (Note moyenne: 2.81)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Le Fulgur  posté le 07/08/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'aime bien cette aventure à l'ancienne qui rappelle beaucoup Voyage au centre de la Terre de Jules Verne. Christophe Bec nous avait habitué à un peu plus de modernisme mais bon. Le plaisir de lecture reste toujours aussi intacte.

Les péripéties s'enchaînent et on peut deviner aisément celles-ci. Il n'y a pas véritablement de mystère, ni de véritable héros à cette grande aventure en milieu aquatique. Il y a un côté steampunk avec ce vaisseau sous-marin capable de descendre très bas dans les abîmes dans les années 1910.

Pour autant, on ne s'ennuie pas car le scénario est bien construit. A noter qu'il s'agit d'une reprise d'un petit récit de Paul De Semant paru en épisode dans la revue Le Globe Trotter en 1907. L'auteur lui rend un remerciement dans la préface. Je crois que cela permet également de réhabiliter cet ancien auteur peu connu.

Je n'ai pas aimé une partie de la calligraphie qui fait la narration qui par ailleurs est trop bavarde parfois. Mais bon, ce n'est qu'un petit détail. On va poursuivre l'aventure avec le Fulgur.

Nom série  Born to be on air!  posté le 07/08/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
L'auteur est connu pour d'autres séries dans d'autres styles (par exemple L'Habitant de l'infini). Il s'essaye en l'occurrence à un genre plus contemporain. Cela oscille entre divers genre partant du roman graphique à l'humour sur le thème de la radio. Le résultat ne m'a pas du tout séduit malgré un dessin plutôt réussi.

La faute sans doute à une héroïne un peu trop portée sur l'alcool et la vulgarité. Moi qui apprécie la grâce féminine, je n'ai pas été servie ! Loin de là ! Mais bon, c'est la mode des filles aux grandes gueules. Bon, c'est parfois pratique pour jouer l'animatrice radio. Le premier tome est bavard et on s'ennuiera assez vite surtout que les coulisses du monde des radios n'est que légèrement abordée. Il faudra sans doute trouver la bonne onde.

Nom série  Les Fleurs du mal  posté le 07/08/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je n'étais pas franchement persuadé par ce titre non pas que je n'aime pas Baudelaire bien au contraire. J'avais peur d'un récit à la sauce nippon c'est à dire jeune collégien empruntant l'un des plus beaux monuments de la poésie française pour en faire n'importe quoi. Il faut dire que l'exploitation du thème a été plutôt efficace et cela fonctionne plutôt bien.

L'exploitation des trois principaux personnages est plutôt une réussite surtout sur les différents tomes qui prennent le temps de les exposer. Le scénario est même assez surprenant par moment nous révélant quelques bonnes surprises. Bref, je n'ai pas bouder mon plaisir des fleurs du mal. On est toujours tenter par des choses plus ou moins interdites.

Nom série  Une vie  posté le 06/08/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Il faut savoir qu'une vie est le premier roman de Guy de Maupassant, célèbre auteur français du XIXème siècle que l'on ne présente plus.

Une femme va cultiver son malheur tout au long de sa vie car elle sera incapable de prendre les bonnes décisions qui s'imposent. C'est une bien triste histoire qui se termine tout de même avec une note d'espoir.

Il faut éviter les gens qui ne s'intéresse à nous que par intérêt et notamment pour l'argent. Une fois qu'on applique cette règle de vie, tout va pour le mieux. Visiblement, Jeanne aura fort à faire avec son mari puis avec son fils qui la laissera sur la paille. Bref, c'est également une leçon de vie pour les lecteurs.

C'est une bonne adaptation qui se lit sans problème particulier et qui permet de découvrir la littérature d'époque.

Nom série  Cette beauté qui s'en va  posté le 28/07/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je n'avais pas aimé L'Homme perdu dans le brouillard du même auteur helvétique à cause d'une narration très pesante et semi-poétique. En l'occurrence, on va retrouver ces travers mais à un degré moindre puisqu'il y a quand même une histoire triste à la base à savoir la maladie qui gagne le corps d'une amie chère.

Cette beauté qui s'en va n'est pas que celle de la perte prochaine d'une amie mais également du détérioration de la Suisse, ce petit pays qui attire beaucoup de monde par sa richesse et qui se développe par conséquent. En effet, cela se construit de partout et de manière parfois absurde. Le beau paysage montagnard est totalement dénaturé. C'est un cri d'alarme contre cette beauté qui s'en va au nom du libéralisme.

Cette évocation du temps qui passe à travers les quatre saisons n'est pas nouvelle dans la bande dessinée. C'est une curiosité pour découvrir le canton célèbre du Valais. Les problèmes évoqués sont bien sûr universels.

Nom série  Ecoloville  posté le 27/07/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
L'auteur imagine une cité du futur assez intéressant dans son concept. Il est question de réchauffement climatique en 2015 avec des températures avoisinant les 50 degrés. L'oeuvre date de 2006. Autant dire que cette sinistre prévision n'a pas encore eu lieu.

Pour le reste, on se rend compte que dans les mouvances écologistes, il y a d'âpres combats d'arrière-garde. Cette bd nous montre également une municipalité qui s'oppose à une puissance société de recyclage. Rien n'est tout rose dans cette écoloville qui se veut une vitrine de ce qui se fait de mieux en matière d'écologie. Il y a les déchets qui sont tout un enjeu économique et également la voiture comme mode de déplacement.

L'humour est souvent grinçant et sarcastique. Ce n'est pas le type de bd que j'aime bien habituellement mais force est de constater que l'auteur livre une réflexion intéressante d'une anticipation.

Nom série  Ma guerre  posté le 27/07/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
C'est un témoignage fort utile d'un résistant et ancien déporté de la Seconde Guerre Mondiale. Il faut dire qu'en France, il y avait deux camps qui s'opposaient: ceux qui collaboraient avec l'ennemi nazi et ceux qui étaient prêt à se sacrifier au péril de leur vie pour la liberté. Inutile de vous dire que je suis plus qu'admiratif vis à vis de cette seconde catégorie.

J'aime bien l'oeuvre de Tiburce Oger qui raconte ici l'histoire de son grand-père un certain Guy-Pierre Gautier qui a été très courageux dans cette période trouble. Le récit se compose en deux parties: l'une qui raconte les faits de résistance dans la France occupée et l'autre l'internement dans le camp de concentration de Dachau situé non loin de Munich. Il est décrit toute l'atrocité des crimes commis par les nazis. Cela remet les choses en perspective par rapport à d'autres souffrances.

Oui, c'est un témoignage intéressant car ces faits se sont produits et peuvent malheureusement se reproduire un jour car l'Histoire est malheureusement un éternellement commencement en ce qui concerne les guerres et les massacres. On retrouvera les nostalgiques d'un certain régime inique. Il faut s'en doute s'y préparer malgré une certaine insouciance du temps. Et surtout, il ne faut jamais oublier.

Les dessins et les décors sont véritablement bien retranscrits avec des cadrages parfaitement bien maîtrisés. La sobriété du propos sera également fort appréciée. Bref, c'est une oeuvre qui nous indique qu'au bout de l'horreur se trouve la vie et la liberté. Par conséquent, un message d'espoir.

Nom série  Les Royaumes Carnivores  posté le 26/07/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ma tendre épouse m'a dit ce matin que j'avais de drôle de goût en voyant le titre de ce manga. Mais que voulez-vous, j'adore les carnivores et au contraire, je déteste ce qui est végétarien. Bon, mon signe astrologique est le lion. Ceci explique sans doute cela.

Dans ce récit, les lions carnivores sont les méchants de service. Ils ont asservi les pauvres gazelles de Thomson ainsi que les hyènes qui leur servent de garde. Ils s'en prennent surtout aux zèbres et apprécient la chair de leur enfants. Pour autant, ils ont un ennemi: un puissant guépard qui a juré vengeance. Buena la jeune gazelle qui a décidé de lutter contre la tyrannie des lions va partir chercher ce puissant allié pour renverser l'ordre.

On n'est pas dans le Roi Lion ou plutôt dans une version très gore de celui-ci. J'ai beaucoup aimé le déroulé de ce scénario qui aurait pu être naïf mais qui s'est révélé assez passionnant. Il n'y a que trois tomes. Autant vous dire que je les ai dévoré sans aucune pitié ! C'est un manga cruel.

Nom série  Après la pluie  posté le 25/07/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Après la pluie est une guimauve qui peut plaire aux lycéennes en proie à des désirs d'hommes plutôt mûrs et dans la force de l'âge (du genre divorcé de 45 ans). Après tout, il faut respecter les rêves de gamine qui souhaitent se taper un mec plus âgé. Certes, mais ce n'est pas ma tasse de thé et ce manga ne retiendra pas toute mon attention. Il y a des passages qui reflètent encore des japaniaiseries.

Au-delà de ces aspects, je respecte réellement les différences d'âge entre les deux sexes. L'amour ne se mesure pas à l'âge respectif. Nous avons choisi un président dont l'exemple est le plus caractéristique. Pour autant, ce manga ne semble pas tenir la route. L'héroïne est insupportable et on n'a pas franchement envie de suivre ses aventures amoureuses dans le milieu de la restauration. Le patron est plutôt molasson également. Bref, le couple ne sera pas mythique. Rendez-nous par pitié Scarlett O'Hara et Rhett Buttler ou encore Rose et Jack Dawson !

Nom série  Love stories  posté le 25/07/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Un yaoi typiquement lycée et très très soft. Tout part d'un camarade de classe qui découvre que l'un de ses copains est gay. Son regard est plutôt assez hostile au départ. Entre découverte de l'autre et soutien, une relation amicale se noue peu à peu. C'est cette ouverture dans laquelle s'engouffre tout ce récit.

J'avoue m'être rapidement assez ennuyé car ce qui est désormais normal apparaît comme tellement étrange pour certaines personnes. L'homosexualité n'est pas un choix. Bref, il n'y a pas de quoi en faire tout un plat. Bref, c'est une lecture sur les tourments des adolescents qui se découvrent. Il y aura la peur, le mal-être mais également la solitude. La quêter du bonheur pourra sembler lointaine.

Je n'ai pas trop accroché sans doute par manque d'intérêt.

Nom série  Déserteur  posté le 25/07/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Cette lecture assez sombre n'a pas été facile d'accès. Pourtant, le sujet m'intéressait au plus haut point. On se perd véritablement dans cette trame narrative assez pesante. Le dessin en noir et blanc assez gras n'est guère reluisant avec un encrage assez massif et de toutes petites cases.

C'est un album expiatoire pour l'auteur pour laisser ressortir une certaine souffrance qu'on n'a pas forcément envie de partager. Point de pathos mais de la lourdeur dans la forme avec des choix graphiques assez oppressants. Le récit d'une grande dureté nous épargnera rien. Bref, il faut réellement en avoir envie.

Nom série  Groenland Vertigo  posté le 25/07/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Une bd assez vieillote dans son concept scénaristique et plutôt peu esthétique d'un point de vue picturale. Et pourtant, cela vient de sortir en 2017. Comme quoi, il y a de tout en ce monde et même du mauvais.

Les amateurs de vielle bd au scénario digne de Quick et Flupke apprécieront sans doute. Les autres devront se contenter d'un manque manifeste de modernité.

Bon, on a quand même vu pire sur le mode de la franche rigolade ! Le whisky congelé n'est guère ma tasse de thé. Il faut dire que je préfère nettement le pur malt.

Nom série  La Pluie des corps  posté le 25/07/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
L'idée d'une pluie de corps comme celle de grenouilles était assez intéressante quoiqu'un peu morbide. Pour autant, son exploitation s'est révélée un peu laborieuse. C'est un récit qui tend vers le fantastique onirique.

En effet, ce récit devient de plus en plus complexe dans un rapport de sentiment amoureux assez destructeur. On n'a pas le temps de se laisser happer par un univers villageois hostile. Tout se situe dans la relation qu'entretient Anne et son mari Paul qui est malade et qui voit sa santé décliné de jour en jour. C'est à la fois assez baroque et assez bizarre.

Il est vrai que je suis également un adepte de la bd au scénario clair et qui nous donne toutes les explications pour ne pas avoir à imaginer des choses qui n'ont pas lieu d'être. Après tout, on est bien payeur.

Nom série  TER  posté le 24/07/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
C'est typiquement le genre de science fiction que j'aime bien. Certes, nous avons droit à un héros bien naïf qui commence à peine à savoir parler mais il y a toute une histoire assez intéressante derrière cela. Il y a surtout les décors et les personnages qui gravitent autour. A noter un ordre de haut dignitaires un peu mystérieux et surtout une fin qui nous dévoile l'impensable alors que l'on croyait à un monde apocalyptique terrestre.

Le scénariste Rodolphe maîtrise parfaitement tous les rouages de ce récit dépaysant. Le graphisme est également fort réussi avec des décors impressionnants de réalisme. Aussi bien sur le fond que sur la forme, cette bd est une réussite. On poursuivra avec plaisir l'aventure.

Nom série  La Différence invisible  posté le 23/07/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Oui, c'est certainement une bd instructive qui aura le mérite de faire découvrir de nouvelles maladies et surtout de faire accepter la différence par les autres qui vivent dans la normalité avec ses codes et surtout ses normes.

Il est vrai que le milieu professionnel est souvent assez cruel avec ces personnes en difficultés. En l'espèce, on lui dit qu'elle est obligé de rester en open-space car cela foutrait mal un bureau individuel vis à vis de ces collègues. Et puis, qui n'a pas eu envie d'échapper à ces soirées de groupe où chacun se jauge au bon mot ou à sa faculté de s'amuser ? J'ai très vite compris l'héroïne de ce quotidien à savoir Marguerite qui découvre bien tard ce dont elle est atteinte.

C'est une bd bien construite qui peut se montrer parfois répétitive mais pour la bonne cause. J'ai découvert moi-même une nouvelle forme d'autisme sans déficience intellectuelle que j'ignorais. Le dossier consacré à cela à la fin de l'ouvrage est assez remarquable.

Au final, une œuvre assez ludique mais également porteuse d'espoir pour les personnes atteintes. Cela permet en tout cas de mieux comprendre leur réaction et leur perception des choses. Bref, rendre visible l'invisible.

Nom série  Iba  posté le 22/07/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai toujours eu peur des amis imaginaires. Dans la mythique série Thorgal par exemple, le petit Alinoé m'avait terrifié. On est ici dans la même veine mais avec des influences d'un certain Ito Junji sans toutefois les effets gores. L'auteur arrive à nous créer un climat de terreur et de paranoïa dans le quotidien d'une jeune citadine. On se rend compte que petit à petit, cette amie devient encombrante puis agressive.

Il est dommage que la fin de ce récit ne soit pas du même niveau. En effet, cela se termine sans avoir droit à l'explication la plus compréhensible et sur un coup déjà maintes fois exploité par le cinéma. Mis à part cela, c'est une lecture assez intéressante dans le genre thriller angoissant.

Nom série  L'Ange de l'ombre  posté le 19/07/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Voici un manga qui avait démarré plutôt timidement mais qui se révèle au fil de la lecture assez intriguant. Il y a et il faut le relever une bonne analyse de chacun des personnages qui jouent un rôle déterminant au milieu de la pègre et de la police.

J’ai bien aimé le déroulement de ce récit ainsi que les personnages qui semblent avoir du charisme ou du moins une certaine consistance. Pour le reste, on voyait poindre les histoires de vampires qui n’en finissent pas de faire couler beaucoup d’encre à défaut de sang. On a l’impression d’être dans une sorte de Twilight nippon ce qui a également du charme.

A noter également des scènes très hot qui font que c’est plutôt réservé à un public adulte alors que cela pouvait surtout intéresser les ados. Mais bon, c’est plus que suggestif.

Moi, j’ai bien aimé. L'auteur Yusuke Ochiai avait réalisé la série Anguilles démoniaques. Il semble se spécialiser dans le thriller policier mais en l’occurrence, c’est teinté de fantastique. Inutile de préciser que le dessin est vraiment de qualité. Il faut dire que Komikku Editions veille véritablement à nous livrer que le meilleur.

Nom série  La France sur le pouce  posté le 15/07/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Après Ralentir, la mode actuelle est à la bd qui nous incite à tout plaquer pour vagabonder sur les routes de France et partir à l'écoute des autres. Je sais bien qu'il y en a qui pensent que cela nous ferait certainement le plus grand bien mais non. En l'occurrence, nous avons le témoignage de l'auteur Olivier qui est parti en auto-stop sur les routes et en faisant le tour de France.

J'avoue que toutes ces rencontres et son expérience m'ont paru assez intéressantes à découvrir. Je précise sans vouloir juger que cette personne a malheureusement perdu sa famille suite à une séparation douloureuse. Il est vrai qu'à moins de partir à deux, c'est une expérience plutôt solitaire et qui demande le sacrifice du confort. Certes, il faut se mettre en marche.

La bd pointe clairement sur la campagne comme un idéal à vivre tout en restant à l'écart des villes bétonnées qui se propagent à des vies bétonnées également. J'ai beaucoup aimé la découpe des chapitres autour d'une ville, d'un département ou d'une région. Graphiquement, c'est très beau avec des paysages particulièrement bien réussis.

Dans l'habitacle d'un véhicule, on peut raconter des choses assez profondes à un individu que l'on ne reverra plus jamais. Cela rend les discussions assez intéressantes car on pénètre dans une certaine intimité sans vouloir jouer les voyeurs. Cela donne le tempo de ce que peut être la France sur le pouce aujourd'hui. Oui, il y a beaucoup à dire.

Un road-movie assez atypique qui est fort bien réalisé.

Nom série  Ralentir  posté le 15/07/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ralentir est une oeuvre dont l'idéologie véhiculée n'est absolument pas la mienne sans vouloir être péremptoire. Bien sûr, cet avis n'engage que moi dans ma liberté d'expression et en rien la modération de ce site comme tous mes avis d'ailleurs. Je tiens à le préciser avant de développer ma réflexion quant à la lecture de cette oeuvre.

Il y a des auteurs qui pensent (et ils en ont tout à fait le droit) qu'il faut arrêter de courir après le travail car il y a des choses plus importantes dans la vie. Nous devons oublier de gagner de l'argent pour vivre pleinement de nos passions et de nos relations avec les autres dans une France apaisée et accessoirement bio. J'admire ce détachement propre sans doute à ceux qui n'ont jamais connu la pauvreté ou la valeur travail qui nous permet de progresser et surtout de construire quelque chose de positif. Les adeptes du revenu pour tous seront par contre réceptifs à ce discours.

Ralentir nous indique qu'il faut prendre une autre voie et cette oeuvre va en faire la démonstration de manière concrète. Un père de famille prend une jeune auto-stoppeuse marginale qui lui casse son téléphone portable comme pour marquer une rébellion face à ce moyen de communication. C'est un homme rangé qui ne jure que par son travail. Le hasard des circonstances va le faire se poser. Bien entendu, le récit évitera l'écueil de la facilité en l'orientant vers un autre choix professionnel plutôt qu'une révolution anti-matérialiste.

Avoir des responsabilités nécessite certainement des sacrifices qu'une certaine génération d'individus n'est pas prêt à consentir par choix idéologique. Cette bd peut produire chez les plus faibles une remise en question sur le fait de ne pas être heureux dans la vie que nous menons. Par rapport à cette réflexion qu'elle produit, cette oeuvre est utile. Je mets 3 étoiles tout en conseillant l'achat pour marquer le fait que je peux ne pas être d'accord avec une idée mais reconnaître que le débat est parfois utile.

Nom série  Mars Horizon  posté le 15/07/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Très souvent, lorsque sort une bd, les avis des différents sites sont faussement dithyrambiques afin de susciter l'envie d'acheter chez une éventuel lecteur. Pour 10 bd, 9 avis positifs et un négatif pour donner le change. Ce n'est malheureusement pas la réalité car dans ce monde idéalisé par les maisons d'édition, toutes les bd seraient excellentes ce qui est loin d'être le cas.

La question de l'établissement d'une expédition terrienne sur la planète rouge nous hante depuis des années mais toujours rien à l'horizon. Certes, le cinéma s'empare régulièrement du sujet en témoigne le scénario du film américain Seul sur Mars avec Matt Damon.

Le sujet de cette bd était très intéressant mais c'est son exploitation qui m'a fortement déplu au point de m'ennuyer au fil de la lecture. Par ailleurs, le graphisme n'est pas du tout élaboré mais reste très simpliste avec un réel manque d'audace.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 210 220 230 240 250 257 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque