Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 4204 avis et 729 séries (Note moyenne: 2.84)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Gunslinger Girl  posté le 05/01/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
On va continuer à explorer les bas fonds du manga. Nous savons qu'il y a du bon et du très mauvais. Ce titre ne m'a pas intéressé mais pire, il m'a rebuté dans son extrême violence et immoralité.

Je suis pourtant attiré par le côté obscur mais pas cela. Combattre le mal par le mal est à l'opposé de mes valeurs. Tuer un pauvre groom dont on est presque tomber amoureux m'a paru insupportable même si on ne verra pas la scène. Le thème des enfants soldats est abordé bien évidemment. Ce ne sont d'ailleurs plus des enfants mais des machines à tuer. Cela fait peur.

Sur la forme, on notera de petites cases et des dialogues écrit en minuscule ce qui ne facilite pas l'agrément de la lecture.

Bon, en résumé, Gunslinger Girl ne retiendra pas mes faveurs. Très loin de là !

Nom série  L'infirmerie après les cours  posté le 05/01/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Voici le genre de manga typiquement mauvais sur toute la ligne. Bon, peut-être pas le dessin bien qu'assez commun. Il est vrai que j'ai été attiré par le titre comme s'il y avait matière à fantasmer dans une infirmerie après les cours. Mais bon, ce fut plutôt l'horreur d'un cauchemar éveillé. Cela m'apprendra à jouer le gogo. Il faut dire que cette infirmerie ouvre les portes d'autres univers. Diantre !

Les thématiques peuvent être intéressantes pour des adolescents qui se cherchent entre les deux sexes. C'est un shojo qui s'écartent un peu de la norme traditionnel. On pourra y voir une certaine forme d'audace. Encore faut'il se laisser prendre au jeu du chat et de la souris ce qui rappellera un autre titre de cet auteur.

Nom série  Astral Project  posté le 05/01/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cela me fait toujours de la peine de voir quelque fois des œuvres injustement notées surtout si on les compare à d’autres titres réellement médiocres. Astral Project est réellement tout sauf bof. Il est vrai que l’idée de départ est très intéressante mais la suite se révèle également être à la hauteur de nos attentes. Pour une fois que nous avons un manga qui fait preuve d’intelligence et de réflexion. Je vais alors tâcher de vous convaincre de le lire en me faisant l’avocat de dieu si vous me permettez l’expression.

Je me suis toujours posé la question si l’esprit pouvait se dissocier du corps pour atteindre éventuellement un au-delà en cas de mort. Bref, la question essentielle de savoir si on peut survivre sous une autre forme plus spirituelle à cette barrière que constitue la mort. C’est le début de la décomposition du corps. L’idée d’une vie après la mort est le fonds de commerce de la plupart des religions du monde. Est-ce que la conscience survit après la mort ? Est-ce que la conscience s’étend au-delà du corps ?

Si l’on admet en effet que la pensée est la conséquence de milliards de processus neuronaux alors, lorsque le cerveau se désagrège avec la mort, la pensée n’a plus de support physique et s’éteint forcément. Bref, la mort du cerveau détruit la conscience. Lorsque l’encéphalogramme est plat, le cerveau ne fonctionne plus mais sommes-nous pour autant sûr que la pensée ne s’est pas échappée dans un ailleurs ? Si quelque chose subsiste, c’est une entité, appelons-là âme ou pensée, qui peut se passer du support corporel.

En effet, le héros de ce manga va faire une expérience pour le moins étrange et on va le suivre au cours d’une quête initiatique. Certes, l’auteur va prendre son temps pour tout mettre en place sans nous asséner des évidences ce qui n’aurait pas été crédible. C’est à la fois fantastique mais également philosophique.

Graphiquement, on a même droit au must. J’ai rarement vu un manga aussi bien dessinée et avec autant de précision dans les détails. Cela ne gâche rien à la découverte de cette série de 4 tomes seulement. Un effort particulier a également été réalisé au niveau de l’édition.

Le premier tome est d’ailleurs très efficace. On accroche tout de suite à cette intrigue. Au sortir, on se posera certes beaucoup de questions. Elles trouveront des réponses progressivement au fil de la lecture des tomes suivants. C’est un scénario passionnant et d’une richesse incomparable. On est très loin des clichés habituels avec une œuvre singulièrement originale et profondément mâture. Les thématiques sont bien basées sur des éléments réels malgré ce voyage un peu cosmique.

On pourra sans doute regretter le virage conspirationniste emprunté par l’auteur. Cependant, il serait vain de penser qu’il n’y a aucune force occulte et puissante dans ce monde qui manipule les masses. Il est également question de la perte des valeurs simples et du monde virtuel. Je trouve ce constat pas aussi dénué d’intérêt que cela. La fin proposée par l’auteur m’a convaincu bien qu'elle pourrait apparaître comme malvenue dans ce contexte particulier et sombre.

Pour résumé, bien qu’il y ait quelques petits défauts, ce seinen demeure une bonne surprise avec un excellent style graphique et un scénario passionnant.

Nom série  Homunculus  posté le 04/01/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C’est un titre assez bizarre mais qu’on comprendra par la suite en lisant ce manga. Il part d’un constat assez intéressant un peu à la manière du fameux film de Luc Besson à savoir Lucy. On sait qu’on n’utilise que 10% des capacités de notre cerveau. Que se passerait-il si on pouvait augmenter ce pourcentage ?

Malheureusement, la réponse choisie par l’auteur s’écarte des normes traditionnelles pour tomber dans le paranormal. Il y a également cet homme qui se laisse assez facilement trouer le cerveau pour 700000 yens. Cette trépanation n’est guère crédible mais passons. Il est vrai que la mise en scène est très satisfaisante. On est pris par ce récit d’autant que le graphisme est plutôt agréable.

Au final, une série étrange assez sympathique dans l’ensemble mais qui souffre tout de même d’incohérences et d’une grande difficulté de compréhension. C’est assez souvent dérangeant mais cette audace pourra plaire aux plus courageux.

Nom série  L'Ile Infernale  posté le 03/01/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le Japon a aboli la peine de mort dans ce récit. Jusque là, c'est assez crédible. Cependant, ce pays a substitué cette peine par le bannissement sur une île isolée du monde. On imagine mal des Etats civilisés faire cela même si cela serait une solution aux yeux d'une bonne majorité qui s'imagine que les prisons sont luxueuses.

Ce seinen part également du même principe que la série Prison Break où notre anti-héros souhaite y aller. Cependant, cela ne sera pas pour s'évader avec son frère mais pour tuer l'assassin de sa famille. Il y a également un côté très survival que j'ai fortement apprécié.

Une histoire simple mais très efficace dans la mise en scène. Par ailleurs, l'auteur réussira à nous dérouter totalement surtout au troisième et dernier tome. On regrettera juste la présence de personnages secondaires finalement assez inutiles.

Bref, cela ne va pas s'éterniser pour aller droit au but sans aucune concession. Un seinen de qualité.

Nom série  Jack Frost  posté le 03/01/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
La série a été abandonnée au bout de 2 tomes publiés en France sur les 11 existants en Corée du Sud. L'auteur nous aura prévenus dans la préface que sans projet précis, il a imaginé cette histoire qu'il a commencé à dessiner pour l'offrir au public. On s'apercevra vite que le projet n'est pas du tout abouti et réfléchi. Merci de nous avoir prévenus !

Jack Frost est tiré des légendes anglo-saxonnes comme une allégorie de l'hiver. Le dessin d'animation Les 5 légendes le met d'ailleurs à l'honneur. Ici, il s'agit d'un détournement pour le faire apparaître comme un personnage maléfique.

C'est franchement mauvais et pathétique du début à la fin car cela fait dans la surenchère gratuite. On ne regrettera pas Jack Frost. C'est poussif et sans intérêt. L'héroïne va se retrouver décapitée en moins de deux pages. Nous, on sera dépités.

Nom série  Love Mission  posté le 03/01/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
C'est un shojo faussement coquin. Tout part d'une jeune fille que l'on surnomme "la glaciale" et qui se trouve être un auteur de roman sur portable. Or, ses lecteurs attendent impatiemment des scènes d'amour. Cependant, elle ne connait rien à l'amour. Elle va essayer de découvrir ce qui se cache derrière ce terme en forçant les choses avec le garçon le plus populaire du lycée.

Rien ne sera épargné au lecteur au niveau des grimaces et des singeries. C'est un manga avec ce qui il y a de plus négatif. La psychologie sera purement de façade. Les couvertures sont également assez trompeuses. Cela reste très soft. Alors déçu ? Oui mais surtout par une histoire très stéréotypée. Même au niveau du dessin, on aura droit aux grands yeux et visages anguleux avec en prime des décors absents !

Trop naïf pour moi cette comédie de romance. Un public de jeunes adolescentes peut toutefois se laisser séduire.

Nom série  Fleur et sens  posté le 03/01/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je ne suis pas particulièrement fan de yaoi mais ma médiathèque possède tout un rayon au même titre que les shojos à l'eau de rose. Rien en revanche pour ceux qui sont hétéros et adultes. C'est presque une discrimination à l'envers mais on va éviter la polémique. Il y a de nouvelles normes à respecter.

Ce titre est composé de deux histoires distinctes dont dans la seconde, on retrouve les protagonistes du célèbre titre Seule la fleur sait. Elle sait quoi, la fleur ? On se le demande toujours !

J'ai bien aimé la première histoire mais pas la seconde. Du coup, la lecture a été assez inégale. Les dessins sont toujours aussi fins et presque envoûtants. Il y a toujours un brin de poésie chez cet auteur qui arrive à retranscrire une bonne ambiance. Les silences et les non-dits au détour d'une case peuvent être lourds de sens.

Une lecture sensible à fleur de peau comme le titre le laissait présager.

Nom série  A Romantic Love Story  posté le 03/01/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un shojo qui n'apporte pas de réelle surprise quant à cette aventure romantique. Cependant, je dois reconnaître que c'est assez plaisant à lire. Cela plaira aux filles rêvant du prince charmant au détour d'une classe de lycée. Je ne suis pas le lectorat visé bien que j'accorde une grand importance au romantisme.

On a droit à la petite fille réservée qui joue au jeu vidéo et notamment un jeu où l'on drague des hommes et on perd lorsqu'il nous quitte. Game over ! J'avoue avoir déjà tout vu avec les animaux virtuels que l'on élève mais pas cela ! Oui, il faut de tout pour faire un monde.

Bon, je reprends l'histoire. Elle fait la rencontre d'un jeune et beau garçon qui la taquine mais qui lui offre tout de même une sucette chupa chups à son parfum préféré la fraise. Elle va tomber amoureuse de son bourreau des coeurs. Fin de l'histoire ? Cela serait trop facile ! Je rappelle à toutes fins utiles qu'il y a 14 tomes.

Trop bien ce manga ? A vous de voir ce que vous aimez.

Nom série  J.Boy  posté le 03/01/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un seinen sur le billard, ce n'est pas très courant. Pour rendre le récit intéressant, on joint également les triades et on assortit le tout avec des parties dont le perdant connaît une fin funeste.

La mise en scène est plutôt réussie car toutes les cartes ne seront pas dévoilées d'un coup. Cela se dévoile lentement. La psychologie des personnages principaux sera également de mise. C'est suffisamment intrigant pour tenir le lecteur en haleine d'un tome à l'autre.

Les graphismes de l'auteur sont toujours aussi soignés et détaillés. Se rappeler à ce propos de Tokyo, fin d'un monde. J'ai bien aimé le découpage assez cinématographique. Cela pourrait aisément s'adapter en film. L'auteur a pensé à tout.

On pourra regretter un certain formatage calibré sur le blockbuster. Cependant, on ne va pas cracher dans la soupe là où beaucoup échouent lamentablement. J-Boy est une série courte et dynamique qu'on aura plaisir à découvrir.

Nom série  Arte  posté le 03/01/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ce manga à connotation historique est un réel coup de coeur. Il est plutôt rare d'en rencontrer. Par bien des aspects, cela m'a rappelé l'excellente série Cesare mais sans la rigueur. Cependant, le sujet s'intéresse particulièrement à la fabrication des tableaux dans les fameux ateliers durant la Renaissance à Florence.

Arte n'est pas seulement le nom d'une célèbre chaîne de TV intelligente dans sa programmation culturelle mais également le prénom d'une jeune aristocrate de 16 ans qui renonce à sa condition pour devenir artiste peintre. Cependant, elle devra surtout faire face à la misogynie ambiante. En effet, les hommes détestent qu'une femme vienne empiéter sur leur chasse gardée.

Au début du XVIème siècle, la plupart des filles recevaient une éducation au rabais par rapport aux garçons du même milieu. Tout ce qu'on demandait aux femmes, c'était d'être de bonnes épouses, d'avoir des enfants et de bien les élever. Arte va s'élever contre ce système mais elle paiera très cher le prix de cette liberté. Enfin, une vraie héroïne qui est déterminée et volontaire !

Ce manga va également nous permettre de nous immerger à travers le quotidien de cette ville au milieu du foisonnement de la Renaissance. On va découvrir ainsi les différentes corporations, le rôle de l'Eglise, le marché, le carnaval également et les courtisanes. La narration aidant, on sera vite submergé par ce récit.

L'auteur est un réel inconnu qui frappe fort pour sa première série richement documentée. Le dessin est une vraie merveille sur un support tout à fait adapté et très soigné. On a du mal à y croire ! C'est une vraie success story. Il y a déjà 4 tomes au Japon. On va suivre cette série de très près car elle nous réserve le meilleur tel que c'est parti. Il faut lire Arte si on apprécie particulièrement les mangas de qualité.

Nom série  100 Maisons  posté le 02/01/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
L'expérience sociale décrite dans cette bd est très intéressante pour lutter contre la crise du logement. Il est dommage qu'on ne réitère pas cette solution qui demande certes beaucoup de courage et de sacrifice. Et pourtant, nos grands-parents n'avaient pas peur de se retrousser les manches après leur journée de travail et pendant les congés et weekend. Dans notre société du loisir, cela ne passerait pas.

Le dessin est très sobre avec une tonalité très monochrome. Les auteurs ont évité l'aspect documentaire qui aurait pu être pesant en suivant le destin de deux-trois familles. La cité des abeilles possède une véritable âme. On aurait aimé suivre le quotidien de ces familles après la construction. De belles valeurs en perspective comme la solidarité. Oui, c'était une autre époque.

Nom série  L'Abbaye de Clairvaux  posté le 01/01/2016 (dernière MAJ le 02/01/2016) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je vais commencer l'année 2016 par présenter une bd ecclésiastique ou plutôt spirituelle ce qui nous changera un peu de la vulgarité de ce monde. Il s'agit de mettre en valeur une célèbre abbaye qui a fait un peu concurrence à celle de Cluny.

L'ancienne abbaye de Clairvaux située dans l'Aube en Champagne-Ardenne, à quinze kilomètres de Bar-sur-Aube, était un monastère cistercien fondé en 1115 par Bernard de Clairvaux et quelques compagnons, envoyés par Étienne Harding, abbé de Cîteaux. La personnalité de saint Bernard lui donna un rayonnement considérable.

La fondation de Clairvaux remonte aux temps de la toute première extension de l'ordre cistercien. C'est précisément cette période que cette bd aborde avec le plus grand soin dans les détails. On dirait un travail de commande au service du patrimoine et notamment du Conseil Général de l'Aube mais en réalité, cela va plus loin.

En effet, au-delà des murs et des pierres de cet édifice, on nous présente la vie de Bernard de Clairvaux (1090-1153) qui oeuvra pour le bien de l'humanité en cette période de croisade. Un homme hors-norme qui est un peu tombé dans les oubliettes de l'Histoire pour le grand public. Cette bd permet de resituer les choses. N'oublions pas qu'il fut canonisé par l'Eglise peu après sa mort.

Les auteurs ont réussi leur pari. Les amateurs d'histoire apprécieront. Certes, il y a des aspects romanesques mais surtout la personnalité de Bernard qui sera à l'honneur. Les grands hommes manquent un peu à ce siècle. Mon voeu le plus cher serait l'émergence de telles personnalités oeuvrant pour le bien du Monde.

Nom série  J'ai tué Philippe II de Macédoine  posté le 02/01/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai plutôt été conquis par ce titre. On retrouve l'excellente mais rare Isabelle Dethan aux commandes de cet album qui fait partie d'une série concept plus large. La thématique est intéressante car elle met en valeur les assassins d'illustres personnes qui ont marqué l'Histoire.

En fait, j'ignorais totalement qui était Philippe II de Macédoine. En effet, c'est le père d'Alexandre le Grand qui n'était d'ailleurs pas tendre avec son fils. Cette bd permet de réparer certaines lacunes historiques. Ce roi Philippe n'était de toute façon pas très sympathique et on ne pleurera pas sa mort.

La lecture a été très agréable car le récit est bien construit. La fin est un peu spéciale car elle arrive trop vite. Le dessin de l'auteure en couleur directe m'est toujours aussi plaisant.

On se rend compte que l'Histoire est parsemée de faits hasardeux qui peuvent construire des destinées. Sans cette mort, Alexandre n'aurait jamais pu conquérir le Monde et marquer son nom dans l'Histoire. A qui profite le crime ?

Nom série  Vigilantes  posté le 02/01/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai bien aimé cette saga qui fait un peu comics à la française. Cela démarre assez fort avec un premier tome assez crédible où l'on ne voit pas encore les super-héros en action avec leur pouvoir. J'ai apprécié l'évolution des personnages qui ont perdu leurs illusions d'enfant mais qui arrivent à trouver la force pour s'unir à nouveau face au danger.

Les séquences sont habilement découpées afin de suivre le parcours des différents personnages. Le récit avance à petits pas en n'oubliant pas l'aspect psychologique. Ce n'est que dans le troisième tome qu'on va découvrir ce qui s'est passé avec Sam.

Le dessin est net et précis comme je l'apprécie. On entre tout de suite dans l'histoire. Les décors sont assez satisfaisants. Petit bémol sur des couvertures assez trash qui peuvent induire en erreur.

Au final, une série sur 4 tomes qui constitue une assez bonne surprise.

Nom série  Mass Effect - Evolution  posté le 02/01/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Mass effect le jeu vidéo et son produit dérivé à savoir ce comics qui va se décliner en plusieurs one-shot indépendants qui décrivent tel ou tel aspect ou personnage. Cela remonte aux origines de la saga.

Le dessin reste encore le point fort de ce comics avec des illustrations de grande qualité graphique. Au niveau du scénario, je l'ai préféré à Mass Effect - Invasion même si cela demeure presque totalement incompréhensible. On va savoir pourquoi l'homme trouble a des yeux aussi brillants et perçants. Visiblement, cela en marge de l'intrigue principale du jeu vidéo.

Bon, on aura compris que c'est une saga conçue pour satisfaire un public de fan au jeu vidéo.

Nom série  Mass Effect - Invasion  posté le 02/01/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Un comics qui explore le monde d'un jeu vidéo assez célèbre que je ne connais même pas. Certes, le dessin semble assez détaillé mais l'intrigue m'a laissé assez pantois.

On va en effet évoluer au milieu d'un vocabulaire composé de butériens, de galariens et de salariens. Le scénario sera juste une partie de bataille spatiale autour d'une station baptisée Omega.

Bref, la lecture m'a paru d'un très grand ennui. A réserver surtout pour les fans de ce jeu vidéo.

Nom série  Le Casque d'Agris  posté le 01/01/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
On nous présente cette bande dessinée historique comme quelque chose qui respecte strictement la réalité de l'époque c'est à dire en l'occurrence 3 siècles avant JC. Il y a même la caution de spécialistes émérites notamment dans la postface. Certes, les auteurs ont dû faire des recherches approfondies afin d'inscrire leur récit.

Cependant, rien ne sonne vrai. Les dialogues plutôt exquis seraient dignes de la Cour de Versailles. Et puis, il y a une multitude de situations qui ne sont pas du tout crédibles. Je vais donner un exemple concret afin d'illustrer mon propos sans trop spolier. Au tout début du premier tome, l'oncle prévient la fille du roi de fuir car l'endroit n'est plus trop sûr. Il n'a pas le temps d'achever sa phrase que l'attaque intervient. Puis, ladite fille est capturée. Elle ne trouve rien de mieux à faire que de clamer qu'elle est la fille du roi. Chouette se disent les brigands car ils ont un otage de marque. Plus bête, tu meurs !

C'est vrai qu'on pourra fermer les yeux sur cet épisode d'autant qu'un effort a tout de même été réalisé sur une période peu connue et tellement galvaudée par la vision fausse d'un Astérix. Un mot pour dire que le dessin est plutôt plaisant. Dans le genre, la série Vae Victis est bien meilleure. Mais bon, le casque d'Agris réserve tout de même des moments divertissants et instructifs.

Nom série  Facteur pour femmes  posté le 31/12/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
La Première Guerre Mondiale est abordée dans cette bd mais sous un tout autre angle : celui des femmes qui restent toutes seules pendant que les hommes sont au combat à s'entre-tuer. Quand on vit sur une île isolée du contient, c'est encore plus difficile. Voilà que vient un facteur qui distribue le courrier mais pas que. Trahison conjugale et passion seront au programme.

J'ai aimé cette douceur du trait. L'île bretonne est fort bien dessinée avec ces couleurs pastels. La narration est parfaite avec deux temps. Il y a un peu de poésie pour décrire l'amour de toutes ces femmes. On s'enivre avec ce facteur qui prend une revanche sur la vie. Il y a toute une subtilité qui fait la grandeur de ce récit.

Une oeuvre que j'ai grandement appréciée car touchante. On se souviendra du jeune Mael qui souffre d'une difformité et de solitude dans un monde qui ne lui a pas fait de cadeau mise à part la guerre. En effet, celle-ci va procurer une opportunité sur la découverte de l'amour et des femmes. Une lecture à recommander à tous les bretons mais pas que.

Nom série  Soldats de sable  posté le 30/12/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Voici un manga historique qui m'a intéressé. Cela traite de la fameuse bataille d'Okinawa perdue par l'armée impériale nippone. Fort heureusement, le point de vue adopté sera plutôt pro-américain et anti-impérialiste. L'honneur est sauf car les kamikazes ne seront pas élevés au rang de martyrs patriotes ! Il faut dire qu'il y a eu une grande remise en cause de l'Histoire et des polémiques à ce sujet.

Ce recueil de sept nouvelles décrit très bien l'atmosphère et les faits de guerre vécus par les populations civiles complètement désemparées. On voit par exemple comment un simple instituteur a pu sauver tout un village des bombardements alliés en empêchant une garnison de s'installer sur une des îles adjacentes d'Okinawa. On voit également dans un autre chapitre comment des militaires ont pu massacrer leur propre population en les accusant de lâcheté ou de collusion avec l'ennemi.

Au final, c'est une lecture qui nous montre que les faits de guerre peuvent être très sales même au niveau des populations civiles. Je ne savais pas grand chose de cette célèbre bataille qui a tout de même coûté la vie à près de 100.000 civils. Ce manga permet de se faire une idée de cette horreur. Juste un bémol pour un dessin que j'ai trouvé trop lisse. Une page d'histoire peu connue qu'il convient de connaître également.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 210 211 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque