Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 1474 avis et 324 séries (Note moyenne: 2.97)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Coeur de pierre  posté le 13/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un peu dans la lignée d’ Aristide broie du noir, cet album est un conte (pas si enfantin que ça) se focalisant sur les sentiments éprouvés par les enfants. Après la peur, le thème abordé ici concerne le sentiment amoureux. La parabole avec le cœur de pierre, celui d’artichaut ou encore d’or est bien exploitée jusqu’à la fin. Il en résulte une histoire lisible par les petits comme les grands avec un final plutôt bien vu. Le traitement graphique, comme l’univers créé, est très burtonien avec son côté sombre et son côté plus éclairé. Bref, l’amour peut faire énormément, même pour un cœur endurci . . .

A lire, à découvrir . . .

Nom série  Impostures  posté le 12/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Nom d’un schtroumpf, cet album est une vraie imposture !

Je n’ai pas accroché à ce pastiche de figures marquantes de la bd franco-belge. Pourtant, l’intention était bonne et il y a des idées intéressantes. Mais, clairement, il aurait fallu que l’auteur s’adjoigne les services d’un scénariste pour mettre en musique ses idées. La narration souffre la critique. C’est fourre-tout et pas toujours de bon goût (Titeuf et Boule et Bill par exemple). Certaines histoires sont bonnes, sans plus. C’est le cas de la première avec Spirou et Fantasio qui subissent les changements successifs de dessinateurs. Celle relative à Blake et Mortimer est bien vue également. Mais les autres … celle de l’agent 2012 est trop courte (il manque des pages) et celle sur Lucky Luke est trop longue (deux pages en trop qui plombent le récit). Je passe sur celle de nos irréductibles gaulois devenus pour l’occasion cannibales. Bref, j’ai l’impression que l’auteur ne maîtrise pas ses scenarii. Côté dessin, c’est bon mais pas du niveau de la couverture.

Bref, un album que je ne conseille pas à l’achat, ni même à la lecture.

Nom série  Le Quartier de la lumière  posté le 08/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Comme d'autres, je me sens un peu floué.

Sous un dessin des plus attractifs, se cachent des récits très spéciaux qui ont une unité de lieu comme point commun (le quartier de la lumière). Comme vous pouvez le deviner, je n’ai pas accroché à ces histoires un peu dérangeantes, voire morbides. Bref, on a ici une belle brochette de jeunes gens en manque de repères. Le final est plus onirique mais je n’y ai pas compris grand-chose.

Il reste de beaux dessins … mais ce n’est pas suffisant pour qu’il reste dans ma bibli.

Nom série  La Route des Monterias  posté le 08/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je rejoins l’avis de cac.

Vanoli est un auteur que j’apprécie pour son intégrité et son indépendance. Il sait résister à l’appel de la facilité, quitte à rester dans des productions confidentielles. Ses productions ne laissent personne indifférent et, en général, les avis sont tranchés. On aime ou pas. L’auteur m’avait enthousiasmé avec Le Bon Endroit et déçu avec Le Décaméron. "La Route des Monterias" ne m’a pas emballé outre mesure. Pourtant, on se trouve une nouvelle fois dans un récit sans réel début ni fin. La lecture n’est pas de nature laborieuse mais elle se fait sans réelle passion. Le plus dérangeant est cette fin ouverte qui laisse les desseins du titre en suspend. Du coup, tout parait un peu vain et fade. Côté dessin, je trouve son trait moins typé qu’à l’ordinaire. Bref, moins plaisant.

Nom série  My way  posté le 02/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
"My way" est une bd atypique qu'il m’est difficile de noter.

J’ai été émerveillé par l’univers coloré de cette jeune auteure qui nous invite à la suivre dans son monde imaginaire, emprunt d’onirisme et de poésie. Les courts récits mettent en scène un certain monsieur "V". Qui est-il ? Pourquoi est-il appelé comme ça ? Nul ne le sait vraiment. Sans doute parce qu’il est le "vecteur" des émotions des gens qu’il croise sur son chemin ? Mais là n’est pas l’essentiel. Les histoires mises en image ont une portée universelle. Elles sont très souvent tristes et mélancoliques mais toujours avec une note d’optimisme à la clé. Chacune d’entre elle est ensuite commentée par l’auteure. Et c’est à ce moment qu’on se rend compte que toutes les histoires sont inspirées de choses vécues par Ji Di ou par ses proches. Malgré son jeune âge (elle est née en 1983), elle a déjà surmonté bien des épreuves (dont le décès de sa maman) et le canal qu’elle a trouvé pour les exorciser est la bd. Difficile donc de rester indifférent au talent de cette petite chinoise qui possède une identité graphique forte où les gens ressemblent davantage à des pantins mus par des fils invisibles et où l’impassibilité de leurs visages laisse pourtant transparaitre bien des émotions.

Certains trouveront ces histoires trop simples, trop lisses voire trop naïves. Je ne pourrai leur donner entièrement tort. Mais ce que je retiendrai de ma lecture, c’est la sincérité de l’auteure qui sait trouver les mots justes pour apaiser ses maux et ceux de beaucoup de gens. Bref, une bd qui aide à relativiser.

Nom série  Le Magicien d'Oz (Panini Comics)  posté le 27/03/2013 (dernière MAJ le 19/04/2013) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Gros coup de cœur pour le coup de patte de Skottie Young.

Le graphisme, et plus encore la mise en couleur, sont vraiment une réussite et un enchantement pour les yeux. L’enthousiasme retombe un peu avec le récit qui a voulu rester très fidèle à l’œuvre originale (sans doute trop). Le résultat est celui décrit ci-avant par Miranda. Le côté itératif pèse (lourdement même) et la naïveté des protagonistes peut énerver. Mais c’est aussi oublier que c’est une histoire destinée aux enfants et qu’ils devraient bien apprécier. Car l’univers est riche et sans limites. Et puis les planches ont de quoi séduire et porter le lecteur.

Bref, cette adaptation est sans doute plus fidèle que celle de Fernandez et Chauvel mais ces derniers ont su s’approprier l’essence de l’œuvre originale pour en proposer une version actualisée, plus dynamique et moins niaise.

MAJ du 19/04/2013
Avec le tome 2, les auteurs continuent d’approfondir l’œuvre de L. Frank Baum relative au pays d’Oz. On peut toujours leur reprocher de rester trop fidèle au roman original. Cela a pour conséquence la présence de quelques longueurs … une adaptation plus rythmée aurait été la bienvenue. Le ton candide et naïf en agacera toujours certains mais il devrait convenir au lectorat plus jeune. Par contre, le dessin est toujours au top et les couleurs nickelles. Même si on change d’endroit (Dorothée se retrouve au pays d’Ev) et si elle se fait de nouveaux copains avec une nouvelle quête à accomplir, le récit use des mêmes ressorts narratifs. Heureusement, la richesse des mondes visités pallie en partie ce handicap.

En clair, si vous n’avez pas accroché au tome 1, inutile de vous lancer dans la lecture du deuxième opus.

Nom série  Frères d'âmes  posté le 20/11/2007 (dernière MAJ le 16/04/2013) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le premier tome met en place le récit avec une présentation de nos trois protagonistes mais où leurs desseins restent obscurs. Rien n’est donc dévoilé sur les raisons de leurs agissements peu conventionnels. Reste des éléments d’accroche pour le lecteur : une base originale avec un ronin, un yakusa et une geisha qui, à eux trois, ne forment qu’un (deux bras, deux jambes, deux yeux), un dessin assez dynamique et typé manga qui me plait et enfin un final étrange qui donne envie d’en savoir plus. A noter que la lecture est assez rapide vu le découpage fort "aéré" avec l’insertion récurrente de pleines pages. Le second opus en dit davantage sur le passé de nos compères (surtout du ronin) et sur les raisons de leur alliance "forcée". C’est toujours aussi bon et on a envie d’en savoir plus avec le troisième tome sensé clôturer la série.

5 années se sont écoulées depuis la parution du tome 2. La série ayant été retirée du catalogue de l’éditeur, ça sent mauvais pour la suite … donc je révise mon conseil d’achat en conséquence.

Nom série  Mort à Outrance  posté le 15/04/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Cette bd est la troisième de Sorel que j’ai eu beaucoup de mal à terminer (après L'Ile des morts et Mâle de mer). Malgré la brièveté des récits et une entrée en la matière des plus cyniques, j’ai peiné pour terminer ce recueil. Le dessin tortueux de Sorel convient bien mais n’est pas toujours des plus lisibles. C’est assurément une bd d’ambiance. Si on n’y rentre pas dès le début, on a du mal à s’y intéresser. Ce qui fut manifestement mon cas.

Une bd qui présente sans doute des qualités, faut-il encore pouvoir les apprivoiser …

Nom série  Les Faussaires  posté le 15/04/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je rejoins mes prédécesseurs.

Lier le monde de la peinture avec le crime sur base d’éléments réels est une idée bigrement intéressante. Y a donc de l’idée, de l’originalité même, mais les histoires manquent de relief. Le premier récit donne le ton. Mais les suivants peinent à se hisser au niveau du premier. Côté dessin, c’est tout bon ! J’adore le rendu des planches et les gueules des personnages.

Un graphisme avenant, des idées foisonnantes … dommage que je n’ai pas été davantage conquis par cette bd qui avait "tout pour me plaire".

Nom série  Le Matin des suaires brûlés  posté le 11/04/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Pompeux, prétentieux, brouillon … Cette série n’a rien eu pour me plaire.

Une fois que les desseins de chacun se précisent, la narration devient banale. En plus, les dialogues sont souvent d’un vulgaire inutile. J’ai dû m’accrocher pour terminer l’intégrale … qui n’en est pas une car il manque le dernier opus (merci Soleil !). De toute façon, je n’irai pas jusqu’à lire le dernier tome, tant les quêtes de nos trois protagonistes m’indiffèrent totalement. Côté dessin, c’est pas mauvais dans le style mais c’est plutôt à géométrie variable. Seules les couleurs participent à donner un cachet à cette bd, suffisant en tous les cas pour que je l’achète les yeux fermés.

A éviter. Clairement.

Nom série  Ikar  posté le 11/04/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
En mélangeant HF, SF et contes, Ikar est une bd transgenre des plus inhabituelles.

C’est aussi ce qui fait tout son attrait. Car la trame en elle-même est classique et sans grande originalité. L’histoire se suit sans difficultés malgré la myriade de peuplades qui se tape dessus avec des alliances qui se font et se défont au gré de l’humeur des auteurs. Cet imbroglio de façade sert juste de toile de fond. Le dessin de Follet restitue bien la multitude des genres en adoptant un trait réaliste et burlesque. La mise en couleur présente un côté suranné qui donne un cachet plutôt plaisant. Juste une remarque concernant Ikar … il a des traits drôlement féminins pour un petit garçon.

Une bonne série qui restera dans ma bibli . . .

Nom série  Après la nuit  posté le 02/04/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Sans vouloir être à cheval sur les mots, le western, c’est mon dada. Et les séries courtes aussi. Alors un one shot dans un genre que j’affectionne, j’applaudis des deux mains.

Sauf que, dans le cas présent, je n’ai pas franchement applaudi (et puis j’avais besoin de mes deux mains pour écrire cet avis). Le récit mise tout sur l’ambiance en reprenant bien des codes qui font la spécificité du genre. Le rythme est lent et la baston laisse la place à la psychologie. Les dialogues sont parfois argotés, ce qui donne la typicité au produit fini mais ce qui alourdit aussi la narration. Au final, j’ai été déçu car il ne s’y passe pas grand-chose. Manque de relief aussi. Je trouve le panel des couleurs relativement inadapté. Il dénature un dessin efficace typé pour le noir et blanc.

Bref, je n’ai pas trop accroché au récit. Rien de rédhibitoire mais un manque d’accroche manifeste me concernant.

Nom série  Harlem  posté le 31/03/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Brrr et Duhamel forment un duo intéressant (notamment dans Kochka). Le côté déjanté de l'un est bien retranscrit par le trait ciselé de l'autre. Bref, une bonne complémentarité en somme.

L'ambiance seventies est plutôt bien retranscrite avec ce kaléidoscope de couleurs et ce patchwork d'individus aussi pourris les uns que les autres. Mais cela ne fait pas tout (malheureusement). On peut considérer que chaque tome forme une histoire complète même si une trame de fond parcourt la série. C'est sympa mais sans grand relief quand même et on sent qu'un troisième opus aurait été le bienvenu. En l'état, ça a un goût d'inachevé. Mention spéciale à Duhamel qui fournit un travail énorme avec un soin apporté aux décors très poussé. Dommage que le scénar n'est pas vraiment à la hauteur ...

A lire à l'occasion ...

Nom série  Chimères  posté le 29/03/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cette série me laisse sur ma faim.

Si je m’étais arrêté aux deux premiers opus, je mettais 4 étoiles sans hésiter (comme beaucoup d’autres avant moi). Ils se dévorent d’une traite tant l’intrigue est prenante et la narration parfaitement maitrisée, malgré le chevauchement de deux mondes qui tiraille Daniel (le protagoniste principal). Le troisième, qui clôt la série, tombe comme un cheveux sur la soupe. Il remet en cause les acquis des deux premiers tomes en empruntant une voie totalement surprenante. Il y a de quoi déstabiliser le lecteur. Si c’était le but recherché, il est atteint. Mais il ne permet pas d’en décortiquer toute la substance. Au contraire, il brouille les pistes. Je perçois bien une sorte de parabole à ce récit, qui semble avancer à rebours pour boucler la boucle, mais je n’arrive pas à l’appréhender comme je le voudrais. Pour le dessin, Béhé est au sommet. Son trait tout en finesse et dynamisme est rehaussé par des couleurs chaleureuses.

Lecture intéressante mais dérangeante.

Nom série  La Cicatrice du souvenir  posté le 27/03/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Pas mal.

Le retournement de situation opéré dans le troisième opus donne une dimension nouvelle à ce récit qui, jusqu’alors, me dérangeait par la facilité déconcertante avec laquelle les protagonistes se dépêtraient des mauvaises passes. Le premier tome est engageant, le second présente un moment de flottement et le troisième est la révélation ! Finalement, la narration est bien calibrée pour une série en trois tomes.

Une bonne série donc, mais pas transcendante non plus. Juste "pas mal". Et pour rester dans ma bilbi, c’est insuffisant. Surtout si je n’ai pas d’accroche particulière avec le dessin. Paty fournit du bon boulot, dans la même veine que l’entité bicéphale Ange, mais sont travail manque de singularité et de personnalité.

A lire à l’occasion mais achat dispensable.

Nom série  La Voix  posté le 27/03/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Oula … gros coup de cœur pour ce diptyque à la narration sans faille !

Pourtant je trouve le dessin assez inégal et au demeurant peu engageant. Mais bizarrement, on s’y fait, la mise en couleurs de qualité atténuant sans doute le trait approximatif. Mais quelle histoire les amis ! J’ai été littéralement happé par le scénario qui jongle avec les flash-back avec une aisance déconcertante. Le contexte n’est pas pour me déplaire … les années folles, un acteur muet rangé au placard avec l’arrivée du son, un meurtre non élucidé qui refait surface des décennies après, un soupçon de fantastique, un amour perdu, un cirque minable, des rapaces . . . C’est surréaliste comme ambiance mais on y croit. La sauce prend, et de quelle manière !

A lire sans réserve !

Nom série  Butch Cassidy  posté le 17/03/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Bof.

Je n’ai rien à reprocher aux dessins. Que du contraire, ça a été le moteur de mon achat qu’on peut considérer de compulsif (je me soigne maintenant).

Le sujet "Butch Cassidy" qui renvoie aux bandits du Far-West et la co-signature de Brrrrrrr avaient trompé ma vigilance. Bref, un bon dessin, un scénariste que j’apprécie et un sujet tentant … Cette série avait tout pour me plaire. Oui mais … l’histoire des ces gamins est clairement inconsistante. Le premier opus est poussif. Le second présente davantage d’intérêt mais l’ensemble ne convainc pas.

Bref, le scénario reste très faible et on comprend que la suite tarde à arriver.

Nom série  Fantômes blancs  posté le 17/03/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ce diptyque, c’est un peu comme un bonbon, on le savoure sur l’instant et puis on l’oublie en passant à autre chose.

La trame de l’histoire se résume à peu de choses. Un ex-fils de colon revient sur les terres familiales d’une île antillaise avec son ami d’enfance descendant d’esclaves. Mais ce récit tire son épingle du jeu grâce à une narration qui fait fi du temps. L’atmosphère est donc particulière, oscillant entre oisiveté, souvenirs surannés et rencontres insolites. On a un peu l’impression que le rhum imbibe les personnages (et leurs auteurs) et ce n’est pas pour me déplaire. Le dessin de Li-An est bien à propos et à cent lieues de Planète lointaine.

Une série pas mauvaise en soi mais que je ne conserverai pas en raison d’une bibli à rationaliser.

Nom série  Le Décaméron  posté le 05/03/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Cette bd m’a amené à m’intéresser à l’œuvre médiévale originale de Boccace.

Mais c’est le seul point positif que je retire de ma lecture. Car, tout comme cac et Don Lope, je déplore le côté inégal et déstructuré des courts récits contés. En même temps, c’est aussi le fondement de ce travail qui se veut, j’imagine, proche des écrits de Boccace. Bref, c’est décousu, pas toujours compréhensible avec une chute souvent abrupte. Par contre, le travail de Vanoli est de toute beauté. On ne peut que saluer ce style si personnel et de grande qualité.

Un travail à saluer donc, mais à réserver à un public averti.

Nom série  Dingo Jack Stories  posté le 01/03/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Tout comme Miranda, j’aime assez les productions délirantes de Pixel Vengeur.

Cet album regroupe des récits courts de Dingo Jack l’allumé parus initialement dans Psikopat. Que dire de l’ouvrage ? L’édition est de qualité, avec un papier épais et de grand format. Peut être pas adapté pour une lecture dans le métro, mais dans son lit (ou un fauteuil), c’est parfait. Le dessin est à l’image des autres productions de l’auteur : déjanté mais lisible et soigné. Bref, rien n’est bâclé. Reste l’humour de l’auteur. On accroche … ou pas. Moi, comme je l’ai dit précédemment, j’y adhère ! C’est très con mais quand c’est assumé … Bon, ceci dit, je ne pense pas que cet album soit le plus opportun pour découvrir l’auteur en regard du prix (même si justifié par la pagination et la qualité d’édition). Les récits ne sont pas transcendants à l’exception de l’un ou l’autre. L’histoire avec le robot piloté par Dingo Jack m’a bien amusé par exemple. Les ressorts narratifs utilisés sont souvent les mêmes, de sorte que, qui connaît Pixel vengeur, ne sera pas surpris.

Bref, certainement une bd à avoir dans sa bibli pour les amateurs (dont je fais partie) et au moins à lire pour les autres si l’occasion de présente.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 74 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque